Partagez | 
 

 Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Ven 15 Juil 2011, 15:17

Anamée avait passé tout la matinée en ville. L'île lui était encore étrangère et ce matin lui avait permis d'explorer un peu Skyworld. Elle avait déjà "visité" les ruelles sombres sur indications de River, elle n'y était donc pas retournée, bien qu'elle en garda un bon souvenir de par sa double rencontre. La jeune fille était donc allée du côté du marché, humant les bonnes odeurs qui s'y rependaient. Son affilié et elle étaient allés sur la grande place d'Athéna, observant avec intérêt l'imposante fontaine centrale et les gens sourire et s'amuser. Cela rappela à Anamée combien elle était seule sur la grande île, connaissant uniquement deux personnes pour le moment. Enfin, connaître était un grand mot. En repartant du marché pour se diriger vers le grand château qui dominait la cité, la jeune fille pris discrètement une pomme bien verte. Elle avait faim et avait encore plus besoin d'argent. Par bonheur, le marchant n'avait pas remarqué la pomme manquante et l'affiliée de la lumière bleue continua son ascension vers ce qui s’appelait le Caste of Heart. De là-haut, elle pu voir une grande partie de Sanctuary of Heart et s'arrêta quelques instant pour admirer la vue. L'île était vraiment belle, avec toute sa verdure et sa vie grouillante. Ses yeux foncés restèrent encore un peu en admiration avant qu'elle ne continue à explorer le Castle. Elle y trouva des chambres à louer, un hôpital et un panthéon, où elle décida de passer un peu de temps. Elle passa de sanctuaires en sanctuaires, gardant le silence en observant les magnifiques gravures, hôtels, décors dédié aux différentes divinités grecques. Elle s'arrêta dans celui d'Hermès, le Dieu des Voleurs, le remercia d'une phrase muette pour l'avoir en quelques sortes protégé du marchant. Mais bon, ce n'étais qu'une pomme parmi les centaines d'autres qu'il avait en réserve.
Après ses visites, il devait bien être midi et le temps ensoleillé du matin semblait vouloir laisser sa place à quelques gros nuages gris, remplis d'eau. Anamée ayant les jambes lourdes de la longue marche du matin, décida d'aller se reposer un peu au parc, qui devait être bien calme vu le temps. Elle franchit les grandes portes en fer qui délimitait l'accès au parc et entra dans une véritable ressource de vie. La végétation, présente partout, bruissait légèrement de par le vent, berçant les nids des oiseaux dans les grands arbres qui peuplait le parc. La fille aux cheveux de jais remarqua un banc à côté d'une mare et s'y installa, faisant briller la pomme contre sa robe après l'avoir mise dans l'eau cristalline du point d'eau. On y distinguait très clairement des poissons, sûrement des carpes koï. Elle observa le doux mouvements de l'eau quand quelques gouttes commencèrent à tomber, faisant des cercles sur la surface maintenant agitée. Tous ceux encore présents rentrèrent chez eux alors qu'Anamée, accompagnée bien sûr de River, restèrent. Ce dernier alla voir les poissons de plus près -c'est à dire sous l'eau- alors que son affiliée plongeai dans ses pensées.
Elle avait eu de la chance d'arriver ici, en fait. Qui sait ce qu'il serait arrivé si ce portail lumineux n'avait pas assoupie le loup en elle, si sa partie animale était restée maîtresse de son corps ? Finalement, elle préférait ne pas y penser. Elle porta alors son attention sur l'environnement qui l'entourait. La petite pluie fine n'avait pas cessée mais elle était protégée par les deux arbres au-dessus d'elle, et cela continuerai tant que la pluie resterai aussi peu présente. River s'amusais avec ses nouvelles amies koï lorsque la fille remarqua un tête rose -si, rose- qui courait sous la pluie, sûrement à la recherche d'un abri. Bien que le parc regorgeait de grands arbres protecteurs, peu devaient donner la sécurité de ceux derrière Anamée, ce pourquoi elle lui fit signe de venir s'abriter ici en l'apostrophant :
"Hé, viens ici, la pluie ne traverse pas !"
Elle ne savait pas se qu'il lui avait pris d'appeler quelqu'un comme ça, mais elle l'avait quand même fait. L'autre la regarda d'un regard azur, restant sous la pluie qui s'intensifiait de plus en plus. Anamée attendit sa réaction en croquant pour la première fois dans sa pomme bien brillante.
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Ven 15 Juil 2011, 19:38

    Je me promenais tranquillement dans le parc après m'être réveillée difficilement ce matin. Sora, mon corbeau, s'amusait à me pincer les oreilles et à me tapoter la tête à l'aide son bec. Il avait faim et il n'y avait plus de graines dans sa mangeoire. Je soupirai puis m'étirai longuement sur mon lit. Je décidai quand même à me lever et à me changer. Je fonçai dans la salle de bain faire ma toilette et me coiffer.
    Je mangeai mon petit-déjeuner composé d'un oeuf au plat accompagné de deux tranches de pain de mie. Après m'être bien rempli l'estomac, je partis en direction du marché pour acheter de la nourriture pour mon corbeau qui n'arrêtait pas de m'embêter avec ça depuis ce matin.


    Le marché était déjà bondé de monde dès le matin. Super, comment allais-je pouvoir circuler dans toute cette foule ? Je pris mon courage à deux main et m’enfonçai dans la masse de gens. Je m'étais faite bousculer au moins cinq fois mais je pus tout de même arriver à la boutique d'animaux. J'achetai des graines pour Sora et en sortant du magasin, j'ouvris le sachet et déversai son contenu dans ma main. Mon corbeau sauta sur mon poignet et commença à picorer ma main.

    Étant donné que le parc était tout proche, je décidai d'y aller pour me promener un peu. Le parc était l'un des endroits de l'île que j'appréciai beaucoup. C'était calme et joyeux. Des enfants s'amusaient à jouer au ballon ou à chat et à la souris. Des amoureux s'y promenaient main dans la main. Je rougis un peu en pensant à l'autre demi-démon qui vivait en ce moment chez moi. Ce cher Roxas qui était à la fois tendre, doux et très enjoué. Toujours là pour me faire rire ou quoi que ce soit.
    Mon regard se tourna à présent vers une famille qui piqueniquait. Je souris à la petite fille assise sur la nappe et qui me regardait tout en fourrant un pain dans sa bouche. Elle me sourit à son tour et me fit un signe de la main. Elle était tellement mignonne, sa famille et elle, me faisait penser à la mienne.
    Je secouai ma tête pour chasser ces pensées si tristes qui allaient me faire pleurer encore une fois.


    Soudain, je sentis des gouttes d'eau tomber sur ma chevelure rose. Je levai ma tête vers le ciel et d'autres gouttes tombèrent sur mon front. Effectivement il pleuvait. Je voyais des gens autour de moi courir pour s'abriter. La pluie ne me dérangeait pas forcément, mais l'ennui était que la pluie, ça mouillait. Je regardai autour de moi pour trouver un abri lorsque j'entendis une voix qui m'était inconnue.

      - Hé, viens ici, la pluie ne traverse pas !


    Sans réfléchir parce que la pluie se faisait de plus en plus forte, je me dirigeai vers la personne qui m'avait interpellée. Arrivant sous l'abri, l'inconnue était une jeune fille qui semblait avoir mon âge, elle avait de longs cheveux noirs coiffés "en couettes" et elle avait un joli regard bleu. Je lui souris joyeusement. Grâce à elle, je n'étais plus sous la pluie et grâce à ma maîtrise du feu, je séchais mes vêtements et fit de même à ma voisine qui était que légèrement mouillée.

      - Merci, c'est gentil de ta part de m'avoir indiqué cet abri. Désormais nous sommes à l'abri de la pluie !

    Sora était perché sur mon épaule et observait la jeune fille de ses yeux vairons. Qu'avait-il à la dévisager ainsi ? Je lui donnai une pichenette et il se mit à me tapoter la tête avec son bec. Je me mis à rire puis me tournai vers le fille aux longs cheveux noirs.

      - Au fait, moi c'est Hikari Relyse et ce piaf c'est Sora.
      - D'où piaf ?! s'exclama-t-il.
      - Tu es un piaf c'est tout. répliquai-je.
      - Je suis un corbeau ! Idiote !
      - Un corbeau qui parle trop !
      - Non ma-


    Avant qu'il n'eut le temps de terminer, je fermai son bec rapidement avec ma main et souris, gênée, à la jeune fille. Il dégagea ma main et resta tranquille.

      - Et toi, comment t'appelles-tu ?






Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Sam 16 Juil 2011, 00:11

Je ne savais toujours pas pourquoi je l'avais appeler, mais après avoir attirer son attention, la fille marcha d'un pas rapide vers moi, ou plutôt vers l'abri improvisé qu'était les deux arbres. Je restait assise sur le banc, la pomme croquée à un endroit dans ma main droite. La fille avait des cheveux presque aussi longs que ceux d'Anamée mais ils étaient d'une couleur moins commune : rose. C'était la première fois qu'elle en voyait de pareil et cela la dérangea un peu. Après tout, l'amnésique ne se rappelait uniquement de ses jeunes années, même si elle essayait de recommencer une vie normale, comme si rien n'avait existé avant qu'elle ne passe le portail, comme si elle venait de naître et qu'une nouvelle vie s'offrait à elle, pleine d'espoirs et d'envie. Ou au contraire, comme si le loup n'avait jamais pris le contrôle sur elle, comme si ces années -car elle n'en savait pas le nombre- ne s'étaient jamais écoulées, que sa vie avait juste été mise sur "pause". Elle soupira et détailla de nouveau la nouvelle venue. A part ses cheveux roses, elle possédait de beaux yeux bleus ciel qui commençaient étrangement à foncer. Sûrement à cause des nuages qui s'annonçaient, pensa Anamée. Elle me sourit, découvrant de belles dents en bonne santé, puis elle alluma sa main d'une lueur bleue et orange, sûrement du feu. Elle sécha ses vêtement grâce à ça et s'approcha de moi pour en faire de même ; je me laissais faire. Même si je n'étais pas très mouillée, la chaleur du feu me revigora et je lui souris alors en retour. Cela lui arrivait rarement, pourtant. Enfin, autant qu'elle s'en rappelait. Anamée resta bloquée sur son sourire, choquée que ce qui était devenu un rictus soit apparu sur ses lèvres, mais également reconnaissante envers l'inconnue. Elle prit la parole :
    - Merci, c'est gentil de ta part de m'avoir indiqué cet abri. Désormais nous sommes à l'abri de la pluie !

La réceptrice ne répondis pas. Que dire, en même temps ? Elle était toujours tétanisée par le simple sourire qui lui avait fendu les lèvres, bien que tout compte fait, c'était tout à fait normal. Enfin, si Anamée pouvait faire quelque chose de normal. Un corbeau aux yeux bicolores regardait fixement la fille assise sur le banc, perché sur l'épaule de la nouvelle rencontre d'Anamée. Bien qu'elle n'avait habituellement rien à faire de ce genre de chose, les yeux perçants de l'oiseau la dérangeaient quand même, à la dévisager autant. Ce qui semblait être l'affiliée du corbeau sembla comprendre mon supplice puisqu'elle lui donna une tapette qui le fit directement réagir. L'oiseau noir donna alors des coups de becs, directement dans la tête de sa propriétaire, ce qui ne devait pas être agréable, lorsqu'elle interrompit la scène :
    - Au fait, moi c'est Hikari Relyse et ce piaf c'est Sora.

Hikari. Anamée, ayant quelques notions de japonais, sut que ce nom signifiait lumière dans la langue nippone. C'était un beau prénom, pensa-t'elle. Sora, quant à lui, sembla quelque peu vexé par le nom que lui avait donné sa maîtresse dans cette phrase et il lui fit très vite comprendre :
    - D'où piaf ?! s'exclama-t-il.
    - Tu es un piaf c'est tout. répliqua-Hikari.
    - Je suis un corbeau ! Idiote !
    - Un corbeau qui parle trop !
    - Non ma-

Avant qu'il ne finisse sa phrase, Hikari lui boucha le bec et, malgré tout, je ne pu m'empêcher de rire. C'était la deuxième fois en peu de temps, étrange. Anamée avait perdu l'habitude de redresser les deux extrémités de ses lèvres pour sourire et les deux actions combinées lui firent un peu mal aux joues. Elle en était à ce point, sérieusement ?
    - Et toi, comment t'appelles-tu ?

Son ton léger donna vraiment envie à Anamée de lui répondre, et elle ne se fit pas prier :
    - Je m'appelle Anamée. On me donne comme nom Sapphirshooter, mais je ne sais pas si c'est le vrai, dit-elle en lui souriant de nouveau. Enchantée de vous rencontrer ! Mon affilié est plus loin, dans l'eau de la mare ; il s'appelle River, expliqua la liée de ce dernier en montrant la mare. Il adore l'eau, c'est assez étrange, pour sa "race"...

J'avais étrangement envie de lui parler. De plus, la pluie ne semblait pas vouloir s'arrêter et, à moins de vouloir finir trempées, les deux filles feraient mieux de rester à l'abri des gouttes sous les arbres protecteurs. C'est avec cet état d'esprit qu'Ana' attendit la réaction d'Hikari, croquant à nouveau dans sa pomme et sentant le jus couler dans sa bouche.[/size]

[Walawala, la prochaine fois, j'utiliserai "je" pour les parties narratives, c'est quand même mieux n_n (c'est pour m'en rappeler que je l'écris -___-')]
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Sam 16 Juil 2011, 13:20

    [hors RP: Fais attention avec la transition il/je xD, Désolé il est court mon RP ><]

    La jeune fille qui m'avait interpellée pour me mettre à l'abri était étrangement gentille et ça me faisait sourire de plus belle. Alors qu'elle ne me connaissait pas, elle m'avait indiqué cet abri pour me protéger de la pluie. Je m'assis à présent à côté d'elle sur un banc. Elle ne semblait pas très méchante, au contraire, son visage était doux, j'étais persuadée que c'était une personne très gentille.
    Elle riait à cause de Sora et moi, je plaisantais quand je l'avais traité de piaf c'est tout. J'attendais patiemment la réponse de ma voisine.


      - Je m'appelle Anamée. On me donne comme nom Sapphirshooter, mais je ne sais pas si c'est le vrai,
      me dit-elle en me souriant. Enchantée de vous rencontrer ! Mon affilié est plus loin, dans l'eau de la mare ; il s'appelle River. Il adore l'eau, c'est assez étrange, pour sa "race"...


    Anamée ? C'était un joli prénom. Sa particularité ne me dérangeait pas car des prénoms étranges j'en connaissais des tas et je ne voyais pas ce qu'il y avait de si bizarre. Sapphirshooter, voilà un nom pas commun non plus. Mais bon, je ne m'attardai pas sur la question.
    Il y avait une autre chose qui me fit longuement réfléchir. Son affilié River était dans la mare qui se situait au centre du parc. Il avait amplement le droit d'aimer l'eau s'il était dans son élément mais ce que je trouvai étrange c'est quand elle employa le mot "race". Il était si différent que cela ?


    La pluie tomba de plus en plus fort mais cela ne nous dérangeait pas Anamée et moi car nous étions abritées sous des arbres. Sora se rapprocha de mes cheveux pour s'y mettre dessous. Je me tournai à présent vers la jeune fille du nom d'Anamée qui croquait dans pomme.


      - Assez étrange pour sa race ? Je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire.


    Mon regard se tourna désormais vers la mare, je ne voyais rien dans celle-ci. L'eau bougeait en fonction des gouttes de pluie qui tombaient. Elle qui était d'habitude si calme et lisse.
    Soudainement, un souvenir me revint en tête. Une fois, j'étais tombée dans la mare auparavant. Je m'étais mise à pleurer de tout mon soûl car j'avais faillit me noyer. Mon père lui, riait aux éclats. Il trouvait que la manière dont j'étais tombé dans l'eau était si stupide qu'il se tordait de rire. J'émis un petit rire en y repensant et mon attention se tourna vers Anamée. J'attendais sa réponse à propos de son affilié.







Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Sam 16 Juil 2011, 15:33

[oui, je viens de voir que j'avais plusieurs fois utilisé "je" T_______T' c'est que, pendant que je tapais, je m'en étais rendue compte, mais je pensais avoir tout corrigé ^.^' désolée ~
Mon texte est court >.<']


Hikari s'assit à côté de moi peu après que je me sois présentée. Le sourire qui était déjà présent avant ne fit que s'agrandir de paroles en paroles ; je commençais à bien l'aimer malgré le fait que je ne la connaissais presque pas. Mais qui sait comment notre relation allait évoluer ? La pluie s'intensifia, mais seules quelques gouttes nous atteignirent : les arbres nous protégeaient bien. La saison des pluies, qui venaient à peine de commencer sur l'île, avait déjà assez hydraté la terre qui ne tarderai pas à montrer à tous la beauté de la nature. Malheureusement, c'était la saison que je détestais le plus, préférant le soleil chauffant - mais pas trop -, la belle neige ou les myriades de couleurs chaudes de l'automne. Elle sembla réfléchir à ce que j'avais dit, et en y repensant, c'était vrai que ce n'était pas très clair. Mais comment dire autrement ? River ne ressemblait à aucun animal, à aucun humain, bien qu'il se comporte comme tel. Je ne pus m'empêcher de sourire : mon River était unique ; il le valait bien.
    - Assez étrange pour sa race ? Je ne comprends pas tout à fait ce que tu veux dire.

Je m'y attendais, d'un côté. J'avalais doucement le morceau de pomme sucré, le temps de demander mentalement à mon affilié de venir.
    - River ?

J'avais dès le début suivi silencieusement son aventure chez les koïs, il semblait bien s'y amuser. Les carpes étaient d'abord effrayées puis elles s'étaient rapprochées, curieuses autant que pouvait l'être un poisson, et l'acceptèrent finalement, en remarquant que ce n'était pas une algue ou une autre délicieuse végétation à se mettre dans la bouche.
Il sembla également avoir suivit notre conversation puisqu'il me répondit directement un "Oui" enthousiaste et sortit très rapidement de la mare, provoquant la panique chez les poissons. Il fila à toute vitesse, ainsi on ne put distinguer qu'un trait de lumière bleue qui zigzaguait en direction du banc où nous étions assises. Il s'arrêta juste devant les yeux d couleur ciel d'Hikari et me dit d'un ton invitant à rire qu'elle avait la même couleur que lui. Je m'esclaffais après la phrase de mon affilié mais aussi à cause de yeux louchant d'Hikari qui fixaient la petite lumière bleue d'un air vraiment étonné.
    - Hé bien, le voici ! Il dit que vous avez la même couleur que lui, ne puis-je m'empêcher de dire en esquissant de nouveau un sourire.
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Dim 17 Juil 2011, 11:09

    Je me demandais ce qu'avait son affilié de si différent. Il y avait certes des animaux quelque peu étranges mais son affilié, River, devait être bien plus surprenant que tous ceux que j'avais rencontré auparavant. J'avais une grande envie de le découvrir.
    Je sentais que Sora voulait aussi le voir. Cela nous intriguait tous les deux. C'était peut-être un extra-terrestre comme le disait les terriens, ou alors une chimère, un animal inconnu...ou un être difforme ?
    Je me posais de nombreuses questions aussi lucides que stupides. Je levai les yeux aux ciel. Je devais arrêter de penser à n'importe quoi. Comme quoi, je pouvais avoir une imagination débordante dans ces cas-là.
    Anamée avala son morceau de pomme. L'eau de la mare bougea.


    Mon regard se tourna vers la mare. Ce que j'allais voir allait me surprendre. Même un animal avec une tête de lapin, un corps d'oiseau, une queue de rat et des cornes de cerfs était moins surprenant que l'affilié d'Anamée.
    Une agréable et douce lumière bleue sortie de l'eau. Je restai bouche bée devant de spectacle magnifique. C'était beau à voir, je pourrais rester des heures à contempler cette lueur sans m'en lasser. Sa couleur était aussi bleue que celle des yeux de la jeune fille à la chevelure noir. J'étais comme ensorcelée par cette lumière.
    Soudainement, ce bleu me fit penser aux yeux de mon père. Son image apparut une fraction de seconde dans ma tête. Je revis ses yeux remplis de tendresse et d'amour; j'en avais les larmes aux yeux. Frénétiquement, j'essuyai mes yeux d'où les larmes s'apprêtaient à couler. Heureusement, Anamée ne m'avait pas vue, sinon je serais passée pour une jeune fille qui pleure à tout bout de champ. Je ressemblais à une gamine dans cet état-là.


    La lueur bleue de rapprocha de nous rapidement et s'arrêta net devant mes yeux.
    Je fus surprise mais ne reculai pas. De près il était encore plus majestueux. Mon corbeau aussi était abasourdi par cette étrange lueur et éclairait mon visage. Sa lumière refléta dans mon regard bleu.
    Anamée se mit à rire, je reculai doucement en rougissant. Je n'avais même pas cligné des yeux tout à l'heure alors il était évident que je faisais une tête pas terrible. En fait, ce n'était pas ça, son affilié lui avait communiqué une phrase que je n'avais pas perçu.

    - Hé bien, le voici ! Il dit que vous avez la même couleur que lui, fit Anamée en esquissant un joli sourire.

    Je souris jusqu'au oreilles et tendis ma main vers la lumière. Je l'effleurai à peine que je sentis une douce chaleur qui émanait de River. Je reposai ma main et me tournai vers Anamée.

    - Effectivement, il est de la même couleur que mes yeux, mais surtout des tiens. répondis-je en lui rendant le même sourire, puis me tournai vers son affilé. Je me nomme Hikari, ravie de te rencontrer River.

    Sora se présenta lui même, il ne voulait pas que je le traite encore une fois de "piaf". Ce corbeau et moi étions liés depuis bien longtemps. Cela remonte à une dizaines d'années. Alors que son corbeau n'était qu'en un nouveau-né. Il était le premier oiseau à se poser à ma fenêtre le jour de ma naissance. Le premier que je pus voir de mes propres yeux. Il fallut attendre quelques année avant qu'il ne revienne me voir. Dès lors, nous ne nous quittions plus jamais et étions presque inséparables.
    Bon, revenons à présent à Anamée et son affilié.


    - Tu sais Anamée, tu peux me tutoyer. Cela te dérange si je t'appelle Ana' ? Cela fait-il longtemps que tu es sur l'île ? Ces temps-ci, il y a de nombreuses personnes qui viennent de la Terre.

    Ok, je lui avais posé de nombreuses questions, mais j'étais vraiment curieuse. Je l'appréciai déjà cette fille. C'était comme si il y avait un feeling entre nous. Et puis, comme il pleuvait des cordes, il fallait bien s'occuper un peu. Je voulais en savoir un peu plus sur elle et son affilié. J'attendais tout de même sa réponse avant de lui poser des questions sur son affilié.





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Dim 17 Juil 2011, 14:36

Comme attendu, Hikari fut assez surprise de voir mon affilié, tout comme le corbeau qui louchait méchamment. River ne manquait jamais de se faire remarquer, mais qu'importait ? Il était comme ça, unique en son genre, et ça me convenait parfaitement. Je ne me souvenais plus où je l'avais rencontré et cela me peinait assez puisque c'était tout de même important dans les relations entre affiliés. Si ce foutu loup n'avait jamais été là ... Je m'étais déjà résolue à ne plus y penser, mais comment y arriver, c'était tout de même plusieurs années de ma vie qui s'étaient perdues. Et voilà que je recommençais avec ce sujet. Pour revenir à mon adorable River, j'avais une confiance absolue en lui, il était comme un pilier où je savais qu'il serait toujours possible de se reposer, de s'appuyer pour repartir de plus belle.
J'avais fixer les yeux de ma nouvelle rencontre pour mieux apprécier l’incompréhension que provoquait toujours l'arrivée de mon affilié, mais ce n'était pas ce sentiment-là qui était apparu en premier. Ne voulant pas l’embarrasser, j'avais alors détourné le regard, notant dans un coin de ma tête cette réaction inattendue. J'avais remarqué qu'elle avait comme essuyé ses yeux du revers de sa manche ; avait-elle pleuré ?
Après que j'aie parlé, elle me sourit de nouveau. Ce tic lui allait vraiment bien, c'était comme si son visage s'illuminait de joie et l'embellissait. Elle avança sa main vers River qui vînt presque la coller, il aimait tellement le contact ! La fille au cheveux roses sembla de nouveau surprise et remis ça main à sa place avant de prendre la parole.
    - Effectivement, il est de la même couleur que mes yeux, mais surtout des tiens, dit-elle en souriant, puis en se tournant vers mon affilé, elle se présenta. Je me nomme Hikari, ravie de te rencontrer River.

Ce dernier montra son appréciation en bougeant dans tous les sens. Mon affilié était une véritable boule d'énergie, et on peut bien dire qu'il est en quelque sorte mon inverse. Je souris de nouveau, mais mentalement, cette fois, tout comme River. On s'étaient bien trouvés. J'appréciais également le compliment que venais de faire Hikari, je trouvais la couleur de la lumière vraiment magnifique.
Ce fut au tour de Sora de se présenter à River qui l'apprécia directement. Il vînt se frotter à ses plumes, voulant le colorer un peu : le noir, ça allait avec tout, mais ce n'était vraiment pas joyeux ! La surprise de mon affilié ne se fit pas attendre et il se plaignit chez moi que le corbeau noir soit rester noir. Alors que River continuait à se plaindre dans ma tête, Hikari me reparla.
    - Tu sais Anamée, tu peux me tutoyer. Cela te dérange si je t'appelle Ana' ? Cela fait-il longtemps que tu es sur l'île ? Ces temps-ci, il y a de nombreuses personnes qui viennent de la Terre.

C'était encore une de ses nombreuses questions. Habituellement, j'aurais renvoyé celui ou celle qui m'aurait autant parlé, mais cette jeune fille était spéciale. J'avais envie de lui parler, de la connaître, d'en apprendre plus sur elle.
    - Merci, je n'osais pas, dis-je, bien qu'habituellement ça ne me dérangeait pas pluis que ça. Oui, ça me va ! m'exclamais-je en accompagnant le tout d'un sourire. Désolée, je viens aussi juste d'arriver ... il y a quoi, trois ou quatre jours ? Tu semble bien connaître l'île, par contre ! ~ Est-ce que je peux t’appeler Hika' pour le moment ? Je dis pour le moment puisque je trouve toujours un surnom qui convient mieux à la personne une fois que je la connais bien ..

Encore un sourire. Décidément ! J'allais avoir mal aux joues, ce soir. Cette dernière phrase avait un sens caché, en fait. Je venais de m'en appercevoir : je l'invitais à mieux me connaître. Du jamais vu. La pluie s'intensifia encore, j'eu même peur un instant que les arbres ne puissent stopper toute l'eau qui se déversait en grande quantité. C'était partit pour durer, et si jamais ça continuait, nous devrions trouver un autre abri ...

[HS : le pire c'est qu'il pleut beaucoup, chez moi o/]
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Mer 20 Juil 2011, 18:58

    J'étais curieuse de savoir qui était cette jeune fille. Mais bon, il fallait que j'y aillais doucement pour ne pas paraître trop lourde et trop bavarde. Sinon elle me prendrait pour une hystérique alors que je ne l'étais pas. Ces temps-ci, je rencontrais de nombreuses personnes venues de la Terre et cette questions sortait de ma bouche à chaque fois que je rencontrais quelqu'un. Je n'avais jamais vécu sur Terre mais j'y étais allée de temps en temps pour chercher mes parents mêmes si les occasions étaient rares.

    Une fois, j'y étais descendue et là j'avais une rencontre qui changea le cours de ma vie. Alice, ma petite soeur de coeur. Si je n'avais pas été là, elle se serait fait renverser par une voiture. Et encore une fois, elle avait faillit se faire engloutir dans les flammes des ténèbres où avait malheureusement périe sa mère. Je prenais soin d'elle à présent et il s'était avéré qu'elle était une fille de Zeus. Ensuite, j'avais fait d'autres rencontres étranges. Un même jour, Alice et moi avions rencontré une personne différentes mais qui avaient un point communs. Elles avaient du sang de démon. Ces deux personnes étaient William Van Drake Et Roxas Key. Mais bon, ne nous attardons pas sur eux.

    J'attendais patiemment la réponse d'Anamée tout en regardant les gouttes de pluie s'écraser au sol en faisant de petits bruits sourds qui me berçaient légèrement. Si ça continuait j'allais vraiment m'endormir.


      - Merci, je n'osais pas. Oui, ça me va ! s'exclama-t-elle. Désolée, je viens aussi juste d'arriver ... il y a quoi, trois ou quatre jours ? Tu semble bien connaître l'île, par contre ! ~ Est-ce que je peux t’appeler Hika' pour le moment ? Je dis pour le moment puisque je trouve toujours un surnom qui convient mieux à la personne une fois que je la connais bien.


    Mon sourire s'intensifia encore plus. Je commençais à l'apprécier de plus en plus. Je lui tapotai la tête affectueusement et lui répondit qu'elle pouvait m'appeler "Hika" si elle le souhaitait. Il pleuvait de plus en plus forme et le vent vint accompagner la pluie. Super, j'aurais espéré mieux. Je me levai et sans demander l'avis d'Anamée, lui pris la main et partit pour un autre abri.
    Je l'obligeai à courir, la pluie me fouettait le visage mais je m'en fichais, c'était le cadet de mes soucis. Après avoir trouver un meilleur abri, j'essayai de sécher nos vêtements avec une petite flamme pour ne pas brûler nos habits, mais avec un petit feu comme celui-ci, ils n'allaient pas être sec rapidement. Je soupirai et mon ventre gargouillait. J'avais à peine mangé que maintenant j'avais faim et froid, quel superbe journée ! Je voulus maudire le ciel mais me tournai vers Anamée.

      - Dis moi Ana', ça te dit que l'on aille s'abriter quelque part ? C'est que là on risque d'être trempées.


    Je lui souris, lui prit encore une fois la main et me dirigeait vers le marché, il y avait de nombreuses personnes qui y circulaient. J'aperçus une boutique qui vendaient des parapluies, comme Anamée venait d'arrivée, elle n'avait sûrement pas beaucoup d'argent sur elle alors j'achetai deux parapluie, un rose et bleu et tendis l'un à ma nouvelle amie. J'insistai pour qu'elle le prenne et ouvris à présent le mien qui était rose et sans le savoir, il était assorti à ma chevelure. Mon attention se tourna à présent vers une boulangerie, sans demander l'avis d'Anamée, je l’entraînai dedans. Ça sentait vraiment bon et un bon pain au chocolat ne serait pas de refus. J'en demandai deux et en tendis un à la jeune fille qui était avec moi en insistant de plus belle. Nous sortîmes toutes les deux et étions à présent dans l'allée marchande.

      - Dis moi, où veux-tu aller ? Si il y a des lieux qui t'intéresse n'hésite pas. Je te ferais visiter si tu veux.



    [Tu peux décrire ce qu'elles font après situ veux. Je t'autorise à décider de mes actions]





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Lun 25 Juil 2011, 18:19

La pluie continuait. J'étais assez contente, finalement. J'aimais déjà la pluie en temps normal (oui, malgré le fait qu'elle vous trempe jusqu'au os), sûrement avais-je été influencée par mon enfance en Ecosse, mais avec cette rencontre prometteuse, c'était déjà comme si j'avais multipliée cette adoration par deux. J'avais vraiment une bonne impression d'Hikari. En espérant que ça continue ... Voir des gros nuages gris, pleurant à chaudes gouttes de pluie tout leur être me rappelait ce qui avait été ma vie sur Terre. Je chassais ses pensées : j'étais bien mieux sur l'île, au milieu de mes semblables.
Après ma réponse, Hikari me sourit de plus belle, répondant affirmativement à ma demande de surnom. Elle me tapota ensuite la tête, sans que je ne réagisse. Les marques d'affection avaient été assez rares voire inexistantes depuis ma période amnésique et j'avais décidé d'en profiter un maximum. A la pluie se mêla le vent, orientant les gouttes vers notre abris improvisé. Toujours assise, je la regardait se lever comme un ressort, prendre ma main et m'entraîner vers un autre abri, plus protéger de la pluie que les deux arbres sous lesquels nous étions. Encore une fois, elle sécha nos habits mais sa flamme était vraiment petite par rapport à sa première, preuve qu'elle était fatiguée. Je m'inquiétais pour elle mais n'eut pas le temps de formuler une phrase : elle me proposait de de nouveau changer d'endroit pour quelques part où le vent ne nous atteindrait pas, ni la pluie.
M'entraînant à nouveau - elle débordait vraiment d'énergie -, elle m'emmena au marché, bondé de monde comme à son habitude. De délicieuses odeurs y planait et je m'empressais de terminer ma pomme avant de passer devant celui à qui je l'avais volée. Toujours accrochée à sa main, elle me guida jusqu'à une boutique où elle acheta deux parapluie : un rose assorti à ses cheveux et un bleu, de ma couleur préférée. Je ne savais pas vraiment quoi dire : ce n'était pas de refus, mais recevoir ainsi sans rien donner en échange me dérangeais assez. La remerciant, nous avons ouvert nos parapluies avant qu'elle ne capture à nouveau ma main et m'amène à une boulangerie vraiment alléchante. Deux petits pains chauds furent commandés et je fus de nouveau mal à l'aise, comme si j'étais un fardeau qu'il fallait nourrir et s'occuper. Je la remerciais une nouvelle fois après avoir tenté de lui redonner la viennoiserie, ce qui était peine perdue. Après avoir mangé, nous étions toutes deux en meilleures formes. Elle me proposa ensuite une visite du lieu de mon choix, que j’accueillais avec un sourire.
Le temps de réfléchir à un endroit, nous marchâmes côte à côte, tenant fermement nos parapluies. J'avais déjà découvert seule la cité et j'avais envie d'air frais. La forêt aurait été une bonne idée, mais je la connaissais déjà comme ma poche. Je me décidais finalement pour la mer de Nuages. Il s'était arrêter de pleuvoir et la nuit commençait à tomber, un spectacle magnifique devait donc s'y dérouler. De plus, il y avait de l'eau et cela ravirai River. Lui disant ma décision, elle m'emprisonna la main, mais, le devançant, je couru à côté d'elle plutôt que de me faire traîner. Me guidant jusqu'à la mer, je m'arrêtais d'un coup en voyant le magnifique spectacle.
Tout d'abord, je vu l'eau. Une immense étendue d'eau de mer salée s'allongeait jusqu'à l'infini, donnant l'impression d'être à la fin du monde, qu'il n'y avait plus rien après, à part de l'eau, encore et toujours. Comme s'il n'y avait plus que ça, que la terre n'existait plus pour laisser la place au liquide salé. Se reflétait à la surface les nuages gris qui avaient tan saigné avant, ceux qui s'en allait lentement vers l'immensité, pareil à des escargots voulant voir ce qu'il y avait après le bout du monde. Je levait ma tête pour les observer quand mon regard fut happé par les magnifiques couleurs du coucher de soleil. Rouge, bleu, jaune, gris, tout se mélangeait pour donner une sensationnelle palette de couleur, toutes rassemblées autour de ce qui semblait être le centre du monde : le soleil. Il ne restait qu'un demi-cercle doré, mais il était d'une telle intensité que tous les regards se tournaient vers lui, obligatoirement, à un moment ou à un autre. Le fixant trop longtemps, je commençais à voir blanc, ce qui me reconnecta à la réalité.
Je ne pus m'empêcher de lâcher un "Wow" qui montrait toute l'admiration que j'avais eu en observant ce lieu magique. Me rapprochant des vagues jusqu'à les toucher de la main, je souris à Hikari, sentant le va-et-vient de l'eau tiède.
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
avatar
Hikari "Amy Rose" Relyse
Co-Fondatrice Maman P'Hika-chou
Coeurs : 307 Messages : 1466
Couleurs : HotPink & SlateBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 10/01/2011 et on me connaît sous le nom de : Hikari Relyse Mon nom est : Hikari Cassandra Relyse Actuellement je suis : en période de vide total. Il paraît que je ressemble à : Luka Megurine de Vocaloid et à ce propos, j'aimerais remercier : T.Brownie (vava) / Neven (Signa')
Re: Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse] | Mar 26 Juil 2011, 11:56

    Un sourire se dessina sur les lèvres d'Anamée lorsque je lui proposai d'aller autre part. Elle avait sûrement une idée derrière la tête m'étais dis-je. En attendant sa réponse, nous marchâmes côte à côte, la pluie tombait sur mon parapluie, le bruit me donnait une folle envie de dormir. C'était vraiment agréable le bruit de la pluie qui tombait au sol, comme si c'était une petite mélodie qui m'endormait petit à petit. Mais comme j'étais dehors avec ma nouvelle amie, cette fois-ci la pluie eut un effet inverse. J'étais vraiment en pleine forme et avais envie de m'amuser. Vraiment étrange allez vous me dire.

    Je me souvins que mon père n'appréciait pas trop la pluie. Ce n'était pas du tout son élément et c'était de lui que j'avais hérité la maîtrise du feu. Ma mère adorait courir sous la pluie, même si elle ne maîtrisait pas l'élément de l'eau, j'avais hérité d'elle le pouvoir de guérison. Deux pouvoirs qui me rappelaient mes parents. Je ne ressentais désormais plus de tristesse lorsque je pensais à eux. Ils m'avaient aimée et chérie durant toute mon enfance, ils avaient sûrement envie de me voir grandir et devenir une jeune femme.
    Je levai la tête au ciel, en repensant à cette phrase. Une phrase que mes parents me répétaient inlassablement lorsque'ils devaient partir pour une mission, me laissant seule chez moi.


    "N'oublie pas que où que nous sommes et que même si des kilomètres nous séparent, nos seront toujours liés. Nous seront toujours sous un même ciel.
    "

    Je murmurai cette phrase et mon sourire revint. A chaque fois que je la prononçais j'avais l'impression de les entendre. C'était une sorte de formule magique pour me remonter le moral.

    Ma nouvelle amie, Anamée, décida que l'on aille à la mer de nuages. J'étais vraiment heureuse à l'idée d'aller à la mer de nuages, c'était mon endroit préféré de l'île.
    Je pris Anamée par la main et l'entraînai vers la mer de nuages qui était relativement loin de la ville. Après plusieurs minutes de course, nous arrivâmes enfin devant cette plage splendide. La pluie s'était arrêtée et le soleil se couchait.
    C'était un spectacle magnifique, le ciel était composé de plusieurs couleurs, du bleu, du violet, du rose , du jaune, de l'orange puis du rouge. Il ressemblait à une grande palette de couleur. Le soleil allait se coucher pour laisser place à la lune. C'était à la mer de nuages que les étoiles étaient les plus brillantes, les plus scintillantes et les plus belles.
    J'aperçus un tronc d'arbre non loin, une souvenir me revint en tête. C'était ici que j'avais rencontré Roxas. Il aimait bien me suivre où j'allais et une fois, on avait terminé tous les deux dans la mer. Nous étions trempés mais c'était vraiment drôle.

    Anamée se pencha vers l'eau et remontait et tendit sa main pour la toucher. Elle me sourit et je lui rendis son sourire. J'enlevai mes chaussure et mon gilet puis avançais dans la mer. Dès lors que l'eau était à présent à mes genoux, je fis signe à Anamée de me rejoindre.

      - Viens Ana' ! C'est super agréable !


    Je fermai les yeux et laissais les vagues caresser mes pieds. Ceux-ci s'enfonçaient doucement dans le sable. J'aperçus une chose brillante dans l'eau et plongeai ma main pour l'attraper. C'était un magnifique coquillage, je le mis dans ma poche pour ne pas le perdre. Je me tournai à présent vers mon amie.

      - Je me souviens qu'une fois quand j'étais petite, mon père m'avait lancée dans l'eau. J'avais faillit me noyer. Quand je suis ressortie je me suis mise à pleurer comme une folle.


    Un sourire triste se dessina sur mes lèvres mais remarquant qu'Anamée me regardait je levai la tête et souris joyeusement. Il ne fallait pas tout le temps s'attarder sur le passé. J'avais de beaux souvenirs alors autant en créer d'autres. Je sortis le coquillage de ma poche, il étincelait, il avait une jolie couleur nacrée. Je le tendis à Anamée.

      - Tiens un cadeau. Je l'ai trouvé sur la plage mais comme il était joli, je préfère te l'offrir. Un cadeau d'amitié.


    Je m'avançais, ma robe prenait l'eau mais je m'en fichai. Peu importe si j'allai être trempée. L'eau m'arrivait à présent à la taille et soudain j'eus une idée machiavélique. Enfin non pas tout à fait.
    Je me mis à éclabousser Anamée en éclatant de rire puis m'enfuit en courant, enfin l'eau me ralentissait mais j'essayai de m'enfuir le plus vite possible avant qu'elle ne me renvoie de l'eau à la figure.





Hikari Relyse:
 

CADO ♥:
 
 
Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le parc sous la pluie [PV : Hikari C. Relyse]
» Parades et spectacles sous la pluie
» Amfreville, sous la pluie.
» Rose sous la pluie
» Champ de course de Ghlin (Mons) Nocturne sous la pluie

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Parc-
Sauter vers: