Partagez | 
 

 Kaze no Hana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Kaze no Hana | Dim 02 Aoû 2015, 10:02

J'en avais rien à faire si j'avais toute la panoplie du gamin chiant. C'était amusant de voir une vraie raison pour qu'il tire la tronche. Il me demandait si je connaissais un endroit pour manger. Je riais un peu. Je le regardais avec une pointe de malice dans les yeux.

« Ne t'en fait pas, je connais très bien les recoins de l'île. »

C'était dit sur un ton normal, sans aucune once de plaisanterie dans la voix. Je souriais. Bien entendu tout dépendait de ce qui me faisait envie. Mais je voyais bien ce gros chat manger du poisson et quoi de mieux qu'une restaurant japonais pour avoir de quoi régaler ses papilles félines. C'était une bonne idée, une très bonne idée, alors ma route changeait un peu. Je savais qu'il avait un bon chef dans les environs. La ville n'était pas prêt de la mer, mais cette dose d'exotisme devait plaire aux habitants en manque de sensations fortes. Il me demandait si chez les dieux, il y avait les étoiles. Je souriais, laissant cette question en suspend. Je jouais un peu avec lui. C'était quelque chose de plaisant. Je marchais, j'étais plus quelques mètres de ma destination gastronomique. Je le regardais. Trois races différentes.

« Je trouve ça original comme mélange, je suis pour le mélange de race. Je n'ai rien contre les démons. J'ai plus un dent pour les sans-coeurs. Ça vous rends unique. »

Puis il tirait sur le bandeau, paniqué, je le remets en place sans vraiment donner les détails. Ce n'était pas un jouet. J'avais le cœur qui battait à cent à l'heure. Il s'excusait pour ce geste. C'était vraiment un peu dangereux pour lui. C'était le côté félin qui ressortait sûrement, je lâchais un soupir. Mon jeu se retournais contre moi. Je frottais ses cheveux m'arrêtant là pour le moment. Je penche la tête à sa question pour l'amitié. C'était un peu étrange, vu qu'il ne supportais pas mon côté gamin et joueur.

« On es arrivé près du restaurant que j'ai choisis. Pour l'amitié, je peux te la donner, mais tu n'aimes que peu mon côté joueur et enfant. Je suis parfois comme ça, ne t'en déplaise. Si tu veux m'avoir comme ami, il faudra sans aucune doute que tu accepte toutes les faces de l'être que je suis et aussi que tu n'enlève jamais le bandeau sur mon œil, si tu tiens à la vie. Il es maudit. »

Je faisais glisser la porte du restaurant, on pouvait sentir une forte odeur de poisson, mais c'était pas trop dérangeant. Je lui faisait signe de rentrer. Je m’installais sur la table en bois. Je caressait cette dernière. Elle était impeccablement propre. Comme à chaque fois que je venais ici. Bien entendu, j'avais de l'argent, j'en avais autant que je voulais, il fallait bien que ça serve d'être un dieu de temps à autre. Je croisais les jambes sous la table et ^renais le menu et souriais. Je commentais une boisson. C'était bien entendu pour me rafraîchir un peu et calmer mon cœur qui avait pris peur.

« On a des étoiles aussi, elle sont plus proches et en même temps si loin. Pourquoi devenir mon ami ? »

C'était une question purement rhétorique. Bien sûr avoir un ami dans les hautes sphères pouvait aider, mais j'étais pas le dieu idéal pour manipuler les grandes instances. Même si je savais comment prendre Arès, mais ça, c'est une autre histoire.






avatar
Invité
Invité
Re: Kaze no Hana | Mer 12 Aoû 2015, 17:18


« Ne t'en fait pas, je connais très bien les recoins de l'île. »

Le dernier reste sérieux sur ces dernières paroles. Mes sourcils se lèvent doucement, puis mes paupières se fermes en s'ouvrant quand j'hausse mes lèvres pour sourire. Mais quand même j'avais envie d'hésiter. A quoi bon je ferai mieux de lui faire confiance, on vient juste de ce rencontrer.

La nuit tombe, et il fait noir moi comme j'avais droit à beaucoup de secret venant de mon côté gros chat. Je peux voir dans le noir. Par contre le Dieu lui il brillait un peu... Est ce que les gens communs, différent de moi peuvent le voir ? Je regarde autour de moi j'hume l'odeur, il fait humide.. La pluie approche. Je continue de marcher en zigzaguant dans les rues avec Eole. Une forte odeur de poisson alléchante me vient dans les narines, les lèvres sont humides elles presque laisser un peu de bave couler mais tout de même je reste propre. Je me retiens du mieux que je peux. Le roux coulisse la porte, cette maison ressemblait au restaurant de l'autre pays d'où je vient. Surélevé par des pilots et tout le squelette du bâtiment était en bois, les portes était faites avec du papier de riz. Comme chez moi. C'est rassurant de voir les même tradition ici que chez sois, je continue de suivre tout en m'installant à table. Mes yeux se fixe sur le roux qui s'assoit sur la table comme un voyou et ensuite sur le sol en face de moi, ce restaurant est un bar à sushi.

Ce bar à sushi avait des cartes de présentation, il y avait des thèmes comme menus pour manger. Le prix était convenable même si ça paraît cher en comptant puisque je ne suis pas habitué à l'argent d'ici... Je fronce les sourcils, j'avais l'habitude des yen moi... Les petites pièces rondes avec des trou au milieu. Je relève mon nez de la carte et les joues rouges je montre un autre côté de mon visage un peu plus doux même si j'avais les yeux fatigué.


-Hem ... je n'ai pas d'argent... alors... et je ne connais pas la monnaie d'ici... je ne suis pas née dans cet île...

Je suis confus de lui avoué cette triste vérité. Après tout ça fais bien un mois que je viens d'arriver ici et le serveur de mon père connait tout d'ici... Alors je devrais peut être lui demander comment ça marche ici.

- Et je ne sais pas quoi prendre pour ne pas te coûter trop...
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Kaze no Hana | Mer 12 Aoû 2015, 18:50

Je souriais à cet homme, il était assez spécial tout de même. Je caressais un peu la table, elle n'avait rien de particulier. Je jouais un peu avec lui. C'était un amusement sans fin. Je savais pertinemment que ça pouvait se retourner contre moi. L'argent, ce n'était pas un problème pour moi, après tout ça ne l'as jamais été. Je suis d'un ancien temps et les dieux, ça avait des avantages non négligeable. Ce n'était pas lui ou quelqu'un d'autre qui allait me ruiner, il y avait encore de la marge pour y arriver. Il m'informait qu'il n'était pas d'ici, ce qui pouvait expliquer certaines choses. Dont celle qu'il avait de laisser guider par ses émotions, c'était bien comme mal. Il fallait assumer jusqu'au bout. Ce n'était pas toujours évident. Je frottais ses cheveux sombre en souriant. Il disait ne pas vouloir me coûter cher. Je riais bruyamment, je me payais un fou-rire, ouais, c'était d'une drôle tout ça. Je lui faisais un clin d’œil, qu'il devait voir pour une simplement fermage de yeux. Ouais, néologisme, souci ? Je gardais quelques secondes ma main dans sa tignasse.

« Ne t'en fais pas pour l'argent, jeune mortel, ne te retiens pas, tu as faim, tu manges, c'est logique, disons que tu me devra une certaine reconnaissance, c'est rare qu'on sache qu'un dieu du vent existe, donc, je prends notre connaissance comme un moyen de me faire un peu connaître. Je suis un dieu mineur, mais j'aime savoir que je compte au moins pour quelques personnes dans ce monde, pas seulement pour les navigateurs à voiles. Alors mange autant que tu peux, attention au Fugu. »

Je riais un peu, ce n'était pas vraiment drôle, mais c'était surtout pour détendre l'atmosphère, cet homme était tellement sérieux, comme si on lui avait gravé son expression sur son visage. Je me demandais vraiment ce que cet homme avait vécu un peu pour être comme ça. Enfin, ce n'est pas si important. J'interpellais la serveuse d'un hgeste. Bien entendu, j'avais fait mon choix et comme je savais que ce genre de nourriture était assez bourrative, j'en prendrais pas trop, même si j'avais envie. La serveuse arrivait à nos côtés. Une femme des plus ordinaires pour ce genre de boulot. C'était d'un ennui. Les mortels ne voyait plus que les boîtes d'allumettes. Oui, ma femme est fini, mais ce n'est pas pareil. Je lui faisais un sourire un peu charmeur, elle rougissait, c'était d'un cliché...

« Je prendrais votre assortiment de douze sushis, je n'exigent pas de poisson en particulier, je laisse libre choix au chef et pour ce jeune homme demandez-lui. Et n'oublie pas ce que je t'ai dit gros chat, ne te retiens pas. C'est une occasion en or. »

Voyons voir si mes mots touchent son humeur, si la panthère souriait, ça serait bien, j'aurai réussi ma journée. Comme je me dis souvent, il ne faut pas grand chose pour m'amuser et l'inverse aussi. Cet homme était distrayant, je le niais pas. Je devais être qu'un immature à ses yeux et je m'en fichais royalement.






avatar
Invité
Invité
Re: Kaze no Hana | Mer 26 Aoû 2015, 18:44

« Ne t'en fais pas pour l'argent, jeune mortel, ne te retiens pas, tu as faim, tu manges, c'est logique, disons que tu me devra une certaine reconnaissance, c'est rare qu'on sache qu'un dieu du vent existe, donc, je prends notre connaissance comme un moyen de me faire un peu connaître. Je suis un dieu mineur, mais j'aime savoir que je compte au moins pour quelques personnes dans ce monde, pas seulement pour les navigateurs à voiles. Alors mange autant que tu peux, attention au Fugu. »

Je jette un coup d’œil sur lui et je largue un doux sourire pour apaiser l'expression de mon visage. Cet aire fatigué et menaçant coule au fond de moi et ne réapparaît pas pour le moment. En regardant la carte je vois un plat en forme de bateau remplie de sushi et de poissons frais. Les yeux doux et à la fois affamés j'avais envie de poissons cru. Mon flaire animal était réveiller. Un ronronnement intense. Ma bouche était humide et ma salive envahis mon palais.

Eole prend la commande. Sa voix était douce même moi je frissonnais lorsque mes oreilles tremblait. J'aime bien cette voix reposante. C'est comme si son souffle reflète la brise du vent. ahah en même temps c'est le dieu du vent !


« Je prendrais votre assortiment de douze sushis, je n'exigent pas de poisson en particulier, je laisse libre choix au chef et pour ce jeune homme demandez-lui. Et n'oublie pas ce que je t'ai dit gros chat, ne te retiens pas. C'est une occasion en or. »

Je le regarde faire et la jeune femme s'approche de moi. Les joues rouges je prend un petit aire sérieux mais pas de trop pour pas l'effrayer. Mes yeux séducteur se loge dans le regard de la petite femme. Mon instinct animal a prit le dessus et je n'arrive pas encore bien à le contrôler. Je montre le livret avec le bateau remplie de sushi. Le prix était donner et il y a une promo dessus.

- Je vous prend ceci mademoiselle. Avec du poisson aussi... Beauco...up de poissons...

Je rougis de plus belle, le regarde du roux est sur moi... Eole me dévisage pour savoir comment j'allais réagir. Je lui tirais la langue pas provocation. Me dévisager comme ça c'est gênant ! Il sait pas ce que ça fait d'être observé ou quoi ?!

D'ailleurs Eole avait prit place en face de moi. Autour de moi le décor était plaisant et accueillant. Sa donne envie d'y retourner plusieurs fois. Je prenais les baguette en main et je les craques, comme chez moi en fin de compte. Mes doigts prennent facilement place entre les baguettes et il attend son plat sagement.
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Kaze no Hana | Mer 26 Aoû 2015, 21:24

Le restaurant diffusait une musique légère, on pouvait entendre un vieux chinois chanter de sa voix tremblotante, c'était ce genre de détail qui faisait que je savais que j'étais au bon endroit. Surtout avec un type qui un seul prénom, qui est comme par hasard originaire d'Asie. Non, je ne le fais pas exprès, c'est promis. Il avait faim et je savais que son estomac gagnerait sur sa timidité. Les mortels sont parfois tellement facile à cerner. J'hésitais à en avoir pitié ou non. Je haussais finalement les épaules. Ce n'était pas si important que ça au final. La serveuse était charmé, il ne manquait pas grand chose pour l'émouvoir, je serai d'humeur et moins amoureux de mon épouse, peut-être, je l'aurai dragué. Mais bon, là, c'était hors de question. Il commandait enfin, du poisson, comme ce n'étais pas étonnant. Vu le regard qu'il avait, il semblait déjà se réjouir du plats qui lui serait servi. Je pouffait discrètement. C'était comique comment il était comme un chaton, après les hybrides avait cette part animal qui m'intéressait beaucoup. C'était toujours fascinant comment une personne peut être plus imprévisible à cause de ça ou non. Quel caractère il avait en tout cas. Ça promettait un repas fascinant.

« Tu as vraiment faim, c'est bien. »

C'est l'instant précis que la serveuse revenait avec un sourire qui se voulait charmeur, elle déposait les plats devant nous. Je la regardais, apparemment, même mon côté divin attire pas mal, elle semblait pas mal attirée par le jeune homme en face de moi. Qu’importe son âge, il serait même un grand-père qu'il serait jeune à mes yeux. Il avait déjà préparer ses baguettes, il devait y être habitué. Je ne pourrai donc pas compter sur sa maladresse. Dommage.

« Passez une bonne journée mademoiselle.
-Merci et bon appétit.
-A table ! »

Dans ce genre de moment, je ressemble à un gamin, j'aime manger de temps en temps. Il faut bien que je me nourrisse, dieu ou pas, j'avais des besoins comme tout homme. Surtout que j'ai été mortel à un moment. Avoir faim, c'est une sensation assez désagréable. Malgré les millénaire, je ne l’avais pas oublié. Je mangeais joyeusement, prenant le temps de déguster ma nourriture avant que j'engloutisse bien plus qu'il me faut et que je paye un mal à l'estomac. Bien entendu, je n'avais perdu de mon habilité avec les baguettes, j'avais vécu au japon et ça payait dans ce genre de cas. Je le regardais, pour voir s'il mangeait ou non. Je n'allais pas le laisser s'affamer par sa timidité. Je déposais quelques instants mes baguettes et frottait ses cheveux sauvages. Comme si c'était vraiment un chat. Un sourire légèrement espiègle sur mon visage. Je reprenais mon repos, toujours avec cette expression sur mon visage. Allait-il réagir, je me le demandais bien. Parfaitement, je joue un peu, mais je suis parfois comme ça. J'ai envie de m'amuser, alors je le fais simplement. C'est la façon la plus simple pour pas que je commence à accumuler et que je m'énerve.






avatar
Invité
Invité
Re: Kaze no Hana | Mer 16 Sep 2015, 20:17

« Tu as vraiment faim, c'est bien. »


" Bien sur, que j'avais faim idiot ! " Pensais-je. Je le regarde le sourire au lèvres et j'hoche légèrement ma tête comme un chaton avec mes oreilles félines qui c'étaient redressé sur ma tête. La serveuse arrive et elle apporte les plats. L'eau a la bouche, mes yeux luisaient de bonheur et je tombais amoureux de mon plat. Autant de poissons que de riz ! C'est au moment ou je veux dire "bonne appétit" que Eole me vole les mots de la bouche :

« Passez une bonne journée mademoiselle.
-Merci et bon appétit.
-A table ! »

En faite juste avant que la femme parte. Si j'ai bien vu ses yeux brillait en me regardant... Qu'est ce qu'elle me trouve ? Franchement je ressemble a un elfe noire mélanger a une pauvre bête mélanger de fourrure... Qui est ce qui peut trouver plus moche a par moi ? Mes baguettes a la main et je me dépêche de mettre le premier sushi entre mes lèvres... Aah... c'est si bon. Ça faisait si longtemps que je n'en avait pas manger depuis que j'ai quitté mon pays natale. Je regarde Eole et d'un ton timide je lui dis :

- Merci Eole. Mais... il manque de l'eau.

Je lui souris doucement, seulement je vois un grain de riz sur sa joue. Tout en riant je viens prendre ce grain de riz sur la joue pour le mettre dans ma bouche et le manger. C'était si bon ce riz un peu vinaigré ! Mais mes yeux ne quitte pas le rouquin je voulais voir sa réaction après ça. L'heure qu'il y avait montrait qu'il faisait bien nuit dehors et qu'il ferait un peu frais. Pas que ça me dérange non, je suis pas frileux par rapport a ces petites femmes qui se collent contre leur petits amis qu'elle n'attrape pas du mal. Je trouve ça idiot... Mais si ce n'est juste que des humaines pourquoi pas ?
HRP:
 
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 534
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: Kaze no Hana | Mer 16 Sep 2015, 21:29

Les femmes ne semblent pas son kif à celui-là. A retenir ou pas. Je dois reconquérir Déio. Parfois ça me saoule. Mais je tenais bon, pourquoi ? Parce que je voulais tester la fidélité et que Zéphyr me voyait un peu mieux. Être détesté par son enfant n'est pas une chose agréable. Je mangeais doucement, me débrouillant toujours avec les baguettes. Un vrai asiatique, pourtant je suis grec à mille pour cent. Il faisait remarqué qu'il manquait de l'eau. Je prends une carafe un peu plus loin et sers dans nos verres généreusement. Il me pique mon riz. Hé le vol, c'est mal. Dixit le premier qui se sert. Ahem. Je le fixe du regard.

« Alors on joue à ce jeu chaton... »

Je savais déjà que je regretterai mon geste. Mais bon, sans risque, la vie est un long chemin où je m'ennuie d'une force qui semblait m'écraser de tout son poids. Je souriais perversement avant de m'approcher de lui et mettre à quelques centimètre de ses lèvres avant de lui faire une pichenette avec mes doigts sur son front. Dire que j'avais eu presque envie de l'embrasser. Non, je ne tomberai pas dans mes travers. J'ai promis, je suis un homme de parole. Même si on pourrait penser le contraire. C'était ça être un dieu du vent. Je lâchais un soupir avant de me remettre à manger. Entre deux bouchés. J'énonçais ces quelques mots.

« Alors comme ça toi et les filles ce n'est pas le grand amour. Il y a des gestes qui me trompe pas jeune mortel. J'en ai eu des hommes dans mon lit et j'ai vite appris à reconnaître un homme à homme et un homme à femme. Bien qu'il y a des gens qui aiment les deux. Moi je fonctionne par cycle. Plus ou moins long. »

Sachant qu'un cycle pouvait durer bien plus que la vie humaine. M'enfin, je vais lui épargné les détails. Ce n'était pas bien intéressant. Je finissait mon plat, je pouvais déjà sentir l'effet bourratif de ce dernier. Il était arrivé plus vite que prévu. Je lâchais un léger rot, qui était accueilli par un sourire du chef qui me saluais. Je venais de faire un beau compliment à sa cuisine. Je me frottais un peu le bide avant de lever la tête vers lui. Et tapotais sa tête. Comme un enfant. Pour moi, nombreux de mortels le sont à mes yeux. Cela jouait les grands et parfois c'était plus immature que je le suis parfois, et c'était dire à quel point les mortels sont parfois d'une stupidité sans bornes.

« Je te souhaite de trouver la personne idéale pour toi, je ne suis pas celle-ci. Tu trouvera une personne qui t'aimera malgré tes défauts et tu l'aimeras pour les siens. Ce n'est pas toujours évident. Je pousserai les vents en ta faveur. Je pense que chaque personne le mérite. »

C'était sincère, même le pire des criminels. Bbien que les gens un peu siphonné se retrouvaient derrière les barreaux. Je n'avais pas été longtemps en prison, un coup de téléportation et pouf plus là le rouquin.


 
Kaze no Hana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Kaze no Hana
» Hana Yori Dango
» [MANGA/ANIME] Fleurs Bleues (Aoi Hana)
» [serie anime]-Kaze no Stigma
» Musée de la photo à Charleroi : Hana Jakrlova

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: