Partagez | 
 

 ❞ lever de soleil de tequila (eole)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3




avatar
Invité
Invité
Re: ❞ lever de soleil de tequila (eole) | Jeu 02 Juil 2015, 21:08


lever de soleil de tequila
eole & clyde
alcohol would be nice
« Yeah o yeah you seen me walk
On burning bridges
Yeah o yeah you seen me fall
In love with witches
And you know my brain is held
Inside by stitches
Yet you know I did survive »


Clyde ne s'était jamais vanté d'être un phoenix, puisqu'il était né comme ça, il n'en tirait jamais aucune satisfaction. Sa famille avait toujours été un sujet tabou et le fait d'avoir le même sang qu'eux le répugnait. Alors de lui-même, jamais il n'en parlait vraiment. Pour dire quoi ?

« Il n'y a pas que les dieux qui sont immunisé au temps. Il y a les créatures mythiques, comme ma femme, par exemple. Sinon, ça ferai un moment que je serai seul. Et un peu moins les vampires. Même si boire le sang me plairai moyen. Et oui, des enfants.j'en ai vu même mourir, pas que des avantages d'être un dieu.  »

Bien entendu, Clyde le savait. Sa nature propre lui avait octroyé l'immunité contre le temps et donc cette apparence encore jeune pour son âge réel. Mais le phoenix ne vit pas l'intérêt de dévoiler sa race, puisqu'aucune question ne lui avait été posée à ce sujet.

« En temps normal, les dieux sont censé pas trop se mêler aux gens, mais tu sais, ça fait des millénaires que personne ne respecte cette loi, on es curieux, à notre façon. En tout cas j'adore tes cheveux, ce rouge, c'est presque aussi intense qu'un de mes fils. Juste une question pourquoi tu fumes autant ? Stressé ou trop accroc ? »

Clyde esquisse un sourire nerveux, parce que sa nature de caractère était stressée et que ses nerfs étaient constamment à vifs, ce qu'il cache par une vulgarité et une agressivité certaine.

« Même si ça fait peu de temps, rien n'empêche de forger une relation de confiance. Je ne suis pas le genre à répéter ce que j'ai entendu, je laisse ça aux nymphes de la montagne. »

« Je suis quelqu'un de nerveux de nature. Donc disons que c'était d'abord parce que j'étais stressé puis je suis devenu accro. »

Clyde se dévoile - à minima - et souffle la fumée de la dernière taffe de cigarette qui vient terminer sa course sur les pavés des rues de Skyworld.

« Et non, je suis d'accord avec toi, le fait qu'on vienne de se rencontrer ne veut pas dire qu'on ne pourra pas être de supers potes à l'avenir. »

On ne pouvait jamais rien prévoir, après tout.

« Après tu sais pas grand chose sur moi, donc si ça se trouve ce que tu découvrira à mon propos va pas te plaire »



© basé sur un codage de one more time & silver lungs.
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: ❞ lever de soleil de tequila (eole) | Jeu 02 Juil 2015, 21:58

Assis là, c'était rafraîchissant. L'humidité que renvoyait la fontaine était pas chiante, juste ce qu'il fallait. Je croisais les jambes un peu songeur. C'était vrai que je disais pas mal de choses sur moi, sans lui demander ce que lui était, bien que je suis quelqu'un d'assez curieux dans les faits. J'étais détendu, les questions sur qui il est aurait lieu bientôt. Sur sa nature, parce que c'était toujours plus agréable de savoir à qui on avait affaire, moi, il suffisait de connaître ces dieux grecs, mais lui, rien n'indiquait sa nature. Le jeu des auras ne m'intéressais pas particulièrement.Puis, j'avais la flemme. Une grosse paresse qui montait et ne voulait pas descendre. Elle finirait par s’envoler. Il avouait être quelqu'un de nerveux ce qui pardonnait un peu son tabagisme. Je hochais la tête. Il reprenait son discours après une bouffé toxique. Il était d'accord sur le début de notre amitié. C'était ça, un commencement d'une bonne camaraderie. Je riais un peu, super potes, je n'étais pas le super pote de tout le monde. Il disait que ce qui le concernait me décevrai.

« Et en quoi ça me décevrai ? Tu peux n'importe quoi. En fait tu es quoi au juste ? Juste curiosité, ne vois pas ça comme quelque chose de négatif, chaque créature à sa place dans l'univers, c'est que dit Artémis. Donc je peux que la croire, même les raclures de bidet de tout à l'heure peuvent utiles, pour un vampire en manque de sang, par exemple et encore. Tu es déjà mieux à mes yeux donc tu peux même être un hybride blobfish que ça serai cool. »

Je disais ça en titre d'exemple. Je m'en foutais un peu de ce qu'il était. Il avait juste titillé la curiosité dont je pouvais faire preuve. En tout cas, rien de ce qui pourrait dire ne pouvait me décevoir, ce n'était pas comme si je l'avais rencontré en train de tué quelqu'un. Même si j'étais mal placé pour faire la justice. Mais bon, j'avais des moments comme ça. Je retirai une de mes mitaines et la lançais négligemment en l'air pour la rattraper habilement, sans tricher. J'aimais bien faire ce genre de choses. J'avais peut-être besoin d'une boisson, moi aussi, va savoir, il me donnait soif, un peu en tout cas. Un petit Cola ne me ferait pas de mal. Je tapotais sa tête avec une espèce de tendresse, presque paternelle.

« Je n'ai pas de rival niveau de mon poste. Tu fumes, j'ai beau avoir horreur de ça, je ne t'ai pas jeté comme un vieux mouchoir. Une amitié, c'est accepter l'autre même s'il n'est pas le meilleur. C'est de l'affinité. Bonne nouvelle, j'ai un bon filon avec toi. Donc respire, ne stresse pas pour ça. »

les mortels se tracassait souvent pour des choses futile. J'avais mis autour de mon cou un foulard léger, car il faisait pas mal chaud en ce moment, mais la nuit, c'était un peu plus frais. Je remettais ma mitaine sur ma main en riant légèrement. Mon ton s'était voulu rassurant. C'était pas une première pour moi. Rassurer des gens, c'était quelque chose d'assez compliqué, mais avec les bon mots, n'importe qui pouvait regagné un peu de confiance. J'étais pas le meilleur psy du monde, mais j'avais pu faire voler un Phoenix borgne, donc, sur ce point, j'étais pas mal.






avatar
Invité
Invité
Re: ❞ lever de soleil de tequila (eole) | Jeu 02 Juil 2015, 22:19


lever de soleil de tequila
eole & clyde
alcohol would be nice
« Yeah o yeah you seen me walk
On burning bridges
Yeah o yeah you seen me fall
In love with witches
And you know my brain is held
Inside by stitches
Yet you know I did survive »


Clyde était particulièrement tendu lorsqu'il se retrouvait face à un inconnu. Il manquait cruellement de confiance en lui et la peur d'être rejeté comme il l'avait été à la mort de sa mère vis à vis de son père le pousse à rester réticent quand il ne connaissait pas et surtout qu'on ne le connaissait pas.

«  Et en quoi ça me décevrai ? Tu peux n'importe quoi. En fait tu es quoi au juste ? Juste curiosité, ne vois pas ça comme quelque chose de négatif, chaque créature à sa place dans l'univers, c'est que dit Artémis. Donc je peux que la croire, même les raclures de bidet de tout à l'heure peuvent utiles, pour un vampire en manque de sang, par exemple et encore. Tu es déjà mieux à mes yeux donc tu peux même être un hybride blobfish que ça serai cool. » »

Le phoenix avait beau être réticent quant au fait de se dévoiler, il ne prenait pas d'emblée à chaque fois les questions qu'on lui posait comme négatives. Même s'il n'allait pas se lancer dans de longs discours pour expliquer sa vie du bac à sable à l'obtention - ou pas - de ses diplômes, il se sentait plus à l'aise et ne ressentit aucune gêne à lui répondre franchement.

«  Je n'ai pas de rival niveau de mon poste. Tu fumes, j'ai beau avoir horreur de ça, je ne t'ai pas jeté comme un vieux mouchoir. Une amitié, c'est accepter l'autre même s'il n'est pas le meilleur. C'est de l'affinité. Bonne nouvelle, j'ai un bon filon avec toi. Donc respire, ne stresse pas pour ça »

Eole lui avait tapoté la tête, et soudainement Clyde ressentit une chaleur certaine, presque paternelle, venant du Dieu, plus âgé plus sage sûrement mais assurément plus expérimentées que le chasseur de prime.

« Je suis un phoenix. Rien de bien extraordinaire, je suis ni hybride ni les vampires que tu décris, je suis né de parents phoenix. »

Il le regardait, avec des yeux paisibles et doux. L'alcool était enfin redescendu.

« Mais j'ai pas trop envie de parler de ma famille, pas ce soir désolé. Un autre jour peut-être ?»

Un sourire s'étouffa dans sa gorge et Clyde tapota le dos d'Eole dans un élan supplémentaire d'amitié.

« Mais je me dis que chez les Dieux aussi, la famille, ça doit être un sacré bordel non ? »



© basé sur un codage de one more time & silver lungs.
Dieu des Vents

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Eole
Dieu des Vents
Coeurs : 342 Messages : 535
Couleurs : #DF6D14 (Eole) - #6600FF (Athos)
J'ai traversé le portail depuis le : 04/06/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Eole Actuellement je suis : Marié, en pleine reconquête de sa belle et Bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Lavi - D.Gray-man & Mikoshiba Momotaro - Free! et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi pour le vava & Pride (Fifille) pour la sign ♥
Re: ❞ lever de soleil de tequila (eole) | Jeu 02 Juil 2015, 23:09

Je n'étais pas toujours le plus délicat des des hommes, parfois je parlais sans détour, j'étais parfois brusque. L'homme avec lui ne serait pas décevant, ça non. C'était ainsi. Je pouvais comprendre que certaines personne avait honte de leur nature, moi-même j'avais douté de ma place. Surtout quand on avait plus besoin de moi pour pousser les bateaux. Il avouait être un phoénix. Je le regardais sérieusement, si il y avait bien quelque chose que j'aimais dans les races c'est les oiseaux. Car ils étaient à mes côtés dans les cieux, volant souvent à mes côtés. Il se rabaissait un peu, ce que j'appréciais moyen. Il disait pas avoir envie parler de sa famille, ce n'était pas le seul à avoir un passé lourd, donc je ne poserait pas plus de question que ça. Ce n'était pas plus utile que ça. Un autre jour, ça m'allait parfaitement. J'avais l'éternité devant moi. Lui aussi dans un certain sens. Il frappait mon dos. Si ce n'était pas une marque d'amitié entre hommes, je ne savais pas ce que c'était. Il me demandais si chez les dieux c'était le bordel. Je frappais mes genoux en riant. Il était tellement loin d'imaginer à quel point c'était le bazar. Je souriais, reprenant mon souffle, il était devenu rare.

« Tu sais quoi, phoenix, je trouve ça classe à mort, sans te vexer. J'adore les oiseaux. Je ne suis pas dieu du vent pour rien. Sinon, pour les dieux, oh oui, c'est le bordel, j'ai des tante et des cousins de partout. Pour s'y retrouver c'est pas évident, on se croise jamais tous, déjà. Pour rencontrer quelqu'un c'est parfois aussi rare que croiser un dieu pour un habitant de l'île. Tu vois, pas déçu, au contraire. »

Je souriais grandement avant de prendre une pièce dans la fontaine, porteuse sûrement d'un vœu quelconque, je la faisais rouler entre mes doigts. C'était une façon d'occuper mon temps. Je devais réfléchir à ce que je pouvais lui dire ou non. Puis, de quoi je me préoccupait, il n'allait pas le répéter à n'importe qui. Je n'étais pas une source sûre pour les dieux, ça dépendais de mes affinités. J'adorai ma famille, c'était quelque chose d'infiniment précieux.

« Il y a... Attends je compte... Mon père déjà, quatre tante et tonton, et le reste de cousins et cousines, tous avec des caractères différents, même chez les dieux ça se chamaille pas mal. Pourtant c'est ma famille, je me vois mal sans elle, pourtant elle m'as laissé seul. Les familles sont parfois un cadeau, mais aussi un fardeau. La plus grande famille c'est bien celle de l'olympe. »

Tout ça sans compter sur les fils de dieu et déesse qui vivait sur l'île, tant de personne dont je n'avais pas seulement l'idée. Pourtant c'était rassurant, ils étaient pas si nombreux que ça au final. Je remettais dans l'eau la pièce, j'avais fini de jouer avec.

« Tu sais voler sous ta forme Phoenix ? »

C'était une question purement rhétorique. Pour relancer un peu la discussion entre eux. C'était sympathique, pourquoi la stopper.


 
❞ lever de soleil de tequila (eole)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Le lever du soleil un jour de printemps...
» Lever de soleil somptueux sur Paris
» Lever de soleil dans le désert
» lever de soleil à travers les arbres
» grèbe, fuligule et foulque au lever de soleil

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: