Partagez | 
 

 Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar
Invité
Invité
Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora) | Mar 30 Juin 2015, 14:14


Même les rencontres les plus agréables tournent mal
feat F-T. Sora Enderstar


Il faut l’avouer, quand le ménage dans toute la maison est fait, ça fait du bien. Défaisant sa queue de cheval, Irena regarda sa maison toute propre. Certes il était tout petit, mais ça reste quand même du boulot de toute nettoyer. Cela lui avait bien pris toute une matinée. Surtout qu’elle ne faisait pas ça à la va vite, quand même. Elle s’assit sur le canapé, sur lequel Minato lui laissa une place en baillant. Alors pour se détendre de ce long ménage, la femme alluma la télé, la regardant jusqu’à ce qu’il faille préparer le repas. Puis manger, devant la télé là aussi. Pour enfin faire la vaisselle du midi, c’était presque une routine quotidienne là.

Mais elle voulait sortir, aussi. Souhaitant se retrouver dans la nature, Irena se décida à aller dans la forêt, s’y balader un peu peinard. Prenant Minato avec elle, elle avança jusqu’au chemin remplis d’arbre et de végétation. Se promenant le sourire aux lèvres, elle rencontra quelques randonneurs qu’elle salua au passage. Bref, c’était quand même tranquille, et elle se posa un bout d’un moment pour se détendre, tout simplement. Posant Minato sur un tas de cailloux, elle s’y installa à son tour, tous les deux larvants… A croire que son affilié avait un peu déteint sur elle, en fait. Mais il faut l’avouer, ça fait du bien, parfois.

Ecoutant le chant des oiseaux en fermant les yeux, la femme commençait à s’endormir plus qu’autre chose… Donc du coup elle se ressaisit, ne voulant pas plonger dans une sieste ici, elle se rassit rapidement. Regardant les alentours, elle remarqua que son affilié lui n’avait eu aucune gêne à s’assoupir ici, mais ce n’était pas étonnant de sa part en fait… La vampire s’étira, profitant pleinement de cette tranquillité et du soleil, bien qu’un peu trop chaud surement. Alors elle se plaça un peu plus à l’ombre. Vu que de toute façon elle avait du temps à tuer, elle prit la décision de rester un peu plus en mode détente.

Fixant le ciel bleu, sans aucun nuage qui pourrait être menaçant, la vampire se décida à une répétition en solitaire de son texte de théâtre, qu’elle répétait pour dans quelques temps. Ouvrant alors la bouche, elle prononça pour elle-même les répliques, qu’elle connaissait par cœur en fait. Se levant pour faire les gestes accompagnant son texte, elle ignora le fait que quelqu’un pourrait venir, en fait.

© Jawilsia sur Epicode





avatar
Invité
Invité
Re: Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora) | Mar 27 Oct 2015, 17:11


Même les rencontres les plus agréables tournent mal
PV ✖ Irena & Sora



Le chant des oiseaux, les bruissements d'herbes indiquant les déplacements de petits animaux, et le son mécanique que faisait l'obturateur lorsqu'il appuyait sur le déclencheur. Rien d'autre ne l'entourait : appareil en main, Sora s'était plongé dans son passe-temps favori au point de se laisser complètement subjuguer. Il avait décidé d'oublier, l'espace de quelques heures, tout ce qui ne figurerait pas sur son tirage du jour. De suivre des sentiers battus tout en prenant le temps d'explorer leurs alentours, et laisser la forêt décider de son chemin – ainsi que des portraits qu'il découvrirait. Quoi de plus relaxant que de se laisser aller ainsi, en laissant de côté le reste ?
Car actuellement pour l'ange déchu, le principal n'était pas d'obtenir les plus belles photos possibles. Si elles pouvaient faire un minimum honneur à la beauté des lieux, de la faune et de la flore qui s'y épanouissaient, il s'en contenterait. Après tout ce n'était pas comme s'il cherchait à produire une œuvre d'art en vue d'un concours, j'en veux pour preuve qu'à la place de son appareil haute qualité quasi-professionnel, il avait préféré emmener son appareil numérique – lui aussi performant, certes, mais la différence se faisait sentir malgré tout. Non, ce qui comptait vraiment pour lui c'était de respirer un coup, de faire le vide dans son esprit et sa tête pour se sentir plus léger et mieux les organiser par la suite.

Sora avait beau avoir un mental lui permettant de s'adapter rapidement, se retrouver face à son frère qu'il croyait mort depuis quinze ans avait été un choc. Surtout que celui-ci n'avait pas eu une vie des plus tranquilles durant cette période, il avait donc énormément changé. Cela n'avait pas laissé le cadet indifférent – ce n'est jamais facile de prendre conscience que l'un de nos proches a souffert sans qu'on en sache rien. Il aurait aimé le retrouver plus tôt. Être là pour lui. Mais c'était trop tard, il ne pouvait que constater les ravages laissés par les épreuves qu'avait dû affronter Wolfgang. Alors plutôt que de se laisser envahir par ces pensées négatives qui n'aideraient personne, le jeune homme avait préféré prendre du recul.
Le voilà donc qui progressait lentement parmi les arbres, le regard attentif au moindre détail, par une journée rayonnant les prémices de l'été. Le soleil était au rendez-vous, pour faire grimper le mercure et réchauffer généreusement la terre au même titre que tout ce qui évoluait dessus. Pour s'éviter de mourir de chaud, il restait le plus possible à l'ombre et ne portait sur son torse qu'un t-shirt à manches courtes. Et pour une fois, son turbulent affilié n'en faisait pas qu'à sa tête : il s'était posé sur son épaule et passait son temps à demander quand est-ce qu'ils rentraient, ou à se plaindre qu'il s'ennuyait.

L'Enderstar leva le nez vers les branches chargées au détour d'un virage, et par chance, il y trouva une famille de rongeurs. La mère était occupée à distribuer sa récolte de noisettes entre les petits.
Ses lèvres s'étirèrent gaiement : voilà qui pouvait donner des clichés suscitant le sourire de ceux qui les regarderaient. Bien décidé à immortaliser cette scène, il entreprit de s'approcher discrètement pour ne pas effrayer l'écureuil. C'est cet instant que choisit Stewart pour parler.
« Pourquoi tu-jhlzjuhgliuzhg ! »
Tout en maintenant le museau du dragon miniature fermé entre deux doigts, Fitz-Tybalt leva un index jusqu'à son visage pour lui faire signe de rester silencieux. Le regard que lui adressa alors son camarade laissait clairement supposer que cet affront réclamerait vengeance plus tard, mais il l'ignora pour commencer à prendre des photos. Ce n'était pas comme s'il ignorait son caractère. Au bout de trois il tenta de continuer en changeant de position et posa un genou à terre. Cependant il n'eut le temps de prendre qu'une seule photo ; juste après, une exclamation les fit prendre la fuite – et le fit sursauter.

Mais bon sang, qui avait besoin de hausser le ton dans un endroit aussi paisible et vide de monde ? Et pourquoi donc, pour faire fuir les animaux et provoquer des crises cardiaques ? Sora prit une grande inspiration pour se calmer, puis entreprit de retrouver cette personne. Il tourna la tête dans la direction qui lui semblait la plus probable.
En la voyant, il se dit que c'était vraiment pas croyable de ne pas l'avoir remarquée plus tôt. Elle s’époumonait toute seule, en occupant un maximum d'espace par ses déplacements et en effectuant des gestes.... Théâtrales. Notre pâtissier ne trouva pas de meilleur adjectif après l'avoir observée un moment. Finalement, fasciné par cette prestation en plein air, il se retrouva sans le vouloir à y assister jusqu'au bout. L'inconnue l'accapara tant et si bien que quand Stewart tentait de se manifester il l'en empêchait bien vite et que lorsqu'elle eut fini, il l'applaudit par réflexe. Ce n'est qu'alors que l'ange se rendit compte qu'il venait de passer pas mal de temps à jouer le rôle du public sans qu'elle ne le sache. Et qu'en général, c'étaient les pervers qui agissaient ainsi.

« Pardon ! Je vous ai écoutée à votre insu. » Il esquissa un sourire volontairement timide, la signature des innocents. « Promis ce n'était pas dans une mauvaise intention. Je n'ai pas osé vous interrompre, c'est tout. Même lui a gardé le silence, pour vous dire. » Sur cette dernière phrase Sora pointa son affilié, qui se contenta de grommeler. Sans même se reposer sur leur lien télépathique, il comprit le fond de sa pensée : c'est seulement parce qu'encore une fois tu m'as cloué le bec. T'attends rien pour attendre, l'ami. Ce que ce mini-serpent rouge pouvait être rancunier. Pour lui remonter un peu le moral le commis lui promit par la pensée un festin pour le dîner, puis il élargit son sourire.
« Je m'appelle Sora, et lui Stewart. Vous êtes actrice ? »
La priorité, c'était de la rassurer sur son identité non ? Mais chez lui, la curiosité n'était jamais bien loin.

(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora) | Dim 20 Déc 2015, 23:10


Même les rencontres les plus agréables tournent mal
feat F-T. Sora Enderstar


Irena était tellement concentrée dans ce qu’elle répétait, se remémorant chaque répliques à la fin de celle qui qui précédait. Bien que l’hésitation y était encore par moment, mais au final elle se rattrapait vite. En même temps c’est une répétition improvisé, et elle n’avait pas son texte sur elle. Mais elle était tellement à fond finalement, qu’elle en oubliait où elle était actuellement. Et qu’il pouvait y avoir du monde aussi, surtout qu’elle était loin d’être discrète pendant qu’elle s’entrainait.

Alors forcément, quand elle s’arrêta enfin dans son activité, Irena ne s’attendait pas à ça. A ces applaudissements venant de derrière, qui d’un coup la fit sursauter en lâchant un hoquet chelou. Se retournant vivement en direction du bruit, la vampire put voir un homme à la chevelure blanche qui s’arrêta d’un coup dans son geste d’admiration. La brune le fixa avec surprise, il y a de quoi là, fronçant fortement les sourcils.

- Pardon ! Je vous ai écoutée à votre insu. Promis ce n'était pas dans une mauvaise intention. Je n'ai pas osé vous interrompre, c'est tout. Même lui a gardé le silence, pour vous dire.

Il paraissait légèrement nerveux, comme elle. Alors réalisant qu’il ne voulait pas de mal, ou alors elle est peut-être trop naïve ?, la brune se détendit. En regardant la direction pointé par l’inconnu, qui montrait un mini-dragon… Surement son affilié, une créature à la fois classe et adorable, enfin pour elle, en tout cas… Elle tenta un sourire, aussi timide que celui de l’homme.

- Ce… Ce n’est pas grave !

La vampire se mit alors à sourire un peu plus décontracté, se permettant même un petit rire agréable.

- Je dois bien avouer que je n’étais pas discrète en pleine forêt !

Et faut avouer qu’elle se sent aussi contente que quelqu’un ait apprécié sans doute au point de regarder sans l’interrompre à un seul moment. Mais cela, elle le garda pour elle, s’arrêtant rapidement de rire pour reprendre juste un sourire en approchant juste un peu vers l’inconnu. Dont elle remarqua tout juste l’appareil photo autour du cou.

- Je m'appelle Sora, et lui Stewart. Vous êtes actrice ?

Il avait eu l’air d’avoir une espèce d’absence, juste avant cette question et le sourire amical qu’il lui adressait. Ce qui en fait ne manque pas de la mettre quasiment totalement en confiance. Après tout, il avait absolument le droit de s’être retrouvé ici, comme elle était venue pour une balade au départ.

- Enchanté, je m’appelle Irena ! Et je suis actrice de théâtre en effet.

Elle se voulait le plus agréable, car Sora n’a pas l’air du tout d’être quelqu’un de mauvais, et que passer un peu de temps en la compagnie d’une personne ne la dérangeait pas du tout. Alors la vampire continua avec ce sourire amicale, un peu timide.

- Et vous vous êtes photographe… ? Professionnel, ou juste pour le loisir ?

La vampire s’y intéresse pas mal, car la photo c’est de l’art autant que le théâtre, et c’est bien une des choses dont elle aime parler.

- Enfin j’imagine que vous êtes ici pour prendre des photos…

C’est un peu stupide comme remarque, personne ne se trimballe un appareil juste pour faire joli. Peut-être simplement au cas où, dans certains cas. Mais elle est juste curieuse c’est qu’il comptait prendre en photo en fait.

© Jawilsia sur Epicode






avatar
Invité
Invité
Re: Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora) | Mer 27 Avr 2016, 12:12


Même les rencontres les plus agréables tournent mal
PV ✖ Irena



En la voyant sursauter, Sora se sentit un peu coupable ; imaginez un peu que la jeune femme ait des problèmes cardiaques ? La pauvre aurait fait un malaise immédiat. Non pas qu'il l'aurait laissée à l'abandon dans ce cas-là – au contraire –, mais il n'empêche que cette rencontre aurait vite tourné à la catastrophe. Sans compter que Stewart se serait probablement mis à hurler si fort qu'on l'aurait entendu à l'autre bout de la forêt. Malgré son caractère, il restait une petite nature qui panique facilement au fond.  
M'enfin, puisqu'elle ne tomba pas à la renverse, tout allait pour le mieux. Le pâtissier eut même droit à un petit sourire qui le soulagea d'un poids. Il avait peur qu'elle ne se braque à cause de son indiscrétion, heureusement l'actrice semblait bien le prendre. Il eut même l'intuition qu'elle voyait le bon côté des choses, ce qui eut pour effet de courber un peu plus ses lèvres. La positive attitude était d'autant plus appréciable qu'elle se faisait rare.

Irena – c'est ainsi qu'elle se présenta – précisa être actrice de théâtre, ce que Sora relia immédiatement à son intonation vive et sa manière d'occuper l'espace. Aaah, je vois, pensa-t-il. Vrai que la dynamique n'était pas la même partout, au cinéma les acteurs devaient rester là où la caméra pourrait capter la scène, tandis qu'au théâtre ils avaient une scène immense à occuper de leur présence et devaient se faire entendre d'une salle entière sans micro pour les aider. Sans oublier qu'ils n'avaient que leur talent pour captiver le public : pas d'effets spéciaux du tonnerre sur les planches, juste des décors.
Bah, assez de cette dissertation qui venait de commencer dans son esprit. Certes Irena ne pouvait pas l'entendre – ni se douter qu'il pensait à cela puisqu'il restait attentif à ses paroles –, mais diviser son attention lors d'une conversation est malpoli.

Sa vis à vis, sans doute rendue curieuse par l'appareil suspendu à son cou, lui demanda s'il était photographe. Par réflexe le jeune homme baissa le regard jusqu'au petit engin en le prenant entre ses mains. Depuis qu'il avait touché son premier salaire, cet appareil numérique le suivait un peu partout ; son autre appareil, plus performant mais aussi plus encombrant, ne sortait que pour les grandes occasions.

« Ce n'est qu'un loisir. Je suis pâtissier. »

Pour être honnête, avant son arrivée sur l'île, Sora n'avait pas cette passion pour la photographie. Tout comme il ne s'imaginait pas devenir pâtissier. Lorsqu'il habitait sur Terre, dès sa majorité atteinte il s'était jeté sur le premier emploi qu'on lui proposait. C'est ainsi qu'il s'était retrouvé dans un garage, à se barbouiller de cambouis pour gagner de l'agent. La vie prenait parfois des tournures bien étranges.
Tout en s'approchant du rocher le plus proche pour s'asseoir, l'ange entreprit de rassurer un peu Irena – car à son ton, il avait eu l'impression qu'elle craignait de le gêner.

« A vrai dire je venais surtout m'aérer l'esprit. La photographie est une bonne manière de profiter du grand air, on prend forcément le temps d'observer ce qui nous entoure. Ça change du rythme de la ville. »

Ce n'était pas tout. Depuis la mort d'Aëlia le métis avait le sentiment que tout ce qu'il voyait, touchait ou sentait n'était qu'éphémère. Que tout disparaîtrait un jour ou l'autre. C'était la loi immuable de ce bas-monde, bien sûr, cependant elle était parfois beaucoup trop sévère pour lui. Alors il profitait tant qu'il pouvait, en cherchant un semblant d'immortalité à travers son objectif. Le jeune Enderstar tentait tant bien que mal de garder une trace, un souvenir immuable de son monde qu'il chérissait tant, mais aussi de cet univers dans lequel merveilles et misère s'opposaient pour mieux se sublimer.

Ses yeux, qui s'étaient mis à détailler le paysage  bien malgré lui, revinrent jusqu'à la jeune femme. Son expression se fit embarrassée.

« Mais je dois vous ennuyer avec ça. Et si vous me parliez plutôt de la pièce que vous répétiez ? » Il ajouta sur le ton de l'humour « Maintenant que j'ai eu droit à un extrait, j'ai envie d'en savoir plus. »

Sora lui offrit un sourire avenant, l'invitant à parler de cet art dans lequel elle s'investissait tant. Il aimait écouter les gens parler de leur passion, car dans ces moments-là ils laissaient parler leur cœur et arrivaient à transmettre leur frénésie. C'était toujours très enrichissant, tout en étant une belle manière d'apprendre à connaître son interlocuteur.

(C) MISS AMAZING.
 
Même les rencontres les plus agréables tournent mal (Sora)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shannen Doherty: rapports agréables avec Jennie Garth
» Prison Break
» Bon anniversaire Martine ...
» Tricholome agrégé (Rajout +1 nouvelles espèce)
» Groupes qui tournent cet été

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: