Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sang-Mêlé Elfe & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lindasilme L. Wilya
« Sang-Mêlé Elfe & Fée »



Coeurs : 63 Messages : 94
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
MessageSujet: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Lun 29 Juin 2015, 18:23

Lindasilme retint son souffle tandis qu’elle regardait autour d’elle. Cela faisait déjà bien 5 minutes que le bus l’avait déposée, et elle avait beau scruter ce lieu, elle ne le reconnaissait pas. Elle réfléchit quelques minutes supplémentaires, sans comprendre. Elle était pourtant sûre d’être descendue au bon arrêt… elle se mordit la lèvre inférieure tout en se tripotant les mains sans même s’en apercevoir, tandis qu’elle regardait les rangées de demeures qui s’étendaient autour d’elle. Elle était au plein milieu d’un quartier résidentiel, dans un coin de Skyworld qu’elle ne connaissait absolument pas. Au vu de la position du soleil, il lui faudrait marcher un long moment avant de retrouver son chemin, et elle n’avait pas suffisamment de temps. Les rayons mordorés du soleil disparaissaient déjà à l’horizon. Lindasilme ne connaissait personne en ville, en tout cas pas dans ce périmètre là. Elle ne savait pas où aller car elle ne connaissait pas bien la capitale, surtout pas les rues étriquées de lieux d’habitation qui ressemblaient toujours à des labyrinthes. Le bus dont elle était descendue était le dernier, et la nuit était déjà presque là. Un frisson parcourut la petite demoiselle.

Ses chaussures minuscules effleuraient le sol tandis qu’elle avançait sur le trottoir, tentant de se diriger tant bien que mal grâce aux étoiles, mais ces dernières se voilaient de nuages ne lui permettait pas de bien voir où elle allait. De plus, l’obscurité quasi-totale de la nuit l’empêchait d’aller bien loin, et les lumières des maisons s’étaient éteintes depuis longtemps. Même son esprit de génie ne parvenait pas à trouver de solution qui lui convenait. Les rues étaient désertes, et il n’y avait personne à qui demander son chemin. Le seul réconfort de la fillette était la présence de Tuima, qui la rassurait de sa présence et de paroles d’encouragement. Sa maison était bien trop loin, et les habitations ici n’étaient pas de celles qui attirent des voleurs envieux. Loin de là. Lindasilme se trouvait dans un quartier en général désert, habité par des personnes avec des moyens restreints dont l’allure n’avait par moments rien à envier aux ruelles sombres de la ville. Une anxiété contre laquelle son esprit luttait depuis le début de la soirée finit par percer dans son ventre, l’alarmant définitivement. Elle ne savait pas quoi faire. Elle n’avait nulle part où aller. Et c’est pile à cet instant, qu’elle entendit les bruits de pas.

Lindasilme avait lu bon nombre d’histoires, de traités sur le genre humain et de revues informatives pour savoir ce qu’elle risquait. Une jeune fille, pas plus haute que trois pommes, perdue dans un lieu qu’elle ne connait pas et loin de chez elle. La proie idéale. Son cœur battait la chamade, tandis qu’elle pressait le pas, ne sachant même plus dans quelle direction aller. Elle entendait toujours quelqu’un marcher, et cela faisait bien un dizaine de minutes que ce claquement sinistre l’accompagnait. Toute personne peut croire aux coïncidences, mais Lindasilme est loin d’être aussi naïve, pas dans un cas pareil.

Elle avait peur. Depuis toujours, l’inconnu l’attirait. Elle était de nature curieuse, et prête à s’émerveiller de n’importe quoi. Mais autant qu’il l’attirait, elle ressentait une profonde crainte pour tout ce qu’elle ne connaissait pas. Les grandes villes, les foules, toutes ces choses la faisaient rêver autant qu’elles la mettaient mal à l’aise. Elle avait grandi de manière solitaire, si ce n’est pour ses parents qui avaient disparu depuis plus d’un an déjà. Ses petites mains serrèrent son écureuil contre sa poitrine un peu plus fort tandis qu’elle tournait dans une nouvelle rue. Puis, un soupir horrifié quitta ses lèvres lorsqu’elle découvrit le mur qui se dressait face à elle. Elle était piégée, comme un vulgaire animal, et la peur qui la menaçait fondit finalement sur elle, créant dans ses membres délicats de tremblements incontrôlables. Elle voulait se tenir prête, avec son affilié, décidée à fusionner à la moindre menace.



MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Mar 30 Juin 2015, 15:06


   
   
∞ : Lorsque un chaton croise un tigre
Elysion Hexoltysia  & Lindasilme L. Wilya

   

   
My fair ladies

   Tu claque la porte, oui tu n’as que ça à faire de claquer une pauvre porte qui ne t’a clairement rien demandé. Le vieux regarde en soupirant et décide de s’éloigner de cette roulotte de façon à ne plus supporter les gros yeux de sa sœur, oui c’est aussi clairement un moyen de fuir. Elysion n’aime pas les ordres, mais encore moins la façon dont Rose lui a parlé, c’est clairement une petite crise qu’il nous fait. Le vampire soupir longuement et décide d’avancer tranquillement au couché du soleil.

Ce qui n’est clairement pas bon pour lui, car le sang pur radote encore plus qu’autre chose. Avançant pour aller à la ville. Laissant en plan tout le cirque, le directeur préfère leur dire fuck que de jouer les artistes heureux. Le jeune vieux avance tranquillement donc pour arriver à la ville, c’est sûr que tu n’as pas trop d’idée où aller. Alors faisons comme dans l’ancien temps, avançons jusqu'à ce que t’es pas te mène à un point. Au moins, cela a le mérite de t’occuper un peu, même si tu préférais plus être dans un coin calme. Remettant correctement ton chapeau, tu t’assois donc dans une taverne, histoire de boire un peu pour te refroidir, oui la colère à besoin d’être noyé. Prenant un bon verre de vin rouge, tu as toujours aimé cette boisson, peut être car elle fait raffiné, où surtout car tu te souviens que c’était l’un des cadeaux que t’offrais ta mère quand tu arrivais à faire quelque chose. Passant ton doigt sur le bord du verre, tu te souviens que ta mère savait jouer de la musique avec de simple verre vide… Étonnamment cette solitude te rappel une enfance un peu oublié.

❝ Moi aussi je peux le faire ! – Bien sûr Jack, tu vas juste détruire le verre – Même pas vrai ! – Ne tire pas la langue à Edward, Jack ce n’est pas noble du tout – Tu devrais d’abord mettre mieux ta robe Iseult on voit touuuuuuut – EH ! Ne regarde pas Régis ! Et toi non plus Elysion ! ROOOOOSE ! – Celui qui continue encore de regarder je le tue ! REVENEZ LA BANDE DE FUYARD !

Vous étiez une famille dite normal ? Oui… Soupirant un peu, tu regarde le plafond avec certain souvenir qui te taquine un peu l’esprit. Cette famille dont tu es le dernier, pourtant vous n’aviez pas tellement d’écart que ça, votre père vous a tous fait presque à la suite, sauf Rose… Tu rias un peu quand tu revois cette tête… Ouais, que sont-il devenue entre : Edward, l’ainée qui parlait toujours calmement et qui était le plus érudit, Iseult la prude timide qui avait toujours le dos de se raccrocher à Rose, mais en vieillissant… Balancer de ses phrases à te casser un deux. Le troisième était Jack, celui qui courrait plus vite que son ombre, c’est sûr qu’il ne fallait pas de mur. Bien que père ne l’aimait guère du fait qu’il n’aimait pas trop tuer… Régis, le lunatique comme tu l’appelais, jamais la même fille au même bras. Il était taquin, jouer avec la vie, tu l’adorais lui. Roselia, puis toi… C’est sûr que maintenant avec du recule, vous étiez une famille plutôt équilibré. Tu poussas un long soupir, ils font ce qu’ils veulent, mais tu sais bien que ta famille se gère parfaitement seule. Poussant ton verre pour qu’on t’en resserve un, ton regard émeraude regarde partout, tu sais bien qu’avec ta carrure tu semble être un jeunot paumé… Certaine moquerie te font tiquer, mais c’est mieux d’être toi que d’être dans cet autre corps.

Elysion décide de quitter sa place, jetant quelques pièces au crétin qui t’a servis. Bien que la porte devant toi était bloquée par des homme un peu ivrogne. Ton sourcil droit se relève un peu, une mascarade tout cela.

❝ Tu crois qu’on t’a pas remarqué nous regarder de haut ?! Petit merdeux, tu te crois mieux que nous.

Voyant les rougeurs sur son visage, ainsi que ça façon de chanceler, il est clair qu’il est totalement ivre. Il te donne un coup que tu esquive en te baissant, bien que ton chapeau tombe au sol… Le cadeau fait main par ta sœur. L’homme éclate de rire. Tu serras alors le haut de ton nez, avant de passer ta main dans tes cheveux avec un petit sourire qui apparait, comme pour le narguer. Tu joue clairement avec ses nerfs. Voyant cela, ses amis se lève cassant leur bouteille. Un peu d’amusement ? Oui et non, tu avais juste envie de partir. D’un simple mouvement, tu finis derrière lui avançant pour ouvrir la porte et remettant ton chapeau.

❝ Eh revient ici lâche ! T’as peur ?!
-Non j’ai juste envie de ne pas tacher mes vêtements.

Tu léchas alors ton pouce, et tu les vois d’un coup tomber la carotide ouverte… Bien que tu fais une grimace, quel sang répugnant plein d’alcool. Tu n’as jamais autant adoré contrôler le sang, c’est tellement amusant de pouvoir tuer de l’intérieur juste en touchant. La serveuse regarde terrorisé et se recroqueville dans son coin. Elysion saisit alors son chiffon et s’essuie la main avant de le jeter plus loin.

❝ Bon ménage~

Tu t’en vas comme un voleur claquant la porte derrière toi et avançant avec un petit sourire en coin. Bien qu’il disparaisse vite, au moins tu ne t’es pas tachée, Rose pourra être fière de toi… Oh oui, combien de fois elle t’a hurlé dessus… C’est vrai que tu perdrais toujours enfant sur le travail propre…


❝  Edward impeccable ! Jack tu n’as rien fait normal ! Régis ce n’est pas du sang ça mais du rouge à lèvre t’as fait quoi encore ! Iseult… Fait le par toi-même ! Rose impeccable. Elysion… combien de fois je t’ai dis que maman a du mal à tout enlever ! – Mais…. Papa m’a dit que c’était bien – Il n’y a pas de papa qui tient ! Maman a du mal à tout nettoyer ! – Il se fait groooonder – Jack tais toi donc, tu devrais plus être comme lui déjà ! – Et toc- Iseult ! Bon sang vous allez me rendre chèvre !

Ta mère toujours fait rire. Contrôler six enfant et rester pourtant toujours aussi belle… C’est vrai que si tu avais la chance de te marier, tu aurais voulu une femme comme elle, ou comme Iseult. Une femme très féminine qui te casser en deux avec une seule phrase… Ne commence pas à frissonner comme un fan boy mec. Secouant la tête, il avance pour se perdre dans les rues, avec un air totalement ailleurs, ignorant les chats de gouttière et autre animaux, vu que les humains semble inexistant ici. Bien que le bruit de petite talonnette se fait entendre. Tu avance tranquillement, suivant le bruit de ses pas qui semble avancer vite. Bien que tu remarque de plus en plus une silhouette beaucoup plus jeune, des bouclettes blondes qui orne ses épaules. Vu que ce n’est qu’une gamine, tu te stoppas, ce n’est clairement pas drôle. C’est alors qu’une personne te bouscule l’épaule, il marcha rapidement et tourna dans la même direction. Essuyant ton épaule avec dégout, l’odeur qu’il en dégageait était écœurante.

❝ Les excuses c’est pour les cadavres ? tsss

Te faut vraiment pas grand-chose pour t’énerver, c’est alors que tu le suis, avec la ferme intention de l’avoir ton pardon. Un vrai gamin quand il s’y met le coco ! Le jeune homme le voit se stopper puis approche doucement… les bras ouverts de façon à choper un truc, ne laissant pas le temps à ce pauvre type de faire ce qu’il voulait faire. Lui donnant un coup de poing presque magistral.

❝ Pardon, je t’ai pas vu.

Avec le ton le plus ironique du monde. Juste pour une bousculade, approchant cet homme qui recule avec de gros yeux, ouais t’affichais clairement les crocs pour lui faire comprendre son problème. Un sourire large, des yeux de tueur, il partie donc en courant en hurlant comme une fillette… T’étais dépité, c’est quoi ces hommes maintenant. Te frottant le visage avec ennuie, tirant presque toute ta peau vers le bas. Au fait, il voulait quoi ce mec ? Tu te retourne pour regarder…. AH merde, la gamine t’a vu… La bouche ouverte, un visage complètement dépité, c’était un pédo ? Son père ? Son frère ? T’as clairement pas envie de le savoir d’un coup, mais vu sa tronche… On dirait qu’elle n’a pas l’air à sa place. Bon dans ce genre de situation, qu’est-ce qu’on peut faire ?
« Les petites filles ça traine pas dans les rues dans la nuit. »

Woah, bravo quelle réflexion pleine de logique incroyable ! C’est sûr que t’es vachement bien placer pour faire des leçons de morales. Maintenant la question ultime, tu fais quoi là maintenant ? Ses yeux te fixent en plus, merde elle connait ton visage maintenant…. Que faire ?! Elysion soupir et avance tranquillement vers elle, ne lui fait rien Elys ! La soulevant comme un sac de patate.

❝ Bon vient là.

C’est une façon sympas de dire « reste pas là ».




   
made by great thief.

   


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
Sang-Mêlé Elfe & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lindasilme L. Wilya
« Sang-Mêlé Elfe & Fée »



Coeurs : 63 Messages : 94
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Ven 03 Juil 2015, 15:11

Lorsque la silhouette apparut a bout de l’allée sombre, Lindasilme retint son souffle tandis que ses derniers espoirs s’envolaient. Son corps ne répondait plus à ses appels de détresse. Elle voulait s’enfuir, sauter par-dessus ce muret qui la séparait de la sécurité et de sa liberté, mais c’est comme si elle était prise dans un étau de glace, une poigne de fer, qui la maintenait sur place. De toute manière, elle ne pouvait plus reculer. Son dos reposait contre la surface fraîche et rugueuse du traître mur, et son cœur battait si vite qu’il semblait prêt à prendre vie de lui-même et quitter la petite cage thoracique de la demoiselle. Alors, elle se contenta d’observer, comme elle le faisait si souvent, mais cette fois ci ce n’était pas par choix. Elle ne voyait même pas le visage de cet individu, juste son souffle rauque et dérangeant, tandis qu’il avançait vers elle en écartant ses bras. Un frisson de dégoût et d’horreur parcourut la fillette, qui se recroquevilla encore plus, son souffle devenant haché et désorganisé, comme un petit animal piégé. Mais c’est quand l’espoir semblait le plus distant, et que Lindasilme voyait millimètre par millimètre ces deux mains vicieuses s’avancer vers elle, qu’elle vit la silhouette menaçante s’affaisser violemment sur le côté, comme projeté par un coup extérieur. C’est alors qu’elle aperçut Elysion.

Ce dernier lança une remarque cinglante et extrêmement ironique à la figure du pervers, qui semblait totalement déboussolé, ne comprenant pas ce qui lui arrivait. Il y avait un instant, il était en position de force, et voilà qu’il se retrouvait malmené par un inconnu qui déjouait tous ses plans minables. Mais lorsque l’homme aperçut les crocs de son opposant briller à la lumière blafarde de la ruelle, il ravala ses répliques et se calma instantanément, préférant battre en retraite plutôt que de continuer ce qu’il faisait précédemment. En réalité, il n’était rien d’autre qu’un être lâche, médiocre et déchu qui ne s’y reprendrait probablement pas une nouvelle fois. En attendant, son cri ridicule de fillette effrayée eut la vertu de montrer à Lindasilme à quel point certains hommes étaient pitoyables, et qu’elle n’avait pas à les craindre.

Cependant, en attendant, Lindasilme avait tout vu. Et il faut dire que cet homme qui lui faisait face à l’instant semblait beaucoup plus dangereux que celui qui était là quelques secondes auparavant. Cela n’avait probablement pas été son intention, mais il avait sauvé la fillette, ce soir. Celle-ci reprenait son souffle avec difficulté, toujours effrayée et ébranlée, mais comme toujours elle était en train de tirer une leçon et un apprentissage de cette nouvelle expérience.

« Les petites filles ça traine pas dans les rues la nuit. »

La petite fille eut presque envie de rire, et l’aurait fait si elle n’avait pas été aussi timide. C’était quelque chose d’une évidence totale, et elle savait cela mieux qui quiconque, surtout après cette mésaventure. Elle aurait souhaité se relever, remercier cet homme et partir aussi vite que possible, mais son corps était toujours sous pression et son esprit sous le choc, et ne parvint pas encore à bouger, toujours tassée en une petite boule sur le sol froid. Elle était toujours dans cet état lorsqu’il s’avança vers elle, la surplombant de toute sa taille et… la souleva sans un effort pour la jeter sur son épaule. Elle émit un petit couinement surpris, mais ne broncha pas plus que ça, sentant qu’il serait totalement inutile de se débattre contre lui. Cependant, cette secousse eut pour effet de réveiller son esprit jusque là en torpeur, et de délier sa langue. D’une petite voix, elle lui adressa la parole, tout en sentant le sang lui monter à la tête dans une pareille position.

« Vous… où est-ce que vous m’emmenez ? »

Bizarrement, malgré le fait qu’elle l’ait vu prendre un air si démentiel et prédateur quelques instants plus tôt, elle ne se sentait pas vraiment en danger. On ne pouvait pas dire qu’elle se sentait non plus en totale sécurité, mais pour le moment elle choisit de se confier à cet inconnu. De toute manière, quel autre choix avait-elle ? S’enfuir, et avec un peu de chance retomber sur le même obsédé, ou même pire que cela ? Si l’homme qui la portait avec autant de délicatesse avait voulu lui faire du mal, il n’aurait pas pris le temps de se déplacer. Le petit cul-de-sac où il l’avait piochée était un endroit aussi parfait pour ranger ses poubelles qu’agresser quelqu’un.

Tuima, qui jusque là avait été quasiment en charge des opérations – il aurait activé le pouvoir de Lindasilme si elle ne l’avait pas fait elle-même et les aurait sauvés tous les deux – grimpa sur le dos de sa liée, ainsi étant au même niveau que le visage de leur « kidnapper ». Cependant, il ne fit rien et se contenta de fixer l’homme avec ses grands yeux noirs, histoire de veiller sur sa liée comme elle ne pouvait vraisemblablement rien faire dans une telle posture.



MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Jeu 16 Juil 2015, 01:12


   
   
∞ : Lorsque un chaton croise un tigre
Elysion Hexoltysia  & Lindasilme L. Wilya

   

   
My fair ladies

❝Vous… où est-ce que vous m’emmenez ?

Bah là, c’est la meilleure question de tout les temps que même Elysion se demande en ce moment même. Tu vas faire quoi avec une gamine que tu tiens comme un sac de patate ? C’est une ravissante question ? La bouffer ? Ouais tient bonne idée… Non attend, les gamins ce n’est pas super bon et c’est l’équivalant d’une canette de coca 33cl… Bref y a rien là-dedans ! Le bruit de ses chaussures se stop, instance réflexion pour notre vampire envers qui le vin fait un peu effet.

Résumé de la situation, tu as une gamine dans le dos. Voilà fin du résumé. Oui, ceci aide beaucoup. Bon okay on va faire un résumer un peu plus précis. Tu as une gamine BLONDE dans le dos… Quoi ça n’aide toujours pas ? Bon bon, aucun effort de réflexion. Essayons d’être objectif, tu as une gamine blonde d’âge moyen dans le dos et… tu sens une goutte… Ouais, on avance bien la. Attend une goutte ? Elysion lève la tête et regarde le ciel qui semble être orageux… T’adore ce genre de temps, mais au chaud, pas dehors entrain de te faire trempé…

❝ On va à l’abris.

Ouais, c’est déjà un bon objectif. Après tu méditeras que faire d’une gamine, car quand ça se bouffe pas, on en fait quoi des enfants ? C’est une bonne question. Après tout tu as tout de même un enfant… Y penser t’énerve plus que tout. Ne sachant pas où aller au vu de l’heure. Elysion va dans un endroit qu’il a l’habitude de fréquenter quand l’ennuie le soule. Approchant un bâtiment éclairé, il regarde un gorille qui garde la porte. Haussant un sourcil, il affiche un sourire bien que celui-ci se fait arrêter.

Elysion okay, mais t’as une gamine dans le dos là
- Non, sans déconner je le savais pas tu vois
- Oui mais les mineurs ce n’est pas bien vue
- Écoute, fait froid, j’ai faim, j’ai soif, j’ai du fric et j’ai BEAUCOUP faim. Dit-il en sortant les crocs
-…O...Okay, je préviens la patronne.
- Dit lui que je viendrais lui parler personnellement si elle n’est pas d’accord ♥

Affichant ce sourire mesquin que tu faisais beaucoup à tes victimes, tu passe la porte tranquillement. Aucune honte d’emmener une gamine dans un endroit pareil. Regardant de tes yeux émeraude les tables de jeux, l’alcool, ainsi que les femmes. Un petit sourire bien à toi se dessine sur ton visage, bien que tu approches le barman. TU n’as pas l’air, mais tu adores ce genre de lieu, te rappelant ses années de guerres passionnantes. Posant la petite sur un tabouret, le jeune homme regarde la carte.

Eh bien Elysion, je ne pensais pas que tu prenais de plus en plus jeune !
- Ne Commence pas.
- Alors je te sers quoi ?
- un Rosy Kiss et pour la môme un verre de lait, t’es pas allergique au lait ? Sinon verre d’eau. Plat.

Le barman rit un peu et se penche un peu vers la petite.

Tu sais s’il t’embête, fais moi signe dit-il en faisant un clin d’œil.
-Ferme la et sers, idiot.

Dit Elysion en posant l’argent sur le bar et reprenant son bien. Comptant dans sa tête qu’il a posé pour l’entrée ainsi que pour elle aussi… Deux entrée, t’ain cela craint ! Il s’assoit sur une banquette ronde et pose la petite à côté de lui. Enlevant son chapeau et le posant sur la table en passant une main dans les cheveux pour respirer un peu.

❝ Alors tu t’appel ? Tu fais quoi dans la rue à une heure pareille ?

Si elle n’est pas idiote, elle a bien compris que lui c’est Elysion. Le vampire tapote ses doigts sur la table. Regardant l’heure sur l’horloge vers cette abrutit de barman qui prépare le tout, il baisse la tête sur le menue et le temps à la demoiselle.

❝ Si tu as faim, choisis donc, c’est encore l’heure.

N’aimant pas grand monde au cirque, c’est vrai qu’il passe pas mal de son temps ici. La nourriture est bonne ici, enfin c’est mangeable, oui il est très difficile. Bien que tu sois un grand fan de la nourriture française, c’est fou comme tu étais content quand les Allemands ont pris la France ! Détournant un peu ton regard vers le menue, tu pointes de ton doigts.

❝ Si tu prends un menue complet, prend celui là ! Tartare de bœuf avec sa petite salade ! Suivis d’un Turbot en papillote au champagne qui est délicieux. Et pour finir, un bon opéra accompagné d’une crème au café délicieuse. Mais, pour les dessert si tu aime bien, tu peux prendre le café gourmand, si tu fais ton plus beau sourire, tu auras un chocolat et plein de petite gourmandise l’accompagnant. Et si je glisse un peu plus tu auras des macarons, je suis fan du café et du chocolat noir qui est esquifs.

Il parle avec un sourire et comme une petite étincelle dans les yeux. C’est rare de le voir comme ça devant les gens. Bah, on parle d’un sujet qu’Elysion adore. C’est déjà pas mal, après tout qu’est-ce qu’il aime ? Pas grand-chose en fait, mais quand on tombe sur du bon, c’est avec surprise qu’on découvre un Elysion beaucoup plus calme et assez passionné… On croirait pas que c’est une bête assoiffé de sang.



❝ Bon vient là.

C’est une façon sympas de dire « reste pas là ».




   
made by great thief.

   


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
Sang-Mêlé Elfe & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lindasilme L. Wilya
« Sang-Mêlé Elfe & Fée »



Coeurs : 63 Messages : 94
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Mar 21 Juil 2015, 17:58

Quelques instants après que Lindasilme ait posé sa question tout à fait légitime, l’homme étrange qui la portait sur son épaule tel un sac à patates se stoppa net dans ses pas, gardant le silence quelques secondes. C’est presque comme s’il… réfléchissait ? La fillette s’interrogea sur l’individu qui venait de l’embarquer sans vraisemblablement savoir ce qu’il allait faire d’elle par la suite. Puis, comme pour offrir une réponse évidente au vampire, les nuages qui envahissaient le ciel ne firent plus que menacer, et bientôt quelques gouttes tombèrent sur le duo mal assorti qu’ils formaient.

« On va à l’abris. »

A ces mots, il se mit en route dans l’obscurité, apparemment pas gêné par le manque de visibilité. Il semblait savoir où il allait, et marchait d’un pas assuré. Lindasilme, toujours légèrement sous l’effet du choc, se laissa porter sans broncher, fermant les yeux pour essayer de calmer les battements de son cœur. Les quelques gouttes de pluie qui tombaient des cieux orageux et atterrissaient sur son dos la glaçaient mais en même temps elles l’apaisaient étrangement. Perchée ainsi sur son épaule, elle ne pouvait pas voir où il allait, et dut se contenter d’écouter l’échange entre son sauveur/kidnappeur (pas sûre de ce qu’il était) et une autre personne avec une grosse voix qui impressionnait la fillette sans même qu’elle ait aperçu son visage. L’homme qui la portait, appelé Elysion d’après ce qu’avait dit son interlocuteur, sut avoir ce qu’il désirait en une très simple menace. Une nouvelle fois, Lindasilme se demanda si elle était réellement en sécurité avec un homme pareil que tout le monde semblait craindre. Elle réussit à pivoter légèrement pour apercevoir un quart de son visage. Au-delà du charme que son visage laissait transparaître, il semblait en effet puissant. Mais à quoi lui servirait donc cette découverte ? Essayer de s’enfuir ? Elle savait que c’était un choix stupide, surtout maintenant qu’ils venaient d’entrer dans un endroit pareil… en apercevant les autres clients et les personnes qui côtoyaient cet établissement, elle se sentit extrêmement intimidée, et se recroquevilla un peu sur l’épaule du sang-pur. Ce n’était pas un endroit qu’elle pensait voir dans sa vie. Cependant, sa curiosité dévorante reprit le dessus et elle lança des petits regards intrigués autour d’elle, qui lui étaient rendus au centuple lorsque les autres individus présents se rendaient compte de sa présence.

Absolument pas perturbé par les regards qui les suivaient, Elysion s’avança jusqu’à un bar où il déposa finalement Lindasilme sur un tabouret avant de regarder la carte tel un habitué – ce qu’il était, probablement. La fillette était totalement perdue. Elle ne savait plus du tout où elle était, et ne connaissait personne. Il n’y avait que cet individu étrange qui avait décidé de l’embarquer qu’elle pouvait hypothétiquement suivre. Dans ce monde absolument inconnu et qui lui était hautement hostile, il n’y avait que lui à qui elle pouvait se raccrocher.

« Eh bien Elysion, je ne pensais pas que tu prenais de plus en plus jeune ! »
« Ne Commence pas. »
« Alors je te sers quoi ? »
« Un Rosy Kiss et pour la môme un verre de lait, t’es pas allergique au lait ? Sinon verre d’eau. Plat. »

La jolie blonde observa le barman et ses allusions peu fines, avant de secouer doucement la tête, faisant voler ses innocentes bouclettes autour de son adorable minois pour répondre à sa question. Le lait lui convenait parfaitement. Cependant, elle n’arrivait pas à comprendre pourquoi cet homme s’embêtait à la prendre sous son aile, surtout au vu de son profil. Mais malgré toute la peur qu’il semblait inspirer autour de lui, elle n’arrivait pas à le craindre non plus. Peut-être parce qu’il l’avait sauvée ? Ou juste par le simple fait qu’à cet instant précis, il s’embêtait à l’emmener avec lui alors qu’il aurait pu simplement la laisser dans cette ruelle ? C’était peut-être un choix que certains auraient trouvé stupide, mais elle décida qu’elle allait se confier à lui.

« Tu sais s’il t’embête, fais moi signe dit-il en faisant un clin d’œil. »
« Ferme la et sers, idiot. »

La répartie cinglante et directe du beau vampire évita à la fillette de répondre quoi que ce soit, fixant jusque là timidement tour à tour le barman et les autres. Cependant sa réplique alluma une étincelle d'amusement chez elle et elle sourit légèrement. Elysion paya avant de chopper Lindasilme de l’autre bras. La fillette eut une nouvelle exclamation surprise, et aussi vite qu’elle avait été soulevée elle se retrouva posée sur une banquette à côté de lui. Elle leva de grands yeux dorés vers ce dernier, qui était en train de poser son chapeau et se mettre à l’aise.

« Alors, tu t’appelles ? Tu fais quoi dans la rue à une heure pareille ? »

Toujours un peu intimidée, elle cligna des yeux mais répondit tout de même de sa petite voix mélodieuse.

« Je m’appelle Lindasilme. Et… je me suis perdue. »

Elle savait qu’elle avait tout l’air d’une gamine peu débrouillarde, mais ce n’était pas tout à fait faux non plus. Malgré son apparence lui donnant autour de 13 ans, elle était tout de même bien plus jeune et au-delà de son géni surdimensionné, elle n’était qu’une enfant. Elle se tripota les mains nerveusement. Cependant, au lieu de recevoir une longue série d’interrogations ou de reproches qu’elle n’avait ni envie ni besoin d’entendre, Elysion lui proposa à manger. La petite blonde prit un air légèrement surpris qui se mua en un sourire lorsque son hôte se mit à lui faire l’inventaire de ce qu’ils pouvaient manger. Peut-être était il effrayant, mais il montrait à Lindasilme un côté relativement attachant. Ses yeux pétillèrent lorsqu’elle prit la parole.

« Tout ça a l’air vraiment délicieux. Ca fait longtemps que je n’ai pas mangé de bon repas… Euh… par contre je n’ai pas un très gros appétit, alors je ne peux prendre que de petites portions… »

Elle rougit légèrement. La fin de sa phrase sonnait comme une excuse, car elle se sentait mal de ne pas finir quelque chose si on lui offrait. Lindasilme n’avait jamais mangé guère plus qu’un petit oiseau, ce qui s’accordait parfaitement à sa corpulence frêle et sa petite taille.

« Elysion ? »
Elle appela d’une petite voix timide, et le regard émeraude de son interlocuteur se baissa vers son joli visage. Il faut dire qu’il la surplombait d’environ 50 bons centimètres, étant exceptionnellement petite.
« Merci beaucoup. »



MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Dim 16 Aoû 2015, 17:17


   
   
∞ : Lorsque un chaton croise un tigre
Elysion Hexoltysia  & Lindasilme L. Wilya

   

   
My fair ladies

 Tu n’as toujours pas percuté que tu as emmené une mineur dans un endroit pas trop convenue ? Pour le moment c’est une chanteuse sur scène, mais au bout d’un moment il y aura d’autre truc pas trop conseillé, mais bon c’est ainsi, tu as décidé d’aller là pour te mettre à l’abri.  S’étirant tranquillement pour étendre ses bras le long de la banquette, l’homme regarde la petite blonde qui répond à ses questions, tant mieux, c’est plus pratique que de parler à un mur.

❝ Je m’appelle Lindasilme. Et… je me suis perdue.

Ouha, une paumé de service, c’est génial ça ! Ses parents doivent être mort de panique ? Peut être. Toi tu te souviens quand avec Régis vous rentriez tard et que votre mère vous hurlé dessus morte d’inquiétude. Que de bon souvenir ? Ouais on peut dire ça. L’homme hausse un sourcil.

❝ Tout ça a l’air vraiment délicieux. Ca fait longtemps que je n’ai pas mangé de bon repas… Euh… par contre je n’ai pas un très gros appétit, alors je ne peux prendre que de petites portions…

Super, tu viens de faire une petite heureuse juste en parlant de nourriture. Pour toi c’est normal de bien manger, mais peut être que pour elle ce n’est pas super important. Aussi mon cher Elysion, tu as vécut comme un bon bourge donc tu as pris goût au bon repas. Les gens savent pas ce qu’ils perdent quand ils se font une boite de ravioli. Bref, tu es en fait très difficile en nourriture, ce qui est dommage d’avoir un petit appétit quand tant de merveille se trouve ici, un petit soupir sort entre les lèvres de l’adulte.

❝ Elysion ?

Tu baisse un peu la tête pour regarder la demoiselle qui semble vouloir attirer ton attention, gagné elle a réussit. L’homme la fixe de son regard émeraude pour fixé la petite bouclette qui semble vouloir dire le truc de sa vie.

❝ Merci beaucoup.

Woh, juste ça ? L’homme cligne plusieurs fois des yeux sur le coup. Ah, juste ça donc. Lui qui n’a pas l’habitude de dire merci ou bye ou bonjour. Entendre merci c’est choquant pour sa part. Pourquoi merci ? Bon bah, merci alors ! Il ne cherche pas trop loin.

Une serveuse apporte donc les deux boissons avec un petit sourire. C’Ets sûr que les tenue ici sont pas taillé longue. Au moins Elysion avait de quoi louché sur les jambes de la demoiselle… Non attend y a une… Rien à faire. Un sourire avec les canines sort, comme s’il allait croquer dans les jambes de la femme voir la demoiselle entière. Bien qu’il revient à lui-même rapidement.

❝ Un menue du soir bitte schön.

Ici on savait que tu avais certain tic de langage, l’allemand que tu as du parlé pendant presque toute la second guerre mondial revient souvent dans ton parlé. Le vampire garde son petit sourire de dragueur, la demoiselle nota le plat et partie en riant. Toujours aussi charmant quand monsieur le veut avec les femmes. Bien que tu te rappels étrangement que tu as une gamine assise à côté de toi. Buvant ton verre, tu décide de te préoccuper de celle-ci.

❝ Faudrait peut être appelé tes parents, non ? Ou alors tu vas me sortir dire que t’es né comme ça ?

Ouais, que tu ne passes pas pour un gros pédophile, bien que ces temps on a vraiment l’impression que tu en es un. Le jeune vieux boit son verre en regardant donc le bouclette blonde.

❝ T’as quel âge juste ? Histoire que je me dise si je tape dans du moyen jeune ou du très jeune.

Tant d’élégance en toi mon chers Elysion.

   
made by great thief.

   


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
Sang-Mêlé Elfe & Fée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Lindasilme L. Wilya
« Sang-Mêlé Elfe & Fée »



Coeurs : 63 Messages : 94
Couleurs : #FFCC00
J'ai traversé le portail depuis le : 31/12/2012 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Lindasilme Lomelinde Wilya Actuellement je suis : Absolument et irrémédiablement amoureuse de Ciel. Il paraît que je ressemble à : Kirisame Marisa - Touhou & IRL - Mia Wasikowska et à ce propos, j'aimerais remercier : AVA - MELISSAAA ♥ | SIGNA - H. RELYSE ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Mer 04 Nov 2015, 18:16

Lorsque le remerciement franchit les délicates lèvres de la fillette, Elysion cligna ses yeux émeraude deux ou trois fois sans rien ajouter, et s’il n’avait pas eu un visage aussi séduisant, il aurait probablement ressemblé à un poisson qui essaie de comprendre le sens de la vie. Il ne devait pas avoir l’habitude de ce genre de politesses, mais ne fit aucune remarque à ce sujet. Lindasilme rougit légèrement face au regard perçant de l’adulte et à son manque de réaction, puis elle baissa ses yeux qui soudain virèrent à une époustouflante couleur rose. C’est à cet instant qu’une serveuse s’approcha de leur table pour y déposer leur commande, et la fillette blonde qui avait le regard baissé se retrouva à loucher sur une magnifique paire de jambes presque totalement dévoilées par la minuscule jupe  que sa propriétaire portait. Suivant les courbes de l’élégante silhouette de la serveuse, Lindasilme remonta jusqu’à son visage avec une expression probablement surprise, gênée et intimidée à la fois, qui collait parfaitement à son apparence innocente et aux tâches de rousseurs sur sa peau de porcelaine. Un petit souffle franchit ses lèvres en forme de cœur tandis qu’elle hésitait entre se détourner ou continuer à regarder fixement Elysion en train de dérouler son numéro de séducteur – particulièrement réussi, par ailleurs – à l’employée qui ne restait pas indifférente aux beaux yeux du sang-pur. Finalement, la petite fée finit par regarder ses mains sagement liées sur ses genoux, jetant de furtifs coups d’œil aux deux adultes en des élans de curiosité qu’elle avait toujours du mal à réprimer. Finalement, notre cher tombeur aux crocs acérés demanda le menu à la jeune femme qui ne rechignait pas au nombre de clins d’œil aguicheurs qu’elle lui lançait, et qui finit par s’en aller avec leur commande en dandinant son bassin de manière provocante. Alors, Elysion sembla se souvenir qu’il n’était pas seul, et de surcroît accompagné par une fillette pas plus haute que trois pommes mais suffisamment âgée pour comprendre ce qui se passait entre un homme et une femme, et qui le regardait à présent avec des yeux ronds comme deux soucoupes et les pommettes teintées d’une rouge évocateur.

« Faudrait peut-être appeler tes parents, non ? Ou alors tu vas me sortir dire que t’es née comme ça ? »

Waouh Elysion ! Quelle présence d’esprit ! Cependant, au-delà de tout sarcasme, notre petite Lindasilme serra ses fines lèvres en songeant à ses parents qu’elle n’avait plus vus depuis si longtemps. Elle ne se laissa cependant pas l’occasion de se laisser emporter par l’émotion et secoua sa petite tête blonde pour s’empêcher de glisser sur la pénible pente du manque, de la tristesse et de la nostalgie. Ses mèches dorées capturèrent quelques rayons de lumières colorés venant des néons allumés autour d’eux, tandis qu’elle prenait une grande inspiration d’air, sa minuscule cage thoracique se soulevant sous l’effort.

« Eh bien… je vis seule, mes parents… ne sont plus là. »

Elle redressa son magnifique visage, ses yeux vacillant et devenant aussi bleus que le ciel un matin d’été. Elle fit un petit sourire désolé, sachant que cela n’arrangeait rien à la situation déjà plutôt mal partie, mais de toute manière cela ne changeait pas grand-chose. Il faudrait bien qu’elle rentre à un moment donné. Mais en attendant, Elysion devrait la garder avec lui s’il ne voulait pas qu’elle disparaisse « mystérieusement » dans les ténèbres des lieux où ils se trouvaient. De sa petite menotte à la peau opaline, elle saisit son verre et en but une mince gorgée. Elysion reprit ses questions, et si elle n’avait pas ingéré le liquide juste avant, elle aurait peut-être avalé de travers face au manque de finesse des mots qu’il venait d’employer. Son visage pris une nouvelle teinte rosée, et elle plaça sa main devant ses lèvres délicates dans un mouvement témoignant de sa gêne. Elle hésita un instant, ne sachant si elle devait lui dire la vérité sur son âge, ou plutôt lui donner l’âge dont elle avait l’apparence – ce qui n’était pas non plus forcément très judicieux. Lindasilme le jaugea du regard doucement, réfléchissant avec attention, puis se souvint de ce qu’elle savait déjà de cet homme. Elle était à peu près sûre que c’était un sang-pur. Il avait cette manière d’être qui montrait qu’il avait déjà vu de nombreuses choses – tout du moins, c’était un vampire qui avait vécu de longues années. Alors, de 8 à 13 ans, la différence ne devait pas être franchement flagrante…

« J’ai huit ans. »

Sa voix fluette se suspendit dans l’air entre eux, tandis qu’elle le regardait avec ses immenses yeux brillants.  Doucement, elle remua sur son siège sans savoir quoi ajouter, sa timidité naturelle revenant en force et la plongeant dans un long silence. Cependant, comme toujours, ce fut sa curiosité qui éveilla ses sens, et elle reprit de manière hésitante.

« Euh… pourquoi m’avoir emmenée ici ? »



MERCI HIKA ♥ JE T'AIME!
Tuima:
 


Spoiler:
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
June E. H. Yield
« Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia »



Coeurs : 91 Messages : 144
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
MessageSujet: Re: Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme   Lun 11 Jan 2016, 14:23

Lorsque un chaton croise un tigre
J. Elysion Hexoltysia Y.
Lindasilme L. Wilya
Elysion, nounou a plein temps ? Lui qui arrachait les mères des enfants et les regardait de haut. On ne va pas dire qu’il soit le genre de personne très agréable  avec les enfants, après tout c’est petit et stupide pour lui. Donc peu importe leurs âge, il ne se réduira pas à leur niveau de débilité. S’étirant de tout son long, il pose plein de question, mais faut bien occuper ton temps comme il faut. Ne pas rentrer au cirque et prendre du temps à regarder les serveuses, bientôt le spectacle commencera. Histoire de voir certain danseur montrer leur prouesse juste pour un peu d’argent. Pathétique.

« Eh bien… je vis seule, mes parents… ne sont plus là. »

Super, une orpheline ? Une gamine qui n’a plus de parent. Que dire de ça ? Toi tu as tué ton père car tu ne l’as jamais vraiment aimé de toute façon. Poussant un certain soupir, tu te demande souvent pourquoi les gens font des gosses pour les délaissé après, c’est comme laisser c’est caleçon par terre, ce n’est pas génial et c’est chiant. Mais bon ; ce n’est pas ta gamine, donc tu t’en fiches un peu. On ne va pas dire que tu sois un père très exemplaire de toute façon. Rappel toi, tu as voulu tuer ton propre enfant alors qu’il avait quelques semaines. Ouais, quel super papa.

« J’ai huit ans. »

Toute petite chose fragile qui est dans un monde de grand ? Dire qu’à huit ans toi t’était entrain de suivre tes frères et sœurs presque déjà adulte. T’étais une teigne mais en plus un véritable petit connard. Combien de fois tu avais fait sortir les bêtes des paysans de leurs enclos, combien de fois tu as explosé les crinolines des filles pour rire ? Tu étais le petit dernier, le prince de ta maman qu’il fallait défendre des grands. Cela t’a pourri ? Non, votre famille est pourris, dés la naissance de toute façon vous étiez inscrit comme étant les pire. Secouant un peu la tête pour sortir de ton passé, tu commence à manger, après tout autant manger ce que cette ravissante femme ta ramené.

« Euh… pourquoi m’avoir emmenée ici ? »

Tournant ton regarde émeraude vers la petite blonde qui semble ne pas comprendre. Tu affiches un petit sourire, laissant paraitre tes crocs comme s’ils allaient être utiles. Non, tu ne manges pas les enfants, tu les envoies au mine ou ailleurs comme en temps de guerre, mais là trop de témoin, on serait capable de te foutre en taule… Mais elle n’a pas de parent !

« Bah écoute, si tu veux vraiment, je te dépose vers les poubelles, peut être qu’avec un peu de chance une autre personne va te récupérer♥ Mais peut être tu le regretteras. »

Ce sourire si effrayant que tu affiches. Tu t’en fiches des enfants qui souffre, de la misère et de tout le reste. Après tout c’est comme des insectes, on y peut rien si on les écrase par accident. Poussant un peu ton assiette pour qu’elle se nourrit, en fait t’es un mauvais père et à la fois un bon ? Non, surtout que la bouche pleine elle ne posera pas de question stupide.

« Puis si t’es pas contente la porte est ouverte. »

Tu n’as aucune obligation à la surveillé, ni même à la garder vers toi. La porte tu ne l’as maintient pas enfermé, donc elle peut la passer comme elle le souhaite. Au moins, toi tu es au chaud et tu manges tranquillement en très bonne compagnie, donc oui la porte est clairement ouverte !

« Et tu fais comment kleine Fräulein pour survivre ? Je suis curieux de savoir comment tu fais, vu que tu ne dois pas travailler. »

La curiosité, est-ce qu’elle fait des choses sales ? Oh que non, elle n’en a pas la tête. Affichant un petit sourire carnassier, tu vas nous la bouffer là ? Non, tu es curieux Comment une enfant de 8 ans peu survivre seule dans un monde prêt à manger n’importe qui.

« Hors sujet total, j’espère que tu aimes le Jazz kleine Fräulein. Car c’est le thème, en espérant ramener une chanteuse de talent cette fois. »

La dernière fois, elle monter un peu trop dans les aigus pour toi, c’était insupportable. Par contre, tu as pas zappé que les danseuses ne sont pas du tout bien vêtue pour les yeux d’une enfant ? Oui tu le sais, et oui tu t’en fiche totalement en fait. De toute façon, elle sera un jour comme ça, autant qu’elle apprend ? Meilleur éducateur de tout les temps dis moi Elysion.


kingyo pour lyria ♥


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
 

Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lorsque un chaton croise un tigre. | Elysion & Lindasilme
» Tigre I rc 1/16
» [Humbert Frantz] - tigre dragon 1/72
» Le chat qui se veut plus féroce que le tigre
» fourure de tigre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Habitations-