Partagez | 
 

 J E A L O U S Y

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
J E A L O U S Y | Mar 16 Juin 2015, 18:55




Jealousy

♠ What the hell ?! ♠


Tu tourne en rond comme un débile, oui c’est assez classe de commencer ta journée comme ça. Regardant un bout de papier qui t’as était donné par la sister… Pourquoi ? Pourquoi tu as demandé l’adresse de ce type… Faisant une boule tu la jette dans la poubelle faisant un strike bien stylé. Soupirant un bon coup, tu décide de serrer ton pauvre coussin, et pourtant tu le desserre vite quand tu regarde le squatteur de Hocus-pocus. Bien qu’il aurait pu le pousser, le blond se lève de son lit et sort de sa chambre. Sa tête s’embrouille, elle ne sait plus du tout quoi penser. Même son regard ne sait plus où donner. Allant dans la cuisine pour boire un coup Quoi de mieux que de commencer par boire un bon verre de coca, c’est toujours aussi bon dés le matin.

« Bon que faire. »

Ouais, se parler toute seule comme un vieux c’est super stylé aussi, bien que le jeune homme ne sait pas trop s’il l’a dit à voix haute, ou dans sa tête. Le front posé sur le frigo, il sent un truc sur sa hanche, levant la tête pour regarder…

« Canini, t’es sérieuse que tu veux me violer ? Enlève ta liane ! Suis pas un homme si facile voyons ! »

Rit-il en fouillant dans la porte du frigo et jette un bon morceau de viande sanguinolent, la bouche de la plante apparait et le chope. Drôle d’animal de compagnie quand même.  Se décidant d’aller dans la salle de bain pour se nettoyer de la sueur du sommeil, après tout les journées deviennent de plus en plus chaudes. En fermant bien la porte, que l’autre végétal vient pas faire une séance de hentai sous la douche.

Se coiffant toujours comme d’habitude, le mage soupir un grand coup, ses cheveux en bataille sont vraiment un calvaire à peigner. Plus que les dents et c’est terminé pour la préparation. Regardant l’eau dégouliné du miroir, l’HG eu comme un éclair de génie, pour une fois dans sa vie ? Non, il en a souvent mais des mauvais on va dire.

Sortant de la salle de bain, dévalant les marches et sortant les mains dans les poches, autant laisser son bouquin pour aujourd’hui à la maison. Mettant sa capuche pour couvrir encore ses cheveux humidifié, le Khaedis avance tranquillement dans les rues bondé des les matins. Étrangement, tu te surprends de connaitre par cœur cette adresse, combien de fois tu as regardé ce vulgaire bout de papier, combien de fois tu as hésité juste à passer faire un coucou. Lyrnaël se trouve complètement ridicule, pourquoi être comme ça ? Traversant les rues de façon dangereuse, car les passer pendant le feu vert c’est vingt fois plus drôle. Sifflant pour un peu oublier cette petite boule au ventre qui noue l’estomac…

William se trouve au pied d’un bâtiment assez imposant, regardant tout les noms de famille sur les sonnettes, il se trouve ridicule de sonner. Au moins, un peu de chance le frôle, vu qu’il voit des gens en sortir, il décide donc de profiter de ce moment pour monter…. Trop haut, sérieux qu’elle idée de vivre aussi haut ! Heureusement qu’il y a l’ascenseur, mais tout de même ! Arrivant enfin devant cette porte tant attendu, le fameux doute du je toque ou pas… Le voilà comme un crétin devant une maudite porte ! Bon autant toquer ! ….Et s’il le réveille, et qu’il ouvre en caleçon, à moitié réveillé… C’est bon Lyrnaël tu rougis comme un crétin avec un sourire encore plus débile sur le visage. Secouant la tête pour prendre sa tête de d’habitude, vérifiant qu’il n’y a personne, le mec ouvre la porte d’un coup, autant rentré directement que rester à faire la plante verte. Bien que ça fait intrusion d’un coup la tout de suite. Regardant un peu partout, il décide de prendre un tournant pour arriver dans la cuisine… Voyant alors, une meuf en pyjama fouillant dans le frigo… Une chose dans la tête de Lyrn vient de passer

Qui est cette biatch dans l’appart d’Elliot. Coco t’es pas un peu jaloux ?


©Natu de Cocktail-Graph''





Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ginger Rëd Topaz
Staffienne
Coeurs : 60 Messages : 249
Couleurs : Ginger (Maroon) & Darwin (#FFCB60)
J'ai traversé le portail depuis le : 29/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Ginger Rëd Topaz. Actuellement je suis : M'approche-pas-sinon-tu-meurs-sexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC (Kenza ❀) // Kathryn Prescott (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même ♥
Re: J E A L O U S Y | Mar 16 Juin 2015, 22:51



.Lyrnaël & Ginger.J E A L O U S Y



Bon.
Aujourd’hui, c’est le genre de journée bien bizarre qui démarre. Ne me demandez pas pourquoi, je le sais, je le sens jusque dans mes antennes.

Premièrement, je me suis réveillée tôt. Bien trop tôt à mon goût, genre sept heure du mat’ tu vois le délire ? Et après avoir dilapidé une bonne heure à fixer le plafond de ma chambre d’un œil fatigué en espérant que Morphée acceptera à nouveau de me prendre dans ses bras -sans succès, le dieu du sommeil est une vraie pute-  je me suis dit qu’il serait peut-être plus productif de lever mon derche hors de mon lit et de me préparer un tant soit peu pour décider du programme de la journée. Je ne décide jamais de ce que je vais faire de mon temps à l’avance, j’improvise toujours le matin même. Sauf quand Elliot me file du boulot, mais de toute évidence, ce matin il n’est pas là pour le faire. Tant pis pour lui.

Je rabats ma couette sur le matelas et m’étire en baillant allégrement sans me soucier du bruit que je fais parce que je suis sûre d’être seule dans l’appart aujourd’hui (et si j’ai faux, tant pis, le fils d’Hermès peut aller se faire foutre). Je sors une jambe, puis deux et puise dans toute ma volonté pour me lever et traîner ma carcasse adolescente jusqu’à la salle de bain où je prends une douche bien froide afin de me réveiller une bonne fois pour toutes. Une fois ceci de fait, je retourne dans ma chambre enroulée dans ma serviette pour me rhabiller. Au hasard, je pioche un short ainsi qu’un vieux tee-shirt un peu trop grand pour moi appartenant à Elliot.
Ouais ouais, je porte les fringues d’Elliot. Le fait est qu’en arrivant sur l’île, j’étais un peu PAUVRE et SDF, ce qui fait qu’à part les fringues que j’avais sur le dos en débarquant, je n’avais RIEN. Du coup, quand Elliot m’a hébergée, il m’a refilé toutes les vieilles fringues dont il ne voulait plus et qui m’allaient plus ou moins bien. Dans un sens, je lui ai un peu servi de poubelle, mais je suis pas trop en position pour protester. Et puis ça m’a permis d’économiser sur les vêtement et j’ai pu m’acheter un casque audio top moumoute qui m’est drôlement utile pour les fois où mon cher proprio’ ramène ses conquêtes à la maison et que j’ai pas vraiment envie d’entendre ce qu’il peut se passer dans sa chambre. Bref.

Une fois habillée -ce qui est marrant avec mes fringues, c’est qu’on ne voit pas la différence de quand je suis en pyjama ou non- je sors et me dirige vers le salon où j’allume la télé. Je vais ensuite dans la cuisine pour chercher un petit déjeuner digne de ce nom, mais je me rends compte que les placards font la gueule.

▬ Oh merde, je peste. Pas question de sortir faire les courses, j’ferai ça plus tard.

La flemme me tuera un jour, c’est certain.
Comme mon estomac semble ne pas être assez intelligent pour se rendre compte que c’est le désert dans le garde-manger, je décide de faire les fonds de placard et de manger tout ce que je pourrais y trouver. Après un quart d’heure de recherches intenses, j’arrive à me dégoter une boîte d’ananas au sirop en conserve périmée depuis un mois. Pour un mois, on va pas chipoter hein ? Et puis au pire je m’en fous, j’ai le pouvoir de l’auto-guérison !
Conserve en main, je vais jeter un œil dans le frigo. Comme pour le garde manger, il est presque aussi vide que le cerveau d’Elliot. Y’a plus de lait, plus de jus de fruit, plus rien à boire à part une bouteille de Coca de deux litres à peine entamée. J’aurais donc du coca pour le petit-déj’. Narmol.

Oh ça va hein ? Y’en a qui font ça tous les jours d’abord. Et après on s’étonne que les américains sont fat.

Soudain j’entends le bruit de la porte d’entrée qui claque. Puisqu’il n’y a pas trente six milles personne qui ont accès à l’appart, j’en déduis que c’est Elliot qui vient de rentrer de ch’ais pas où (d’ailleurs j’veux pas savoir) donc je ne daigne pas relever le nez du frigo et me contente de lui crier :

▬ Elliot ? C’est le Sahara dans le frigo y’a plus rien à manger faut faire des courses !

J’ouvre la bouteille de soda et en bois une gorgée en attendant la réaction de l’ange. Aucune réponse. Même pas un « T’as qu’à les faire toi-même tes courses, c’est à ça que servent les filles nan ? ». Intriguée, je me redresse, ferme le frigo et me tourne vers l’entrée de la cuisine. Et là, je tombe sur un gars que je ne connait ni d’Eve ni d’Adam, qui s’est littéralement tapé l’incruste chez nous en mode narmol.
Sous le coup de la surprise, j’écarquille les yeux  et recrache tout le Coca que j’avais dans la bouche.

▬ T’es qui toi ? T’es entré comment ? Je lâche sans autre forme de politesse alors que le soda me coule sur le menton (hé c’est lui qui vient de débouler sans frapper hein !)

D’un coup je me souviens qu’il est normalement impossible d’entrer n’importe comment dans l’immeuble puisqu’il est ultra sécurisé. J’en déduis donc qu’il connaît forcément Elliot. P’têt qu’il a les clés de l’appart qui sais ? (De toute façon s’il ne les a pas c’est que l’autre abruti a oublié de fermer à clés en partant donc bon…)

▬ T’es un ami d’Elliot c’est ça ? Désolée mais il est dehors depuis hier soir et je sais pas où il est.

J’attrape un bout de sopalin et essuie les bêtises que je venais de faire avec le Coca avant de penser à un truc plausible. Je relève la tête vers le blond.

▬ Quoique, peut-être qu’il est rentré en fait, j’en sais rien. Dans ce cas je l’ai pas entendu revenir mais il doit être déchiré s’il en a oublié de fermer la porte à clé…

Je jette un œil à ma bouteille de Coca.

▬ Tu veux l’attendre ? Je fais en lui tendant la bouteille comme en l’invitant à boire un coup en attendant que l’autre crétin se ramène.

Ouais je suis plutôt sympa, c’est pas si souvent que ça arrive. Mais voilà, il me parait important de bien traiter les invités d’Elliot (même les invités improvisés) si je veux pouvoir crécher chez lui encore longtemps…
(C) MISS AMAZING.



F L U O R E S C E N T ● A D O L E S C E N T


❝ "I'd die for you, " that's easy to say, we have a list of people that we would take. A bullet for them, a bullet for you, a bullet for everybody in this room ❞
code by whatsername.
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: J E A L O U S Y | Mer 17 Juin 2015, 12:23


Mon Image
   
J E A L O U S Y
Un jour ma jalousie sera calme, mais pas pour maintenant, pour le moment je veux juste encastrer cette chère demoiselle dans le frigo... Avec toute mon affection bien sûr ♥
Feat Ginger Red Topaz

   
Pourquoi cela te dérange autant, au fond peut être que tu le sais de base ? Oui, sûrement, mais tu préfère de masquer la face que d’avouer la vérité, bien qu’en fait tu préfère l’ignorer totalement. Mais pour le moment, tu regardes cette demoiselle qui semble totalement être habitué ici, sérieux c’est qui ? Tu serre un peu les dents en voyant se derrière rebondit qui se lève pour se tourner vers toi. C’est alors que tu l’as vois cracher en toute élégance ta drogue. C’est sur que ta veine de colère ressort un peu, heureusement que tu as ta capuche qui cache. Pourtant, tu avais juste envie de lui éclater la tête dans le frigo.

Bien que tu regarde d’un air complètement dépité, n’aimant pas du tout cette situation, peut être que tu t’es planté d’appartement, Mais tu ne peux pas t’empêcher d’afficher un petit sourire crispé et narquois.

« Bah, tu vois, je suis passé à travers les murs car je suis un fantôme qui a décidé d’hanter les lieux. »

Dire simplement que tu es passé par la porte semble t’égorger. Un petit sourire en coin, non en fait t’as juste envie de la jeter par la fenêtre, vu la hauteur ça sera une bouillie. Ou simplement, tu t’es planté d’appartement.

« T’es un ami d’Elliot c’est ça ? Désolée mais il est dehors depuis hier soir et je ne sais pas où il est. »

Eh fuck, c’est bien le bon appartement. Te mordant l’intérieur de la joue malgré ton sourire. Peut être que tu es bien stupide à être rentré comme ça dans l’appartement, peut être qu’un coup de fil… Ouais non, ce n’est pas du tout ton genre. Enlevant ta capuche pour secouer tes cheveux. Calme toi un peu Lyrnaël, c’est vrai que ça te fait de plus en plus chier de te retrouver ici devant une meuf en pyjama… Quoi que c’est peut être son style chelou. En plus les vêtements ne sont pas dans le style d’Elliot ? Partage de vêtement…. STOP LYRN ARRÊTE L’IMAGINATION !

« Quoique, peut-être qu’il est rentré en fait, j’en sais rien. Dans ce cas je l’ai pas entendu revenir mais il doit être déchiré s’il en a oublié de fermer la porte à clé… »

Comme quoi si tu avais ouvert la porte comme ça, tu te serais bouffer la porte comme un bon crétin que tu es. Le jeune homme se gratte les cheveux, affichant un sourire effacé, ouais en bref tu souris plus pour résumer. La voyant apporter un peu de sympathie, le jeune homme ressent comme un coup de poignard dans sa face…

Affichant un petit sourire, tu voulais juste voir une petite tête bleue, mais te voilà devant des boobs… Bien sûr, quand tu vu du coca se tendre vers toi, ta pensée fut vite tourner vers celle-ci. Enjambant le pas pour avancer et regarder si c’était bien de la marque Coca-Cola, car sinon tu lui aurais bien mis ou tu le pense en ce moment même. Aller on boit a la bouteille osef l’hygiène.

« En fait, chuis juste un cambrioleur, mais osef. »

Tu veux faire peur ? Ouais, tu ne veux pas dire la vraie raison que tu voulais voir ou entendre la voix de cet ange.  Bien qu’en vrai tu voudrais bien qu’elle part en courant les bras en l’air et tombe dans les escaliers en grosse cruche… On n’est pas dans Scary movie idiot. Ne lâchant plus la bouteille du tout, le jeune homme regarde un peu partout. Voyant clairement que c’est la dech ici, dire que si chez les Khaedis s’il manque UN truc c’est la panique pseudo fin du monde , alors si le frigo était vide… C’est la fin de toute vie voir même de la planète.

Mais n’empêche, t’as pas envie d’attendre comme un clampin. Ah non non, ne surtout pas attendre comme une petite Lycéen qui veut voir son beau mâle ! T’es ridicule William en ce moment même. Un truc vite…

« Tien comme t’es mignonne, tu veux aller au Starbuck ? A part si tu veux crever de ta boite de conserve ! »

Histoire de la pousser sous un camion qui passe par un hasard. Bien qu’en vrai tu voulais y aller avec lui et pas elle. Mais bon, attendre pas loin que dedans ça fait plus sérieux et moins violent pour ta fierté… Oui maudite fierté quand tu es là.

   
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ginger Rëd Topaz
Staffienne
Coeurs : 60 Messages : 249
Couleurs : Ginger (Maroon) & Darwin (#FFCB60)
J'ai traversé le portail depuis le : 29/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Ginger Rëd Topaz. Actuellement je suis : M'approche-pas-sinon-tu-meurs-sexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC (Kenza ❀) // Kathryn Prescott (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même ♥
Re: J E A L O U S Y | Mer 17 Juin 2015, 22:30



.Lyrnaël & Ginger.J E A L O U S Y



En fait, chuis juste un cambrioleur, mais osef.

Je hausse un sourcil et penche la tête sur le côté en plissant des yeux comme pour analyser la personne en face de moi. Depuis tout à l’heure, c’est bizarre mais j’ai l’impression qu’il est pas super à l’aise. C’est très subtil, mais ça se voit à quelques détails, genre le fait qu’il se soit passé une main dans les cheveux à plusieurs reprises par exemple.

J’ai fait ou dis un truc qui va pas ou quoi ?

J’ai beau me creuser les méninges, je vois pas ce que j’ai bien pu faire de mal pour qu’il soit -semble-t-il- aussi sur les nerfs. Ainsi je considère que c’est pas ma faute et pis basta.
Tout en relevant la tête, je laisse donc échapper un petit ricanement.

▬ Faudrait te décider, t’es venu hanter la baraque ou nous piquer des trucs ?

Si c’est le deuxième cas, il peut bien prendre ce qu’il veut, c’est pas comme si j’avais quoique ce soit qui m’appartienne réellement dans cette maison. Quoique, s’il nous pique la télé j’aurais les glandes quand même…
Tout en disant ces mots, je m’éloigne quelques seconde pour chercher un ouvre-boîte dans les tiroirs de la cuisine et ouvrir cette foutue conserve périmée. Mais alors que j’entame mes fouilles archéologiques du tiroir de gauche, j’entends une proposition qui m’intéresse grandement.

▬ Tiens comme t’es mignonne, tu veux aller au Starbucks ? A part si tu veux crever de ta boite de conserve !

▬ Rôh, j’suis sûre que c’est mangeable, je fais en baissant le regard sur la boîte d’ananas que je tiens en main. Enfin, si t’as pas trop de papilles gustatives…Et que t’as l’estomac solide…

Je me tais, et mes yeux font l’aller-retour entre le blond et l’ananas en conserve. Je me pince les lèvres un instant, perdue dans une profonde réflexion.

▬ Oh, et puis merde, ça marche, je fais en posant la boîte sur le plan de travail de la cuisinière. Par contre je suis fauchée donc tu m’invites ?

Voilà, tact, politesse, diplomatie : 20/20.
Je lui reprends la bouteille de Coca des mains afin d’en boire une longue gorgée visant à étouffer un peu la faim matinale qui me tiraillait l’estomac et me donnait l’impression d’être sur le point de me digérer moi-même, puis je la lui redonne, et me dirige vers l’entrée de l’appart où je m’empare d’une veste -une veste à MOI que J’AI acheté avec MON argent.

Je m’apprête à ouvrir la porte, le blond sur les talons, quand une idée me passe par la tête subitement. Je me retourne donc tout aussi subitement et me cogne la tronche contre lui.  Décidemment, j’arrête pas de me cogner le visage contre des mecs depuis que je suis sur cette île volante. Abiel, Hydra, ce mec…

▬ Aïe, je grommelle, sorry j’ai pensé à un truc, donne moi deux secondes !

Rapidement, je m’empare d’un bout de papier et d’un stylo afin de rédiger une note à l’intention d’Elliot.

« Yo. Je sais pas si tu viens de rentrer ou si tu viens de te réveiller (en vrai je m’en fous) mais je suis au Starbucks d’en bas avec un type qui veut te voir, donc si t'es en état essaye de passer le voir. Il s'appelle… »

Je relève la tête vers le type en question.

▬ Hé au fait c’est quoi ton nom ?

Une fois que j’ai ma réponse, je la note également sur le papier, je signe et le scotche sur le mur de l’entrée, afin qu’Elliot ne puisse pas le louper.

▬ C’est bon on peut y aller !

Une fois dehors, je ferme la porte -à clés cette fois- et nous nous dirigeons vers l’ascenseur. Les ascenseurs, c’est toujours un peu awkward quand on le prend avec quelqu’un qu’on ne connait pas, et la situation actuelle ne fait pas exception. Aussi pour tenter de briser la glace parce que putain c’est chiant quand même, je me lance.

▬ Oh, au fait, vu ta tronche en arrivant dans la cuisine il a pas du te parler de moi -je vois pas pourquoi il l’aurait fait t’façon, je marmonne plus pour moi-même que pour lui. J’m’appelle Ginger, j’suis sa coloc’ depuis -je commence à compter les semaines sur le bout de mes doigts pour me rendre compte qu’il fallait commencer à compter en mois à présent ; le temps passa à une de ces vitesse !

▬ Bref, j’suis sa coloc’, je conclue finalement (la flemme de compter depuis combien de temps tout compte fait).

J’inspire un coup et passe une main dans mes cheveux récemment coupés -ouais ouais, moi qui était maudite du coiffeur, j’ai enfin réussi à entrer dans un salon de coiffure et faire couper mes longueurs aux trois quarts minimum ! Quand je disait que mes tifs devenaient sérieusement trop longs…

▬ Dis, j’peux te demander pourquoi t’es venu voir Elliot ?

Pas que je sois hyper-méga-giga curieuse, mais c’est un sujet de conversation comme un autre après tout.
(C) MISS AMAZING.



F L U O R E S C E N T ● A D O L E S C E N T


❝ "I'd die for you, " that's easy to say, we have a list of people that we would take. A bullet for them, a bullet for you, a bullet for everybody in this room ❞
code by whatsername.
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: J E A L O U S Y | Lun 29 Juin 2015, 14:38


Mon Image
   
J E A L O U S Y
Un jour ma jalousie sera calme, mais pas pour maintenant, pour le moment je veux juste encastrer cette chère demoiselle dans le frigo... Avec toute mon affection bien sûr ♥
Feat Ginger Red Topaz

   
Et si on l’enfermait dans une poubelle et qu’on la poussait du haut d’une falaise ? Ouais, parfois Lyrn arrive à avoir des plans vachement zarb en tête. Pourtant, elle n’a rien fait de bien méchant, enfin si : Vivre chez Elliot est un crime maintenant. Un sourire crispé sur le visage, non en fait l’enfermé vivante dans un mur c’est mieux. Respire un peu Lyrnaël, tout va biiiien, pour le moment.

Cette proposition c’est juste pour masquer la fierté que ta un peu trop dans ta tête, c’est sûr que ce n’est pas le genre de gentillesse que tu offres comme ça au premier venue. Le mage avant pour aller vers la porte, avec espoir qu’elle choisit de prendre les escaliers pour la pousser… Quoi que vu les antennes, ça doit savoir voler ce truc. Notons que le plan de la jeter d’une falaise c’est mort. Hochant vite fait pour lui offrir ce qu’elle souhait, avec un peu de cyanure dedans… Lyrn calme on a dit. Approchant la porte, il laisse la demoiselle ouvrir la porte étant donné qu’il a les mains dans la poche, au lieu les laisser là avant qu’elles ne finissent sur le cou de la femme.

C’est alors qu’il sent une force contre lui, ce qui en soit le surprend un peu. Regardant ce qui se passe sur son torse, il voit la tête de la fille qui c’est bouffé son corps, pour une fois qu’il est trop grand. Tu la vois s’éloigner de toi, mais tu reste plus à regarder ton haut… Elle a touché le haut, ton haut avec sa tête. Comme un geste de dégout tu frotte ton haut comme pour faire partir de sa peau morte qui aurait pu reste là, puis tu t’essuie la main contre le mur, tant d’élégance Lyrn. La voix féminine de cette femme résonne dans la pièce, ton prénom ? Cet instant étrange, que dire… Bah ton prénom ?

« Lyrn. »

Ouais, elle ne mérite trop pas que tu le dises en entier tu vois… Crétin. La voyant revenir, la tentative de lui faire un croche patte pour finir la tête contre la porte pour qu’elle se la bouffe… Tu es un peu beaucoup trop haineux toi. Allant dans l’ascenseur, un silence ce fait, un silence qui te va, ouais, car elle ne mérite pas non plus d’entendre trop le débit de ta voix… mec tu vas te calmer ou bien ?

« Oh, au fait, vu ta tronche en arrivant dans la cuisine il n’a pas du te parler de moi -je ne vois pas pourquoi il l’aurait fait t’façon. J’m’appelle Ginger, j’suis sa coloc’ depuis… »

Cet instant où t’aurais pu te soulager, mais étant un mec qui voit trop de film ou beaucoup trop de rôle chelou, tu penses direct au sex friends… Okay que l’ascenseur ce bloque que le meurtre est lieu, quoi que cela n’est pas du tout discret. Te mordant la joue intérieure, les colocations t’aiment pas ça… Enfin, pour en faire une, faut aimer les gens. Roulant des yeux un peu, le jeune homme passe la main dans sa chevelure et regarde les numéros défilé. Bien que tu hoche la tête au mot de la femme, super c’est sa coloc, son prénom te fait penser à du Gingembre et c’est une personne au service boule en haut.

« Dis, j’peux te demander pourquoi t’es venu voir Elliot ? »

Merde, ça t’étais pas prêt… Vite une excuse, t’en a une ? Oui, tu en as une ! Non t’en as pas, panique à booooord ! Aller un bon truc là tout de suite ! N’importe quoi !

« Cet abrutit ne pas rendu un vêtement qu’il m’a pris le jour ou il m’a défoncé ma fenêtre de chambre. Donc j’aimerais bien récup, en plus d’une facture que je lui apporte, car la vieille va péter un câble. »

Ouaiiiiis, on va dire que c’est déjà bien vrai.  Bien que pourtant, tu voulais juste le voir, payer un coup et basta… Tu sors de la cabine pour aller dehors, au moins comme le bâtiment et en plein centre-ville tu ne vas pas ramer pour trouver l’objet de votre sortie, en plus tu sais qu’il y a un pas loin. Mains dans les poches, tu regardes du coin de l’œil la femme qui te semble vraiment suspecte. Ouais, c’est suspect une femme avec des antennes couleur roux sale…oui pour toi c’est roux sale…

« Et tu fais quoi de ta life pour pieuter chez lui ? T’es la femme de ménage ? »

Ouais, le fameux truc du mec qui se tape la femme de ménage, Lyrn sort de tes séries chelou du dimanche soir ! Ce n’est vraiment pas la réalité, bien que parfois la réalité t’étonne souvent.

« Moi je suis débutant en cinéma ! Je suis un futur Acteur ! J’ai déjà un rôle pour une petite série policière ! »

Le rôle du pauvre mec manipulé par le méchant, quel rôle ! Mais au moins, tu ramène un peu d’argent dans ton compte. Ouvrant la porte du café, tu regardes le panneau avec toute les propositions, bien que sur le coup…. Tu sais pas du tout quoi prendre. Peut être un simple muffin avec un café ? Ouais, tout simplement.

Prenant ta commande, un bon muffin pépite de chocolat et un café au lait à la noisette. Posant ton derrière sur un siège bien confortable, le mage touille son café en regardant la femme.

« Tient, vu qu’on est loin, tu pense quoi d’Elliot ? »

Ouais, les ragots, vas y !


   
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ginger Rëd Topaz
Staffienne
Coeurs : 60 Messages : 249
Couleurs : Ginger (Maroon) & Darwin (#FFCB60)
J'ai traversé le portail depuis le : 29/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Ginger Rëd Topaz. Actuellement je suis : M'approche-pas-sinon-tu-meurs-sexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC (Kenza ❀) // Kathryn Prescott (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même ♥
Re: J E A L O U S Y | Dim 12 Juil 2015, 20:22



.Lyrnaël & Ginger.J E A L O U S Y



Maintenant que j’y pense, c’est bien la première fois que je rencontre un des amis d’Elliot. Je connais bien quelques personnes qui le voient régulièrement -Orion par exemple, puisqu’ils travaillent en collaboration- mais leurs relation s’en tiennent généralement à quelque chose de strictement professionnel. Il est assez rare pour moi de tomber sur des personnes qui apprécient vraiment le demi-dieu -et réciproquement. Aussi c’est le moment de mener ma petite étude personnelle pour mieux connaître la personne avec qui je vis depuis mon arrivée à Sanctuary. Parce que bon, faut avouer que même si j’en avais eu l’envie soudaine -connaître toute la vie d’Elliot ne m’intéresse pas non plus, faut pas pousser- s’informer discrètement sur l’informateur de l’île, c’est plutôt tendu comme affaire.

Ainsi donc, Elliot et ce…Lyrn, sont amis, et il semblerait que l’ange ait défoncé la fenêtre de sa chambre, parce qu’évidemment c’est un truc qu’on fait entre amis non ? De premier abord, j’aurais dit non, mais je suis plutôt novice en amitié (mon premier pote c’est Orion, donc c’est assez récent, oui je sais ça fait pitié, ta gueule) et puisqu’on parle d’Elliot et qu’Elliot est un mec chelou, peut-être que c’est son trip de péter les fenêtres de ses amis. Heureusement qu’on est pas potes alors.
Sans faire de commentaire sur ce dernier détails, je continue d’écouter ce que le blondinet a à dire.

▬ Et tu fais quoi de ta life pour pieuter chez lui ? T’es la femme de ménage ?

▬ Non, je réponds presque aussitôt d’un ton relativement neutre. Une fois j’ai cassé une assiette en faisant la vaisselle, il m’a dit que je servais à rien et m’a interdit de toucher à quoique ce soit pendant une semaine. Son ménage il est grand il le fait tout seul.

Nous continuons de marcher en direction du café et il me faut trottiner légèrement derrière Lyrn pour ne pas trop me faire distancer. Je me serais bien servie de mes ailes, mais il y a un peu trop de monde pour cela, malheureusement, alors mes petites jambes et moi, on est obligées d’accélérer pour allez au même rythme que lui.

▬ Mais sinon, ouais, je bosse plus ou moins pour lui, en tant qu’indic. C’pas grand-chose, la plupart du temps j’ai juste à lui faire des rapports réguliers sur tout ce que j’entends ou vois de suspect dans la ville quand je me balade.

▬ Moi je suis débutant en cinéma ! Je suis un futur Acteur ! J’ai déjà un rôle pour une petite série policière !

Je lève la tête vers lui, un peu amusée. Je sais pas pourquoi, mais ça lui va plutôt bien de faire acteur. Perso, je pourrais jamais faire un métier pareil, je suis tout bonnement incapable de me mettre dans la peau d’un personnage. Vous auriez du voir la pièce de théâtre à laquelle j’ai été forcée de participer en CM2… Je n’avais qu’un rôle secondaire, je jouais une des souris de Cendrillon, mais comme je faisais la gueule tout le temps, je me suis énervée en pleine représentation parce qu’on me disait de sourire alors que je n’en avait pas la moindre envie, et si je me souviens bien, ça s’est fini avec moi balançant la chaussure de verre dans la tête de la marâtre et fuyant m’enfermer dans les toilettes pour ne pas me faire lyncher par le reste de la classe. Un vrai triomphe.

▬ Ça doit être marrant d’être acteur, changer de personnalité en fonction des rôles que tu joues, et tout… Ceci dit, je suis une vraie brèle pour ça, je sais pas comment vous faites !

Nous entrons dans le restaurant. Je commande un cookie et un chocolat viennois, Lyrn paie les commandes et nous nous installons à une table dans le fond, près de la vitrine donnant sur la rue de l’immeuble. Machinalement, je m’amuse à dessiner des formes incompréhensibles dans la chantilly avec ma cuillère, quand Lyrn m’interpelle.

▬ Tiens, vu qu’on est loin, tu pense quoi d’Elliot ?

Je me stop littéralement dans mon geste. C’est la question à dix mille euros qu’il ne fallait surtout pas me poser. Dans l’élan, j’ai envie de me mettre debout sur la table et de crier « C’est un connard, un chieur, un sexiste, je le déteste, il me déteste et c’est le pire enculé que la Terre ait jamais porté ! ». Cependant, je sais -très très trèèès au fond de moi- que c’est faux. Enfin, un peu faux. Y’a pas que ça quoi. Et puis si jamais je fais l’erreur d’y aller à l’impulsion comme je le fais habituellement -ce qui m’attire toujours de sales emmerdes- alors il va forcément me demander pourquoi je squatte chez lui si on se hait, je vais devoir lui dire que sinon je suis SDF, et…ben c’est la honte quoi.
Je pose mes coudes sur la surface lisse de la table, et coince ma cuillère entre les dents, comme le ferais une écolière en pleine réflexion avec son crayon.

▬ Bah…comment dire, Elliot c’est très loin d’être mon meilleur ami, j’vais pas te mentir. Il m’emmerde beaucoup et je peux pas toujours le lui rendre parce qu’il me menace tout le temps de me jeter de chez lui, c’est plutôt chiant. Après j’imagine qu’il a des bons côtés quand même, sinon il serait sans-ami. Juste il me les montre pas des masses quoi.

Je prends une gorgée de mon chocolat et passe ma langue sur mes lèvres histoire de retirer les traces de chantilly et ne pas avoir l’air d’un chat qui s’est coincé la tête dans un bol de lait.

▬ Il sait bien faire les pâtes, ça c’est un de ses côtés cool je dirais…

Je remonte mes jambes et m’installe en tailleur sur ma chaise -de toute façon je touchais pas le sol, petite comme je suis- et croise les bars sur la table.

▬ Et toi, qu’est-ce que tu lui trouves ? je rétorque. J’avoue que ça m’intéresse assez d’avoir l’avis d’un de ses amis, c’est pas tous les jours que j’en ai l’occasion.

Je mords dans mon cookie, le visage impassible, mais les yeux brillants d’une curiosité qui ne m’avait pas envahie depuis un bon moment…
(C) MISS AMAZING.



F L U O R E S C E N T ● A D O L E S C E N T


❝ "I'd die for you, " that's easy to say, we have a list of people that we would take. A bullet for them, a bullet for you, a bullet for everybody in this room ❞
code by whatsername.
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: J E A L O U S Y | Sam 08 Aoû 2015, 18:30


Mon Image
   
J E A L O U S Y
Un jour ma jalousie sera calme, mais pas pour maintenant, pour le moment je veux juste encastrer cette chère demoiselle dans le frigo... Avec toute mon affection bien sûr ♥
Feat Ginger Red Topaz

   
Lyrnaël a une façon de voir la rivalité à sa manière. Il invite sa pire ennemie, car oui il a décider que c’est sa pire ennemie maintenant. Cherchons pas loin, il lui faut clairement pas grand-chose pour que celui-ci voit des ennemis partout. Rien que le bibliothécaire est un ennemi, pourquoi ? Il regarde TROP sa mère, donc c’est  ennemi. Clairement Lyrn n’aime vraiment personne, c’est vraiment pas de chance d’avoir un défaut pareil, mais il fait avec, et heureusement. Il ne se voit pas enfermer dans un placard en mode sociopathe, surtout pour son boulot.

Le jeune homme boit sa boisson chaude, attendant donc les réponses de la demoiselle qu’il attend avec beaucoup d’impatience tout de même. Un petit sourire en coin bien de lui, on dirait qu’il va la bouffer quand même. Alors il prit son muffin et croque dedans avant de reposer son regard dorée sur la petite fée.

« Bah…comment dire, Elliot c’est très loin d’être mon meilleur ami, j’vais pas te mentir. Il m’emmerde beaucoup et je peux pas toujours le lui rendre parce qu’il me menace tout le temps de me jeter de chez lui, c’est plutôt chiant. Après j’imagine qu’il a des bons côtés quand même, sinon il serait sans-ami. Juste il me les montre pas des masses quoi. »

C’est clair qu’au moins, t’as une image bien différente de celui-ci. C’est vrai que avec toi, il a toujours montré pâte blanche, enfin, il ne t’a jamais vraiment insulté, ou ne t’a jamais vraiment emmerder. Haussant un sourcil, tu fixe la demoiselle comme-ci c’était un mensonge qu’elle vient dire ou alors tout simplement c’est envers toi qu’il ne montre pas sa vraie personnalité… Pestant maintenant sur Elliot, ouais c’est vrai que c’est vachement le moment de pester sur un absent.  Bien que la réflexion de la rouge te fait rire d’un coup, ça le mérite de calmer ta petite colère intérieur.

Pourtant cette femme vient de te poser la question tabou, la fameuse question du « que penses-tu d’Elliot ? » Bon sang que tu ne voulais pas cette question maintenant, mais genre c’est la THE question à ne pas demander. Sur le coup, tu entras dans la même réflexion que la demoiselle il y a peu. Tu dois dire quoi ? Non pas trop, mais pas non plus pas assez. Bref t’es dans la merde pour expliquer cela. Aller autant y aller au feeling.

« Elliot ? Il hurle comme une tapette. »

… Okay. C’est beaucoup là, fait gaffe de pas trop dire, c’est vrai que la c’est juste énorme ce que tu as dit. Non mais sérieusement ?! On ne dit pas ça comme ça ! Surtout pour cette personne. T’es vraiment un crétin tout de même ! Aller dit un autre truc un peu plus… Sympas ? Tu peux bien le faire.

« Ouais, il sait bien faire les pâtes pas contre !  Sinon… Un peu odieux et narcissique. Euh… Un peu trop gueulard parfois. Au gout de ma plante carnivore. Sinon, je ne sais pas quoi dire d’autre. Ce mec est bleu, ouais, il est bleu et petit. »

Ouha, best ever description au monde. Voulant rester trop neutre, voir même trop neutre, c’est limite s’il ne décrivait pas un mec qu’il a vu dans la télé ou dehors dans la rue. Lyrn ne veut pas montrer son attachement, Lyrn ne veut clairement pas qu’on le pointe du doigt en lui disant qu’il est trop accroc. C’est minable, mais mignon ? Oh, ne dite surtout pas cela quand même. Le mage boit en détournant le regard comme si c’était sa façon de clore la conversation là-dessus.

« Bah, s’il te vire de chez lui, t’as qu’à venir chez moi ! Ta l’air cool pour une fille ! Enfin, avec tes fringue on dirait un travelo. Mais chuis sûr que t’es le genre à faire le relai horreur de ce week-end ! »

Ouais, programme chargé pour notre mec, voulant en fait plus l’éloigner qu’autre chose. C’est un plan stupide, mais au moins, si elle est loin tant mieux.

« Je n’ai pas trop envie d’invité Elliot, il risque de plus avoir de voix ce con. »

Bien que ce fût un pic, ton ton était plus celui d’une personne qui ne veut pas le voir hurler pour un rien, un ton protecteur ? Au mon dieu champagne ! Buvant en riant, le jeune homme évite que sa coule de partout.

« Et sinon, ouais c’est drôle d’être acteur, bien que dans cette série c’est plus un rôle de boulet que je me tape. Je suis le stagiaire un peu boulet, avec des lunettes ! » Rit-il « J’avoue que j’ai un peu un rôle débile, mais bon, parait qu’il faut une dose de petit mec tapette mignon, si je peux me permettre le terme.  Mais le pire, c’est que c’est super dur de se faire rougir de gêne, alors que moi ça m’éclate juste de renverser un café bouillant. »

Croquant dans ton muffin avec un sourire bien narquois, tu ne cache pas le démon que tu es au moins. Bien que cela t’amuse de parler de ton personnage, tu déteste ce genre de personnage, mais tu as la tête soi-disant parfaite pour celui-ci.

« La série va sûrement être diffusé bientôt. Pour dire j’ai un tournage ce soir pour un plan nuit ou je suis censé apporté des dossiers à mon supérieur, mais que je me fais suivre. On va encore ce coucher tard, mais bon osef ! »

Dit-il en s’affalant sur sa chaise avec son air de rienfoutisme bien à lui.



   
© ASHLING POUR LIBRE GRAPH'


   



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ginger Rëd Topaz
Staffienne
Coeurs : 60 Messages : 249
Couleurs : Ginger (Maroon) & Darwin (#FFCB60)
J'ai traversé le portail depuis le : 29/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Ginger Rëd Topaz. Actuellement je suis : M'approche-pas-sinon-tu-meurs-sexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC (Kenza ❀) // Kathryn Prescott (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même ♥
Re: J E A L O U S Y | Lun 31 Aoû 2015, 19:28



.Lyrnaël & Ginger.J E A L O U S Y



Ça vous arrive jamais ces moment dans la vie où vous avez l’impression d’avoir dit ou fait une connerie ? Moi ça m’arrive assez souvent perso. Et aujourd’hui semble ne pas faire exception à la règle. Parce qu’après avoir fait part de mes impressions concernant Elliot au blondinet, ce dernier s’est mit à me loucher dessus comme si je venais de tuer son chat. L’espace d’un instant, juré je me suis pas sentie très à l’aise. Il est le genre de type qui supporte pas qu’on dise de la merde sur ses potes c’est ça ? Mais s’il est si proche d’Elliot, il devrait savoir que ce que je dis c’est pas des conneries justement ! Il doit y avoir un détail qui m’échappe dans tout ça parce que j’ai la vague sensation de patauger un peu dans la choucroute là.
(Heureusement ?) Lyrn s’arrête de le fixer comme on fixe une ordure, et semble se…perdre dans ses pensées ? J’imagine vu qu’il secoue subtilement la tête comme s’il se contredisait lui-même ou quoi… Faut dire qu’à force de rien faire de ma vie, j’ai commencé depuis peu à me trouver des occupations un tant soi peu productives, et observer les tics des gens en fait partie.
Bon après, être observatrice c’est bien, mais ça m’aide pas forcément à agir de manière appropriée hein ? Ça serait trop beau sinon.
C’est à mon tour de m’être perdue dans mes pensées, et c’est le son de sa voix qui me tire de mes réflexions.

▬ Elliot ? Il hurle comme une tapette.

Je pointe ma cuillère vers lui.

▬ C’est pas faux.

▬ Sinon… Un peu odieux et narcissique. Euh… Un peu trop gueulard parfois. Au gout de ma plante carnivore. Sinon, je ne sais pas quoi dire d’autre. Ce mec est bleu, ouais, il est bleu et petit.

▬ T’as une plante carnivore ? Stylé !

Ouais, j’ai carrément outrepassé la description…assez personnelle, on va dire, qu’il vient de faire d’Elliot pour me concentrer sur un sujet que je trouve déjà plus cool. Elliot a déjà failli se faire bouffer par une plante carnivore c’est ça ? Je vous raconte pas la jubilation en moi. Sachez qu’un dossier honteux à propos d’Elliot peut parfois s’avérer être un bon moyen de pression (parfois), et on n’en a jamais assez malheureusement alors je prends tout ce que je peux. Par contre, le portrait que le blondinet vient de faire me semble un peu trop…impersonnel ? Je sais pas, j’crois que c’est le ton super blasé qu’il a emprunté, mais on dirait pas qu’il parle d’un de ses proches, c’est vraiment chelou je trouve…

▬ Bleu et petit…, je murmure tout de même en acquiesçant, je peux pas vraiment dire le contraire, je rajoute en levant vers Lyrn un regard un peu moqueur -moqueur par rapport à Elliot hein.

Ceci dit, j’ai la désagréable impression qu’Elliot a pris quelques centimètres depuis quelques temps. Pas énormément, mais ça m’inquiète cette histoire. Parce que si lui continue de grandir à vingt piges alors que ma croissance à moi n’a jamais vraiment démarré, ça me foutrais les boules à un point, je vous dis pas !
Il détourne le regard en buvant son café avant de hausser les épaule et se retourner vers moi.

▬ Bah, s’il te vire de chez lui, t’as qu’à venir chez moi ! T’as l’air cool pour une fille ! Enfin, avec tes fringue on dirait un travelo. Mais chuis sûr que t’es le genre à faire le relai horreur de ce week-end !

▬ Wait ! Y’a un relai d’horreur ce week-end et je suis pas au courant !? je m’exclame en posant les mains à plat sur la table et m’approchant instinctivement de mon interlocuteur.

Mais c’est trop bien ça ! Va vraiment falloir que je me démerde pour le voir ! Peut-être que je peux demander à Orion de le regarder avec moi… Ou au pire je force Coban à le faire, c’est à ça que ça sert aussi les larbins !

▬ Par contre pour l’invitation, c’est sympa et tout mais si t’as une plante carnivore chez toi je crois que je vais m’abstenir… Pis ça va, je peux toujours squatter chez des potes au pire…

Je pose mon menton dans mon poing refermé, les coudes appuyés contre la surface lisse de la table, pour pouvoir l’écouter plus confortablement.

▬ Je n’ai pas trop envie d’inviter Elliot, il risque de plus avoir de voix ce con.

▬ Hm.

Je hoche la tête sans dire un mot. Alors je sais pas si c’est parce que je traîne trop longtemps avec certaines personnes, mais mon cerveau dénué de toute innocence vient de capter une phrase ambigüe non ? Ahem, passons j’veux pas savoir tout compte fait.

Il aborde à nouveau la question de son job d’acteur. Je l’écoute sans l’interrompre en hochant la tête -parce qu’en soit je m’y connais pas trop donc je la ferme hein.

▬ Il paie bien au moins ton taff ? J’veux dire, quitte à jouer un rôle chiant j’espère pour toi que t’as pas en plus un salaire de merde…

Y’a un truc qui me chiffonne. C’est probablement rien, mais quand il a parlé d’Elliot y’a pas deux minutes là -ouais ouais, la fameuse phrase à possible sous-entendu- j’ai cru dénoter un ton particulier dans sa voix. Ch’ais pas, c’est comme s’il se montrait plus…protecteur que moqueur, je dirais. Depuis tout à l’heure, j’ai l’impression que Lyrn se comporte différemment à chaque fois qu’on aborde le sujet « Mr. Sky-Meltemson ». Un coup blasé au possible, puis moqueur, puis l’air vaguement je-m’en-foutiste et enfin une attitude quasi maternelle.
J’suis vraiment la seule à trouver ça zarb’ ? Et ben tant pis car j’aborde le sujet quand même.

▬ N’empêche, je commence en esquissant un sourire ironique, je te trouve vachement sympa avec Elliot, rapport à cette histoire de films d’horreur, tout ça… Tu l’aimes ou bien ? J’ajoute enfin en ricanant comme si  je racontais n’importe quoi.

Le fait est que j’avoue avoir du mal à concevoir l’idée qu’on puisse être amoureux d’un tyran pareil. Mais vous me connaissez, j’ai cette tendance assez nulle à tomber les pieds dans le plats, même quand c’est pas volontaire…
(C) MISS AMAZING.



F L U O R E S C E N T ● A D O L E S C E N T


❝ "I'd die for you, " that's easy to say, we have a list of people that we would take. A bullet for them, a bullet for you, a bullet for everybody in this room ❞
code by whatsername.
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:



http://pokemon-rebirth.forumsactifs.com/
avatar
Violette Lacroix
Demi-Divinité fille d'Éris & Démone
Coeurs : 99 Messages : 239
J'ai traversé le portail depuis le : 31/01/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Violette Actuellement je suis : paumé dans ma vie Il paraît que je ressemble à : D.VA Overwatch et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: J E A L O U S Y | Mer 09 Déc 2015, 14:22

J E A L O U S
Lyrnaël W. Khaedis
Ginger R. Topaz
Tu es tellement plein de contradictions mon cher, c’est fou comme tu ne sais clairement pas ce que tu veux. Pourtant, tu es ici pour voir une tête bleue et non une femme. Tu donnes l’air de t’en foutre, mais pourtant, pourtant t’es juste un idiot. Mais passons ce détail aussi gros qu’une maison.

Notre blond est donc entrain de déguster son petit dej’ improvisé avec une « amie » d’Elliot. Tu ne veux vraiment pas comprendre que c’est vraiment son amie. Tu es si jaloux pour un rien, que t’es comme un crétin à vouloir la jeter par-dessus un bateau dans une fosse à requin, voir à Léviathan si possible. Notre pauvre homme est donc comme un crétin de première imaginer toute sorte de torture. Heureusement, pour le moment le sujet était différent.

« Il paie bien au moins ton taff ? J’veux dire, quitte à jouer un rôle chiant j’espère pour toi que t’as pas en plus un salaire de merde…
-Ouep ! J’ai pu me payer ma nouvelle télé incurvééééé ! C’est trop bandant ! »

Les priorités et Lyrn, ce n’est clairement pas une bagnole où son permis à passer qui l’inquiète plus qu’autre chose. Mais au moins, l’image de la télé est juste sublime, tu es heureux de pouvoir apprécier tes films. En plus, pouvoir t’admirer comme un gamin tout fière de se voir, ça n’a pas de prix voyons. Mais, il fallut que le sujet tabou revient encore sur la table, tu n’avais pas prévus qu’elle allait en reparler.

« Je te trouve vachement sympa avec Elliot, rapport à cette histoire de films d’horreur, tout ça… Tu l’aimes ou bien ? »

Tu t’en étouffes presque avec ta boisson chaude, tu l’as avalé de travers comme un idiot. Tapant sur ton torse pour faire passer le liquide dans le bon tuyau en toussant, le blond essai de se remettre de sa mort qui a faillis être proche. Tu essais de te redresser pour paraitre digne, mais sur le coup t’es totalement ridicule. Relevant la tête comme avec des yeux du style « meuf j’ai vu la mort elle est  flippante. » Pourquoi elle demande ça d’un coup ? Ce n’est clairement pas le moment de poser ce genre de question. Marmonnant dans son coin, cherchant on pourrait dire un moyen de rétorquer, après tout tu ne veux pas te l’avouer, tu ne veux pas.

« Wouha, c’est de la question ça ! »

Une petite parole pour faire patienter la demoiselle qui doit se demander ce que tu fais en ce moment, t’es en dilemme avec toi-même quand même. Tu l’aimes bien ? Ouais, mais pourtant tu n’as pas envie de te le dire que tu l’aimes un peu beaucoup trop, c’est ridicule. Te mordant un peu la lève inférieur, le jeune home ne veut pas du tout le dire et bien sûr.

« Et toi ? »

Il ne répondra pas du tout. Le dire devant quelqu’un ? Impossible. Détournant le regard en voulant presque qu’elle est un souci mental et qu’elle oublie, tu n’aimes pas les hommes, c’est ce que tu te persuades… Toujours et encore.

« ‘Fin il est sympas, il est drôle. »

Ta pensée qui se confronte à ton cœur. Tu n’aimes pas les hommes, tu n’aimes pas les hommes, tu aimes les hommes ? Non tu n’aimes pas les hommes. Te grattant un peu les cheveux, bien que tes joues soient un peu trop chaud en ce moment même… C’est dommage que tu ne puisses pas contrôler cela. Tu as pourtant tellement de chose à dire que cet homme qui te hante un peu trop, voir même trop la pensé.


   
kingyo pour lyria ♥



Une rose d'un Bg ROUX  Amel & de mon n'amûr tout plein & de mon tonton d'enfer ♥
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ginger Rëd Topaz
Staffienne
Coeurs : 60 Messages : 249
Couleurs : Ginger (Maroon) & Darwin (#FFCB60)
J'ai traversé le portail depuis le : 29/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Kenza ❀ (T.Brownie) Mon nom est : Ginger Rëd Topaz. Actuellement je suis : M'approche-pas-sinon-tu-meurs-sexuelle. Il paraît que je ressemble à : OC (Kenza ❀) // Kathryn Prescott (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : moi-même ♥
Re: J E A L O U S Y | Lun 01 Aoû 2016, 23:49



.Lyrnaël & Ginger.J E A L O U S Y



Ma question à peine posée, le voilà qui s’étouffe avec sa boisson. Si ça c’est pas la preuve que j’ai touché un point sensible, j’veux bien servir de tête à coiffer à Aelicya pendant une semaine tiens –à moins que Lyrn’ ne soit le genre de mec à s’étrangler dès qu’on remet en cause son éventuelle hétérosexualité, c’est une possibilité, mais honnêtement j’y crois moyen. Silencieusement, et avec un petit sourire en coin bien sarcastique, je l’observe lutter pour reprendre un rythme de respiration normal, et il me faut beaucoup de self-control et d’abnégation pour ne pas partir dans un fou rire devant sa tête lorsqu’il relève les yeux vers moi. Ça commence sérieusement à devenir de plus en plus marrant cette histoire.

▬ Wouha, c’est de la question ça !

Tu m’étonnes mon vieux, c’était un peu le but tu sais ?

▬ Et toi ?

Je hausse un sourcil une seconde avant que mon sourire en coin ne se fasse encore plus carnassier. Il évite carrément de répondre à la question, et sa façon de détourner le sujet n’est pas des plus subtiles qui plus est. Me renvoyer la balle en pleine gueule ? Seriously ?
De toute façon, j’ai rien à cacher moi. En soit, ça ne me ferait ni chaud ni froid de répondre sincèrement à sa question. Suffit juste que je me penche sérieusement sur le sujet plus d’une seconde quoi.
Est-ce que j’aime Elliot ? Même le plus idiot des abrutis comprendrait qu’il n’y a absolument aucune ambiguïté romantique entre nous, que ce soit dans un sens comme dans l’autre. Mais est-ce que je l’apprécie ? Ça dépend des jours on va dire. J’vais pas mentir, c’est déjà arrivé que je passe du bon temps en sa compagnie, quand il ne fait pas sa tête de chien et qu’il ne met pas un point d’honneur à me casser les couilles dès que j’ouvre la bouche. Je hausse les épaules et esquisse une moue mitigée pour donner le ton de ma réponse.

▬ Quand il me fait pas chier, il m’arrive de l’apprécier mais ça va pas très loin non plus. –En d’autres termes, tu risques pas d’avoir de la concurrence avec moi, gros, haha. En attendant toi t’as pas répondu, c’est suspect un peu.

J’vais pas te lâcher enfoiré, je m’éclate bien trop pour ça !
Il détourne le regard, s’agite un peu sur sa chaise comme s’il cherchait à fuir ; plus cramé tu meurs.
J’devrait peut-être me sentir un poil coupable de torturer ce pauvre garçon et de m’amuser de son incapacité flagrante à assumer ses penchants homo. Mais une fois n’est pas coutume : on ne se refait pas, et puisque j’ai jamais eu à ressentir ce genre de chose personnellement, j’arrive pas à culpabiliser. L’empathie, c’pas mon fort, on l’aura compris.

‘Fin –Oh ? Se déciderait-il finalement à porter ses couilles et assumer qu’il aime ça ? (les couilles donc)– il est sympa, il est drôle.

W-o-w. La déclaration du siècle, quoi.
Et voilà maintenant qu’il se frotte les cheveux comme un demeuré, les joues aussi rouges qu’un feu tricolore. Est-ce que c’est possible d’être plus démasqué que lui sérieux ? J’ai du mal à y croire.
Dans un geste rapide, je lèche le reste de chantilly accroché au bout de ma cuillère avant de reposer celle-ci à côté de ma tasse, et je croise les bras contre le bois laqué de la table. J’ai jamais été connue pour faire dans la dentelle et j’ai jamais aimé tourner autour du pot, et puisqu’il faut bien quelqu’un ici pour porter ses couilles et dire les choses comme elles doivent être dites, je veux bien me dévouer, quand bien même de nous deux, c’est moi qui en ai le moins dans le pantalon –littéralement en tout cas.

▬ Dude, je lance d’un ton plus sérieux que jamais, tu te rends comptes quand même que t’es en train de te cramer tout seul là, non ? Ma mère tirait la même tronche que toi chaque fois qu’elle ramenait un nouveau mec à la maison –ce qui avait une fréquence moyenne de trois mois.

Je porte ma tasse à mes lèvres et la vide aux trois quarts d’une longue gorgée –sans le quitter des yeux– avant de la poser dans un bruit sec et d’en rajouter une couche.

▬ Tu craques carrément pour Elliot, ça fait mal tellement ça saute aux yeux, je l’achève finalement.

On dira ce qu’on voudra, il a des goûts de chiotte quand même, hein.
(C) MISS AMAZING.



F L U O R E S C E N T ● A D O L E S C E N T


❝ "I'd die for you, " that's easy to say, we have a list of people that we would take. A bullet for them, a bullet for you, a bullet for everybody in this room ❞
code by whatsername.




Contenu sponsorisé
Re: J E A L O U S Y |

 
J E A L O U S Y
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: