Partagez | 
 

 Shining |Pv Nathanaël|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 56 Messages : 93
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyria ♥.
Shining |Pv Nathanaël| | Lun 15 Juin 2015, 17:47





Shining
Balthazar & Nathanaël
« Dans ce monde cruel, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. »


Une nouvelle journée dans la vie exceptionnelle d'un vampire du nom de Balthazar. D'accord, il nouvelle journée parfaitement morose dans la vie sans couleurs du vampire de deux cents ans. Car il ne faut pas se le cacher, le riche homme d'affaires a une vie pour le moins routinière et inintéressante. Lui-même l'avoue, mais pourtant, il vit très bien dans son monde de tranquillité. De toute façon, ce n'est pas comme s'il aimait particulièrement être en contact avec les gens. Alors la question ici est: Qu'est-ce que Balthazar fiche dans sa boutique? Non seulement, ses employés les regard de travers, car ils n'ont pas l'habitude de voir leur employeur plein aux as sur le plancher des ventes. Car oui, Lawrence se trouve dans sa boutique au même niveau que ces gens qui travaillent à sa solde. Il est plutôt rare - pour ne pas dire exceptionnel - que le vampire vende lui-même ses oeuvres. Les seuls moments où cela lui arrive, c'est lorsque ladite personne fait partie d'un niveau égal au sien. Un entrepreneur ou bien un concurrent. Mais aujourd'hui, tous savaient que personne de ce genre ne passerait. Alors pourquoi leur faisait-il office de sa présence?

Allez savoir. Même le concerné ne savait pas en quoi il offrait sa simple présence aux clients éventuels de sa boutique. Le vampire se tenait derrière le comptoir et observait tout simplement ses employés travailler. Ceux-ci pourraient penser qu'il les évaluait, alors qu'il ne faisait que passer le temps. Mais il fut satisfait que ces gens travaillant pour lui fassent un aussi bon travail. Au lieu de rester chez lui à travailler dans sa paperasse, Balthazar avait eu envie de voir comment travaillaient les gens qui vendaient ses produits. Peut-être voulait-il fuir son travail de la journée aussi. Même s'il ne fallait pas douter un instant que la paperasse serait terminée à temps. Le vieux vampire n'est pas du genre à bâcler son travail ni à le terminer au dernier moment. Même qu'en ce moment, il avait pris de l'avance et le voilà dans sa propre boutique, se demandant si une seule personne intéressante allait faire son entrée dans la boutique.

On pouvait presque le voir s'ennuyer par le manque d'action flagrant. Quand Balthazar y travaillait, c'était toujours tard le soir et jamais dans la journée. C'était une première en ce magnifique jour ensoleillé. Qu'y a-t-il de plus ennuyant que de rester à l'intérieur à travailler alors qu'il fait aussi beau? Sur le point de fermer boutique pour laisser ses employés profiter de la journée, une jeune femme attira l'attention du sang-pur. Elle venait d'entrer dans la boutique de bijoux hors-prix de O'Donughue. On peut dire qu'elle respirait la grâce et la beauté. Mais elle devait aussi être riche, puisqu'elle était habillée de façon toute aussi chic que le vampire et elle portait plusieurs bijoux coûteux. Avant même qu'un de ses employés l'approche pour lui souhaiter la bienvenue, Balthazar fit le tour du comptoir derrière lequel il se trouvait pour se diriger vers elle. Tout le monde dans la boutique se figea en regardant le propriétaire s'avancer vers une cliente. Vêtu d'un pantalon coupé noir et d'une chemise blanche orné d'une cravate soigneusement nouée, Lawrence ressemblait presque à une vision tout droit sortie des rêves les plus fous. Sa nature vampirique lui conférait une telle beauté que c'en était presque illégal. À la hauteur de la nouvelle cliente, Balthazar fit une légère révérence, penchant seulement un peu son torse vers l'avant, une main devant et une derrière.

    » Bien le bonjour, charmante demoiselle. Lawrence pour vous servir. Que me vaut votre humble présence?


Ici, il faut comprendre que même si les employés de cette boutique sont polis envers la clientèle, ils n'arrivent même pas à la cheville de Lawrence. Celui-ci se redressa en affichant un sourire aussi charmant que possible. Un sourire commercial, quoi. Il planta son regard dans celui de la demoiselle et à ce moment, personne le connaissant n'aurait cru que c'était Balthazar qui se trouvait face à elle. Puisqu'il contrôlait parfaitement ses émotions, il n'affichait plus une allure aussi dure qu'il y a quelques secondes. Il gardait certes sa froideur, mais il semblait beaucoup plus décontracté. Ce qui semblait largement impossible, puisqu'il semblait toujours à la fois détendu et crispé. Il dégageait quelque chose d'un peu plus agréable et ce, uniquement pour cette demoiselle qu'il venait de faire sa propre cliente.


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : tumblr




Ligues et Fans Clubs:
 
Staff Undercover Foui’Nate

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nathanaël-C G. Andersen
Staff Undercover Foui’Nate
Coeurs : 87 Messages : 223
Couleurs : #936B7F(Nate)#9BAFC4(Batman)
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Nathanaël-Christen Gwendolynn Andersen Actuellement je suis : en relation compliquée avec Jack Daniels. Yas. Il paraît que je ressemble à : Hana ▬ CT Chrysler & Iris ▬ Ribkadory || IRL ▬ classy Blake Lively et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Lun 15 Juin 2015, 22:04

Shining
PV ✖ Balt’ & Nate

Merci, au revoir!

Tu adresses un sourire au jeune vendeur avant de sortir de la boutique. Avant de faire un pas de plus à l’extérieur, tu mets le capuchon de ta capte noire sur tes cheveux blonds. Assortie à ta courte robe et à tes cuissardes, elle est assez simple et sobre pour passer inaperçue. Et c’est exactement ce que tu veux en ce moment : passer inaperçue.  Tu t’es retrouvée dans l’obligation de prendre un après-midi off. Après toute une matinée à traverser la ville d’ouest en est pour rejoindre différents rendez-vous, tu as à peine eu le temps de prendre un café. Mais ce n’était pas cela, la chose la plus désagréable. La chose la plus désagréable ça a été de te faire suivre par un photographe. Ton garde du corps a donc été dans l’obligation de s’en débarrasser. C’est pour cette raison que tu es habillée de la sorte. Gants, lunettes de soleil, le parfait kit pour être incognito. Mais toujours avec classe et style, évidemment. Tu dois porter plusieurs milliers de drachmes juste avec les bijoux que tu portes. Il suffit de regarder la broche qui orne de ta cape. Je ne parle même pas de toutes les pierres précieuses cousues mains à l’arrière de ta cape et qui dessinent un sublime dragon rouge, noir et vert. Impossible de ne pas attirer le regard avec un tel accoutrement.

D’ailleurs, en parlant de pierres précieuses, c’est la raison exacte pour laquelle tu es en ces lieux. L’anniversaire de ta mère approche et vu à quel point tu es douée, tu sais que tu n’auras jamais le temps de lui acheter un cadeau si tu ne t’y prends pas plusieurs jours à l’avance. Il y a quelques heures, tu ignorais encore ce que tu allais lui offrir. Soyons francs, elle a tout ce dont elle a besoin et plus encore. Un lifting peut-être ? Ce serait trop déplacé. C’est seulement quand l’un de tes employés t’a appelé en plein rendez-vous pour te poser une question sur les bijoux pour les nouvelles tenues que tu as eu la révélation de l’année. Enfin, tu n’as pas écouté un seul mot de ce qu’il a dit mais tu as eu ton idée. Un bijou, évidemment. Simple, brillant, classe, original. Le seul hic c’est que connaissant les goûts de ta génitrice, trouver le bon ornement allait s’avérer plus compliqué que toute chose. Et cela a été confirmé. Tu as fais les trois quart des bijoutiers pour essayer de trouver des pièces uniques et correspondantes aux goûts de ta mère mais c’est plus facile à dire qu’à faire. Sans oublier que tu ne peux pas t’empêcher de te dire que si tu trouves quelque chose qui te plaît, tu n’hésiteras pas à te l’acheter pour toi-même. Il est évident que les dizaines de tiroirs et de placards pleins de bijoux plus chers les uns que les autres ne sont pas suffisant pour toi, Nate.

Le bruit de tes talons aiguilles se fait entendre sur le sol tandis que tu t’approches d’une nouvelle boutique. Tu aurais pu envoyer quelqu’un faire ça à ta place mais tu es perfectionniste. Il faut que tu saches ce que tu vas acheter. Pas question de demander à quelqu’un d’autre de le pour toi. Tu t’arrêtes dos à la magnifique porte vitrée et demande à ton garde du corps qui ne te lâche jamais de t’attendre à l’extérieur. Il réprime une grimace de mécontentement. Tu le rassures en lui disant que tu n’as rien à craindre. C’est avant tout une question de politesse. Tu sors ton portable de ton sac bandoulière à la chaine argenté avant de l’éteindre, refusant ainsi tous les futurs potentiels appels. Hors de question que ton portable sonne dans une bijouterie. Ce serait un manque de respect pour les employés. Vérifiant que tout est bon, tu te décides enfin, après tout ce bordel, à rentrer dans la bijouterie. Prenant les bords de ton capuchon entre les doigts de tes mains gantées, tu le retires, révélant ta cascade de cheveux blonds et ton lumineux visage. Tu retires tes lunettes avec une grâce naturelle avant de regarder autour de toi.

Tu adresses un sourire poli à chacun des employés qui te détaillent du regard avant de t’approcher d’un pas naturellement assuré. Tu lèves un sourcil lorsqu’un homme s’approche de toi, légèrement surprise. Vampire et propriétaire sont les premiers mots qui te viennent à l’esprit quand tu vois son charisme et la tête que font ses employés. Quand il se présente en faisant une légère révérence, toute ton éducation de princesse réapparaît. Avec toute la classe du monde, tu retires tes gants avant de lui tendre la main dans un geste digne d'une reine. Qui a dit que le baise-main n'étyait plus d'actualité?

Bien le bonjour, charmante demoiselle. Lawrence pour vous servir. Que me vaut votre humble présence?
Bonjour. Nathanaël, enchantée. Ou plutôt, honorée. Veuillez excuser mon intrusion aussi tardive mais disons que vous êtes ma dernière chance.

Voix mielleuse, sourire parfait, tu retires tes gants avant de remarquer sa tenue. Très classe. Tu plantes ton doux regard azur dans le sien avant de reprendre la parole. Tu as bien veillé à ne pas donner ton nom de famille. Tu n'es jamais venue (ce qui est assez surprenant) mais tu préférerais que les gens autour de toi se fasse une idée de toi sans savoir que tu es une Andersen. Même si il est rare qu'on ne te reconnaisse pas.

L’anniversaire de ma très chère mère aura lieu dans quelques temps. Connaissant ses goûts raffinés et luxueux, il va être délicat de lui trouver un ornement à son goût. Je n'ai pas vraiment de préférence pour la forme ou la couleur à vrai dire. Pour être tout à fait franche, j’aimerais également trouver quelque chose pour moi. Tout m’a l’air tellement beau que je ne vais pouvoir m’empêcher de m’offrir un bijou.

Une nouvelle étincelle s’allumant dans ton regard, tu souris d’un air malicieux. Pour toi, l’argent n’est pas fait pour être stocké mais pour être dépenser. Tu peux claquer des milliers en une journée, ça t’est complètement égal parce que tu sais que tu gagneras toujours largement plus que ce que tu ne dépenses. C’est brillant, luxueux, attirant. C’est des pierres, des diamants, des rubis, des saphirs. Impossible de résister à l’appel, pas vrai Nate.

Alors, à première vue, que me proposez vous?

(C) MISS AMAZING.


Nathomas:
 

Vous gérez:
 

Carte #NoInspi:
 
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 56 Messages : 93
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyria ♥.
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Mar 16 Juin 2015, 02:46





Shining
Balthazar & Nathanaël
« Dans ce monde cruel, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. »


    » Bonjour. Nathanaël, enchantée. Ou plutôt, honorée. Veuillez excuser mon intrusion aussi tardive mais disons que vous êtes ma dernière chance.


La blonde avait répondu du tact au tact avec une politesse qui ne laissait pas Balthazar de marbre. Aussi, lorsqu'elle lui tendu sa main, il fit glisser la sienne sur sa paume et se pencha pour lui faire un baisemain. Il ne fit que frôler sa peau de ses lèvres fines avant de se redresser et de laisser retomber sa main le long de son corps. C'était ce genre de personne que le vampire aimait. Tout comme lui, elle avait eu une bonne éducation et incarnait la politesse. Un détail de ce genre est futile pour bien des gens aujourd'hui, mais pour un homme tel que cet O'Donughue, l'étiquette compte plus que tout. Il la vit le détailler avec son sourire qui étirait toujours ses lèvres. Tout de suite, Lawrence avait vu en cette cliente une demoiselle de haut niveau. Elle devait être riche. Très riche. Peut-être autant que lui, même si ça l'étonnerait beaucoup. La fortune de l'homme d'affaires ne se compte plus, elle est tellement démesurée qu'il est impossible de rester sain d'esprit après avoir vu le chiffre monstrueux de sa richesse. Mais il faut dire aussi que le vampire accumule les milliers - que dis-je, les milliards - de dollars depuis bientôt 150 ans. L'héritage de ses parents avait été considérable, mais tout ce qu'il avait amassé par la suite rendait la somme encore plus exorbitante.

    » L’anniversaire de ma très chère mère aura lieu dans quelques temps. Connaissant ses goûts raffinés et luxueux, il va être délicat de lui trouver un ornement à son goût. Je n'ai pas vraiment de préférence pour la forme ou la couleur à vrai dire. Pour être tout à fait franche, j’aimerais également trouver quelque chose pour moi. Tout m’a l’air tellement beau que je ne vais pouvoir m’empêcher de m’offrir un bijou.


C'était vraiment une perle cette demoiselle. Sa douce voix résonnait encore aux oreilles du sang-pur. Il lui donnait envie d'être aimable pour la première fois depuis des lustres. On s'entend que lorsqu'on entend le prénom « Balthazar », on ne l'associe pas tout de suite à « aimable ». Même que ça n'est pas dans les choix. Tous ceux qui le connaissent peuvent approuver. Alors que cette Nathanaël soit aussi parfaite que lui l'enchantait au plus haut point. Un léger sourire étira les lèvres de Lawrence, ce qui adoucissait un peu son expression restée froide malgré tout.

    » Alors, à première vue, que me proposez vous?
    » Vous êtes au bon endroit, mademoiselle Nathanaël. Avant de vous conseillez quoi que ce soit pour votre mère, j'aimerais savoir de quelle couleur sont ses yeux. Cela me facilitera la tâche pour trouver un ornement la valorisant. Comme par exemple, ce collier vous siérait à merveille.


Avant de poursuivre, le vampire empoigna un collier somptueux, mais simpliste. Pourtant, la chaîne doré et les petits saphirs l'ornant le rendait unique.

    » Puisque que vos yeux sont plutôt dorés, plusieurs couleurs peuvent mettre en valeur vos yeux. Personnellement, le bleu sied à merveille pour vous. Il donne une teinte non-agressive et vient plutôt adoucir votre allure. Les pierres qui ornent ce collier sont de véritables saphirs et tout ce que vous pouvez voir dans cette boutique est fabriqué par mes propres soins. Je suis le joaillier derrière ces petites oeuvres. Si vous voulez, je peux vous faire essayer le collier afin de voir comment il vous va.


Ses employés tout autour le regardaient de façon ébahie. Ils n'en croyaient pas leurs yeux et leurs oreilles. Tout un tas de question se bousculaient dans leur crâne, à savoir s'ils avaient le véritable O'Donughue devant eux. Le très respecté joaillier était un homme d'affaires naturellement froid et dur et on aurait dit que c'était pire envers ses employés. Visant la perfection, le vieux vampire n'acceptait aucun échec quel qu'il soit en son nom. C'était le moment parfait pour eux d'observer le genre de service que leur patron voulait à tout prix. Et puis, pour le salaire qu'il les payait, ils se devaient d'être impeccable.

Sans attendre un seul mot de sa cliente après son hochement de tête, Balthazar la contourna et passa ses bras par-dessus ses épaules en tenant le luxueux collier. Il le déposa sur sa gorge et l'attacha dans sa nuque. Il l'ajusta afin qu'il soit parfait sur elle et l'invita silencieusement à s'avancer vers l'un des nombreux miroirs ornant la boutique.

    » Celui-ci est parfait pour vous. Si vous l'aimez, je suis prêt à baisser le prix exorbitant pour vous. Vous êtes tellement charmante.


Il ne la complimentait pas seulement parce que son travail lui demandait de le faire; il la complimentait, car il le pensait réellement. D'un autre côté, comment Lawrence pourrait la trouver autre chose que charmante? À ses yeux, elle était la cliente parfaite et c'est pour ça qu'il s'était déplacé vers elle dès son entrée. Il tenait à ce qu'elle ait le meilleur service de la boutique et du propriétaire lui-même.


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : tumblr




Ligues et Fans Clubs:
 
Staff Undercover Foui’Nate

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nathanaël-C G. Andersen
Staff Undercover Foui’Nate
Coeurs : 87 Messages : 223
Couleurs : #936B7F(Nate)#9BAFC4(Batman)
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Nathanaël-Christen Gwendolynn Andersen Actuellement je suis : en relation compliquée avec Jack Daniels. Yas. Il paraît que je ressemble à : Hana ▬ CT Chrysler & Iris ▬ Ribkadory || IRL ▬ classy Blake Lively et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Mar 16 Juin 2015, 04:32

Shining
PV ✖ Balt’ & Nate

Tu retiens un sourire quand tu vois celui qui étire les lèvres de Lawrence, brisant ainsi sa façade de glace. Intéressant, cet homme. Sa façon de parler provenant d’un autre siècle confirme ton hypothèse : vampire. Ou dans tous les cas, un immortel. Quand il te demande la couleur des yeux de ta mère, tu prends quelques secondes à réfléchir. Ils varient entre le vert et le gris. La pierre parfaite serait sans aucun doute l’émeraude. Quant à toi, d’après le bijoutier, c’est le saphir. Tu ne risques pas de le contredire. Tes bijoux sont classés par couleurs de pierres alors bon, rajouter du bleu à la collection ne te fera pas de mal. Néanmoins, tu as toujours eu une légère préférence pour le saphir, c’est vrai. Tu regardes l’ornement. Un sourire apparaît sur ton visage. Ton regard quitte le bijou pour regarder les employés. Ils affichent un air stupéfait. Tu reportes ton attention vers Lawrence. La façon dont ils le regardent te semble inhabituelle. Il est évident qu’il n’ont pas l’habitude de le voir agir de la sorte. Tu ne cherches pas à comprendre pourquoi. Cela ne te concerne pas. Tu n’es pas venue pour tenter d’élucider les relations propriétaires/employés de la région.

Tu hésites quelques secondes quand il propose de te faire essayer le bijou. C’est tellement beau. Tellement délicat que tu as peur de le briser. Toutefois, tu hoches la tête. Tu prends ta masse de mèches blondes avant de les ramener sur ton épaule, permettant ainsi au bijoutier de te mettre le collier. Une fois que tu as la chaine autour de ta peau pâle, tu pose tes doigts dessus pour vérifier qu’elle est bien attachée. Tu remercies Lawrence avec un adorable sourire lorsqu’il t’invite à regarder ton reflet. Faisant un pas sur le côté, tu te tournes afin d’admirer le résultat. Les pierres scintillent de milles feux autour de ton cou. Mais le collier n’est pas assez mit en valeur. Posant tes mains sur la broche qui tient ta cape, tu la retires. Il faut savoir prendre du recul pour pouvoir admirer une œuvre d’art. Dans ton cas, on ne sait pas si l’œuvre est le bijou ou ton être. :modestiebitches :. Déposant soigneusement ta cape sur l’une des chaises en faisant bien attention à ne pas la froisser, tu te replaces ensuite face au miroir. Maintenant que ton cou est dégagé, on ne peut regarder autre chose que le fabuleux bijou.

Celui-ci est parfait pour vous. Si vous l'aimez, je suis prêt à baisser le prix exorbitant pour vous. Vous êtes tellement charmante.

Tu sens le rouge te monter aux joues quand tu entends ses compliments. Pourtant, tu as l’habitude. Tu en reçois chaque jour des compliments. Tu as toujours le même sourire poli et mal à l’aise lorsqu’on t’en fait. Mais cela fait un bon moment que tu n’as pas rougis pour un simple adjectif. C’est sans aucun doute l’effet du charisme. Tu tournes sur toi-même pour voir le collier briller de la même façon dont brillent à présent tes yeux. Tu veux ce collier. Tu le veux et tu vas l’avoir. Mettant tes mains autour de ta nuque, tu détaches l’ornement avec délicatesse avant de t’approcher du comptoir pour le reposer. Ce n’est qu’après cela que tu te retournes enfin vers Lawrence, esquissant un sourire poli.

C’est vraiment très aimable à vous. Toutefois, je ne peux vous demander cela. Mais parlons argent plus tard, je vous prie. Ce n’est pas cela qui risque de poser problème.

Prenant ta lèvre inférieure entre tes dents en réfléchissant, tu t’éloignes pour regarder les différents accessoires présentés. Toue est sublime. Magnifique. Vraiment parfait. Mais pas assez pour ta mère. Non, vraiment, vraiment pas assez. Si cela ne tenait qu’à toi, tu aurais acheté la boutique. Tu en es tout à fait capable. Mais n’oublions pas la raison de ta présence ici, tout de même.

Les yeux de ma mère sont d’une teinte variable entre le vert pâle et le gris. Je dirais que l’émeraude lui irait à ravir mais je vous laisse en juger. En revanche, je considère que rien n'est trop cher pour ma mère, alors n’hésitez pas. Votre talent est sans égal, Lawrence.

Tu murmures cette dernière phrase en t’approchant d’une des vitrines pour regarder les boucles d’oreilles en diamants qui y trônent. Tu as fais plusieurs boutiques avant de venir dans celle-ci. Pourtant, celle-ci est de loin la plus impressionnante. Particulièrement intéressée par les différents bijoux proposés, tu en oublies presque que tu n’es pas seule. Artiste dans l’âme, tu ne peux pas t’empêcher d’admirer les belles choses. C’est plus fort que toi. Tout ce qui est beau mérite ton attention. Que ce soit être vivant ou sans âme. Quoi que certaines personnes sont v

Ce que vous faîtes est fabuleux. Je ne veux pas être indiscrète mais il y a tellement de choix que je ne peux m’empêcher de me demander d’où vous vient l’inspiration pour créer de telles œuvres d’art.

Ton regard quitte Lawrence pour se poser sur l’un des vendeurs qui ne te quitte pas du regard. Quasiment hypnotisé par ton regard, il en oublie le bracelet de perles qu’il a à la main et le lâche sans réaliser. Ecarquillant les yeux de stupeur, tu as le réflexe de tendre la main pour utiliser ta maîtrise du vent et éviter ainsi au bracelet de s’éclater sur le sol. Le vendeur reprend rapidement conscience de ses gestes et tu reposes mentalement le bracelet sur le comptoir près de lui. Il est aussi pâle qu’un mort. Terrifié, il te remercie d’un hochement de tête et tu lui réponds par un minuscule sourire avant de reporter ton attention vers l’homme face à toi. Le tout ne s’est passé qu’en quelques secondes. Avec un peu de chance, le vampire n’aura rien remarqué. Tu ne veux pas être la raison d’un licenciement.  Alors tu pries intérieurement pour que tout ce qui s’est passé dans le dos du vampire y reste.
(C) MISS AMAZING.
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 56 Messages : 93
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyria ♥.
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Mer 17 Juin 2015, 18:59





Shining
Balthazar & Nathanaël
« Dans ce monde cruel, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. »


    » C’est vraiment très aimable à vous. Toutefois, je ne peux vous demander cela. Mais parlons argent plus tard, je vous prie. Ce n’est pas cela qui risque de poser problème.


Balthazar ne dit rien, mais il acquiesça en souriant toujours de façon aimable. Il observait la façon dont ses joues avaient virées au rouge suite à son compliment. Il faisait toujours cet effet chez les femmes et ce, même si ça n'était aucunement son intention. Et ça ne l'est jamais. Car le vampire n'est pas du tout intéressé par les femmes. Elles sont synonymes de problèmes et le riche homme ne veut pas de problèmes. Surtout dans son entreprise joaillière. Lawrence prit possession du collier que Nathanaël avait doucement déposé sur la vitre du comptoir et le remit à sa place attitrée. Maintenant, ses employés étaient vraiment plus qu'ébahis. Eux n'avaient en aucun cas le droit de toucher ses créations et encore moins de les faire essayer à un client. Seul le joaillier croulant sous la richesse pouvait se le permettre. Le sang-pur regarde la demoiselle faire le tour des comptoirs, prenant connaissance de chaque bijou ornant cette boutique de riche. Il y en avait vraiment pour tous les goûts. Des colliers, des bracelets, des boucles d'oreilles et toute sorte d'autres choses. Tous fait de la main du vieux vampire possédant cette boutique.

    » Les yeux de ma mère sont d’une teinte variable entre le vert pâle et le gris. Je dirais que l’émeraude lui irait à ravir mais je vous laisse en juger. En revanche, je considère que rien n'est trop cher pour ma mère, alors n’hésitez pas. Votre talent est sans égal, Lawrence.
    » Excellente déduction, mademoiselle. Je crois aussi que l'émeraude conviendrait parfaitement à votre très chère mère. Je vais faire de mon mieux pour trouver quelque chose la mettant en valeur. Et je vous remercie de votre compliment, c'est très apprécié.


D'un pas lent, mais assuré et débordant de son charisme habituel, Lawrence s'avança vers le comptoir des boucles d'oreilles. Nathanaël avait aussi pensé aux boucles d'oreilles, car elle les admirait en oubliant tout autour d'elle. Du moins, c'est ce qu'il semblait à l'homme d'affaires redoutable. Il s'installa derrière le comptoir et ouvrir la vitre pour prendre divers modèles incrustés d'émeraudes ou de diamants pour les poser sur le comptoir. Avant même qu'il ne reprenne la parole, le demoiselle lui adressa la parole.

    » Ce que vous faîtes est fabuleux. Je ne veux pas être indiscrète mais il y a tellement de choix que je ne peux m’empêcher de me demander d’où vous vient l’inspiration pour créer de telles œuvres d’art.


Un sourire étira de nouveau les lèvres du vieux vampire. Elle était vraiment charmante et aussi curieuse qu'il l'avait d'abord pensé. Pas étonnant pour une demoiselle de son statut social. Elle aimait vraiment les bijoux ce qui ravissait Balthazar qui ne pouvait pas espérer meilleure clientèle. Il planta son regard bleu nuit dans le sien avant de répondre.

    » Vous savez, j'ai vécu un peu plus de deux siècles, alors l'inspiration vient facilement. Honnêtement, je n'ai pas réfléchi à la question plus que nécessaire. Toutefois, une chose est certaine, mon inspiration se base sur la mode d'antan et celle de nos jours. Et puis, tout joaillier qui se respecte se doit d'avoir une imagination et une inspiration intarissables. Je suis joaillier depuis très longtemps alors j'imagine que je n'y pense même plus avant de créer mes oeuvres d'art.


Se tenant toujours droit, Lawrence lui sourit chaleureusement, mais avec une pointe de quelque chose d'inquiétant. Il la prévenait ainsi silencieusement de ne pas poser d'autres questions sur ce sujet. Bien qu'il avait tout de même répondu à sa curiosité. Le sang-pur jeta un coup d'oeil complètement froid et dur vers l'employé à sa gauche. On ne pouvait pas faire plus meurtrier comme regard et celui qu'il regardait devint blanc comme un drap et faillit même s'évanouir de terreur. Même s'il avait fait comme s'il n'avait rien vu, le propriétaire avait vu ce qui s'était passé. Ou plutôt, ce qui aurait pu se passer. Par ce regard, il informait son employé qu'un licenciement l'attendait à la fin de cette belle journée. Cela ne dura que quelques secondes infimes avant qu'il ne reporte son attention charmante sur la demoiselle. C'était vraiment comme s'il ne s'était rien passé. Balthazar fit un signe de la main vers les boucles d'oreilles qu'il avait exposées sur le comptoir.

    » Si vous me permettez. Je vous propose ces magnifiques modèles, mais comme je me doute que votre mère doit être difficile à satisfaire, je me permet de vous proposer ma toute dernière création. Veuillez m'attendre quelques instants, je vous prie.


Il se pencha légèrement comme pour la saluer et dirigea ses pas vers l'arrière de la boutique. Il revint quelques instants plus tard en tenant une petite boîte de velours soigneusement confectionnée. Il la déposa sur la vitre du comptoir et l'ouvrit. La boîte laissa voir deux magnifiques boucles d'oreilles serties d'émeraudes et de diamants. Le matériau utilisé était de loin de plus grande qualité que tout ce qui ornait cette boutique, même si cela semble difficile à voir. C'est seulement que bientôt, tous ses bijoux seraient fait avec ce matériau. L'éclat des boucles d'oreilles en jetait, mais pas autant qu'on pourrait le croire. Elles étaient faite pour attirer l'attention sur elle, mais aussi sur la beauté de sa propriétaire.

    » Ce sont les toutes nouvelles boucles sur le marché. Je ne les ai pas encore mises à vendre, mais je peux vous faire un prix plus tard si vous décidez de les choisir. Veuillez m'excuser, car il est quelque peu difficile de vous conseillez quoi que ce soit sans que je ne puisse voir la beauté qui les portera. Cependant, je ne doute pas un instant qu'elles iront à ravir à votre mère.


Balthazar était un peu modeste et arrogant en affirmant autant de choses. Toutefois, cela faisait partie de lui et de sa manière de mettre en valeur ses créations. Un nouveau sourire étira ses fines lèvres et il en profita pour passer sa main dans sa chevelure d'ébène afin de dégager ses mèches soyeuses de son visage. C'était un geste tout ce qu'il y a de plus naturel pour lui, mais qui faisait souvent un effet inattendu sur la gente féminine. Pourtant, Balthazar ne se souciait pas un seul instant de ce genre de détail.


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : tumblr


HRP| Woah, j'étais vraiment inspirée >w<




Ligues et Fans Clubs:
 
Staff Undercover Foui’Nate

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nathanaël-C G. Andersen
Staff Undercover Foui’Nate
Coeurs : 87 Messages : 223
Couleurs : #936B7F(Nate)#9BAFC4(Batman)
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Nathanaël-Christen Gwendolynn Andersen Actuellement je suis : en relation compliquée avec Jack Daniels. Yas. Il paraît que je ressemble à : Hana ▬ CT Chrysler & Iris ▬ Ribkadory || IRL ▬ classy Blake Lively et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Ven 19 Juin 2015, 04:33

Shining
PV ✖ Balt’ & Nate

Si vous me permettez. Je vous propose ces magnifiques modèles, mais comme je me doute que votre mère doit être difficile à satisfaire, je me permet de vous proposer ma toute dernière création. Veuillez m'attendre quelques instants, je vous prie.

Tu lèves un sourcil quand son regard bleu nuit croise le tien. Il était glacial, comme le reste. Tes hypothèses s’avèrent donc justes, c’est en effet un immortel. Deux siècles, cela doit être bien long. Le sourire qu’il t’adresse après t’avoir soigneusement répondu te fait presque frémir. Ce gars fait vraiment flipper quand il le souhaite. Il ne tarde pas à le prouver, en plus. Vu le regard qu’il jette au pauvre employé, tu devines déjà le sort de ce dernier. Tu es sur le point de demander à Lawrence de ne rien faire à ce pauvre jeune homme mais tu abandonnes cette idée à la dernière minute. Il vaudrait mieux oublier cela pour le moment. Tu n’as pas envie de te mêler de ce qui ne te regarde pas. Enfin si, tu vas sûrement le faire à un moment ou à un autre mais pas tout de suite. Tu ne pourrais jamais quitter cette boutique en te disant que tu aurais pu éviter le malheur de quelqu’un. Tu peux éviter cela et tu vas le faire. Il ne te reste plus qu’à trouver le bon moment. Tu n’as pas été réussit en ange pour rien tout de même. Tu adresses un sourire rassurant au pauvre employé qui tremble déjà avant de porter ton attention sur le vampire.

Tu t’approches doucement du comptoir avant d’admirer les différents modèles. De l’émeraude et des diamants, comme tu l’avais supposé. Comme tout le reste de la boutique, c’est fabuleux. Les finitions sont surprenantes. Tu observes chacun des boucles d’oreilles avec un intérêt fin, essayant d’imaginer lesquelles iraient le mieux à ta mère. Vu comme ça, c’est légèrement compliqué. Une idée germe lentement dans ton esprit tandis que tu admires les bijoux. Lorsque tu l’entends te dire qu’il va s’absenter pour aller chercher une toute nouvelle création, tu ne peux retenir un sourire. Tu hoches la tête en signe d’approbation et attend patiemment qu’il disparaisse dans l’arrière boutique. Tu te penches en arrière pour vérifier qu’il n’est plus dans ton champs de vision avant de faire claquer tes doigts plusieurs fois pour attirer l’attention du vendeur qui réfléchit déjà à ce qu’il va bien pouvoir devenir sans son boulot. Il tourne la tête vers toi et tu lui fais signe de prendre une longue inspiration pour se calmer. Tu vérifies encore une fois que Lawrence n’est pas encore revenu avant de chuchoter.

Je m’en occupe, je vous le promets. La maladresse est humaine, ce sont des choses qui peuvent arriver. Ne vous inquiétez pas, d’accord?

Quand tu le vois sourire tristement, tu lui fais un clin d’œil. Cinq secondes plus tard, Lawrence est de retour. Tu adoptes ton air le plus innocent avant de te tourner vers lui. Tu remarques instantanément la boite en velours qu’il tient entre ses doigts. Dès qu’il te présente l’accessoire en ouvrant la boîte, tu lèves les sourcils, agréablement surprise. Elles sont tout simplement ravissantes. Tu écoutes soigneusement ce qu’il te dit sans pour autant quitter des yeux l’éclat de l’ornement. Coup de cœur. Tu esquisses un sourire lorsque tu le vois passer une main dans ses mèches brunes du coin de l’œil. Tu n’es pas le genre à te mentir à toi-même, sa beauté fait honneur à sa race. Même si elle est légèrement inquiétante. Quand sa dernière phrase te revient en mémoire, tu as une illumination. Tu ne peux évidemment pas faire venir ta mère et lui demander d’essayer ces pièces pour voir lesquelles lui vont le mieux. Mais tu peux peut-être faire quelque chose pour arranger cela. Ton regard se pose sur le vampire avant que ta douce voix ne se face entendre à nouveau.

Si des photos de vos modèles sont existantes sur votre système informatique, nous pourrons sans aucun doute juger quelles pièces vont le mieux à ma mère. Il me suffit simplement de passer une photo d’elle que j’ai dans la mémoire de mon téléphone sur votre ordinateur et nous pourrons sans aucun problème transposer les différents modèles sur elle. Cela vous permettra de juger avec moi lesquelles lui conviennent.

C’est très ingénieux. Et complètement hors du commun. Mais tu ne veux pas acheter quelque chose qui n’ira pas à ta génitrice. Une vraie business woman. Tu es sur le point de demander à Lawrence s’il est d’accord lorsque tu entends la porte s’ouvrir. Pas besoin d’être médium pour savoir de qui il s’agit. Adressant un sourire d’excuse à Lawrence, tu te tournes pour lancer un regard mécontent à ton garde du corps. Tu vas le trucider. Tu lui as répété plusieurs fois de ne pas te déranger mais évidement il n’en fait qu’à sa tête. Il a vraiment intérêt à avoir une bonne raison. Tu lèves les sourcils, lui demandant ainsi de dire ce qu’il a à dire avant que tu ne le fiches toi-même à la porte.

▬ Nate, votre mère…Enfin je veux dire Madame Andersen vous a…
Plus tard, d’accord? Ce n’est vraiment pas le moment. Je te laisse t’en occuper.

Tu grinces légèrement des dents en relevant le nom qu’il a utilisé. « Andersen », voilà, maintenant tout le monde est au courant, génial, bravo, wonderful. Ton garde du corps s’excuse poliment avant de quitter la boutique à nouveau, te laissant terriblement gênée après cette scène. Tu prends ta lèvre inférieur entre tes dents avant de te tourner vers Lawrence.

Je m’excuse pour cette intrusion. Néanmoins, je n’aurais sans doute plus besoin de vous montrer ma mère vu que j’imagine que vous savez déjà qui elle est.

Maintenant au moins, il sait qui tu es. Impossible de ne pas connaître ta mère, la femme qui fait le tour des boutiques de bijoux pour en acheter de toutes les sortes. Elle en achète chez tout les marchands pour « ne pas faire de jaloux ». Tu vas chercher ton sac que tu avais déposé près de ta cape avant d’en sortir ton porte monnaie. Attrapant l’une de tes nombreuses cartes de crédit, tu la tends à Lawrence avec un sourire.

Je les prends tous. Comme ça au moins, elle aura l’embarras du choix. Je crois que je ne peux me résoudre à choisir, cela me ferait trop de peine. Et rajoutez le collier de saphir pour moi, s’il vous plaît.
(C) MISS AMAZING.
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Dylan I. "Dust" Anderson
Demi-Divinité fils d'Hypnos & Serpent marin & Elfe & Démon
Coeurs : 56 Messages : 93
Couleurs : #2ECCFA
J'ai traversé le portail depuis le : 13/01/2015 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Dylan Isaiah Anderson dit Dust. Actuellement je suis : célibataire et hétérosexuel. Il paraît que je ressemble à : Allen Walker de D. Gray-man et à ce propos, j'aimerais remercier : Lyria ♥.
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Ven 19 Juin 2015, 17:32





Shining
Balthazar & Nathanaël
« Dans ce monde cruel, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes. »



    » Si des photos de vos modèles sont existantes sur votre système informatique, nous pourrons sans aucun doute juger quelles pièces vont le mieux à ma mère. Il me suffit simplement de passer une photo d’elle que j’ai dans la mémoire de mon téléphone sur votre ordinateur et nous pourrons sans aucun problème transposer les différents modèles sur elle. Cela vous permettra de juger avec moi lesquelles lui conviennent.


Le regard bleu nuit de Balthazar se pose sur le ravissant visage de la demoiselle. La technologie et le vampire, ça ne va pas ensemble. Autant que possible, il ne veut pas toucher à ça et donc, même s'il possède un système informatique de base dans sa boutique, il n'y connaît rien et ne veut rien connaître. Pour lui, c'est une chose inutile qui sert à abrutir le cerveau. Ce sont donc ses employés qui s'occupent de cette partie, même si Lawrence est largement apte à faire payer les gens avec le nouveau système de cartes. Lui fonctionne encore avec un coffre-fort trop bien caché dans son manoir. Il fallait donc que le sang-pur réfléchisse à ce qu'il pourrait bien faire de cette demande. Demander à l'un de ses employés lui semblait inapproprié dans l'immédiat. Pourtant, il allait bien devoir le faire. Sur cette pensée, il tourna son regard vers l'employé qui avait failli briser l'une de ses créations. Pourrait-il lui demander de faire ça pour se racheter? Même si Balthazar est impitoyable, il n'est pas totalement sans-coeur. Car il devait bien admettre qu'il y avait une beauté qui se tenait devant lui et l'autre homme avait de quoi être déconcentré. Peut-être ne le licencierait-il pas...

    » Nate, votre mère…Enfin je veux dire Madame Andersen vous a…
    » Plus tard, d’accord? Ce n’est vraiment pas le moment. Je te laisse t’en occuper.


Lawrence reporta son attention vers sa cliente et ce qui semblait être son garde du corps. À sa place, le riche homme n'aurait pas supporter de se faire appeler par son surnom. Déjà qu'il ne supportait pas de se faire appeler par son prénom entier. Du moins, pas de façon polie tout comme venait de le faire ce garde du corps qui avait néanmoins tenté de se rattraper. Et il se trouvait que la demoiselle était une Andersen. Toutes les familles de riches qui se respectent connaissent la famille Andersen. De même pour la famille O'Donughue. Cependant, Lawrence avait une raison de plus de connaître les Andersen. La mère de cette Nathanaël était réputée pour faire le tour des boutiques de bijoux et ses parents avaient souvent eu sa visite. Car il faut tout de même l'admettre, les oeuvres que crées les O'Donughue sont simplement sublimes. Le regard toujours posé sur la blonde, Balthazar esquisse un mince sourire. La demoiselle se retourne, comme embarrassée.

    » Je m’excuse pour cette intrusion. Néanmoins, je n’aurais sans doute plus besoin de vous montrer ma mère vu que j’imagine que vous savez déjà qui elle est.


En effet, elle avait totalement raison sur ce point. N'empêche qu'il ne la traiterait pas à l'égard de sa mère simplement parce qu'il connaît cette riche famille. Non. Le vampire ne sait que trop bien ce que ça fait. C'est l'une des raisons pourquoi il ne révèle jamais son nom ni son premier prénom. Même s'il ne le dis pas simplement parce qu'il déteste ce vieux prénom. Car il faut avouer que « Balthazar » ça vient d'une autre époque. Et puis, n'importe qui sait qui était Balthazar O'Donughue. Même s'il est mort depuis plus d'une centaine d'années maintenant. Néanmoins, il fut l'instigateur de la bijouterie avec sa bien-aimée femme. Le sang-pur n'avait pas envie qu'on l'associe à son géniteur et qu'on lui donne tous les mérites à cause de lui. Il comprenait donc très bien la réaction de Nathanaël. Puis avant que Balthazar ne dise quoi que ce soit, la demoiselle sortie son porte-monnaie et empoigna l'une de ses cartes de crédit.

    » Je les prends tous. Comme ça au moins, elle aura l’embarras du choix. Je crois que je ne peux me résoudre à choisir, cela me ferait trop de peine. Et rajoutez le collier de saphir pour moi, s’il vous plaît.
    » Soit. Mais sachez que je ne vous traiterai pas mieux ni moins bien seulement parce que je sais maintenant que vous êtes une Andersen. Ce n'est pas votre réputée mère que je sers ici, c'est vous. Je ne sais que trop bien ce que ça fait, mademoiselle Nathanaël. Je suis moi-même dans cette situation. Même de nos jours, vous seriez surprise. C'est dire à quel point mon père - paix à sa mémoire - a bien fait les choses pour la famille O'Donughue. Même si aujourd'hui, j'en suis le dernier représentant.


Il avait dit tout ça en laissant ses lèvres s'étirer en un sourire qu'on aurait pu qualifier de triste. Cependant, comme il était difficile de déchiffrer cet O'Donughue, on ne pouvait être certain de rien. Toutefois, Lawrence se sentait nostalgique chaque fois qu'il parlait de ses défunts parents lâchement assassinés. Ses mains s'étaient également activées toutes seules afin d'emballer les bijoux sur le point d'être vendus. Une fois que ce fut fait avec toute la délicatesse du monde, le sang-pur se dirige vers la vitrine contenant le collier de saphir dont parlait la demoiselle. Il revint pour l'emballer à son tour et posa son regard sombre sur la blonde devant lui.

    » Je vous refais mon offre de tout à l'heure. J'aimerais vous réduire le prix de ce magnifique collier. Non pas parce que vous êtes la fille d'une Andersen, mais simplement car j'ai rarement cliente aussi charmante que vous. Et j'en ai vraiment envie. De plus, ce n'est pas la seule chose que vous m'achetez.


Il lui fit un sourire presque aimable avant d'entrer manuellement les prix dans la machine. Il réduit le prix du collier de quelques millier de dollars sans attendre l'approbation de sa cliente. Le prix s'afficha ensuite pour le laisser savoir à la demoiselle. Avec tous ses achats, le prix en était exorbitant, mais il n'avait pas à s'en soucier, car Nathanaël pouvait se le permettre.

    » Vous reviendrez nous rendre visite, mademoiselle Nathanaël. Ce sera un plaisir pour moi de vous servir à nouveau.


Il finalisa l'achat et regroupa ses créations dans un joli petit sac avant de le tendre à sa charmante cliente, toujours le sourire aux lèvres. Même s'il paraît inquiétant, Balthazar a un charme de fou. Surtout lorsqu'il passe sa main dans sa chevelure. Geste qu'il venait d'exécuter à nouveau à cause de ses mèches rebelles de la journée.


Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : tumblr




Ligues et Fans Clubs:
 
Staff Undercover Foui’Nate

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Nathanaël-C G. Andersen
Staff Undercover Foui’Nate
Coeurs : 87 Messages : 223
Couleurs : #936B7F(Nate)#9BAFC4(Batman)
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Nathanaël-Christen Gwendolynn Andersen Actuellement je suis : en relation compliquée avec Jack Daniels. Yas. Il paraît que je ressemble à : Hana ▬ CT Chrysler & Iris ▬ Ribkadory || IRL ▬ classy Blake Lively et à ce propos, j'aimerais remercier : Reyenn
Re: Shining |Pv Nathanaël| | Sam 20 Juin 2015, 21:16

Shining
PV ✖ Balt’ & Nate

Tu n’as jamais eu de contraintes quand il s’agit de payer. Peu importe si ça coute des centaines, des milliers ou des centaines de milliers, l’argent n’a jamais posé problème, que ce soit pour toi ou pour ta famille. Dès que tu veux un truc, tu l’as toujours. Mais ce côté de toi ne s’est développé qu’après ta mort. Là, tu as réalisé qu’on ne vit pas assez longtemps pour pouvoir se priver des plaisirs et de toutes les choses brillantes et belles qui nous sont offertes. Alors t’en profites à fond. Ta carte n’a pas de plafond et tu passes ta journée à bosser, heureusement que cela fait que tu peux t’offrir pas mal de choses. De toute façon, vu les modèles que tu achètes de la boutique de Lawrence, ce n’est pas du gaspillage. Tu vois déjà l’air euphorique de ta mère lorsque tu vas les lui offrir. Tu sais que tu ne serais pas la seule à avoir eu cette idée mais au moins tu es certaine d’une chose, les tiens seront ceux qu’elle préférera. C’est certain, elle va faire des jalouses. Tandis que Lawrence accepte ta carte, tu fais un pas en arrière pour aller récupérer tes affaires. Pourtant, tu n’arrêtes pour l’écouter. Un incontrôlable sourire étire tes lèvres rouges quand tu entends ses dires. Cela te fait plaisir de savoir que tu ne seras pas jugée d’après ta mère ou ton nom mais d’après ce que tu es, toi. Avec quelqu’un d’autre que Lawrence, cela aurait été sans aucun doute différent. Ils croient que tu ne le remarques pas mais rien ne t’échappe. Leur réaction quand ils apprennent que tu es une Andersen est toujours la même.

Tu ne sais pas quoi dire lorsque Lawrence parle de son père. Tu considères cela assez privée. Alors tu décides de ne rien dire. Tu vas chercher ta cape que tu poses à nouveau sur tes épaules. Tu remets tes gants, bougeant doigts fins pour que le tissu s’étire. Tu récupères ton sac et t’avances vers le comptoir où le vampire range tes achats. Tu te postes devant lui en attendant patiemment qu’il finisse. Ca fait combien ? Une dizaine de pièce ? Quelle importance après tout. Tu lèves la tête pour croiser son regard lorsque sa voix se fait entendre à nouveau.

Je vous refais mon offre de tout à l'heure. J'aimerais vous réduire le prix de ce magnifique collier. Non pas parce que vous êtes la fille d'une Andersen, mais simplement car j'ai rarement cliente aussi charmante que vous. Et j'en ai vraiment envie. De plus, ce n'est pas la seule chose que vous m'achetez.

Tu ouvres la bouche pour répondre par la négation mais tu changes d’avis avant d’avoir pu émettre un son. Contrarié Lawrence serait sans aucun doute une très mauvaise idée. Alors ton sourire naturel réapparait gracieusement sur ton visage.

Merci beaucoup Lawrence.

Lorsqu’il te présente le prix de tes achats, tu réagis à peine. Autant sortir un « c’est tout? », aussi. Tu prends la machine qu’il te tend pour mettre le code de ta carte bancaire. Tu le laisses s’occuper du reste tandis que ton esprit divague à nouveau comme il le fait tellement souvent. Fin de journée. Tu es crevée. Tu as besoin de prendre un café. Visiblement, tu risques de ne pas sortir faire la fête ce soir, tu as eu une trop longue journée pour ça. Tu vas simplement te poser sur la terrasse d’un café et regarder les passants en mangeant quelque chose, ça te fera du bien. En plus tu as le costume parfait pour ne pas te faire embêter par les photographes, c’est tout ce qu’il te fallait. Encore un moment de solitude.

Vous reviendrez nous rendre visite, mademoiselle Nathanaël. Ce sera un plaisir pour moi de vous servir à nouveau.

Ses mots te sortent de tes pensées. Tu tends ta main gantée vers lui pour attraper le sachet et le remercier par la même occasion. Tu récupères ta carte avant de la ranger soigneusement. Son sourire provoque le tien. Il a beau paraître inquiétant, il n’en reste pas moins très agréable.

Merci. Ce fut un réel plaisir de vous rencontrer. Je passerai plus souvent, dorénavant. Bonne soirée Messieurs.

Adressant au vampire et à ses employés une discrète révérence, tu remercies l’un d’entre eux lorsqu’il accoure pour t’ouvrir la porte comme un vrai gentleman. Tu lui adresses un sourire qui lui fait monter le rouge aux joues avant de faire un pas à l’extérieur. Ton garde du corps s’approche pour prendre tes achats pour que tu n’ais plus à les porter. Voilà, une bonne chose de faite. Maintenant, tu as besoin d’une pause. Mais après mûre réfléxion, tu n’as aucune envie de rester seule. Il y a une bonne centaine de personne que tu pourrais contacter pour passer un agréable moment mais sur le coup, il n’y en a qu’une qui te vient à l’esprit. Tu fais marche arrière puis te penche sur le côté, juste assez pour que le vampire ne voit que tes yeux azur et ta chevelure doré. Tu as l’air d’une enfant, sur le coup. Mais tu n’en restes pas moins adorable.

Lawrence, puis-je vous proposer d’aller boire un thé en ma compagnie? Je me ferais une joie de discuter plus longtemps avec vous.
(C) MISS AMAZING.
 
Shining |Pv Nathanaël|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Figurines Jeux Vidéos] Shining Wind
» Shining
» UrWerk 103T firelag et shining T
» [Blu-ray]the shining
» Logement de Nathanaël Krammer

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: