Partagez | 
 

 Before sunrise « Shama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Israe C. Frescobaldi
Vampire Sang Pur
Coeurs : 14 Messages : 60
Couleurs : Darkred & Navy
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Israe Carolina Frescobaldi. Actuellement je suis : infidèle. Il paraît que je ressemble à : des original arts || IRL : Bella Hadid. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hikari Relyse. ♥
Before sunrise « Shama | Mer 10 Juin 2015, 12:47

before sunrise
Shama & Anathole

Anathole parcourt la ville en voiture. Elle aime la vitesse, elle en fait beaucoup. La circulation est aérée, les routes sont vides. Qu’elles soient larges ou étroites, elle n’emprunte jamais la même deux fois. La musique mise dans son véhicule est au maximum : ce soir est un grand soir. Le soir où elle sort et peut se permettre de faire la fête jusqu’au petit matin sans se préoccuper du lendemain. Le soir où elle compte se défouler comme pas possible. Ce soir, elle va tout faire pour se détendre. Elle aime faire les choses bien, à sa manière. Profiter de la vie au maximum même si tout le monde n’a pas la même routine quotidienne qu’elle. Le travail de journaliste est un travail fatiguant qui demande une présence constante et un esprit d’initiative permanent - et même si certains pourront trouver cela éreintant, elle en est, au contraire, totalement séduite. Son portable sonne, elle enclenche le haut-parleur et répond. Rien de bien important : un appel venant de son nouveau stagiaire. Passant son temps à la flatter, le pauvre bougre veut sans doute la charmer. Il ne sait malheureusement pas encore qu’elle est lesbienne et bien qu’elle n’éprouve aucun plaisir à faire tourner les gens en bourrique, l’idée même de rappeler à son collègue qu’elle est homosexuelle ne lui a jamais effleuré l’esprit. Cinq minutes plus tard elle s’arrête au coin d’une ruelle et descend du véhicule.

Devant Anathole, les portes en verre s’ouvrent automatiquement afin de lui donner accès à l’intérieur de la boutique. Une sorte de supérette soit rien de très grand. Le patron la salue, elle se dirige directement vers les caisses. Elle règle rapidement la totalité de ses achats, les range dans un grand sac en plastique et les dépose dans sa malle. Le contact mis, la cigarette entre les lèvres, le pied sur l’accélérateur : elle reprend enfin la route vers la seconde avenue. La demi-déesse finit par arriver plus tôt que prévu. Elle gare sa voiture dans la place qui lui est réservée et monte les marches jusqu’au palier. Elle monte avec elle ses achats et une fois l'ascenseur arrivé en haut, insère la clé dans la serrure et la fait tourner deux fois vers la gauche. Anathole retire ses chaussures, se rend jusqu’au salon, dépose le sac en plastique sur la table et se retourne.
Ça fait longtemps que tu es là ? Elle retire son large manteau, le plie et le pose sur le dos d’une des chaises. Elle replace une mèche de cheveux derrière son oreille droite et rejoint son invitée au salon. Elle s’assit sur l’autre côté du canapé, lui faisant ainsi face. Anathole la regarde discrètement de haut en bas.
T’as plutôt intérêt à ne pas avoir fouillé. Dit-elle sur le ton de la rigolade comme pour taquiner son interlocutrice. T’enflammes pas, je rigole. N’oublie pas non plus notre deal. Pas de dispute, c’est ça leur deal. Celle qui débutera les hostilités aura perdu - et trop douée, trop têtue, Anathole fera tout en son pouvoir pour faire perdre son adversaire. Adversaire qui se trouve être aussi une amie mais leur relation est tellement compliquée qu’elles ont elles-mêmes préféré ne s’attribuer aucun titre mutuel.
Anathole compte bien profiter du calme de cette soirée pour en apprendre beaucoup plus sur Shama et pouvoir se faire un avis certain sur la Dragonfire. Vous l’aurez deviné : Anathole aime tout savoir. Elle aime avoir constamment raison et refuse de perdre. C’est une jeune femme avec l’esprit de compétitivité dans le sang : elle bouillonne et utilise ses capacités à cent pour-cent et ce, à n’importe quelle heure de la journée. Néanmoins, elle sait aussi comment se détendre et comment mettre un stop à ses idées quand son corps et son esprit l’exigent.
Y a de quoi boire dans le sachet. Sors les bières, je vais ramener à manger.
Anathole fait un clin d’oeil rapide à son interlocutrice et se dirige vers la cuisine. Elle en revient avec deux assiettes de croque-monsieur et un paquet de chips tenu entre ses dents.
Bon appétit.
Code by AMIANTE


He left me drowning in pain.
Staff Brave Shama'Losse

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Shama E. S. Dragonfire
Staff Brave Shama'Losse
Coeurs : 105 Messages : 423
Couleurs : Red & darkorange
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama, Sham'. Mon nom est : Shama Ember Scarlet Dragonfire. Actuellement je suis : Bi et libre comme l'air. Il paraît que je ressemble à : Erza Scarlet de Fairy Tail (in RP) ~ Michelle Rodriguez (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Kuru pour le vava et Cali pour la signa ♥
Re: Before sunrise « Shama | Ven 12 Juin 2015, 23:12

Pour une fois, c’était une journée fructueuse aujourd’hui. Fatigante, certes, mais au moins il n’y avait pas eu de contre-temps casse couille du style des clients qui râlent quant à la qualité de ma mission. Ça avait plutôt bien payé, ce qui était aussi une bonne chose parce que j’en avais bien besoin. J’avais passé deux jours sur une quête assez usante, mais qui payait très bien. Et je ne demandais pas mieux en ce moment. Enfin, ça me faisait chier de devoir aller bosser juste après midi, mais pas trop le choix… Enfin, le point positif, c’est que j’avais obtenu gain de cause pour sortir plus tôt. En échange je bosserai toute la journée lundi. Pourquoi j’avais négocié ça ? à cause d’un petit sms. Et d’un gros deal que j’avais passé y’avait quelques temps de ça, avec Anathole. Anathole… comment définir notre relation ? Je ne sais pas, en fait… c’était tellement compliqué. Autant un jour je pouvais la trouver géniale et the best of the world, autant le lendemain on se crêpait le chignon pour une broutille, au point de vouloir s’étrangler mutuellement, en se hurlant dessus et en se quittant sur une engueulade. Et en général je la revoyais pas avant des jours. Je ne voulais même plus en entendre parler. Pourtant, je finissais toujours par la recontacter, ou elle me recontactait.

C’était bien ce qui s’était produit la dernière fois, deux semaines auparavant. On avait eu une énorme dispute dans un bar, à tel point qu’on nous avait virée pour « tapage nocturne ». Enfin on avait trouvé le moyen de répliquer en même temps « Allez vous faire foutre, vous voyez pas qu’on est occupée ?! » ce qui nous avait à la fois amusée et agacée. Et on s’était presque battue jusqu’à la sortie, en se traitant de sale copieuse, et pleins d’autres qualificatifs que je en répéterai pas ici. Ce qu’on pourrait qualifier ironiquement de grand amour. Enfin… en se quittant on s’était lancé un défi –ouais on se lançait souvent des défis, pour le plaisir de voir échouer l’autre en première, enfin bref. Ce défi stipulait que la prochaine fois qu’on se recontactait, on se ferait une soirée cool, sans dispute, sans quoi la première à flancher se prendrait un gage. Et justement, elle m’avait envoyé un sms pas plus tard que ce matin.

« Chez moi à 20h. Soirée cool tu te souviens ? »

Pourquoi j’avais accepté ? Parce que je tenais toujours parole. Je n’allais certainement pas me défiler ! J’étais sûre de pouvoir tenir. Enfin je crois… parce qu’elle avait le don de m’énerver vite. Et je savais qu’elle le faisait exprès entre nous, en plus, la garce. Enfin… j’eus tout le loisir de me préparer à la soirée, au boulot. Ce fut assez tranquille comme après-midi. La perspective de ne pas servir le soir était assez motivante, je dois dire. Je n’étais pas de mauvaise humeur pour une fois, satisfaite de ma matinée. Bon, y’avait toujours un ou deux clients pour me taper sur le système, m’enfin on ne pouvait pas tout avoir non plus.

J’accueillis la fin de mon service avec soulagement. Après une journée aussi bien remplie, nul doute que j’allais apprécier une soirée cool… même si avec ma fatigue je risquais de m’emporter plus facilement, surtout avec Ana, m’enfin bon. Je filai chez moi afin de prendre une douche –il avait fait chaud, même pour moi – puis je ressortis presque aussitôt pour me rendre chez mon hôte du soir. Sa place de parking était vide, j’en déduis donc qu’elle n’était pas arrivée. Bon j’étais un peu en avance aussi. Je levai les yeux vers son appartement, en hauteur. Une fenêtre était restée ouverte. C’était comme de dire « entrez » non ? Certes d’habitude je ne m’imposais pas comme ça, mais là l’orage menaçait de tomber d’un moment à l’autre, et je n’avais pas envie de me prendre une douche froide. Je déteste la pluie. Alors je déployai mes ailes et m’envolai tranquillement jusqu’à la fenêtre de son salon, que je poussai un peu d’une main pour avoir la place de rentrer. Je m’installai sur son canapé tout en détaillant la décoration. J’en profitai aussi pour me déchausser, elle serait capable de m’accuser de salir sa demeure. Je déposai mes chaussures dans l’entrée, bien en évidence histoire de dire « je suis arrivée, ne m’assassine pas ». Elle ne mit pas beaucoup de temps pour arriver. Pas un bonsoir, c’était bien Anathole. Pour ça aussi que j’avais pas pu résister à la tentation de passer par la fenêtre.

- Oh, nan pas très. Quinze ou vingt minutes tout au plus.

C’était comme ça entre nous ; on s’épargnait les règles de politesse. Ça ne nous empêchait pas de bien nous entendre, comme de nous engueuler. Les « bonsoir, comment tu vas ? » c’était trop classique pour nous. Je l’observai sans rien dire, en tapotant légèrement du pied. On se détailla mutuellement en silence, comme si on cherchait à tâter le terrain. Après tout, la dernière fois qu’on s’était vu, on avait failli s’étrangler mutuellement.

- T’as plutôt intérêt à ne pas avoir fouillé.
- Wow, tu m’prends pour qui là ? Ta fenêtre était ouverte. Pas ma faute si tu sais pas fermer derrière toi.
- T’enflammes pas, je rigole. N’oublie pas non plus notre deal.
- Ouais, nan j’ai pas oublié, ajoutai-je en faisant la moue.

J’étais calme, si je vous assure. J’avais passé une bonne journée, donc pas de raison de m’énerver. J’allais faire de mon mieux pour résister à ses piques. Parce que je ne doutais pas un seul instant qu’elle ferait tout pour me faire sortir de mes gonds, et ainsi me faire perdre la partie. On avait beau avoir une relation compliquée, là-dessus je la connaissais presque par cœur.

- Y a de quoi boire dans le sachet. Sors les bières, je vais ramener à manger.
- Yep.

Je sortis les bières et les ouvris en un tour de main. Elle revint avec un repas sommaire, mais comme je les aimais. Chips et croque-monsieur, quoi demander de mieux, hein ? J’attrapai le paquet de chips et l’ouvris d’un geste sec, avant de me servir puis de lui tendre et le paquet, et sa bière. J’enfournai une poignée de chips avant de répondre.

- Bon appétit. Alors, dis-moi, on trinque à quoi ce soir ? dis-je en lui tendant sa bière avant de m’appuyer contre le dossier du canapé.

Je savais qu’elle était du genre à m’inviter juste comme ça, même après la violence de notre dernière entrevue. Mais c’était aussi un moyen de lancer la conversation. J’étais pas des plus douées sur ce point là. Blaze, qui m’avait suivi tout le long, se précipita vers le chat d’Ana quand il l’aperçut. C’est bien pour ça que je l’avais emmené ; je savais qu’il s’entendait assez bien avec lui. C’était déjà ça. On pourrait pas en dire autant de nous. Enfin, si, mais… pas tout le temps. Enfin c’était compliqué.




3 roses de Nao, Cali et Lyvion, love you buddies ♥
Hephaestus' Daughters:
 

Merci Kira ♥:
 

troll:
 

Ligues & fan club:
 
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Israe C. Frescobaldi
Vampire Sang Pur
Coeurs : 14 Messages : 60
Couleurs : Darkred & Navy
J'ai traversé le portail depuis le : 30/05/2015 et on me connaît sous le nom de : Judy. Mon nom est : Israe Carolina Frescobaldi. Actuellement je suis : infidèle. Il paraît que je ressemble à : des original arts || IRL : Bella Hadid. et à ce propos, j'aimerais remercier : Hikari Relyse. ♥
Re: Before sunrise « Shama | Sam 01 Aoû 2015, 12:19

before sunrise
Shama & Anathole

Je n’en suis pas trop sûre. Elle fait mine de réfléchir. On devrait tout simplement s’amuser et éviter de parler de sujets qui demandent autant de réflexion.

Anathole a eu une rude semaine. Les appels téléphoniques n’ont pas cessé et elle a dû filtrer plusieurs informations avant de pouvoir les mettre en ligne. Bien que son travail demande du temps et de la patience, elle en est passionnée. Toujours à la recherche de nouvelle actualité, elle rentre chaque soir sous ses draps en étant moins bête. Sa profession cultive les esprits, son salaire est assez bon pour une jeune recrue… Que demande le peuple ? Rien de plus et rien de moins. Sa situation est parfaitement stable et elle en est reconnaissante. Ce qui ne l’est pas, en contrepartie, c’est la relation qu’elle a avec son invitée.

Il faudrait qu’on fasse mieux connaissance. Je ne sais pratiquement rien sur toi en dehors du fait que tu as la voix qui porte et un tempérament difficile à gérer… Mais qui ne s’en rendrait pas compte ? Elle est taquine et titille les nerfs de son interlocutrice, cherchant à la faire perdre.

La demi-déesse est persuadée que Shama ne tiendra pas jusqu’au bout de la soirée mais quitte à lui donner un gage, autant ralentir les choses pour mieux s’amuser. Tu pourrais me dire où tu as grandis, où tu te vois dans quinze ans, quel rêve est-ce que tu aimerais accomplir… Ces petites choses qui importent plus que ce que les gens croient penser. Tu vois le genre.

Bien sûr qu’elle “voit le genre” car plus explicite comme définition, ça n’existe pas. Elle dépose son dîner pour prendre une gorgée de bière puis invite son amie à faire de même. Boire est toujours une bonne idée. Lorsque l’aisance manque, il faut boire. Lorsque la peine augmente, il faut boire. Lorsque tout est gratuit, il faut boire. L’alcool est la solution miracle à tous les problèmes. Sauf que le contenu de leurs canettes n’est qu’un avant-goût de ce qui leur est réservé. Même si elle est une fêtarde,  la demi-déesse reste sage car la soirée vient tout juste de commencer. Il faut toujours y aller doucement… précipiter les choses serait bon à faire fuir Shama et ce n’est pas ce qu’elle souhaite. Anathole adore tout savoir,alors comprenez qu’il lui est insoutenable de ne pas connaître son invitée sur le bout des ongles. Elle aime les énigmes, elle aime les défis. Lui en proposera-t-elle seulement ?

Personnellement j’ai grandis à Paris avec ma mère. J’ai fais des études normales - je n’ai ni sauté une classe, ni redoublé - dans un immense lycée qui s’appelle Louis-le-Grand. J’ai eu mon baccalauréat sans problème, j’ai fais du journalisme, maintenant je bosse à Sky Info. Elle se tait un instant avant d’avouer : Je suis gay. Face au regard surpris de la Dragonfire, elle explique. C’est plus simple entre femmes.
Code by AMIANTE


He left me drowning in pain.
 
Before sunrise « Shama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sunrise Desktop TV augmentation des débits des chaînes
» Desktop TV sunrise
» Changement de contrat Sunrise => Swisscom
» CVC Capital Partners rachète Sunrise
» Sunrise réalise un réseau images et données pour SRG SSR

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: