Partagez | 
 

 DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 73 Messages : 141
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Ven 14 Aoû 2015, 14:17



❝LOST IN THE SILENCE, THEY BOW TO THE CALL OF THE EAST.
TANTALIZED AND SEDUCED BY THE DEMONS RELEASED.
EARS TO THE GROUND BY THE NAME OF THE MERCILESS GUIDE.
ONTO THE FIRE THAT BURNS IN THE ALL SEEING EYE.❞ - Justice


♟ Trop tard pour faire marche arrière…

Au rire d’Amelëyr et à sa réplique provocatrice, Crimson lui lança un regard brûlant où vacillait une flamme dangereuse. Il savait que le jeune homme s’amusait à attiser l’incendie en essayant de jouer au plus malin. Le magicien sourit comme pour lui-même. Il ne lui laisserait pas le plaisir de réussir à l’agacer. Son tour viendrait bien, et à ce moment là il serait certain de lui clouer les lèvres… D’ailleurs, le grognement qui s’échappa involontairement de sa gorge lorsque les ongles de Crimson s’enfoncèrent dans son dos raviva le feu, comme si ce brasier ardent qui les unissait n’aurait jamais de fin. Un sourire emprunt de moquerie calqué au visage, l’adonis allongé, luxure personnifiée, se mit à caresser le dos d’Amelëyr de haut en bas du bout de ses doigts afin de susciter chez lui des frissons. Et, comme si sa légère pique avait réellement vexé l’elfe, ce dernier se remit à embrasser son cou avec plus d’ardeur encore, faisant accélérer la respiration de Crimson. Celui-ci ne retenait pas ses soupirs emplis de désirs, s’amusant à remarquer l’excitation que cela provoquait chez son partenaire. Lorsque le grand blond vénitien ouvrit sa chemise avant de s’en débarrasser, le sang-mêlé le couva de son regard doré tandis qu’il semblait apprécier la vue de son torse nu. Un rire sensuel roula dans sa gorge, arquant ses sourcils d’un air joueur.

« La vue te plait ? »

Sa moquerie volait entre eux, s’incorporant dans cet acte passionnel avec le reste de leurs caresses brûlantes, leur correspondant si bien. Goûtons au poison de l’amour ce soir… Lorsqu’Amelëyr fondit sur lui à nouveau, s’occupant des zones érogènes au centre de ses pectoraux, l’excitation de Crimson sembla encore augmenter d’un cran. Ce diable aux yeux bleu savait s’y prendre, et bientôt quelques gémissements rauques s’envolèrent des lèvres sensuelles du magicien, qui jouait à sonner le plus aguicheur possible, tout en s’abandonnant aux baisers de son nouvel amant. Sa tête se rejeta en arrière, dévoilant sa gorge pâle fraîchement marquée par l’elfe de petites traces rosées, tandis que ce dernier glissait ses mains dans son pantalon, contre son fessier, d’une manière serpentine indéniablement étourdissante.

« Hmm, est-ce à la hauteur de tes attentes jusque-là, mon cher ? »

Les yeux de Crimson s’étant fermés durant les délicieux tourments physiques de son partenaire s’ouvrirent, scintillants de manière ensorceleuse tandis qu’il l’embrassait à nouveau. Un sourire naquit sur ses lèvres marmoréennes, son regard ocre semblant perdre pied dans celui azur de l’acrobate qui démontrait une nouvelle fois son habileté dans des domaines que l’on pouvait aisément nommer gymnastiques.

« Ah… je dois bien avouer que tu n’usurpes pas ta réputation… »

Le magicien pencha la tête légèrement en arrière en prenant une expression sensuelle, ses yeux devenant deux fentes dorées qui auraient fait battre le cœur de plus d’un. Ses lèvres rougies par les baisers incandescents du sang-pur, entrouvertes de manière à provoquer son vis-à-vis, il sourit. Il se délecta encore un peu des hanches d’Amelëyr plaquées contre les siennes, du sentiment qu’il ressentait en étant surplombé par celui-ci, avant de reprendre, une étincelle dans les yeux.

« Cependant… »

Sans crier gare, le magicien pivota sur le côté et attrapant entre ses longs doigts les poignets de son partenaire, le plaquant à son tour dos contre la banquette, se dressant au dessus de lui en épinglant ses bras solidement de chaque côté de sa tête. Semblant savourer sa position de supériorité, il baissa ses yeux sur le jeune homme, parcourant à son tour d’un regard son corps encore dissimulé sous ses vêtements, comme un bonbon prêt à être déballé et dévoré par cette envie grandissante qui endormait son esprit et décuplait ses sensations. Oui, il le dévorait littéralement des yeux, une expression presque semblable à de la gourmandise sur son visage séduisant taillé dans le marbre, et il prit le temps de passer sa langue sur ses lèvres charnues sans rompre le contact visuel avec lui. Tout n’était que jeux, taquineries et provocations outrageuses que les deux partis prenaient un fort plaisir à performer et à observer chez leur partenaire. Mais, céder ? Non… ce n’était pas encore une option. Pas encore assez satisfaisante… il fallait encore batailler en se consumant l’un l’autre, brûler son vis-à-vis par des paroles tentatrices tout en faisant attention à ne jamais franchir la ligne physiquement, repousser le moment fatidique en flirtant avec les désirs, les enflammer puis les laisser refroidir avant de reprendre de plus belle. Un jeu qui aurait sûrement une fin, mais qui laissait ouverture à toujours plus d’opportunités futures…

Doucement, le magicien se pencha sur l’elfe en laissant volontairement ses pectoraux effleurer ceux du sang-pur, sans pour autant le toucher plus. Le contact entêtant de leurs bas-ventres était déjà bien suffisant comme cela, et offrir plus aurait été une erreur, ils le savaient aussi bien l’un que l’autre. Faire durer le plaisir, pousser l’autre à l’extrême, jouer avec la passion elle-même pour retarder l’acte final qui n’en serait alors que plus délicieux. Ses lèvres se trouvaient à à peine quelques millimètres de celles d’Amelëyr, de manière à ce qu’ils puissent sentir le souffle tiède de l’autre comme une invitation même à la dépravation.

« Laisse-moi te montrer mes atouts… peut-être feras-tu moins le fier à ce moment là… »

Bien entendu, le magicien savait qu’il n’en serait rien. Mais la dérision faisait partie du jeu. Chercher à vexer de la sorte son camarade d’une manière si puérile avait un objectif bien précis : le pousser dans ses retranchements, l’obliger à toujours chercher plus loin, aller plus fort, être plus performant. Rendre l’expérience inoubliable. Cette fois-ci, ce fut à Crimson d’embrasser le jeune homme, glissant sa langue entre ses lèvres pour jouer avec la sienne, tout en caressant légèrement –  même presque trop légèrement – le torse d’Amelëyr du bout de ses doigts gracieux, faisant des petits cercles au niveau de ses tétons au travers du tissu de sa chemise. Puis, un rire glissa de la gorge du magicien au milieu de leur baiser qui s’achevait avec une douceur démentant totalement la suite des évènements. Un air moqueur calqué au visage, le magicien écarta son visage de celui de l’elfe en se redressant au dessus de lui, attrapant le col de la chemise de ce dernier, jouant un peu avec entre ses mains habiles, avant de tirer dessus d’un coup sec et violent, l’ouvrant net en faisant voler des boutons de toute part. Une lueur irrésistible, prédatrice, s’était allumée dans le regard du vampire, qui passa ses mains sur le torse enfin dévoilé de l'acrobate.

« Oups… » Dit-il d’un air absolument pas désolé.

Doucement, il se pencha sur lui, franchissant une passe supplémentaire en plaquant finalement son torse contre le sien. Il passa une main pâle dans les longs cheveux soyeux d’Amelëyr, tout en nichant à son tour sa tête dans son cou. Un sourire aux lèvres, il se mit à se frayer un chemin le long de son cou, cherchant le point sensible. Il sentit un frémissement particulier de la part de son partenaire au cours de sa traînée de baisers osés, et s’arrêta sur ce point en gloussant de manière sombre contre sa gorge. Alors, il s’acharna sur ce point, mordillant la peau, passant langoureusement sa langue dessus, ne se redressant que lorsqu’il fut satisfait du résultat, observant le suçon rougi qu’il lui avait laissé à cet endroit. Puis, comme s’il n’en avait pas fait assez, cherchant à ne pas offrir un seul instant de répit à son amant, il se redressa à nouveau. Il voulait le faire céder avant lui, le gardant prisonnier de son regard mordoré. Puis, un sourire ravageur aux lèvres, assis sur le bas de son ventre, il se mit à onduler sur lui, observant son visage vicieusement tandis qu’il commençait à rompre le jeu des premiers contacts, poussant la mascarade un cran au dessus.

#Code by Nao ✖ D R O W N I N G


Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 125 Messages : 445
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Sam 10 Oct 2015, 16:57





Drowning
Feat Crimson



La luxure. Ce pêché très répandu dans le monde contemporain est très certainement celui qui te correspond le plus. Tu ne te lasses jamais des relations charnelles, avec les femmes comme avec les hommes, trouvant toujours ton compte chez chacun. Et cette nuit promet d'être particulièrement torride avec Crimson. Tu ne demandes que ça. Le pêché de la chair est le plus attrayant. Succomber au désir, se laisser aller au plaisir... Qu'y a-t-il de mal à écouter les besoins de son corps ? Et là tu les ressens clairement. Et ils sont amplifiés par les caresses du mage sur ta peau ardente, et par ses soupirs de plaisir volontaires et exagérés. Il sait que ça t'excite. Et comme pour répondre à sa provocation, tu le débarrasses subitement de sa chemise. Ton partenaire rit sensuellement, et sa question déclenche chez toi la même réaction.

∞ Si ce n'était pas le cas, je serais déjà loin.

Pour le confirmer tu jettes ton dévolu sur son torse, provoquant rapidement ces gémissements rauques que tu attendais tant. Lorsqu'il répond un peu plus tard à ta question, un sourire éminemment satisfait se dessine sur tes lèvres fines. Et encore il n'a eu qu'un avant goût de ce dont tu es réellement capable. Il te jette un regard brillant d'une étincelle nouvelle, annonciatrice de changement. L'instant d'après il est sur toi et te plaque contre le dossier du canapé, emprisonnant fermement tes poignets dans ses mains. Tu le fixes un peu pris de court, car il est vrai que tu n'es pas très familier de cette position. C'est toujours toi qui domine, d'ordinaire. Ta respiration s'accélère sous l'intensité de son regard supérieur. Ta température corporelle augmente d'un cran, comme si le magicien arrivait à t'embraser d'un simple contact visuel... ce qui n'est pas improbable. Ton regard lui se fait provoquant, le mettant au défi de poursuivre encore plus loin ce jeu aguicheur dont vous êtes les seuls champions. Influencé par son geste, tu te lèches les lèvres, comme un prédateur devant une proue, l'incitant à venir y goûter. Crimson se penche alors pour amener son visage à quelques millimètres du tien, et te murmure des mots prometteurs, mais aussi et surtout, provocateurs. Tu répliques par un grand sourire enjôleur, nullement touché par ses propos. Car tu sais très bien qu'il n'en sera rien.

∞ J'en doute. Mais soit, montre-moi donc de quoi tu es capable, toi qui sembles si sûr de tes talents en gymnastique.

Combattre le feu par le feu. Tout ça n'est plus qu'un échange de provocation visant à pousser l'autre dans ses retranchements, à l'obliger à commettre une erreur, à franchir la ligne en premier, tout en souhaitant que ce soit pas le cas... Du moins pas si vite. Repousser l'échéance jusqu'au bout pour ne prendre que plus de plaisir dans l'acte charnel. Le sang-mêlé ne tarde pas à prendre d'assaut ta bouche et sa langue vient enlacer la tienne dans une étreinte endiablée qui annonce une suite prometteuse des événements. Tu sens une main trop chaste sur ton torse encore vêtu. Un frisson te parcourt lorsque ton partenaire vient dessiner des cercles autour du centre de tes pectoraux à travers le tissu, excitant une zone sensible. Tu retiens avec difficulté un râle. Tu entends son éclat de rire suave et presque doux, qui vient émousser tes sens et ne te prépare guère à ce qui suit. Tu hausses un sourcil lorsqu'il se saisit du col de ton habit, juste avant qu'il ne te l'arrache d'un coup sec, avide et nullement patient de découvrir ce corps de rêve qui se cache en dessous. Tes yeux azurés se lèvent vers le ciel en un geste faussement agacé, car en vrai tu adores ça, la sauvagerie et l'impatience.

∞ Tant pis, ça fera du travail à Rose et Lou.

Crimson réduit à néant la distance qui sépare vos deux bustes, les collant l'un à l'autre. Un souffle traître s'échappe entre tes lèvres en sentant sa peau sur la tienne. Un deuxième suit lorsque ton amant enfouit sa tête dans ton cou en même temps que tu frémis. Puis c'est un gémissement sourd, à peine étouffé, que tu pousses lorsqu'il trouve le point érogène de cette zone. Un frisson te parcourt l'échine, et tu sens la pression augmenter d'un cran. Ta main droite se place sur la nuque du magicien, tandis quel l'autre se positionne entre ses omoplates. Puis il s'acharne sur ce point précis de ton cou, léchant et mordillant ta peau, sans jamais y planter ses crocs, à ton soulagement inconscient. Il faut dire qu'il a eu son compte un peu plus tôt dans la soirée. Chaque coup de langue et de dent t'arrache un râle de moins en moins retenu. Il finit par se redresser, satisfait de son oeuvre, pour t'observer de son regard mordoré. Tu devines à l'étincelle de vice qui y brille que la suite ne va pas te laisser de répit. Effectivement. La première ondulation de son bassin contre le tien déclenche une onde de sensations fortes depuis ton bas ventre, qui irradie dans tout ton corps. Un gémissement rauque trahit ton émoi. Ton corps se cabre légèrement et tu rejettes la tête en arrière. Ton souffle devient plus saccadé à chaque nouveau mouvement de ses hanches. L'expression de ton visage n'est qu'à moitié feinte. Les yeux fermés tu poses tes mains sur les pectoraux de ton amant pour y planter tes ongles et tu les descends progressivement jusque sur ses flancs, traçant des lignes roses qui ont tôt fait de disparaître -régénération oblige. Tu glisses alors tes paumes sur sa taille jusqu'à ses hanches en mouvement, passant de peau à tissu presque avec regret. Un léger frémissement de ton bassin indique qu'il a envie de suivre le rythme, pourtant tu te retiens. Tu as retrouvé un semblant de maitrise sur les sensations de ton corps. Tes yeux azurés s'ouvrent à nouveau pour fixer ceux du magicien.

∞ C'est tout  ? Fais-tu en une pique provocatrice à l'outrage. Et pourquoi est-il toujours en place celui-là hum ?

Tu places une main dans le creux de ses reins tandis que l'autre s'occupe de défaire ceinture et braguette pour faire glisser le tissu contrariant en dessous de son bassin. Une langue avide vient lécher tes lèvres à la vue du sous-vêtement, dernière barrière avant d'atteindre l'objet de ta convoitise. Tu te redresses subitement et entoures sa taille d'un bras, tandis que ta main libre s'aventure sur son fessier, sans manquer de frôler au passage l'avant de son bas ventre. Assis sur toi il te surplombe toujours de quelques centimètres, mais cela ne durera pas bien longtemps. Mais tu veux lui laisser encore un peu de temps pour savourer cette position de supériorité. Tu viens assaillir son cou de baisers brûlants, léchant et mordant sa peau à divers endroits. Son corps se débarassera bien vite de ce genre de marque, tu le sais, mais ça ne t'empêche pas de le traiter comme une friandise particulièrement appétissante.

Tu glisses une main dans le creux de ses reins pour réduire la distance entre vos deux corps, tandis que l'autre redescend progressivement sur sa hanche puis sur sa cuisse. Tu viens assaillir sa bouche d'un nouveau baiser enflammé, entraînant vos langues dans une nouvelle danse endiablée. Tu ne le romps que pour planter tes prunelles bleues dans ses iris dorés.

∞ J'espère que tu as un bon appétit car les festivités ne font que commencer, susurres-tu d'une voix grave et criminellement sensuelle.

Ces mots sortent tous seuls. Tu te retrouves progressivement enivré tant par l'alcool qui s'insinue dans ton organisme que par le désir qui ne cesse de s'accroître chez toi comme chez lui. Mais, bien plus que la vérité, il s'agit d'une promesse. La promesse d'une nuit tout sauf ennuyante... et encore moins chaste.

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


Crimamel:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 73 Messages : 141
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Mar 09 Aoû 2016, 13:01



❝LOST IN THE SILENCE, THEY BOW TO THE CALL OF THE EAST.
TANTALIZED AND SEDUCED BY THE DEMONS RELEASED.
EARS TO THE GROUND BY THE NAME OF THE MERCILESS GUIDE.
ONTO THE FIRE THAT BURNS IN THE ALL SEEING EYE.❞ - Justice


♟ Trop tard pour faire marche arrière…

Un rire mauvais sur le bout des lèvres, comme une goutte de rosée pendue sur le pétale d’une fleur en automne, une étincelle de moquerie pure allumée dans le regard – Crimson ondule contre son partenaire d’une manière si langoureuse qu’elle devrait être proscrite. Ce qu’il désire, il prend… et ce soir, c’est cet elfe à croquer qui a accaparé toute son attention. Les mains d’Amelëyr venant se promener contre son torse avant d’y planter ses ongles ne font qu’intensifier le feu, envoyant des décharges de plaisir dans le corps du magicien, faisant monter un sourire prédateur à ses lèvres. Les caresses se succèdent, et leurs yeux se rencontrent avec force, se mêlant en même temps que leur plaisir et leurs respirations rythmées. Un rire masculin s’envolant de sa gorge, Crimson hausse un sourcil.

« Hmm… Très bien alors. J’ai hâte de voir tout ce dont tu es capable… la nuit risque d’être longue… »

Et dieux… qu’elle le fut. Les caresses doucereuses et provocantes se muèrent en mouvements toujours plus audacieux, les soupirs en grognements et les incitations moqueuses en menaces passionnelles et en promesses envenimées. La luxure atteint son sommet tandis que chacun, les veines noyées d’alcool et d’adrénaline, cherchaient à prendre le plus de plaisir tout en l’offrant de manière à marquer au fer blanc le corps de leur partenaire. Les ongles marquèrent, les lèvres se blessèrent et les voix s’usèrent, dans cet ébat aussi inattendu qu’inévitable qui mena les plaisirs de la chair à leur apogée. Et aux premières lueurs de l’aube, leurs paupières noyées de désir ne s’étaient pas encore fermées.

***

Crimson ouvrit les yeux. Dès que son corps eut récupéré de son… activité nocturne, il s’éveilla, bien qu’il n’ait pas beaucoup dormi. Il lui fallut quelques secondes à peine pour reprendre conscience de ce qui l’entourait, et il gloussa sombrement. Il se trouvait dans la caravane d’Amelëyr, affalé à même le sol, des bouteilles de vin vides par terre non loin d’eux. Eux ? Oui, car tout contre lui, ses longs cheveux blonds vénitien formant une auréole autour de son visage encore endormi, se trouvait le propriétaire de la caravane, un bras enroulé autour de la taille du mage, et complètement nu. Crimson haussa un sourcil amusé face à cette scène et hocha doucement la tête en prenant conscience de l’effet qu’avait pu avoir l’alcool sur lui. Il n’avait pas un souvenir très précis de la nuit dernière… mais le corps de son partenaire, si. L’intérêt d’avoir un pouvoir comme Crimson, c’est que l’on ne marque jamais bien longtemps. Mais l’elfe ne pouvait pas en dire autant… et le magicien prit plaisir à suivre des yeux les différentes traces laissées par leur soirée sensationnelle. Alors qu’il était en train d’admirer une petite griffure rougie sur la hanche du sang-pur, celui-ci remua. Le semi-vampire se redressa pour le regarder ouvrir les yeux, et se pencha vers lui, cheveux auburn ébouriffés, yeux dorés perçants.

« Bien dormi ? »

Bien entendu, cette question si innocente qu’elle puisse paraître, ne signifiait certainement pas que Crimson s’inquiétait réellement de savoir si oui ou non Amelëyr avait eu un bon dodo avec de jolis rêves. Il souhaitait juste enfoncer vicieusement à la surface de son esprit, pour voir sa réaction, le fait qu’ils avaient passé la nuit ensemble et qu’ils ne l’avaient pas juste passée à jouer au scrabble. Le Joker était revenu à son état normal, le pouvoir de charme de l’elfe n’ayant à nouveau plus accès à son complexe for-intérieur, et il jouait encore.

#Code by Nao ✖️ D R O W N I N G


HRP| Oui, je n'ai aucune honte à dire que j'ai passé lâchement la scène la plus intéressante parce que CE ME METTAIT TROP MAL A L'AISE XD ♥️ (je suis nulle haha) Mais ça n'empêche pas à nos esprits de faire le reste n'est-ce pas ;)
J'AI ENFIN REPONDU BON SANG. Voilà. Désolée pour cette attente interminable, je te fais plein de bisous Etichou, joyeux anniversaire en avance ? Haha :')  Hika ♥  Hika ♥  Hika ♥  Hika ♥


Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 125 Messages : 445
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Jeu 15 Déc 2016, 17:33





Drowning
Feat Crimson

Dans quel jeu t’es-tu engagé au juste ? Celui du chat et de la souris, assurément. Mais des deux, qui est vraiment le prédateur au juste ? Ton corps s’imprègne tellement de l’alcool que tu as ingurgité en quantité outrageuse que tu ne sembles plus exactement maitre de toi-même. Ou plutôt de tes pulsions. N’en dira-t-on, tu peux être révulsé par les vampires de sang-pur, il semblerait qu’un sang-mêlé, faisant parti de ton cercle, ne soit pas si dérangeant que cela. Ou alors tu es tombé tellement bas que ton instinct de survie s’est retrouvé lui aussi noyé dans l’alcool. Peut-être est-ce les deux. En tout cas, en l’instant tu te fous bien du monde, du temps qui passer et de ce que l’avenir te réserve. Ou si justement. En fait tu ne songes qu’à la suite de cette nuit. Tout ton corps exulte, ton sang pulse dans tes veines, et ce désir mutuel qui vous ronge équitablement exacerbe vos sens. Et tu ne peux qu’accéder aux attentes du sang-mêlé. Tu n’irais pas paraître pour un mytho, non. Tu vas faire en sorte qu’il se souvienne de chacun de tes mots, comme une promesse de sang et de chaire.

Chaque caresse est un brasier ardent qui enflamme davantage vos corps déjà torrides. Chaque cri est un ouragan qui amplifie chaque fois plus vos sens et votre goût pour la luxure. Chaque mouvement est un déferlement de plaisir qui vous propulse toujours plus haut vers le sommet. L’apothéose. L’ultime instant. Et la tension n’est même pas retombée lorsque vous fermez les yeux.

***

Il fait brumeux dans ton esprit. Et ce marteau qui cogne sans arrêt contre ton crâne. Tu grognes en insultant intérieurement le dieu des forges pour t’avoir pris pour son enclume. Tu n’es visiblement pas très maître de tes pensées en cet instant. Est-ce que tu arrives seulement à penser ? Tu ne sais pas ce qui t’as réveillé, mais tu émerges lentement, très lentement, d’un sommeil sans rêve. Tu n’as même pas besoin d’ouvrir les paupières pour savoir que tu n’as pas beaucoup dormi. Mais pourquoi ? C’est beaucoup trop flou pour l’instant. T’es déjà pas dégourdi le matin au lever, mais… après… après quoi, tu ne sais pas bien, disons après une nuit que tu devines alcoolisée, tu n’es vraiment pas en état d’aligner deux pensées cohérentes. Il se passe un long moment avant que tu ne daignes entrouvrir un œil. La luminosité ambiante t’agresse aussitôt et tu pousses un second grognement en plaçant instinctivement ton bras libre devant tes iris. … Ton bras libre ? Oui effectivement l’autre semble bien occupée à… enlacer quelqu’un. Ok, là t’as vraiment mal au crâne. Et à la dureté de la matière qui soutient ton corps, tu devines que tu n’es pas dans ton lit.

Tu fais un mouvement. Puis tu grognes une troisième fois. Putain t’as mal partout. Mais t’as fait quoi au juste ? Chacun de tes muscles est courbaturé. Tu pensais pas avoir autant de muscle dans ton corps. T’es même certain d’en découvrir de nouveaux aujourd’hui. Et à divers endroits tu sens des tiraillements sur ta peau. Tu oses ouvrir un deuxième œil. Tu regrettes aussi. Car une autre paire, qui  n’est définitivement pas celle de ton reflet, te fixe. Des yeux dorés, avec cette lueur satisfaite, moqueuse. Et sadique ? un regard qui te dit diablement quelque chose. Dans le style « récent ».

∞ Rgn… Pas beaucoup…

T’as répondu spontanément, naturellement. Comme si tout est normal. Est-ce que tout est normal ? Ton regard à présent habitué à la lumière dérive et tombe sur une bouteille vide. Par terre. A ta hauteur. Ok. T’es certain de pas avoir l’habitude de dormir à même le sol. Tes yeux reviennent sur l’homme étendu à tes côtés. Nu. Comme toi. Tu le connais. Oui. Il est du cirque. C’est… Crimson. On peut presque entendre le déclic dans ton esprit. Tu te redresses. Un peu trop vite. Ton crâne proteste et tu portes ta main à ton front. Les images te reviennent subitement, mélangées, désordonnées, mais explicites. Et des sensations aussi. Beaucoup de sensations. C’est fou ce que l’alcool peut faire faire comme conneries… quoi que malgré ta phobie tu ne sais pas si tu peux vraiment caser cette nuit dans la catégorie « conneries ».

∞ J’espère que t’as aussi bien dormi, t’ajoutes avec une pointe d’ironie, retrouvant progressivement tes moyens.

Comment les choses en sont arrivées là ? Tu regrettes ? Peut-être une partie de ton esprit, mais ton corps lui, même s’il est marqué, ne ressent pas vraiment la même chose. En tout cas, le mage a retrouvé ses esprits. De toute façon, ton pouvoir est toujours assez sporadique quand t’as trop d’alcool dans les veines. Ou de drogue, aussi. En fait, quand ton cerveau est trop embrumé. Et plus cette brume se lève, plus tu imagines le sourire torve de ton partenaire. En même temps y’a quoi bien se foutre de ta gueule. Tu l’as pas volé. Et ça t’énerve d’ailleurs. Tu vas pas perdre la face si facilement. Te souvenant progressivement des mots échangés durant la nuit, tu te tournes vers lui, un sourire fourbe sur le visage.

∞ Inutile de te demander si t’as passé une nuit agréable.

Te souvenant à qui tu as affaire –un vampire- un léger doute perce la brume de ton esprit. Avec tout l’alcool que t’as englouti la veille au soir –pas loin des deux grammes- , tu ne te souviens pas s’il a tenté de te croquer -littéralement. Tu passes machinalement une main sur ton cou, mais tu ne sens aucune marque sur ta peau, ce qui te rassures avouons-le. De toute façon il avait eu son compte avec cette petite ange. Tu te lèves en grognant et tu t’étires comme un chat, indifférent à ta tenue d’Adam. Par réflexe ta main attrape le paquet de clopes qui traîne sur la table basse et tu t’en allumes une. Tu jettes ensuite le paquet à Crimson.

∞ Sers-toi.

Tu t’appuies contre le mur près de la fenêtre et tu tires une bouffée de nicotine avec délectation. Boire, fumer et consommer de la drogue ; on ne va pas dire que tu as le mode de vie le plus sain du monde… mais t’en as rien à foutre. Tu fais ce que tu veux et quand tu veux. ça s’appelle profiter de la vie. Et si en plus tu peux emmerder le monde, c’est encore mieux. Tu lâches une nappe de fumée avec de tourner la tête vers Crimson.

∞ Si tu veux prendre une douche, c’est la dernière porte à gauche juste avant ma chambre.

Tu iras après avoir fini ta clope. Tu te diriges vers la cuisine pour préparer du café bien corsé, la cigarette aux lèvres. Pendant que la cafetière s’affaire, t’allumes ta chaîne hifi avec la télécommande posée sur la table basse. Une bonne dose de nicotine dès le matin, avec un mug de café long et du hard rock en bande sonore, c’est le meilleur réveil que tu puisses avoir.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


Crimamel:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 73 Messages : 141
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Lun 20 Fév 2017, 12:42



❝LOST IN THE SILENCE, THEY BOW TO THE CALL OF THE EAST.
TANTALIZED AND SEDUCED BY THE DEMONS RELEASED.
EARS TO THE GROUND BY THE NAME OF THE MERCILESS GUIDE.
ONTO THE FIRE THAT BURNS IN THE ALL SEEING EYE.❞ - Justice


♟ Trop tard pour faire marche arrière…

« Rgn… Pas beaucoup… »

Le sourire satisfait et parfaitement vicieux de Crimson s’agrandit davantage pendant qu’il observait son doux amant reprendre ses esprits, et il voyait presque les engrenages se remettre en marche dans son cerveau lorsque le bel être sylvestre se redressa brusquement pendant qu’un air légèrement  étourdi se peignait sur ses traits réguliers. Pas la peine de vous faire un dessin, mais non seulement ce ne devait pas être le réveil le plus agréable pour Amelëyr pour plusieurs raisons logiques – il n’est jamais très plaisant de dormir aussi peu, à même le sol, après s’être… « débattu violemment » sur ce même sol pendant une bonne partie de la nuit avec un autre homme dont la force n’avait rien à vous envier, puis de se réveiller avec une merveilleuse gueule de bois qui devait à présent faire des ravages – mais en plus, découvrir quel était le fameux homme avec qui cette nuit avait été passée ne devait pas non plus être la découverte la plus bienvenue de la journée pour lui. Et chacun de ces éléments nourrissait davantage l’amusement sadique du magicien qui ne se faisait pas prier pour montrer un sourire rayonnant de contentement à son partenaire de la nuit dernière. Mais fidèle à sa réputation, le beau sang-pur répliqua vite de sa voix rauque.

« J’espère que t’as aussi bien dormi »

Un sourcil de Crimson se redressa et il arbora un sourire en coin un peu trop séducteur et qui en disait long. Il répondit en prenant grand soin de caresser la silhouette d’Amelëyr de son regard mordoré, la moquerie lui gouttant du bout des lèvres comme un sirop à la fois sucré et amer.

« Hmm… ma foi, oui… bien que courte… » Les yeux de Crimson vinrent se plonger dans ceux de son interlocuteur. « … je pense avoir passé une nuit particulièrement sensationnelle. »

Ha… ce petit jeu n’allait pas s’arrêter. Une fois que les deux hommes avaient commencé à se chercher, ils n’étaient pas près de s’arrêter. Même si l’acte avait été poussé au maximum… il en fallait toujours plus, pas vrai ?

« Inutile de te demander si t’as passé une nuit agréable. »

Un éclat de rire échappa des lèvres de Crimson qui relâcha sa tête en arrière avant de se redresser un peu plus pour mieux faire face à l’elfe.

« Je pense que les jolis dessins qui recouvrent ton corps sont en effet une réponse suffisamment éloquente. »

Lorsqu’Amelëyr se leva pour aller prendre une cigarette, Crimson regarda son corps nu un peu plus, ainsi que les fameux « jolis dessins », mais fut interrompu dans sa contemplation lorsque ce premier lui lança son paquet. Le mage haussa les épaules et déposa le paquet sur le côté sans en prendre. Fumer n’était pas assez attrayant aujourd’hui. S’il voulait devenir dépendant de quelque chose, il fallait que ce soit quelque chose de plus intéressant que ça. Un plaisir et un manque d’un niveau au-dessus. Un autre sourire glissant sur ses lèvres marmoréennes, il se redressa souplement et s’étira avec volupté, ses muscles roulant sous sa peau par la même occasion. Il observa son amant d’une nuit s’accouder à la fenêtre, soufflant un nuage de fumée grisâtre, ses longs cheveux cascadant dans son dos. Crimson prit le temps de jeter un coup d’œil aux dégâts qu’ils avaient causés la veille – ou plutôt quelques heures auparavant – et ne put retenir un ricanement grinçant lorsqu’il vit l’état dans lequel ils avaient mis la caravane de l’acrobate. On aurait dit qu’un ouragan s’était déchaîné entre ces quatre murs. Outre les bouteilles d’alcool jonchant le sol, leurs vêtements (ou ce qu’il en restait, et Crimson s’esclaffa de nouveau en découvrant l’état de son caleçon qui ressemblait plus à un morceau de tissu qu’on aurait donné à un lion affamé) étaient éparpillés un peu partout dans la pièce et parfois même à des endroits insolites. D’autres objets avaient vraisemblablement été catapultés hors de leur place, et Crimson se souvenait vaguement qu’après avoir envahi la banquette, ils s’étaient largement étalés sur la table, et le magicien se demandait le nombre de tours qu’ils avaient réussi à faire endurer à leur corps jusqu’à être épuisés au point de s’endormir à même le sol.

« Si tu veux prendre une douche, c’est la dernière porte à gauche juste avant ma chambre. »

Crimson s’interrompit dans son travail d’observation et vit le dos d’Amelëyr disparaître dans la pièce voisine, la cuisine. Le sang-mêlé pivota sur ses talons pour se diriger vers ladite salle-de-bain, et lança par-dessus son épaule :

« Ce serait de mauvais goût de te proposer de me rejoindre, j’imagine. »

Entrant dans la pièce, le mage se trouva nez-à-nez avec son reflet, et il sourit en voyant l’étincelle qui brillait dans ses orbes dorés. Oui, si son esprit n’avait pas gardé un souvenir précis de tous les évènements de la nuit précédente, son corps en avait retenu l’essentiel. Qui aurait cru que ces deux là auraient une aventure ? Et… quelle aventure… Crimson était difficile à contenter, et il devait avouer qu’Amelëyr s’était montré largement à la hauteur, bien qu’ils vivent dans deux mondes complètement différents. Le magicien ne cherchait plus à trouver quelqu’un comme lui. Il doutait même qu’une telle personne puisse exister, mais il était assez malin pour ne pas sous-estimer le Monde et les Dieux. Qui sait ce que la roue de la fortune lui destinait, si telle chose existait seulement. De sa longue main ferme, il alluma l’eau et se glissa sous le jet brûlant. Une fois propre, il sortit de la cabine et enveloppa un drap de bain autour de ses hanches et quitta la pièce. Ses cheveux humides ondoyaient sur son front pâle avec grâce, et sa peau était encore humide, sa démarche assurée et décontractée. Il retrouva le grand blond dans la cuisine et ne prit pas la peine de notifier sa présence. Il s’adossa à un mur et croisa ses bras sur sa poitrine sculptée et fixa son hôte de son regard perçant.

« Hm… pas que je sois un pervers incorrigible, mais je n’ai simplement plus vraiment de vêtements opérationnels… sauf si tu es prêt à affronter June et Lyvion s’ils me retrouvent à sortir de chez toi à moitié nu, je pense qu’il vaudrait mieux que tu me prêtes une tenue à peu près décente… »

Le magicien sourit ensuite, un air de complicité et d’espièglerie brillant dans ses yeux. Il faut avouer que lui non plus ne voulait pas se traîner une insupportable June qui ne savait simplement pas la fermer et qui risquait d’être un peu trop bavarde si jamais elle le voyait se promener à moitié nu dans le campement. Un autre jour, il n’aurait pas dit, mais très honnêtement, aujourd’hui, il n’était pas d’humeur à se coltiner ses remarques. Parfois il se demandait comment lui, un loup solitaire, avait fait pour se retrouver coincé avec les membres du cirque. Si encore il pouvait la faire taire… Mais c’était quelque chose d’intéressant pour lui. Être auprès d’eux rappelait à sa conscience qu’il avait été humain. Curiosité, n’est-ce pas ? Cela ne l’empêchait pas pour autant de s’amuser avec eux… oui, il se le rappelait sans cesse… ils étaient tous si incroyablement complexes, et pourtant si faciles à déchiffrer… il se délectait d’observer leurs actes toujours plus insensés. Et s’il pouvait y participer, c’était parfois encore mieux…

Avec un léger froncement de sourcils, Crimson se rapprocha d’Amelëyr et passa son pouce sur la mâchoire de celui-ci, où une trace rougeâtre dont il était sûrement l’auteur s’esquissait dans toute son éphémère fierté.

« … ton pouvoir est vraiment puissant… tu m’as complètement fait perdre l’esprit… » Il rit un peu en prenant conscience de l’ironie de ses mots. Ce n’est pas comme s’il était parfaitement sain d’esprit. Mais au moins, il avait un contrôle absolu de ses actions. Hier soir, c’était loin d’être le cas. La luxure et l’alcool l’avaient emporté sans laisser à sa raison méticuleuse un quelconque choix. Il sourit. « Je n’ai pas l’habitude de perdre le contrôle. C’était intéressant… » Il laissa sa main retomber et ses yeux vinrent se planter dans ceux de l’elfe, cyniques, dangereux. « Un peu de nouveauté est toujours la bienvenue. Merci d’avoir joué avec moi…»

Le Monde est un plateau de jeux, et toute chose y est prétexte à s’amuser, à jouir…

#Code by Nao ✖ D R O W N I N G


Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 125 Messages : 445
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Mer 23 Aoû 2017, 00:52





Drowning
Feat Crimson


T’es actuellement en proie à deux sentiments contradictoire, qui utilise ton fort intérieur comme champ de bataille afin de déterminer lequel des deux sera le plus légitime. Le premier, la satisfaction. Parce que t’as passé une bonne soirée et une nuit plus qu’agréable –même si tu ne te souviens pas de tout et que ton corps semble te contredire – et que tes besoins primitifs ont été assouvis. L’autre, le regret. Parce que ton amant de cette nuit, bien que sang-mêlé, reste à moitié vampire, et que les vampires, tu en as une peu phobique. Comme quoi, l’alcool inhibe les sens –y compris l’instinct de survie- et désinhibe la personnalité –et pousse même certains traits à leur paroxysme. Tu sais pourtant que quand t’es saoul tu fais toujours connerie sur connerie. Parce que t’es juste con en fait. Enfin, peux-tu vraiment qualifier cette nuit de connerie ? Doute. T’es surtout paumé, en vrai.

Lorsque Crimson fait référence aux marques que ses ongles ont tracé sur la peau de ton dos, tu laisses échapper une grimace mi-amusée mi-agacée. Tu regrettes que son pouvoir de régénération ai déjà effacé tes propres marques de sa chair. Sans quoi tu te serais fait un plaisir de surenchérir. C’est presque injuste ; de la triche. Quoiqu’on fasse il ressortira toujours indemne alors que les autres –alors que toi- devront supporter les vestiges éphémères d’un champ de bataille gravé sur votre corps.

Sa remarque t’arrache un ricanement, toutefois tu ne réponds rien, le regard toujours fixé à travers la fenêtre. Dire que l’idée ne t’a jamais effleuré l’esprit serait mentir. Mais ta raison t’as soufflé de t’arrêter là. Déjà, pour ta santé mentale, histoire d’éviter de prolonger le conflit entre la soif de chair et la phobie des vampires. Ensuite, pour ton propre corps qui, s’il n’est pas en reste niveau plaisir et a certainement son compte pour le reste de la semaine, aimerait tout de même bien un peu de répit. Mais, réfléchis un peu, elfe impulsif. N’est-ce pas là, cette nuit et tout le reste, un premier pas vers la guérison ? Le début de la fin de ta révulsion pour cette race dont deux représentants t’ont marqué au fer rouge quelques années auparavant ?

Pendant que ton camarade emprunte ta salle de bain pour se débarrasser de la crasse, de la sueur –et autres fluides corporels non identifiés dirons-nous – tu prends le temps de contempler l’étendue des dégats causés par vos ébats pour le moins… endiablés. Et tu grimaces de nouveau. Toi qui n’aime pas ranger et encore moins faire le ménage… Plusieurs petits meubles sont renversés ; le tapis a légèrement dérouillé ; vos vêtements –ou ce qu’il en reste – sont éparpillés un peu partout autour du canapé ; et nul besoin de citer les bouteilles vides à moitié renversées qui jonchent le sol de ta caravane. Tu te grattes le front d’un pouce alors que tu passes en revue tout ce que tu dois faire pour redonner un semblant d’ordre dans ton salon. C’est Crimson qui te sort de ta profonde réflexion. Tu lui adresses un regard soutenu avant de lever les yeux au ciel en marmonnant dans ta barde. Tout sauf ça Ta vie deviendrait un enfer si June assiste à une telle scène. Tu poses ta cigarette dans le cendrier et te diriges dans ta chambre pour fouiller dans ton placard. Tu reviens avec un t-shirt et un jean qui semblent à sa taille.

∞ Tiens ça devrait t’aller.

Tu retournes près de la fenêtre pour retrouver la nicotine de ta cigarette. Un jour ça te tuera. T’en as rien à foutre parce qu’on meurt tous un jour, tôt ou tard. Y’en a qui se batte toute leur vie pour mourir bêtement d’un cancer ou d’une maladie génétique rare, tandis que de vraies enflures finissent leurs jours à 90 ballets dans des maisons de retraite de luxe avec service optionnel de filles. Faut pas s’en formaliser. Non, le tout c’est de bien profiter de la vie. Bien sûr, à chacun sa façon.

Quand Crimson réduit à néant la distance qui vous sépare, un nœud se forme dans l’estomac, partagé entre l’attirance et l’appréhension. Mais il se contente de frôler la peau de ton visage –ce qui te déclenche toutefois un frisson réprimé. Et ses paroles sur ton pouvoir chassent toute pensée négative de ton esprit. Un sourire en coin étire tes lèvres, tandis que ton expression prend un air amplement satisfait, flatté dans ton ego.

∞ On me le dit souvent. C’est bien le but si tu veux tout savoir. Mettre les autres à mes pieds, les plier à ma volonté et à leurs pulsions plus ou moins inavouées… C’est jouissif, tu n’as pas idée.

Tu ne peux t’empêcher de savourer cet instant unique. T’es sans doute le premier –et qui sait peut-être le seul- à avoir pu faire perdre la maîtrise de soi à Crimson, lui qui est réputé pour ne jamais perdre pied. Tu en ressens une certaine fierté, on ne peut le nier. Et tu ne peux pas t’empêcher de le lui montrer, quand bien même tu as conscience d’avoir en face de toi un prédateur qui pourrait te faire regretter une telle effronterie. Mais, n’est-ce pas ce que tu fais depuis le début, jouer avec le feu ? Toutefois il se targue de te remettre les pendules à l’heure.

∞ Un peu de nouveauté est toujours la bienvenue. Merci d’avoir joué avec moi…

Oui, pour lui ce n’était qu’un jeu depuis le début. Pour toi aussi. Probablement. Toutefois t’as la soudaine impression d’être une proie guettée depuis son abri par un prédateur qui n’a qu’une envie : jouer avec pour prendre un peu de plaisir avant de la dévorer. Tu expires un pâle nuage de fumée devant son visage. Ton expression n’a rien perdu de ta superbe, mais ton regard s’est empreint d’une lueur de doute.

∞ Mais je t’en prie, tout le plaisir est pour moi.

En tout bien tout honneur, tu te dois de ne pas perdre la face. Mais loin d’être satisfait de cette sensation d’infériorité soudaine, tu écrases ton morceau de cigarette avant de retourner près de la cuisine, te soustrayant ainsi à la proximité de Crimson. Tu te verses du café dans un mug avant de te retourner et t’adosser au plan de travail, pour tremper ensuite tes lèvres dans la boisson chaude.

∞ Si tu veux boire ou manger un truc avant de partir, fais comme chez toi.

Sur ces mots tu attrapes un donut depuis ta réserve –ravitaillée la veille au matin – et tu t’empresses de mordre dedans, avec le même entrain que t’avais mordu la chaire du sang-mêlé la nuit même.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


Crimamel:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
Sang-Mêlé Mage & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Crimson
Sang-Mêlé Mage & Vampire
Coeurs : 73 Messages : 141
Couleurs : #d92334
J'ai traversé le portail depuis le : 22/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Crimson Actuellement je suis : en couple avec ma magnificence. *hairflip* Il paraît que je ressemble à : Hisoka de Hunter x Hunter & IRL à Jackson Rathbone et à ce propos, j'aimerais remercier : ma magnificence. *hairflip*
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Dim 17 Juin 2018, 19:22



❝LOST IN THE SILENCE, THEY BOW TO THE CALL OF THE EAST.
TANTALIZED AND SEDUCED BY THE DEMONS RELEASED.
EARS TO THE GROUND BY THE NAME OF THE MERCILESS GUIDE.
ONTO THE FIRE THAT BURNS IN THE ALL SEEING EYE.❞ - Justice


♟ Trop tard pour faire marche arrière…

Crimson avait parfaitement conscience de ce qu’il faisait. Il savait très bien qu’il rendait la situation inconfortable pour Amelëyr, avec son regard perçant, sa voix veloutée et ses petites remarques dérangeantes. Et le pire, c’est qu’il s’en délectait. L’elfe n’avait cependant jamais ouvertement perdu la face devant Crimson, c’était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles il appréciait le jeune homme. Il le trouvait amusant. Le magicien ne cilla pas lorsque son partenaire d’un soir lui souffla sa fumée de cigarette au visage. Il le suivit simplement du regard avec un sourire, tandis qu’il s’éloignait pour se servir une tasse de café. Silencieusement, Crimson récupéra les vêtements que son hôte lui avait prêtés puis les enfila sans chercher à se cacher. Avouons-le, cela ne servait à rien puisqu’Amelëyr l’avait déjà vu sous toutes les coutures, et de toute façon Crimson était loin d’être un homme pudique.

« Si tu veux boire ou manger un truc avant de partir, fais comme chez toi. »

Crimson se tourna vers lui puis hocha la tête sans se départir de son sourire.

« Avec plaisir… »

Il passa ensuite à côté d’Amelëyr pour se servir une tasse de café également, y ajoutant un sucre en chantonnant un air un peu trop joyeux. Il s’adossa ensuite à la surface à côté du jeune homme, touillant sa boisson distraitement. Ils restèrent côte-à-côte en silence pendant quelques secondes, une minute peut-être, l’elfe se mit à manger un donut avec enthousiasme, Crimson se contenta de siroter son café. De l’extérieur de la caravane, on pouvait entendre tout un brouhaha de conversations et de gens qui allaient et venaient d’un coin à l’autre du campement. Le magicien soupira.

« Ah, c’est vrai… nous avons une représentation ce soir… »

Il se redressa pour s’étirer, avant de terminer sa tasse d’une traite. Il la reposa ensuite sur la surface et se tourna vers Amelëyr.

« Je vais aller préparer mon numéro… j’ai imaginé de nouvelles prestations et je comptais les montrer ce soir. Il faut que j’aille voir ça avec les techniciens… »

Il fit ensuite un de ses sourires mystérieux, et un jeu de cartes apparut soudainement entre ses longs doigts. Il les fit tournoyer et miroiter d’une paume à l’autre avant de les faire disparaître à nouveau, sauf le valet de cœur, qu’il épingla à la poitrine de son spectateur improvisé. Il lui envoya ensuite un baiser volant agrémenté d’un clin d’œil.

« A une prochaine fois… »

Il se mit à ricaner puis se dirigea vers la sortie afin de se mettre au travail.

#Code by Nao ✖ D R O W N I N G



THAT'S ALL FOLKSSSS !!! Et tiens, je te redonne cela car le lien d'hébergement que j'avais utilisé lorsque je te l'avais offert ne fonctionne plus >w< BISOUS !


Nom.:
 

LIGUES-PRO THX CALI & KENZA & REYENN ♥
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Coeurs : 125 Messages : 445
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 | Mer 20 Juin 2018, 23:31





Drowning
Feat Crimson

Il s’écoule une minute de silence, uniquement perturbé par la cuillère de Crimson qui tourne son café. Puis ton camarade fait allusion au spectacle qui se prépare pour ce soir. Tu hoches la tête tout en observant le cirque prendre progressivement vie, à mesure que ses résidents se lèvent et s’activent au dehors. Bientôt, le lieu va grouiller de forains, comme une fourmilière. Chacun a son rôle à jouer ici, même toi. C’est peut-être pour ça que tu t’y sens à ta place, si on met de côté que tu n’as pas vraiment le choix de rester. Tout le monde a son vécu ici ; son passé, ses erreurs, ses défauts. Personne ne juge, personne ne cherche à savoir quels torts on a pu causer auparavant. On se contente de vivre, de travailler, dans l’entente et la bonne humeur, avec quelques conflits de-ci, de là, histoire de pimenter un peu le quotidien. Et lorsqu’une personne extérieure vous cherche des poux, tout le monde se réunit pour lui faire passer l’envie de recommencer. Autant dire qu’une bande de fous, de criminels, de délinquants et autres, ça dissuade vite. Cette réflexion t’arrache un sourire amer.

Tu coules un regard distrait sur le sang-mêlé quand il mentionne son nouveau numéro. Même toi, tu ignores quels tours il a préparé. Ceci dit, il semble enclin à en partager un aperçu, puisqu’il fait apparaître un jeu de carte pour le manipuler agilement entre ses doigts. C’est déconcertant la facilité avec laquelle Crimson peut captiver les esprits au point de les tromper. Toi y compris. Mais, c’est après tout son métier de magicien. De vrai magicien, pour le coup, puisqu’il a du sang de mage. Tu l’as déjà vu user de ses illusions sans en être toi-même victime.

Lorsque le jeu disparaît, il n’en reste qu’un valet de cœur qui se retrouve épinglé sur ta poitrine. Crimson te fait don d’un baiser volant avant de rejoindre la sortie. Tu dégrafes la carte pour l’observer. Ce sera bientôt la seule et unique preuve matérielle -outre les marques sur ton corps- de ce qu’il s’est déroulé ici cette nuit.

∞ Ouais à la prochaine.

En réalité vous vous recroiserez ce soir, entre deux numéros. Mais tu as bien saisi la nuance de ses propos. Rien n’exclue une prochaine rencontre en dehors du contexte professionnel. Même si pour l’instant, tu te contenteras de la nuit dernière pour un moment. Enfin… tu termines ton mug de café tout en observant Crimson s’éloigner au dehors. Tu distingues alors la silhouette de ton affiliée. Ombre s’approche d’un pas nonchalant, fidèle à elle-même. Une fois dans ton habitation de fortune, son regard inquisiteur balaye la pièce sens dessus-dessous, avant de se poser sur toi. Elle ne dit rien, mais n’en pense pas moins.

∞ Je vois que tu as bien profité de mon absence.

Tu te contentes de hausser les épaules. Tu n’as pas de compte à lui rendre. Et elle sait très bien, depuis le temps, que rien de ce qu’elle dira ne pourra changer ton mode de vie. Ses yeux roulent dans leurs orbites, une façon très humaine d’exprimer sa consternation. Puis elle prend la direction de ta chambre pour se reposer sur le lit. D’ordinaire elle occupe le canapé, mais nul doute qu’elle ne daignera pas y poser son royal derrière tant que tu n’auras pas nettoyé le salon…

Tu pousses un soupir avant de déposer le mug vide dans l’évier. Trêve de procrastination. Après une douche rapide, tu sors en direction du chapiteau. Car après tout, il y a une représentation ce soir, et toi aussi tu as un spectacle à préparer.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


Crimamel:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




Contenu sponsorisé
Re: DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16 |

 
DROWNING × Amelëyr & Crimson | +16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Khorne Vs Crimson Fists
» Michel Faber: The Crimson Petal and the White, etc.
» Satoshi Urushihara et Mie Takasse - Dark Crimson T2
» Crimson Shell
» [Emperor] Crimson Fists

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Plaine-
Sauter vers: