Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   12th Juillet 2015, 15:08


Cuddle meeeeeeeeee !!!
« Un peu de calme mignon »
On assume jusqu’au bout, main sur la hanche comme un mannequin paumé dans un parc, un sourire débile à enfermé dans un asile de fou… C’est quoi ce mélange chelou ? Le jeune homme reprend enfin une pose normale en fixant la demoiselle qui décide de répondre à sa question existentielle.

«  Bon. Au pire, on dort ici ? A la belle étoile, ce sera cool. En plus il fait plus frais qu’à l’intérieur. Moi c’est ce que je vais faire. Toi tu fais ce que tu souhaites. Vais acheter de quoi survivre pendant la nuit. Si tu me suis-je te trucide ne bouge pas de là au cas où tu décides de rester. »

Light la regarder partir, le jeune homme ne se pose pas trop de question sur le coup, il décide donc de s’assoir tranquillement en regardant le ciel se teindre gentiment de rouge et d’orange. Bien que tu médite plus à sur le temps de demain en regardant les nuages. Riant un peu tout seul de ta bêtise toujours aussi stupide, surtout sur ton coup de couple avec Heylin. Pourtant, ton sourire ne fait pas long feu quand tu es seul, un long silence te fait divaguer loin de la réalité. C’est moment de solitude sur le sol à regarder tranquillement le ciel, tu les déteste. Être avec toi-même est bien la pire punition au monde… Comme toujours, la solitude est bien ton pire ennemi dans ce genre de moment. Te frottant un peu les yeux par réflexe à cause de la lumière qui commence à disparaitre doucement.

Un bruit de pas se fait entendre, le jeune homme se redresse avant de se prendre le sac de couchage dans la face. Un petit rire se fait entendre de la part de Light. S’approchant un peu, le scorpion se stop vite quand il vu le regard de la femme.

« Tu ne t’approches pas à moins de deux mètres. Tu arrêtes tout de suite de jouer l’abruti. Tu essaies un minimum d’être agréable sinon je te laisse crever de faim. Vu qu’on est là pour encore un moment, autant tenter de faire que tu ressortes en un seul morceau. »

Penchant un peu la tête, Light fouille dans sa poche et sort son mètre de mécano et mesure la distance avec beaucoup de sérieux… bah quoi autant être sûr ! Il s’assoit à la bonne distance avec sa tête de con et déroule son sac de couchage pour s’étaler dessus comme un vrai gosse.

« Pourquoi tu ne peux pas simplement rentrer chez toi et t’excuser auprès de ton copain en lui offrant un bouquet de fleurs ou un truc complètement cliché? Dans les films ça règle le problème. »

Le démon grossit ses yeux, attend c’est qui doit faire le con ? On a pris son rôle ? Le jeune homme éclate de rire en voyant ça. Bien que celui-ci se calme vite. Se recouchant, le petit regarde le ciel avec un air un peu moins abêtissant.

« C’est compliqué on peut dire… Doudou est le genre de personne très rancunier. Enfin, je veux dire que dés qu’on se dispute un peu, il peste et boude et est très désagréable… Il m’a vite envoyé chier quand je me suis approché pour dire pardon... C’est un peu pour ça que je m’éloigne pour la soirée. Car être dans le même pieu que lui dans cet état c’est juste insupportable ! »

Eh bien rien a dire, avec le ton un peu plus sérieux, le jeune homme parait presque réel sérieux… Light tu es flippant de changer de masque comme ça, mais cela t’amuse, tu es donc une personne bien mesquine quand même.

« Puis tout est de ma faute… J’ai fait le jaloux stupide… » Il poussa un long soupir « J’ai peur qu’il ne me voit plus. Qu’il me laisse car je ne suis qu’un pauvre môme de 16.5 ans… Bon il n’a que 18 ans… Mais, j’ai tellement peur qu’il me lâche pour quelqu’un d’autre, j’ai toujours cet appréhension quand je le vois rire avec d’autre gens… Je suis ridicule. »

Light passe sa main dans ses cheveux. Étrangement on pouvait bien ressentir cette jalousie, est-elle bien réel en fait ? Peut être bien. Le scorpion se relèves un peu pour s’assoir.

« Pourtant, je sais qu’il m’aime ! On est quand même un couple ! Demain ça ira mieux, je pourrais remettre ma tête contre son torse qui me tient trop chaud les jours de plus de 30° ! »

Il se met à rire tout content, comme pour reprendre du poil de la bête ! Tapant dans ses mains, le jeune homme fouille dans ses poches tranquillement.

« Vu que t’as du faire des achats vais être sympas ! Tu veux combien ? T’as pris à manger ? Par contre tu ne m’as pas laissé le temps de te dire que je ne mange aucune viande rouge. Je la digère très mal! A part si tu voulais vraiment me tuer dans la nuit ! »

Le jeune homme rit et sort son porte feuille qui se trouve dans une poche intérieur. Bien qu’il se rend compte qu’il a totalement oublié de le vider dans son Self stockage… Mais à chaque fois qu’il y va il reste trop de temps car il voudra bidouiller un truc… Bien qu’il n’ait pas ses clefs aussi, donc la sécurité de son kiosque ne va pas le laisser rentrer… Faisant une moue, le jeune homme sort donc la liasse qu’il a…

« Bon bah, j’espère avoir assez, je ne pense pas qu’il est plus de 300 ! »

La prochaine fois après avoir arnaquer au poker pensé à tout ranger !

« Et toi sinon ? les amourettes ?»


LIGHT & CHAIN


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Chain « Gretel » Grimm-A.
« Modératrice »



Coeurs : 85 Messages : 219
Couleurs : LightSeaGreen
J'ai traversé le portail depuis le : 19/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Chain Grimm-Atlantis. Actuellement je suis : certifiée intouchable. Il paraît que je ressemble à : Kanra - Durarara!! & Marceline Abadeer - Adventure Time || IRL ▬ Elizabeth Gillies et à ce propos, j'aimerais remercier : © Reyenn
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   18th Juillet 2015, 23:46

Cuddle me!!!

Light & Chain

"Dans les films ça règle le problème". Non mais quelle idée complètement ridicule. Comme si se pointer avec un  bouquet de fleur et un grand sourire réglera tous les problèmes. Rajoutez à cela une boite de chocolat déjà entamés et c’est certain, vous obtenez ce que vous désirez, c’est-à-dire le divorce. Ou une claque. Ca reste à voir. Chain était mal placée pour donner des conseils, de toute façon. Il ne s’agissait pas de ses affaires en plus. Il n’avait qu’à gérer son couple comme il le désirait. Oui d’ailleurs ça inquiétait un peu la louve parce que visiblement, il prenait tout au pied de la lettre. Notamment lorsqu’il se mit mesurer littéralement les deux mètres qui les séparait. Il semblait même que ce soit les extrêmes avec lui. Soit il ne la prenait pas du tout au sérieux, soit il la prenait très au sérieux. Ce changement de comportement faisait qu’elle ne savait pas comment elle devrait vraiment se comporter face à lui. Elle le regarda calmement faire le con en roulant des yeux d’un air exaspéré. La soirée promettait d’être longue avec un gars pareil à côté. Elle ne voyait toujours pas ce qu’elle avait fait de mal pour mériter cela.

Il éclata de rire. Pour ce qui semblait être la première fois de la soirée, il eut une réaction qu’elle jugea être normale. Au moins ils étaient deux à trouver son conseil complètement nul. Lorsqu’il s’allongea sur l’herbe, elle fit de même. Sans se rapprocher. Toujours à deux mètres. Elle avait besoin de son espace privé et il s’était avéré que Light était le genre envahissant. Elle ne le supporterait pas longtemps si elle ne posait pas de limites. Donc elle l’avait fait et pour l’instant, cela réglait quelques souçis. Elle leva les yeux pour regarder le dégradé de couleur qui recouvrait le ciel. Elle cligna lentement des yeux comme si elle était sur le point de s’endormir mais la voix de l’autre psycho lui rappela rapidement qu’elle ne pouvait pas baisser sa garde pendant la nuit. Elle allait dormir mais seulement à moitié, histoire d’éviter de se retrouver dans une situation désagréable le lendemain. Elle tourna la tête vers lui lorsqu’il se mit à lui raconter sa vie. Elle leva les yeux au ciel comme si elle s’en foutait complètement mais en réalité, elle écoutait attentivement ce qu’il lui disait. Ca l’intéressait, d’en apprendre un peu plus sur lui. Même si ce n’était que des conneries et des foutaises.

Elle fronça les sourcils face à la description psychologique qu’il lui fit de son copain. Rancunier, chieur, désagréable. Pourquoi est-ce qu’il sortait avec si c’était pour ce genre de connerie ? C’était officiel, elle ne comprendrait jamais rien à ce sentiment. Elle n’arrivait pas à juger si elle le croyait ou pas. Il était convainquant, elle ne pouvait pas le nier. Mais quelque chose la dérangeait et elle ignorait quoi. Peut-être n’étais-ce que sa méfiance naturelle envers les personnes qu’elle ne connaissait pas bien. Ce gars était un réel moulin à paroles. Il fermait pas sa gueule. Mais vraiment pas. Elle avait à peine le temps de penser à quelque chose à dire qu’il disait autre chose. Au moins elle était sûre de ne pas s’ennuyer pendant la soirée qui allait suivre mais elle allait devoir retourner s’acheter des médicaments contre le mal de tête. C’est vrai, elle ne comprenait pas grand-chose à tout ce charabia. Mais elle n’avait jamais été insensible au malheur des gens. Même si c’est ce qu’elle tentait de faire croire. Lorsqu’il fit allusion à la jalousie, là elle pouvait comprendre. Pas question amour mais en partie. Elle était très protectrice et dans certains cas, ça pouvait devenir un genre de jalousie. Dans les deux cas c’est la peur de perdre la personne aimée alors là, elle comprenait Light. Wow, je n’aurais jamais cru écrire ça de ma vie.

Pourtant, je sais qu’il m’aime ! On est quand même un couple ! Demain ça ira mieux, je pourrais remettre ma tête contre son torse qui me tient trop chaud les jours de plus de 30° !

Elle laissa échapper un gloussement qui s’entendit à peine. C’était pas si inutile en fait, cette capacité de pouvoir mettre les gens à l’aise. Light n’était sûrement pas aussi désagréable qu’elle ne l’avait pensé à l’origine.

On aura bien besoin de lui ce soir, il va commencer à faire froid.

Elle tandit la main vers son sac de couchage qu’elle attrapa et s’arrêta net lorsqu’elle se retrouve nez contre une liasse de billets. Arquant un sourcil, elle cligne plusieurs fois des yeux sans comprendre ce que cela signifie. C’est seulement en écoutant ses dires d’abrutis sur les achats et sur le montant qu’il doit lui rembourser qu’elle comprend. 300 BALLES. Pour genre, quelques trucs. Et il lui fait un petit discours sur sa digestion, normal. Discours qu’elle prend en compte vu que non, elle n’a pas acheté de viande rouge. Elle secoua la tête pour reprendre ses esprits et entrouvrit les lèvres pour lui répondre mais comme d’habitude, il parla avant elle.

Et toi sinon ? les amourettes ?

Elle lui balança son sac de couchage en pleine figure puis le récupéra pour le frapper avec sans pouvoir retenir un sourire d’amusement. Elle pouvait parfois se comporter comme une gamine mais ça ne durait jamais bien longtemps.

Mais tu vas fermer ta gueule, oui? Laisse-moi parler un peu!

Elle cessa de le frapper et se rassit avant de le forcer à reprendre son argent. Ca va, elle vivait bien, ça n’allait pas être une soirée pour deux qui allait la ruiner. Ca ne la dérangeait pas vraiment, un peu de générosité. Elle lui adressa un petit sourire puis attrapa son sac pour en sortir un paquet de marshmallow et un briquet. Elle n’avait jamais fais du camping mais ils faisaient comme ça dans certains films. Donc pourquoi ne pas essayer?

Je n’ai pas pris de viande rouge, t’as cru qu’on allait faire un barbecue ? Juste un paquet de guimauve, et des boissons. Je dois avoir des chips quelque part, faudra chercher. Je te préviens, c’est toi qui va chercher les branches d’arbre pour qu’on brule ces trucs.

Elle lui lança le paquet de guimauves puis se redressa juste assez pour se poser confortablement. Elle étira ses muscles jusqu’à les entendre craquer. Elle ne comptait pas faire de remarques sur lui et son « doudou », cela ne la concernait pas et elle n’était pas du genre à se mêler de ce qui ne la regardait pas. S’il avait eu besoin de conseils, elle l’aurait aidé sans hésitations mais il se débrouillait très bien seul, il n’avait pas besoin d’elle. En revanche, laisser la question au sujet de ses « amourettes » planer dans l’air était une mauvaise idée. Elle détestait se confier, surtout à ce sujet. D’ailleurs c’était visible et elle se doutait que Light n’allait pas la lâcher à ce sujet. Elle attendit de trouver les bons mots pour ne pas dire de conneries. Elle ramena ses genoux contre sa poitrine et mit ses bras autour avant de répondre avec un petit sourire.

Je ne suis pas faîtes pour les amourettes. Je n’en fais qu’une bouchée.

Elle ouvrit la bouche pour laisser apparaître ses canines de louve. Lorsqu’elle vit l’expression qui tirailla les traits de Light, elle se mit à rire, balançant la tête en arrière. Elle pouvait être agréable, lorsqu’elle le voulait. Mais il fallait l’être en retour.

▬ Je déconne, Scorpio. Bon alors, tu vas nous les chercher ces branches d’arbres ou tu vas laisser une lady faire le sale boulot ? Soit un gentleman pour une fois, allez ! Sinon t’en auras pas. En plus j’ai faim.

Elle fit un geste de la tête en direction de l’arbre en attendant de voir s’il allait s’exécuter ou pas. Peut-être que la soirée n’allait pas être si désagréable, en fin de compte. Même si cela ne signifiait pas qu’elle se méfiait moins ou l’appréciait plus.

DEV NERD GIRL







Spencer & Gretel:
 


♥ :
 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   14th Août 2015, 11:03


Cuddle meeeeeeeeee !!!
« Un peu de calme mignon »
Tu étais un vrai moulin à parole, tu n’arrête clairement pas de parler. Mais pourtant ce défaut t’aide un peu, tu ne réfléchis pas à ce que tu dis comme ça, pratique non ? Bien sûr, mais c’est agaçant pour les gens qui t’écoute non-stop. Souriant comme un crétin le jeune homme se bouffe un sac de couchage dans la face, ça le mérite de dire de se taire. Bien qu’il se reçoit un autre coup assez surprenant, bien que dans son tempérament, cela été sûr. Roulant comme un crétin, il se relève pour revenir chercher son bien pour l’installer, genre comme-ci de rien n’était.  Au moins, Light se stop un peu dans sa parole, vu qu’il ne dit plus rien du tout, écoutant donc madame Chain communiquer.

« Je n’ai pas pris de viande rouge, t’as cru qu’on allait faire un barbecue ? Juste un paquet de guimauve, et des boissons. Je dois avoir des chips quelque part, faudra chercher. Je te préviens, c’est toi qui va chercher les branches d’arbre pour qu’on brule ces trucs. »

Chercher des branches d’arbre ? C’est pire que du camping précaire. Clignant plusieurs fois des yeux, le jeune homme penche la tête avec un air assez déconfit, allumer un feu en plein milieu du parc pour signifier qu’ils sont présents, c’est juste une idée dé…Génial ! Light hoche la tête tout content, ouais t’es surtout amateur de connerie en tout genre, un petit sourire sur son visage de gamin tout content.

« Je ne suis pas faîtes pour les amourettes. Je n’en fais qu’une bouchée. »

Ahahaha, la fameuse blague sur sa forme sûrement ? Light cligne plusieurs fois des yeux, faisant mine de clairement pas comprendre. Bien qu’il aille clairement prendre la perche tendu, la femme réplique vite, zut !

« Je déconne, Scorpio. Bon alors, tu vas nous les chercher ces branches d’arbres ou tu vas laisser une lady faire le sale boulot ? Soit un gentleman pour une fois, allez ! Sinon ne t’en auras pas. En plus j’ai faim.
-Attend je boiiiiiis t’es paroles, ça me désaltère ! »

Dit-il en se moquant gentiment de la demoiselle qui a pris le rôle du moulin à parole. Se levant de toute sa hauteur, le jeune homme s’étire, entendant certain craquement de ses membres. Bon bah allons donc à la mission de chercher du bois. Sautillant tranquillement pour disparaitre dans les ténèbres, le jeune homme affiche un petit sourire qui disparait progressivement. Marchant de long en large, le scorpion regarde les brindilles sur le sol, soupirant légèrement que cela ne va clairement pas. C’est alors au loin il remarque un truc en dehors, grimpant pour en sortir, le mec approche discrètement. Un sourire narquois sur le visage, il avait bien une idée en tête.

Revenant tranquillement et faisant rouler un petit bidon et un sac de charbon sur le dos. Le voilà une belle technique pour faire du feu sans danger les enfants !  Le remettant bien droit un peu plus loin d’elle, fouillant dans sa poche, le jeune homme met des lunettes de protection. Tendant la main pour faire apparaitre une lampe à souder, tu t’éclate à faire un gros rectangle vers le milieu. C’est bon, le truc est prêt. Le posant devant la femme.

« C’est mieux que de foutre le feu dans l’herbe ! Comme ça moins de rangement !»

Mettant le charbon dedans et quelques boule de papier journal, le scorpion allume son feu de joie et se rassoit sur son sac de couchage, en reprenant son mètre pour voir s’il est toujours à bonne distance, ne sachons jamais si celui-ci à bouger d’un centimètre en trop. Tu te tournes doucement vers la jeune femme.

« On a de la chance, il fait beau pour ce soir ! Quoi que s’il pleuve ton vêtement deviendra moulaaaant ! »

Remarque pertinente jeune homme. Penchant la tête de gauche à droite, le démon s’étale sur son sac de couchage.

« J’imagine que chacun se fait cuire sa petite bouffe de son côté ? Enfin, je n’imagine pas je suis sûr !»

Affichant un sourire avec toutes tes dents, le pirate regarde la femme et affiche un petit sourire.

« Au fait, tu fais quoi comme emploi ? Car si tu bosse demain, ça va ne pas être trop duuuuur ?»


LIGHT & CHAIN


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Chain « Gretel » Grimm-A.
« Modératrice »



Coeurs : 85 Messages : 219
Couleurs : LightSeaGreen
J'ai traversé le portail depuis le : 19/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Chain Grimm-Atlantis. Actuellement je suis : certifiée intouchable. Il paraît que je ressemble à : Kanra - Durarara!! & Marceline Abadeer - Adventure Time || IRL ▬ Elizabeth Gillies et à ce propos, j'aimerais remercier : © Reyenn
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   26th Octobre 2015, 14:59

Cuddle me!!!

Light & Chain

Elle cacha son sourire lorsqu’elle entendit le sarcasme qui coulait de ses mots lorsqu’il la fit taire. Elle lui présenta son majeur avec un sourire au coin des lèvres, amusée. Ce gars était vraiment pas possible. Son comportement lui rappelait étrangement celui de quelqu’un qu’elle avait connu. Un sentiment de mélancolie la traversa avant de disparaître lorsqu’elle l’entendit faire craquer ses membres. Elle aussi avait pris cette mauvaise habitude. Elle le suivit du regard lorsqu’il décida de ne pas la faire chier et de partir chercher de quoi faire du feu. En attendant, elle vérifia que personne n’était dans les alentours. Ils avaient vraiment l’air de sdf à dormir dehors. Le camping était censé se faire dans la forêt, pas en plein milieux d’un parc en pleine ville. Qu’est-ce qui avait bien pu lui passer par la tête ? Elle qui n’était sortit que pour passer un agréable après-midi loin de tout, elle se retrouvait en compagnie d’un quasi-inconnu en plein milieux d’un parc avec de la nourriture prête à passer la nuit avec. Tranquille. Elle ne tarda pas à l’entendre revenir. Sa vision changea pour s’accorder à l’obscurité et ce qu’elle vit ne la rassura pas du tout.

Elle resta mortifiée avec ses yeux rubis écarquillés devant le spectacle qui se déroulait sous son regard. Ce gars allait foutre le feu à la ville si on le laissait seul. Elle ne sut même pas d’où il avait bien pu sortir ses lunettes de protection. Pareil quand ce fut au tour d’une lampe à souder. Sans voix, elle le regarda faire, se demandant intérieurement si son heure était venue. Avec un gars pareil à côté on peut jamais savoir. Mais elle survécu quand même. Assez longtemps pour préféré être morte lorsqu’il fit la remarque sur son haut qui deviendrait moulant. Pas moyen. Les mecs… Elle se rapprocha légèrement du feu pour se réchauffer les mains, un sourire confortable sur les lèvres. Les flammes se reflétant dans les joyeux qui lui servaient d’iris, elle jeta un regard désapprobateur à Light sans pour autant vouloir être désagréable. Non, il était chiant mais elle aurait pu tomber sur pire.  N’empêche, plus les secondes passaient plus elle se posait des questions sur cet homme. Quelque chose en lui clochait et elle ignorait encore quoi. Elle le découvrirait sûrement bientôt.

▬ Ouais c’est ça, garde tes fantasmes pour toi, tu veux.
Elle attrapa le paquet de guimauves pour l’ouvrir, prenant une branche par la même occasion. Elle piqua les bonbons avant de mettre la branche sur le feu, levant les yeux au ciel d’un air désespéré. Elle fit la même chose une seconde fois, tenant une branche dans chaque main. Elle n’était quand même pas aussi égoïste, fallait pas exagérer.

▬ Non t’inquiète je m’en occupe ça me dérange pas.

Elle lui jeta un regard avant de lever un sourcil en voyant son sourire. Ouh, creepy. Elle réfléchit longtemps à sa question pour tenter de trouver la bonne réponse. C’est vrai, c’était quoi son emploi ? Pirate ? Sûrement pas, elle ne l’était plus depuis plus d’un an. Du moins, elle ne l’était plus concrètement mais dans son cœur elle le serait à jamais. Ce n’est pas une chose qui disparaît avec le temps. Elle lui tendit sa brochette de marshmallow après quelques minutes dans le feu avant de répondre.

▬ Euh… Non. Enfin je veux dire, je suis étudiante en histoire géo, j’ai cours que demain après-midi et le soir je suis serveuse. Merci de t’inquiéter mais non ça ira, à moins qu’on fasse nuit blanche ce qui, je te l’affirme, n’arrivera pas.

Elle mit l’une des sucreries dans sa bouche avant de s’enrouler dans son sac de couchage quand une brise de vent glacial lui rappela qu’ils étaient à l’extérieur. Elle attendit de ne plus avoir la bouche remplie avant de lui retourner la question, bien qu’elle se doutait déjà bien de sa réponse. Il devait sûrement être mécano, inventeur ou un truc dans ce genre de domaine. Pas besoin d’être devin pour le deviner.

▬ Et toi tu fais quoi de ta vie sinon? D’ailleurs j’y pense : ton copain, ça va pas l’inquiéter que tu dormes dehors? Ca a l’air compliqué votre relation.

Tu n’étais pas vraiment curieuse, tu voulais juste éviter quelques soucis, pour pas te retrouver avec un gars jaloux sur le dos. Un poison ambulant qui la collait c’était déjà largement suffisant. Elle prit une gorgée de la bouteille d’eau posée près d’elle avant de reposer son regard vers le démon, haussant un sourcil.

▬ C’est bon au moins? demanda t’elle en désignant les marshmallows d’un geste du menton avec un petit sourire.

Elle commençait à s'habituer à sa présence.

DEV NERD GIRL



HRP:
 






Spencer & Gretel:
 


♥ :
 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   22nd Novembre 2015, 21:49


Cuddle meeeeeeeeee !!!
« Un peu de calme mignon »
C’est fou comme tu obtiens un peu tout ce que tu veux mon chers Light. Tu as ta nuit, ton repas, ta compagnie, bref tout ce que tu veux tu l’as d’un coup de maitre. Bien qu’il pourrait avoir mieux, tu aurais pu appeler une des filles d’une nuit, mais tu n’as pas envie de faire ça, car tu n’as pas la tête à cela aujourd’hui, tu veux juste te détendre. Gardant ton sourire de môme toujours afficher comme seul expression, le jeune homme regarde la femme qui doit vraiment être wtf devant toi, enfin elle est normal vu que tout le monde est wtf devant toi.

Prenant ta brochette fait par amour par la demoiselle ici présent devant toi. Croquant dans la sucrerie, c’est sur que beaucoup de sucre remplit ta douche, mais tu adores le sucre donc tu es content.

« Euh… Non. Enfin je veux dire, je suis étudiante en histoire géo, j’ai cours que demain après-midi et le soir je suis serveuse. Merci de t’inquiéter mais non ça ira, à moins qu’on fasse nuit blanche ce qui, je te l’affirme, n’arrivera pas. »

Ah l’histoire Geo, c’est quelques chose où ta professeur voulait juste te pendre, la reprendre tout le temps, la corriger, la contredire. Tu avais 10 ans, tu en as encore la cicatrice sur ton poignet, tu as voulu terminer cette vie juste misérable que tu as vécu, une enfance que tu n’as jamais eu. Encore aujourd’hui tu vois cette cicatrice qui sans cesse te rappel cette douleur. Ce n’est pas le moment de devenir nostalgique quand même, ton passé n’existe pas, tout cela n’existe pas….ton ancien toi est mort depuis bien longtemps

Enfin c’est ce que tu te fais croire.

« Et toi tu fais quoi de ta vie sinon? D’ailleurs j’y pense : ton copain, ça va pas l’inquiéter que tu dormes dehors? Ca a l’air compliqué votre relation. »

Ah oui, ton petit jeu de faux homo, ne l’oublie pas mon coco celui là ! Tu te laisse tomber sur ton duvet avec un petit sourire et riant de cette question.

« Toujours compliqué entre nous ! »

Au moins, tu acquiesce que même votre amitié est assez spécial n’empêche, c’est ce que tu ne peux t’empêcher de penser, parfois vous êtes complice, parfois vous vous cherchez et parfois c’est chacun dans son coin, même si tu sais qu’il est toujours là si tu as un souci, enfin tu espères sans cesse qu’il sera toujours là pour toi.

« Bah, il me fait confiance ! Puis de toute façon le connaissant, il doit être sûrement entrain de s’occuper pour oublier !  Puis si vraiment regarde »

Le jeune homme prend son téléphone portable et écrit quelques choses rapidement avant de réécouter cette demoiselle qui communique avec toi.

« Oui j’adore le sucre ! En plus ça réchauffe bien tu as des super idées, j’aime ça ! »

Il tend sa main avec un pouce en l’air avec un petit sourire bien à lui, bien qu’il reprenne son portable pour écrire quelques choses avant de retourner vers la femme, son regard orangé qui la dévisage.

« Tu veux faire prof d’histoire-Geo ? T’as du courage ! Moi j’arrive déjà pas a placer le nom des villes capital des pays ! »

Tu ris un peu de t’as soi-disant médiocrité dans les études, bien qu’en vrai tu es presque capable de faire une carte à toi tout seul, tu fais presque peur Light. Le jeune homme sent une vibration et allume son téléphone en regardant et le montre à Chain.

« Tient regarde t’as réponse ! »

Sur l’écran ou la conversation surnommé Doudou, car tu l’appelles vraiment doudou en vrai comme ça on peut voir un début de conversation datant de quelques minutes :


Doudou, j’ai trouvé où dormir et une demoiselle s’occupe de moi. Je vais pas crever ce soir, a d’main <3 <3 <3 <3 Ps : tu me manques ;;



Qui est cette "demoiselle" ? t'as intérêt à revenir tu sais que tu m'inquiètes crétin ! à demain



Une gentille fille qui prend soins de moi, j'ai fait pitié tu vois ! Elle est trop mignonne et adorable! <.3 Mais t'inquiète, t'es le number one mon doudou ! Même si t'es chiant ;3;



T'as encore fait pitié ? Bon tu me diras où t'es je viendrais te chercher. y a intérêt que je reste le number one, hein. Allez bisous et fais bien gaffe à toi !


Au moins, tu étais content que Heylin suive le bon gros délire, bien que tu sais clairement qu’il te suit bien là-dedans. Montrant bien cette conversation, tu affiches un petit sourire, celui d’un homme qui est amoureux et un peu amusé, tu le fais bien.

« Tu vois ! T’as une bonne réputation maintenant ! »

Oui, d’une fille qui a facilement pitié faut croire. Au moins, tu sais que au loin Nox se tape une bonne crise de fou rire tellement il a du être wtf par cette conversation. Tant mieux !


LIGHT & CHAIN


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Chain « Gretel » Grimm-A.
« Modératrice »



Coeurs : 85 Messages : 219
Couleurs : LightSeaGreen
J'ai traversé le portail depuis le : 19/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Chain Grimm-Atlantis. Actuellement je suis : certifiée intouchable. Il paraît que je ressemble à : Kanra - Durarara!! & Marceline Abadeer - Adventure Time || IRL ▬ Elizabeth Gillies et à ce propos, j'aimerais remercier : © Reyenn
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   4th Décembre 2015, 21:54

Cuddle me!!!

Light & Chain

Etincelante lumière. Petite étoile. La première qui venait envahir le ciel qui avait tourné au bleu profond avant même qu’ils n’en prennent conscience. En réalité, elle était bien trop occupée à tenter de cerner le phénomène qui se tenait face à elle pour s’inquiéter de la tombée de la nuit. Elle se contentait de manger en silence tandis qu’il lui répondait. Elle se figea lorsqu’elle le vit sortir son portable. Elle l’entendit tapoter sur les touches sans vraiment comprendre où il voulait en venir. Elle n’avait pas voulu s’introduire dans sa vie privée, mais elle ne voulait pas de soucis avec un copain jaloux et possessif qui venait lui chercher des ennuis pour avoir dormis avec Light. Non merci. Elle avait assez de problèmes comme cela. Le terme de confiance lui paru mal choisi. Pour une personne telle qu’elle était, avoir sa confiance était déjà bien assez compliquée, mais l’appliquée en plus au domaine amoureux, ça risquait d’être aussi périlleux que tenter de faire en sorte qu’Hadès & Déméter s’entendent.

Pratiquement complètement cachée dans son sac de couchage suite à la baisse de température qui s’était fait remarquée, elle se rapprocha du feu en gigotant sans cesser d’écouter Light. Il lui suffit d’une seconde de déconcentration quand il lui demanda si elle voulait faire prof pour se brûler légèrement la paume des mains. Elle se mordit la lèvre pour ne pas éclater de son rire sincère lorsqu’elle s’imagina en professeur. Son seul but en choisissant cette filière avait été de rassembler un maximum d’information qui pourrait la menée à l’Atlantide. Sûrement pas de se retrouver dans amphithéâtre avec quelques centaines de bonhommes aussi incompétents les uns que les autres. Elle avait un self contrôle, certes. Un calme remarquable, certes. Mais pas assez pour donner des cours. ‘Faut pas déconner non plus. De plus, Light semblait illustrer à merveille ses pensées, bien que l’idée qu’il ne puisse nommer les capitales des pays semblait assez fausse. Elle fit un effort pour attraper la bouteille dos dans son sac avant de l’ouvrir.

▬ Non, je ne veux surtout pas faire prof.

Une petite gorgée d’eau. Elle continuait à le regarder taper sur son portable en se demandant ce qu’il pouvait bien y écrire. Elle ne savait même plus si elle avait pris le sien ou si elle l’avait encore oublié chez elle. Si quelqu’un l’appelait et qu’elle ne répondait pas ça allait sûrement poser problème –coucou Allen – mais sur le coup, elle décida de ne pas chercher de nouveaux arguments lui prouvant que passer la nuit dans un parc seule avec un taré qui avait faillit être la raison de sa mort était une mauvaise idée. Bon sens mis en veilleuse pour le moment. Elle attendit de s’être hydratée pour poursuivre.

▬ Je suis certaine que t’exagères. Vas-y, au hasard : capitale du Danemark. Je te préviens, tu loupes tu te prends une douche.

La bouteille d’eau servira de jet d’eau. A peine finit qu’elle se prenait une source de lumière en pleins yeux. Elle battit plusieurs fois des cils et eut un mouvement de recul le temps que ses prunelles s’habituent à la luminosité. L’idée de demander de quoi il s’agissait lui traversa l’esprit mais elle eut sa réponse avant d’avoir besoin de poser la question. Ses iris scannèrent la conversation, ses lèvres se retroussant en une grimace face à tous les cœurs et mots doux qui avaient été envoyés. Elle relava certaines expressions qui lui firent arquer un sourcil et d’autres qui la firent presque sourires. Elle recula une fois qu’elle fut assurée qu’elle n’avait rien à craindre du « copain » aka Doudou. Surnom absolument ridicule d’après elle qui ne comprenait absolument pas cette envie d’appeler l’autre par des noms aussi absurdes et ridicules que « doudou ».

▬ Ouais j’ai bonne réputation sauf que je suis ni mignonne ni adorable, tu permets, on se connait depuis cinq heures je te rappelle, il est encore un peu trop tôt pour utiliser ce genre d’adjectifs.

Regard appuyé adressé, guimauve jetée sur lui, elle ne tarda pas à s’allonger avant de se rouler en boule sans pour autant le quitter du regard. Les compliments ne lui faisaient ni chaud ni froid, encore moins de la part d’un inconnu. Nope, question confiance, il était encore loin du but pour avoir la sienne. Y avait pas moyen. Elle savait qu’elle allait dormir de façon extrêmement perturbée, ses sens réagissant instinctivement à chacun des mouvements ou des bruits qui allaient avoir lieu durant son sommeil. Sommeil qui n’allait pas tarder à la gagner. Elle réfléchit quelques secondes avant qu’une question ne germe dans son esprit. Sa façon de déconner à propos de tout et de s’attirer des ennuis lui rappelait étrangement quelqu’un dont elle préférait ne pas se remémorer le prénom.  

▬ T’es le genre à te foutre dans les emmerdes toi, non?

DEV NERD GIRL







Spencer & Gretel:
 


♥ :
 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   15th Janvier 2016, 15:38


Cuddle meeeeeeeeee !!!
«« Tout n'est que mensonge »
Fuir tout, fuir le toi qui est pourtant dans ton esprit, c’est pourtant pas compliqué. Tu es toujours à trouvé le moyen de te vider la tête, toujours entrain de te tuer, te déchiré pour ne pas affronter le toi qui te sépare du monde normal. Enfin, tu as trouvé une victime, ou plutôt une âme charitable qui veut bien de ce toi inventé pour juste t’occuper. Dit comme cela, on dirait que ce n’est qu’un objet, mais tu es comme ça, hélas. A voir les gens comme de l’occupation, ils sont comme toi et elle pourtant. Non, les gens sont des choses cruel, tu ne veux pas t’accrocher, tu ne veux pas souffrir comme avant.

Bien que le passé soit le passé, il est toujours là pour te rappeler sans cesse que tu n’es qu’un être faible et dénué de tout sens de vie. Combien de fois tu n’as cessé d’envier ses gens qui ne pense pas, toi tu es obligé de te faire souffrir encore et encore pour être comme eux, au fond peut être que tu les détestes plus que tout. Tu es un être plutôt haineux en vrai, mais ça tu ne le montre pas, tu veux juste être comme tout le monde, alors que tu détestes le monde. De toute façon, cette fille au lever du soleil tu ne la reverras sûrement plus, alors autant profiter ? Oui, autant s’occuper, ce n’est qu’une passade. Chain fait des études en histoire Géographie, pour ne pas être professeur ? C’est intéressant comme concept, enfin après peut être veut-elle être historienne ? Non, elle n’a pas le carrure ni même la pensée. Affichant un petit sourire, tu cherches, non tu ne veux pas savoir.

« Je suis certaine que t’exagères. Vas-y, au hasard : capitale du Danemark. Je te préviens, tu loupes tu te prends une douche. »

" Copenhague, qui s’écrit København situé à l’est du Danemark dans la région de Hovedstaden, elle fait  8 825ha. Il y a environ 1 950 430 voir plus vu que ce chiffre ne date que de 2013. Fondé par les Viking au 10éme siècle, c’est une ville de pêcheur du fait qu’elle baigne dans la mer Baltique. De plus c’est la plus grande ville de ce pays, donc elle héberge plusieurs fonction du pays. Bien que Copenhague dit Gran Copenhague est aussi un regroupement de 18 commune donc on dit Copenhague amt. C’est une ville qui se veut écologique voulant à tout pris préserver la terre, beaucoup de transport en commun comme le métro essaie d’être vendu comme il le peuvent pour éviter la voiture. Celle-ci est une ville polaire étant donné que la température local est souvent de 9 °C ; Elle se situe a 55° 41′ 24″ Nord 12° 35′ 09.6″ Et de plus…"

Tu fais des gros yeux, il ne faut dire ça, ne pas dire ça du tout. C’est venu comme ça d’un coup. Tu es un wikipédia à toi tout seul. C’est venu comme ça, d’un coup. Chaque fois qu’on te pose une question, le mot clef apporte une réponse toute prête et endormante. Il ne faut dire ça, surtout pas. Te grattant la tête, tu cherches, une réponse stupide, une réponse débile… Aller ! Ce n’est pas compliqué ! Une réponse, vite…vite.

« Ah facile ! Vienne ! Quand même qui ne sait pas ça ! En plus là bas on vienne en masse avec ces Dame de marque » éclat il de rire

Bon dieu que ta tête est entrain d’hurler, rien que pour le Jeu de mot débile avec les noms propres, mais surtout pour cette erreur si… Si énorme, mais tu es débiles voyons, joue ton rôle à merveille. Heureusement que le portable avec Doudou ta un peu fait oublié, ton cerveau repasse en mode off, soupirant presque de soulagement.

« Ouais j’ai bonne réputation sauf que je suis ni mignonne ni adorable, tu permets, on se connait depuis cinq heures je te rappelle, il est encore un peu trop tôt pour utiliser ce genre d’adjectifs.
- D’accord t’es qu’une méchante fille alors ! »

Dit-il d’un air moqueur très détendu. Au moins, elle n’a pas tord tout de même. Pourtant quand tu l’as regarde, tu ne vois pas une serial killeuse, ou autre chose potentiellement dangereux pour la vie de l’homme. On dirait plus une fille qui vie sa vie comme elle l’entend, qui ne cherche pas la merde, mais qui adore attirer celle-ci sans le vouloir. Une personne normale ? Sûrement. Un moment de silence calme, cela fait un petit temps mort ? La jeune femme semble ce caler, pendant que le jeune homme regarde le ciel étoilé, c’est beau ? Non, c’est juste du gaz lumineux dans le ciel.

« T’es le genre à te foutre dans les emmerdes toi, non? »

Tu tournes les yeux orangé vers la jeune femme aux cheveux de jais. Affichant un sourire stupide bien idiot. Question plutôt rhétorique vu que cela se voit clairement ! Mais, il ne passe pas son temps être dans la merde, enfin il l’a cherche tout le temps en vrai.

« Mais non ! C’est la vie qui me met des bâtons les roues ! Je suis une grosse victime de la liiiife ! »

C’est sûr que ta trop une tête de victime Light. Sachant que tu sais parfaitement que tout le monde est victime de la vie, cela n’a pas de sens de se dire victime. Enfin, tu t’en fiche un peu, c’est une réponse balancé comme ça.  Mais, ce n’est pas idiot de demander ce genre de question, cela lui permet de rebondir ? Oui pour en poser une autre.

« En fait, tu veux savoir ma vie ? Je savais que j’étais ton type, tu veux savoir si je suis un bon partie ?!  Okay alors ! »

Tu te redresse pour parler assis, avec un sourire débile. Bien que tu n’as aucun souvenir de ton passé, enfin des fragments, donc tu vas tout relier pour faire une histoire tout aussi passionnante qu’un épisode de Colombo.

« Je suis né en Irlande ! Je suis issu d’une fée et d’un hybride scorpion ! Tu vois j’étais différent de tout le monde, qu’à mes 10 ans je me suis suicidé ! Mais on m’a grillé avant ! La haine ! Après je suis allé en Égypte et je suis MORT ! Mais maintenant je suis revenu à la vie pour vous jouer une mauvais tour ! »

Tu poses un moment de silence.

« Non je déconnes quand même. Non ; je suis juste un orphelin qui tente de s’éclater de la vie. Enfin, j’ai jamais eu vraiment de gens qui m’aime, donc peut être que j’attire l’attention comme je peux ? Puis y a doudou qui c’est incrusté dans ma vie, et d’autre gens géniaux. Peut être que t’en feras partie ? Enfin, le début est bien vrai ! Je suis bien Irlandais et mes parents sont bien de cette race. On va dire que c’était la petite partie vraie le début ! Je rejoins les deux bouts comme je peux mais je m’éclate maintenant ! Car j’ai une famille et des amis pas comme avant. »

C’est mot de ta bouche sonne aussi faux qu’un discours d’un arracheur de dent. Pourtant la première version était tout de même la vraie, mais ça tu le garde pour toi ! Puis si tu étais un suicidaire et un mort, peut être que tu ne serais pas aussi joyeux, en fait les deux versions sonnent toutes aussi faux.

« Et toi alors ? Aller 36 15 my life ! »

Petite touche d’humour, on fait passer le temps comme on peut non ?


LIGHT & CHAIN


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Chain « Gretel » Grimm-A.
« Modératrice »



Coeurs : 85 Messages : 219
Couleurs : LightSeaGreen
J'ai traversé le portail depuis le : 19/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Reyenn. Mon nom est : Chain Grimm-Atlantis. Actuellement je suis : certifiée intouchable. Il paraît que je ressemble à : Kanra - Durarara!! & Marceline Abadeer - Adventure Time || IRL ▬ Elizabeth Gillies et à ce propos, j'aimerais remercier : © Reyenn
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   24th Mars 2016, 00:53

Cuddle me!!!

Light & Chain

«Ah facile ! Vienne ! Quand même qui ne sait pas ça ! En plus là bas on vienne en masse avec ces Dame de marque. »

Sa main aux longs doigts fins caractérisés par la multitude de bagues en argent qui y trônait se posa sur son visage pour cacher son air désespéré. Vienne. Capitale du Danemark. Limite il aurait put sauver la mise s’il n’avait pas agrémenté sa réponse de l’espèce de blague qui obligea la brune à serrer les dents. Plus pour ne pas laisser échapper un sourire que pour lui dire de se taire une fois pour toute. Ses doigts remontèrent jusqu’à se front pour le dégager des mèches noires qui lui cachaient la vue. Elle préférait se taire, l’emprisonner dans un silence bien calculé pour qu’au moins il comprenne à quel point sa réponse était…stupide. Cependant, elle avait remarqué. Les yeux qui s’écarquillent. Le temps de réponses. Les longues secondes qui s’ensuivent. Elle avait attendu, s’attendant à tout sauf à une réponse fausse. Tiraillée entre l’idée d’un individu aux capacités mentales réduites ou quelqu’un qui faisait tout pour donner cette impression. Elle ne lui demanda pas. Il éclata de rire, comme amusé par sa propre blague. Le sac de couchage atteignait à présent son nez, ses deux iris rubis et ses cheveux d’ébènes étant les seules choses encore visible dans la noirceur de la nuit qui tombait.

Elle se surprit à sourire à sa réponse. La vie. Elle qui était à l’origine de tous ces malheurs. De toutes ces stupides rencontres. De cette nuit passée avec un inconnu à discuter autour d’un feu comme s’ils se connaissaient depuis des lustres. Deux bons vieux potes de guerres qui se retrouvent depuis un bail et qui échangent leurs histoires. Histoires brisées par les coups foireux du destin. Histoires dont la fin reste indécise. Peut-être pour la première fois de la soirée, elle partageait son avis. Ils étaient des pantins. Des victimes. Pensant qu’ils pouvaient faire tout ce qu’ils désiraient alors que la vie contrôlait tout, en réalité. Une vision bien pessimiste qu’elle ne le voyait pas exprimer. Mais il l’avait fait. Il regagnait le niveau d’estime qu’il avait perdu après sa blague complètement pourrie. Elle tenta de lui dire qu’elle partageait son avis mais il s’emballa un peu trop vite, lui proposant de lui raconter sa vie. Face à tant de vivacité, la louve leva les sourcils. Déjà, elle n’avait pas de type. Genre pas du tout. Et même si elle en avait un elle ne voyait pas trop Light comme étant son type de gars. Trop…Trop Light quoi. Juste trop.

« Attend attend, je… »

Elle abandonna l’idée de l’interrompre, préférant ne pas finir sa phrase lorsqu’elle le vit se redresser.  A fond. On aurait dit qu’il allait lui raconter une histoire. Et elle, en bonne élève, elle prenait la peine de l’écouter, aucune émotion ne traversant son visage tandis qu’il lui faisait part de son suicide, de sa mort, de son retour. Elle était encore en train d’assimiler tout cela lorsqu’il se reprit à la dernière seconde. Là, elle comprit. La deuxième version de l’histoire sans fin censée être sa vie sonnait creux. Fausse. Elle l’écouta tout de même, se raclant la gorge lorsqu’elle entendit la possibilité de faire partie de sa vie. C’est vrai que quand on prenait le temps de le connaître, il n’était pas aussi désagréable que cela. En fait, y avait pas de termes pour décrire ce qu’était Light. Il sortait juste du lot. Mais pas assez pour que les capacités d’observations de Chain soient moins efficaces. Elle se redressa à son tour sans se séparer de son sac de couchage.

« Tu mens. Je suis sûre que tu me mens, ou alors il y a un truc qui m’échappe. La capitale du Danemark est Copenhague, en passant. Mais tu le savais sûrement déjà, non? »

Elle arqua un sourcil, l’ombre des flammes dansant sur son visage, accordant à son regard une vivacité sauvage. Elle haussa les épaules après quelques secondes comme pour classer la question. Il n’avait aucun compte à lui rendre. Elle aurait put lui poser plus de questions mais elle ne l'avait pas fait. Elle partait du principe qu'il lui dirait quelque chose s'il en avait envie. Forcer n'était pas fait pour elle. Après tout, elle faisait peut-être fausse route. Peut-être qu’il était juste vraiment con. Elle se posa confortablement, reculant légèrement pour se retrouver dos contre un arbre, calée. Son regard ne le lâcha pas une seconde.

« Tu m’as raconté ton histoire donc je vais te raconter la mienne, comme ça on sera quitte. Elle est aussi joyeuse que la tienne. »


L’ironie se sentait dans sa voix de velours lorsque ses mots s’échappèrent de ses lèvres. Elle aurait put lui inventer une histoire à dormir debout, lui mentir, mais elle n’en avait pas envie. Ce n’était pas son genre. Sa franchise et son honnêteté l’en empêchait. Evidemment, elle allait éviter les détails pénibles, il n’aurait droit qu’aux grandes lignes. Mais de la part de Chain, c’était déjà une lueur de confiance.

« Je ne me souviens pas de ma mère. J’imagine qu’elle devait être une hybride loup garou parce que j’ai eu ce gêne là. Ou peut-être pas. J’ai pas envie de savoir je crois. En vérité je me souviens de que dalle, juste de m’être réveillée seule dans une forêt avec mon frère. Mon père est Poséidon, d’ailleurs, super détail ça, il s’est pas foulé pour nous aider ; en fait il a juste pas bouger de son trône. Bref, passons. On a quitté la forêt pour des camions, les camions pour un bateau puis on s’est retrouvé sur un autre bateau. C’était le bateau pirate où j’ai passé la majeure partie de ma vie. Et après, disons que j’ai eu un léger petit souci qui a fait que je me suis retrouvée par-dessus bord et j’ai atterris ici. Donc moi ma famille je l’ai perdu.»

Moins de détail possible, une certaine amertume dans la voix. Même après des mois, voire des années, elle avait toujours du mal à raconter sa vie sans éprouver une once de regret pour ne pas avoir empêché ton frère de naviguer vers les Bermudes. Trop tard. L’heure n’était plus aux regrets. Le seul souvenir des jours heureux passés sur le bateau lui arracha de force un sourire. Elle détourna la tête pour regarder entre les arbres qui s’étendaient à des mètres à la ronde. Le feu crépita lorsqu’elle bougea légèrement, frissonnant à cause du froid. Elle fit quand même un effort pour ne pas laisser le silence durer trop longtemps.

« T’sais, c’est bizarre mais tu me rappelles étrangement un ami. Mon meilleur ami, en fait. Il avait le don de s’attirer les emmerdes lui aussi. Enfin, t’es plus stupide que lui mais bref. C’est quoi la pire connerie que t’ais jamais faite?  »

Elle était curieuse de savoir à quel point ses conneries pouvaient être graves. Ses paupières étaient de plus en plus lourdes, mais elle avait envie de savoir. De connaître. D’en apprendre plus sur lui. C’était étrange, elle avait l’impression d’avoir quelque chose en commun avec lui, que quelque chose lui échappait. Quelque chose qui les dépassait tous les deux mais qui, dans la nuit, se mêlait aux ombres pour disparaître.

DEV NERD GIRL







Spencer & Gretel:
 


♥ :
 
Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Sans D. Howlett
« Demi-Divinité fils de Thanatos & Araignée »



Coeurs : 46 Messages : 102
Couleurs : Je parle en #510079 & Charlotte en #f0a9ae
J'ai traversé le portail depuis le : 06/04/2015 et on me connaît sous le nom de : Lyria, Lyrn. Mon nom est : Sans Din Howlett. Actuellement je suis : Volage et hétéro. Il paraît que je ressemble à : Dazai Osamu de Bungou Stray Dogs - Kit Harrigton IRL (oui je l'avais déjà en tête ahaha "sort"). et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même.
MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   3rd Avril 2016, 22:18


Cuddle meeeeeeeeee !!!
«« Tout n'est que mensonge »
« Tu mens. Je suis sûre que tu me mens, ou alors il y a un truc qui m’échappe. La capitale du Danemark est Copenhague, en passant. Mais tu le savais sûrement déjà, non? »

Oui.

« […]. C’était le bateau pirate où j’ai passé la majeure partie de ma vie. […] »

Tu es aussi pirate, le calcul est rapide. Elle lui ressemble.

« Enfin, t’es plus stupide que lui mais bref. C’est quoi la pire connerie que t’ais jamais faite? »

Tu vas lui dire quoi ? Hein ? Light, tu vas lui dire quoi en ce moment même ? Tu vas lui dire que tu as tenté de tuer ta propre mère en fantôme ? Tu vas lui dire que tu t’es tué ? Tu vas lui dire que tu es un poids ? Tu vas lui dire que ta naissance est juste une pure connerie ? Hein Light ? Tu vas lui dire quoi ? Qu’est-ce que tu vas lui dire encore comme mensonge ? Vas y crache ton venin ! Vend-nous le rêve que tu débites par seconde ! Aller ! Dit lui. Mais en faite, c’est juste ta vie la connerie. Toute ta vie n’est qu’une connerie qui plonge tous ceux qui t’approche, tu vas la couler dans ton mensonge ?

Bien sûr que oui !


Tes yeux orange la fixe avec un petit rire et tu te mets à réfléchir. Tu sais déjà la réponse de toute façon. Mais, c’est presque un art digne des plus grands acteurs. Car Light, tu connais les mimique facial, les mimiques de paroles. Un menteur à le chic de parler trop vite, car il est tellement fier de son mensonge, qu’il le dira vite. C’est un défaut majeur du menteur. Tout comme les gestes trop parasites vont te griller, il faut peu bouger, et surtout ne jamais porter sa main à son visage, c’est un signe de stress, ne pas se gratter, tout doit être parfait. Un parfait menteur, bouge peu, sait quand il faut parler, sait qu’il ne faut pas fuir le regard de la personne et surtout ne jamais regarder à gauche…

Pourquoi ne pas regarder à gauche ? Car sur la gauche, c’est la partie du cerveau où l’imagination est la plus présente, c’est le côté créatif, le côté que beaucoup utilise, le côté favoris des artistes. Alors, les yeux sont contrôlés par cet hémisphère lors du mensonge, car c’est celui qu’on utilise. C’est pour ça que light est toujours évasive certain moment, ne pas trop utiliser le côté pour rester dans celui  de droite. Enfin, tout est compliqué dans le corps humain. Tout comme il faut doser sa voix aussi, mais comme elle le connait peur, sa voix n’est pas un danger. Il faut aussi ne pas renforcer la crédibilité du mensonge, c’est un grand piège. Cette gymnastique te pourris la vie Light. Tu sais comment être un bon menteur, tu as tellement pris l’habitude de t’entrainer, que cette gymnastique est presque naturelle chez toi. Ca y est le temps de réponse naturelle vient de s’écouler, il est temps de répondre.

« Chaud ! Je ne sais pas trop, j’en fais tellement à chaque niveau ! Je t’avoue que je ne suis pas capable de savoir ! Toi t’en a une grosse ? On dirait qu’on est chez les connards anonymes ! Je suis Light, et  ça fait des années je fais des conneries, pardon. »

Tu te moques, tu es un mauvais menteur, tu sais que ramener un JE dans une conversation peut vite t’incriminer, mais la société fait que le JE soi le plus utiliser, donc cela passe crème. Gardant un petit sourire, tes mains ne bougeant pas trop, ne se serrant pas trop, c’est dur de ne pas paraitre faux, c’est dur de ne pas être normal. Au fond, tu pourrais juste être comme tu es censé être : blasés par la vie comme Hadès ?

Non, c’est ennuyeux d’être comme ça.

Le jeune homme se remet correctement sortant alors sa grande queue de scorpion avec un grand sourire tout content, elle se rétorque doucement laissant apparaitre  ce dard menaçant au dessus de ta tête.

« N’empêche c’est trop cool, tu es la fille de Poséidon ! Bon un peu poilu pour une fille de Poséidon ! Mais, c’est cool. Tu maitrises l’eau ?! Tu sais respirer sous l’eau ?! Enfin, ça doit être moins cool car t’as eu qu’un parent. Bah je n’en ai pas eu moi, donc bon ! Mais, n’empêche, t’es une demie-déesse, t’es trop cool ! »

Un bon menteur sait qu’il faut souvent plus parler de la personne que soit, une petite nuance sur sa personne, et on retourne sur l’autre. C’est fou comme tu peux embrouiller n’importe qui. Et surtout ne jamais donné de détail. Tu dois rester vague, pour ne pas assommer la personne, toujours paraitre peu informer pour ne pas poser trop de question sur ta personne.

« Enfin, j’en ai croisé quelques un ! Mais, pas encore de Poséidon (enfin si mais tu vas te taire) ! J’ai vu un Hadès…euh… Ah oui, une Iris aussi ! Némésis aussi ! Héphaïstos aussi ! Vous avez tous un petit truc Génial ! Je vous admire presque d’être demi-divin quand même ! »

Tu secoues ta queue dans tous les sens comme un chien tout content, tu es intrigué par ces personnes au fond, c’est étrange. Oui, des gens puissant, des gens au dessus de tous donnant naissance à des êtres… Si faible, si ridicule. Si fragile. Tu ne comprends pas, si les dieux meurent, est-ce que c’est leur progéniture qui prend les devant ? Si on tue un demi-dieu, est-ce que cela engendre quelque chose ? Si on accouple deux demi-dieux opposés, qu’est-ce que cela fait ? Tu es si intrigué. Tu les considères comme des bêtes. Trop de question, trop de réflexion. Reprend toi vite !

« En fait, j’avoue que tout est intriguant dans ce monde… Ris-tu. Me suis toujours demandé si c’était réel, si je n’étais pas mort dans la rue enfant ! Mais bon, Doudou me rappelle que la vie c’est génial ! Et c’est drôle de s’amuser ! »

….Tout cela n’est qu’un mensonge. Tu détestes la vie. Heylin t’as juste remonté un peu, mais tu sombres encore plus. Au fond, qu’est-ce que la vie à d’amusant ? C’est quoi le but ? Tu t’en fous. Y a rien de drôle, d’amusant, de jouissif… Tu es une coquille si vide Light. C’est presque terrifiant de se dire que ta vie, elle est terminé depuis tes 10 ans. Depuis, tu ne fais qu’être poussé par les autres, par la vie des gens. C’est vrai, si tu ne t’étais pas pris la tête avec Andrew, tu n’aurais pas rencontré la ligne de vie de Chain.

Ta vie se fait pousser par les lignes de vie des autres. C’est drôle, non… C’est si triste Light. Ta vie fait des Zigzags pour toucher celle des autres qui te pousses vers d’autre. Tu es comme ça. Le jour où plus personne ne sera là pour te pousser, eh bien tu resteras ce que tu es.

Un être désillusionné, sans envie, sans rien d’autre que gober toutes les informations, les classer et recommencer.


LIGHT & CHAIN


Mon Arachnodanse te balance au bout de ma toile, mes fils te retiennent, peux tu donc stopper mon Arachnodanse?



Contenu sponsorisé
« »



MessageSujet: Re: Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]   

 

Cuddle meeeeeeeeee !!! [Pv Chain]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Mechanical chain base la suite :)
» Chain of Command:
» De la comparaison d'Argad avec le système Chain Reaction (6GS & co)
» Chain Letter
» Mechanicla Chain Base de Kotobukiya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-