Partagez | 
 

 [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
[Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Lun 04 Mai 2015, 14:48

Carton? Près. Gourde pour survivre? Près. Freya?.... Oui elle est là, c'est bon.

Bon, il faudrait déposer les conditions d'utilisation pour pouvoir s'immerger. Alors, tu te contentes de balayer la rue de ton regard de violette. Cela faisait bien longtemps que tu n'avais pas mis les pieds à cet endroit-là. Tu dirais.... 4 ans? Oui, la même année que tu as découvert le merveilleux monde de Sanctuary, avec l'affilié et des personnes comme... Hm... Jean-Kévin? Ou encore la plus pétocharde des géantes que tu as croisé. Mais bon, pour cette dernière, tu ne peux pas lui en vouloir. Parce qu'elle est à tes côtés à ce moment là. Tu ne savais aucunement les inspirations ou l'impulsion qui a poussé la jeune mi-choco à devoir sortir de sa tanière. Alors, c'était sans affiliés que tu montras d'un mouvement horizontal du bras le point de vue qu'elles avaient.

C'était... Le modèle idéal à l'américaine. Avec de grosses baraques (Non, pas aux Bahamas. Oui, ce jeu de mot est pourri. C'est Zyska, que voulez vous? Elle n'a jamais été doué pour les blagues). MAIS AU MOINS, ILS ONT JACK BAUEUR! QUE PEUX-TU FAIRE CONTRE CA?! Enfin bref. C'était une série de maisons entassés dans des quartiers, comme serait des œufs rangés en rang dans leur confinement. Tu te tournes lentement en direction de Freya.


Zyska, qui fait un petit saut pour tendre son bras en direction des maisons- " Voilà la Terre! Si tu as des questions, n'hésite pas. Seulement, fais trèèèèèèès attention à ton attitude. Reste toi même et ça suffira."

Tu savais pertinemment que la petite fleur n'allait pas lésiner sur les moyens de récolter de la matière pour se questionner. Il n'y avait pas de doute. Et ce sera avec joie que tu tenteras d'y répondre... Un minimum. Parce que de un, des réponses apportent d'autres questions. Et de deux... Je voulais juste dire deux. Alors lentement, doucement, telle une petite araignée galopant sur un fil invisible, la main de Zyska s'en alla se greffer sur la main de Freya... Question de sûreté. Il ne fallait pas qu’elle perde Freya... Parce que oui, ici, il y avait des gens plus grand qu'elle, c'était évident. Donc du coup, tu ne tiltas pas vraiment les autres signification de cette petite balade, main dans la main. Tu la traînas lentement sur le trottoir. Donc, si tu te souvenais bien, il fallait encore continuer un peu plus loin.

Zyska, en souriant doucement - " Je te remercie de m'accompagner. Je te promet de faire attention, autant à moi... Qu'à toi. "

Oui, c'est mignon. Blablabla. Mais pourquoi tu sortais toutes ces conneries? Sans doute pour que ton "invitée" puisse enfin profiter pleinement de sa venue sur Terre. Bon, tu ne savais pas si elle était venue auparavant ici, mais bon.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Lun 04 Mai 2015, 15:44

Freya n'était pas habitué à la terre et ses environs. C'est pour ça que se retrouver ici était tout sauf rassurant. Elle tremblait de tout son être. Elle était vraiment pas en confiance. Mais elle ne fuyait pas. Et pourquoi ? Parce qu'elle n'était pas seule. Ce qui la rassurait grandement. Elle voyait les maison, elle n'avait pas grand chose de différent de celle de l'île, c'était quelque chose de bien. Elle respirait à fond, se calmant comme elle pouvait. Elle passait un beau moment, n'est-ce pas ? Elle n'en savait pas grand chose. Elle penchait un peu la tête en écoutant les mots de la blonde qui l'avait mener jusqu'ici. Elle avait bien entendu un millier de question qui lui venait en tête. Comme si elle explosait dans sa tête. Faire attention en étant elle, vraiment bizarre. Elle ne comprenait pas le principe. Elle savait que c'était pas toujours le mieux. Elle posait un doigt sur ses lèvres charnues, due à son métissage. Elle ne saisissait vraiment pas. Puis elle pouvait sentir une main dans la sienne. Elle retenait un cri, avant de remarquer que c'était la demoiselle. Elle rougissait immédiatement. Tout ça était nouveau pour elle. Elle ne savait que faire, il ne restait qu'à rester avec cette femme étrange mais jolie. Elle secouais sa tête, tentant de chasser de son esprit ce qui ne tournais pas rond. Elle écoutait simplement les mot qu'elle prononçait. Timide et hésitante, la jeune clown baissait la tête, gênée d'être le centre des attentions. Elle sentait les regards sur elle. Elle n'avait qu'une seule envie, se planquer. Elle se retenait, car elle ne savait pas où le faire. Elle s'arrêtait pour poser ses questions, voyant des hommes qui semblait plus haut qu'elle, courant après une balle qui semblait rebondir sur le sol. Elle n'arrivais pas à comprendre ce qu'ils disaient, toute façon, elle avait trop peur pour les approcher. Elle serrait la main de sa partenaire. Ce qui n'était pas rien. Elle savait pas ce que tout ceci représentait dans ces lieux. Pour elle, c'était juste une présence rassurante, rien de plus.

« Ils sont plus grand que moi... Mais pourquoi ils courent après un ballon orange fluo ? Pourquoi ils saute comme des kangourous ? »

Elle savait que c'était des kangourous grâce aux comics et Lyvion, le dresseur de fauves aimait avoir des félins, mais il n'avait rien contre les animaux différents. Elle se demandait parfois comment il faisait pour s'entendre avec toutes ces bêtes sans qu'elle se mangent, comme elle le faisait dans les livres d'images. La culture de Freya était limité, si bien que le basket était vraiment une chose inconnue. Les garçons lui faisait peur. Elle s'intéressait plus aux filles qui jouait avec des cordes, deux, si elle comptait bien. Elle voyait d'autres enfants comme elle, sombre de peau, même plus sombre. Venait-elle d'ici ? Elle ne savait pas plus que ça. Elle se sentait pas en sécurité, déjà le truc brillant d'un gars lui faisait peur. Sur Sanctuary, c'était plus discret.







avatar
Invité
Invité
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Ven 08 Mai 2015, 19:54

T'avais réussi à reconnaître certains trucs, n'empêche.

Bon, il faut dire que dans ce genre de quartier, c'était compliqué de tout démolir, et de tout refaire d'un coup. Cependant, vous êtes aux States, et là-bas, les grosses choses peuvent finir par dépérir telles de petites fleurs agonisantes, avant leur trépas. Après tout ,ce n'était pas difficile de faire tomber deux tours avec un avion. Enfin bon, mieux vaut pas en parler de cette triste et sombre affaire qui doit encore faire polémique chez les Humains. Concentre toi sur Freya, qui ne semblait vraiment pas rassurée quand  quand à l'idée d'être dans uen atmosphère totalement méconnue. Bon, il semblerait qu'elle ne connaissait pas du tout l'endroit.

Ton attention se reporta sur ces individus qui courraient derrière la grosse baballe orange. Ouh là... Oui, des géants pour la petite Zyska. Ils doivent faire au moins quarante centimètres de plus que toi, en moyenne. Tu clignais lentement des yeux. Le basket. Tu t'en souvenais. Lors de ton cursus scolaire, tu en faisais... Personne voulait de toi dans ton équipe, et ce serait surement le cas aujourd'hui. Sauf que tu réserverais à l'abruti qui faisait ça un bon broyage de valseuse digne des plus grands casse-noisettes.


Zyska, avec un léger rire - " Cela s'appelle le Basket. C'est un jeu d'équipe dont chaque équipe doit marquer des paniers." Disait elle en montrant un des géants faire un Dunk. " Un panier vaut deux points. Quand tu es en dehors de la "raquette", qui est une ligne, tu marques trois points. Il y a des temps de pause, des changements. Bref, des trucs chiants. Ce que tu dois retenir, c'est que c'est un sport humain très populaire là où on est."

Tu en serais presque fière tiens, d'aider Freya de la sorte. Mais tu ne t'attardas pas vraiment à les contempler pour aller marcher tranquillement en sa compagnie pour pouvoir aller en direction de la destination finale, le "World Boss" . Tu glisses tes yeux vers différentes maisonnées, avant de pointer le drapeau des Etats-Unis d'Amérique.

Zyska - " Ceci est le drapeau du pays. Les étoiles représentent les états fondateurs du pays. Actuellement, nous sommes dans l'Etat de la Californie. Bref, bienvenue aux Etats-Unis d'Amérique."

Et tu continuas de marcher, posément, tout en continuant de regarder joyeusement toutes ces petites choses. C'est vrai que maintenant, tu avais un regard neuf sur ce monde, et que cela ne t'empêchait pas de sourire. Cependant, une problématique se posa à toi au fur et à mesure que tu avanças. Comment allais-tu faire pour pouvoir accéder à cette pièce? Ton regard devenait plus sombre, ta mine beaucoup plus sérieuse. Tu ne savais pas quelle plan fallait mettre en route pour pouvoir l'appliquer de façon la plus optimale. Tu pourrais foncer dans la porte, courir, chercher les comics, et te barrer ensuite... Mais tu ne voulais absolument pas avoir d'ennuis maintenant. Freya était avec toi... Alors il va falloir se la jouer rusé sur ce coup là. Tu retournes ton poignet libre pour pouvoir admirer les aiguilles du cadran de ta montre.

15h03. Parfait. Ils devaient travailler, à cette heure ci.

Tu te contentas de hocher doucement la tête, avant de reprendre le sourire. Bien, vous aviez la marge du temps pour pouvoir être tranquille. Tu ne voulais pas voir tes "parents"... Ces boules de haine et d'amour. Cela te hantait parfois, quand tu fermais les yeux. C'est tout à fait con, mais pourtant... Pourtant, cela te marqua jeune. Et tu ne voulais même plus y penser à cette enfance, mais comme serait un vaccin contre un virus, cette pensée t'empêche d'oublier que chaque individu à des sentiments forts pouvant être contradictoires. C'est ainsi que sont les individus emplis de conscience: Des monstruosités. C'est pour cela que tu n'usas plus de cette empathie depuis longtemps. C'est plus une malédiction, pour toi... Et...

Non, pas sur Freya. Elle ne mérite pas ce traitement de "faveur".
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Ven 08 Mai 2015, 20:45

Freya n'était pas près de s'arêté d'être surprise par ce qui l'entoure. Tout semblait différent. Elle voyais le soleil, au moins, il semblait pareil. Ce qui faisait un peu sourire la jeune fille. Elle écoutait l'explication de l'autre fille. Elle se doutait que c'était une sorte de jeu. De compétition. Elle n'aimait pas trop se faire comparer, car elle avait douté d'elle, Iorek lui avait dit sagement qu'elle était bien comme elle est. Son ours et La demoiselle qui l'accompagnait dans cette expédition qu'elle voyait comme extrêmement dangereuse. Elle ne savait que faire ou que dire. Ce qui n'empêchait pas sa curiosité de pointer le bout de nez. Toutes les notions de points lui passait aussi de de la tête, elle préférai de loin observer le jongleur du cirque, même si ce dernier lui faisait peur. Mais en étant membre du cirque, elle croyait naïvement qu'ils n'étaient pas tous mauvais. Celui qui lui faisait peur était le magicien , rien que son sourire, elle avait envie de fuir loin. Si le cirque l'obligeait pas à rester. Puis la blonde lui expliquait que le tissus qui pendait était un drapeau, emblème du pays. Elle regardais ce dernier. Elle s'en souvenait où elle avait vu ce genre de choses, dans les comics qu'elle avait lu. Elle était dans des lieux pas si méconnus que ça. Vu que la plupart des paysages étaient repris par les dessinateurs. Elle sautait sur place, elle pouvait voir ce qu'un héros avait vu de ses yeux. Comme une enfant, elle avait envie de voir tout de pays. Elle suivait sagement sa guide, elle avait confiance en elle. C'était une personne forte, son duo. Rien ne pouvait les battre à deux, elles étaient invincibles. Tel était le monde fantastique de l'adolescente. Elle s'attendait à tellement de choses.

« On est chez les héros de Comics, tu crois que Vénom va sortir de son trou ou le joker, à moins que ça soit le caïd, ce qui expliquerai les choses qui brilles, des armes. Elle risquent de me tuer. Je ne veux pas mourir. »

Freya retrouvait ses instincts primaires, avec lui, la peur en assaisonnement. Elle ne savait pas ce qui se passait, alors, elle allait se mettre dans le dos de Zyska. Elle s'accrochait à son épaule, tremblant un peu. Elle ne pouvait pas se stopper. Elle n'avait pas envie de voir Hadès, elle devait savoir si elle serait mieux avec une fille. Trouver sa promise, sa Jane Grey. Elle n'avait pourtant rien d'aussi cool que cyclope. Elle se voyait mal avec des lunettes de toute façon. C'était un pouvoir qu'elle ne pourrait assumer les responsabilité, c'était à peine si elle pouvait maîtrisé les siens. Surtout celui qui faisait tout exploser. Elle savait qu'elle devait tout faire pour ne pas utiliser ses pouvoir cachés. Elle s'accrochait, elle tremblait encore.

« J'ai peur, j'ai pas envie qu'il nous arrive quelque chose, qu'on tombe dans une embuscade du pingouin. Ou un autre méchant. »

Freya gardait en tête bien entendu, qu'elle aurait des comics à lire après cette aventure, bien qu'elle en vivait un actuellement, son imagination tournant à plein régime.







avatar
Invité
Invité
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Mer 01 Juil 2015, 01:43

Ah oui. C'est peut-être légal en Floride de porter des armes.

Hm... Cet endroit devenait de plus en plus hostile. Tu ne te souvenais pas qu'à l'époque, tu avais ce genre de personnes qui traînaient dans les rues. Hélas pour toi Zyska, ces quatres années semblent être en fait des décennies. Le monde des êtres humains semblaient être vraiment des plus étranges. Tu savais pertinement qu'ils pouvaient être tout et rien, et que de nombreux humains ont défiés les Dieux, dont même certains ont gagné. Ils sont de toutes évidences capables de faire des choses surprenantes. C'est pour cela que tu avais émie quand même une certaine réserve quand à revenir ici. Cependant, tu avais parlé en l'air quand elle fut là... Et tu n'es pas du genre à trahir tes promesses. Tu n'étais pas une connasse ne pensant qu'à ta gueule, ça c'est sur... Bon, parfois, mais c'est comme tout le monde. Cette grande fille voulait réaliser un rêve, tu ne pouvais lui dérober les étoiles qu'elle avait dans les yeux. Tu n'étais pas un monstre.

Quand tu sentis du mouvement derrière toi, tu levas doucement la tête, te penchant un peu en arrière. Ah... Ce n'était "que" Freya. Enfin bon, tu ne pouvais que voir en face de toi une douce jeune femme craintive, comme à son habitude. Et encore une fois, on dirait que son imagination jouait encore des tours. Tu soupiras doucement en apposant une de tes mains sur celle la tenant. Doucement, tu glissas le pouce sur le dos de cette main. Cette main frêle et fragile. Tu lui décochas un de tes sourires légendaires, emplie d'une gaieté retrouvée après ces différentes interrogations.

Zyska, après avoir remise sa tête droite devant elle -
" Tu n'as rien à craindre petite fleur. Ces méchants là sont autre part... Qui irait dans une petite ville comme celle là?" Tu serres le poing de ta main libre. " Et puis, sincèrement... Pourquoi on viendrait nous faire du mal, hein? On n'a rien fait, et on ne fera rien qui irait à l'encontre d'autrui." Puis tu gardas un moment de silence, avant de déclarer à nouveau. " ... Je te promet que personne ne touchera à une once de ton être..."

Puis tu continuas à marcher, en serrant lentement les dents. Franchement... Le premier individu qui les emmerde, elle lui mettra un coup dans les valseuses pour qu'il puisse jongler dans les octaves. Cette pensée même te faisait bouillonner en toi les braises que tu avais éteints hier soir. Puis tu pris une longue inspiration pour pouvoir te calmer. Actuellement, il n'y avait rien à faire, Zyska. Donc calmes toi, okay? Tu jettas quelques petits coups d'oeil à Freya, néanmoins. C'est vrai que l'éventualité n'était pas à écarter, mais tu songeas vraiment à ce que cela n'arriverait au grand jamais.

Puis doucement, tu t'arrêtas devant une barrière familière. Tes yeux glissèrent sur la boite au lettre. Et tu vis ce petit cadre: "Mr. And Mrs. Dressrosa" . Il n'y avait plus de doute. Face à cette boîte au lettre morne, la vérité éclata. Vous étiez bel et bien en face de chez toi. Ce n'était qu'une petite maison au calme, avec un jardin qui semblait bien entretenu. Tout ton padre adoptif ça. Et puis regardez toutes ces fleurs aussi... Aurais-tu contracter cette affection maladive pour les "belles" plantes de cette mère? Tu ne pouvais le savoir. Tu inspiras, avant de tirer de ton écharpe une clé, que tu t'empressas d'enfourner dans la barrière. Tu te pris à deux-trois fois en tournant brusquement la clé dans son verrou, puis tu poussas la barrière, l'intimant à suivre ce petit sentier construit avec des dalles en pierre polie. Tu t'amusas d'ailleurs à sautiller sur ces pierres. Tu hoches doucement la tête en direction de Freya.

Zyska, en faisant un grand cercle du bras, et avec un léger murmure, pour éviter de faire trop de bruit -
" Et voilà mon ancien chez moi. "

Tu t'empressas d'aller en direction de la porte, gloussant un peu. Normalement, tes "parents" travaillaient, cela ne devrait pas poser de soucis par rapport à cela. Tu glissas ta clé dans la serrure et puis...

Rien.

Tu écarquilles les yeux, essayant avec plus de force. Non, rien... Tu mis un coup de pied rageur dans la porte. Bon... Cela n'allait servir à rien. De toute évidence, ils ont du changer la serrure de la porte. Tu te retournes vers Freya, a mine grognonne, et perdue dans tes pensées. Comment rentrer... Comment faire... Comment f-... Oh non... Oh non non non non. Si Eternuum était là, il t'aurait bien réprimandé, tiens. Alors tu te collas des petites claques au joues, regardant Freya.

Zyska, la regardant dans les yeux -
" Freya... Je vais surement faire un truc de mal. Donc ne me juge pas sur cet acte, s'il te plait. "

Tu te décales lentement en direction d'une fenêtre, et tu vas la contempler tranquillement... Avant de te pencher pour prendre un pot de fleur. C'était surement des journées de travail pour cela, mais tu avais une promesse. Et tu t'en fichais largement des biens matériels d'autrui là. Pour Freya tu... Fracassas ce pot de fleur plusieurs fois sur la vitre avant de céder. Tu leur avais déjà dis que la fenêtre n'isolait pas assez bien... Ce n'était même pas du double vitrage. Tu inspiras longuement, déposant de nouveau ce pot. Tu te tournas ensuite vers Freya, silencieuse. Tu lui montras cette brèche.

Ne lui en veux pas Freya. Elle tente de respecter la promesse qu'elle t'a faite. Coûte que coûte.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Mer 01 Juil 2015, 12:21

Freya n'avait pas confiance aux gens d'ici, mais elle savait qu'elle pouvait compter sur sa camarade, son duo. Ce qui la rendait un peu moins craintive, pas grand chose, mais c'était déjà un bon point. Elle respirait plus ou moins calmement. Voir ces armes lui faisait froid dans le dos, l'air de rien c'était un peu effrayant. L'adolescente n'était que peu rassurée par ce qu'il se passait. Le geste de la demoiselle à la chevelure dorée la calmait un peu. C'était doux et bizarrement assez agréable pour elle. Elle ne pouvait que sourire, même faiblement, face à celui de l'autre. Elle lui disait des mots rassurant, pas de quoi avoir peur s'il s'en allait, elle n'avait plus rien à craindre. Elle hochait doucement la tête. Elle était un duo de super-héroïnes. Personnes ne pourrait leur faire du mal. La métisse était rassurée, vraiment, puis pour une fois, elle n'était pas la seule à avoir la peau si foncé, il y avait même pire qu'elle, comme quoi tout était possible. Puis, la marche s'arrêtait devant une maison, elle se souvenait pas d'en avoir vu de telle. Elle restait un moment à regarder la bâtisse avec curiosité. ? C'était différent que sur l'île. Cette barrière immense, elle faisait presque retenir son souffle à la jeune Clown. Puis elle voyait les fleurs, pleins de fleurs, pas comme Chloris, mais c'était tout de même joli à ces yeux. Elle avait presque envie de les sentir quand la voix de son amie lui parvint à ses oreilles. Elle papillonnait des yeux quand elle entendait dire que c'était son ancien chez elle.

« C'est joli. »

C'était sincère. Freya ne mentait que très peu, voire jamais. C'était une fille assez bien, même si elle avait ses défauts. Elle voyait bien que cet endroit pouvait facilement accueillir son ours et d'autres personnes, bien que le jardin serrait sûrement trop petit pour Iorek. Elle avait du mal à ouvrir la porte. La jeune fille pouvait l'entendre. Elle avait même frappé la porte, apparemment, il y avait personne. C'était un peu étonnant pour elle. Une si belle maison vide, ça fonctionnait comme sa roulotte, c'était juste un endroit pour dormir et mettre les choses qu'ils aimaient. Sûre de sa conclusion, elle hochait la tête. Zyska la regardait, elle allait faire quoi de mal au juste. Elle avait un peu peur. La jeune fille ne devrait pas que juger sur cet acte. Elle ravalait sa salive, ayant un peu peur. Puis elle se mettait à frapper sur la vitre, Freya l'observait un peu choqué, mais elle ne devait pas la juger sur cette action. Elle ravalait sa salive. La vite finissait par céder avec fracas. Elle regardais ce trou fait. Elle avait un peu peur, rentrer comme ça, c'était pas un truc de super-héros. Mais tu savais que Batman le faisait parfois, donc elle n'en voulait pas à son ancienne poursuiveuse fan des fleurs. Elle devrait passer devant. Elle rentrait, remerciant intérieurement d'avoir mis dans chaussures fermées. Ille évitait pourtant le plus possible les morceaux de verres qui brillaient un peu à cause du soleil qui chauffait un peu l'endroit. Si on oubliait ses pas, l'endroit était parfaitement silencieux. L'horloge au salon produisait un tic-tac un peu pesant pour l'adolescente, pas habituée. Elle savait pas où aller. Elle se tournait vers Zyska. Elle chuchotait ces mots.

« On va où ensuite ? Ce n'est pas chez moi, on est comme Batman dans la planque du Jocker. »

Même en pleine mission, elle gardait une espèce d’innocence infantile. Ça avait quelque chose d'assez attachant en soi. Elle ne savait que faire, elle avait tout de même la chance que la maison était vide. Pas d'animaux. Elle comprenait mieux pourquoi elle avait dû laisser son ours. Il aurait sans aucune doute détoner un peu trop. Elle était à présent dans une zone sans verre. Elle vérifiait ses chaussure, elles avait quelques minuscules morceau de verre plantés dedans. Elle devrait en prendre des autre pour courir. Elle avançait en faisant le moins de bruit possible. Cet endroit était pas si étranger, elle pouvait ressentir comme si elle avait déjà vécu dans ce genre d'endroit, une maison. Peut-être dans le passé, elle aussi avait eu une maison. Mais cet ordre lui était étranger, sa roulotte était un peu en désordre, pas d quoi crier, mais pas aussi rangé que cet endroit.







avatar
Invité
Invité
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Jeu 02 Juil 2015, 15:26

Bien, elle n'avait rien dit quand tu fracassas cette fenêtre. Tant mieux.

Ce serait dommage pour toi de perdre la confiance -le peu?- qu'elle avait envers toi. Tu devais prendre cet affaire avec une pincette, ainsi que des gants en latex. Chaque mouvement, chaque parole, devra être analysée de façon à rassurer le petit bourgeon, et donc d'éviter la panique générale. Car... Tu sais qu'elle ne contrôlait pas tout ses pouvoirs. Elle te l'a dit la dernière fois, quand il y eu une explosion d'un vase et qu'elel s'en disait la fautive. Nan mais sérieusement... Tu savais qu'elle n'était pas du genre à être vandale. C'était à toi de tout casser pour qu'elle soit en prédisposition à pouvoir s'émerveiller des choses que tu pourrais faire ou montrer. Tu regardas lentementt à gauche, puis à droite. Encore rien, le silence complet... Tu remercias intérieurement tes tuteurs légaux d'être des personnes appréciant le calme, même si maintenant tu trouves le concept complètement dénué d'intérêt. Tu glissas ta main à par l'immense trou causé par la violence d'un pot de fleur, pour pouvoir l'ouvrir en plus grand, et permettre à Freya de rentrer sans se prendre des restes de verres accrochés désespérement sur l'encadrure. Au moins, ils n'auront plus de problème de chaleur pendant un temps. Tu jetas un dernier coup d'oeil derrière toi. Encore et toujours personne... Puis tu décidas de t'y engouffrer toi aussi.

Ta rentrée s'accompagna de petits craquements dû au verre, verre dont tu ne sentais rien au vu du fait que tu avais une sacré épaisseur de godasse. Néanmoins, tu poussas un peu le verre du pied pour pouvori balayer le chemin. La vache... De quoi bien coller la botte sur le visage d'un emmerdeur, tiens. Tu levas quand même la jambe gauche et pivota le genou de cette dernière vers la droite pour poser tes violettes pupilles sur l'état. Oui bon, ce ne sont que des bouts de verre, ça ne va pas tuer un chat. Au pire, elle ira en racheter d'autre fissa, en esquivant Kalindra. Parce que tu connais Kalindra... Tu commences par des chaussures, et tu finis avec un ensemble pour les soirées chics, les nouveautés en matière de mode et des critiques à longueur de temps sur tel ou tel bout de tissus formant une tenue. Boarf, elle n'était chiante que pour ça ta bourrine d'amie. C'était une bonne compagnie après. C'est fou comment vous pouviez régler des problèmes de façon expéditives... Enfin bref, revenons à nos moutons.

Tu balayas la pièce du regard, croisant un instant cette pendule au tic-tac net et précis. Tu t'en souvenais de cette horloge... Tu te plaças devant en posant tes mains sur tes hanches. Tu avais l'esquisse d'un sourire sur tes lèvres. Tu te souvenais, petite, que tu t'amusais à marcher au même rythme que la pendule, ou alors que tu comptas les gros "dong" pour savoir quelle heure il était sans regarder le cadran, et ainsi les aiguilles tourner dans un élan de plus en plus lent, jusqu'à s'arrêter. Et là le père ronchonnait, récupérait la petite clé, ouvrait le mécanisme pour pouvoir remonter la pendule, puis il referma, en ayant pris soin de faire une petite poussée de l'index pour que le monstrueux engin puisse redémarrer. Ah... Pourquoi tu ne te souvenais que des éléments inutiles, Zyska?

Et puis... Freya brisa ce silence minuté par une interrogation tout à fait normal. Où aller... Pour toi cela semblait être d'une évidence certaine. Pour Freya,  un peu moins. Ce qui était parfaitement normal au vu du fait qu'elle n'y était jamais venue. Voyons Zyska... Ce raisonnement en toute logique n'avait pas besoin d'être figuré, mais soit... Ca doit être moi, narrateur, d'y faire attention. Enfin... Tu tournas lentement ton cou vers elle. L'intonation de la métisse te fit légèrement sourire. On dirait que vous êtes en plein cambriolage. Enfin, pour toi c'était juste récupérer des affaires de la façon la plus normale possible. Pardon, tu voulais dire de la façon la plus expéditive possible. Un cambriolage, c'est quand tu rentres par effraction pour voler quelque chose au propriétaire. Et toi... Et bien, tu allais te voler toi même. Ouhlala. Ce n'était pas bien Zyska.

Zyska, en pointant du doigt une porte. -
" Derrière la porte il y a un escalier. La chambre est à l'étage... Et ne t'inquiète pas, on restera discret. "

Tu lui tapotes l'épaule droit avant d'ouvrir cette porte, et de voir en face de toi des escaliers. Tu décides de prendre l'initiative, au risque de contredire les règles obsolètes de la galanterie pour faire face aux problèmes une fois là-haut. Et puis bon, tu sais que Freya ne serait pas cap-... Non, ne pensons pas à cette éventualité. Cela ne te fera que te ralentir. Tu dois te dépêcher... Vous devez vous dépêcher. Tu gravis donc d'un pas preste, avalant la montée deux marches par deux. Tu avais l'impression de redécouvrir un endroit que tu avais à maintes fois explorer dans ta jeunesse. Tu te souvenais même du nombre de marches. 18 au total, si on ne comptait pas celle qui était parfaitement alignée avec le sol du premier étage. Les souvenirs revenaient petit à petit. Pour l'instant que des petites choses sans intérêt. Tu sautillas presque gaiement en allant en direction de la deuxième porte à droite, celle qui était à côté du bout du couloir, éclairée par une fenêtre qui, cette fois ci, semblait plus solide que l'autre, ce qui te fit penser qu'ils n'avaient pas le même ordre de priorité que toi... Sauf si les cambrioleurs font comme dans les films et passent par le premier étage. Oou se protéger un minimum du SWAT. Haha. Tu plaisantais bien sur... Ca se saurait s'ils étaient des hors-la-loi, ce n'était que des humains banals avec leurs passes.

Uune fois arrivée devant la porte, tu te braquas. Tu ne savais pas vraiment ce qui allait se passer une fois que tu allais ouvrir cette porte. Tu déglutis un instant, en jetant un regard pas très rassuré envers Freya. Voyons, essayer de trouver du réconfort et de l'aisance à une fille appeurée, comment pourrais-tu faire cela? Et pourtant, quand tu croissas son regard, ta main serra cette poignée d'une main vigoureuse, hochant vivement la tête. Tu tournes la tête veers la porte, et tu l'ouvris d'un coup, y glissant deux pas, et en balayant la pièce et...

.... Répugnant.
.... Dégoûtant.
.... Illogique.
.... Impossible.
.... Incroyable.

Tu posas une main sur tes lèvres, hésitant énormément entre la surprise et l'effroi. Rien n'avait changé... Rien. Il y avait toujours ce lit simple qui était en face de la fenêtre pour te baigner de sa douce lumière les matins. Il y avait encore ces posters. C'était surtout des groupes de rock. On observa quand même uen grande proportion à Metallica... Et puis des posters représentant des héros de comics. Surtout des DC comics. Et ta superbe affiche Teenage Mutant Ninja Turtle. Ah lala... Tu aimais vraiment cela à l'époque. Et on n'oubliais absolument pas cette petite bibliothèque avec pour la plupart des comics, et il y en avait pas mal... Freya pouvait voir où allait la plupart de ton argent de poche.

Tu en restas encore abasourdie, clignant des yeux rapidement. Tu te tournes ensuite en direction de Freya, retirant cette main, puis te mettant une petite claque. Bon, on n'était pas là pour admirer la démesure des Homo Sapiens, là.

Zyska, reculant en regardant Freya, lui montrant toute une rangée.
" Voilà les comics dont je te parlais. Batman pour la plupart. Il y a aussi Superman." Descend une étagère plus bas. " Là c'est les Marvels. Donc j'ai un peu de X-Men, mais aussi Daredevil. Et à côté, ce sont les Tortues Ninjas. Prend ce que tu veux. "

Tu te défais du poids de ton sac, qui était bien évidemment vide, pour le poser au sol et l'ouvrir. Tu ricanais légèrement en mettant d'office les Tortues Ninjas. Après... Freya avait le choix. Batman, Superman, Deadpool, X-Men, Daredevil, Punisher. Tu n'avais peut-être pas tout, mais cela ferait pas mal de lecture à Freya.

Profite en, ce n'est pas tout le jours que Zyska fera ça pour une personne qu'elle apprécie... Peut-être un peu trop.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Jeu 02 Juil 2015, 16:12

Freya avait un peu peur, il fallait se l'avouer, mais elle se contrôlait comme lui avait demandé Amel, son protecteur roux qu'elle adorait plus que tout. Elle était à l'intérieur de cette maison, elle était toute fermée, elle semblait bien hostile pour les yeux innocent de la métisse. Les maisons floues de tes souvenirs semblaient plus ouvertes. Elle penchait la tête sans comprendre ce sentiment oppressant qui lui serrait un peu la gorge. Elle ne savait pas où aller pour le moment. Mais cet endroit était l'ancienne maison de Zyska, elle comprenait pourquoi elle était à Sanctuary, tout ici semblait trop calme, même pour un quartier général, ça le faisait moyen. L'horloge mesurait toujours le temps, le silence profond se brisait quand elle disait une direction, sa voix était presque trop puissante pour ce coin de silence. Elle lâchait un petit soupir de soulagement en voyant ce qu'elle indiquait des escaliers caché par une porte ce qu'elle trouvait un peu ridicule. Une chambre, ce mot semblait un peu étranger pour l'adolescente. Elle laissait la demoiselle aux cheveux doré être devant elle. Galanterie, c'était un concept qui n'était pas dans l'esprit de la sang-mêlée. Elle marchait presque trop vite pour la clown. Pourquoi se presser ainsi dans ces escaliers, elle l'ignorait. Elle tentait de suivre le pas, sauf qu'elle montait les marches une à une elle. Par peur de retrouver à tomber dans les escaliers. Au sommet de ces derniers, elle se demandait comment Amel n'avait pas le vertige sur sa corde raide. Elle haussait les épaules et entrait à la suite de la demoiselle dans un chambre un peu moins rangé, déjà là, Freya se sentait plus à l'aise. Tout cet ordre avait fini par le rendre suspicieuse. Elle souriait grandement, pourtant, elle aurait pu être dégoûtée du bordel. Aucun poster lui faisait peur, pourtant, elle aurait pu. Mais, elle y était habitué, c'était la même chose un peu près dans sa roulotte. Elle posait un regard sur l'armoire remplie de comics en tout genre. Elle sifflait d'admiration. Elle avait hâte de lire le plus possible. Ça oui. Elle n'allait pas se gêner. Elle frappa dans ses mains, comme une gamine.

« Merci beaucoup ! »

Le ton de Freya reflétait la joie qu'elle ressentait en ce moment. C'était un des plus beau jour de sa vie. Elle posait sur des albums de super-man ancien et des batmans, mais aussi les X-men, car il y avait des mutantes filles. C'était cool. Puis un comics nommé Deadpool, il faisait penser un peu à Spider-man pour la jeune femme. Donc elle en prenais quelques uns, sans voir le sac qui se remplissait assez rapidement l'air de rien. Elle finissait par un homme rouge à corne, un démon, comme elle. Elle pourrait trouver des pouvoirs en commun avec cet homme. Pour Freya, elle était comme dans une sorte de paradis. Elle ne voulait pas laisser un seul de ces précieux ouvrages dans un endroit aussi calme. La jeune fille se demandait comment ils avaient transporter tout ça. Elle penchait la tête.

« Comment on va faire pour transporter tout ça ? »

Ce qu'ignorait la jeune clown, c'était comment renter, elle se sentait bien incapable de faire comme la femme en bleu. Sa question était légitime, cela va sans dire. Surtout qu'elle n'avait pas hésité une seule seconde à prendre un comics ou l'autre. Elle avait rempli le sac de diverses œuvres, comme ça, elle se disait- quelle découvrirait ces nouveaux univers. Elle avait hâte de lire tout ça, elle savait qu'il lui faudrait facilement des mois pour arriver au bout de ses lectures. Mais ce n'était pas bien grave. Le silence était toujours palpable. Pourtant, elle sentait que quelque chose clochait. Sans qu'elle puisse l'expliquer. Comme si les ennuis allait lui tomber dessus. Ce qui pouvait arriver l'air de rien. Elle retrouvait un peu son côté peureux, estompée par la mission récupération de bien.







avatar
Invité
Invité
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Ven 03 Juil 2015, 20:10

Tu voyais que cela lui plaisait, et cela te fit étirer un grand sourire.

Toi tu te contentas d'aller t'asseoir au bord de ton lit, et à rebondir une fois dessus. Hm... Un matelas pas trop ferme, c'était bien. Trop dur, tu avais du mal à t'endormir convenablement. Tu le savais, au vu du fait que tu avais testé de nombreux matelas. Ton regard se détacha de cette grande enfant pour aller regarder au delà de la fenêtre. Le ciel était entièrement bleue en cette belle journée, et cela te réconfortait. Tu n'aimais pas la pluie... Ca mouillait tes cheveux. Limite tu aurais passé ta tête dans une lessiveuse, cela aurait été la même chose. Ils seraient devenus raide, et la sensation d'avoir des spaghettis collant contre ta nuque, cela t'horripilait. Parfois, tu aurais aimé faire un gros doigt en direction du ciel pour prouver ton mécontentement lors de ces moments là. C'était ce genre de petites choses qui faisaient de toi l'être ronchon que tu étais.

La question de Freya t'extirpa de tes pensées. Tu te relevas pour aller voir Freya en prend un malin plaisir à remplir les deux sacs. Tu apposas ta main droite sur tes lèvres et ton menton, réfléchissant d'un air totalement absent. Bah oui... Réfléchir pour toi était un exercice mental inhabituel. Enfin, si tu réfléchissais, mais pas pour ce genre de trucs. Tu fais des va et viens du regard entre les comics et les sacs, silencieusement. Oui, un peu trop de silence à ce moment là. Cela en devenait presque pesant. Cependant, ta réflexion poussa à la fin.


Zyska, en croisant les bras - " De toute évidence, on ne pourra pas tout prendre, alors met le maximum de comics que tu peux."

Ttu sais que ton petit bourgeon sera atristée de la nouvelle, mais il fallait savoir que tu n'étais pas Merlin l'Enchanteur ou Marry Poppins. Pas de tour de passe-passe pour mettre des choses à l'infini. Les fameux sacs sans fond. Ca doit se vendre là-haut, mais tu n'avais pas vraiment envie d'en acheter. Tu trouvais que tu prendrais des choses totalement inutiles avec toi. Tu avais toujours eu l'habitude de prendre des trucs qui pourrait te servir, et pas d'accessoires encombrant ce qui pourrait être des ustensiles plus utiles.

Tu entendis un bruit sourd, dehors, comme un portail qui se refermait. Le grand portail que tu aais ouvert... Tu écarquilles les yeux, te pressant d'aller voir par la fenêtre, tout en ne l'ouvrant point. Tu déglutis...

Non...
Pas elle...

Tu l'avais reconnue, cette femme d'âge bien avancé, à la chevelure grisonnante devant cette barrière, comme apeurée. Tu l'as reconnue entre mille, cela ne faisait aucun doute.

Ce monstre humain...
Cette boule de sentiments contradictoires...

Cela te fit te souvenir de ce moment fatidique, quand tu découvris ton empathie, et tu t'en mordillas la lèvre inférieure. Elle ne devait pas te voir, absolument pas. Agitée, la jeune blondinette que tu étais se retourna vivement vers Freya. On pouvait voir que tu perdais petit à petit ton sang froid.


Zyska - " Nous devons partir d'ici, et vite! "

Tu t'empresses de sortir de la pièce, et de réfléchir à ce que tu allais faire. Descendre les escaliers semblaient fort compliqué, au vu du fait que l'individu que tu voulais éviter était en bas, sans doute à constater les dommages occasionnés par l'effraction. Il ne fallait pas du tout se faire prendre... Heureusement que tes parents n'étaient pas paranoïaques au point d'acheter des caméras pour surveiller chaque pièce. Enfin, tu l'espérais... Tu t'arrêtas devant la fenêtre au bout du couloir, et tu l'ouvris vivement. Tu te penchas par dessus pour voir s'il y avait un échappatoire... Et oui! De vieilles ordures. Mère fortune est avec vous, c'est sur! Tu t'empresses donc d'aller voir ta partenaire, faisant un sourire forcé. De totue façon, tu ne pouvais pas sourire comme une conne alors que le danger était imminent.

Zyska - " Voilà le plan: Tu récupères un des sacs et tu le mets sur le dos, puis tu vas jusqu'à la fenêtre au bout de couloir et... Tu sautes. Il y a de quoi atterir, ne t'inquiète pas." Tu marques un temps de pause, avant de perdre ton sourire. " Je couvrirai tes arrières, et on s'enfuira ensuite ensemble en gravissant la palissade."

De ce que tu te souvenais, cette fenêtre était à l'arrière de la maison et il y avait une rue à côté. Vous devriez pouvoir vous en sortir avec un peu de coordination. Cependant, tu doutais du fait que Freya ne te laisse point derrière, et même l'idée de la laisser se débrouiller était... Mal conçue. Mais! L'urgence exigeait des choses impossibles.

Zyska, se glissant près de sa partenaire pour claquer un petit baiser sur la joue - " J'ai confiance en toi, partner . "

C'était une course contre la montre, et tu espérais qu'elle comprenne Freya. Qu'elle ne claque pas des jambes... Qu'elle tombe dans les méandres de la peur. Vous aviez fais quelque chose de mal en venant ainsi par effraction, mais...

Tu voulais tellement voir cette mine heureuse.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." | Ven 03 Juil 2015, 21:02

Freya n'était pas toujours rassurée, même s'il était avec Zyska. Ça n'arrangeait pas grand chose. La jeune femme avait un peu de stress toujours en elle. Transporter les comics n'était qu'une partie de ses inquiétudes. Ça représentait pas mal de choses pour la jeune fille. Elle entendais la réponse à sa question, c'était un coup à se surcharger. La jeune clown était certes sportive, mais elle avait des limites. Elle pesait le pour et le contre. Elle devait prendre pas trop et donc en laisser pour son grand malheur. Elle lâchait un petit soupir. C'était la vie, elle pourrait se remettre de cette déception mineure. Ce n'était pas cher payé pour une exploration dans la caverne des merveilles, même si l'artiste de cirque ne connaissait pas grand chose en Disney, elle était plu heureuse de lire un comics. Puis la panique transperçait la voix de la blonde.
Freya comprenait rapidement que ce n'était pas bon du tout. Elle refermait le sac tremblant un peu. Elle avait la trouille, c'était visible dans ces yeux bleus. Sa peau était palpable dans l'air. Elle remballait encore des affaires quand la demoiselle à ses côtés pressait le pas. Le mettre sur le dos, ça serait sûrement lourd. Avec l'adrénaline, elle soulevait le sac sûrement trop lourd pour elle et se mettait à courir aussi bien qu'elle le pouvait avec un tel poids sur les épaules. C'est à dire, bien moins rapide de ce qu'elle faisait en temps normal. Sauter par la fenêtre, ça paraissait dangereux, quelque chose pour atterrir, ses ailes ne devait donc pas sortir. C'était drôle, mais pour Freya, c'était devenu un peu plus habituel de les avoir dans le dos, alors que ça la gênait il y a pas si longtemps. Couvrir ses arrières, c'était encore pire de ce qu'elle pensait, en fait. Elle ouvrait la fenêtre et mettait sa main devant sa bouche, s'empêchant un peu de crier trop fort. L'adolescente était tétanisé, en plus de ça, elle sentait mauvais, elle était bonne pour prendre la douche. Mais un détail revenait en tête de la jeune fille, elle avait reçu un baiser, elle n'avait pas eu peur de ce geste sur le moment. Elle rougissait fortement et se débrouillait assez mal pour sortir.
Freya glissait, elle devait sortir, elle y arrivait aux prix de pas mal d'efforts. Elle respirait à fond, son cœur battant à cent à l'heure, elle sentait un peu moins, c'était donc l'endroit dans lequel elle avait attéri qui sentait pas bon. Elle fronçais le nez par dégoût.

« J'espère que Zyska s'en sortira. »

La jeune fille était bien incapable de bouger tout de suite, pourtant, il le fallait. Courir pour leur survie, normalement, c'était un des points forts de la jeune métisse. Elle était- loin de briller avec une demi-dizaine de kilo de comics sur les épaules. Elle avait emporté pas mal de ces choses, l'air de rien. Elle respirai à fond, une voix transperçait le silence, des mots qu'elle comprenait pas, mais ça lui donnait de l'adrénaline pour fuir, moins vite, toujours.







Contenu sponsorisé
Re: [Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied." |

 
[Pv Freya] "Do you want a coke?" "Yes. Of course à pied."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Coke en stock
» Avec un peu de coke dans les boules ...
» Freya contre Elda
» 2 buvards Coke (1947)
» Tintin Coke en Stock

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: