Japan Tour, guys ! » maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 



avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Japan Tour, guys ! » maxime   1st Mai 2015, 23:40

Japan Tour, guys ! Maxime
La tête dans le cul, elle se redressa. Elle allait devoir quitter son lit douillé, même si l'envie de se renfermer dans ses draps était absolument irrésistible. Mais elle ne pouvait pas, évidemment. Un regard sur le téléphone qui reposait là, sur la table de nuit, elle souffla ; elle allait devoir bosser, mais elle n'était pas obligée de partir maintenant – et tant mieux, elle n'avait vraiment pas envie de courir. Après quelques (très) longues minutes à contempler le reste de la pièce, elle finit par repousser la couette, sentant ainsi un frisson la parcourir – choc thermique, ouais, même si c'était petit on appelle ça un choc thermique quand même ok. Elle se redressa, faillit se prendre le pied dans un bouquin traînant là – faudrait qu'elle songe à ranger un jour, tiens – mais continua d'avancer comme si de rien n'était ; la journée commençait bien. Elle ouvrit la porte, descendit les marches comme si la veille elle n'était pas rentrée dans sa chambre se situant alors au rez-de-chaussée, pour aller au salon qu'elle chercha rapidement du regard – oui parce que même ce con se déplaçait pendant la nuit. Elle tenta de ne pas se prendre les pieds dans le diplodocus-réveil qui marchait, évita ensuite le t-rex-coucou comme si le fait que des dinosaures aient envahi la maison n'avait rien d'étrange. Max' s'était sans doute payé le trip du siècle après avoir vu le Petit Dinosaure – chacun son truc, on respecte. Elle alla enfin vers la cuisine – qui, miracle, n'avait pas bougé pendant la nuit – et se prépara rapidement un petit déjeuner ; tartines toastées beurrées, grand verre de lait, le tout accompagné d'une orange. Elle retourna s'affaler sur le canapé du salon, foutant des miettes partout au passage, qu'elle chassa d'un revers discret de la main. Elle passerait l'aspiro' après, en évitant d'aspirer des nano-machines – on sait jamais, il y en a peut être, on est chez Maxime Kennedy là.

Après le réveil le plus passionnant qui soit – bon ok faut avouer ça doit être trop fun comme maison – elle se redressa, s'étira, chercha raidement Maxime du regard, avisant qu'elle devait être en train de bricoler, comme à l'accoutumée. Aimée se mit donc en tête de remonter dans sa chambre pour feuilleter de la paperasse, des répliques pour son job de l’après-midi même – une histoire de décalage horaire avec Tokyo. En fait, elle avait été demandée pour doubler un personnage secondaire, donc elle n'aurait, en théorie, pas besoin d'y rester plus d'une journée. Enfin pas pour aujourd'hui. Elle s'étira avant de faire misérablement l'otarie sur son lit quelques minutes, contemplant le mur avec passion tandis qu'une mèche lui barrait la vue ; elle souffla dessus pour la pousser, râla un peu. Puis quand enfin la motivation fut là, elle se redressa, chopa ses feuilles et se mit réellement à relire, recroquevillée contre son coussin. Elle aurait pu s'installer à son bureau, mais elle préférait la chaleur de son lit, elle préférait cette position refermée sur elle-même, comme une enfant.

Une petite heure de lecture plus tard, elle dévala les escaliers, se dirigeant vers l'atelier de sa colocataire – ou plutôt, de la propriétaire de la maison magique dans laquelle elle dormait, vivait, tout ça tout ça. Elle arriva en trombe, une idée fulgurante ayant traversé son esprit entre deux répliques creuses, de quoi donner un peu plus d'intérêt à cette banale journée de boulot. Puis, elles avaient beau vivre depuis quelques mois, leurs connaissances respectives sur l'autre devait se limiter à leur nom, prénom, âge, origine et race (et encore), plus quelques trucs personnels comme le goût prononcé d'Aimée pour tout ce qui était chocolaté. Cela leur ferait peut être du bien – puis Maxime travaillait pas mal dernièrement, alors peut être... Bon après, elle bossait tout le temps sur des trucs passionnants en plus, ses créations dont la brune ne comprenait strictement rien mais qu'elle admirait tout de même. Alors qu'elle allait vers l'atelier, elle croisa sur son chemin un magnifique canapé sur lequel elle était affalée quelqu'une heure et des poussières plutôt, sur lequel cette fois, c'était Maxime qui était nonchalamment installée. Sauf qu'elle, elle bossait en même temps, elle regardait pas d'un œil de poisson mort le mur qui lui faisait face.
« Maxime ! »
Elle contourna le canapé, se plaça devant la rousse, regarda vite fait ce qu'elle faisait ; elle pitait rien, next.
« Coucouu ! Bien dormi ? Tu as quelque chose de prévu aujourd'hui ? Je me disais, sinon, ça fait un moment que je vis ici et on a jamais eu de grosse conversation, de sortie ou quoi... Alors, hm, ça te dirait, un petit voyage au Japon ? »
Oui, comme ça, cash. Mais on proposait ça comment, sinon ? Non parce que la demi-déesse n'en savait fichtrement rien, en fait. Elle était moyennement habituée à faire des sorties avec des potes aussi. Donc oui, comme ça, cash.

« ATTAQUE DE NYAN-CAT !! »
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Maxime "Robin" Kennedy
« Modératrice »



Coeurs : 52 Messages : 131
Couleurs : ~Robin te parle en mediumvioletred et Blackjack t'insulte en rosybrown~
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2015 et on me connaît sous le nom de : T.Brownie. Mon nom est : Maxime Kennedy, aussi appelée "Robin". Actuellement je suis : hétérosexuelle, célibataire et parfaitement paumée. Il paraît que je ressemble à : Ginny Weasley (Harry Potter) ; Wendy Corduroy (Gravity Falls) ; Rose Leslie (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Elda (cs) ♥︎
MessageSujet: Re: Japan Tour, guys ! » maxime   3rd Mai 2015, 14:16


⊱ JAPAN TOUR GUYS ! ⊰
PV ✖ Requiem & Robin

Maxime aimait bien fabriquer des petits objets mécaniques pour passer le temps. Généralement, on voyait certain de ces petits jouets se balader tranquillement dans la maison jusqu’à ce qu’ils tombent en rade et qu’elle les range ou les offre aux gosses de son quartier. De plus, elle aimait imaginer ce genre de jouets à partir de thèmes qui lui passaient par la tête. Il y a quelques temps, c’était les oiseaux ; elle avait donc fait toute une gamme d’objets mécaniques aux allures ornithologiques, comme son réveil rouge-gorge, où les hirondelles publicitaires qu’elle avait fabriqué pour Atsuo, le proprio du restau où elle était allée mangé il n’y a pas si longtemps.
Et bien en ce moment, c’était les dinosaures.  On lui avait commandé un jouet pour enfant il y a quelques jours et depuis, elle semblait avoir développé une passion pour ces gros reptiles et fabriquait des tas d’automates grands comme trois pommes. Bien entendu, cette soudaine passion s’évanouira quand elle aura trouvé d’autres idées, mais voilà, en ce moment, sa maison ressemblait à une version miniature et steampunk de Jurassic Park. Heureusement que Requiem ne se formalisait jamais de ses inventions sinon la pauvre fille d’Hermès se trouverait bien dans l’embarras.

De fait, après s’être levée relativement tôt, avoir fait des courses et s’être battue avec le marchand pour obtenir une réduction sur le prix de ses achats -à cinquante drachmes les deux paquets de vis, on se foutait de qui sérieusement ?- elle s’était affalée sur le canapé du salon, sur lequel on pouvait trouver quelques miettes de pain par ailleurs -elle haussa les épaules et ne s’inquiéta pas plus de ce détail- et s’était mise à la construction d’un énième automate, un petit ptérodactyle  cette fois. Pour l’instant, elle n’en n’était qu’à la fabrication du squelette métallique de la créature, donc ça ne ressemblait pas à grand-chose. C’était sûrement pour cette raison que Requiem ne fit aucun commentaire en passant à côté d’elle quelques minutes plus tard.

▬ Maxime !

L’intéressée se tourna vers sa colocataire et la salua en souriant.

▬ Heey, bien dormi ? J’ai vu que t’as déménagé au premier vers 3h du mat', ajouta-t-elle d’un ton un peu moqueur -c’était devenu une sorte de private joke entre elles.

▬ Coucouu ! Bien dormi ? Tu as quelque chose de prévu aujourd'hui ? Je me disais, sinon, ça fait un moment que je vis ici et on a jamais eu de grosse conversation, de sortie ou quoi... Alors, hm, ça te dirait, un petit voyage au Japon ?

Maxime arrêta de tripatouiller son robot et fixa son interlocutrice avec l’air de ceux qui réfléchissent à fond. Le Japon, c’est en Asie, ça elle le savait -passer toute sa vie sur une île magique qui vole au dessus de la Terre, ça aide pas toujours à se rappeler la géographie terrestre.
Il est vrai, à bien y réfléchir, que malgré le fait qu’elle vivent ensemble depuis un petit moment maintenant, les deux demi-déesses ne savaient pas grand-chose l’une de l’autre. Pas qu’elles soient toutes deux excessivement secrètes mais elles n’y avaient juste pas beaucoup pensé. Et en général, il vaut mieux en savoir un minimum sur la personne qui vit sous votre toit non ?

Maxime haussa donc les épaules -un petit voyage de la sorte ne lui ferait pas de mal de toute façon- et acquiesça.

▬ Why not ? On part quand ?

L’avantage avec Requiem, c’est qu’elle ressemblait assez à Maxime dans le sens où elles ne cherchaient pas à trop en savoir l’une sur l’autre -juste ce qu’il faut. Dès lors, la fille d’Héphaïstos ne voyait aucun inconvénient à partir en trip road avec elle autour de l’île du Soleil Levant.
(C) MISS AMAZING.


Signs & stuff ♥:
 

teams & co:
 




avatar
Invité
« Invité »



MessageSujet: Re: Japan Tour, guys ! » maxime   12th Juin 2015, 19:01

Japan Tour, guys ! Maxime
« Heey, bien dormi ? J’ai vu que t’as déménagé au premier vers 3h du mat' »

Un immense sourire étira ses lèvres avant qu'un éclat de rire ne s'échappe de ses lèvres rosées. Il fallait dire que cela avait eu le mérite de la détendre un peu ; parce que ouais, aussi étrange que celui puisse paraître, elle était tendue un peu. Elle allait lui proposer une sortie, en sachant qu'elle n'avait jamais... Expérimenté de sortie entre collègues, disons. Mais voilà, tout c'était finalement passé comme sur des roulettes.

Tout juste avait-elle osé lui proposer ce petit voyage, Aimée vit Maxime cesser de se débattre – ou faire mumuse – avec son dino' robotique pour lever les yeux vers elle. Elle se mordit distraitement l'intérieur de la joue, alors qu'elle était sincèrement stressée. Si elle se faisait envoyer paître elle allait être très très la tristesse. Bon, connaissant Maxime, si elle avait eu l'intention de le faire, cela aurait été sans la moindre méchanceté aucune et avec un sourire qui te donnait même pas envie de lui en vouloir ou d'être triste – ou vachement peu. Mais Max', en même temps, elle était magique. La brune était vraiment contente d'être tombée sur elle pour proprio' et coloc'.

Elle la vit hausser les épaules et acquiescer, et se sentit soudain plus légère, en même temps qu'un immense sourire venait illuminer son visage.

« Why not ? On part quand ? »

Ce côté simple comptait beaucoup quant à la sympathie que Requiem lui portait. Pour quelqu'un comme elle, spontanée et qui décidait de tout sur un coup de tête, c'était une qualité réellement appréciable. Puis, faire un petit voyage au Japon accompagné, et à fortiori d'une personne aussi sympathique que la fille d'Héphaïstos ici présente, c'était vachement plaisant comme idée, même en omettant le fait que cela les aideraient à mieux se connaître.

« Pas avant onze heures je dirais, ça donne le temps de se préparer des sacs de voyage en plus. A 14h faut que je sois sur Tokyo pour mon boulot, au pire tu pourras attendre ça devrait pas trop être long ; puis je peux même te montrer un peu les locaux ! Après, on décider sur le pouce des destinations, partir à l'aventure c'est le plus excitant. Ça te va ? »

Cela tenait de la question rhétorique. Qui n'aimait pas partir à l'aventure enfin ! Jetant un rapide coup d’œil à l'horloge non loin, elle avisa qu'elle devrait songer à préparer ses affaires maintenant et monta rapidement dés qu'elle eut sa réponse – question de politesse tout de même – pour ce faire. Avant cela, elle se tourna vers la rousse, rapidement.

« On va s'éclater ! »

***

Elle lança à nouveau un rapide coup d’œil à l'heure et baissa les yeux sur la tête rousse qui arrivait, avisant rapidement ce qu'elle emmenait pour voyager. Un nouveau sourire étira ses lèvres. Elle était supère excitée à l'idée de ce voyage depuis qu'elles en avaient décidé, quelques heures plus tôt. Un petit voyage sur le pouce, totalement improvisé, c'était quelque chose de... Excitant, grisant. Après s'être étirée, elle pencha un peu la tête.

« Allez, let's go ! »

Elle se tourna alors, se concentra et sentit ses doigts chauffer, tandis que sa main était levée dans le vide. Alors une lumière apparut, au tout début faible, devenant de plus en plus forte et immense, jusqu'à devenir aveuglante. Elle se tourna, choppa la main de Max et la tira à sa suite. Elle la lâcha dés qu'elle fut passée de l'autre côté, cligna des yeux pour s'habituer à la luminosité. Un sourire satisfait – elle sourit beaucoup dernièrement – illuminait son visage et elle se tourna à nouveau vers sa compagne de voyage.

« Nihon e yōkoso !* »

La ville bouillonnait déjà de vie. C'était un droit quelque peu dépaysant, il est vrai, mais elle s'y sentait bien. En même temps, Requiem y venait assez régulièrement depuis quelques temps, pour y travailler. Les gratte-ciels lui donnaient l'impression d'être minuscule, et même si elle détestait cette sensation, les lieux eux lui plaisaient particulièrement. Même si le Japon, c'est vrai, c'est particulier.

« Alors alors ! Déjà, je te propose de venir à mon studio, pour déposer nos sacs ! Ah, oui, je sais plus si je t'en avais parlé ; j'y dors rarement, mais c'est mieux d'être sur place en cas de problème, style, portails qui veulent plus s'ouvrir... Au pire, on dormira ici cette nuit, après on verra ! »

Elles se rendirent donc vers l'appartement ; ou plutôt, s'y dirigèrent. Sauf que les japonais sont des morts de fin et que très vite, Aimée se rendit compte qu'elles étaient suivies. Elle s'en sentait particulièrement blasée, mais être une sauvageonne ici n'était vraiment, mais alors, vraiment pas possible.

« ATTAQUE DE NYAN-CAT !! »


*Bienvenue au Japon !
Modératrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Maxime "Robin" Kennedy
« Modératrice »



Coeurs : 52 Messages : 131
Couleurs : ~Robin te parle en mediumvioletred et Blackjack t'insulte en rosybrown~
J'ai traversé le portail depuis le : 29/01/2015 et on me connaît sous le nom de : T.Brownie. Mon nom est : Maxime Kennedy, aussi appelée "Robin". Actuellement je suis : hétérosexuelle, célibataire et parfaitement paumée. Il paraît que je ressemble à : Ginny Weasley (Harry Potter) ; Wendy Corduroy (Gravity Falls) ; Rose Leslie (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Elda (cs) ♥︎
MessageSujet: Re: Japan Tour, guys ! » maxime   17th Juin 2015, 16:40


⊱ JAPAN TOUR GUYS ! ⊰
PV ✖ Requiem & Robin


***
▬ Pas avant onze heures je dirais, ça donne le temps de se préparer des sacs de voyage en plus. A 14h faut que je sois sur Tokyo pour mon boulot, au pire tu pourras attendre ça devrait pas trop être long ; puis je peux même te montrer un peu les locaux ! Après, on décider sur le pouce des destinations, partir à l'aventure c'est le plus excitant. Ça te va ?

Pour toute réponse, Maxime leva la main vers sa colocataire et fit un rond avec son index et son pouce, accompagnant son geste d’un petit clin d’œil entendu. Le programme lui plaisait, et elle ne pouvait qu’approuver les dires de Requiem en ce qui concernait l’aventure.
Maxime n’était pour ainsi dire, presque jamais sortie de chez elle. Avec sa famille, elle avait visité la mer de nuage et la forêt, elle connaissait plutôt bien Chloris depuis qu’elle s’était liée d’amitié avec Eugenia, et elle vivait à Skyworld depuis près de dix-neuf ans. Mais à part ça, elle n’avait pas beaucoup voyagé. Et s’il y avait une chose à laquelle elle ne disait jamais non, c’était les voyages. Sa curiosité et sa soif d’en apprendre plus sur tout prenaient alors le pas sur les quelques hésitations qu’elle pouvait avoir.
L’aventure. Maxime l’avait lu des centaines de fois dans les livres terriens qu’elle dévorait souvent par dizaines, mais elle ne l’avait jamais réellement vécu. Il était temps d’y remédier, et la situation s’y prêtait à la perfection !

Maxime s’étira sur le canapé et imita la brune en se levant pour monter préparer ses affaires. Elle s’empara d’un sac à dos, petit en apparence mais qui avait été ensorcelé afin de pouvoir contenir bien plus de chose que sa taille ne le laissait à penser. Alors qu’elle empilait sur son lit les vêtements qu’elle voulait emporter, une ombre noire se faufila par la porte de sa chambre et vint se poser en face d’elle.

▬ Alors maintenant tu t’organises des voyages comme ça, en dix minutes ? Je t’ai connue plus sérieuse…

Maxime sourit et leva les yeux au ciel devant l’attitude surprotectrice et réprobatrice du vieux chat.

▬ Premièrement je suis assez grande pour faire ce que je veux, deuxièmement je serai avec Aimée qui connait bien le coin donc je risque pas de me perdre, et troisièmement, parfois il faut arrêter de trop réfléchir si on veut profiter de la vie ! J’ai pas envie de devenir une vieille peau comme toi avant l’âge, ajouta-t-elle d’un ton railleur.

L’animal grogna, mais se calma bien assez vite quand la rouquine lui caressa la tête.

▬ Te bile pas, ça va bien se passer et j’aurai plein de trucs à te raconter après ! Et puis c’est pas comme si on allait partir un mois hein, une semaine ça passe vite tu vas voir !

Elle termina de préparer son sac, le jeta sur ses épaules et lança :

▬ Bon, on se voit dans une semaine Blackjack ! Essaye de ne pas t’entretuer avec Opium, je sais pas si j’assumerais de laver du sang de félin sur mes tapis !

L’animal grogna à nouveau et resta dans les couvertures tandis que Maxime descendait les escaliers pour rejoindre Aimée dans le salon. Avant de la rejoindre, elle fit un crochet par son atelier -qui lui servait également de boutique puisque c’était là qu’elle accueillait ses clients- elle posa un panneau « FERME TEMORAIREMENT » sur la vitre de la porte qui donnait sur la rue. Puis elle retourna aux côtés de Requiem.

▬ Tout est ok, on peut y aller !

▬ Allez, let's go !

La fille d’Hermès ouvrit un portail vers la Terre et les deux demi-déesses se retrouvèrent au Japon en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire.

▬ Nihon e yōkoso !

Maxime ouvrit des yeux ébahis sur cette incroyable ville qu’est Tokyo. Elle ne parlait pas japonais mais il ne lui en fallait pas plus pour comprendre plus ou moins ce que venait de lui dire Requiem. Bouche bée, la rousse ne savait pas où donner du regard et observait un peu tout à la fois : les gratte-ciels qui vous font sentir minuscule, la masses de piétons qui traversaient à chaque feu, les voitures, le bruit de la ville en ébullition, les boutiques, les écrans géant accrochés aux buildings, bref, tout.

▬ C’est incroyable, souffla-t-elle alors qu’un sourire fleurit sur son visage.

C’était très différent de son univers, il y avait des côtés pas super agréable, comme l’odeur de la pollution, mais putain qu’est-ce que c’était génial cette sensation de découvrir un nouveau monde !

Maxime emboîta le pas à Requiem quand celle-ci lui proposa de poser ses affaires dans son studio. Alors qu’elles marchaient, la fille d’Héphaïstos remarqua que les têtes se tournaient pas mal vers elle. Au début, elle songea qu’elle devait VRAIMENT avoir l’air d’une touriste. Puis, réalisant qu’elle était plus ou moins la seule rousse dans le coin, elle pensa qu’il s’agissait en fait de sa couleur de cheveux qui attirait les regards. Mais finalement, après s’être rendue compte qu’on les suivait, Maxime se dit que c’était peut-être pour ça qu’on les regardait.

▬ Bon, on fait quoi ? Demanda-t-elle à Requiem avec un ton tout à fait calme et posé, comme si rien ne se passait.

En jetant un œil dans le rétroviseur d’une voiture garée sur le bord du trottoir, elle compta environ trois quatre gars. Rien de bien insurmontable en soi. Cependant, depuis la baston dans laquelle avait été embarquée il y a peu à la taverne de Dionysos -baston qui lui avait permis de découvrir l’existence d’une demi-sœur- Maxime estimait qu’elle avait eu son quota de bagarre pour six mois. Donc si on pouvait privilégier la manière douce aujourd’hui, cela l’arrangeait fortement.

Quelques plus loin, il y avait une ruelle perpendiculaire à la rue qu’elles remontaient qui lui semblait parfaite pour s’éclipser ni vu ni connu. Elle continua à marcher le plus sereinement possible, et quand elles arrivèrent à hauteur de la ruelle, Maxime attrapa Requiem par la main après lui avoir fait un signe discret et elles se mirent brusquement à courir, laissant leurs poursuivants désemparés le temps de quelques secondes. Quelques secondes qui furent précieuses pour Maxime car le temps qu’ils mirent avant de réaliser qu’elles avaient disparu et de se mettre à leur poursuite, la fille d’Héphaïstos avait réussi à créer un piège grâce à son don qui dissimula les jeunes filles du regard des autres -elle avait crée une sorte de panneau de camouflage assez rudimentaire mais diablement efficace en somme.

Elle s’assura que la bande soit loin avant d’en sortir et lança à Requiem :

▬ Rassure-moi, c’est pas comme ça à chaque fois que tu viens bosser là, si ?
(C) MISS AMAZING.


Signs & stuff ♥:
 

teams & co:
 




Contenu sponsorisé
« »



MessageSujet: Re: Japan Tour, guys ! » maxime   

 

Japan Tour, guys ! » maxime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Boom boom Satellites
» Julien Priollet / Maxime La Tour
» [SALON] Japan Expo Belgium (4-6 novembre 2011)
» Japan Expo made in Belgium
» Tour de l’Ain : dernière étape Culoz-Belley (14/08/2010)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-