Partagez | 
 

 you & me against sadness ♔ (jamelicya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2




avatar
Invité
Invité
Re: you & me against sadness ♔ (jamelicya) | Jeu 25 Juin 2015, 20:32


open your mind & heart
james & aelicya
the two of us
«Pense à Phaon pour l'oublier dans mon étreinte
Plus douce et plus fidèle, amant d'après-midi,
D'extrême après-midi, mais non pas attiédi,
Que me voici, tout plein d'extases et de crainte.

Va, je t'aime... mieux que l'autre : il faut l'oublier.
Toi : souris-moi du moins entre deux confidences,
Amazone blessée ès belles imprudences
Qui se réveille au sein d'un vieux brave écuyer »


La fumée âpre s'échappe de sa bouche charnue et les mots se délient sous une fausse tentative d'aveu qu'elle veut faire passer tout en mesurant ses mots. Pas trop. Pas encore. Elle en avait été dépendante, de cet homme, quelques années encore. À sa gentillesse enfantine qui respirait le vrai alors que la femme puait le faux. Il l'appelait chaque fois qu'il faisait un mouvement et cette inconscience qui éreintait chacun de leurs échanges crevait un peu plus le coeur de la vampire. Parce que lui ne sait pas, et que, à secondes qui passaient, il ne saurait jamais.

▬ Tu es jeune Aelicya, tu ne t'en rends pas compte mais tu as encore le temps devant toi. Tu ne corresponds peut-être pas à la fille parfaite que tu décris, tu n'as peut-être pas la vie que tu aurais souhaité avoir. Mais sache que tu vivras heureuse, tu seras une bonne mère si tu le souhaites, tu te trouveras la personne qu'il te faudra pour combler ton bonheur. Tout est une question de volonté. Ce ne sera pas moi car on sait bien tous les deux que je suis condamné et je ne supporterai pas que quelqu'un subisse mon malheur. Surtout pas toi.

Elle est jeune, elle est fraîche elle est belle.
Cette vérité qu'il lui insuffle par une voix trop sensuelle amène le rouge à ses joues pâles et elle sent qu'elle perd pied. Parce qu'elle s'est voulue reine de son monde. Sa couronne parée de dorures - trop synthétiques - reste bancale à son port de tête aristocrate - trop instable. Ses sujets étaient rares encore et pourtant elle s'accrochait de ses doigts manucurés à la perfection et ses ongles rayent encore les moulures précieuses.
Et il était son Roi. Elle l'avait voulu, lui avait attribué sans rien lui demander un titre royal parce qu'elle était reine.
Elle s'était imaginé un monde rose bonbon, où ils vont couler des jours heureux entourés de leurs petits enfants, leurs héritiers, la suite de son empire. Elle avait fantasmé cette vie dans une métaphore de petite maison banlieusarde, avec une belle clôture blanche.
Ses lèvres rouges s'attirent à la bouche de James. Et il se rétracte quasi-instantanément. Elle ne s'en étonne pas. Ne cille pas. Et la vérité s'affiche ouvertement devant la reine.
Ton Roi ne t'aime pas, Majesté.

▬ J'ai des rêves, des rêves de court terme. J'aimerai que les gens garde un bon souvenir de moi toute leur vie. Qu'il se dise "ah mais je me rappelais de cet imbécile de James !" ou quelque chose comme ça. J'avoue que l'oublie ça fait peur. Mais bon au fond, on ne demeure pas tous éternellement, un jour on nous oubliera. Mais je veux que les personnes que j'aime ne pense pas que je sois totalement parti.

Aelicya ne se souviendra pas de lui en se disant "ah mais je me rappelais de cet imbécile de James !". Jamais.
Elle ne se rappellera pas de son air niais quand il lui raconte ses dernières conneries, de ses yeux naïfs quand il la regardait, morte d'amour pour lui, quand il lui prend la main dans un simple élan d'amitié.  Elle ne se rappellera pas non plus de ses tentatives veines de lui avouer des sentiments trop forts, de ce baiser manqué qui avait écorché son cerveau et de ses mains douces qu'elle avait voulu sentir sur son corps lacéré.

▬ Si j'avais eu des rêves à long terme, je pense que j'aurai aimé être père de famille, d'avoir des enfants, de toujours faire la fête avec mes amis, même à 70 ans. J'aurai aimé mourir vieux de manière normale... Aelicya vraiment, je ne veux pas que tu gâches ta vie. Pour le moment tu es jeunes, tu as des centaines d'années devant toi, alors vraiment dis toi que tu as le temps. Sache que même si tu penses être ce que tu n'es pas, pour moi tu restes la Aelicya que j'apprécie énormément.

Elle sourit. C'était le début de la fin. Déjà ?

▬ Alors je resterai cette Aelicya que tu apprécies tant.

Et celle qui t'aime s'éteint doucement. Parce qu'Aelicya devait rester cette femme sans sentiments, une noble arrachée à ses valeurs et sa famille, une racaille trop précieuse ridicule qui se vante de cette beauté qui lui a été offerte à la naissance, la mannequin qui s'auto-proclame papesse de la mode, qui s'octroie le droit de penser mieux que tout le monde. Celle qui redevient l'amie de James, à qui il peut parler sans détours et sans faux-semblants.
Parce qu'Aelicya qui aime, ça ne peut pas exister.

▬ Je crois que tu ne te rends pas bien compte de ce que tu me dis haha. Mais j'ai compris. Et je ferai en sorte de devenir celle que tu décris si bien.


Aelicya existait pleinement que lorsque James la décrivait avec autant de candeur. Il l'idéalisait bien trop. Elle n'était pas aussi pure qu'il le décrivait. Elle n'était pas aussi honnête qu'il le prétendait.

▬ Merci.

Elle redevient vipère, et s'approche de son aimé en se faufilant avec une grâce et une sensualité qui s'évaporaient de chacun des pores de sa peau laiteuse. Parce qu'Aelicya n'aime pas les hommes. Ce sont les hommes qui l'aime. C'est l'empire à ses pieds ensanglantés.

▬ Si tu savais. Si seulement tu savais une once de mon amour.

Elle pose une main délicate sur sa joue. Ses yeux s'emplissent de larmes qu'elle s'empresse de balayer d'un battement de cils. Elle rend le faux espoir de baiser qu'il lui a fait croire quelques minutes encore. Et reste à quelques centimètres seulement de cette frontière dangereuse et si tentante.

▬ Tu as raison. Je ferai en sorte d'être heureuse et de trouver quelqu'un qui m'aime réellement.

Ses yeux ne quittent pas les siens, et la lueur impétueuse habituellement dans son regard limpide se radoucit, pour ne pas laisser éclater la tempête.

▬ Si ça peut te soulager, je n'aurai pas tout perdu.

Sa main qu'elle avait posé sur la joue de son Roi se retire et elle tente de clore le chapitre de son amour ardent. Ferme ses yeux, pose un voile blanc sur ses désirs intimes et se remémore son premier amour. Parce qu'elle ne voulait pas qu'il finisse de la même façon. Et si elle avait failli à son amour et préserver celui qu'elle avait tant aimé, elle ne s'effondrera pas une nouvelle fois.
Son regard s'allume à nouveau. Et c'est tout ces sentiments enfouis qu'elle appuyait en fixant James. Peut-être que pour la première fois - ou une fois encore - il voyait tout l'amour qu'elle ne lui porterait plus demain.

▬ Tu ignores encore beaucoup trop de choses.

Aelicya sourit, paisible.

▬ Tu es amoureux de Juliette. Tu sais ce que c'est de souffrir de l'amour à sens unique.

Sens comme je t'aime.

▬ Je serais toujours là à chercher ton bonheur. Comme l'amie que je suis.

Elle tend sa main et accroche son petit doigt à celui du mage. Comme une promesse de ne plus jamais faillir.

▬ Promis ?

Elle sourit. À nouveau. Et soutient le regard de celui qu'elle aime d'un amour qui ne se consumera plus au prochain lever de soleil.

▬ Et puis surtout... Promets moi de ne rien t'interdire. Sois heureux.

Oh mon amour.
Si seulement tu m'aimes comme moi je t'aime.
Le Roi n'aime pas la Reine
.

BYE BYE JOLIE PETITE HISTOIRE


© basé sur un codage de one more time & silver lungs.
AdministrateurLeader du JOKER

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
James « Sirius » O'Malley
Administrateur
Leader du JOKER
Coeurs : 34 Messages : 178
Couleurs : #FF1200
J'ai traversé le portail depuis le : 01/04/2015 et on me connaît sous le nom de : H. Relyse Mon nom est : James « Sirius » Jack O'Malley Actuellement je suis : Célibataire, mais pour combien de temps ? Il paraît que je ressemble à : Sirius Black (Harry Potter) + Kougami Shinya (Psycho Pass) + Aaron Jonhson (IRL) et à ce propos, j'aimerais remercier : Miss AMAZING.
Re: you & me against sadness ♔ (jamelicya) | Mer 01 Juil 2015, 08:07







JAMES & AELICYA
« You & me agains sadness »

Mes mots pouvaient paraître durs selon la façon dont on les comprenait. J'essayais par dessus tout de la rassurer en insistant sur le fait qu'elle avait toute la vie devant elle. J'étais aveugle. Aveugle sur tous les points. Je n'avais jamais remarqué, je n'avais pas vu, ou plutôt, je ne voulais pas que ce soit réel. Je ne le souhaitais pas. Bien que ma devise était de vivre au jour le jour, sans penser aux lendemains, je ne pouvais me résoudre à penser seulement à mes propres jours. En amour, je n'étais pas seul, on partage forcément des sentiments avec d'autres, ces autres là avaient la possibilité de penser aux lendemains et jours futurs. Or ce n'était pas mon cas.
Les gens disaient que j'avais ce côté un peu trop idéaliste ou trop optimiste. Je ne fais que décrire ce que je vois, ce que je ressens, ces gens là sont bien bons avec moi, je ne peux me permettre de leur cracher dessus. Ils ne le méritent pas à mes yeux.

▬ Si tu savais. Si seulement tu savais une once de mon amour.


Je fis mine de ne pas comprendre, tout d'abord parce que je fus surpris d'entendre cela de sa bouche. Amour. Quel amour ? Envers qui ? Tant de questions dans mon esprit. J'étais à la fois curieux et craintif par rapport à la réponse qu'elle pouvait me donner. Suis-je stupide ? Je ne voulais pas vraiment connaître la réponse. J'avais peur dans un certain sens. Je ne veux pas rendre les gens malheureux. Malgré tout, n'était-ce pas finalement la seule chose que j'arrivais à faire à la perfection ?
Je sentis sa main se poser sur ma joue, cette main que j'avais irrésistiblement d'attraper. Je ne savais plus quoi penser. Je ne savais plus quoi faire. J'étais désemparé. Non, ne me regarde pas avec ce regard là. Je sentais la culpabilité envahir mon corps entier. Ne me regarde pas avec ces yeux là. S'il te plait.
Elle m'assura un instant qu'elle pourra être heureuse plus tard. Pas avec moi en tout cas. Non pas que je ne le voulais pas, mais je ne pouvais pas. Depuis la mort de Lisbeth, je m'étais mis dans la tête l'idée de ne plus jamais tomber amoureux car cela me rendait malade malheureusement pour moi à cause de mes problèmes cardiaques, mais aussi parce que cet amour ne durera pas aussi longtemps que je le souhaiterais.

▬ Tu ignores encore beaucoup trop de choses...Tu es amoureux de Juliette. Tu sais ce que c'est de souffrir de l'amour à sens unique.

Tu te trompes. Tu te trompes sur toute la ligne. Juliette je ne l'aimais plus. Ce n'est pas elle que j'aime. Je n'ai eu que des chagrins d'amour, toute ma vie. J'en ai souffert. Emma, dans ma tendre enfance, amour de jeunesse sans doute avant de me rendre compte qu'elle était en fait mon double, une amie que je ne voudrais jamais perdre. Juliette, je l'ai aimé, mais j'ai préféré la laisser à mon meilleur ami. Depuis cet amour s'est changé en amitié protectrice. Je savais qu'elle allait bien mieux à Oliver qu'à moi-même. Puis enfin Lisbeth. Amour que j'ai toujours refoulé en moi. Elle était my gold girl. Cette fille que tout le monde respectait pour sa franchise et ses valeurs. Elle était ma confidente, celle qui me rendait le sourire parfois. Mais je savais que je ne ferai jamais le poids face à Klaus. Cela se voyait dans les yeux de Klaus qu'il l'aimait par dessus tout malgré son air distant et hautain. J'aimerai aimer de la même manière que Klaus aime Lisbeth. Jamais je n'eus de chance et c'était mieux ainsi. Je pouvais paraître minable car à chaque que l'une partait, il semblerait selon certains que j'allais dans les bras d'une autre pour trouver consolation et amour. Détrompez vous. La vie ne doit pas s'arrêter au passé. J'aime et c'est tout. J'ai envie et besoin de vivre.

▬ Et puis surtout... Promets moi de ne rien t'interdire. Sois heureux.

▬ Aelicya tu te trompes, je n'aime plus personne. J'aurai aimé t'aimer mais je me le refuse. Le temps pour moi est fini. Je ne veux pas que les gens s'attachent sur un mec dont la mort a déjà été prédite. Désolé.

Quel con. Je ne savais pas si je l'aimais réellement ou non, mais je ne voulais pas qu'elle souffre. Trop tard. Dans tous les cas elle aurait souffert pauvre imbécile. Mais je préférai qu'elle souffre moins que de vivre un amour qui s'achève trop tôt et qu'enfin, la douleur soit plus qu'insupportable. Je ne savais plus quoi répondre si ce n'était que j'allais m'enfoncer encore plus. Et merde, fuck ma spontanéité.

▬ Ae',  dis-je en prenant sa main tout en baissant les yeux. Je ne suis pas l'homme qu'il te faut, tu finiras malheureuse avec moi, ce que je ne te souhaite pas. Je ne veux pas que tu vives un bonheur éphémère.

Je m'arrêtai un instant, ayant gardé les yeux rivés sur le sol, puis je levai ma tête afin de la regarder et cela de manière très intense. J'ai un coeur, ou plutôt une bombe à retardement.

▬ Je n'aime plus Juliette. Je..Merde. Ae' je veux vraiment que tu sois heureuse. Ce ne sera pas avec moi... Même si je l'aurai bien aimé.

Sans savoir pourquoi, je pris son visage entre mes mains et lui caressai doucement les cheveux. Même les yeux emplis de larmes elle était jolie. Elle avait le regard le plus sincère au monde. L'honnêteté qu'elle m'avait fait part m'avait agréablement touché. Je n'arrivais plus à contrôler mes sentiments. Non je ne devais pas aimer. J'en mourrai.
Fuck.
Elle était si belle à me regarder de cette manière, elle voulait que je lui dise ces trois mots. Trois mots seulement.
Je ne pouvais les dire. Je n'étais sûr de rien. Je ne voulais pas. Vouloir la protéger et la conserver était si dur. Renoncer encore et encore. Renoncer à l'amour. Tel était mon destin.
Je ne réfléchis pas. Je n'avais pas réfléchis. I was so dumb.

▬ Pardonne moi Aelicya. Jamais je ne pourrai être celui qui te rendra heureuse. I'm so sorry honey.

Je l'embrassai. Ce fut rapide et fougueux à la fois. Je ne savais pas ce qui m'avait pris. Elle était si belle, si sincère. Comment résister ? Je ne savais pas si je l'aimais ou non, je ne savais pas si c'était réel. Mais ce baiser était sincère sur le moment. Sincère pour un temps. Sur le moent c'était un « je t'aime ». Mais il ne le sera plus dans le futur. C'était bien trop confus dans mon esprit.
Pardonne moi Aelicya. I'm a fool.
Trop d'émotions, trop de sentiments, négatifs et positifs. Je ne sentis plus mes jambes, mon corps tomba lourdement sur le sol, mes yeux se fermèrent.

Mon coeur venait de me lâcher encore une fois.

made by MISS AMAZING.





Because I need you:
 
 
you & me against sadness ♔ (jamelicya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» MEP Sadness - Eden Team
» Heath Ledger - sadness
» Mep Sadness - Eden Team
» Sadness
» [Old Wonderland] ♠ End - nouveau projet ♠ P.5

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: