Partagez | 
 

 Together we'll be victorious {ft Maxime}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Staff Brave Shama'Losse

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Shama E. S. Dragonfire
Staff Brave Shama'Losse
Coeurs : 107 Messages : 431
Couleurs : Red & darkorange
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama, Sham'. Mon nom est : Shama Ember Scarlet Dragonfire. Actuellement je suis : Bi et libre comme l'air. Il paraît que je ressemble à : Erza Scarlet de Fairy Tail (in RP) ~ Michelle Rodriguez (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Kuru pour le vava et Cali pour la signa ♥
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} | Mar 08 Mar 2016, 20:49

Aussitôt que je me mis à raconter ce que je savais sur notre père, je sentis comme un malaise s’installer entre nous. Je ne compris pas tout de suite son origine. Il ne me semblait pas avoir dit quelque chose de travers pourtant. Je savais que je pouvais parfois -bon ok, souvent- être maladroite dans mes discours, mais à ce point… J’espérais que non. Car, je la connaissais que depuis quelques heures, mais un instinct fraternel s’était réveillé en moi. Une envie, et peut-être même un besoin, de la voir sourire, et aussi de la protéger. C’était trop tôt pour agir en tant que réelle grande soeur sans doute, et je ne pensais pas avoir ça au fond de moi, mais en tout cas, ce malaise allait à l’opposé de mes attentes. Ce fut son “Oh” de déception qui me mit la puce à l’oreille. Je l’avais rencontré, mais pas elle. C’était ce qu’elle pensait en ce moment, non ? Je regrettais de lui inspirer une telle envie. Je baissai les yeux sur le canapé. effectivement, elle devait se sentir inexistante à ses yeux. Comme moi pendant si longtemps. Elle me sourit, comme pour me dire que tout allait bien, mais je vis bien dans son regard que ce n’était pas le cas. Que faire dans cette situation ? Je soupirai. Rah, mais pourquoi la vie devait être si compliquée ?

- Hey, Max… Je peux t’appeler Max ? Tu sais… Faut pas penser comme ça. Je sais ce que tu ressens, moi aussi pendant des années je me suis sentie inexistante à ses yeux. Je ne comprenais pas pourquoi il n’était pas là, pourquoi il ne s’intéressait pas à moi.

C’était pas évident de choisir les bons mots. Peut-être même que je ne faisais qu’empirer les choses. mais… en même temps… Je ne pouvais pas rester sans rien dire, à la regarder s’enfoncer dans sa déception et son chagrin. Je la fixai dans les yeux en soupirant.

- Je suis certaine qu’il est fier de toi. Même s’il ne sait pas que tu existes… Enfin, je ne sais pas s’il connaît ton existence. Quand j’ai débarqué, il a su qui j’étais du premier coup d’oeil, sans doute parce que son coeur l’a tout de suite senti, mais je pense qu’il ne savait pas avant ça que j’existais. Ma mère est partie sur Terre le lendemain de leur rencontre. Il n’aurait pas pu savoir qu’elle était enceinte.

Je ne savais pas si c’était une bonne chose de lui raconter tout ça. Je voulais seulement lui faire passer ce sentiment de n’être pas importante. Si ma propre histoire pouvait la rassurer, lui redonner confiance, alors je n’hésiterais pas à lui raconter jusqu’au moindre détail. Mais pour l’instant mieux valait ne pas l’encombrer de tout ça. Lui dire juste l’essentiel. Je retirai mes chaussures pour croiser mes jambes en tailleur.

- Si je l’ai croisé ce jour là, c’était par hasard. ça ne veut pas dire que je valais mieux que toi à l’époque. Il m’a offert mes épées c’est vrai. Je n’ai jamais su si c’était pour se faire pardonner d’être absent, pour me féliciter, quoique je n’ai jamais rien eu d’une sainte, ou pour me montrer de l’affection. J’en sais rien… j’ai juste pris les épées en le remerciant et je suis partie. J’ai bien senti ce jour-là que je n’avais pas à être là. Car les dieux ne sont pas sensé interférer dans la vie des mortels, en particulier avec leurs enfants, car il ne faut pas faire de favoris.

C’est vrai… cette stupide règle m’avait fait détester les dieux pendant longtemps. Aujourd’hui, je voyais les choses un peu différemment. Ils ne pouvaient pas les côtoyer, mais sans doute qu’ils les observaient de loin. Et s’ils n’intervenaient pas dans des situations difficiles, c’était sans doute parce qu’ils nous estimaient capables d’y faire face seuls. J’avais compris tout ça grâce à Aphrodite. Je lui avais fait une promesse, et quand je donnais ma parole, je m’y tenais.

- Peut-être qu’il n’a jamais osé te rencontrer, par peur de ta réaction. Peut-être qu’il t’a toujours observée, sans intervenir car il ne pouvait pas et te savait capable d’endurer tout ça. Qui sait ?

Ouais, au final, j’en savais rien. J’essayais seulement de la consoler. Certainement très mal. Enfin… Je ne pouvais pas rester non plus les bras croisés. J’avais trop de peine pour elle de la voir soudain si triste. Je soupirai. En fait il n’y avait aucun moyen de le savoir. A part peut-être de… Je me tournai vers elle et posai une main sur son bras.

- Si t’as vraiment envie de le voir et d’avoir des réponses à tes questions… Je pourrai t’y amener un jour. Je pense pouvoir retrouver le chemin. Je ne sais pas s’il y sera, mais… Enfin, ça vaudrait le coup d’essayer non ?

C’était une idée comme ça, la seule solution qui m’était venue. Peut-être que c’était une très mauvaise idée, mais Maxime devait brûler d’envie de le connaître. Je lui souris en coin, en espérant ne pas dire ni faire une grosse connerie.




3 roses de Nao, Cali et Lyvion, love you buddies ♥
Hephaestus' Daughters:
 

Merci Kira ♥:
 

troll:
 

Ligues & fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} | Mar 29 Mar 2016, 20:37



❥ DEAR SISTER OF MINE
Shama & Maxime

Sans prononcer un mot, Maxime écouta Shama parler, la tête penchée sur le côté et les bras croisés sur les genoux. Et au fur et à mesure que sa soeur s’appliquait à défaire le malaise qui s’était installé, un sourire discret et imperceptible fleurit au coin des lèvres de la demie-déesse. C’était adorable de sa part. Elles se connaissaient à peine, et pourtant elle faisait déjà ce qu’elle pouvait pour lui redonner le sourire. Et ça marchait en plus. Ça lui donnait du baume au coeur et chassait ses doutes au loin -pas assez loin pour qu’ils partent à tout jamais bien entendu, mais assez pour qu’elle cesse d’y penser le temps d’une soirée, c’était déjà ça. Alors que Shama  parlait, Maxime imagina une seconde ce que cela aurait pu être de vivre avec une soeur. Elle avait beau habiter sous le même toit que Requiem, elles étaient toutes les deux trop éloignées pour se considérer comme de la famille. Pas même meilleures amies. Inutile de comparer avec elle de fait.
La jeune fille repensa alors à Dean, son cousin perdu de vue. Lui il avait été comme son frère pendant quinze ans, et ne plus l’avoir à ses côtés était toujours douloureux. Avec le temps, elle s’y était habituée, mais on ne se remet jamais totalement de ce genre de perte, il fallait l’avouer. Pourtant, la présence de Shama -loin de la remplacer- aidait tout au moins à diminuer cette absence de lien de sang.

▬ Peut-être qu’il n’a jamais osé te rencontrer, par peur de ta réaction. Peut-être qu’il t’a toujours observée, sans intervenir car il ne pouvait pas et te savait capable d’endurer tout ça. Qui sait ?

▬ Peut-être bien ouais, biaisa Maxime avec une petite moue pensive.

Elle déplia ses membres tout engourdis sur le canapé et étira longuement ses bras au-dessus de sa tête, laissant échapper un bâillement par inadvertance. La pression de la soirée étant retombée, la fatigue commençait à prendre son corps d’assaut, doucement mais sûrement.

▬ De toute façon, rassure-toi, depuis le temps j’ai appris à faire avec, c’est pas non plus comme si je me ressassais ma frustration toute la journée, elle ajouta avec un sourire plus franc cette fois-ci. Quitte à penser tout le temps à quelqu’un, je préfère me concentrer sur des gens que je connais et que j’aime plutôt que sur quelqu’un que j’ai essentiellement vu en statue de marbre ou en illustration de livres scolaires. Mais merci, tu m’as remonté le moral !

▬ Si t’as vraiment envie de le voir et d’avoir des réponses à tes questions… Je pourrai t’y amener un jour. Je pense pouvoir retrouver le chemin. Je ne sais pas s’il y sera, mais… Enfin, ça vaudrait le coup d’essayer non ?

Maxime s’immobilisa et ses yeux s’arrondirent comme des soucoupes le temps d’une seconde. La proposition l’avait déstabilisée ; aller le voir directement, elle n’y avait jamais pensé. Et maintenant qu’elle se rendait compte, elle ne comprenait pas comment il était possible que l’idée ne l’ai jamais effleurée. Elle souffla un léger ricanement, plus amusée par sa propre stupéfaction qu’autre chose.

▬ À l’occasion alors, pourquoi pas ? J’espère que ton sens de l’orientation est plus fiable quand t’es sobre ceci dit, ajouta-t-elle avec une ironie légère visant à détendre définitivement l’atmosphère.

Maxime inspira un grand coup, avec comme la sensation d’être libérée d’un poids dont elle n’avait encore jamais soupçonné l’existence. Comme si aborder la question paternelle avec Shama l’avait plus soulagée qu’attristée au final. Après tout c’était un sujet pas tabou à proprement parler, mais presque ; elle n’avait pas grand-monde à qui en parler à part Ethan, et elle savait que c’était un sujet encore plus brûlant pour lui que pour elle, alors elle se taisait pour ne pas le blesser.
Soudain, un son de cliquetis se fit entendre dans la pièce, et rapidement un objet métallique se mit à tournoyer au dessus de leurs têtes dans un concert de rouages.

▬ Bon sang il est déjà deux heures ! S’exclama Maxime en levant la tête vers son rouge-gorge horloge, qu’elle avait enfin réussi à faire marcher correctement.

Elle décrivit des yeux le cercle aérien dessiné par la petite machine, et quand celle-ci alla se poser sur la table la plus proche pour s’éteindre, elle baissa les yeux vers Shama, qui n’avait franchement pas l’air plus fraîche qu’elle.

▬ Y’a deux chambres inutilisées dans cette maison, je t’en prépare une ?

acidbrain


Staff Brave Shama'Losse

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Shama E. S. Dragonfire
Staff Brave Shama'Losse
Coeurs : 107 Messages : 431
Couleurs : Red & darkorange
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama, Sham'. Mon nom est : Shama Ember Scarlet Dragonfire. Actuellement je suis : Bi et libre comme l'air. Il paraît que je ressemble à : Erza Scarlet de Fairy Tail (in RP) ~ Michelle Rodriguez (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Kuru pour le vava et Cali pour la signa ♥
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} | Dim 05 Juin 2016, 16:54

Malgré mon envie de la rassurer, je sentais que je n’avais pas fait une excellente performance. ça me mettait mal à l’aise, maintenant. J’avais rencontré notre père, elle non. Il m’avait offert un cadeau précieux, elle n’avait jamais rien reçu de lui. Aujourd’hui encore je me sentais toujours délaissée par mon géniteur, alors je pouvais comprendre le sentiment de Maxime. Du moins je pensais au début que mes paroles n’avaient pas eu l’effet souhaité. Mais soudainement Maxime m’apprit que je lui avais remonté le moral. Je tournai la tête vers elle pour la fixer de mes prunelles sanguines, avant d’esquisser un sourire en coin. Elle avait pas tort cela dit. Il valait mieux se concentrer sur les gens qui étaient vraiment là pour nous, physiquement. Qui nous soutenaient chaque jour. Petite j’avais souvent rêvé de rencontrer mon père. Un jour je lui en voulais de ne pas être là, un autre jour j’étais triste car je ne comprenais pas pourquoi il n’était pas là, il ne voulait pas de moi. Et au final, quand ma mère avait disparu, je m’étais rendu compte que je n’avais pas eu besoin de père, que ma mère avait toujours été tout ce dont j’avais besoin. C’est bien connu que vous réalisez la vrai valeur de quelque chose le jour où on vous le retire.

- À l’occasion alors, pourquoi pas ? J’espère que ton sens de l’orientation est plus fiable quand t’es sobre ceci dit.

Sa remarque m’arracha un ricanement. Mais j’étais contente que ma proposition ai fait mouche. Alors, un jour je l’emmènerai. Un jour où on se sentirait prêtes toutes les deux. Moi pour revoir papa, toujours aussi mal à l’aise en pensant à me trouver en face de lui. Et Maxime prête pour le rencontrer. Je ne sais pas quand, mais ce jour arriverait tôt ou tard. C’était important, au fond, de connaître ses racines, de savoir d’où on venait, quel était notre passé, pour pouvoir avancer vers l’avenir. Enfin, pour autant que je me soucis de l’avenir moi… c’est pas comme si j’étais ambitieuse et que je rêvais de devenir quelqu’un haha.

- T’inquiète haha. J’ai l’habitude.

Ce serait pas la première fois que je doive chercher quelqu’un. Enfin au moins je savais où le trouver (enfin je crois, vu que la dernière fois c’était plus de 8 ans auparavant et j’étais tombée sur lui par hasard en plus lol). Mais ma soeur avait l’air soulagée, et c’était tout ce que je demandais. C’est fou la vitesse à laquelle mon affection pour elle avait augmenté. Voilà que je voulais dissiper son mal être et lui permettre d’aller mieux. J’entendis soudain un son étrange qui perça vaillamment la brume de mon esprit. Je tournai les yeux vers l’engin infernal. P’tain ça faisait trop de bruit. Maxime poussa une exclamation. Je la regardai, le regard un peu groggy.

- Ah bon ? C’est passé vite.

En même temps j’étais un peu saoule. Et le temps passait toujours vite quand j’étais dans cet état. Même que j’en avais rien à cirer en général. Mais bon là j’étais pas chez moi et je supposais que Maxime devait se lever le lendemain (moi aussi ptet, je sais plus). D’ailleurs, comme si mon corps avait reçu une invitation, je bâillai soudainement à m’en décrocher la mâchoire. Maxime me proposa une chambre d’ami. Je mis une main devant ma bouche histoire de lui épargner le spectacle de ma glotte.

- Oh ouais je veux bien. Mais je t’aide, y’a pas de raison !

Mon air exprimait le refus de toute protestation éventuelle de sa part. J’étais peut-être fatiguée avec quelques entailles au visage, j’étais peut-être un peu saoule, mais ça ne m’empêcherait pas de l’aider, ça non. C’était bien la moindre des choses, déjà elle me permettait de rester dans sa maison enchantée. Je me levai en même temps qu’elle (mais doucement cette fois hein quand même) et je la suivis jusque dans la pièce. En espérant qu’elle n’avait pas changé de place elle aussi. Je lui filai donc un coup de main pour les draps, en profitant pour discuter un peu avec elle sur tout et rien. Ses goûts, ce qu’elle faisait durant son temps libre, etc. Une fois terminée je m’assis sur le matelas.

- T’embête pas pour un pyjama j’ai l’habitude de dormir en sous-vêt.

Et en plus petite tenue aussi mais bon c’est un détail inutile. Ma mâchoire se décrocha à nouveau pour un bâillement digne de ce nom. Ouais faut croire que les activités de la soirée me rattrapaient. L’alcool avait retardé la fatigue jusque là, mais maintenant je la sentais me tomber sur les épaules, et en prime avec la brume de la boisson dans mon esprit. Elle me proposa de prendre une douche, ce à quoi je ne pus dire non. Avec tout ce sport, il fallait bien se décrasser ! Je sautai presque littéralement dans la salle de bain. Et ça me fit le plus grand bien.

- C’est bon Max, merci encore ! lui dis-je une fois propre et bien coiffée. Bonne nuit !

J’hésitai un instant avant de lui donner une rapide étreinte. Puis je filai dans la chambre qu’elle me prêtait pour la lui et je me glissai dans les draps une fois en sous-vêt. Blaze sauta sur le lit et se roula en boule à mes pieds. ça faisait du bien n’empêche, d’être allongée…

~~~

Je me réveillai un peu comateuse sans aucune conscience de l’heure qu’il était, ni sans savoir la cause de mon réveil. Je bâillai longuement et bruyamment, puis jugeai à ma position que j’avais dû avoir une nuit un peu agitée, du moins en partie. Les draps étaient complètement défaits. Encore. Et Blaze c’était pas mieux, il ronflait les quatre fers en l’air. Je reniflai en me redressant, les cheveux en bataille et les yeux bouffis. Je mis un instant pour me rappeler où j’étais et ce que je faisais là. Je pris dix bonnes minutes pour me réveiller, puis une fois certaine d’être débarrassée des derniers voiles du sommeils, je me levai et m’habillai. Puis je sortis de la chambre pour me rendre dans le salon. Enfin j’essayai du moins, vu que d’une je connaissais pas la maison, de deux je me souvenais pas où étais la pièce hier, et trois elle était susceptible de changer de place (oui ça je m’en souvenais par contre). Je tombai du coup sur Maxime.

- Oh salut ! Bien dormi ? Moi ça va, comme un bébé. Hum, dis il est où ton salon déjà ? Puis je fis une grimace avant d’ajouter : T’aurais pas un peu d’aspirine par hasard ? S’il-te-plaît ?

Mes quelques blessures de guerre étaient encore un peu douloureuses, mais ça allait mieux que la veille. Non, c’était surtout ce léger mal de crâne, contre-coup de l’alcool, qui me faisait chier. Enfin, j’avais l’habitude, et comme toujours j’assumais.




3 roses de Nao, Cali et Lyvion, love you buddies ♥
Hephaestus' Daughters:
 

Merci Kira ♥:
 

troll:
 

Ligues & fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} | Mer 03 Aoû 2016, 00:26



❥ DEAR SISTER OF MINE
Shama & Maxime

Un ricanement franc s’éleva du fond de sa gorge quand Shama insista pour l’aider à préparer la chambre, et elle ajouta sur un ton malicieux qu’elle y comptait bien, qu’elle n’allait pas tout faire toute seule –elle aurait pu pourtant, dans son éternelle habitude de se plier en quatre pour les autres dès que ceux-ci arrivaient à outrepasser la fragile barrière qu’elle s’efforçait en vain de forger autour de son coeur.
Quelques minutes plus tard, le lit était fait, Shama était douchée, et les deux soeurs étaient prêtes à prendre congé l’une de l’autre pour prendre enfin un repos bien mérité.

▬ Dors bien, souffla Maxime, un léger sourire flottant toujours au bout de ses lèvres, avant de se détourner pour se diriger vers sa propre chambre, affilié ronronnant sur l’épaule.

–X–

L’enfant d’Héphaïstos s’éveilla aux alentours de dix heures du matin, légèrement vaseuse en raison de la soirée de la veille –soirée agitée certes, mais signataire de lendemains qui ne seraient plus placés sous le signe de la solitude ; Maxime eut un petit sourire en coin à cette pensée qui déchargeait ses épaules d’un poids auquel elle avait tant été habituée qu’elle l’en oubliait parfois.
Prestement, elle se leva, fit un crochet par la salle de bain pour se préparer et descendit se préparer un petit-déjeuner en attendant que Shama ne se réveille. Elle pensa alors que vu son état de la veille, elle ne serait probablement pas très fraîche au réveil, et elle sortit donc à l’avance une petite boîte d’aspirine à moitié entamée qu’elle posa sur le comptoir de la cuisine.
Deux toast plus tard, Shama arrivait.

▬ Oh salut ! Bien dormi ? –Maxime hocha la tête avant de lui renvoyer la question– Moi ça va, comme un bébé. Hum, dis il est où ton salon déjà ? T’aurais pas un peu d’aspirine par hasard ? S’il-te-plaît ?

▬ Première porte à droite, ricana-t-elle doucement avant d’extraire un cachet d’aspirine de son logement de plastique, de le plonger dans un verre d’eau et de faire glisser celui-ci le long du comptoir, jusqu’à la démone. Tu veux manger ou boire quelque chose, sinon ?

acidbrain


Staff Brave Shama'Losse

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Shama E. S. Dragonfire
Staff Brave Shama'Losse
Coeurs : 107 Messages : 431
Couleurs : Red & darkorange
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Shama, Sham'. Mon nom est : Shama Ember Scarlet Dragonfire. Actuellement je suis : Bi et libre comme l'air. Il paraît que je ressemble à : Erza Scarlet de Fairy Tail (in RP) ~ Michelle Rodriguez (IRL). et à ce propos, j'aimerais remercier : Kuru pour le vava et Cali pour la signa ♥
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} | Sam 08 Oct 2016, 17:21

A l’instant même où je posais un pied dans la cuisine -à la recherche du salon en vérité mais chut- l’odeur de pain grillé envahit mes narines, déclenchant un embarrassant gargouillement. Je me mordis la lèvre d’un air désolé à l’attention de ma soeur. C’était pas vraiment le bonjour le plus agréable qu’on puisse connaître. Je jetai un oeil sombre à mon ventre qui s’exprimait trop à mon goût.


- Première porte à droite. Tu veux boire ou manger quelque chose ?
- Oh, ouais, enfin viteuf. Merci.

Je pris le verre d’aspirine gentiment préparé par ses soins et le bus presque d’une traite -boire vite ça fait passer le mauvais goût. Je grimaçai, à la fois pour la saveur désagréable et le mal de crâne. Je tournai ensuite la tête dans la direction du salon. Je fonrçai les sourcils.

- Mais je sais plus pourquoi je cherche le salon en fait. La cuisine c’est bien aussi. J’vais rester là j’crois.

OK j’avais la tête dans l’cul, on se moque pas. Mais au moins j’étais de bon poil. Je réalisai qu’elle devait toujours attendre ce que je désirais prendre pour le petit dej’. Je me frottai le bout de nez avant de répondre.

- J’vais prendre un café. Et grignoter un toast, ça ira très bien. Le temps que l’aspirine fasse effet. Je veux pas te déranger plus longtemps. Pis j’ai des trucs à faire aussi.

Blaze me rejoint en trottinant et s’installa à mes pieds. N’étant pas d’une grande aide lorsque j’avais la gueule de bois -et même valait mieux que je fasse rien, sinon ça partait en catastrophe- j’attendis la tête appuyée sur ma main, coude sur le comptoir. Certes j’avais bien dormi, mais il me fallait tout de même un peu de temps pour émerger. Ok, beaucoup de temps quand j’avais bu la veille. D’habitude je prenais une douche au lever, mais comme j’étais pas chez moi, et que j’en avais déjà eu droit la veille, je préférais la prendre une fois de retour chez moi.

Nous prîmes le petit déjeuner en silence, échangeant deux trois mots dans une conversation banale. Ni l’une ni l’autre n’étions très douées en discours, et puis bon, je vous accorde que discuter avec moi dans mon état, c’était pas toujours simple. Néanmoins l’aspirine commençait à faire effet, et le café me donna un coup de pep’s. Une fois mon toast avalé, je m’étirai, étape finale de mes réveils quotidien.

- Merci pour le ptit dej. Et pour l’aspirine, aussi.

Je me levai et rassemblai mes quelques affaires. Puis je pensai à un détail. Mais je n’avais pas de quoi écrire sur moi… Mon regard dériva sur une pile de post-it et le stylo posé à côté, dans le salon. Je me permis de le lui empruntant pour griffonner -au sens propre, parce que j’avais pas une écriture très soignée ; tout juste lisible - quelques mots dessus. Puis je revins vers Maxime.

- Tiens, si jamais t’as besoin.

Je lui tendis le bout de papier sur lequel j’avais inscrit mon numéro de téléphone, avec mon patronyme - Shama Dragonfire. Une façon discrète de l’encourager à garder le contact. J’allai ensuite me chausser, mon affilié sur les talons. Une fois prête, je fis face à ma cadette.

- Bon bah… Voilà. C’était super sympa hier soir. Se battre ensemble, parler, toussa. Merci. Et… Euh, je suis contente de t’avoir rencontrée. D’avoir une soeur.

C’était un peu beaucoup maladroit m’enfin… fallait bien que ça sorte. Même si elle devait l’avoir compris la veille, c’était le genre de chose qu’on avait besoin de dire. Je pris une inspiration et, un peu mal à l’aise, je lui fis un salut de la main.

- Bon, on s’appelle hein ? Prends soin de toi d’ici là !

Et je la quittai sur ces mots. Pour la première fois depuis la mort de ma mère, j’avais le coeur léger. Enfin moins lourd. Parce que j’avais une soeur. C’était inattendu, mais tellement bienvenu. Je n’étais plus seule.




3 roses de Nao, Cali et Lyvion, love you buddies ♥
Hephaestus' Daughters:
 

Merci Kira ♥:
 

troll:
 

Ligues & fan club:
 




Contenu sponsorisé
Re: Together we'll be victorious {ft Maxime} |

 
Together we'll be victorious {ft Maxime}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Frédérique Constant Maxime [montre de manuf à pas cher?]
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 2: In Tenebris
» [Chattam, Maxime] Le 5e règne
» [Chattam, Maxime] Le sang du temps
» [Chattam, Maxime] La Trilogie du Mal - Tome 1: L'âme du mal

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: