Partagez | 
 

 Trinity of the curse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Trinity of the curse | Sam 08 Aoû 2015, 18:14

Des écouteurs, maintenant elle comprenait le principe. Ce n'était plus compliqué que ça. C'était pour écouter de la musique. C'était aussi simple que ça. Elle avait apprécié ce moment, parmi plein d'autres. Elle découvrait que c'était lui qui jouait. Freya n'était une fille des plus talentueuse, alors, elle était impressionnée par cet homme et ce qui l'entourait. Il avait du s'entraîner des heures. Pour la jeune fille chaque art demandait du temps et de la pratique. C'est donc ainsi qu'elle écoutait les mots du garçon à ses côtés. Il utilisait la musique pour se défouler. C'était plus sain que frapper. La musique était quelque chose de beau. C'était dommage qu'elle ne soit pas très doué avec. C'était un peu comme Iorek, sauf que la musique dépendait de lui seul. La jeune femme comprenait un peu le principe. L'homme lui confirmait ses pensées sur l'apprentissage. Elle hochais simplement la tête. Qu'importe ce que cet homme était, elle l'aimait bien comme une bonne connaissance.Elle souriait de façon innocente, tout à fait comme elle avait l'habitude avec une grande partie du cirque. Il t'avouait préférer ses propres chansons. La métisse riait un peu en entendant ça. Il avait un style à lui. Elle savait au fond d'elle que c'était important. Elle hochait simplement la tête, comprenant comme elle pouvait. Il devait avoir quelques projets en tête, comme spider-man avec ces photos. Il lui proposait de marcher. Elle ne savait que faire. Elle savait qu'en marchant, elle serait plus exposée aux dangers. Lui faire totalement confiance semblait un peu trop pour elle. Mais il avait raison, il faisait froid, trop froid.

« Marchons alors, je n'ai pas envie de me transformer un esquimaux chocolat, après on risque de me manger toute crue. Si j'avais pas assez peur des vampires pour ça. Mais ce n'est pas trop dangereux de parler en marchant. Une pierre, ça peut rouler vite. Et puis se retrouver en-dessous d'elles doit être pas mal douloureux. Tu ne pense pas ? Ça serait dommage qu'il nous arrive quelque chose, surtout avec un talent comme le tien. »

Il n'était pas à nier qu'en ce moment, la jeune fille paniquait et exagérait sûrement ce qui pouvait arriver. Elle imaginait plus vite le pire que le bien. Ses grandes peurs n'aidant pas toujours à voir le meilleur. Pourtant, elle y gagnerait à le faire. Elle passait une main dans ses cheveux. Bien entendu, elle avait froid et c'était couverte pas mal. Mais le froid semblait normal ici et pas normal pour elle, comme si elle était d'ailleurs, comme disait Iorek, de la terre, mais où ? Là était la question qu'elle posait à son ours qui ne voulait pas le dire pour son propre bien. Il la protégeait, mais il était pas à ses côtés en ce moment. Faudra qu'elle présente son ours, surtout s'il devenait ami. Elle ne voulait pas que l'ours lui fasse peur, parfois son affilié faisait peur, elle en avait conscience, mais elle le trouvait mignon. Comme elle trouvait Zyska charmante, pour une raison qu'elle ignorait.







avatar
Invité
Invité
Re: Trinity of the curse | Sam 08 Aoû 2015, 20:10


FREYA & JADEN


Vous ne pouviez pas rester sur place, la neige aurait tôt fait de recommencer à tomber et elle vous couvrirait complètement. Cependant, tu ne pouvais pas non plus forcer la demoiselle à marcher en ta compagnie, parce que tu étais gentil et que les gentils, ça ne force pas les gens à faire ce qu'ils n'ont pas envie. Tu comprends . En attrapant le casque, tu le retournas à sa place habituelle ; autour de ton cou. Tu bougeais doucement tes orteils comme si cela pouvait te permettre d'avoir moins froid, mais la douleur de leur immobilité se fit aussitôt ressentir et t'obligea à arrêter ce mouvement que tu leur faisait effectuer. En glissant la main dans la poche de son chandail, tu éteignis la musique que tu entendais de nouveau en fond sonore : tu n'avais pas besoin de musique pour continuer ta route si elle venait avec toi. Au bout d'une minute de réflexion, Freya sembla sur le point d'accepter. Elle hésitait, tu le voyais dans son regard : cette crainte qu'elle semblait avoir envers tout ce qui bougeait, tout ce qui pouvait l'égratigner. Se transformer en esquimaux chocolat, hein . Ton regard allait et venait entre les montagnes et ta nouvelle compagne de marche, puis tu souris légèrement en imaginant combien un esquimau avec ton visage dessus de ne serait pas particulièrement appétissant. Tu écoutas le reste de son discours qui te semblait assez confus dans le plus grand des silences, parce que tu ne savais pas quoi y répondre. Pourquoi est-ce qu'une pierre roulerait ? Pourquoi est-ce que cela pourrait être dangereux de parler en marchant ? À cause des distractions ? Oui, cela devait être la raison à laquelle elle avait réfléchi, mais non. Ce n'était pas dangereux.

Tu as raison, ce serait dommage de se faire écraser, mais cela m'étonnerait. On ne peut pas dire que c'est arrivé souvent dans ces montagnes et si on ne pose pas de problème à la nature, normalement, elle nous rend la pareille.

Tu étais confus. Tu n'avais pas su quoi répondre et ta propre réponse te semblait insensée. Les pierres ne tombent pas sans raison et vous étiez les seuls à perte de vue. Tu ne relevas pas le compliment sur ton talent, mais ton sourire exprima ton remerciement silencieux. Tu frottas doucement tes bras avant tes mains pour réchauffer ces extrémités qui t'avaient semblé manquer de circulation sanguine : ton corps te semblait étonnamment plus froid qu'à l'habitude.

Est-ce que votre état est dû à un accident ? Je parle de votre perte de mémoire.

Certes, elle ne t'avait pas parlé de perte de mémoire, mais tu l'avais déduit. Peut-être était-ce un sujet sensible par contre. Tu regrettas presque aussitôt d'avoir posé la question comme si cela n'allait pas lui déranger.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Trinity of the curse | Dim 09 Aoû 2015, 07:52

Freya avait un peu moins froid, ce n'était pas non plus l'idéal pour la suite. Il fallait vite trouver un endroit plein de chaleur et de bonne humeur. Son ours était un bon chauffage de temps en temps. Ce n'était pas toujours agréable, surtout quand il grognait. Ce n'était pas toujours agréable de se faire grogner dessus. Elle continuait sa marche, parce qu'elle n'avait pas envie de finir ici, elle avait encore plein de choses à découvrir sur le monde. Et surtout sur ce que les gens pouvaient cacher. Tellement de choses dont elle ne pouvait rien saisir, même si elle le voulait. Et elle le voulait. Enfin, pas tout quand même, mais le plus gros. C'était déjà bien. Il confirmait que la montagne peut être dangereuse. La clown ne savait pas à quel point. C'était effrayant pour elle. Tout de même, elle marchait, faisant confiance à son habilité durement acquise. Comme elle, le garçon souffrait du froid. Pourtant, elle ne se pressait pas, elle restait prudente, qu'est qu'elle ne ferait pas pour rester en vie. Puis une question venait à se poser par le garçon qui avait froid au même niveau qu'elle heureusement que plus elle avançais vers le bas de la montagne, plus ça s'arrangeait. C'était une question sur sa mémoire. Elle le regardait comme si l'homme avait prononcé une énormité, alors que n'était que la vérité. Sa perte de mémoire, large sujet. Le souci...

« Je me souviens pas, d'après Iorek c'est à cause du coup que j'ai reçu. C'est mon affilié, il était là. Il me dit aussi que je ne devrais pas trop fouiller mon passé. Que c'est mieux que je découvrele monde et que je me fasse des meilleurs alliés. »

Freya ne savait pas toujours ce que son ours voulait dire par ces paroles, mais, elle pouvait de plus en plus comprendre le principe. C'était sûr pour elle, le monde était plein de danger, mais aussi rempli de choses belles qui si on les approche pas sont difficile à voir ou à savoir qu'elle le sont. La jeune métisse ne savait pas quoi dire à propos de sa mémoire, elle savait que peu de choses de sa vie avant. Des gens méchants qui riaient et elle qui n'aimait pas ça. C'était pas comme les rires des gens du cirque qui la regardait. Ce n'était pas pareil. Puis elle ne comprenait pas toujours les images floues qu'elle avait par moment. Ce n'était pas une question taboue, sa mémoire était juste partie, en même temps que quelque chose. Elle avait gagné son caractère d'aujourd'hui au passage.

« Faudra penser à mieux te couvrir la prochaine fois, surtout si tu va explorer les grottes, il parait que c'est humide ou chaud, surtout pour la forge. Ne perds pas ta voix en prenant froid. »

Freya parlait en connaissance de cause, pour une fois. Peu habitué au froid, son premier hiver s'était résumé a rester dans sa roulotte le plus souvent possible. Le chauffage à fond les ballons.







avatar
Invité
Invité
Re: Trinity of the curse | Dim 09 Aoû 2015, 15:01


FREYA & JADEN


Tu savais d'ores que c'était une mauvaise question à poser et lorsque la jeune femme tourna la tête dans ta direction, tu sus immédiatement que tu aurais dû la fermer. C'était cela, la curiosité, heureusement elle sembla se ressaisir rapidement, comme si le sujet ne l'avait pas tant dérangé que ça. Tu fus soulagé en l'entendant parler, te dire qu'elle n'en avait aucune idée, mais que son affilié lui conseillait de ne pas retourner voir. Il n'y avait qu'une raison à cela : son passé était atroce et elle l'avait - heureusement - oublié. Il devait s'être passé quelque chose avant sa perte de mémoire qui lui donnait cette crainte, cette angoisse de tout ce qui bougeait, de tout ce qui pouvait lui faire mal. Oui, c'est sur que c'était cela.

Il n'a peut-être pas tort. C'est le temps de vous découvrir vous-même sans prendre en considération tout ce qui s'est passé avant, il y a peu de gens qui ont cette chance.

Tu l'avais dit avec un certain sourire, parce qu'il était assez rare dans ce monde d'avoir une deuxième chance de vivre, d'oublier le passer. On dit souvent qu'il faut oublier pour passer à autre chose, mais notre mémoire ne nous le permet que très rarement ; cette jeune femme avait une chance en or, mais ... elle avait aussi perdu tous ses bons souvenirs, si elle en avait. Tu marchais à un rythme régulier, si vous n'arrêtiez pas, vous seriez en bas de la montagne dans une vingtaine de minutes. En même temps, tu ne t'attendais pas à ce que la température en montagne soit aussi fraîche : et tu ne pensais pas faire du surplace aussi longtemps, mais ce n'était pas grave. Tu n'allais pas mourir d'un petit rhume. Tu eut un sourire en entendant la dernière remarque de la jeune femme.

Ne vous en faites pas. Quand je reviendrai ici, je me mettrai quelque chose sur mon dos pour éviter le froid. Je penserai à vous qui me dit de mettre un manteau.

Tu rigolas en observant les réactions de la demoiselle, parce que malgré sa peur apparente, elle était très gentille. Tu te retournas un peu vers elle en l'observant en silence, son visage d'enfant. Tu ne savais même pas quel âge elle avait, de quelle race elle était.

Ce que vous devriez apprendre en premier, c'est que tout n'est pas dangereux. Il ne faut pas faire confiance aux gens du premier regard, mais il ne faut pas non plus les fuir. Et aussi, laissez couler. Beaucoup de ceux qui craignent quelque chose en meurs en essayant de l'éviter, c'est étrange, mais c'est arrivé souvent. Il faut arrêter d'être aussi craintif ... la vie n'est pas aussi dangereuse qu'elle le semble.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Trinity of the curse | Dim 09 Aoû 2015, 15:57

Freya n'était pas toujours la personne la plus simple à comprendre. Oscillant dangereusement sur un fil très petit entre innocence et inconscience. Si on oubliait la peur qui lui poussait dans le dos parfois doucement, parfois brutalement. Son équilibre ne tenait pas à grand chose au final. Elle pouvait dire ce qu'elle voulait, agir comme elle le sentait, tout reviendrai toujours à ses craintes, ce qui la fait courir, ce qui parfois la réveille la nuit. Comme un film d'horreur qui se voulait perpétuel. À force de rester avec ses craintes, elle ne faisait que les empirer, elle le savait bien. Amel, lui avait dit sagement et sérieusement. Pour ça qu'elle faisait des efforts pour se méfier un peu moins. Elle entendait l'homme lui dire lui aussi d'oublier son passé. En laissant sa chance de repartir de zéro, il devait l'espérer lui aussi, ce qui explique en partie son chant si triste et teinté d'un sentiment étrange qu'elle n'arrivait pas à définir, la mélancolie, un concept bien étranger pour la jeune métisse. Elle marchait ignorant tout ce qui se passait et que tous ces mots pouvaient signifier au final. Toutes ces définitions finiront par perdre leur sens. Elle avait fait cette constatation. Elle sourtiait quand elle entendait qu'il prendrait une veste en pensant à elle, la clown ne voyait aucun mal à ces mots. Son rire était comme sa voix, typiquement masculine, pourtant elle la rassurait. Il continuait son discours, se connaître soi-même n'était pas toujours évident on est les meilleurs et les pires juges qui soit pour s'évaluer soi-même. Elle tapotais l'épaule du garçon, c'était venu comme si c'était naturel.

« Je le sais, je me bats contre mes peurs pour qu'elle soit moins effrayantes. On dit que c'est là que commence le courage et que couardise prends la fuite. Ce n'est pas facile d'être moins méfiante. C'est devenu si normal. Je saurai être confiante envers tout le monde. Mais toi, tu es gentil, tu en a bien l'air en tout cas. »

Freya riait un peu avant de reprendre la descente, sautant un peu. Évaluant ses chances de chutes avec ses yeux grand ouvert. Elle s'amusait beaucoup comme ça. C'était une façon de détendre l'atmosphère. Déjà qu'il faisait froid, on n'avait pas besoin d'un silence écrasant. L'artiste du cirque descendait à son rythme, affûtant ses réflexes à chaque obstacle. Elle avait ce sourire innocent et invitait Jaden à la suivre. C'était un peu une aventure, bien qu'elle ne faisait que descendre la montagne. Les grottes, ce n'était pas encore fait pour elle, mais peut-être dans le futur. Elle y rencontrerait peut-être Batman. La métisse était décidément trop dans son monde de comics.

« En fait, tu es quoi ? Je suis une ange et une démone, une sang-mêlée, Iorek dit que seul les êtres exceptionnels se retrouvent ici. Ça doit être votre cas. »

Tous ces êtres magiques, ça devait être bien pratique pour les dieux de se débarrasser des sans-cœur. C'est du moins ce qu'elle pensait. Ah, l'innocence, ça frise le danger, là.







avatar
Invité
Invité
Re: Trinity of the curse | Dim 09 Aoû 2015, 16:23


FREYA & JADEN


Tu voulais être gentil, tu voulais qu'elle réussisse à t'apprécier pour ce que tu étais : un garçon gentil. Tu n'avais jamais mérité d'être craint, on t'avait souvent écrasé, mais tu t'étais relevé. Ta belle-mère avait été comme celles dans les contes de fées, mais ... elle t'avait, un jour, aimé et c'était cela le plus difficile dans ton histoire. L'amour que tu lui portais c'était évaporé d'un coup, comme si quelqu'un avait ouvert la porte de ton conte de fées, qu'elle avait fait sortir toute la magie et le bonheur, du jour au lendemain. Aujourd'hui, tu ne te soucies plus de cette vie que tu as quittée. Tu es heureux et tu travaille tous les jours ce bonheur, cette joie, parce que tu le mérites, parce que tu es courageux. Une main toucha ton épaule, puis tu tournas doucement le visage en direction de l'adolescente. Elle semblait commencer à te faire confiance et ça, ça te faisait sourire comme jamais. Tu rigolas silencieusement en l'entendant dire que tu étais quelqu'un de bien.

J'essaie beaucoup de l'être, mais on ne peut pas dire que c'est toujours simple d'être gentil dans le monde actuel.

Tu savais qu'il y avait des gens qui avaient eu des vies beaucoup plus compliqués que la tienne, mais tu en connaissais des masses qui n'avaient pas vécu la moitié de ce que toi, tu avais dû endurer psychologiquement. La demoiselle accentua la difficulté de la descente en prenant des obstacles, elle prenait aussi en vitesse et tu n'avais d'accélérer pour la suivre : ce n'était pas un problème, tu avais l'habitude des longues marches en terrain abruptes.

Il a raison. Ma mère m'a expliqué que l'île a spécialement été crée pour les êtres doté de magie, que les portails n'apparaissent que devant eux au moment opportun. Je suis un demi-dieu. Ma maman est la déesse de la beauté et de l'amour.

Un sourire se glissa dans ton visage alors que tu levas les yeux vers le ciel une demi-seconde, comme si elle était là à t'observer, à observer la fierté qui se lisait sur ton visage. Tu étais fier d'être l'enfant d'une déesse, c'était tellement valorisant : ta mère aidait à la survie du monde, ce n'était pas rien. Tu baissas les yeux, mais il était déjà trop tard. Une pierre dans le chemin, tu fonças dedans et même en essayant de sauter pour l'éviter, elle te chopa un pied. Tu roulas sur plusieurs mètres, puisque la colline était en descendance.

Lorsque tu t'arrêtas finalement, couché sur le dos, tu observas le ciel. Tu n'entendais pas la voix de la jeune femme si elle te parlait, mais maintenant, tu avais un peu plus froid, étendu sur le dos dans la neige. Un frisson parcourut ton dos alors que tu voyais quelqu'un apparaître au-dessus de toi, puis un sourire vint prendre place dans ton visage avant que tu n'éclates de rire. Tu n'avais même pas mal.

Ça va, j'ai eu plus peur que mal, je crois que la neige a amorti ma chute.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Trinity of the curse | Dim 09 Aoû 2015, 17:10

Freya se faisait acrobate, ce n'était clairement pas son métier, la jeune femme avait manqué de tomber plusieurs fois, elle s'était rattrapé de justesses, s'était un peu écorchée la peau. Ce n'était rien de grave, elle avait eu bien pire. Ce n’était pas évident la montagne comme endroit pour se balader. Elle le retenait pour plus tard. Il lui disait doucement qu'il essayait d'être gentil, c'était un essai réussi, elle se souvenait des fois où elle avait testé des choses sans y parvenir. Il avait fallu plusieurs heures pour parvenir à faire des lacets. Être gentil dans ce monde était quelque chose d'un peu abérant. Ce mot, la jeune femme ne comprenait sûrement pas. Mais comme beaucoup de chose, elle comprenait le principe. La clown n'était pas totalement débile et avait été élevé correctement, enfin, plus ou moins avant de tout perdre. Elle écoutait les paroles de cet homme. Il indiquait qu'il était de sang divin, la demoiselle ne se souvenait pas d'en avoir croiser un de toute sa vie. Elle papillonnait des yeux. Rencontrer un dieu était possible, mais elle n'avait aucune envie d'en croiser un. Il lui ferait sûrement peur et a raison. Affronter un dieux ne devait pas être dans ses cordes. Puis il tombait lourdement, roulant, inquiète pour son ami, Freya se mettait à suivre l'homme dans la chute aussi vite qu'elle le pouvait. Ce n'était pas évident. Mais elle le suivait. Elle arrivait à sa hauteur. Elle l'observait, on pouvait voir clairement l'inquiétude dans son regard azuré. Il la rassurait sur son état.

« La neige, c'est donc ça... Je comprends pas pourquoi Iorek adore ça. C'est froid et ça mouille. »

Freya venait encore de prouver tout son innocence. Comme si c'était pas assez, elle avançait timidement sa main vers lui. Elle faisait un effort pour l'aider un peu à se relever. Elle ravalait sa salive.

« Relève-toi, tu va prendre froid. Tu peux t'aider de ma main... »

Freya ne savait que dire ou faire de plus que ça. Elle se voyait mal avec l'homme allongé comme ça. Il avait ris pourtant. C'était une preuve qu'il allait bien. C'était ce qu'espérait la jeune femme. Elle avait proposer son aide alors qu'en temps normal, elle l'aurait laisser là. La preuve qu'elle faisait des efforts. Ce n'était pas gagné pour la clown. Mais on pouvait lui accorder ça. Elle rougissait légèrement, c'était plus par timidité que par simplement gêne. Elle savait pas si_ elle était assez forte pour l'aider. Mais si elle ne tentait pas. Elle ne pourrait pas savoir. Donc, elle faisait clairement une nouvelle expérience avec le jeune homme aux yeux vert comme la forêt. Pelle se disait aussi que la neige et elle n'étaient pas fait pour être ensemble. Elle avait froid. Son ours, lui devait s'éclater comme un petit fou, ce qui l'étonnait c'est qu'elle ne le voit pas. L'île était vraiment aussi grande que ça ? C'était un mystère qui la titillait parfois, mais assez peu de gens s'y intéresse au fond.







avatar
Invité
Invité
Re: Trinity of the curse | Jeu 24 Mar 2016, 20:21


FREYA & JADEN

Comme tu te sentais ridicule à cet instant, étendu sur le dos dans la neige froide qui humidifiait tes vêtements. Tu savais que dans quelques heures, tu serais gelé jusqu'à la moelle, mais ce qui t'importait était que tu n'étais pas blessé et que la jeune femme non plus. Lorsque son visage apparut au-dessus de toi, tu réalisas que tu ne souffrais pas, donc que tout allait bien, puis tu éclatas d'un rire franc. Tu n'avais jamais été particulièrement bon pour mentir et elle ne méritait pas de mensonge, même si ç'aurait été pour être gentil. « La neige, c'est donc ça... Je comprends pas pourquoi Iorek adore ça. C'est froid et ça mouille. » Tu eus un petit sourire, très doux et personnel, en observant le visage de Freya. Elle était tellement innocente, tu aurais voulus la protéger, mais elle émanait d'une certaine force qui résidait sans doute dans sa manière de se méfier de tout le monde. Elle s'était méfiée de toi au départ, même alors que tu étais l'une des personnes les plus gentilles de ce monde, mais elle commençait à s'ouvrir à toi, un peu au moins. Tu étais content d'avoir réussi à lui faire prendre un peu confiance en ta personne, même si ce n'était pas très simple en vrai. Une simple phrase pourrait tout gâchée, mais elle tendit la main dans ta direction et tu compris qu'elle faisait beaucoup d'efforts pour être moins méfiante, pour se comporter « normalement ».

En attrapant doucement sa main, tu lui fis un sourire rassurant en assumant le plus gros de ton poids sur tes jambes afin d'éviter qu'elle ne se sente faible et incapable. Elle eut donc l'impression de t'avoir beaucoup plus aidée qu'en réalité, mais elle avait fait une certaine part dont tu ne pouvais être que reconnaissant.

▬ « Merci beaucoup, tu m'as sauvé. » dis-tu avec un certain sourire.

Tu aimais la demoiselle, elle te faisait sentir comme un saint alors que bien souvent, tu ne faisais que ton possible pour être toléré. Elle était tellement gentille, mais elle commençait à avoir froid et cela se voyait sur son visage rougi par le vent, ou peut-être par la gêne, tu n'en étais pas si sûr.

▬ « Dépêchons-nous, si nous ne voulons pas nous transformer en bloc de glace. »

Tu lâchas sa main, puis recommenças à circuler en t'assurant - cette fois - de ne pas mettre le pied sur une roche qui te ferait débouler quelques mètres supplémentaires. Tu étais déjà gelé, tu n'avais pas besoin d'un peu plus de neige dans tes pantalons. Tu secouas d'ailleurs ces derniers en espérant que la neige qui s'y était infiltré s'en dégage facilement ; ce ne fut pas le cas, mais ce n'était pas si grave après tout. Tu revoyais des paysages qui te disaient quelque chose, vous étiez sur la bonne route pour descendre de là, ce qui te rassura quand même un tantinet.

▬ « J'ai déjà vu ses paysages, nous allons dans la bonne direction ! » affirmas-tu en tournant vers elle ton visage tout grand souriant.
Sang-mêlé Fée & Ange

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Hyo-Jin Syun
Sang-mêlé Fée & Ange
Coeurs : 122 Messages : 173
J'ai traversé le portail depuis le : 20/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Ruru Mon nom est : Hyu-Jin Syun Actuellement je suis : Célibataire Il paraît que je ressemble à : Nagisa Kaworu - Neon Genesis Evangelion et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi-même
Re: Trinity of the curse | Jeu 24 Mar 2016, 21:23

Freya en avait déjà marre de la neige, c'était trop froid. Pourquoi son affilié aimait ça. C'était sûrement par habitude. Car elle n'aimait pas ça. Elle avait qu'une seule hâte, rentrer et ne plus bouger de chez elle. Ce qui pouvait se faire relativement vite. Tout dépendait de ce qui allait se passer. Elle tirait alors que l'homme lui donnait la main. Au moins, personne ne pourrait te reprocher son effort. Elle sa battait contre une peur. Il n'était pas toujours aisé de le faire. Elle sourit simplement à ses mots. Elle ne pouvait pas faire grand chose de plus que ça. Elle se hâtait le plus qu'elle pouvait. Même si sa maladresse la tendait à rejoindre le sol, elle aussi. Comme une fatalité contre laquelle. L'adolescente ne pouvait rien faire. Il ne restait qu'à entendre que tout s'arrange. Mais aussi se débrouiller pour que ces choses positives arrivent. Il la rassurait en lui disant qu'elle était dans la bonne direction. Soulagée, la demoiselle lâchait.

« Enfin, je commence à en avoir assez de la neige. C'est casse-pied. Oui, c'est joli, mais c'est tout. En plus ça fait mal aux yeux. Pourquoi blanc. Ça reflète la lumière du soleil. Ça éblouis. »

Freya plissait les yeux. Elle marchait le plus prudemment, en se hâtant un peu. Elle ne voulait pas tomber stupidement. À cause d'une faute d’inattention. La jeune femme pouvait continuer sa route. Mais se séparer de cet homme serait sûrement la conduire à sa perte. Et comme elle n'en avait pas envie. Elle aiderait à nouveau ce garçon. Puis, il n'était pas si méchant que ça. Ce qui aidait dans son effort pour accepter que leur chemin prenne la même direction. Et le fait qu'il faisait de la musique entrait dans les critères positifs. Elle sourit doucement. Elle voulait rentrer et le plus tôt serait le mieux. Elle passait un moment à se demander si elle était vraiment dans le bon chemin. Parce que la neige changeait le paysage et ne pas le remarquer était un peu stupide. Ce qui était loin d'être le cas de Freya. Elle avait pu le voir avec un arbre. Oui, elle avait pu voir cette différence. Comme un ciel de pluie comparé à un ciel où le soleil régnait en maître. Elle frissonnait.

« Sûr, le paysage change vu qu'il neige. L'arbre là il devient blanc alors qu'il est vert normalement. Il faut compter qu'il neige. »

Elle parlait toujours avec beaucoup de franchise. Freya ne mentait que peu. Préférant dire les choses comme elles étaient. Ignorant parfois le mal qu'elle pouvait déclenché. C'était un peu ça le défaut de la jeune femme.

« Pas que je ne te crois pas. Mais il nous faut rentrer avant qu'on devienne aussi froid que Mister Freeze. Ça serait glaçant... »

Freya était tellement habitué aux jeux de mots foireux du personnages que la répliquez était sortie toute seule. La jeune fille ne se rendait pas compte de certaines de ces expressions que seuls les gens qui s'y connaissance pouvait capter la vanne un peu moisie...







Contenu sponsorisé
Re: Trinity of the curse |

 
Trinity of the curse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Castlevania Curse of darkness
» Persona Trinity Soul
» Matrix [ Néo / Trinity ]
» [Shonen] Trinity Blood
» [6x03] The Curse of the Black Spot

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: