Sorry...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Modérateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Julian "L" S. Ramsey
« Modérateur »



Coeurs : 64 Messages : 194
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : célibataire et bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli et Lyria ♥
MessageSujet: Sorry...   1st Avril 2015, 05:08





Juliette & Emma
« Sorry... »

Tu ouvres doucement les yeux pour poser ton regard sur le plafond de la chambre. Tu te trouves chez James qui a eu la gentillesse de t'héberger. Comme tu te sens vide, Juliette. Tellement vide. Tu ne sais même pas pourquoi tu es là: pourquoi tu as ressuscité. Tu ne mérites pas de vivre, car tu es un déchet. Le déchet qu'Oliver a jeté nonchalamment. Tu n'es rien d'autre qu'une poupée qu'on peut jetée lorsqu'on devient las. Jamais tu n'aurais cru te sentir ainsi un jour. Détruite. Tu es détruite, ma pauvre. Totalement brisée, déchirée et vide. Pourtant, tu es là, à regarder ce plafond d'un regard morne et sans vie. Tu n'es plus la même, tu ne le seras plus jamais. Tu es aussi fragile qu'une fleur menaçant d'être écrasée. Tu es faible, Juliette. Tu n'es même pas capable de te lever de ce lit et de reprendre ta vie en main. De remonter la pente abrupte de la dépression. Tu y es enfoncé profondément dans cette chienne de dépression. Tu ne vois tout simplement plus d'intérêt à vivre une vie dans cet état.

Pourtant, tu ne peux salir la deuxième chance que tu as eue. Tu ne peux pas. Tu voudrais bien, mais ça t'est interdit. Alors tu repousses les couvertures qui te recouvrent et tu te redresses pour poser un pied nu sur le sol froid de la chambre. Tu n'as envie de rien. Tu n'as pas faim ni soif ni envie de rien d'autre que de rester couchée dans ton lit à te morfondre. C'est ce que tu fais de mieux, non? Te morfondre sur ton sort? Tu ne peux rien y changer, tu le sais, mais c'est plus fort que toi. La douleur est plus forte que toi. Elle avait eu raison de toi une fois, elle pourrait bien t'avoir une deuxième fois. Cependant, tu voyais bien les efforts que prodiguaient James pour te faire sourire et te remonter le moral. Même si ça n'avait pas vraiment fonctionné jusqu'à maintenant, il gardait l'espoir qu'un jour le sourire qui a toujours accroché tes lèvres auparavant vienne étirer tes lèvres. L'espoir... Une chose en quoi tu ne croit pas. Tu avais tellement espéré pour voir cette espérance se briser en mille morceaux lorsqu'Oliver t'avait jeté. Mais tu réalises aussi que ça n'est pas que ça. Il y a aussi ton frère dans la balance. Lui qui a soudainement disparu et que tu crois mort aujourd'hui. Oui, tu crois qu'il est mort, mais tu n'en as aucune certitude. Le fait qu'il pourrait juste s'être enfuit sans rien te dire te blessait. Mais pas autant qu'Oliver t'avait blessé, tu devais bien l'admettre.

Tu te lèves et tes épaules se voûtent naturellement. Tes cheveux fades glissent sur tes épaules pour pendre dans le vide. Tes bras sont mous et tu t'avances vers la porte. Tu n'as tellement pas envie de sortir que tu en as les larmes aux yeux. Tu ne veux croiser personne. Pas même James. Par contre, il le fallait pour ton plus grand bien. Même si ça ne te faisait rien. Tu avais vu en la mort la seule délivrance possible à ta douleur. C'était toujours le cas, sauf que tu ne t'exécutais pas pour la simple raison que James te l'avait interdit. Comptais-tu réellement pour lui et pour les autres? Depuis ta résurrection sur l'île, tu n'avais pas revu Emma ni Klaus ni Rodrick. Tu n'avais revu personne. Et tu ne voulais pas. Tu es tellement pitoyable que ça salirait l'image qu'ils ont de toi. Quoiqu'elle doit déjà être salie de par ton suicide. Ouvrant la porte, tu entends des pas dans une des pièces, mais tu n'y fais pas trop attention. Ce doit être James. Il n'y avait pas vraiment le choix puisqu'il n'y avait que toi et lui ici. Tu t'avances dans le couloir, lentement, comme si tu avais trop de temps devant toi. Ou comme si ce temps était futile. Tu n'as plus besoin de ce temps que tout le monde chérit. Tu n'as plus aucune raison de vivre, alors le temps, c'est pas ça qui manque.

Alors que tu parcoures le couloir avec une telle lenteur et si peu d'énergie, quelqu'un apparaît dans ton champ de vision avec un éclat de voix. Une voix féminine. Quoi? Tes yeux papillotent en tentant de comprendre l'image que t'offre tes yeux. C'est une fille que tu connais. Trop bien, même. Emma. Tu ne bouges plus et ta première pensée est de te demander ce qu'elle fait là. La deuxième est de savoir pourquoi il a fallut qu'elle tombe sur ton chemin. Tu avais bien trop honte pour la revoir aussi tôt. Tellement honte que tu en baisses les yeux et regarde tes pieds. Tu ne sais pas quoi faire, quoi dire. Elle est là devant toi et tu ne sais pas comment réagir.

made by MISS AMAZING.




Administratrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
« Administratrice »



Coeurs : 62 Messages : 224
Couleurs : LightCoral & Orchid
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : James + Stelian + Nate + moa ♥ (avatars) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
MessageSujet: Re: Sorry...   2nd Avril 2015, 23:44







Why did you leave
without saying goodbye ?


I hate you so much
but I miss you more than anyone else


Il y avait l'image de cette fille aux cheveux blancs, qui marchait sur les toits et qui tombait dans le vide. Anna n'était pas une femme, elle n'en avait jamais été une. Elle avait toujours été trop frêle, pas assez forte pour se protéger seule. C'était ton rôle de la protéger, et regarde maintenant elle est morte. Comment aurait-elle pu savoir ? Elle n'était pas à Londres à l'époque, et personne n'avait su pour sa rupture avec Oliver. Tu te rappelles l'époque où tu voulais qu'elle crève, parce que tu ne voulais pas qu'elle éloigne ton Oliver ? Emma n'avait jamais souhaité sa mort. Une fois, peut-être. Mais c'étaient des pensées en l'air, elle n'avait que quinze petites années derrière elle à l'époque, comment aurait-elle pu connaître la valeur de la vie ? Tu ne t'étais pas trompée à propos d'elle. Tu savais qu'elle était faible et malgré tout tu l'as laissée avec Oliver alors que tu savais qu'il finirait par lui briser le coeur car elle ne briserait jamais le sien. Elle aurait aimé se tromper au sujet de la « Juliette » d'Oliver. Au lieu de ça elle s'était trompée au sujet de l'Oliver de Juliette.
Elle savait tout à l'avance. Tout au fond d'elle, Emma savait ce qui allait arriver.
Mais maintenant elle était morte, et lui avait le coeur en miettes.
Tu le savais, mais tu n'as rien fait.




Cela faisait maintenant une semaine qu'elle avait fait ce rêve. Pourtant, chaque fois qu'elle se retrouvait seule, les images lui revenaient en tête, encore et encore. La frustration était telle qu'Emma peinait à trouver le sommeil ; même si les traces de fatigue se masquaient à la perfection avec une petite couche supplémentaire de fond de teint, son corps ne tiendrait pas si elle continuait à faire des nuits de trois heures. Par principe, elle refusait d'avaler ne serait-ce qu'un seul somnifère, et était donc condamnée à se retourner encore et encore dans son lit jusqu'au moment où, vidée complètement de ses forces, elle ne s'écroule, et ce jusqu'à ce que son réveil ne sonne. Et la routine reprenait ; maintenant elle avait peur de dormir. Mais Emma n'était pas de ces gens qui se laissaient contrôler par leurs peurs. Alors elle avait ravalé un petit bout de sa fierté et était partie demander de l'aide. Le samedi matin arriva après cinq jours passés à batailler en vain contre l'insomnie, et malgré ses efforts pour se lever le plus tard possible, Emma ouvrit les yeux sur les coups de neuf heures.

Une heure plus tard, elle descendait dans la rue au pas de course, ne s'arrêtant que pour acheter un gobelet de jus d'orange qu'elle vida sur le chemin qui la menait jusqu'à l'appartement de James. Entre temps, elle ne croisa aucun visage familier. Pas même celui d'Hydra, qui avait disparu de la circulation au cours de la soirée de la veille, et qu'elle ne reverrait sûrement pas avant dimanche soir. Mais pour une fois, elle avait besoin de voir du monde. Elle sonna à la porte, mais ne reçut aucune réponse. « Sérieusement... » soupira-t-elle en levant la tête vers les fenêtres à la recherche d'un visage familier. De là où elle était, Emma ne voyait rien de l'intérieur, mais elle mit ce geste stupide sur le compte du désespoir de la situation. Sans qu'elle ne s'en rende compte, son gobelet en plastique se désintégra dans sa main et elle le jeta au fond de la poubelle du O'Malley, avant de se rappeler qu'il gardait toujours un double des clés dans la boîte aux lettres

Après avoir repéré la petite clé dissimulée dans un morceau de tissus noir, Emma fit appel à son don de télékinésie pour le récupérer et en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, elle ouvrait la porte d'entrée comme si elle était chez elle. Elle referma discrètement la porte derrière elle, et sa voix résonna dans l'entrée. « James ? » On n'entendit plus que le bruit de ses talons qui claquaient contre le marbre. Pitié, une réponse... suppliaient ses yeux tandis qu'elle levait la tête vers le haut de l'escalier. Aucun O'Malley ne descendit, même après qu'elle ait ôté ses chaussures pour les ranger dans l'entrée. Elle posa son sac sur la table en verre et fit le tour du salon, pour finalement se rendre à l'évidence : ils n'étaient pas là.

En même temps, si elle avait eu la décence de ne serait-ce qu'appeler avant de débarquer à l'improviste, elle aurait su qu'elle ne pouvait pas le voir aujourd'hui. Mademoiselle Hottenberg s'avoua vaincue et s'apprêtait à ranger ses affaires quand du bruit à l'étage attira son attention. Dans d'autres circonstances, sans doute serait-elle partie... mais elle avait trop besoin de voir un ami pour faire des manières. Il comprendrait. Il comprenait toujours à la perfection les caprices de son Emma. Même lorsqu'elle débarquait chez lui sans prévenir à l'avance, qu'elle s'introduisait en faisant comme chez elle, et qu'elle tombait nez à nez avec le fantôme de la dernière personne qu'elle s'attendait à voir ...

« Réveille-toi. » Sa voix n'était plus qu'un murmure étranglé, et elle s'étonna elle-même d'entendre un tel son sortir de sa gorge. Un voile semblait s'être déposé dans le couloir, stoppant le temps et les projetant des années en arrière. « Anna ? » parvint-elle à articuler, juste avant qu'elle ne porte la main à sa bouche comme pour supprimer ce qu'elle venait de dire. Il y avait toujours eu quelque chose de très rationnel chez Emma, tellement qu'elle refusait de se faire à l'idée que la silhouette fantômatique qui se tenait devant elle appartienne à sa vieille amie. Elle prit une grande inspiration et ferma les yeux. « Réveille-toi. » répéta-t-elle. Mais quand elle les rouvrit, Juliette baissait les siens vers le sol.

Emma se mordit la lèvre si fort qu'elle en eut les larmes aux yeux. Du moins, croyait-elle, car tout le monde savait parfaitement que c'était bien trop à supporter, même pour Emma, aussi forte puisse-t-elle être. Ses épaules ployaient sous le poids d'une tristesse refoulée depuis bien trop longtemps, et d'une rancoeur qui pesait bien trop lourd pour elle. « Pourquoi... ? » Elle secoua la tête, chassant les premières larmes qui menaçaient de faire couler son mascara. Malgré la difficulté qu'elle avait à ravaler la colère dans sa voix, Emma décida de ne pas laisser sa question en suspens. « Pourquoi tu n'as rien dit ? » Emma méritait de savoir autant qu'Anna méritait qu'elle se mette en colère.

made by MISS AMAZING.





: J O K E R :
 

: F R I E N D S H I P :
 

:: BEAUTIFUL BITCH ::
 
Modérateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Julian "L" S. Ramsey
« Modérateur »



Coeurs : 64 Messages : 194
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : célibataire et bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli et Lyria ♥
MessageSujet: Re: Sorry...   4th Avril 2015, 00:54





Juliette & Emma
« Sorry... »

Anna? Ton prénom avait résonné dans le couloir vide de la demeure des O'Malley et il résonnait encore dans tes oreilles. Emma avait toujours été la seule à t'appeler par ton véritable prénom. Mais de l'entendre t'avait manqué. Comme elle t'avait cruellement manqué. Pourtant, tu avais toi-même décidé de t'enlever la vie en sachant très bien que tu ferais mal aux personnes qui tenaient à toi. Tu n'avais pensé qu'à toi, tu l'admets, mais cela ne changeais pas que tu aurais préféré ne pas revenir à la vie. Tu ne pouvais tout de même pas cracher sur le deuxième chance qui t'étais offerte. Et puis, pourquoi avais-tu bénéficié d'une seconde vie alors que tu t'étais suicidée? C'était insensé. Tu ne le méritais même pas, en plus. Ou peut-être que si, en fait. Pour souffrir.

Pourquoi... ? Tu sentais qu'elle avait de la difficulté à parler sans laisser sa colère prendre le dessus comme elle avait eu de la difficulté à croire que c'était vraiment toi qui se trouvait devant elle dans ce couloir telle un fantôme. Car c'est ce que tu es: le fantôme de la Juliette du passé. Seul ton corps permettait de savoir que c'était toi, car tu ne dégageais plus la joie de vivre que tu avais constamment avant ta rupture avec Oliver. Pourquoi tu n'as rien dit? D'ailleurs, pourquoi avais-tu laissé la douleur t'emprisonner à ce point? Oliver t'avait totalement détruite, tu ne pouvais pas le nier, mais faisais-tu ne serait-ce que le moindre effort pour remonter la pente? Pas vraiment. En même temps, tu n'en avais pas la force. Elle voulait savoir pourquoi tu n'avais rien dit? Parce que tu avais été égoïste, gardant ta douleur pour toi-même. Ou peut-être parce que tu n'avais pas voulu déranger les autres avec ta souffrance? Tu ne le savais plus.

Tu avais senti la colère dans la voix d'Emma malgré que celle-ci tentait de l'apaiser. Tu ne pouvais pas lui en vouloir de te détester. Tu ne pouvais simplement pas. Tu lèves les yeux vers elle en songeant à ce que tu pourrais bien lui répondre. Tu avais les larmes aux yeux, Juliette. Tu avais peur de la colère qu'elle te réservais. Une colère tout à fait justifiée et méritée. Que voulais-tu que je dise? Oliver m'a planté là comme un chiffon, consolez-moi? Tu aurais voulu que je passe pour celle qui gobe toute l'attention simplement pour une rupture? Tu ravales tes larmes, car tu te sens au bord du gouffre. Pour faire changement. Même si je sais que ce que j'ai fait était plus par lâcheté qu'autre chose. Tes mains tremblaient alors que tu en passais une dans ta chevelure lilas. Qu'est-ce que tu pouvais bien lui dire de plus? Que tu étais désolée? C'est ce que disent les faibles pour justifier leurs actions. Tu avais peut-être été faible au point de te suicider, mais tu n'allais certainement pas t'excuser pour ça. Et puis, je n'ai pas réfléchi, j'ai laissé la douleur parler... J'ai laissé ma peine prendre le dessus! Ta dernière phrase avait été un cri étouffé par la tristesse et la colère. Une colère entièrement dirigée contre toi-même. Tu baisses la tête. Des larmes tombaient au sol, alors que tu pleurais silencieusement en serrant les poings. Tu ne savais pas quoi dire pour te justifier, car tu pensais ne pas avoir besoin de te justifier pour avoir exécuté un tel geste. James ne t'avait pas posé de question, lui. Mais peut-être aurait-il dû. Oui, peut-être...

Quoi qu'il en soit, tu t'en voulais terriblement d'avoir fait souffrir ta vieille amie, mais tu n'allais certainement pas lui dire que tu ne regrettais pas ton geste. Ç'aurait été la bafouer encore plus alors qu'elle n'avait pas besoin de ça de ta part. Juliette... Tu penses encore aux autres avant de penser à toi... C'est peut-être pour ça que tu n'avais rien dit à personne.

made by MISS AMAZING.




Administratrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
« Administratrice »



Coeurs : 62 Messages : 224
Couleurs : LightCoral & Orchid
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : James + Stelian + Nate + moa ♥ (avatars) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
MessageSujet: Re: Sorry...   14th Avril 2015, 23:55







Why did you leave
without saying goodbye ?


I hate you so much
but I miss you more than anyone else


Juliette avait-elle peur ? Ou alors s'en voulait-elle ?
Peu importe ce que lui inspirait Emma ; pour elle, tout ce qui comptait était de savoir pourquoi elle avait été aussi égoïste. Ça n'aurait jamais dû se passer de cette manière, après tout Emma était celle qui était égoïste. Juliette, elle, était celle qui devait penser aux autres avant son confort personnel. Où était passé cette fille joyeuse ? Que faisait ce fantôme à sa place ? Emma resta figée au milieu du couloir, ne sachant pas s'il fallait qu'elle s'approche et tente de passer sa main au travers, pour voir si elle était réelle ou si son imagination lui jouait des tours. « Tu aurais voulu que je passe pour celle qui gobe toute l'attention simplement pour une rupture ? » Qu'essayait-elle de faire en disant ça ? Espérait-elle réellement que froisser l'orgueil d'Emma suffirait à lui faire oublier que c'était entièrement sa faute ? Emma prit son visage entre ses mains et prit une grande inspiration, pour tenter de chercher une contenance qu'elle perdait au fil de la conversation.

« J'ai laissé ma peine prendre le dessus ! » En haussant le ton, Anna avait pris Emma au dépourvu. La Hottenberg sursauta et regarda la demoiselle brisée fondre en larmes, incapable d'esquisser le moindre mouvement dans sa direction. La situation était tellement irrationnelle, et différente de toutes celles auxquelles elle avait pu être confrontée dans le passé. Elle avait vu des mères pleurer leurs fils disparu quand elle avait été chargée de mener des interrogatoires à leurs domiciles. Elle avait vu des femmes pleurer de joie en découvrant que leur mari n'était pas un tueur sans foi ni loi ; mais maintenant qu'elle était confrontée à ces questions qu'elle avait l'habitude de poser, maintenant qu'elle savait ce qu'était de perdre un être cher puis le retrouver complètement changé...

« C'est justement ce que je te reproche. » Emma n'allait pas se laisser écraser sous prétexte que son amie souffrait, si ? Non, bien sûr que non. Anna connaissait le tempérament enflammé de son amie, elle n'allait pas lui donner raison sous prétexte qu'elle souffrait. Elle avait toujours été dans l'optique d'endurcir la renarde, la rendre moins faible et elle y était presque arrivée avant ce malheureux événement qui n'aurait jamais dû la tuer. « Est-ce qu'on n'a pas déjà eu cette conversation, toi et moi ? » Elle s'en rappelait comme si elle avait eu lieu la veille. C'est toi qui contrôle tout, je t'interdis de laisser quoique ce soit décider à ta place ; c'est ça d'être forte. C'était ce qu'elle lui avait dit alors qu'elles venaient d'avoir... dix-sept ? dix-huit ans ? Cette époque lui semblait tellement lointaine qu'elle n'arrivait même plus à la situer. « Il suffisait de demander, on t'aurait aidée. C'était pas compliqué. » Non, rien n'était compliqué si l'on se tenait à ce qu'elle disait. Rien.

made by MISS AMAZING.





: J O K E R :
 

: F R I E N D S H I P :
 

:: BEAUTIFUL BITCH ::
 
Modérateur



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Julian "L" S. Ramsey
« Modérateur »



Coeurs : 64 Messages : 194
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : célibataire et bisexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli et Lyria ♥
MessageSujet: Re: Sorry...   17th Avril 2015, 04:00





Juliette & Emma
« Sorry... »

C'est justement ce que je te reproche. Oh, Emma... Si elle savait combien c'est aussi ce que tu te reproches. Tu avoues avoir été faible et n'avoir pas demandé plus d'aide que ça. Tu n'aimais pas avoir mal et tu savais que de souffrir ferait souffrir les autres. Mais te tuer était bien pire, tu sais. Cette constatation te sauta à la figure. Comment avais-tu pu être aussi égoïste, Juliette? Comment? De vous deux, c'est sensé être Emma la plus égoïste. Malgré tout, tu avais quand même pris cette décision et tu ne la regrettais pas, car tu savais que tes amis étaient forts. Bien plus que tu ne l'étais. Et puis, face à la dépression, même avec de l'aide, il est difficile d'en sortir. Car quand plus rien ne motive une personne, tenter de l'aider alors que celle-ci ne s'aide pas elle-même est vain. C'est probablement ce qui serait arrivé avec toi. Peut-être que même avec de l'aide, tu aurais fini par te suicider. Est-ce qu'on n'a pas déjà eu cette conversation, toi et moi ? C'est toi qui contrôle tout, je t'interdis de laisser quoique ce soit décider à ta place ; c'est ça d'être forte. Ces mots qu'elle avait prononcé quelques années plus tôt te reviennent à la figure avec tellement de force que tu en titubes.

Oui. Être forte, c'est de ne pas se laisser abattre coûte que coûte. Peu importe les événements. être forte, c'est de confronter toute situation la tête haute. Mais tu n'es pas Emma, Juliette. Qui aurait cru qu'Oliver te laisserait lâchement tomber? Personne. Et tu n'avais pas pu être forte. La douleur avait été trop grande et tu t'étais malheureusement tournée vers la solution la plus simple: le suicide. Tu avais tenté d'échapper à la souffrance en quittant cette vie de misère et de douleur. Pour le coup, ça n'avait pas trop fonctionné, puisque tu étais revenue à la vie. Tout aurait été plus simple si tu étais réellement morte. Tu n'aurais pas eu besoin de confronter toutes ces questions. Et celles d'Emma étaient celles que tu redoutais le plus. Car tu la connais. La fée est dotée d'un caractère beaucoup plus fort que le tien. Même si vous avez fini par vous apprécier, ça n'a pas été facile, puisque Emma te détestait quand tu l'as rencontré. Elle te détestait si fort que tu l'avais senti dès la première fois que tu l'avais vu. Maintenant, c'était différent. Elle avait fini par tenir à toi même si en ce moment, tu aurais souhaité que ça sois différent.

Il suffisait de demander, on t'aurait aidée. C'était pas compliqué. Tu relèves la tête et lui adresses un sourire vide de sens et de toute émotion. Un sourire qui ne reflète rien. Un sourire qui s'agence bien avec les larmes qui mouillent tes joues, donc. Oh, ça n'était peut-être pas compliqué dit comme ça, mais en réalité, elle ne savait pas à quel point c'était dur. À quel point que, oui, c'était compliqué. Emma... Tu ne savais pas quoi ajouter pour lui faire comprendre ton point de vue. En fait, peut-être était-il mieux de ne pas essayer. Tu décides de t'approcher de cette jeune femme pour t'arrêter à quelques pas d'elle. Tu confrontes alors son regard, même s'il te met mal à l'aise à un tel point que tu voudrais disparaître. Tu as raison, Emma. Mais ce qui est fait, est fait, je ne peux rien y changer. Peu importe... Tu ravales du mieux que tu peux tes larmes. Peu importe les questions qui restent dans l'air, tout ce que je répondrai ne te satisfera jamais. Je ne t'en veux pas, tu es comme ça et si tu étais différente, je ne tiendrais pas à toi. Ton corps tremblait sous le coup de l'émotion. Qu'est-ce que tu pourrais bien lui dire pour qu'elle arrête d'énoncer ce que tu sais déjà? Probablement rien. Je m'en veux, tu sais, de n'avoir rien dit, mais peut-être que ça n'aurait rien changé à ce qui est arrivé...

made by MISS AMAZING.




Administratrice



Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:
avatar
Emma-Serah K. Hottenberg
« Administratrice »



Coeurs : 62 Messages : 224
Couleurs : LightCoral & Orchid
J'ai traversé le portail depuis le : 23/03/2015 et on me connaît sous le nom de : MISS AMAZING. (aka Kao'). Mon nom est : Emma-Serah Katherina Hottenberg. Actuellement je suis : BB - beautiful bitch. ♥ (célibataire et hétérosexuelle). Il paraît que je ressemble à : Lily (gorgeous) Evans. #teamHP & random originals et à ce propos, j'aimerais remercier : James + Stelian + Nate + moa ♥ (avatars) | signature by MISS AMAZING. & gifs from tumblr.
MessageSujet: Re: Sorry...   17th Juillet 2015, 10:31






Why did you leave
without saying goodbye ?


I hate you so much
but I miss you more than anyone else


Emma avait envie de la frapper, mais ce n'était pas le genre de la maison. Au lieu de cela elle l'écouta s'apitoyer, comme d'habitude, vomissant des paroles contre lesquelles la demoiselle n'avait même plus envie de se battre. Elles étaient entêtées toutes les deux, mais il y avait un moment où la comédie avait assez duré. Un moment où il fallait juste qu'elles cessent de rester fermées l'une à l'autre et simplement se laisser rentrer mutuellement dans l'univers de l'autre. Comme les filles pouvaient être égoïstes les une avec les autres. Elles avaient beau être amies, elles n'avaient rien partagé depuis bien trop longtemps pour que la chose devienne naturelle. Anna s'approchait, mais pas suffisamment. Avait-elle peur ? Emma ne cesserait jamais de se poser la question. Les filles à Londres avaient toujours toutes eu peur d'Emma, mais plus tard elle avait compris que c'était parce qu'elle avait cette assurance qui leur manquait à toutes. Anna n'avait jamais réellement eu confiance en elle, du moins pas comme Emma ; sauf lorsqu'elle était avec Oliver. Et dans ces moments-là, aussi difficile eusse-t-il été de l'admettre, Juliette était trois fois plus forte qu'Emma.

« Pour toi ça n'aurait rien changé. » Sa voix était étrangement calme, comme si toute sa colère avait décidé de se rendormir. Elle détourna le regard, vers le mur à sa gauche comme si elle espérait voir James, Rodrick, Klaus ou même Oliver émerger de la salle adjacente et lui apporter le soutien dont elle avait tant besoin. « C'est juste que... aucun membre du JOKER de s'y est préparé. » Elle attrapa machinalement les cheveux, geste qui était le vestige d'une époque où Emma avait longuement été frustrée, au point de perdre une partie de la confiance qu'elle avait en sa personne. D'abord Anna, puis Lisbeth, puis Oliver. Les gens qu'elle aimait étaient partis un par un, et alors à cette époque elle s'était demandée si la chose ne venait pas d'elle. Puis petit à petit, ceux qui étaient encore là avaient fini par lui restaurer ce qui lui manquait, et plus jamais elle n'avait douté de ses convictions.

« Quand Klaus m'a dit ce qu'il s'était passé, j'ai refusé de le croire. » Elle n'avait jamais parlé de la période qui avait suivi la disparition de sa vieille amie. Excepté la lettre qu'elle avait écrit à son intention, et qu'Anna ne lirait jamais étant donné qu'Emma l'avait brûlée de ses propres mains, la fée ne s'était jamais retournée sur cette période sombre de sa vie. « Le jour de tes funérailles, j'ai eu un aperçu de ce que ressentaient les garçons. » D'une manière ou d'une autre, un lien d'empathie s'était créé ce jour-là. Il n'avait duré qu'une fraction de seconde, mais ça avait été suffisant pour la frapper au cœur et la faire éclater en sanglots. « On dirait que quelqu'un juge que tu as pris la mauvaise décision en mettant fin à tes jours. » fit-elle finalement remarquer après un moment de silence. Pourquoi les dieux l'avaient-elle fait revenir si elle avait été celle qui avait mis fin à ses jours ? Ils lui avaient permis de revenir alors qu'elle ne désirait pas vivre, et d'une certaine manière Emma leur en voulait. Il y avait tellement de gens qui méritaient ce sort, et pourtant ils avaient choisi Anna. « Viens, allons prendre le thé. » James, en bon petit anglais, conservait naturellement des boîtes de thé dans ses placards bien qu'il soit devenu le genre d'hommes qui buvaient du café. Emma tourna le dos à Juliette et quitta le couloir pour rejoindre les escaliers de l'appartement, qui menaient au premier étage dans lequel se trouvait la cuisine.

Emma s'installa à table et fut rejointe pae Anna, tandis qu'elle usait de son don de télékinésie pour sortir les objets des placards. Elle passait tellement de temps chez James qu'elle avait fini par connaître l'appartement sur le bout des doigts, si bien qu'elle aurait pu se faire son thé les yeux fermés. Elle opta pour le traditionnel English Breakfast qu'elle coupla avec une larme de lait et du sucre, puis déposa la théière entre elles, sans avoir touché un seul objet. « Beaucoup de choses ont changé pendant que tu étais... absente. » Emma les servit dans leurs tasses respectives, et remua son breuvage pour voir le lait se mélanger avec le thé noir. « Moi aussi j'ai perdu Oliver. » Mais moi, je suis encore vivante. Les autres avaient perdu une part d'Oliver, mais ils arrivaient encore à communiquer avec lui, bien qu'il les envoie paître à chaque fois. Il n'avait pas envie de tuer James, ni Klaus, ni Rodrick. Elle porta sa tasse à ses lèvres et laissa le breuvage lui brûler la gorge.
made by MISS AMAZING.





: J O K E R :
 

: F R I E N D S H I P :
 

:: BEAUTIFUL BITCH ::
 



Contenu sponsorisé
« »



MessageSujet: Re: Sorry...   

 

Sorry...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-