Partagez | 
 

 Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-Mêlé Griffon & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lyvion E. Drymärchen
Sang-Mêlé Griffon & Démon
Coeurs : 42 Messages : 381
Couleurs : CadetBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 13/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Bunny Mon nom est : Lyvion Easter Drymärchen Actuellement je suis : dépité par ton intelligence. Enfin, ton manque d'intelligence. Il paraît que je ressemble à : Shiki Senri [Vampire knight] & Soraru [Utaite] (IRL : Kim Jaejoong) et à ce propos, j'aimerais remercier : Bunny
Re: Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥ | Lun 17 Aoû 2015, 03:04




JUNE & Lyvion #2
« Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? »



C'était en toute innocence. Promis juré. Lyvion n'avait pas ce genre d'idée en tête, lorsqu'il avait proposé à June de goûter. Goûter quoi ? Pourquoi est-ce que son doigt pointait sa bouche ? Oh ce n'étaient pas ses lèvres qu'il offrait, mais le bonbon caché derrière. Certes, pour une personne débarquant en plein milieu de la scène, cela pouvait effectivement prêter à confusion. Après tout, le contenu de sa bouche n'était pas visible de l'extérieur. Cela dit, si vous vous êtes imaginé qu'il pourrait avoir envie d'embrasser la vampire, vous vous trompez lourdement. C'est vrai quoi, elle n'était pas si attirante que ça non plus. Le griffon n'avait pas ressenti quoi que ce soit, en voyant ces lèvres rosées délicatement pulpeuses approcher. Même si elle avait un joli visage et était plutôt bien formée malgré sa petite taille, il avait déjà vu beaucoup de femmes plus désirables. June était loin d'être la première à laquelle il penserait si l'envie lui prenait de passer une nuit avec une femme. Après s'ils venaient à s'embrasser il ne dirait pas non, mais ce ne serait pas non plus un fait exceptionnel. C'est ce qu'il pensait. C'est ce qu'il aurait dû, selon sa logique, ressentir.

Seulement il arrive parfois que la logique ne suffise pas. Et quand on est comme lui aveugle à ses propres sentiments, ces instants-là nous perturbent.
Pour ne rien arranger, le Drymärchen ne s'attendait pas vraiment à ce que June réagisse ainsi. Quand elle se mit à rougir légèrement en souriant, il plissa légèrement les yeux. Quoi, pourquoi elle avait l'air aussi agréablement surprise ? Que fixait-elle avec ces yeux remplis d'intérêt ? Au lieu de le faire attendre comme ça, la demoiselle pourrait répondre à sa question. D'ailleurs, avait-elle besoin de se rapprocher ? Il ne comprit pas à quoi elle jouait. Pas avant qu'elle ne pose ses mains sur son torse et se dresse sur la pointe des pieds. Et à partir de là, Lyvion arrêta de réfléchir. De bouger aussi ; il resta figé, l'air visiblement surpris, à regarder son visage se rapprocher au ralenti. Tout lui parut irréel. Est-ce qu'elle prévoyait vraiment de l'embrasser ici et maintenant ? C'était subit, très subit. Les secondes défilaient lentement, comme si elles étaient aussi prises au dépourvu que lui. Cependant son corps ne mentit pas : loin de se reculer, il pencha la tête en fermant à moitié les yeux. Sans prêter la moindre attention à la foule qui les entourait, aux regards qui les observaient, aux voix qui chuchotaient, il allait répondre à ce baiser.

Mais en lieu et place de lèvres tièdes et tendres sur les siennes, c'est à un contact dur et froid sur son front qu'il eut droit. A cet instant, le jeune homme sortit de la transe et se redressa pour voir ce qui venait de les stopper en si bon chemin ; il s'agissait de Iago, qui apparemment était jaloux. Si cela fit rire June, lui eut plutôt envie de tester le toucan en civet. Lyvion foudroya l'oiseau de malheur du regard en lui lançant par la pensée un *saleté de piaf, tu vas le regretter.* plein de rage, auquel Iago répondit en le snobbant mentalement. Rah, vraiment, si ce n'était pas pour Miss Loyal ce volatile se serait déjà fait embrocher.
June goûta le bonbon et l'approuva, avant de s'exclamer qu'elle avait soif. Les granitas sonnèrent comme une bonne idée : notre australien avait l'impression que tous les chauffages étaient allumés à fond, tellement il avait chaud. Cependant il était bien décidé à ne rien laisser paraître devant sa collègue.

« T'aurais moins soif, si tu t'agitais pas autant. »

Répliqua-t-il le plus naturellement du monde tandis qu'elle se mettait en route. Puis quand il eut la certitude qu'elle ne le voyait plus, Lyvion fit glisser une main le long de son visage pour se calmer un peu. Il était loin d'être aussi indifférent qu'on pourrait le penser, son esprit était devenu un bordel géant. Il se sentait perdu entre le fait qu'elle ait tenté de l'embrasser, et celui qu'il n'était absolument pas contre cette idée. Preuve étant qu'il avait tout de suite incendié Iago. Sur le coup il l'avait fait naturellement, parce que sa déception dirigée contre le toucan était la seule chose à laquelle il pouvait penser, mais avec du recul l'acajou comprenait qu'il y avait des sous-entendus derrière cette réaction.
Il lui fallut une bonne minute pour apaiser son rythme cardiaque. Bien moins longtemps que pour arriver aux granitas, donc. Une fois devant, Lyvion lut d'un air critique les différents parfums puis s'adressa à June.

« Tu sais ce que tu veux ? »

La file était plutôt longue, ils avaient donc le temps de se décider. Lui-même était bien tenté par le parfum citron.
Une fois leurs rafraîchissements en main les deux sanctuariens continuèrent leur tour sans que rien de bien intéressant ne se produise. Le sang-mêlé ne savait pas ce qu'en pensait June, mais pour lui, ils avaient décidé dans un accord tacite de ne pas reparler de ce qu'ils avaient failli échanger.
Environ une heure plus tard, comme ils avaient fait le tour de tous les secteurs, ils s'étaient posés à une table pour se reposer un peu. Et surtout parce qu'ils s'ennuyaient. Ils ne voyaient rien d'autre d'intéressant à voir.
N'étant pas du genre à aimer s'attarder dans des endroits bondés sans raison, Lyvion fit une proposition à June.

« On va voir la tombe du premier Monsieur Loyal puis on rentre ? Y'a plus rien à voir ici. »

D'où tenait-il que cette tombe était située dans le coin ? Il l'avait entendu durant leur visite, tout simplement. Mais il attendait que leur visite soit finie pour en parler à la brunette.


made by MISS AMAZING.


Love ♥ ~ JuneLyv ~ :
 
Cadeaux :
 
Autres :
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
June E. H. Yield
Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia
Coeurs : 91 Messages : 143
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
Re: Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥ | Sam 10 Oct 2015, 15:00


 

 

 
« Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? »

 

Tu t’amuses comme une gosse, c’est sûr qu’au moins tu t’éclates. Même si peut être ce n’est pas la tasse de thé de notre chez dompteur, toi tu t’amuses, c’est un peu égoïste non ? Tu le taquines, il te taquine, un vrai cercle vicieux non ? La demoiselle voulait même, enfin, elle ne le sait pas du tout sur le coup. Pourquoi vouloir jouer avec ce genre de jeu ? Elle ne sait pas du tout, elle est un peu perturbée. Pourtant Iago est là, il l’a stoppé dans son délire, peut être que c’est bien ?

Au moins, tu as changé de sujet rapidement. Vaut mieux ne pas en parler rapidement, oublions le sujet ! Autant se dilaté la gorge pour aller mieux non ? La demoiselle suit donc l’acajou en lui prenant la main. Car monsieur ne veut pas du tout qu’elle s’éloigne, on dirait tout de suite une gamine avec sa nounou. C’est une situation qui t’amuse encore un peu, tu ris toujours de tout. Lui tirant alors la langue à son petit pic gratuit.  Toujours du répondant ce chers mythologique ! Regardant un peu la liste des parfums, la demoiselle réfléchit un peu pour prendre de quoi s’hydrater.

« Tropical ! La couleur est jolie, puis ça l’air bon ! »

Ce fut un peu long, mais entre pointer tout ce qu’elle voit, et tout ce qu’elle critique, le temps défila beaucoup plus vite avec son nouveau jeu. Le gobelet en plastic bien grand et bien froid entre les mains, la demoiselle reprend par réflexe la main de son ami ? Elle ne sait plus trop quand même. Secouant un peu la tête, elle boit rapidement au point de se donner mal au crâne. Elle n’arrive pas du tout à se retirer l’image de ce qu’elle allait faire !  Remet toi ma petite, ce n’est pas le moment. Bien que tout le long tu étais assez pensif quand même tout le long, quel superbe sortie non ?

« On va voir la tombe du premier Monsieur Loyal puis on rentre ? Y'a plus rien à voir ici. »

Tu ressors un peu de ta pensée en clignant plusieurs fois des yeux. Ah bah, c’est bien le moment d’être partie trop loin. La demoiselle regarde un peu partout, oui tu as déjà fini le tour !  June se gratte la tête puis hoche celle-ci en souriant.

« Ouais ! Je veux voir mon ancêtre ! «

Dis-tu en riant comme une enfant. Bien que ton regard se tourne vers la paille du jeune homme, pourquoi elle te préoccupe d’un coup ? June tu as un petit coup de chaud. Avec un petit sourire narquois, tu approches tes lèvres roses pour boire le reste qu’il lui reste sans lui demander. Mais hélas, c’était du citron, c’était acide… La tête que tu viens de tirer était juste épic en fait là.

« Eurk…aciiiiide ! Tu me dois un repas ! »

N’importe quoi pour manger ? Une excuse pourrit pour manger plus tard à la maison !

« Pour dire, en rentrant tu me fais à manger et nah ! »

Tu fais semblant de bouder et avance en lui tirant la manche pour être enfin dehors, un petit frisson qui te traverse car il fait plus frais dehors quand même. Le paysage était légèrement soulageant, car moins de gens, moins de visage bizarre qui vous percute la vue ! Bien qu’aller voir une pierre tombale te motive à moitié…

« En fait, j’aimerais bien aller voir la vue de la mer ? On est à Canne quand même… T’as pas envie ? »

Profiter de la vue n’est-ce pas ? Avec un toucan sur la tête, celui-ci doit voir la lumière pour la première vu qu’il regarde partout comme une girouette. La demoiselle cale un peu sa tête contre le bras du jeune homme en riant. Toujours aussi rieuse dit moi, enfin, tu es comme cela de nature !




 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
Sang-Mêlé Griffon & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Lyvion E. Drymärchen
Sang-Mêlé Griffon & Démon
Coeurs : 42 Messages : 381
Couleurs : CadetBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 13/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Bunny Mon nom est : Lyvion Easter Drymärchen Actuellement je suis : dépité par ton intelligence. Enfin, ton manque d'intelligence. Il paraît que je ressemble à : Shiki Senri [Vampire knight] & Soraru [Utaite] (IRL : Kim Jaejoong) et à ce propos, j'aimerais remercier : Bunny
Re: Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥ | Lun 07 Déc 2015, 02:42




June & Lyvion #2
« Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? »



Nos deux artistes avaient beau être très libres d'esprit (de corps aussi *tousse*) et n'accorder aucune importance aux gestes accomplis sans sentiments, on ne saurait nier que ce baiser aurait changé quelque chose. Enfin, quand je dis "on" j'exclus évidemment le duo de quiches, trop immatures qu'ils étaient pour oser être honnêtes.
Dans le cas plus précis de Lyvion, en plus d'être immature, il était aussi trop fier et assez borné pour se convaincre tout seul que ce baiser n'aurait eu aucune valeur. Après tout c'était juste un contact effectué par la bouche, quand on y pensait ce n'était pas si différent d'un câlin. Pas de quoi en faire tout un plat donc, surtout que les câlins il avait déjà testé avec June et jusqu'ici ça ne lui avait rien fait. Mais alors, pourquoi avait-il l'impression d'être dans un sauna ? Pourquoi avait-il ressenti non pas une envie impulsive, mais un véritable désir de s'emparer de ces lèvres ? Et enfin, d'où venait l'irritation dont Iago avait été victime après que leur tentative n'ait échoué ?
Vous l'avez compris : pour que cet échange n'aie rien représenté, il aurait déjà fallu que le griffon n'éprouve rien envers sa collègue.

Non, ce n'était pas rien. Et pour cette raison, ils s'étaient tous deux les dépêchés de changer de sujet, en faisant comme si de rien n'était. Ainsi ils pouvaient continuer à se tenir la main sans ressentir la moindre gène, c'était pour le mieux non ? Parce que jouer l'autruche et continuer à se servir de n'importe quel prétexte pour ne pas lâcher l'autre, chez eux, c'était préférable à être courageux quitte à instaurer une tension qui les éloignerait. Mieux valait être trop prudent que pas assez, quand on encourait des problèmes pareils.
Un granita, voilà qui était parfait pour se calmer. Pour une fois que ce n'étaient pas les gens qui l'échauffaient, tiens. Peut-être que le jeune homme choisit inconsciemment le parfum citron car pour une fois il goûtait l'arrière-goût acidulé de ses propres émotions. Mais alors, que dire du parfum tropical de June, elle était carrément en mode arc-en-ciel là. La demoiselle en avait vu de toutes les couleurs ? Mmh, dans ce cas, elle avait vu Iago de très près... Ok ok je me tais. Ce qui était certain, c'est que si lui était plus distrait que d'habitude, elle était plus bavarde. En prime, lorsqu'elle eut le gobelet entre les mains, la brunette se hâta tellement que cela attira l'attention du dompteur. Et que celui-ci se retrouva presque malgré lui à fixer attentivement la scène, si vous voyez ce que je veux dire.

Après ça veut faire genre on s'en fiche, hein. M'enfin, laissons-les à leur thérapie par le froid pour l'instant, et revenons un peu plus tard...
June avait fini son granita depuis quelques minutes, quand Lyvion lui proposa (en homme très galant et créatif en matière de rendez-vous) de visiter la tombe du premier Monsieur Loyal. Certes y'avait plus joyeux, mais on sait jamais, ça pourrait l'intéresser. Elle avait parfois des goûts étranges. Tenez, la preuve : après avoir cligné plusieurs fois des yeux, la sang-pur accepta gaiement sa proposition. L'acajou ne répondit pas oralement, mais en revanche la fixa de manière à lui faire comprendre qu'il avait grillé son égarement.
La jeune femme prit alors un air malicieux, qui lui mit tout de suite la puce à l'oreille. Cependant, c'était déjà trop tard ; il n'eut pas le temps de mettre son gobelet hors de portée avant qu'elle ne l'atteigne. Résultat elle but tout ce qui restait, sous son regard embêté. Elle venait de lui prendre la dernière gorgée symbolique, quoi. Comment comptait-elle le rembourser, si à cause de ça il ne se sentait pas satisfait par ce produit ? En plus, cette petite démone avait le culot de se plaindre et de lui réclamer à manger ?

Ça plus le fait que Lyvion s'était encore une fois retrouvé à fixer ses lèvres, alors qu'elle les portait à une paille dont il s'était servi, provoquait chez lui d'étranges démangeaisons. C'est donc sur un ton contrarié qu'il répondit.
« Hey, tu t'es jetée de ton plein gré sur mon gobelet. En plus tu l'as complètement vidé, alors c'est plutôt toi qui me dois quelque chose ! »
Qu'il disait. N'empêche que quand elle le traîna par la manche, l'australien suivit sans opposer trop de résistance. Se rendait-elle seulement compte de sa capacité à le mener là où elle le souhaitait ? Sans doute que non. Il n'allait pas s'en plaindre.

Les protagonistes se retrouvèrent à l'air frais, pour leur plus grand plaisir. Le Drymärchen prit une inspiration profonde, soulagé de ne plus être enfermé au milieu d'une vraie marrée d'humains puants. Allez, plus que la visite d'une tombe sans doute peu fréquentée et ils rentreraient, pensa-t-il pour se motiver. Malheureusement, pile à ce moment-là, June décida de changer les plans.
La mer. Genre, comme dans ces grands espaces recouvert de sable, avec un peu plus loin de l'eau qui venait s'échouer en vagues ?... Pardon ? Alors là, c'était un comble. On voyait tout de suite qu'elle n'avait absolument aucune idée de la distance entre Caen et les plages les plus proches. Ni du fait que ces lieux étaient toujours blindés de monde. Ou alors, elle voulait sa mort. Le dresseur la regarda comme s'il avait affaire au pire boulet de l'univers.

« T'es sérieuse ? » Lui en tout cas l'était parfaitement en posant cette question. Mais il comprit au bout de quelques secondes que ça ne servirait à rien de refuser. Lyvion finit donc par baisser la tête en plaçant une main sur son front, avant de capituler. « Bon, ok. Mais je te préviens, c'est à tes frais. » La mauvaise foi dont il faisait preuve n'était pas totalement feinte, cependant il acceptait aussi de l'accompagner parce qu'il préférait encore prendre sur lui plutôt que de la laisser seule sur Terre. Au cas où quelque chose se produirait. D'autant plus qu'elle ne connaissait sans doute pas du tout le coin.

Après avoir réfléchi quelques instants au mode de transport (les portails demanderaient trop d'énergie or il fallait penser au retour sur l'île, la voie des airs ce ne serait pas discret, le bus prendrait trop de temps), ils décidèrent de prendre le train. La destination ne fut quant à elle choisie qu'une fois arrivés à la gare : ils jetèrent leur dévolu sur Deauville. Certes il existait des trajets plus longs, mais une heure et quelques de train ça lui paraissait déjà énorme, alors hors de question d'aller plus loin.
À peine furent-ils rentrés dans le hall que Lyvion avait éprouvé une violente envie de passer à tabac certaines personnes avec leurs valises. Mais ce n'était absolument rien comparé à l'épreuve du quai, où les passagers se bousculaient en courant par peur de louper le coche. À cause de problèmes de circulations survenus plus tôt dans la journée et qui venaient tout juste de se terminer, c'était le bordel. Il dut plusieurs fois écarter les gens pour ne pas se sentir étouffé, une besogne d'autant plus ardue qu'inconsciemment, le jeune homme l'accomplissait non seulement pour lui mais aussi pour sa camarade. Qui soit dit en passant s'en sortait bien du coup, puisque personne ne l'approchait par peur du mec asocial aux regards meurtriers.

Quand ils s'assirent enfin, Lyvion était loin d'être de bonne humeur. Il croisa les bras et resta muet pendant les dix premières minutes du trajet environ. Puis à l'énervement se succéda la fatigue, et notre Mr. Paresseux de Sanctuary ne put retenir un petit bâillement. Son regard azuré se porta sur June, et jugea qu'elle était à une hauteur convenable. Sans aucune cérémonie, le sang-mêlé se pencha donc sur le côté pour poser sa tête sur l'épaule de la demoiselle.
« Réveilles-moi quand on sera arrivés. »
Elle lui devait bien d'être son oreiller le temps du trajet. Non pas qu'elle avait réellement le choix, deux secondes plus tard il ne captait déjà plus rien.
Le pire dans cela c'est qu'il dormit très bien, à croire que June était confortable...


made by MISS AMAZING.


HRp :
Enjoy ♥
Et non, je n'ai pas du tout fait du fanservice avec mon gif /bus/


Love ♥ ~ JuneLyv ~ :
 
Cadeaux :
 
Autres :
 
Vampire Sang PurDirectrice du Cirque Utopia

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
June E. H. Yield
Vampire Sang Pur
Directrice du Cirque Utopia
Coeurs : 91 Messages : 143
Couleurs : June te parle en #AE642D Elysion te menace en Framboise
J'ai traversé le portail depuis le : 25/04/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyria. , Lyrn, SNCF, Fifille Mon nom est : June Elysion Hexoltysia Yield. Actuellement je suis : Célibataiiiiiire ! Il paraît que je ressemble à : Himari Takakura, de Mawaru Penguindrum et Sakamashi Raito, de Diabolik Lovers ~Haunted dark bridal. et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi et poky boy ♥
Re: Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥ | Mer 17 Fév 2016, 11:15

Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ?
June E. H. Yield
Lyvion E. Drymärchen
Aucune gêne, c’était ce que tu donnais toujours l’air. Lui prendre son granitas sans lui demander. Lui demander d’aller presque à l’autre bout pour aller à la plage. C’est fou comme June pouvait contrôler cet homme, c’est étrange qu’il dit oui pour tout… Tu étais douée pour le manipuler comme tu voulais, mais, est-ce que cela cachait quelque chose ? Après tout, c’est tout de même étrange, ou peut être que Lyvion n’a clairement pas envie de se battre avec toi, têtue comme tu es. Affichant un sourire, la femme avance donc à la gare…

Car il a dit oui.

La jeune femme toute contente qu’il a dit oui pour ça, bien que ce fût plus une envie comme cela, c’est surtout pour voir un peu la plage, une tombe c’est ennuyant. Mais, avant d’aller à la gare, la demoiselle sort de son affilé un sac ou elle met Iago avec un trou pour qu’il respire. L’adoption de ce toucan était amusante, mais il est légèrement encombrant, bien qu’elle met aussi Schnauze dans le sac, histoire qu’ils font ami ami. Tirant encore une fois ce bras, la jeune femme arrive enfin à la gare bondée de monde, le pire cauchemar de Lyvion et des gens de petites tailles comme June. La meilleure technique était de se mettre derrière le griffon qui servait de bélier humain devant les pauvres humain qui voulait avancer. Le regard du dompteur était si magistral, qu’on aurait dit qu’il allait manger toute personne qui va lui foncer dedans, c’est amusant ? Oui clairement !

Grâce à la technique Lyvion, les voilà enfin installé dans un bon siège confortable. Vu les trains bondé, la première classe peut être direct envisagé, pour leur petit confort en plus. Bien que l’homme semble être d’un tempérament boudeur maintenant, il n’est pas possible. Alors que le train démarre sous les yeux émerveillé de June…

Car c’était la première fois que tu prenais le train.

Bien que le silence soit assez pesant. Mais, le paysage qui défilait vite était trop intriguant pour toi, c’est presque super comme transport, la demoiselle sentit alors un poids sur son épaule.

« Réveilles-moi quand on sera arrivés. »

C’est fou comme le s’il te plait était inutile chez Lyvi. Tournant ton regard vers l’acajou qui est clairement entrain de dormir, comme une vraie masse, tu retournes à ta contemplation du paysage, bien que sa tête t’empêche de clairement bouger correctement. Délicatement. Car oui tu es délicate parfois. Tu fais glisser son corps pour qu’il pose la tête sur tes genoux, pour être un peu plus libre de tes fonctions, c’est amusant de le voir si bien dormir, un sourire doux sur ton visage, tu t’amuses de ses cheveux en pagaille. Cela t’occupe, puis tu ne peux le faire que quand il dort en plus. Car sinon il est trop grand pour toi.

Le temps défila tout de même assez vite, c’est impressionnant comme les trajets en train vont vite. Tapotant la joue de Lyvion pour le sortir de son état de sommeil profond ; la femme affiche un sourire presque malsain.

« Si tu te réveille pas, je vais te manger la jouuuue, et après je viderais tout ton sac de tes précieux bâtonnet sucrés ♥ »

Des menaces qui sont censé réveiller notre pauvre Australien qui semblait si bien dormir. Bien qu’il faut bien, car il y aura le bus après, affronter encore des gens ? Il nous faut bélier Lyvi tout de suite !

« Aller mon bélier ! Debouuuuut ! »

On supplie clairement, car faut de bonne place comme il a trouvé, il est pratique l’homme. La prochaine fois le jour des soldes, elle va l’emmener pour qu’il tacle tout le monde !


kingyo pour lyria ♥


signa:
 

Fan club:
 

My Love my familly:
 

Mon Larbin ♥ :
 
 
Vous vous attendiez à quoi, un rendez-vous amoureux ? ♔ June ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» MANU - Rendez-vous / 29.09.08
» [Soumy, Jean-Guy] Rendez-vous sur l'autre rive
» RENDEZ-VOUS A LA DATCHA de Marie Bertherat
» Enfin, "Rendez-Vous Au Tas De Sable" en DVD !!!
» LES COLLECTIONS OUBLIEES: 2- AU RENDEZ VOUS DE L'AVENTURE / VAILLANT

Sanctuary of Heart :: La Planète Bleue :: La Planète Bleue :: Europe-
Sauter vers: