Partagez | 
 

 The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 129 Messages : 298
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith | Ven 08 Mai 2015, 16:44





Juliette & Tanith
« The snow falls slowly on your empty head. »

Tu portes la tasse de thé à tes lèvres avec douceur. Tout d'abord, tu souffles légèrement sur le liquide chaud pour ne pas te brûler les lèvres. Puis tu laisses couler la boisson chaude dans ta gorge. Ça fait du bien. Depuis combien de temps n'avais-tu pas laissé quelque chose d'aussi apaisant couler dans ta gorge? Trop longtemps. Puis tu reposes la tasse sur tes cuisses et la laisse réchauffer tes mains qui l'encerclent. Tu poses alors ton regard sur Tanith et tu remarques seulement maintenant que tu l'avais déboussolé. Sûrement ne s'attendait-elle pas à ce que tu répondes. Et aussi sèchement, de surcroît. C'est vrai qu'en te regardant, on pourrait croire que tu ne répliques jamais aux autres. Leur erreur est de considérer que tu es trop déprimée pour réagir à quoi que ce soit. C'est faux. Tu ne ressens simplement plus de joie. Et tu n'as de toute façon jamais laissé les autres te parler sur ce ton. En tout cas, pas depuis ta rencontre avec Oliver.

Enfin... on est bien mieux ici. Elle avait pris un ton plus doux et elle ne savait pas vraiment quoi dire de plus. Il faut croire que ta dureté d'il y a quelques instants a fait son petit effet. Tu es peut-être vide à l'intérieur, mais tu ne supportes pas qu'on te prenne pour une idiote. Car ça n'est pas ce que tu es. C'était Tanith l'idiote, si elle croyait pouvoir te parler sur ce ton et te faire ce genre de reproche. ... Tu faisais quoi là bas...? Ton regard grisâtre dépourvu d'éclats se pose sur son visage. Ton expression est tout ce qu'il y a de plus neutre avec une pointe d'ennui. Un ennui pour la vie. Qu'est-ce que tu faisais là-bas, hein? C'est vrai, Juliette, qu'est-ce que tu faisais là-bas? Tu ne peux tout de même pas lui répondre que tu espérais que la mort vienne te prendre dans ses bras pour te guider jusque dans les Enfers d'Hadès. Ça aurait été impoli. Je me promenais sous ma forme animale pour me changer les idées quand la tempête est survenue. Ce qui n'était pas faux en soi. Mais ça n'était pas non plus l'entière vérité.

Tu reportes ton regard dans la cheminée. Tu fixais les flammes sans rien dire et aussi immobile qu'une statue. Et toi? Que faisais-tu sous cette tempête? Non que tu sois réellement curieuse de le savoir. Tu retournais simplement la question comme n'importe qui l'aurait fait. Même si Tanith sentait que ça ne t'intéressait pas, ça ne te dérangeait pas plus que ça. Puisque tu n'as plus rien à perdre et cette fille n'est pas ton amie. Elle n'est qu'une simple inconnue pour toi, en ce moment. Une inconnue qui t'offre un endroit où loger le temps que la tempête se calme au-dehors. Tu la remercierais sûrement plus tard. Ou peut-être pas. Tu n'avais pas demandé à ce que quelqu'un vienne te sauver des griffes de la neige. Tes pensées se tournèrent vers ton frère et tu te demandes ce qu'il était devenu, ce qu'il faisait et s'il approuverait que tu sois aussi négative. Toi qui a toujours été celle qui remontait le moral des autres avec ta bonne humeur et ta gentillesse, tu n'étais maintenant plus qu'une coquille affreusement vide et dépourvue d'émotions positives. Même de pensées positives. Tout est négatif pour toi. Absolument tout. Il aurait peut-être fallu que ton frère soit là pour te gifler et te faire réaliser que tu n'es pas seulement qu'une moins que rien.

made by MISS AMAZING.






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith | Jeu 14 Mai 2015, 16:56

Les minutes qui suivirent furent très longues. Tanith jetait des regards à sa voisine, toujours aussi surprise d'avoir une réaction aussi vive. Elle était convaincue d'avoir bien agi, comme si toute réaction humaine n'était qu'une suite logique et que tout s'enchainerait naturellement. Tout ne se jouait pas ainsi, c'était beaucoup plus compliqué. C'était un peu stupide de parler de banalité, mais elle voulait effacer son "erreur", c'était comme si elle voulait juste oublier. Elle ne savait pas si c'était vraiment pour son hôte, mais elle le faisait déjà pour oublier sa belle erreur de jugement. Quand elle lui parla de sa forme animale, Tanith songea à ces hybrides dont elle avait parfois entendu parler. Il arrivait d'en croiser, mais c'était difficile de faire un lien entre leur forme animale et humaine. Tanith en parfaite curieuse qu'elle était, réfléchissait à la forme qu'elle pouvait bien avoir lorsqu'elle s'était faite surprendre par la tempête. Juliette se réchauffait à la tasse qu'elle lui avait remise, elle s’était enfin décidée à suivre son conseil. L'ange hocha la tête, elle était satisfaite qu'elle suive ce conseil, c'était pour elle après tout. Elle l'aurait imaginé sous la forme d'un petit lièvre craintif voilà quelques instants mais là.. elle n'avait aucune idée de sa forme.

".. Pas de chance."

C'était tout ce qu'elle trouvait à dire, mais sa curiosité la démangeait de plus en plus. Elle fixait la mine un peu inexpressive que la jeune femme lui donnait à voir. Elle se souvenait de tous ces jeux idiots à l'école que l'on faisait lorsque l'on imitait un animal.

" Tu as la forme d'un oiseau..? "

Cette fois-ci, elle partirait sur une hypothèse... On allait agir en scientifique sur un terrain inconnu, elle n'avait pas trop envie de se planter à nouveau. Tanith buvait tranquillement sa tasse. C'était une infusion de thym avec un peu de miel et de lait. C'était un mélange subtil qu'elle appréciait beaucoup. Elle aimait beaucoup les petits mélanges, ceux qui se combinaient au palais... Tout était dosé sans trop forcé pour que l'infusion soit agréable. Tanith fixait encore le contenu de sa tasse en songeant à comment améliorer le dosage pour que ce soit encore plus agréable. La douce chaleur du mélange était déjà agréable après la morsure du vent. Elle lui demanda après un certain silence ce qu'elle faisait dehors sous cette neige. Tanith remit une mèche derrière son oreille, la regarda à nouveau, elle regarda ce visage avec ce regard vide. Cela la déstabilisait un peu. Ce n'était pas grand chose après tout elle ne la connaissait pas... Tanith se releva en donnant quelques coups à sa jupe plus par réflexe et partit pour bouger les bûches dans l'âtre.

"... Je suis revenue au chalet et je t'ai vue. Voilà ce que je faisais."

C'était .... presque aimable hormis toujours ce ton un peu catégorique et pourtant oui c'était ainsi que cela s'était passé. Elle l'avait vue et était allée vers elle dans le but de l'aider. Le chalet était à sa portée, elle aurait pu rentrer directement sans se mêler à toute cette histoire.

" Sinon... je me promenais. Je vais bientôt retourner dans mon atelier, ce sont des "vacances"."

Vacances... mot que Tanith ne connaissait pas beaucoup et qu'elle disait avec beaucoup de dédain comme une tâche obligatoire et ingrate. Mine de rien en restant ici, elle aurait plein d'idées à son retour, c'était loin d'être une perte de temps. Elle le présentait toutefois ainsi. Les flammes s'éteignaient un peu, enfin elles commençaient à ne plus être très hautes. Tanith souleva une bûche dans un panier non loin de la cheminée. Ses doigts touchèrent la surface rugueuse du bois. Ce n'était pas évident, aussi avant de la soulever elle soupira puis commença à pousser sur ses bras. Elle avait pris une moyenne mais elle pesait tout de même son poids, sans elle le feu deviendrait bientôt si petit qu'il ne chaufferait plus grand chose. Au chalet, il n'y avait aucune invention pour l'aider... juste ses petits bras, c'était bien peu à vrai dire...
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 129 Messages : 298
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith | Ven 22 Mai 2015, 05:24





Juliette & Tanith
« The snow falls slowly on your empty head. »

Tu as la forme d'un oiseau? Ton regard morne glisses jusqu'à Tanith. Un oiseau... Non. Tu n'es pas quelque chose d'aussi libre. Un oiseau peut voler où il le veut avec toute la liberté du monde. Alors que toi, tu te faufiles dans les ombres pour te camoufler dans la neige froide. Je suis un renard des neiges. Des paroles dites sans la moindre intonation. De toute façon, tu ne faisais qu'énoncer un fait. Rien de plus. Alors pourquoi devrais-tu perdre ton temps à mettre une simple intonation dans ta phrase? La vie t'avait rendue fade dans tous les sens du terme. C'est presque comme si tu ne vivais pas. Comme si ton corps n'était qu'une enveloppe destinée à errer jusqu'à la fin des temps. Ton regard retourne aux flammes qui dansaient dans l'âtre de la cheminée. Elles ne t'émerveillaient pas tout à fait, mais tu ne pouvais être obnubilée par rien d'autre. Puis Tanith se lève pour aller faire bouger les bûches. Sinon le feu se serait éteint. Mais toi, tu l'aurais laissé s'éteindre, comme tu laissais ta vie s'éteindre sans rien faire.

... Je suis revenue au chalet et je t'ai vue. Voilà ce que je faisais. Tu hausses un sourcil, puis hausses les épaules en prenant à nouveau une gorgée de cette infusion délicieuse. Cependant, tu ne l'appréciais pas à sa juste valeur. Tu ne faisais que boire le liquide chaud sans laisser le temps à tes sens de l'analyser. Sinon... je me promenais. Je vais bientôt retourner dans mon atelier, ce sont des "vacances". Tu entendais presque les guillemets au mot « vacances ». Même si ça n'était pas de vraies vacances en soit, elle pouvait quand même en avoir. Toi, tu n'étais plus qu'une âme en peine qui errait sans but parmi les gens. On ne peut pas vraiment dire que tu es en vacances. Surtout que tu ne veux rien savoir d'avoir un emploi. Plus rien ne te motivait assez pour te sortir de ta torpeur effrayante.

Tu vis Tanith tenter de soulever une bûche pour la mettre dans l'âtre. C'est bien vrai que sans elle, le feu allait s'éteindre. Elle semblait avoir besoin d'aide, car ses petits bras manquaient de force. Tu soupires. Ça ne te dit vraiment rien d'aller l'aider. Tu ne veux même pas t'aider toi-même, alors comment pourrais-tu aller aider quelqu'un d'autre. Cependant, après un moment à la regarder forcer sans grand résultat, tu poses ta tasse sur la table basse devant toi avant de te lever. Avec peu d'entrain, tu la rejoignis pour empoigner la bûche et la mettre dans l'âtre à peine flamboyant. Tu l'avais aidé, mais pas de façon très... polie. C'est plutôt comme si tu lui avais simplement pris la bûche des mains pour la mettre toi-même à brûler. Ne disant toujours rien, tu retournes t'asseoir en prenant de nouveau ta tasse. Celle-ci te réchauffait les mains de façon apaisante. Mais pourtant pas assez pour apaiser ton coeur. Même lorsque tu en buvais. Et toi? Tu es quoi? C'était plus pour combler le silence que tu parlais, car à vrai dire, tu t'en fichais pas mal.

made by MISS AMAZING.






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith | Jeu 18 Juin 2015, 19:29

Tanith tentait de retrouver un semblant de conversation ou d'hébergement normal, même si elle n'avait nullement l'habitude de recevoir. Ici, elle était reçue. Ce chalet ne lui appartenait pas. Elle était un renard des neiges, c'était peut-être la raison qui la poussait à rechercher un tel environnement. Tanith ne cessait de se recoiffer, tentait de paraître plus belle. Quand elle se leva, son hôte resta immobile sans réagir. Elle était collée à son canapé pour une durée indéterminée. La bûche qu'elle soulevait était lourde, si lourde. Tanith faisait des grognements de douleur, mais elle ne bougeait pas. Il devait lui manquait plusieurs kilos en plus pour en venir à bout, elle si fluette. La situation devenait ridicule d'autant qu'elle s'obstinait à vouloir la soulever. C'était rationnellement impossible. Elle devait peser plus de dix kilos, dix kilos pour ses frêles épaules, c'était déjà ça alors là cela devenait plus compliqué. Tanith fit une pause, regarda à nouveau son terrible adversaire sans se soucier de son hôte. Elle avait la capacité d'oublier l'autre et de se mettre rapidement à réfléchir en boucle. C'était ce qui l'avait perdu dans beaucoup de situations. Elle tenta de faire glisser le tisonnier sous la bûche pour la redresser, mais elle ne parvenait pas à trouver une interstice assez large. La bûche ne bougeait pas, le tisonnier glissait comme il n'avait pas assez de prise en dessous. Elle n'avait qu'une envie : donner un coup de pied dedans. Cela n'allait rien résoudre, donc elle n'en fit rien. Bientôt, elles allaient se retrouver dans un igloo à devoir se réchauffer l'une contre l'autre sous une couverture et vu l'ambiance de fou qui régnait entre elles deux, cela ne promettait pas d'être très enrichissant. Elle avait essayé de lui décrire ses activités, elle se disait qu'elle en ferait de même. Cette fille défiait toute logique, elle restait dans sa bulle à croire qu'elle ne voulait que cela. Très bien, qu'elle reste là bas au moins elle ne risquait pas de faire tomber la bûche sur le pied. Tanith était seul à devoir se coltiner cette tâche. Elle fut surprise de voir une autre main se placer sur la surface de bois. Tanith leva vers un regard plein d'étonnement tandis que le sien n'inspirait rien, il était vide, désespérément vide. La bûche parvint jusqu'à l’âtre. Une flamme s'éleva subitement pour venir dévorer ce qu'elle lui avait offert. Une nouvelle onde de chaleur allait traverser la pièce bientôt. Tanith resta devant le feu à tourner, retourner ses mains le temps qu'elles se réchauffent un peu. La personne qu'elle accueillit se manifesta à nouveau. Elle lui demanda ce qu'elle était, comme si elle cherchait à meubler une conversation qui n'avait pas lieu d'être.

" Un ange, je suis un ange, ça ne se voit pas ? ", fit elle de son ton toujours un peu bourru.

C'était un peu moins sec qu'avant toutefois, elle avait un peu progressé dans sa manière de lui parler. Elle marcha jusqu'à une fenêtre pour regarder tomber la neige, elle déposa sa main sur le carreau pour sentir ses doigts devenir plus froids. Elle les ramassa bien vite, elle qui avait tout fait quelques instants avant de les rendre plus chauds. Tanith se cala contre le mur, une jambe repliée, les bras croisés. Elle cherchait ce qu'elle pouvait bien faire à présent. Son atelier lui manquait toujours autant. Cette personne lui rappelait d'autres situations analogues, cela lui pesait un peu. Elle avait bien envie de penser à autre chose. Tanith se mit à marcher dans la pièce en la fixant d'un air insistant. Elle avait cette attitude nonchalante proche de l'abandon.


"... T'as du répondant parfois tout de même, vu ton attitude, j'aurai pas cru. ", finit-elle par dire.


Ce moment s'était un peu éloigné, elle pouvait enfin en reparler en soupirant comme des instants délicats. Elle ne savait comment faire avec cette personne, dont elle ignorait tout de la vie, du nom...

" D'ailleurs, je sais ce que tu es, mais pas comment t'appelles ? Je vais pas t'appeler " la renarde"."

C'était un constat un peu amer, elle ne s'était pas préoccupé de qui elle était, mais cela faisait tellement partie de ses habitudes. Cette femme avait l'air de ne vraiment pas en mener large au point de vouloir se promener ainsi par ce danger...

" Et... je crois pas que rester dans sa bulle arrange grand chose, enfin... "

Elle tut le reste de sa phrase en se disant qu'elle allait encore lui foncer dedans et que cela n'apporterait rien à la conversation.

"... L'infusion est bonne ?
"




Contenu sponsorisé
Re: The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith |

 
The snow falls slowly on your empty head. ~ PV Tanith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pretty From Head To Toe
» Pages + projets - Collection Snow Day de Crate Paper
» NEW HEAD SCULPT-GENERAL CUSTER !!!!!!!!!!!!
» Dragon Head - Minetaro MOCHIZUKI
» Chaos;Head

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: