Partagez | 
 

 Spice of life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Dim 22 Fév 2015, 14:33

Ruth s'était battu contre cette force, ce pouvoir, car elle ne laissait pas marcher sur les pieds. Pour une fois son caractère de merde servait. Elle gardait son sourire, elle savait que lâche avait d'autres pouvoirs, autre que la persuasion et la dématérialisation. Elle ferai le poids contre ce fichu gamin. Elle pouvait entendre l'agacement de ce jeune homme à son égard. Il était réel, elle pouvait presque le sentir sous sa main. Cette haine qu'elle avait augmenter. Pourtant c'était une personne qui aimait pas les conflits. Comme quoi un simple jeu de fierté pouvait la changer. Il la voulait morte, ce ne serai pas chose aisé. Toujours branché sur les pensées du gamins, elle voyait bien ce qu'il projetait, la mettre sous des dalles. Elle voyait ses coups avant qu'il soit fait. Elle prenait soin d'éviter les dalles au dernier moment, pour lui donner l'illusion d'avoir gagné, c'était un procédé bien vil pour l'avoir à sa merci, mais tout les coups étaient bon dans cette partie. Son pouvoir disparition était bien ennuyant. Mais elle se battrait comme une lionne. Un nuage de poussière s'élevait, elle souriait, prête à attaquer. Il ne cessait pas, il disait de sa voix fière qui il était. En ajoutant qu'elle n'était qu'une grognasse.

-Quel langage châtié pour un jeune homme, tu oublies, mon coco, j'ai accès à tes pensées, donc tu peux lancer tes dalles, je les éviterai. Tu ne peux pas m'empêcher de les lire, vois-tu mon chou, j'ai une volonté de fer, elle est inébranlable. J'espère que tu aimes les marrons, car tu va en recevoir quelques uns et pas à des endroits agréables. Dimitri, bien, je sais le nom de sa seigneurie trop gâtée.

Ruth finissait sa phrase par un simulacre d'une révérence. Il ne pouvait pas lutté contre ce qu'elle était. On pouvait la forcer à faire certaines choses, elle savait que ce n'était pas simple de la faire changer. Il fallait être plus malin que la vampire l'était. Dire que c'est compliqué n'est pas vanté les mérites de l'enseignante, mais les gamins, elle en avait l'habitude, du coup, elle avait gagné un peu en résistance. Ce n'était pas visible, mais dans des cas comme celui actuel obligeait à le montrer aux yeux de tous. Elle passait une main sur sa robe. Elle se débarrassait de la poussière de cette étoffe. Elle lâchait un soupir, son lion était sûrement rentré chez elle. Il dormirait tranquille, elle pouvait se débrouiller sans lui.

-Alors on joue les fantômes ? Je ne sais pas où tu es, mais tes pensées envers moi me guideront. Fichue télépathe, tel seront tes pensées, c'est tellement prévisible que c'est d'un ennui. Je suis barbante, mais tu l'es bien plus que je le suis. Tu m'attaque, mais au final, tu ne vaux rien, la preuve dans ton pouvoir ridicule. Tu joue juste les grands.

Ruth était cruelle, qui la connaissait, dirait sûrement qu'elle n'était pas dans son état normal. Ce n'était pas tout à fait vrai, ni faux. Elle avait un côté sombre, sous la lumière qu'elle montrait.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Dim 22 Fév 2015, 15:41


SPICE OF LIFE



« – Quel langage peu châtié pour un jeune homme. Tu oublies, mon coco, que j'ai accès à tes pensées, donc tu peux lancer tes dalles, je les éviterai. Tu ne peux pas m'empêcher de les lire, vois-tu mon chou, j'ai une volonté de fer, elle est inébranlable. J’espère que tu aimes les marrons parce que tu vas en recevoir quelqu'un un et pas à des endroits agréables. Dimitri, bien, je sais le nom de sa seigneurie trop gâtée. »

Ruth conclut sa tirade par une piètre révérence. Merde. La télépathie. Ça, ça faisait vraiment, mais alors vraiment chier Dimitri. Et puis, de quoi parlait-t-elle ? Lyl-Stark n'était pas un enfant gâté. Capricieux, certes, c'était indéniable, mais gâté sûrement pas. Enfin, cela n'était que de l'ordre du détail après tout.

Le voile de poussière commençant à retomber, petit à petit, les traits de la blondasse redevenait apercevable. Le mage aurait préféré être aveugle plutôt que de devoir regarder son insupportable minois encore une fois. Avec la tombée de la poussière, notre jeune russe remarqua l'absence du lion. Évidemment. Ceci expliquait pourquoi il ne s'était toujours pas retrouvé impliqué.

La vampire repartit dans un bref monologue auquel Dimitri fit à peine attention. Elle parlait de fantôme et du fait de ne rien valoir ou quelque chose comme ça. De toutes façons, le blondin n'en avait rien à faire. Pire, rien à foutre. Qu'elle parle, -elle parlait beaucoup d'ailleurs-, elle ne l’intéressait pas. Chacune de ses paroles, le moindre de ses mots était dénué d’intérêt.

Le combat que cette grognasse de première menait contre lui était inutile. Ce n'était même pas un divertissement. Elle ne pouvait pas l'atteindre grâce à son don de dématérialisation et il en allait de même pour lui à cause de la télépathie de son opposante. Tous deux se retrouvaient le cul entre deux chaises, tiraillés entre leurs fierté trop grande et la raison. Cette dernière, recommandant fortement de cessez-le feu et que chacun parte de son côté. C'est d'ailleurs ce qui aurait du se passer, mais on ne pouvait changer les gens. Dimitri était un sale gosse provocateur et cette femme, un vampire trop fier. Forcément, il était impossible que ça colle.

Néanmoins, il était tout de même possible de faire pencher la balance en faveur du jeune homme. En effet, ce qui lui causait du tort était ses pensées tandis que Ruth, elle, ne pouvait tout simplement pas atteindre le russe. La solution était donc la suivante : cesser de penser à ce qu'il projetait de faire. Ne plus réfléchir, viser au pif.

Continuant de disparaître/apparaître à chaque fois à des endroits différents, le blondinet fit le vide dans son esprit, parlant pour s'auto-distraire

« – Tu voudras pas te taire cinq minutes ? Ou au moins, recommencer à parler quand t'auras des choses intéressantes à dire ? Parce que là, Ruth, t'es plus assommante que mon ancien précepteur et Dieu sait qu'il était barbant. »

Volontairement, le garçon avait mis sur le mot « Ruth » un accent plein de dédain et de mépris. Une fois de plus, son visage s'était paré d'un sourie insolent et arrogant. Ainsi qu'un poil sadique. Il voulait la voir souffrir maintenant cette mégère.

« – En y pensant, Ruth, tu me rappelles beaucoup ce vieux Sylvestre. Vous vous seriez sans doute bien entendu. (Il marqua une pause.) C'est vraiment trop bête que je l'ai tué. »

Sur ces propres mots, Dimitri éclata de rire. Cependant, ce n'était plus un innocent éclat enfantin, mais plutôt quelque chose de malsain... de démoniaque. Le  mage décida que ce moment était parfait pour lancer une nouvelle attaque. En même temps qu'il soulevait plusieurs dalles à la fois, afin de déjouer la télépathie de la vampire, il se la représenta en train de souffrir, ne pensant donc plus au trajectoire de ses projectiles. D'un geste de l'index il les lança à une vitesse folle. Et maintenant Ruth ? Que vas-tu faire ?


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Dim 22 Fév 2015, 16:41

Ruth était fière de son coup, l'air de rien, ça l'aidait de savoir qu'elle avait un coup d'avance pour le moment. Elle savait que l'autre en avait rien à faire d'elle. Qu'elle disait sûrement ses paroles dans le vide. Elle les disait pour atteindre cet enfant. Il ne l'écoutait pas plus que cela. Elle restait tout de même près de lui pourquoi ? Ah oui, elle adorait, une adoratrice cela suit partout son idole. C'était pratique. Ah oui quand on utilise son pouvoir, tel que celui de ce jeune homme, il fallait faire gaffe aux mots. Elle jouait avec un plaisir qu'elle ne limitait pas. Elle le regardait. Elle savait qu'elle n'était aimée. Mais là n'était pas le but. Il penchait sur option secondaire ne rien penser. C'était tout bonnement impossible, elle pouvait voir les pierres arriver sur elle. Elle faisait ce qu'elle aurait du faire depuis le début, c'est dire les écraser avec sa force. Il lui demandait à elle de se taire. Il espérait, vraiment, elle se taire ? Vraiment, c'était possible ? Il narguait en disant qu'elle n'avait rien à dire. De très intéressant en tout cas. C'est là qu'il se trompait. Il précisait qu'elle était assommante comme un prof particulier, elle était institutrice, normal. Il parlait de ce dernier et aussi de sa fin. Pauvre chat. Il avait tué un de ses collègues, bien sûr, elle était un peu outrée par ce qu'il lui arrivait. Mais pas pour ce pauvre homme. Il riait, apparemment c'était amusant de jouer avec la vie, pas la sienne. Il allait l'apprendre, elle se le jurait. Il jetait des dalles au hasard sans regarder ou il visait, c'est ainsi qu'il brisait des vites. Elle mettait à courir pour prendre de l'avance sur ces pierres. Car elle partait toute dans la même direction, il était pas difficile de les éviter. Elle attrapait une d'entre elle.

-Jouer avec la mort n'est pas un loisir pour toi petit mage, je voyais plus Hadès et ses enfants le faire. Mais jouer avec la vie est amusant selon toi, qu'est que cela serait si c'est ta vie qui est en jeu. Tu as tué ton prof, j'en ai maté de plus coriace que toi. Je suis moi-même enseignante, pour ça que je suis barbante à tes yeux. Sale gosse.

Ruth le regardait, suivant le sujet de son admiration, elle utilisait le pouvoir de ce garçon contre lui. Celui qu'il avait mis pour la rendre plus douce. Quelle erreur il avait faite en faisant cela. Quand elle adorait, ce n'était pas à moitié. Elle frisait la folie, serait-elle une folle ? Peut-être la folie est une chose humaine. Elle faisait partie de ce que l'être humain était au fond. Un patchwork de pleins de choses. Elle prenait son temps pour repérer le jeune homme. Ou son cœur la menait. Elle lui faisait confiance, en affaire de cœur, elle savait à quoi s'attendre. Là c'est de la vénération, un amour qui mettait l'autre au dessus d'elle. Sa fierté n'était pas d'accord sur le principe.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Dim 01 Mar 2015, 16:44


SPICE OF LIFE



Dans sa volonté de surprendre Ruth, Dimitri n'avait pas pensé aux dommages collatéraux. C'est donc par mégarde qu'il brisa deux des grandes vitres d'un établissement de la rue. Tant pis. La blondasse le réprimanda sur le fait de jouer avec la mort, avec la vie et se présenta enseignante. Ah oui, c'était donc de là que venait la ressemblance avec Sylvestre. Les professeurs étaient donc vraiment tous si chiants ? Le petit russe était convaincu que oui.

Ruth parvenait sans aucun mal à suivre Dimitri. Était-ce à cause de la fausse vénération qu'elle était forcée d'éprouver ? Si oui, cette femme était vraiment folle. L'amour qu'elle portait aux gens était si puissant que ça ? C'était vraiment particulier.

Il fallait qu'il répare cette erreur. Ça ne l'arrangeait plus du tout, en fin de compte, si cette pimbêche l'aimait autant. Néanmoins, la tâche s'annonçait hardie. Pour utiliser la persuasion, le mage avait besoin d'un contact visuel ou d'une certaine proximité or, se rapprocher de cette vampire suffisamment près et suffisamment longtemps pour établir ce contact relevait du suicide. Mais bon, téméraire comme il l'était, Dimitri n'avait pas peur de relever ce défi.

Le jeune garçon s'apprêtait à aller au devant de la grognasse, le torse bombé, la tête haute au moment précis où le grand fracas d'une porte s'ouvrant à la volée se fit entendre. C'était la porte du bâtiment dont les fenêtres avaient précédemment été cassées. Un gros bonhomme gigantesque en sortit, l'air très en colère. Il chercha les coupables du regard jusqu'à ce que ces petits yeux gris croisent les deux blonds dans la ruelle. Cette dernière était d'ailleurs dans un état misérable. Les dalles, étaient, en grande partie délogées et des morceaux tapissaient le sol. Bref, un sacré bordel.

« – Mais vous allez pas bien, vous deux ? Qu'est ce que vous avez fait à mon bar ? Vous allez payez les réparations ! Non, mais j'y crois pas ! Vous savez combien ça va vous coûtez ? Un sacré pactole, je vous l'assure ! Mon mais c'est incroyable ça, deux morveux comme vous ! Vous vous croyez vraiment tout permis ! »

Il continua de crier comme ça pendant un bon moment. Ce qu'il était pénible ! Encore plus que cette blondasse de Ruth. Et sincèrement, il fallait le faire. Chose peu commune, au fur et à mesure que le propriétaire du bar s'énervait, les poils de ses bras se hérissaient tandis que d'autres apparaissaient sur son visage. À tous les coups, le bougre étaient un hybride de type Hulk qui se transformait quand il était en colère. Si c'était le cas, ce servir de lui contre la vampire serait un merveilleux atout.

Affichant son expression d'enfant la plus triste, Dimitri boitilla jusqu'au barman, en versant même une petit larme.

« – Mon... Monsieur..., sanglota-t-il. C'est elle, c'est... c'est cette vampire (il pointa la blondasse du doigt) Elle m'a... Elle m'a fait tellement mal... »

Quel acteur ! Quel talent ! Quel comédien ! Tout en sanglotant comme un enfant blessé, le blondin se jeta dans les bras de l'homme. Celui-ci, attendrit tenta de le consoler en jetant un regard noir à Ruth. C'est alors que, se hissant sur sa pointe des pieds, le russe susurra son oreille.

« – Tu vois cette femme ? Bien sûr que tu la vois. Je veux que tu la tues. Et surtout, ne sois pas tendre avec elle, elle ne le mérite pas. »

Un sourire vainqueur aux lèvres, Lyl-Stark observa l'hybride se transformer avant de fondre sur cette idiote de vampire.

hrp:
 


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Dim 01 Mar 2015, 19:23

Ruth avait un but, c'était de faire la leçon a ce petit opportuniste. Car c'était ce qu'il était à ses yeux. La vampire suivait néanmoins la progression du jeune homme, l'air de rien leur poursuite créait de sacrés dégâts, choses que l'enseignante aurait fait attention en tant normal. Sauf que là, elle était sacrément en pétard. Et rien ou presque pouvait l'arrêter. Elle voyait un changement de la part du gamin, l'air de rien, elle s'attendait à voir son pouvoir encore réutilisé, ce qu'elle voulait éviter pour le moment. Elle tirait avantage de cette adoration. Puis un bonhomme sortait de nul part et commençait à leur crier dessus. Elle soulevait un sourcil, un peu curieuse de ce que ce pauvre gars allait faire entre eux deux. L'homme prenait du poil de partout. La prof était vampire, si une race qu'elle voulait pas croisé c'était celle-là. Un Loup-Garou. De toute les créatures qu'elle pouvait croisé, il fallait que ce type soit son ennemi naturel. Donc naturellement, les mots du gosses touchait en plein cœur ce type. Il lui avait mis tout sur le dos de la femme aux cheveux dorés. Il utilisait bien entendu son pouvoir sur lui. Elle savait qu'elle allait passer un sale moment. Elle grognait voyant l'énorme loup devant elle. Elle sortait ses drapeaux, car oui, c'était son arme. Cela et la télépathie. Elle savait que le gamin s'était joué de lui aussi. Elle se tenait prête. L'attaque serait compliquée à parer. Il lui sautait carrément dessus. Elle restait le plus droit pssible, ces crocs trop près d'elle et son haleine fétide ne donnait pas très envie à la vampire de rester auprès de ce sale type. Elle grimaçait en le voyant s'acharner sur elle. Il faisait claquer ses dents . Elle ne pouvait plus suivre ce sale gosse. Il en voulait clairement à sa peau. Elle n'écoutait que son dégoût et le poussait de toute sa force sur un mur, ce qui le brisait, elle profitait de moment de flottement pour poursuivre à nouveau ce prince à la noix. Elle se faire plaisir l'étranglant de façon à lui remettre les idées en place, pas comme le voulait au plus profond de son être. Car oui, au fond d'elle, elle savait qu'elle le détestait, mais avant qu'elle ne puisse être proche de lui, l'animal lui mordait les mollets. Il lui donnait un coup de pied, ceux qu'elle réservait d'ordinaire à ses briseur de rêve d'amour. Le gros loup s'envolait pas trop loin, du fait de son poids imposant.

-Dimitri, mon chou, viens ici pour que te donne le coup que tu mérites, tu sera un chou.

Bien sûr Ruth avait toujours son adoration, sinon, elle aurait insulter de tous les noms. Elle savait qu'elle ne pouvait pas se défaire facilement de ce pouvoir, pourtant, elle faisait de son mieux en le repoussant avec ses pouvoirs mentaux, sans guerre plus de succès. Elle marchait, malgré sa blessures, les attaque du loup qui la ralentissait. Sa vue qui se troublerai. Elle ne lâchait pas l'affaire. Il devait trouver mieux pour l'achever.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Sam 07 Mar 2015, 18:06


SPICE OF LIFE



Elle était vraiment coriace cette blondasse. C'est à peine si le loup-garou l'avait fait frémir. En un rien de temps, elle l'avait mis K.O. Jeu, set et match pour le louveteau. La vieille vampire l'emportait 1-0. Néanmoins, il lui avait tout de même laissé un petit souvenir, du style morsure. Génial. C'était vraiment génial.

Un peu plus loin, en retrait de la scène, Dimitri regardait Ruth tituber jusqu'à lui. Ce qu'elle avait l'air mal la suceuse de sang. C'était vraiment trop bête. L'enfant en fut presque attendri. Presque, c'était bien dommage. Le garçon laissa échapper un gros soupir. Depuis combien de temps perdait-t-il son temps avec cette affreuse ? Un regard par dessus son épaule lui indiqua la progression du soleil. Il déclinait. Déjà.

Déçu et terriblement las, Lyl-Stark appuya sa petite tête blonde dans la paume de sa main droite. Ses grand yeux bleus réfléchissaient un profond ennui. S'il ne gagnait pas, alors le jeu était fini. Et bien qu'il avait tout le mal du monde à se l'avouer, cette vampire lui donnait du fil à retordre. Elle était forte, indéniablement puissante. Mais le pire de tout, elle était butée. Les femmes comme elle, on ne le les abattait pas d'un coup, d'un seul. Non. Il fallait les détruire, petit à petit. Avancer lentement, mais sûrement.

Ironiquement, Dimitri se surprit à éprouver autre chose que de la haine pour cette femme. Non pas de l’amitié ou quoique ce soit, il ne fallait pas s'y méprendre. Disons qu'il l'a plaçait sur un pied même pied d'égalité. Il avait, pour la première fois, depuis bien longtemps, trouvé un adversaire à sa hauteur. Cette pensée fit naître un petit sourire sur le visage du mage. À défaut d'avoir son affection, Ruth venait de gagner le respect du russe. Et près peu de personne réussissait cet exploit.

Lyl-Stark marcha à pas très lents vers la blessée. Au fur et à mesure de sa progression, son corps commençait à se dématérialiser. Tant et si bien qu'une fois tout près de la blondasse, seul le haut de son corps était encore matériel, tandis que ses membres inférieurs étaient réduites à l'état d'une brume informe et transparente. Les deux mains du garçon se posèrent sur le visage de la vampire, forçant celle-ci à le regarder dans les yeux.

« – Ruth Pieter, je te libère. »

Sa voix, à peine plus forte qu'un murmure, transpirait de langueur. Comme si, à tout moment, Dimitri menaçait de s'endormir. Le charme de la persuasion se rompit. La femme pouvait maintenant aller libre, avec ses propres sentiments. Il ôta ses mains de la face de son vis-à-vis, sans détourner le regard.

« – Tu fus ennuyeuse à mourir Ruth Pieter. Alors je m'en vais. Mais sois sûre d'une chose : tu n'as pas fini d'entendre parler de moi. Personne n'en a jamais fini avec moi. À moins que je ne le décide. »

Il tourna les talons, avant de se diriger droit sur un mur. Il ne se retourna pas. Devenu immatériel, son corps s'enfonça dans le mur et disparut au travers des briques. Envolé le Dimitri.

En rentrant chez lui, sur le chemin du retour, il murmura pour lui-même.

« – À bientôt Ruth Pieter. »


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Dim 08 Mar 2015, 10:21

Ruth était tenace, car elle savait qu'elle pouvait se battre jusqu'au bout, malgré ses blessures. Ce qui faisait d'elle une guerrière, apprécié par le dieu de ce genre de chose. Pourtant la femme n'aimait pas être à l'origine des conflits. Elle avait sa fierté qui lui faisait faire n'importe quoi. Sans elle, elle aurait éviter pas mal de soucis. Elle était comme cela, pourquoi la changer pour une espèce de loque sans vie et sans caractère. Elle n'avait pas été élevé comme cela. Le gamin s'approchait et elle souriait, car elle allait enfin pouvoir le frapper. C'était sans compter sur le lycan. Il s'acharnait sur elle. Elle frappait avec force sur ce dernier, espérant lui briser des os pour qu'il cesse de lui sauter dessus pour la tuer. C'est ainsi qu'il s'approchait pour la libérer de son emprise.

-Espèce de connard, tu pense t'en sortir comme cela, dès que j'en ai fini avec ce loup, je te fout la raclée que tu mérite.

Et il continuait à parler, parce que ce fichu loup n'en avait fini avec elle. Il la menaçait, elle, ce gamin était complètement fou. Se mettre une vampire à dos, c'était tout sauf une bonne idée. Surtout quand on était comme Ruth. Elle n'allait pas le laisser sans sortir sans le frapper une bonne fois. Mais avant qu'elle ne puisse le faire. Le lâche, il s'en allait. Elle sentait la colère monter en elle. Elle bouillonnait de toute sa longueur, cela signifiait qu'elle devrai se calmer et le loup allait lui servir de défouloir.

-A nous deux, espèce de sale sac à puce.

Elle se jetait rapidement sur le Lycan qui couinait sous ses coups puissant, elle ne retenait pas ses coups. Elle frappait avec toute la rage qu'elle ressentait pour ce sale gosse. Il méritait qu'il se ramasse des coups. Elle n'était pas en droit de le faire car ce lâche l'avait lassé avec ce loup. Elle frappait tout sa force, elle entendit les os se briser, elle avait un sourire sadique. En temps normal, faire du mal à quelqu'un , elle n'aimait pas, du coup, qu'elle puisse mettre toutes ses frustration dans un seul combat était positif. Elle ne ne le voyait plus se relever.

-Ne me suis pas, enfoiré. Je retourne chez moi.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 
 
Spice of life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Spice of life
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: