Partagez | 
 

 Spice of life

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Spice of life | Ven 20 Fév 2015, 21:46

Ruth n'était pas à son coup d'essai. Elle tentait désespérément de trouver quelque chose de positif hors les bars dans ces rues sombres. L'enseignante buvait plus que de raison. Elle remettait une mèche de ses cheveux en place. Elle lâchait un soupir, c'était en pleine après-midi, fallait dire que la dame aux cheveux d'or préférai se tapir dans les zones d'ombre, le soleil était un de ces cruels ennemis, elle ne partait pas en poussière comme disait une légende urbaine. C'était complètement faux, elle le savait bien, quand bien même il n'était pas agréable de sortir sous un soleil de plomb. Elle fondait à l'intérieur, une raison de plus pour venir ici. Peut-être qu'elle trouverai mieux à s'occuper que boire. Pourtant cela la titillait d'une de ces forces. Elle respirait à fond, fermant ses jolis yeux verts. Elle devait vraiment d'autres passe-temps. Elle pourrait, corriger, euh non. Elle s'ennuyait déjà assez, pas besoin de rappelez de la pile de ses copies qu'elle devait lire, pire déchiffrer. C'était parfois un vrai défi. Elle rulait des yeux, elle avait d'autres chats à fouetter en ce moment. Par exemple faire la liste des endroits sympa de cette rue, hors bar où on servait de l'alcool à gogo. Elle s'appuyait contre le mur, il était sale. Elle pestait un peu, jurant en latin, car en latin, c'est classe. Puis l'île avait beau traduire parfois ces paroles,quand elle jurait comme un marin, ce n'était le cas. Elle voulait frapper le mur, avant de se rappeler de sa force. Ce n'est pas cela qui allait combler son ennui. Elle remettait son ruban en place Au moins c'était fait. Elle n'avait plus à le faire avant un moment. Car les rubans, c'est connu, ça se fait la malle facilement, mais oui. Elle y croyait, c'était crédible. Ou pas. Vraiment,elle allait craquer, elle pouvait presque entendre l'alcool lui dire au creux de son oreille de venir la chercher et d'en profiter, mais elle n'était pas seule, elle avait son lion, car oui, miracle, elle avait réussi à faire bouger son affilié, ce n'était pas rien tout cela. Elle avait accompli un miracle. Enfin, à ses yeux. La suceuse de sang avait souvent fait de son mieux pour arriver à le faire marcher un peu, malgré sa stature de félin qui lui donnait des avantages pour pas grossir, elle avait vu que ce dernier prenait du poids, il allait finir par rouler au final. Elle ne voulait pas que cela arrive. Donc elle se penchait près de son lion.

-Tu verra, cela sera cool comme balade.

Ce dernier grognait en lui envoyant mentalement que même elle s'ennuyait comme un rat mort. Elle roulait des yeux avant de passer son temps à marcher pour s'occuper, mais aussi dans l'espoir de faire une rencontre, bah quoi, elle pouvait voir des gens, mais quelque chose l'attirait, un enfant, que faisait un jeune ici. Elle devait le sortir de cet endroit pourri. Tel un chevalier dans son armure, elle arrivait devant ce dernier, le sourire étincelant.

-Que fais-tu ici ?


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Ven 20 Fév 2015, 23:11


SPICE OF LIFE



Il n'y avait vraiment à foutre dans cette baraque. Cette pimbêche de Friederike devait sûrement être en train de faire des trucs de pimbêche et Huy, ce chialeur de première classe était sans doute en train de pleurnicher dans un coin pour une quelconque raison. Ouais, il n'y avait rien à foutre dans cette baraque.

***

Assis comme un roi sur son trône sur le canapé de l'appartement, Dimitri s'ennuyait à mourir. Lui, qui n'aillait pas à l'école, ne savait pas quoi faire de ses journées et aujourd'hui, plus que d'habitude, la lassitude se faisait ressentir. La tête appuyée sur sa main, les jambes croisées comme un monarque, le garçon contemplait le lieu. C'était propre, impeccable même. Mais ce n'était pas beau, pire c'était moche. Les meubles étaient juste là pour être là, il n'y avait aucune volonté de style ou quoique ce soit, c'était un  grand brouillon, une œuvre inachevée, à peine commencée.

Le mage se languissait tellement qu'il pensa à peindre une fresque sur le grand mur du salon. Ouais, il ferait ça, c'était pas mal comme idée. Les possibilités fusaient déjà dans l'esprit créatif du blondinet. Quelque chose d’abstrait ? Non. Un portrait peut-être ? Non plus. Un paysage alors ? Oui ! Un paysage ! Voilà ce qu'il peindrait. Les grands immeubles de Skyworld ou les pavillons de Chloris. Les choix étaient aussi nombreux qu'il y avait de nuances de couleurs. Et en parlant de couleurs, il en avait justement besoin.

Dimitri apostropha Huy pour que celui-ci lui ramène de la peinture. Le démon arriva penaud dans la pièce, les mains vides, expliquant qu'il y en avait plus. Affichant une moue affligée, Lyl-Stark massa ses tempes avec le pouce et le majeur de sa main gauche.

« – Et bah va m'en acheter crétin! »

Le blondinet ne retint pas son bruyant soupir. Le vietnamien allait s’exécuter lorsque le russe changea d'avis. Il préférait y aller lui même, bête comme il était, Huy pourrait se perdre et Dimitri ne voulait pas de problèmes avec Matthew. Tant mieux, ça le sortirait un peu.

***

Le soleil tapait fort aujourd'hui, heureusement, les Ruelles Sombres offraient une protection efficace contre le soleil. Le jeune homme marchait donc en direction du marché, sa veste sur l'épaule. Ces petites rues n'avaient rien d'agréable à parcourir. Puisqu'elles étaient étroites, elles emprisonnaient la chaleur et les odeurs de surcroît, rendant l'atmosphère à peine respirable.

En chemin, une jeune femme blonde vint à la rencontre de notre mage. Absorbé par la composition mentale de la fresque qu'il allait peindre, il ne la remarqua pas tout de suite. Ce n'est qu'en ressentant une certaine excitation qu'il se rendit compte de sa présence. Son empathie. Il oubliait tout le temps de la désactiver. Une fois son pouvoir mis en veille, Dimitri leva un regard plein d'ennui vers l'inconnue. Elle était accompagnée d'une gros lion, son affilié sans doute. Au début, le garçon avait été choqué de voir tous ses animaux partout, mais maintenant, c'était devenu sa routine.

« – Que fais tu ici? » demanda-t-elle.

Un grand sourire illuminait son visage. Elle avait l'air stupide. Et désespérément en manque d'attention. Enfin, ce n'était que l'avis de Lyl-Stark et Dieu sait qu'il n'était pas du genre tendre. Et puis c'était quoi cette question ? Pourquoi est-ce qu'elle lui demandait ça ? Il pouvait lui demander la même chose ! D'ailleurs c'est ce qu'il fit.

« – Et toi ? »

Il aurait du la vouvoyer, rien que pour la politesse, mais peu importait. Au diable la politesse et les bonnes manières, il était Dimitri Lyl-Stark, m'voyez ? Quoiqu'il en soit, dans les yeux bleus du garçon passa comme une étincelle d'arrogance.

« – C'est ton affilié ça ? Il est un peu gros non ? »

Il éclata dans un rire enfantin, cristallin et joyeux. Quelqu'un qui arrivait à ce moment là n'aurait pu ce douter que cet enfant venait de faire une remarque désobligeante en plus d'être gratuite. Il n'y avait décidément vraiment rien à faire, à peine faisait-il une rencontre qu'il se comportait déjà comme un sale gosse.


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 09:46

Ruth n'était pas du genre à aborder les gamins, d'habitude, elle en voyait bien assez pendant la journée. Elle pouvait voir que ce gosse sous sa tête blonde était tout sauf le genre à obéir sagement. L'institutrice avait eu de quoi s'occuper un peu, c'était sans oublier qu'elle n'aimait non plus être envoyée sur les roses. Sa gentillesse avait des limite, enfant ou pas, elle ne laisserait pas se marcher sur les pieds, elle tenait à son honneur. Fichu honneur qu'elle avait. Il lui renvoyait sa question, comme si c'était des mot qu'il jetait à la poubelle. Elle serrait son poing, elle ne laisserai pas faire, elle pouvait oublier sa part d'elle gentille, pourtant, la vampire pouvait être sympa. Juste, qu'elle avait un caractère bien trempé, elle n'hésiterait pas une seconde à foutre un coup de pied au cul de ce garçon. Il ajoutait même avec arrogance que son affilié était gros, même si c'était la vérité et qu'elle était d'accord, elle ne laisserait pas faire. Les sales gosses, elle avait l'habitude de les remettre à leur place.

-Il est gros, en effet, mais fait gaffe à ses griffes, elles peuvent te déchirer en morceaux. Ce que je fais là, bonne question, vois-tu, je n'ai pas très envie de dire ce genre chose à un impertinent. Un enfant qui plus est. Sache juste que j'avais l'espoir vain d'améliorer ma journée,sauf que je tombe sur toi qui aussi aimable qu'une pince à linge.

Ruth parlait beaucoup, comme à son habitude. C'était une bavarde, elle ne pouvait rien faire contre son envie irrépressible de remettre en place ce fichu gamin. Pas par les gestes, elle connaissance sa force et elle gardait donc un minuscule espoir d'avoir une personne aimable en face d'elle. La vampire ignorait qu'elle avait en face d'elle, c'était peut-être mieux pour le moment. Ruth n'était pas au bout de ses surprises. Elle devrait sûrement affronter son pire adversaire, en terme de caractère. Elle ne laisserait pas faire, pour sûr. Son lion grondait, elle posait une main sur ce dernier, envoyant des mots dans la tête de félidé, elle pouvait enclencher sa télépathie, quand il n'y a pas gêne, il n'y a pas de plaisir. Autant savoir ce qu'il pensait. Elle pouvait à présent saisir les travers de ce gamin. Elle était surprise de voir qu'au fond, il avait rien à foutre d'elle.

-Ne fait pas semblant d'être gentil. Je vois bien que tu l'es pas.

Elle se tenait droite, elle était fière de ses mots, bien qu'il n'était pas un coup sûrement dans le vent. Elle se battrait avec les mots. Car elle avait encore un peu de considération pour le droit de l'enfant. Donc elle attendait la suite avec une espèce d'impatience, comme si ennui précédent n'était pas totalement oublié. Il était là, il grondait. Elle décidait de laisser de côté sa rencoeur. Elle pouvait la reprendre, elle était en attente de mieux. Ce n'était une femme qui était en admiration devant les enfant, cela faisait longtemps qu'elle savait qu'elle avait affaire à des diables par moment.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 18:13


SPICE OF LIFE



Elle n'avait pas l'air très contente la blondasse. Même sans son empathie, Dimitri pouvait s'en rendre compte, rien qu'à son poing serré ou encore au ton tranchant de sa voix lorsqu'elle parla. Elle devait sûrement avoir envie de frapper le jeune garçon. Rien d'étonnant. La plupart des gens qui le croisait ressentait ça à un moment ou à un autre. Ouais, c'était une vraie tête à claques ce gosse, une chance que bon nombre de personne rechignait à frapper les enfants.

L'inconnue concéda la surcharge pondérale de son gros chat en ajoutant un mot cependant sur ses griffes « pouvant le déchirer en morceaux » selon ses mots. Cette deuxième remarque, plutôt que d'inquiéter l'enfant eut pour but de le faire rire une nouvel fois. De ce même rire enfantin. Il se pencha légèrement en avant, rapprochant ainsi son visage du lion. Aucune crainte ou même ne serait-ce que de l'appréhension ne transparut lorsque le russe approcha sa main de l'animal. Si a un moment il avait ressenti de la peur, il ne le montra pas.

« – Tu t'ennuies pas vrai ? Dans ta vie, j'entends. Alors tu parcours les bars des Ruelles. C'est pas du joli-joli ça. »

Non, non, Dimitri n'était pas devin. Il était arrivé à cette constatation grâce à un peu de magie et d'observation. En effet, entre temps, le blondinet avait réactivé son empathie et éprouvé un certain ennui. Pas le sien, celui de la femme. Cette donnée additionnée au fait qu'à part les bars, il n'y avait pas grand choses d’intéressant dans les Ruelles Sombres, il avait fait cette conclusion. Malin, le gamin.

Son visage juvénile s'illumina en un sourire insolent. Sourire, qui s'évanouit au moment où le gros minet se mit à gronder. Le Lyl-Stark préféra retirer sa main. Simple précaution. La blondasse dut lui dire des choses apaisantes car il cessa de grogner. De toutes façons, la mage n'avait jamais aimé les chats.

« – Ne fais pas semblant d'être gentil. Je vois bien que tu ne l'es pas. »

Tellement concentré sur l'animal, le jeune russe en avait presque oublié la femme. Ses paroles le surprirent un peu. Lui, faire semblant d'être gentil ? C'était la plus grosse blague du siècle. Rien que de penser à penser à l'hypothétique option d'être gentil, ça lui arrachait le cœur. Visiblement, l'inconnue était assez fière de ses mots. Du moins, c'est ce que Dimitri perçut. Il n'y avait vraiment pas de quoi, elle était naze cette fille. Voilà ce qu'il pensait d'elle. Il la trouvait naze. Certes, il venait de la rencontrer mais c'était la première impression qui importait n'est-ce pas ?

Le garçon afficha une moue attristée. Comme s'il avait été blessé par les mots de la femme au ruban. Ses yeux bleus parurent se voiler d'une châle de tristesse.

« Moi ? Faire semblant d'être gentil ? (il mima un sanglot.) Ça me fait de la peine ce que tu dis. »

Puis il éclata de rire. Voulant pousser la blague plus loin encore, Dimitri leva un doigt et grâce à son pouvoir de télékinésie défit le ruban de son interlocutrice et le fit léviter jusqu'à sa main. Ce petit tour de passe-passe semblait vraiment amusant puisque le garçon ne pouvait plus s'arrêter de rire.

« Attrape moi si tu peux ! » lança-t-il alors.

Sur ces mots, son corps se dématérialisa pour réapparaître quelques pas plus loin. Il agita la bande de tissu qui précédemment tenait les cheveux de l'inconnue. Oui, c'était un comportement puérile. Oui, c'était digne d'un enfant. Et oui c'était vraiment ridicule de se comporter comme ça à cette âge là, mais ça, Dimitri n'en avait que faire. Tout d'un coup, sa journée paraissait nettement moins ennuyeuse.


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 19:19

Ruth était une personne sensée, en temps normal. Mais ce n'était pas simple de jouer avec ses humeurs, les deux joueurs risquait gros. L'enseignante combattrait jusqu'au bout. Elle n'était pas venue à bout de deux guerres pour se laisser faire par un sale gosse, car plus elle était avec ce garçon, plus, elle remarquait qu'il était à l'image de ses sourires. Trop faux pour être vrai. Il lui parlait avec arrogance, un peu comme si ce fichu gamin se pensait supérieure à elle. Par qu'elle magie, un sale môme avait le dessus. Elle se le demandait bien. Il lançait des phrase sur l'ennui. Ce n'était pas ses affaires. Elle voulait bien ne pas être violente avec les jeunes, mais celui-là, il méritait des claques. Elle faisait ce qu'elle voulait, elle était majeure et vaccinée. Il était déçu par elle, elle l'entendait parfaitement ses pensées. Elle pouvait être cool, qu'importe ce que ce fichu garnement pensait. Il commençait à faire une scène même pas digne d'un théâtre de bas étage. Elle faisait mine d'ignorer ce pauvre gamin. Parce qu'il était dans le fond. Là, il faisait ce qui était vraiment la pire des idées qu'il avait en ce moment. C'est à dire piqué son ruban et disparaître en la provoquant. Elle courrait rapidement jusqu'à lui, parce que oui, là, elle ne se retenait pas à utiliser ses capacités. Elle se penchait pour attraper par le col le gamin et fusiller du regard.

-Tu sais, oui, je m'ennuyais, mais je préfère encore m'emmerder à cent kilomètre à l'heure que de voir ta face de rat. Sale pince sans rire, tu te pense malin avec mon ruban. Tu me le rends de suite ou je donne pas cher de ta personne. Tu peux avoir autant protecteur que tu le souhaite, je me battrai jusqu'au bout, ce n'est pas pour rien que j'ai cet affilié.

Ruth savait que de tout le règne animal, les lionnes étaient féroces, protectrices envers ses petits. Elle n'avait pas d'enfant, mais des personnes qu'elle protégeait de toute sa puissance. Même si elle ne pourrait rien faire contre leur mort. Elle se demandait toujours si elle pouvait transformer des gens en vampire, hors de question de tester sur ce gosse venant tout droit des enfers, sans vexer Hadès et les démons. Elle avait rien contre eux, la preuve, elle en abritait une sous son toit. Elle ne jugeait pas les gens sur leur nature, sa mère le faisait, elle n'était pas elle, cela non. Elle jugeait selon les actions des gens. Celle de cet enfant n'était clairement pas en sa faveur. Quand bien même elle aurait sûrement des ennuis avec des gens, elle n'en avait rien à faire, elle se devait de lui faire la leçon.

-Tu pense m'avoir en me volant mon ruban, j'en ai d'autre, mais pas de chance pour toi, je n'aime pas qu'on me vole ce qui me permet de ne pas avoir mes cheveux dans la figure. Tout le monde se demande pourquoi une telle arme, mais je vais leur prouver que j'avais raison de la prendre.

Elle souriait et sortait un drapeau de sa poche et l'enroulait avant d'occulté la vue du gamin. Elle faisait un nœud qu'elle seule ou un objet tranchant pouvait défaire.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 21:30


SPICE OF LIFE



La mégère parcourut en un clin d’œil la distance la séparant de Dimitri. Si vite qu'il n'eut pas le temps de disparaître de nouveau. C'était dingue cette vitesse, elle était quoi au juste ? Le mage se repassa mentalement les différentes races de l'île ainsi que leur particularité. Une démone, une fée, un elfe, un vampire ? Il y avait tellement de créatures rapides sur Sanctuary of Heart, elle pouvait être n'importe quoi. Le blondinet n'osa pas aller jusqu'à la fin de son raisonnement. Si elle pouvait être n'importe quoi, elle pouvait aussi être n'importe qui. Comme une déesse par exemple. Si ça se trouve, il venait de provoquer Athéna, Héra ou encore Artémis. Non, impossible. C'était impossible. Que viendrait faire une déesse en ces lieux ?

Avant qu'il n'ait pu répondre à sa propre question, le russe se sentit soulever du sol par une force surnaturelle. C'était la blondasse, qui le tenait par le col, avec une telle fermeté que Lyl-Stark touchait à peine le sol. Elle allait abîmer ses vêtements. Décidément, il ne l'aimait vraiment pas cette crétine. Le regard que cette dernière lui lança semblait en dire tout autant. Il y avait comme une atmosphère électrique entre les deux têtes blondes.

La femme cracha des paroles pleine d'agressivité au visage de Dimitri. Elle lui disait qu'elle préférait mille mois s'ennuyer à mourir plutôt que de voir la « sale face de rat » de notre mage. Et elle le menaça aussi. Pour paraphraser elle dit quelque chose comme « Rends moi mon ruban ou je t'éclate la gueule ». A peu de chose près.

L'insolent garçon ne répondit pas. Il fixait son agresseur de ses yeux pleins de mépris et de lassitude. Voilà qu'elle l’ennuyait de nouveau la mégère. Elle n'était vraiment pas drôle. Elle ajouta encore quelques mots, que le mage écouta à peine, avant de faire quelque chose de vraiment étrange. La blondasse sortit de sa poche un drapeau qu'elle enroula autour des yeux de Dimitri et noua le tout par un nœud bien serré. MAIS ELLE ETAIT FOLLE CETTE FEMME ?

Lyl-Stark tentait de se dégager, remuant comme une anguille, toujours retenu par cette force surhumaine. La vitesse couplée à une force incroyable, cela permettait déjà d'éliminer deux races. Les fées et les elfes ne cumulaient pas ces deux capacités. Alors qu'était-elle ? Vampire ? Démone ? Et pourquoi pas, tout simplement lui demander ? Mais pour cela, le garçon devait d'ailleurs s’éclipser. Une fois encore, son corps s'évapora dans l'air, laissant le drapeau, sans prise retomber au sol.

Ce pouvoir était absolument pratique. Qui sait ce qui aurait pu arriver à cet enfant s'il ne le possédait pas. Réapparaissant quelques mètres plus loin, Dimitri se frotta le cou, à l'endroit où cette crétine de femme l'avait attrapé. Elle était forte et rapide. C'était pas super, super bon signe.

« – Dis la blondasse. T'es quoi au juste ? »

Dans la voix du blondinet, ce n'était plus de l'arrogance qui perçait mais une bonne dose de mépris saupoudrée de froideur. Il n'était pas en colère, pas exactement. Il commençait plutôt à être agacé par cette idiote. En clair, elle le faisait chier. Et puis, il n'avait pas que ça à faire que de gentiment discuter avec Dieu-sait-qui. Il était sorti dans un but bien précis. Et Miss Blondasse s'était mise sur sa route. Ouais, elle était naze vraiment cette femme.


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 22:12

Ruth pouvait entendre qu'elle n'était pas appréciée. Cela la faisait presque rire. Elle ne le faisait pas, car elle trouvait un malin plaisir à tourner en bourrique ce gosse mal-élevé. Elle gardait son sourire. Elle avait bien fait de lui priver de sa vue. Sans elle, il ferai moins le malin. Elle savait combien il la trouvait bête. Elle ? Stupide ? Vraiment. Elle est prof. Vous avez déjà vu un instituteur stupide ? Non. Donc elle ne l'était pas, même sa culture était indéniable. Elle pouvait aussi entendre que l'autre la prenait pour une folle. Elle voulait bien l'être à ses yeux, c'était rien à côté de ce qu'elle pourrait faire si elle se défoulait, car oui, bien qu'elle avait détesté ces guerres, elle avait appris les pires tortures qui existent. Jamais cela ne l'avait tenté qu'en ce moment. Elle récupérait son drapeau et le démêlait avec une facilité déconcertante. Elle ne le rangeait pas, ça non,elle allait lui montrer qu'elle était pas nulle, non,elle serait la méchante dans cette histoire. Un petit sourire sadique ornait son visage et sur son visage, c'était vraiment bizarre, elle avait plus la tête d'une personne gentille. Mais bon, son caractère est ce qu'il est. Il réapparaissait. Elle s'approchait de lui et lui saisissait le col, sans le soulever cette fois. Il avait demander ce qu'elle était, elle allait répondre. Elle pouvait aussi le vider de son sang sans transformer, mais vu le gamin, ce n'était pas très délicieux à boire. Enfin ce n'était que spéculation.

-Vampire de sang-pur. Bien que cela me tente pas des masses, je pourrai te vider de ton sang avec une facilité déconcertante, sans te transformer, car seul ceux qui comme moi sont pur dans ma race le peuvent, selon un procédé qui te regarde pas et que de toute façon personne ne t'accordera. Sache que la vie qui t'attends sera loin d'être éternelle.

Ruth se mettait à rire d'un rire qu'elle avait déjà entendu de sa mère. Pourtant, elle ne voulait pas lui ressemblait c'est dans des moments comme ceux qu'on pouvait voir l'ombre de Veronica sur la dame. Pourtant calme et joyeuse, aimant bien trop la boisson. Pour le moment, elle pensait plutôt à quelle torture faire sur le gamin. Elle savait qu'il avait le don de se dématérialisé, mais, elle n'avait pas peur. Elle s'était frôté à plus fuyant. Elle ferait fonctionner le peu de fierté du gamin.

-Alors comme cela, on me fuit, monsieur qui me trouve ennuyeux. Je peux jouer des heures aux jeu du chat et de la souris, et je te croquerai mon petit rongeur qu'importe si je devrais boire des litres d'eau pour cacher ton goût infâme. Je pense que c'est le prix à payer pour rabattre ton caquet. Prêt sale gosse. Tu va te faire prendre une dérouillé.

Ruth ne plaisantait pas. Car elle avait très envie de le faire, elle ne mentait pas, qu'importe ses pouvoirs, elle serait plus forte que lui au final. Elle savait se battre seule, elle avait déjà prouvé à Arès, le dieu de la guerre, moins sympa que le dieu Dyonisos, mais elle se trouvait des points avec les deux.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Sam 21 Fév 2015, 23:18


SPICE OF LIFE



La femme ramassa son drapeau, mais ne le rangea pas pour autant. En levant la tête, son visage de crétine blonde s'était fendu en un sourire pas très rassurant. Sadique même. Son expression était totalement changée. Elle était comme devenue quelqu'un d'autre. Une fois de plus, la mégère parcourut la distance que Dimitri avait imposé entre elle et lui et le reprit par le col, exactement comme quelques instants plus tôt. Elle eut cette fois ci, l'obligeance de ne pas le soulever.

Elle détailla enfin ce qu'elle était. Un vampire. De sang-pur qui plus est. Ce qui expliquait la vitesse et la force. Elle précisa aussi avec quelle facilité elle pourrait le tuer avant de parler d'un procédé de transformation. Qu'est-ce qu'il en avait à foutre lui d'être un vampire ? Il ne voulait certainement pas se retrouver à boire du sang et à fuir le soleil. Non, être un humain, c'était déjà pas mal. Pour ce qui était de la vie éternelle, ça restait à voir.

La vampire éclata alors de rire. Ce fut très soudain. Le mage l'observait, les yeux plein de dédain. Elle était ridicule, à ne pas savoir se canaliser, à laisser exploser sa colère de la sorte. Colère qui, par le biais de l'empathie du russe, se faisait aussi ressentir chez lui, mais, de son côté, c'était beaucoup moins explosif. C'est une rage froide. Contrôlée. Maîtrisée. Ce qui, un peu plus tôt n'était que de l'agacement était passé à de la hargne. Cette saleté de blondasse débile était le premier nom sur sa liste noire.

Les paroles qu'elle ajouta eurent pour effet d'encore plus énerver Dimitri. Elle le traitait de fuyard et se prononçait déjà victorieuse d'un combat qui n'avait même pas encore commencé ! Ça c'était la meilleure ! Et comment savait-elle qu'il la trouvait ennuyeuse à mourir ? Elle ne pouvait pas être empathique comme lui, c'était un sang-pur. Une télépathe alors ? C'était ça. La vampire était télépathe. Elle pouvait donc entendre chacune des pensées du blondinet. Tant mieux, qu'elle sache. Ça ne changeait rien.

Vexé par les derniers propos de la femme, Dimitri décida de ne pas user de son don dématérialisation. Du moins, pas tout de suite. Il avait d'autres cartes à joueur. Plantant son regard dans celui, vert, de son opposante il se concentrait. La persuasion. Jamais auparavant, il n'avait eu besoin de recourir à cette capacité, mais là, il fallait avouer que cela s'imposait.

« – Lâche moi. » ordonna-t-il.

Cette instruction, puisque donner par le biais du pouvoir de persuasion, ne laissait aucune autre option possible à la vampire. Ce don permettait à celui qui l'utilisait d'amener une tierce personne à faire, penser, vouloir ou croire n'importe quoi. Plutôt pratique, il fallait l'avouer.

Comme voulu, la blonde lâcha le col de Dimitri. Ce dernier arrangea un peu son vêtement avant de reporter son attention sur son interlocutrice.

« – Donne moi ton nom. »

Elle obtempéra. Ruth Pieter. Il retiendrait ce nom. Dans la partie « ennemi » de son cerveau.

« – Écoute moi bien Ruth. Tu ne vas rien me faire du tout, d'accord. En fait, tu m'adores. Non, mieux tu me vénères. »

Contrôler l’esprit de gens, c'était vraiment le pied. Et ce n'est pas ce cher petit russe qui dirait le contraire.


© Nye-Hael sur Epicode
Vampire Sang Pur

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Ruth I. Pieter
Vampire Sang Pur
Coeurs : 319 Messages : 513
Couleurs : #660066
J'ai traversé le portail depuis le : 21/05/2013 et on me connaît sous le nom de : Haru, Raka Mon nom est : Ruth Inès Pieter. Actuellement je suis : Célibataire et Bisexuelle Il paraît que je ressemble à : Belgium de Hétalia / Irl - Marilyn Monroe et à ce propos, j'aimerais remercier : Mama Hika ♥
Re: Spice of life | Dim 22 Fév 2015, 09:58

Ruth savait qu'elle l'énervait, mais elle pensait que ce n'était qu'un prêté pour un rendu. Elle était encore au début de ce qu'elle pouvait faire à ce sale gosse. Elle se préparait mentalement, car elle savait que ces petites actions finirait par être rendue à cette vampire. Elle était prête à en découdre. Il ne voulait pas être un vampire. Il avait deviné pour son pouvoir, elle ne l'avait pas caché. Elle pouvait être puissante, mais elle avait ses limites. Le garçon était vexé par ce qui lui arrivait, elle l'entendait dans ses pensées. Elle souriait. Il lui imposait de la lâcher, un pouvoir de persuasion, très bien, elle pouvait pas très bien lutte contre ce dernier, mais elle ferait tout pour le combattre, car n'est pas une femme qui se laisser dominer avec facilité. On l'oblige à faire des choses.

-Ruth Pieter.

Il avait forcé à lâcher son nom. Au moins elle avait éviter de le dire en entier. C'était déjà pas mal. Elle était contente de l'avoir fait. Là, il se risquait à la contrôler et faire en sorte qu'elle adorait, si seulement il savait que ce n'était pas cela qu'il lui empêchait de remettre en place les gens. Elle serait peut-être moins violente, mais elle pouvait dire des choses même en état de vénération. Elle ne vénérait que les dieux et elle avait bien qu'elle pouvait discuter avec eux de façon normale. Même provoquer Arès.

-Alors, tu pense m'avoir comme cela ? En m'imposant ta loi, ache que même comme cela, je peux te faire la leçon. Tu n'est qu'un pourri-gâté, tu pense que tu est fort avec ce pouvoir ? Je vais te dire une chose, ce n'est pas comme cela que tu montera dans mon estime, bien qu'à mon avis tu t'en fout. Tu m'as mis dans tes ennemis. Rien ne m'empêche de faire ça.

Ruth lui mettait une gifle avec le moitié de la force qu'elle avait voulue. Elle était sous le pouvoir de ce gamin, mais elle pouvait toujours envoyé des vacheries, car elle le faisait, même avec Lilith. Ce n'est pas un petit pouvoir qui allait l'empêcher d'être une langue de vipère, pas comme sa mère. Heureusement d'ailleurs. Avec elle, elle saurait que ce genre de pouvoir changerai absolument rien. Ruth d'ordinaire si sympa, était un mode mère moralisatrice par la force de ce fichu pouvoir. Forcé à adorer ce sale gosse. Donc elle pouvait lui lâcher des choses, même en admiration.

-Déçu, petit tyran ? Tu croyais vraiment que ça serait facile ? Pauvre fou.

Elle savait que sa force était diminué par son admiration, mais elle pouvait faire tout de même mal à ce garçon. Afin qu'il soit plus droit dans ses bottes. C'était vraiment de trop pour elle. La vampire se tenait toujours fièrement. Elle ne se laisserait pas faire par lui. A cela, il pouvait faire une croix dessus, elle était trop têtue pour cela. Elle luttait contre le pouvoir, comme elle le pouvait, mettant des barrière mentales à son esprit.


Une rose de Sha, de Tata, Judi et Nao ♥️ (Je vous aimes tout plein)


Cadeau:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Spice of life | Dim 22 Fév 2015, 12:39


SPICE OF LIFE




La gifle partit. Rapide, et bien placée. À l'expression de Dimitri, on pouvait bien voir qu'il ne s'y attendait pas du tout. En général, les gens ne frappaient pas les enfants. Et encore moins les enfants qu'ils vénéraient -ou étaient forcés de vénérer-. Il ne pouvait plus s'la piffrer cette nana. Elle lui sortait par les trous de nez. Et le regard qu'il lui lança en disait long sur ses sentiments à son égard. Une ombre passa le visage du mage. Son expression tout entière s'assombrit. Pourquoi est-ce que ça sa persuasion ne fonctionnait pas comme prévu ? Pourquoi est-ce qu'elle n’obéissait pas gentiment comme n'importe qui d'autre le ferait ? Insupportable. Elle était insupportable. Sa présence empoisonnait l'air de Lyl-Stark.

Le garçon n'avait cependant, aucune envie de se battre -bien que par la force des choses, il y serait forcé-. Il voulait juste la voir tomber cette vampire. Morte. Sans fournir aucun effort. Elle était si ennuyeuse et lui, si las. Tout ceci n'avait que trop durer. Ce n'était pas un jeu, si le russe ne gagnait pas.

Il jeta un regard circulaire autour de lui. Qu'est-ce qui pourrait lui être utile ? La télékinésie, c'était très bien. Mais encore fallait-il avoir des objets à portée. Hormis les dalles de la ruelle, il ne voyait rien. Tant pis, ça ferait l'affaire. Rassemblant son énergie mentale, le jeune homme fit se soulever un des pavés de pierres. Il était grand et lourd, donc requérait un certain effort.

Se servant de son doigt, comme d'une baguette d'orchestre pour diriger l'objet, le blondinet le plaça juste au dessus de la tête de la vampire, puis le lâcha avant de disparaître, pour réapparaître plus loin, recommençant ensuite l'opération. Ainsi, tour à tour, et de plus en plus vite, les dalles fondaient sur Ruth tandis que de par sa dématérialisation, Dimitri ne rendait intouchable, escamotant son propre corps tel un fantôme.

Un grand écran de poussière se souleva. Lyl-Stark ne pouvait plus voir Ruth ainsi que son lion. Celle-ci ne pouvait donc plus le voir non plus. Tant mieux. Continuant de se dématérialiser et de se matérialiser, comme un hologramme bogué, le mage décida qu'il était peut-être temps que cette blondasse sache à qui elle avait à faire.

« – Tu m'ennuies tellement, j'en oublie les bonnes manières. Je m'appelle Dimitri. Dimitri Lyl-Stark. Retiens le bien, grognasse. »

Sa voix venait de partout et de nulle part à la fois. Il voulait qu'elle sache. Que cette crétine de vampire sache qu'il ne la craignait pas. Ni elle, ni son lion obèse. Il voulait qu'elle sache que quoiqu'elle puisse faire, quoiqu'elle puisse dire, il aurait toujours l'avantage sur elle -du moins c'est ce qu'il pensait- et que pour cette raison, elle allait perdre.


© Nye-Hael sur Epicode




Contenu sponsorisé
Re: Spice of life |

 
Spice of life
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Spice of life
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: