Partagez | 
 

 My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Ven 09 Jan 2015, 15:47


My head is a jungle, jungle
feat. Alex
Tommy était bien dressé. Très bien dressé. Le voyage dans le portail dimensionnel se fit sans la moindre encombre et Feofan atterrit tranquillement au milieu de la jungle amazonnienne en compagnie de la jeune femme. L'air était humide, la lumière était fortement tamisée par les feuillages des grands arbres et ses pieds s'enfoncèrent légèrement dans une mousse épaisse. Feofan s'extasiait sur ce qui l'entourait, fasciné par ce qu'il voyait et entendait de totalement nouveau. La jungle était une forêt vraiment à part. Kaa quitta ses épaules pour aller glisser avec bonheur sur la mousse. Ce type d'environnement, bien que non marin, semblait lui convenir à merveille. L'humidité de l'atmosphère lui plaisait au plus au point et il ne tarda pas à disparaître entre deux fougères.

Cessant son exploration visuelle, l'adolescent fouilla dans ses affaires pour en sortir une carte pliée plusieurs fois qu'il entreprit d'examiner. « Bon. D'après ce qu'ils nous ont dit et donner, on devrait pas être trop loin des ruines. C'est quelque part au sud d'ici. Mademoiselle, tu sais lire une carte et utiliser une boussole ? Je t'avouerais que c'est pas trop mon truc. » Pour ne pas dire absolument pas. Feofan n'avait jamais touché de carte ou de boussole de sa vie. En général il se contentait de suivre ceux qui connaissaient le chemin. Sauf que là, aucun d'eux ne connaissait le chemin, donc... Il espérait que la jeune femme était plus dégourdie que lui sur le coup.

Laissant la carte entre ses mains, il s'intéressa à la boussole en essayant de se souvenir de ce qu'il savait. C'est-à-dire peu de chose. La flèche rouge indiquait toujours le nord. Donc s'ils voulaient aller au sud, ils devaient aller dans la direction opposée. Le truc c'est que là, sous la flèche rouge c'était le E de est qu'il voyait. Donc soit sa boussole était déréglée, soit il devait faire un truc. Et comme les gars des quêtes là devaient quand même vérifier le matos avant de le refiler aux quêteurs -oui oui- c'est qu'il devait faire quelque chose. Genre la tourner ? Tournant le plateau, il se rendit compte que la flèche rouge n'avait absolument pas bougé alors qu'en dessous c'était le S de sud qu'il dicernait cette fois. Ok. Il venait de comprendre ce qu'on entendait pas "indique toujours le nord". Les boussoles c'étaient spéciales.

Il tourna le plateau jusqu'à ce que la flèche pointe le N de nord. Là. Normalement c'était bon maintenant. Et donc pour le sud, ils devaient avancer dans la direction opposée. Bien. La boussole en fait c'était pas trop compliqué. Restait la carte. « Mademoiselle, j'ai trouvé comment marche la boussole. Tu t'en sors avec la carte ? »
Hybride Léviathan & Louve

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alex Hollystone
Hybride Léviathan & Louve
Coeurs : 70 Messages : 125
Couleurs : #FF6666
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Alex Hollystone. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro Il paraît que je ressemble à : Nanami Haruka de Uta no prince-sama et à ce propos, j'aimerais remercier : Mes mimines
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Sam 17 Jan 2015, 19:33

My head is a jungle, jungle

 Feat.  Feofan Y-S Jagger


 Perdu dans la forêt, oui perdu direct alors que ça même pas commencé… Non mais, ce n’est vraiment pas le moment de se paumer ! Ouais mais quand même, on a une mission et des que la femme prend la carte en mains… C’est totalement perdu…  La femme retourne le papier dans tous les sens. Ouais c’est la fin du monde pour elle.

N’osant pas contredire la personne gamin qu’elle a devant-elle, elle tente quand même de comprendre où elle se trouve… Mais, il ne va pas y avoir dessiné l’arbre qu’il y a côté d’elle, ou même la grosse fleur rouge a côté d’elle… Okay, faites lui sa tombe c’est finit. Se mordant un peu la lèvre inférieur, la rousse se demande vraiment quoi faire en ce moment là.

« Euh… Je n’ai jamais lu une carte… »

Dit-elle en détournant le regard. Après tout la femme n’aime pas mentir devant les gens, autant être toujours franche quand même. N’osant pas le regarder en face, après tout c’est honteux pour elle en plus la femme n’est jamais doué pour l’orientation, c’est bien sa veine une mission pareil quand même. Se grattant les cheveux, la femme avance en direction le sud…Non c’est le nord ça Alex.

« En route vers le Sud !
-Bulbi…
-Qui est en fait à l’opposé d’où je vais !
»

Ridicule, c’est totalement ridicule quand même. La Léviathan avance tranquillement donc, dans la forêt bien humide de l’Amazonie.  Se grattant les bras doucement, voyant quelques écailles apparaitre doucement sur sa peau… Super l’humidité est entrain de se fait plaisir sur son épiderme tout de même. Essayant d’y cacher tout en avançant.

« Mais comment on sait qu’on est arrivé ? »

Question rhétorique du moment bonsoir. Non mais quand même Alex, trouver une cité incas on le remarque tout de suite quand même ! La femme fait un petit rire gênée et regarde son petit animal qui court partout dans la forêt heureux comme un pan. Après tout c’est une plante lui aussi, au moins il a trouvé le bonheur ! La femme fait un sourire en le voyant reprendre du poil de la bête quand même.

Elle se baisse doucement pour prendre la fleur que Masaichi lui tend joyeusement, il vient de tuer une consœur pour lui donner ? On va rien ne dire voyons, rien du tout… La mettant dans son sac, la femme avance doucement avant de se retrouver avec une grosse toile d’araignée sur son visage, avec un gros truc poilu… Dans la panique la femme bouge dans tout le sens jartant la bestiole et finit par rouler comme une idiote dans une pente, bravo Alex.

La femme a un peu la tête qui tourne après tout elle vient de débouler d’une pente et vient de se faire stopper par le saint arbre du stop. Se frottant un peu la hanche, la demoiselle titube un peu mais on reste digne !

« Ça va… »

La personne qui t’accompagne doit peut être s’en foutre un peu, mais essayons de communiquer avec cette personne !  Après tout, faut bien s’entendre avec son coéquipier non ?



 Code par ZokuPengin sur Epicode



Des trop beaux Kdo ♥:
 

Fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Lun 19 Jan 2015, 12:27


My head is a jungle, jungle
feat. Alex
Bon. Leur géniale aventure commençait bien. Très bien. Aucun d’eux ne savait lire une carte. Bien. Pour la prochaine fois qu’il fera une quête, Feofan s’en souviendra : demander un GPS. C’est bien les GPS. Surtout en pleine jungle amazonienne. La jeune femme lui annonça qu’elle n’avait jamais lu de carte de sa vie et il ne put que soupirer. Il la reprit –la carte, pas Alex- pour y jeter un œil et décida de la ranger dans son sac. Il n’y comprenait rien et n’allait pas essayer de se retourner le cerveau en vain. Il avait compris le fonctionnement de la boussole, c’était déjà ça. Ils avaient juste à aller vers le sud et puis ils verraient. Des ruines incas, ça devait se voir quand même. Ils pouvaient pas simplement passer à côté sans les voir. Normalement. La boussole à plat dans sa main, l’aiguille pointant le nord, il s’apprêtait à partit quand la jeune femme se mit à marcher vers le…nord. Wait.

« En route vers le Sud ! » « Bulbi… » « Qui est en fait à l’opposé d’où je vais ! » Comment il le sentait trop bien là. Heureusement qu’il y avait l’animal plante de la demoiselle. Sans un mot, Feofan se mit en marcher derrière elle, Kaa rampant non loin de lui, visiblement aussi heureux de l’humidité de l’endroit que le bulbizarre qui courrait et sautait partout alors que quelques minutes plus tard il semblait sur le point de clamser dans les bras de sa Liée. C’était assez surprenant.

« Mais comment on sait qu’on est arrivé ? » L’adolescent détourna les yeux du bulbizarre pour regarder la demoiselle. Fallait qu’il pense à lui demander son nom d’ailleurs. Sans se départir de son air profondément blasé, il lui répondit comme il put. « On devrait voir les ruines à ce moment là. Même si la forêt a poussée par-dessus, certains bâtiments étaient largement assez haut pour qu’on les distingue. Je pense que le plus dur sera plutôt de trouver une entrée. » Feofan avait put voir quelques photographies, dans des livres ou sur internet, de ruines des civilisations en Amérique du sud. Certaines étaient très en hauteur dans les montagnes, d’autres à moitié sous les racines d’arbres et les lianes. Et c’était ces dernières qu’ils recherchaient.

Ils marchaient depuis quelques minutes dans un silence tout relatif, lorsque soudain, la jeune femme fonça droit dans une toile d’araignée dont l’habitante, de taille impressionnante, était toujours dessus. Feofan resta à bonne distance, s’il n’avait rien contre les araignées, quelque chose lui disait que celle-là fallait pas trop l’approcher, tandis que sa partenaire se débattait de plus belle en criant un peu et sans regarder où elle mettait les pieds. Donc évidemment elle chuta. En bas d’une pente. Tandis que Kaa allait chasser l’araignée pour en faire son quatre heures –minutes, il est pas censé bouffer du poisson ?-, l’adolescent utilisa la technique de fainéant pour descendre la pente et rejoindre la jeune femme. C’est-à-dire qu’il sortit ses jolies ailes de démon blanches et voleta pénard jusqu’en bas où la maladroite se remettait de sa rencontre avec un arbre ? Tiens, il lui portait déjà malheur ?

« Ca va… » Lui dit-elle en se relevant, tout de même assez sonnée. Tant mieux alors. » Répondit-il en vérifiant bien que les deux affiliés les avaient rejoint. Manquerait plus qu’ils en perdent un dans le processus. La jeune femme ayant repris ses esprits, ils se remettent en route après que Feofan ait bien vérifié qu’ils allaient toujours vers le sud. « Au fait mademoiselle. Je fais une quête avec toi mais je connais toujours pas ton nom. Moi c’est Feofan Jagger, et toi ? » Non parce que c’était quand même bien de savoir vous voyez. Et non Feofan ne lui avait pas sortit son nom complet parce que, sincèrement, QUI de nos jours se présente en disant ses treize prénoms ? Personne, on est d’accord.

Ils continuèrent leur route encore de longues minutes. Kaa trouvant que le chemin –totalement déboisé à la main d’ailleurs tellement c’était dense- était trop compliqué pour lui était remonté sur les épaules de son Lié et profitait un peu de la vue qu’il avait. Parce qu’un animal rampant ça voyait rarement d’aussi haut, quand bien même Feofan n’était pas très grand. Et puis finalement, au détour d’un arbre et d’une fougère, ils se retrouvèrent devant deux pans de mur à moitié écroulé sous des lianes. Bien. « Je crois qu’on est arrivé. Faut trouver la porte d’entrée maintenant. » Et ça, c’était pas dit que c’était gagné d’avance.
Hybride Léviathan & Louve

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alex Hollystone
Hybride Léviathan & Louve
Coeurs : 70 Messages : 125
Couleurs : #FF6666
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Alex Hollystone. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro Il paraît que je ressemble à : Nanami Haruka de Uta no prince-sama et à ce propos, j'aimerais remercier : Mes mimines
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Dim 22 Fév 2015, 14:33

My head is a jungle, jungle

 Feat.  Feofan Y-S Jagger


     La végétation et Alex font clairement deux tout de même, bien que pourtant ce n’est pas le genre à ne pas haïr la nature. Mais, faut croire que celle-ci ne veut pas de la bête de l’apocalypse en son lieu. Pourtant c’est une rousse toute gentil, puis se transformer ici serait pas génial, car de un elle peut détruire les ruines, de deux elle peut… Rouler sur l’albinos, et une crêpe de coéquipier ça va pas du tout aider. Enfin passons ce petit détail, bien qu’elle ne soit pas petite… BREF ! Alexandra se remet tranquillement de sa chute, puis remarque le blanc arrivé avec une grâce tel un cygne… Ca fait trop tapette là…  Clignant des yeux en voyant ses ailes, la jeune femme n’en a pas vu de pareil.

Se relevant doucement pour ne pas finir encore sur le derrière, le jeune homme du nom de Feofan réclame le prénom de la mytho, c’est vrai que la double centenaire à un peu zappé cela. Se grattant les cheveux en riant.

« Ah ! Désolé, sur le coup j’étais tellement inquiète… Je m’appelle Alex Hollystone ! Et lui c’est Masaichi ! »

Autant présenter tout le monde, puis au moins elle aura le nom de son cousin qui rampe... Car oui les serpents ne sont pas loin de son espèce, bien que celui-ci n’ait pas la taille que d’elle quand elle devait avoir même pas un an… C’est si mignon ! Ahem… Pas le moment de se perdre dans le passé, ni même gagater sur un serpent qui n’est pas à soi.  Suivant le jeune homme en surveillant sa fleur qu’elle se perd pas en plein milieu, car le retrouver sera impossible.

Le chemin semble un peu moi boisée, comme une sorte de route prête à être emprunter, bien que pourtant il ne doive pas avoir foule de touriste qui se balade ici. Mais, le chemin se stop devant une ruine qui commence à s’affaisser. Les dessins étaient d’une grande finesse tout de même. La demoiselle le touche comme pour regarder si ce n’est pas un faux, sait-on jamais si des tarée ce sont dit « et si on construit un mur ici ! » Non quand même. Au moins, ils sont sur la bonne route, enfin ça l’air..

« Ouais, et je ne pense pas qu’elle va être indiqué avec une grosse flèche lumineuse ou un panneau… »

Petit rire stupide, mais on sent bien la touche d’humour bien ironique. Après tout l’entré peut être a l’autre bout, comme à l’opposer, ou à gauche ou à droite… Bref, on n’en sait strictement rien. Regardant son affilé qui respire une fleur en mode hippie, la demoiselle cligne des yeux et fait un sourire plutôt... Pas rassurant.

« Maaaasaaaaaa vient là ♥ »

Bien sûr, celui-ci arrive tranquillement, limite sautillant vers sa maitresse qui tend les bras et le saisit. Regardant la taille du mur, celle-ci regarde son bulbe animal puis recule un peu du mur.  Non Alex, tu ne vas pas faire ce qu’on pense… Non…Noooooon…Bah siiii. La rousse vient de lancer son affilé par-dessus le mur dans le plus beau crie du monde.

« BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUULBI
- VAS-Y MASA !
»

Un jour cette affilé devrait apprendre à voler tellement elle le lance dans le mois… Le regardant disparaitre derrière le mur, celle-ci tape dans ses mains contentes. Bravo, tu vas surtout finir à la SPA tellement tu maltraite le pauvre petit…  Approchant le mur pour regarder, espérant que le jeune bulbe a pigé ce qu’il doit faire… Bon, elle s’inquiète un peu tout de même. Mettant la main sur son front pour essayer de voir, une petite tâche bleue apparait sur le mur, donc un sourire s’affiche sur son visage.

Des lianes vivante arrive en bas et saisit Alex par la taille doucement ainsi que l’autre blanc qui le tire pour le mettre sur le mur. Au moins comme ascenseur ce n’est pratique, pas chère et écologique. Alex regarde le paysage du mur. Une magnifique ville mangée par la végétation…et pas petite. Quelle meilleure réaction que de… Prendre une photo avec son portable.

« Voilà pour Betty ! Bon bah…On doit trouver quoi… ? »

Est-ce que tu as ne serait-ce regarder la mission ? Non faut croire que ce n’est pas important… Enfin rangeant son téléphone, la demoiselle se tourne vers le garçon avec un sourire.  AU moins cette petite exploration commence enfin à intéresser la Mythologique.



 Code par ZokuPengin sur Epicode



Des trop beaux Kdo ♥:
 

Fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Ven 06 Mar 2015, 20:31


My head is jungle, jungle
feat. Alex
Feofan observait le mur devant lui. Un mur à moitié recouvert de lianes et de racines d'arbres. D'où les arbres poussaient sur les murs ici ? Bref. Un mur avec plein de gravures aussi. Un beau charabia ancien auquel il ne comprenait rien. Mais alors rien ! Ce qui n'était pas étonnant en soi. Restait à trouver l'entrée. Si tant est qu'il y en avait une. « Ouais, et je ne pense pas qu'elle va être indiquée avec une grosse flèche lumineuse ou un panneau... » Ouais, exactement. Aucune chance pour qu'un truc comme ça se présente. Quoique... Le regard de l'adolescent se posa sur les gravure sur le mur. Si ça se trouvait...c'était une carte qui était gravé sur le mur !! Mmh non Feo. Ne te fais pas de film s'il te plait. Aucune chance que ça soit le cas. Et de toute façon toi tu ne comprenais rien à tout ça et y a avait peu de chance pour qu'Alex, s'étant présenter entre temps, en soit capable.

Tandis que Feofan réfléchissait à 'comment trouver l'entrée', sa compagne semblait avoir déjà trouver une solution. C'était avec un sourcil haussé asse haut qu'il regarda la jeune femme se tourner vers son affilié avec un sourire...flippant. Y avait pas d'autres mots. « Maaaasaaaaaa viens là ♥ » Il se demanda un instant s'il était le seul ici à trouver cette phrase, et surtout la façon dont elle était dite, peu rassurante. Et la réponse fut visiblement oui. Parce que le Masa en question s'avança tout guilleret, complètement shooté à la fleur tropicale, vers sa Liée. Pas du tout méfiant le truc. Mais alors vraiment pas du tout.

Et cette absence totale de méfiance lui valu un vol gratuit jusqu'en haut du mur. « BUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUULBI! » « VAS-Y MASA! » Et l'agence vous remercie d'avoir choisit Alex Airline pour votre voyage. Nous espérons vous revoir très bientôt. Pensa Feofan, le regard profondément blasé, en regardant l'affilié fleurit voler. Et la jeune femme avait l'air contente d'elle. Okay. Si lui il était un nécrophile, elle elle était une psychopathe. Oh la belle paire que voilà. « Je devrais appeler la SPA... » Ou alors Green Peace. Il savait pas trop si c'était un animal ou une plante. Peut-être un mélange des deux ?

L'animal avait apparemment l'habitude, ou alors il était vachement résistant, au choix, parce qu'il réapparu assez vite en haut du mur. Ouais. Et maintenant, c'est quoi le plan ? Deux lianes vivantes descendirent le long du mur avant de venir les saisir tous deux à la taille pour les hisser jusqu'en haut du mur. D'accooooord. Il comprenait un peu mieux la manœuvre de la jeune femme. Même si ça restait assez violent. « D'accord. J'avoue, c'est pratique. » Et les voilà tout les deux en haut du fameux mur.

Et que découvrit-il derrière ? Une ville. Carrément. Une grande ville, bouffée par les feuilles, les racines, bref les plantes. Feofan en resta comme deux ronds de flan. Ah ouais... Il s'y était pas attendu à celle-là. Un bruit à côté de lui lui fit tourner la tête vers sa compagne. Qui prenait une photo. Ah mais ouais. Pas con du tout ça ! Il sortit à son tour son portable et prit une photo panoramique. « Voila pour Betty ! Bon bah... On doit trouver quoi...? » Le pape. Quoique, qu'est-ce qu'il foutrait ici lui ?

Il rangea son portable dans sa poche arrière et réajusta Kaa autour de ses épaules. « Et moi pour Feli et Adèle. J'ai la flemme de sortir l'annonce. Mais il me semble qu'il faut qu'on trouve des artefacts magiques tout en faisant gaffe aux potentiel sans-cœur. » Lui, il ne pourrait pas faire grand chose. Il doutait pouvoir les rendre tout gentil en inversant leur personnalité donc tout ce qu'il pourrait faire serait....se liquéfier. Meilleure technique de combat du monde !
Hybride Léviathan & Louve

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alex Hollystone
Hybride Léviathan & Louve
Coeurs : 70 Messages : 125
Couleurs : #FF6666
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Alex Hollystone. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro Il paraît que je ressemble à : Nanami Haruka de Uta no prince-sama et à ce propos, j'aimerais remercier : Mes mimines
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Ven 13 Mar 2015, 14:04

My head is a jungle, jungle

 Feat.  Feofan Y-S Jagger


     De très bon touriste, c’est sûr que là ce n’est pas plus cliché que de prendre direct une photo avant de partir en mission, c’est bien la nouvelle génération… Bien que pourtant Alex soit d’une très vieille branche… Détail voyons ! Mais au moins, ils sont à bon port !

Utilisant donc le moyen masa comme ascenseur, la demoiselle et son coéquipier attient donc le haut du mur sans difficulté ! Pouvant admirer un paysage unique, une ville ronger par la nature. C’est comme s’il rentrer dans un rêve, cette cité semble tellement iréel. Mais pourtant, ce n’est pas le moment d’être trop ébahis. Vous êtes la pour une mission, pas pour prendre des souvenirs, bien qu’une boutique de souvenir ici n’est sûrement pas possible… Car bon, doit pas avoir beaucoup de client qui viennent ici.

Alex hoche la tête en écoutant l’albinos, bien que l’idée de croiser des petites bestioles de sans cœur ne la rassure pas beaucoup quand même, après tout se transformer ici, serait bizarre. Masaichi sautille un peu et montre comment descendre de ce mur sans faire le saut de l’ange ramassé au sol. La rousse suit doucement en descendant sans trop appuie sur les partie fragile des battisse qui on beaucoup trop de vécut. Posant enfin pied au sol, être dans la ville donne encore plus de rêve si on peut dire, la demoiselle regarde un peu partout.

« Eh bien sûr on laisse pas les artefact en plein milieu de la route… »

Par un malentendu vous voyez, genre pouf avec un panneau qui vous dit comment l’utiliser et ce que c’est, on n’est pas dans tes jeux vidéo Alex. Se grattant un peu la tête, la demoiselle avance doucement en réfléchissant ou elle planquerait un truc puissant. Mais, ce n’est pas comme ça que cela va venir hélas. Soupirant un peu, la femme s’arrête en plein centre, ça va être très long s’il faut fouiller chaque parcelle de la ville. Même Masa tente d’aider en soulevant des cailloux, c’est vrai que cela est très utile ! Merci petit liée, ce que tu fais est vraiment utile !

« Mais dit moi, tu as de quoi te défendre ? »

Dit-elle en se tournant vers Feofan, après tout c’est juste pour savoir s’il y a combat, ce qu’elle doit faire. Puis, si c’est un nécrophile, voilà quoi il doit savoir tuer… Okay, c’était nul. La rousse le regarde quand même un peu inquiète, après tout, il n’a pas le visage d’un combattant, ni même le physique… Bien qu’elle ne va pas le demander de se mettre à poil juste pour juger s’il est un combattant hors pair ou un mec lambda. Se grattant un peu la joue, la demoiselle regarde un peu partout, puis entend du bruit.

Sûrement un reste de maison qui s’effondre pense-t-elle, bien que pourtant le bruit reprend d’un coup. Masa plus courageux qu’il le soit fonce se planquer derrière les jambes d’Alex, merci trop sympa d’être le bouclier. Cherchant un instant une chose qui bouge ou une ombre de quelque chose, mais alors qu’elle entend le bruit se rapprocher de plus en plus, la femme approche Feofan pas rassuré… Tout à coup quelque chose bondit hors de sa planque, Alex était à deux doigts de lancer une attaque… mais se n’était qu’un lémurien… suuuuuuuper

« … Il m’a fait tellement fait flipper… »

C’est sûr que là, avoir peur d’une aussi petite bestiole, encore une gros chat carnivore oui, un croco oui, mais pas un truc aussi minable… Se grattant la tête en riant, la femme est totalement gênée. Pour dire une double d’elle vient de se faire sur cette émotion de honte et va dans son coin… Masa lui donne un petit coup pour la faire disparaître.

Bon maintenant que l’affaire du truc HYPER menaçant est classé, il faut reprendre la recherche, c’est facile à dire quand d’un coup, la pluie se met à tomber violement sur la ville… De mieux en mieux.

« Je vais commencer à croire que la poisse est avec nous… On va peut être aller à l’abris ? »

Dit-elle avec un air complétement dépité, c’est vrai que vu le torrent qui tombe et l’orage qui se fait entendre au loin, c’est génial comme mission là !




 Code par ZokuPengin sur Epicode



Des trop beaux Kdo ♥:
 

Fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Mer 01 Avr 2015, 12:46


My head is jungle, jungle
feat. Alex
Leur mission, qu'ils avaient accepté en toute âme et conscience -ou presque-, était, après vérification de l'annonce, d'explorer les ruines Inca, définir s'ils utilisaient la magie, si oui, chopper les artefact, si non, rentrer à la maison. Ah. Et éliminiez les sans-coeurs s'ils en croisaient. Dans son cas, le dernier point était assez fortement compromis. Feofan espérait très sincèrement que sa compagne avait reçu de madame la nature cette sale trolle des capacités plus utiles que les siennes. Utiles au combat s’entend. Parce qu'à part le côté porte-malheur qui lui pourrissait la vie depuis la naissance et qui lui pourrirait la vie jusqu'à la mort, il était plutôt content de ce qu'il avait.

Les choses mises au clair, il était temps pour eux de descendre du mur pour mettre enfin les pieds dans la cité en ruine de leurs rêves. Bon peut-être pas, mais elle envoyait quand même du pâté de lama rose à deux têtes cette cité en ruine. Ils étaient forts les Incas.

Bref. Faire les touristes et prendre des photos c'est bien, mais faudrait aussi faire avancer la quête. Le truc moitié animal moitié végétal à fonction d’ascenseur, également appelé Masashi, leur montra comment descendre du mur. Parce que les faire monter c'est bien, mais après faut se démerder tout seul hein. Alex suivit en mode escalade.

Et comme Feofan était plus ou moins une feignasse, il sortit juste ses ailes pour planer jusqu'en bas. Sauf que sa malchance vint lui faire un petit coucou -parce que passer dire coucou de temps en temps c'était sympa aussi- et il glissa et se mangea une racine à l'arrière du crâne. « Putaiiiiiiiiiiin. » Ça faisait mal.

Non, sans blague ? Il se releva brusquement, une main sur la tête avec une grimace de douleur sur le visage. Évidemment, ça avait marché trop bien pour que ça continu. Il avait pensé à sa malchance, elle s'était ramenée. Connasse.

Alex le rejoignit rapidement et observa les ruines. Vu d'en bas, la vue était pas du tout la même et il se demanda un instant s'ils allaient pas se paumer. Il avait un mauvais souvenir de la dernière fois où il s'était paumé. Une histoire à propos de panneaux, de lampadaires et de brouette. « [color:6bd0=e0115f]Eh bien sûr on laisse pas les artefact en plein milieu de la route… » Naaaaaaaaaan ? Tu crois ?

Mais Feo tût ses pensées ô combien cyniques et suivit la jeune femme dans ce qui fut un jour les rues d'une ville. C'était maintenant l'heure de chercher les preuves que les Incas utilisaient la magie. Ou pas. Et si oui, chopper donc les objets.

Il laissa Kaa s'échouer sur le sol pour les aider un peu à chercher. Il pouvait se faufiler dans les petits interstices. Ce qui était plus utile que retourner certaines pierres. Même si on appréciait, Masashi. C'était mignon de ta part. « Mais dit moi, tu as de quoi te défendre ? »

L'adolescent posa son regard sur la jeune femme. Ah. La question qui tue. Il détourna les yeux en faisant une moue. « Me défendre ouais. Attaquer des sans-coeurs si on en croise...non. » Oui. La liquéfaction instantanée était un moyen de défense. On ne pouvait pas attaquer de l'eau après tout. Ça aurait put aussi servir d'attaque, mais il se sentait pas trop de glisser une partie de son corps aquatique par les orifices buccaux et nasaux d'un ennemi pour le noyer. C'était assez moyen quand même.

« Et pour toi? » Il espérait sincèrement que la jeune femme avait été mieux doté que lui par la nature. Ah. S'il savait... Sur le coup Alex n'eut pas le temps de répondre. Un bruit se fit entendre. Merveilleux. C'était quoi ? Feofan regarda autour de lui à la recherche de la source du bruit susmentionné, lorsque celui-ci se fit entendre de nouveau. Aller. On y croit. Avec sa malchance, c'était forcément un sans-coeur non ? Et si le fait que Masashi se cachait derrière les jambes de la jeune femme n'était pas un signe, il se demandait bien ce que c'était.

La jeune femme se rapprocha de lui, clairement pas assurée alors qu'une ombre faisait remuer une fougère dans le plus pure cliché. Euh. Wait mademoiselle. Le jeune garçon là, il va pas te protéger hein. Il arrive déjà à peine à sauver sa peau. La fougère remue encore un peu et BOUM ! C'était un lémurien. Feofan se détendit complètement, sans doute autant qu'Alex. « …Il m’a fait tellement fait flipper… » Elle n'était pas la seule.

La jeune femme va disparaître un petit instant avant de revenir. Feofan continu de regarder dans les environs. Y a plein de signes bizarres gravés sur les murs. Ils auraient peut-être du prendre un traducteur d'Inca avec eux avant de venir... Ça existait au moins ?

Soudain, la pluie se mit à tomber ? Un peu style mousson. En même temps ils étaient dans une jungle. Les pluies tropicales en général, c'est un peu style mousson. « Je vais commencer à croire que la poisse est avec nous… » Feofan détourna encore le regard. Comment dire ? C'était le cas. L'incarnation même de la poisse est avec toi jeune fille. « On va peut être aller à l’abri ? »

L'adolescent, déjà trempé parce que les pluies tropicales ça rigolaient pas, en trente secondes chrono t'étais aussi trempé qui si t'avais sauté dans la mer, hocha la tête. Être trempé le dérangeait pas vraiment. Il était très souvent trempé. En fait, il savait qu'il finirait trempé d'une façon ou d'une autre avant d'être rentré sur Sanctuary. Ne serait-ce que parce qu'il se serait lui-même transformé en flotte.

« Allons-y. De toute façon, on aura plus de chance de trouver des preuves ou des objets magiques dans les bâtiments que dans les rues. » Et il rentra dans une maison. Ou un temple. Ou autre chose, il en savait rien. C'était un peu inutile puisqu'il était de toute façon dégoulinant d'eau mais c'est pas grave. Au final le plus heureux dans cette histoire, c'était Kaa. Bah ouais. C'était un cobra marin. L'eau, il kiffait ça.

Le bâtiment dans lequel ils étaient rentrés était...grand. Avec quelques trous dans le plafond évidemment parce que sinon c'est pas drôle. Avec tous pleins de gravures sur les murs et les plafonds. Enfin, quand il était pas troué ou couvert de verdure. Il n'y avait pratiquement rien à l'intérieur, à part quelques débris de poteries brisées et des bancs en pierre. Banc sur l'un desquels Feofan posa ses fesses.

« Bon. Alex, c'est ça ? Réfléchissons. Faut qu'on sache si les Incas utilisaient la magie, et si oui aller prendre les artefacts. Je pense que pour l'utilisation de la magie, on doit pouvoir trouver ça sur des gravures non ? Je connais pas trop cette civilisation, mais je pense qu'au vu de toutes les gravures là, ils devaient raconter leur vie sur les murs... »

Feofan et ses résumés de l'histoire. Tout un art. Si les Incas racontaient bien leur vie sur les murs, fallait trouver les bons murs, en espérant qu'ils ne soient pas en morceaux -il n'aimait pas les puzzles- ou pas bouffé par les plantes. Et dans ce cas, fallait encore comprendre ce qu'ils racontaient. Ils allaient y arriver. On y croyait.

« Et aussi...trouver les artefacts s'ils l'utilisaient. Dis, si tu devais planquer des objets magiques dans une ville, tu les mettrais où? » Non parce que les Incas les avaient sans doute pas abandonné au beau milieu de la rue ou dans une maison lambda. Fallait les planquer dans un endroit spécial... Genre cave. Mais il n'était pas sûr qu'il y ai des caves ici.
Hybride Léviathan & Louve

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alex Hollystone
Hybride Léviathan & Louve
Coeurs : 70 Messages : 125
Couleurs : #FF6666
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Alex Hollystone. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro Il paraît que je ressemble à : Nanami Haruka de Uta no prince-sama et à ce propos, j'aimerais remercier : Mes mimines
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Ven 01 Mai 2015, 12:14

My head is a jungle, jungle

 Feat.  Feofan Y-S Jagger


    La pluie, le meilleur ami d’Alex quand on est un Léviathan, c’est sûr que ce n’est pas très agréable de se dire que ton corps se recouvre d’écailles bien aiguisé au touché… Soupirant un peu, la femme rentre dans un bâtiment pour se reposer, enfin reposer, c’est plus pour ne pas choper un rhume. Arrivant donc à l’abri dans une assez grande bâtisse, la femme regarde un peu partout. C’est clairement une ruine en fait cet endroit, faut dire qu’il y a pas de gardien pour entretenir une ville entière.

Que fait dans cette situation ? Essorer son haut est une bonne idée quand même car la femme n’a pas envie d’avoir de nez qui coule, ou autre genre qui fait qu’elle va finir au lit. Soupirant un peu, la femme entend la voix du jeune homme. Au moins, y a une tête pensante dans le duo, penchant un peu la tête, la femme le fixe. Clignant plusieurs fois des yeux, la rousse à comme un éclair de génie.

« C’est donc les inventeurs premier de Facebook V1 ! La vache c’est vieux donc ! »


Que dire ? Ah oui… Alex, est-ce qu’a part faire le commentaire le plus débile de tout les temps, as-tu médité ce qu’il ta dit ? Non, bien sûr que non. Bon restons calme, la mytho rit un peu, même si c’est complètement HS sur le coup. Bien qu’elle n’y connait rien en dessin incas ou communication avec les murs, car ouais parler avec des murs doit bien avoir quelqu’un qui communique avec non ? Pouvoir trop stylé attendez ! Mais, il ne semble qu’aucun n’est la possibilité de communiqué avec des murs ou sol ou végétation… On se débrouille comme on peut. Faisant une moue de réflexion, la femme se gratte la joue en réfléchissant.

« Bah moi je les planquerais de façon à les retrouvé… Fin moi je planque mes gâteaux dans un tiroir de mes sous-vêtements… Mais, peut être qu’il doit avoir un truc sous-terrain à la India Jones ! »

Oui, c’est une réflexion assez lente et nul, mais Alex n’est pas connu pour son intelligence surhumaine, c’est une autre personne ça. Se grattant les cheveux, la femme regarde un peu partout, mais pas moyen de savoir si vraiment y a un truc ici.

« Peut être y a un interrupteur sur le gros mur qu’on a vu au centre ville ? Fin, moi j’aurais mis un truc en plein centre car comme y avait du monde, si un étranger venait ils seraient direct repéré a ouvrir la porte au centre… Je dis ça, je ne dis rien… »

Alors ne dit rien Alex. Gardant son sourire, la femme soupir en sentant ses vêtements se collé à elle. Enfin, surtout le haut qui serre. Regardant Masaichi qui sort ses lianes pour s’éclater à faire une sculpture de pierre. La femme lui prend pour la monter à sa taille. Son affilé la regarde un peu en mode what. Puis d’un coup, Alexandra retire son haut pour le pendre dessus, Masaichi corde à linge depuis sa naissance, c’est stylé ! Fière d’elle en soutif, la femme pointe la liane.

« Tu veux faire sécher tes vêtements ? »

Alex, t’es en sous-vêtements… On n’est pas au club med là, que dire que dire… Tuez-moi ? Ouais, en soi c’est une bonne solution, mais c’est juste le naturel de Alex, c’est normal qu’elle retire ses vêtements qui la serre trop pour les faire sécher le temps que la pluie se stop. En plus, elle commence à avoir faim, c’est génial la vie d’Alex.





 Code par ZokuPengin sur Epicode



Des trop beaux Kdo ♥:
 

Fan club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Lun 18 Mai 2015, 20:44

« Initially, I just wanted to explore the world a little . I should know that nothing was going on , as I wanted . Always everything goes wrong in one way or another . Normally I should be accustomed . But no. »
My head is a jungle, jungle
Feofan se tenait assit sur un bloc de pierre Inca, aussi trempé qu'au jour de sa naissance, en pleine réflexion. Objectif 1 : trouver les artefacts. Objectif 2 : les ramener sur SoH si artefacts il y avait. Objectif 3 : éviter les sans-cœurs si sans-cœurs il y avait. Objectif 4 et pas des moindre : faire tout ça en restant en vie. L'éclate totale. Heureusement qu'il n'était pas seul. Et il espérait sincèrement que la jeune femme serait plus utile que lui pouvait l'être. Il l'espérait beaucoup. Mais ses espoirs furent brisés sur les rochers de la réalité avec autant d'amour qu'en éprouvait sa mère pour lui. C'est-à-dire...mmh, évitons les sujets qui fâchent.

« C’est donc les inventeurs premiers de Facebook V1 ! La vache c’est vieux donc ! »

Et un facepalm pour Feofan, un ! Était-ce dont la seule réaction que la jeune femme pouvait avoir en regardant les murs autour d'eux ? Il avait peur. Il souffla. Rester calme. Et surtout, ne pas craindre pour sa survie. Ça plombait le moral en général. Et il fallait rester motivé, même si la motivation n'était pas la première émotion qui transparaissait sur le visage de l'adolescent.

« Dans la mesure où, dans ce genre de civilisation, seule l'élite de la société à accès au savoir et donc à la compréhension réelle de l'écriture et ce genre de choses, je doute qu'on puisse appeler ça l'ancêtre de facebook. »

Rester calme et diplomate. C'est bien Feo. Tu as survécu jusqu'ici alors que la vie est une véritable connasse avec toi, tu peux continuer. Même si la présence en ces lieux de dangereux sans-cœurs n'était pas encore avérée. Il respira profondément. Tout allait bien se passer. Certes il n'avait pas l'habitude de voir le bon côté des choses en permanence mais il fallait essayer. Aussi n'allait-il pas penser au fait qu'il était bloqué dans une ruine en pleine mousson avec ce qui ressemblait à une idiote. Non.

Tout. Allait. Bien.

« Bah moi je les planquerais de façon à les retrouvé… 'Fin moi je planque mes gâteaux dans un tiroir de mes sous-vêtements… Mais, peut être qu’il doit avoir un truc sous-terrain à la Indiana Jones ! »

L'adolescent la regarda, en pleine et profonde réflexion. Bon, le passage à propos des sous-vêtements fut rayer de son esprit, parce qu'en bon adolescent de quinze ans, les sous-vêtements féminins ça avaient tendance à gêner. Beaucoup. Donc...quelque chose de sous-terrain ? Ça semblait une bonne piste. Après ce genre de chose devait sans doute se trouver dans des temples ou un palais. Des bâtiments de ce genre -là. Sans doute. En tout cas pour l'adolescent cela semblait logique.

« Peut être y a un interrupteur sur le gros mur qu’on a vu au centre ville ? Fin, moi j’aurais mis un truc en plein centre car comme y avait du monde, si un étranger venait ils seraient direct repéré a ouvrir la porte au centre… Je dis ça, je ne dis rien… »

L'ange haussa un sourcil. Un...interrupteur ? Il comprenait l'idée mais...un interrupteur ? A l'époque Inca alors que c'était apparu en Europe seulement au XIXème siècle ? Il y croyait moyen. Mais passé cet anachronisme des plus improbable, il était d'accord avec l'idée.

« Je doute que les Incas aient inventé l'interrupteur. Sans doute un mécanisme mécanique plutôt. Si ce genre de chose existe, faudra voir s'il a résister au temps. Mais je suis d'accord. On devrait trouver ce qu'on cherche au centre de la cité. C'est là-bas qu'on trouve en général les bâtiments important comme les temples. Et c'est dans les bâtiments importants qu'on cache les objets importants. »

Logique. Évident aussi. Mais le centre de la cité est l'endroit le plus protégé en cas d'attaque. Il est donc logique de ranger ce qui est important là où ils seront le plus en sécurité, dusse-t-il être évident. La stratégie était parfois étrange. Ou alors c'était seulement la sienne. Il n'avait jamais étudié la stratégie. Avec sa malchance, ce genre de chose n'était pas vraiment utile donc bon. Autant se préoccuper de choses plus importantes. Genre sa survie, à tout hasard.

« En tout cas, faudra aller voir quand la pluie se sera arrêtée. »

Si elle s'arrêtait un jour. C'était une mousson quand même. Il se demanda un instant si leur abri ne risquait pas de finir inondé. Mais bon, les locaux, même s'ils étaient morts depuis quelques siècles, devaient avoir pensé à mettre leur maison hors de danger. Normalement. Perdu dans ses pensées, il ne fit pas attention aux actions de sa compagne et de son affilié -tiens. ça lui faisait penser que le sien était toujours porté disparu quelque part. bah. il finirait bien par revenir- aussi sursauta-t-il légèrement lorsque Alex lui parla.

« Tu veux faire sécher tes vêtements ? »

Il tourna son regard vers la jeune femme. Grave erreur. Il vit quelque chose à laquelle il ne s'attendait absolument pas. Soit un individu de sexe féminin adulte en sous-vêtements. Plus simplement, il avait une vue imprenable sur le soutien-gorge de la jeune femme, et par là même sa poitrine non négligeable. Son cœur frôla la syncope et son visage prit une couleur genre tomate trop mûre avant qu'il ne détourne brusquement le visage. Il venait de se passer quoi là ? Bon, au vu de la question qui lui avait été posé, il comprenait un peu le pourquoi du comment. Ils étaient trempés et quitte à attendre que la pluie cesse, autant faire sécher les fringues. Okay. Mais. Mais. Mais mais mais mais mais.

MAIS POURQUOI Y AVAIT UNE MEUF EN SOUTIF A COTE DE LUI ????????

Oui. C'était un peu la panique dans sa tête. La seule femme qu'il ait jamais vu dans une telle tenue était sa tante et ça avait plus tendance à le désespérer qu'autre chose. Quant au reste de son entourage, il était composé de...mecs. Ouais. Autant dire que là il était dans une situation qui le mettait extrêmement mal à l'aise. Il n'osait pas regarder dans la direction d'Alex et son visage ne voulait pas quitter sa jolie couleur.

Un instant, il fut très beaucoup tenté de dire non. Il ne voulait pas devoir se retourner et aller déposer ses fringues sur la corde à linge improvisée au risque de retomber sur la vue perturbante de plus tôt. Sans compter que le fait de se retrouver lui-même à moitié nu devant une presque inconnue n'était pas non plus le summum de l'à l'aise vous voyer. Puis il était habitué à être trempé. Mais d'un autre côté, il allait sans doute chopper la crève. Et vu son cas, une bonne grosse crève bien carabiné qui avait toute les chances de finir en pneumonie. Et puis rappelons quand même que l'adolescent était sans le sous, sans abri, et que tomber malade dans ce genre de situation ça peut être...mortel ? Ouais.

Avec un soupire de résignation, il hocha la tête avant de retirer lui-même le pull et le t-shirt qu'il portait, révélant une peau diaphane aux côtes saillantes. Par la même occasion, il retira chaussures, chaussettes et pantalon parce que ce n'était pas le top du confortable. Déposant chaussures et chaussettes sur la pierre qu'il occupait, il descendit de celle-ci pour se diriger vers la corde à linge Masaichi 2000. Il évita soigneusement de regarder la propriétaire de l'animal-plante, même si son visage restait rouge jusqu'aux oreilles et tranchait radicalement avec ses cheveux et le reste de sa peau. Il déposa ses vêtements sur la liane avant d'aller retourner s'asseoir sur son rocher, en caleçon. Il s'enveloppa rapidement dans ses ailes, cachant son corps derrière, et se réchauffant un peu par là même. Et hop, d'une pierre deux coups.

Et maintenant ? Ils avaient une petite idée du prochain endroit où se rendre, mais il fallait encore attendre la fin de la pluie. Il essayait de calmer les rougeurs de ses joues en réfléchissant à leurs prochaines actions. Chose un peu compliquée au départ mais il finit par y arriver. Son visage retrouva une couleur normale alors qu'il réfléchissait à la façon dont les artefacts auraient put être cachés. Et puis, comment les reconnaître ? Il n'était pas mage. Sa compagne peut-être. Il inspira profondément. Rester calme.

« Dis. Pour ces artefacts, tu sais reconnaître un objet magique toi ? Je crois pas en avoir déjà vu avant donc je doute en être capable personnellement... »

C'était encourageant. Il s'essora les cheveux rapidement, appréciant peu les frissons que l'eau provoquaient en lui coulant dessus. Il laissa ses yeux parcourir les murs gravés qui les protégeaient, peut-être pour essayer de comprendre ce qu'ils racontaient. Mais il ne voyait pas grand chose si ce n'était des personnages défigurés par le temps occupés à des activités somme toute classique. Récoltes. Élevages. Échanges. Prières. Ce genre de choses. Il soupira.

« Quand la pluie aura cessée, je propose de se rendre au centre de la cité pour vérifier notre idée. Une idée de ce qu'on peut faire en attendant ? »

En sachant qu'il ne se sentait plus à l'aise avec la jeune femme. Foutues hormones.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Hybride Léviathan & Louve

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Alex Hollystone
Hybride Léviathan & Louve
Coeurs : 70 Messages : 125
Couleurs : #FF6666
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Lhyria Mon nom est : Alex Hollystone. Actuellement je suis : Célibataire et Hétéro Il paraît que je ressemble à : Nanami Haruka de Uta no prince-sama et à ce propos, j'aimerais remercier : Mes mimines
Re: My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11 | Jeu 11 Juin 2015, 19:22

My head is a jungle, jungle

 Feat.  Feofan Y-S Jagger


    Savoir ce qui est la vraie priorité devrait être une chose que devrait apprendre Alex, après tout c’est quand même pas trop le moment de se mettre à moitié nu. Bien que l’eau ne la jamais vraiment déranger quand même. C’est vrai que cela serait un comble pour une mytho d’eau de ne pas aimer l’eau. Gardant son sourire, la femme regarde le jeune homme qui semble totalement paumé ? Non timide ? Regardant un peu partout en penchant la tête, elle se demande ce qu’elle a fait… Regarde toi simplement Alex, ça ira beaucoup plus vite que de réfléchir pour rien.

Le voyant mettre ses affaires sur Masaichi qui regarde tout fière de servir à quelque chose, le jeune homme se rassoit immédiatement sortant ses ailes blanches pour se couvrir… Eh bah, il ne semble pas du tout sociable ? Enfin, elle ne sait pas trop pourquoi une réaction pareil ? A-t-elle dit quelque chose de mal ? Au moins, il reprend la parole ce qui te rassure un tout petit peu.

« Eh bien, je pense que tu peux étant donné qu’elles ont un aura plutôt différent des autres chose du genre humain. Une sorte d’aura mystique ! Donc tu peux l’être ! »

On positive comme on peut, bien que pourtant la femme ne soit pas le genre à être pessimiste, puis les gens donne pas une mission comme ça sans trop d’info, donc les gens de soh doivent le sentir, enfin d’après elle. Après, elle n’ont plus elle n’en a jamais vu. S’étirant de toute sa hauteur, la femme approche Feofan qui reste en boule dans son coin.  Se penchant un peu, vers lui comme pour signifier sa présence.

« Okay Feofan, mais pourquoi tu m’ignore ? Ca ne va pas ? Attend je sais ce qu’on va faire !»

Elle s’assoit a côté avec un petit sourire et tire sur les épaules du pauvre albinos pour l’allonger sur ses genoux sur le ventre. Il n’a pas le choix… Au moins, quand t’est dans ton truc Alex, on t’en sors plus du tout. Posant les mains sur son dos, elle décide de le masser pour le détendre un peu.

« Voilà, calme, ça va bien ce passer ! »

Dit comme ça, on dirait que tu vas lui faire subir un truc bizarre. Appuyant bien pour qu’il se détende vraiment au lieu de broyer du noir, la femme regarde ses jolies ailes uniques en son genre. Elle aurait aimé en avoir des pareils, bien que les écailles soient déjà pas mal encombrantes pour toi. Tu lui masse doucement le dos, en y allant doucement.

« Tu veux que je fasse le devant aussi ? »

Cette question est peut être déplacé ? Pour Alex, ce n’est qu’un enfant qu’il faut détendre, après tout ça doit le stresser beaucoup de se trouver dans cette situation, bien que pour lui peut être que le temps est important, bah oui tu as toute ta vie Alex, contrairement a beaucoup de gens de la population. Un petit sourire sur son visage, il est vrai que tu aime bien détendre et soulager les gens.

« J’espère que ça ne va pas durée longtemps, je me vois pas dormir ici. »

La petite parole qui fait plaisir comme ça.

« Enfin, je veux dire qu’on a rien, après je peux bien me coller contre toi pour tenir chaud ! »

Dit-elle en riant, c’est bon Alex est bien en ce moment même, voir même trop en forme pour Feo sûrement.



 Code par ZokuPengin sur Epicode



Des trop beaux Kdo ♥:
 

Fan club:
 
 
My head is a jungle, jungle #Alex #Quête 11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le livre de la jungle
» Le livre de la jungle
» [Morpurgo, Michael] Enfant de la jungle
» Tempête sur la Jungle - Chaos + Elfes Noirs contre Lézards
» Le roi de la jungle

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: