Partagez | 
 

 Une rencontre impromptue #PV Feofan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 95 Messages : 185
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Lun 22 Déc 2014, 17:47






Cédrik & Feofan
Une rencontre impromptue


Alors qu'il attend toujours, Cédrik croit maintenant discerner un sourire sur le visage de Feofan. Peut-être parce qu'il est content que le violet n'ait pas le mal de l'air? Sûrement, car depuis qu'il lui a répondu, il affiche ce sourire. Puis le jeune adolescent voit des ailes se déployer dans le dos du garçon. Tout de suite, le violet s'émerveilla. Il n'avait jamais vu les ailes d'un ange - car c'est bien ce que Feofan est, non? - et il trouvait ça beau. « Parfait. Alors je t'explique. Je nous emmène sur un toit et on cherche la sortie de là-haut. Parce que, le prend pas mal, mais je pourrais sans doute pas te porter jusqu'à la sortie. » C'est donc bien ce que l'adolescent pensait. Aller sur les toits dans le but de trouver la sortie. Malgré ces dernières paroles, Cédrik ne le prit pas mal. Même s'il est un poids-plume, il se doute bien que Feofan ne pourra pas le porter. Il est presque aussi petit que notre violet.

Le jeune adolescent vit disparaître son interlocuteur dans son dos pour l'empoigner par la taille et s'élever dans les airs. Son corps se crispa à son contact. Il ne faut pas oublier que Cédrik a peur des hommes. Cependant, il passa par-dessus cette peur pour profiter du fait qu'il volait littéralement. L'expérience dura un moment, car Feofan en arrachait. Finalement, ils réussirent à se retrouver sur l'un des toits. Le violet vit le jet de lumière de la lampe-torche balayer la zone. « La vue est sympa. Tu vois la sortie ? » « Non. » Car, il faut l'avouer, ça n'éclairait pas grand chose. Au fait, où son les lampadaires? Il n'en avait pas vu dans cet endroit en nécessitant vraiment beaucoup. Comment pouvait-on sortir de là si on n'y voyait rien. Le jeune adolescent plissa les yeux pour tenter de voir quelque chose. Rien n'y faisait. Impossible de trouver par où se diriger.

Lâchant un soupir en serrant sa peluche contre lui, Cédrik s'avance un peu. Il prend des précautions quand même. D'un coup que le toit n'est pas aussi solide qu'il en a l'air? C'est donc à petit pas qu'il s'avance vers le bord opposé de l'endroit où Feofan les a posé. Il jette un coup d'oeil vers le sol, mais ne voit rien de suspect. Il reporte son regard au loin. Après un moment, il revient vers l'autre adolescent. « J'arrive pas à voir quoi que ce soit. » Il devait bien y avoir un moyen de sortir d'ici, non? Retournant vers le rebord du toit, Cédrik s'agenouille et se penche à moitié au-dessus du vide. Là. Il voit quelqu'un. La personne marche tranquillement. Le violet la regarde pendant un long moment avant qu'il ne distingue la tête de la personne se lever dans sa direction. Un instant, son coeur arrête de battre. Puis la silhouette se met à courir vers leur bâtisse. Prit de panique, Cédrik se relève et retourne voir Feofan. « Y'a quelqu'un en bas et il m'a vu. Il vient par ici. » Même si c'est de sa faute, le violet ne se sens pas vraiment coupable. Pour le moment.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING




Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Mar 23 Déc 2014, 22:42


Une rencontre impromptue
feat. Cédrik
La réponse à sa question ne tarda pas, elle arriva très vite, imparable.

« Non. »

Simple, clair, précis. Enfin c'était normal. Il faisait noir comme....comme...comme dans une chambre froide fermée, voilà. Comparaison de merde mais chut. Il ne voyait rien malgré la lampe torche. Mais elle n'éclairait pas très loin faut dire. Sur le coup elle était pas utile.

Feofan alla s'accroupir sur le bord du toit, prenant bien garde à ne pas tomber. Quoi que dans son cas ça ne serait pas si grave, il aurait ses ailes pour ne pas s'écraser sur le sol et remonter. Il balaya la rue en bas avec le faisceaux lumineux. Rien. Il le passa sur le toit voisin. Que dalle. Il essayait de voir les rues aux alentours mais ce n'était pas vraiment mieux.

« J'arrive pas à voir quoi que ce soit. »

Lui non plus. Il n'arrivait à rien discerner dans cette nuit de merde. C'était horrible. Ils allaient faire comment pour sortir, sérieux ? Il soupira de désespoir. Vie de meeeeeeeeeerde. Il se redressa, faisant un petit tour du toit en prenant bien garde où est-ce qu'il foutait ses pieds, histoire de pas se retrouver dans un trou stratégiquement placé là. Il fut surpris lorsqu'un Cédrik passablement paniqué revint vers lui.

« Y'a quelqu'un en bas et il m'a vu. Il vient par ici. »

Hein ? Il se rapprocha du bord où la silhouette avait été vue et l’aperçu à son tour qui se rapprochait d'eux en courant. Il était à peine conscient que sa lampe torche faisait comme un phare dans la nuit, comme une flamme qui attirait tout les pédo-insectes indésirable à eux. Oh mayrde. La personne inconnue arrivait en bas du mur à ses pieds et il se dit que, peut-être, il fallait se casser de là. Il prit Cédrik par le bras avant de se mettre à courir sur le toit, sans faire gaffe à où il mettait ses pieds.

« Run for your liiiiiife!! »

Il courrait sur le toit, entraînant l'autre adolescent avec lui, passant sur le toit voisin et ainsi de suite. Tout pour mettre de la distance entre eux et l'illustre inconnu qui ne lui disait pas grand chose. Il sentait grave le danger et tout lui disait de ne pas rester là. Sauf que, petit détail qu'il avait légèrement oublié. Il était malchanceux. Grave. Très beaucoup. Et en courant sur l'un des toits de la rue, il marcha sur une zone fragile. Très fragile. Et ce qui devait arriver arriva.

Le toit s'effondra sous leurs pieds.

Ils tombèrent pendant, quoi ? Une demi-seconde. Avant de se prendre le plancher du premier étage dans la face -malchance de merde- qui, heureusement était plus solide que le toit et ne céda pas sous leurs poids conjoints, leur évitant ainsi une chute plus haute. Ce qui ne lui empêcha pas pour autant d'avoir mal. Très mal. Il se releva en gémissant de douleur. Il en avait raz le bol de se manger des murs, des tables et des planchers. C'était douloureux quoi merde.

« Ça va ? Pas trop mal? » Demanda-t-il à Cédrik, quand même un peu inquiet pour son compagnon de galère. « Et où est-ce qu'on ai? »
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 95 Messages : 185
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Mar 30 Déc 2014, 06:38






Cédrik & Feofan
Une rencontre impromptue


Ça lui rappelle de mauvais souvenirs. Sauf que maintenant, il n'est pas seul et qu'il ne sait pas pourquoi, y'a une personne qui court vers l'endroit où les deux adolescents se trouvent. Feofan se précipite vers le bord du toit pour pointer sa lampe-torche dans le vide en direction de la silhouette que Cédrik a aperçue. Non, mais il veut faire quoi, là? L'attirer ici? Le violet est à moitié conscient que Feofan ne se rend pas compte de son geste. Il veut simplement constater ses dires et il ne pense pas que la lumière de sa lampe-torche divulgue leur emplacements. Puis l'autre adolescent se lève et le prend par le bras avant de se mettre à courir sur le toit en ne regardant pas où il va. Oh merde. « Run for your liiiiiife!! » Plus facile à dire qu'à faire. Le mal de Cédrik l'empêche de courir correctement. Enfin, sans qu'il ait mal.

Il le suit en courant. Les deux adolescents passent de toits en toits. Ils continuent comme ça pendant un moment. Le violet veut mettre autant de distance entre l'inconnu et eux, mais il commençait à fatiguer. Il faut dire que c'est pas facile de courir très longtemps quand deux balles de fusils sont encastrées dans son corps. Puis Cédrik sentit que le sol - enfin, le toit - sur lequel ils couraient n'était pas très solide. Et on se doute tous de la suite. Le toit s'effondre sous leurs pieds et c'est la chute. Ladite chute ne dura pas très longtemps. Pas même une seconde entière. Puis c'est le sol dur du premier étage qui les accueille. Cédrik se fit mal en heurtant le plancher. Il était tombé sur sa hanche déjà pas totalement guérie à cause de la balle et un éclair de douleur lui avait traversé le corps. Un gémissement retentit en même temps que celui du violet. C'est son compagnon de galère qui se redresse.

« Ça va ? Pas trop mal? Et où est-ce qu'on ai? » Cédrik se redressa, mais sa hanche est trop douloureuse. Il gémit une nouvelle fois sa douleur, au bord des larmes. Il tient toujours Teddy - heureusement. Il regarde autour en essayant de retenir ses larmes. Il a mal, merde. « Non, ça va pas. Je crois que ma hanche est facturée. Et je ne sais pas où on est. » Il disait croire que sa hanche était fracturée, mais il est sûr qu'elle l'est. Elle était déjà fêlée, alors ça n'est pas bien difficile pour le violet de l'affirmer. « En tout cas, il nous trouvera pas ici. » Pour ça, c'était sûr. Il ne sait pas pourquoi la malchance les avait frappé, mais il n'aimait pas ça. Il ne pourra plus marcher. Il allait être un boulet pour l'autre adolescent. En regardant les alentours, il sent ses larmes enfin quitter ses yeux pour se répandre sur ses joues. Il a vraiment mal. Finalement, ne pouvant rien distinguer dans cette obscurité, Cédrik se laisse retomber sur le dos en gémissant et en retenant un sanglot.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Lun 05 Jan 2015, 15:33


Rencontre impromptue
feat. Cédrik
Malchance de merde. Pourquoi ça lui arrivait toujours à lui  hein ? Parce qu’il était un porte-malheur ambulant, c’est vrai. Et que ce porte-malheur fonctionnait aussi bien sur lui-même que sur les personnes qui l’entourait. Merci maman, sérieux. Elle pouvait pas juste distribuer équitablement la chance et la malchance entre son jumeau et lui. Nope. C’était tout pour l’un et tout pour l’autre. Au moins il savait d’où venait son côté chieur. Maigre consolation.

Feofan interrogea son compagnon d’infortune sur sa santé et sur l’endroit où ils étaient tombés. Parce que s’inquiéter un pour les personnes qui vivent un enfer par votre faute involontaire, c’est bien. Ca sert un peu à se faire pardonner vous voyez ? Même si lui, il avait pas voulu traverser le toit à la base. Juste fuir un mec suspect qui les poursuivait depuis les ruelles sombres, étroites et sinueuses. A la base, il voulait juste protéger sa virginité et celle de Cédrik d’un potentiel pedobear. C’est tout.

Debout sur le plancher de l’étage, fort solide ma foi, et tant mieux, il observa le garçon aux cheveux violet tenter de se redresser, gémir très clairement de souffrance –et de grosse souffrance- en faisant une grimace des plus équivoque. Bon ok, ils s’étaient mangé un plancher, mais ça faisait quand même pas si mal, si ? Nan, lui dites pas qu’il s’était habitué à la douleur, pitié. Lui dites pas. « Non, ça va pas. Je crois que ma hanche est facturée. Et je ne sais pas où on est. »

Maman, pourquoi tant de haine ?

Il pensait avoir la hanche fracturée. Même si quelque part ça le soulageait puisque que ça voulait dire que ça allait dans sa tête à lui et qu’il s’était pas habitué à la douleur de se manger des surfaces durs –soulagement très égoïste, soit-, il était quand dans la merde. La grosse merde. S’il avait bien la hanche fracturée et bah…très simplement, Cédrik ne pourrait pas se déplacer. Très simplement, et très embêtant. Très beaucoup. « En tout cas, il nous trouvera pas ici. » La phrase du garçon sortit Feofan de ses réflexions pessimistes. Il espérait vraiment qu’on ne les trouverait pas. Manquait plus que ça, avec une personne incapable de se déplacer, ce serait…nan, ne pas y penser. C’était assez déprimant comme ça. Alors que Cédrik se mouvait comme il le pouvait pour finir par s’allonger sur le plancher en pleurant, il alla se laisser glisser contre un mur jusqu’à avoir les fesses par terre en soupirant. Dans quoi ils s’étaient foutus encore ?

Il coula un regard vers son compagnon et eut de la peine pour lui. Les membres cassés et fracturés, il connaissait. Pas comme si sa malchance l’avait déjà épargné de ce genre de désagrément. Il compatissait totalement à sa douleur, bien qu’il est eut un peu de chance quelque part, ses hanches ne s’étant dieu merci jamais retrouvé malmenées à ce point. « Désolé pour la chute. C’est de ma faute, je suis un porte-malheur ambulant et je crois qu’elle a visiblement encore frappée. » Mais quand même...il n’avait rien eut malgré la chute lui. Des bleus c’est clair, il en avait toujours de toute façon. Les premiers n’avaient pas le temps de disparaitre que pleine d’autres apparaissaient. Une sale douleur dans les jambes aussi, il avait. Mais rien qui ne lui indique qu’il s’était cassé ou même fracturé quelque chose.

« Mais quand même, c’est étonnant que tu te retrouves dans cet état. J’ai pratiquement rien moi. T’as une fragilité quelque part ou…oh non. Me dit pas que t’as la maladie des os de verre s’il te plait ! » Faites que ce soit pas ça, faites que ce soit pas ça. Par pitié. Pas la maladie des os de verre. Y avait rien de plus chiant que ça pour un mec qui trainait avec un porte-malheur.
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 95 Messages : 185
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Mar 06 Jan 2015, 07:22






Cédrik & Feofan
Une rencontre impromptue


« Désolé pour la chute. C’est de ma faute, je suis un porte-malheur ambulant et je crois qu’elle a visiblement encore frappée. » Si ce qu'il disait était bien vrai, alors ça serait de sa faute? Réellement? Non, Cédrik ne pouvait se résoudre à penser que c'était de sa faute si sa hanche s'était fracturée. Certes, il était peut-être un porte-malheur ambulant, mais ça n'était surtout pas de sa faute si le violet était tombé directement sur sa hanche fragilisée. À moins que si? Non. Il ne pouvait simplement pas rejeter la faute sur cet adolescent. C'était tout bonnement impossible pour lui. Il était trop gentil pour accuser qui que ce soit de ses malheurs. Cédrik voyait vaguement que Feofan s'était relevé et qu'il le regardait. « Mais quand même, c’est étonnant que tu te retrouves dans cet état. J’ai pratiquement rien moi. T’as une fragilité quelque part ou…oh non. Me dit pas que t’as la maladie des os de verre s’il te plait ! » La maladie des os de verre? C'est quoi ça? Le jeune adolescent ne savait pas en quoi consistait cette maladie, mais quelque chose lui disait que ça consistait en une fragilité des os du corps ou quelque chose comme ça.

Si c'était le cas, il fallait qu'il rassure son compagnon. Calmant ses larmes et tentant d'oublier un peu la douleur de sa hanche, il déglutit avant de prendre la parole. « Non. C'est juste qu'elle était déjà fragilisée par une balle. Un choc moyennement fort suffit à la fracturer. » Il n'avait pas vraiment envie d'en dire plus sur sa condition extrême. Il avait deux balles de fusil dans son corps qui l'empêchait de marcher normalement et son bras qui avait été cassé se mouvait difficilement s'il était au repos trop longtemps. Il ne voulait pas faire remonter ses horribles souvenirs. Il n'avait pas besoin de le vivre une deuxième fois. Alors quoique dirait Feofan, Cédrik ne dirait pas un mot de plus sur son passé terrible.

L'adolescent tourna la tête pour pouvoir regarder autour de lui. Malheureusement, il ne pouvait rien voir de sa place. Le fait qu'il soit couché ne l'aidait pas vraiment non plus. Il voulait savoir où ils avaient atterri. Mais c'est bien difficile quand on ne voit rien et qu'on ne connait pas grand chose à la vie. Cédrik voulait se redresser, ne pas rester au sol pour le restant de sa vie, mais sa hanche l'empêchait de se mouvoir sans avoir un mal de chien. Découragé, il tourna à nouveau sa tête vers l'autre adolescent. « Me laisse pas tout seul ici. » Il avait un peu peur que Feofan parte sans lui explorer l'endroit. Cédrik avait bien trop peur pour rester seul. Il fallait qu'ils sortent d'ici pour se rendre à l'hôpital. Sinon, sa hanche cicatriserait mal et serait encore plus fragile et douloureuse. Et le violet ne souhaitait pas que ça arrive. « Je vais essayer de ne pas trop être un boulet. » C'est un peu comme ça qu'il se percevait en ce moment. Comme un boulet pour son compagnon de mésaventure.

Il tenta de se redresser pour s'asseoir et un éclair de pure douleur lui fusilla la hanche. Il se retint de crier et serra Teddy de toutes ses maigres forces. Il finit par réussir à s'asseoir. Il était en sueur, il avait le visage mouillé de larmes et la respiration haletante. Il ne pouvait pas en faire plus pour le moment. C'était déjà bien qu'il ait réussi à se mettre en position assise, il ne fallait pas lui en demander plus. Sinon, il s'évanouirait. Et Cédrik ne voulait pas ça.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING




Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Ven 09 Jan 2015, 15:23


Rencontre impromptue
feat. Cédrik
Là, il angoissait légèrement, même s'il ne le montrait pas tant. Se retrouver avec quelqu'un atteint de la maladie des os de verre faisait partit de ses cauchemars. Parce qu'avec sa malchance, la personne finirait avec les os en tout petit morceau. Et les portes de l'enfer s'ouvrirait sur lui donc. Pas la maladie des os de verre. « Non. C'est juste qu'elle était déjà fragilisée par une balle. Un choc moyennement fort suffit à la fracturer. » Ah. Le pauvre. Il le plaignait sincèrement. Il ne s'était jamais prit de balle, pas plus que fracturé la hanche, mais il compatissait totalement. Seul point positif, c'était pas la maladie des os de verre. Il existait peut-être une justice en ce monde finalement. Il se demanda tout de même comment le gosse -de son âge- s'était retrouvé avec une balle dans le corps à un moment ou à un autre de sa vie. Il hésita à demander, puis se dit que c'était pas vraiment le moment. Et que c'était sans doute pas non plus le genre de truc dont on voulait parler avec un inconnu, surtout dans une situation de merde comme la leur. Donc il ferma sa gueule.

« Me laisse pas tout seul ici. » Surprit, il sursauta légèrement avant de se tourner vers son infortuné compagnon d'infortune. Le laisser ? Sérieusement ? Il avait pensé qu'il allait le laisser là, tout seul, dans le sale état dans lequel il était, avec les pedovampire et pedo d'origine inconnue qui rodaient autour ?« Je vais essayer de ne pas trop être un boulet. »  Visiblement oui. « Heu, non. Wait. Stop. » Mais Cédrik ne l'écoutait pas vraiment et entreprit de se redresser. Feofan ne réagit pas, surpris, mais ne pouvant retenir des grimaces de douleur compatissante en voyant l'état dans lequel se retrouva l'autre garçon une fois qu'il eut réussit à s'asseoir. Ouais. Okay.

S'avançant, il alla s'asseoir juste en face du blessé, son expression de blasé sur la tronche. « En fait...t'es un peu con toi quand même. Bouger dans ton état, c'est vraiment pas une bonne idée. Si t'aggraves pas ton cas avec ce que tu viens de faire, t'as de la chance » Et la chance avec Feofan, on sait à quel point c'est relatif. « J'vais pas te laisser seul dans cet état. Mais faudrait qu'on trouve un moyen de sortir d'ici et de t'emmener à l'hôpital. On peut pas rester là pour toujours. » Le problème, c'était comment. Comment, tout en restant avec son blessé, il allait pouvoir trouver la sortie de ce foutu labyrinthe, et ensuite transporter Cédrik à la zone de soin. C'était un problème épineux. Il ne pourrait pas porter son compagnon. Déjà aprce qu'il était trop lourd pour lui, ensuite parce qu'il risquerait d'aggraver la blessure en plus de lui faire très mal. S'il s'était fracturé le bras ou la jambe ça aurait été plus facile, mais la hanche... A moins d'une chance miraculeuse et qu'un fauteuil roulant ne tombe du ciel...

Feofan se laissa tomber en arrière, désespéré. La vie le détestait. « T'as as une idée toi ? » Il réfléchissait, réfléchissait. Cédrik ne pouvait et ne devait pas bouger. Lui ne pouvait et ne devait pas le laisser tout seul. Et comme le ciel ou tout autre entité omnisciente ne lui enverrait pas de secours, radin comme il était. Est-ce que Zeus lui voudrait bien leur envoyer un fauteuil roulant ? Mmh...nan. Il devait être occupé ailleurs. Comment faire pour sortir de cette merde sans bouger de leur étage ?
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 95 Messages : 185
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Ven 09 Jan 2015, 22:15






Cédrik & Feofan
Une rencontre impromptue


Le garçon vit Feofan s'approcher de lui et s'asseoir face à lui. Le violet pose son regard sur lui. « En fait...t'es un peu con toi quand même. Bouger dans ton état, c'est vraiment pas une bonne idée. Si t'aggraves pas ton cas avec ce que tu viens de faire, t'as de la chance. » Il fut surpris par ses paroles. Il n'apprécia pas vraiment qu'il le traite de con, mais ne le prit pas trop personnel. Il laissa même échapper un petit ricanement bizarre. Témoignant pour la première fois sa santé mentale défectueuse sur les bords. « J'vais pas te laisser seul dans cet état. Mais faudrait qu'on trouve un moyen de sortir d'ici et de t'emmener à l'hôpital. On peut pas rester là pour toujours. » Il avait raison. Ils ne pouvaient pas simplement rester là à espérer que quelqu'un les trouvent un jour. Non. Il fallait faire quelque chose. Il lui avait posé un bien gros problème en se fracturant la hanche comme ça. Il ne pouvait pas le laisser seul, mais ne pouvait pas non plus essayer de le soulever. C'était une situation embêtante.

« T'as as une idée toi ? » « Pas vraiment. Et pas besoin de t'inquiéter autant pour moi. J'ai vécu pire. Je vais m'en sortir. » C'était sorti tout seul. Il n'avait pas fait exprès de sous-entendre que ce qu'il avait vécu jusqu'à maintenant était bien pire à côté de sa misérable hanche fracturée. L'adolescent regarda autour d'eux, sans pour autant trop bouger pour ne pas aggraver encore plus sa blessure. « Au pire, t'as des ailes, voles jusqu'au toit et vas regarder dehors. » Ça n'était pas la meilleure idée du siècle, mais au moins, il aurait peut-être une chance de voir quelque chose. Même si Cédrik en doutait. « T'en fais pas, si y'a quoi que ce soit, je vais hurler. T'auras qu'à revenir. » Ouais, c'est vraiment pas la meilleure idée du siècle. Mais quelle autre option avaient-ils? Ils n'en avaient simplement pas. Difficile de trouver la sortie en restant bloqué au même étage. Puis une idée lui vint à l'esprit. « Et ton serpent? Il ne peut pas partir en reconnaissance? »

C'est la seule autre option qu'ils avaient. Et elle était bien mieux que la précédente évoquée par le violet. Il espérait que Feofan allait accepter et demander à son serpent d'aller faire un tour. C'était même une très bonne idée. Encore fallait-il que ledit serpent veuille bien se déplacer pour eux. Ses frêles petits bras serrèrent encore son ourson en peluche contre son chétif petit corps. Il s'en voulait d'être aussi fragile. Si ça n'avait pas été le cas, ils ne seraient pas ici à se demander comment sortir. Il n'aurait pas non plus la hanche fracturée. Tout était de sa faute. Il avait fallu qu'il se perde dans les ruelles et qu'il se fasse agresser. Il tenta tant bien que mal de contenir ses émotions. Il ne devait pas penser ça, il le savait, mais c'était plus fort que lui.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Sam 10 Jan 2015, 17:06


Une rencontre impromptue
feat. Cédrik
Il lui avait demandé s'il avait une idée, parce que lui sa tête elle était vide. Comment ils allaient se démerder maintenant ? Il n'en savait rien. Et il avait beau se creuse la tête, rien ne venait. « Pas vraiment. Et pas besoin de t'inquiéter autant pour moi. J'ai vécu pire. Je vais m'en sortir. » Sa tête, qu'il avait relevé au son de la voix du garçon, retomba lourdement au sol. Déçu. Il tiqua au ''j'ai vécu pire''. Comment ça ? Y avait pire que se prendre une balle ? Il lui était arrivé quoi à ce pauvre gosse? Feofan voulu lui demander ce qu'il entendait par là mais rangea sa curiosité au placard. Il y avait plus important là. Mais il gardait l'information dans sa tête. C'était beaucoup trop intriguant. La voix de Cédrik le sortit de ses interrogations. « Au pire, t'as des ailes, voles jusqu'au toit et vas regarder dehors. » Il haussa un sourcil. Certes, il pouvait. Mais c'était encore la nuit et il  ne verrait rien, même avec sa lampe torche. Pire, il pourrait encore attirer les gens chelou et cette fois ils ne pourraient pas s'enfuir. Et puis... « Je suis pas censé rester avec toi? » « T'en fais pas, si y'a quoi que ce soit, je vais hurler. T'auras qu'à revenir. » Ouais. Vu comme ça... De toute façon s'il y allait, il  ne s'éloignerait pas de beaucoup. Manquerait plus qu'en plus de se perdre dans les ruelles, il perde de vue la maison où ils avaient atterrit.

Bon aller. Ce n'était peut-être pas la meilleure idée du siècle, mais c'était celle qu'ils avaient sous la main. Feofan se leva, prêt à décoller pour essayer d'aller voir là haut lorsque Cédrik eut un éclaire de génie. « Et ton serpent? Il ne peut pas partir en reconnaissance? » L'adolescent regard le blessé avec de grands yeux. CA, c'était une idée. Une très bonne même. Pourquoi il y avait pas pensé avant ? Sans doute parce que le serpent n'était pas avec lui pour lui rappeler sa présence et/ou pour lui siffler de bonnes idées. « Bonne idée. On va faire ça. Kaa ! Viens là s'il te plait ! » Dit-il en tournant le dos à Cédrik et en s'accroupissant. Il balayait la pièce du regard à la recherche de son affilié avant de le voir glisser vers lui, un peu inquiet de ce soudain appel. Le cobra était tombé avec eux, puisque squattant les épaules de son Lié, mais s'était éjecté avant l'impact, histoire de ne pas se faire écraser au passage. Depuis, il était resté en boule non loin pour se reposer. Produire du venin demandait beaucoup d'énergie, et même s'il n'en n'avait pas l'utilité en l'état, il préférait prévenir. Son Lié avait l'art et la manière -bien que ce ne soit pas de sa faute- de se retrouver dans les pires situations.

Enfin, il rejoignit le garçon pour glisser le haut de son corps autour de son bras, sa tête à hauteur de son visage, curieux de ce qu'il lui voulait. « Kaa, tu peux aller explorer un peu les environs. Voir où on est et si il y a des trucs qui pourrait nous être utile, comme par exemple un  fauteuil roulant ou assimilé pour Cédrik? » Quand bien même il y avait peu de chance pour qu'il en trouve une. N'était-ce qu'à cause de son héritage. Kaa lui siffla sa réponse puis se déroula pour aller visiter un peu la maison, son rez-de-chaussé et la rue sur laquelle elle donnait. En espérant que tout aille bien. Son affilié partit, Feofan alla s'asseoir à côté de Cédrik avec une idée bien précise en tête. « Dit, comme on a un peu de temps avant qu'il ne revienne...qu'est-ce que tu voulais dire par ''j'ai vécu pire'' ? »
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 95 Messages : 185
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Lun 12 Jan 2015, 21:35






Cédrik & Feofan
Une rencontre impromptue


Feofan sembla trouver l'idée bonne, car ses yeux s'étaient agrandi sous la proposition du garçon. « Bonne idée. On va faire ça. Kaa ! Viens là s'il te plait ! » Bientôt, Cédrik vit le serpent arriver en glissant sur le sol. Il vit le cobra grimper sur le bras de l'adolescent pour être à hauteur de son visage. Il serra Teddy contre son frêle petit corps. Il savait que le reptile ne lui ferait rien, mais il ne pouvait s'empêcher de le craindre. Le garçon est de nature craintive, il ne faut pas lui en vouloir. C'est déjà bien que Feofan puisse seulement l'approcher. « Kaa, tu peux aller explorer un peu les environs. Voir où on est et si il y a des trucs qui pourrait nous être utile, comme par exemple un  fauteuil roulant ou assimilé pour Cédrik? » C'est vrai que ça serait fort utile d'avoir un fauteuil roulant. Dans la situation où se trouve le violet, ça va être difficile de sortir de là avec lui. Une hanche fracturée, c'est pas tous les jours qu'on voit ça.

Après sa demande, le cobra siffla et se tortilla pour finalement disparaître de leur vue en quête d'une sortie et peut-être de quoi transporter Cédrik. Celui-ci soupira en grimaçant sa douleur. Il ne devait pas trop bouger pour éviter que ça n'empire. Le violet vit vaguement son compagnon d'infortune s'approcher de lui et s'asseoir à côté de l'endroit où il est. Il sentit son regard peser sur sa personne avant qu'il ne lui adresse la parole. « Dit, comme on a un peu de temps avant qu'il ne revienne...qu'est-ce que tu voulais dire par ''j'ai vécu pire'' ? » Il devait s'y attendre. Forcément. Il avait laisser échapper ses mots par mégarde. S'il avait pu, il aurait rembobiné et il n'aurait pas prononcé ses paroles remplies de sous-entendus sur ce qu'il avait vécu. Son regard se perdit dans les ténèbres de l'endroit. « En gros, j'ai été séquestré pendant cinq ans. Durant tout ce temps, il m'est arrivé plusieurs choses atroces. Une balle dans la cuisse, une dans la hanche. Le bras cassé et mal ressoudé, le poignet tordu, des gifles au visage. Je me suis fait attaquer par un vampire. Je ne dormais presque pas et ne mangeai pas plus. J'ai fini par être déshydraté et le jour où mon frère m'a retrouvé si ça n'avait pas été le cas, je serais mort de faim, de soif, de douleur. Alors une hanche fracturée, c'est vraiment pas la fin du monde. » Vraiment. Pour lui, ça ne l'était réellement pas.

Il était content d'être en vie aujourd'hui. Il pouvait en profiter à sa juste valeur et puisqu'il a été transformé en vampire, il a l'éternité devant lui. Enfin, s'il ne meurt pas avant. Mais qui voudrait tuer une personne aussi adorable que Cédrik? Sérieusement, ce garçon est une perle. Il aime tout le monde même s'il est méfiant. Il est émerveillé par un rien et dit toujours des mots gentils. Ce n'est pas quelqu'un à qui on en veut. Il avait réussit à lui dire toutes les atrocités qu'il a vécu sans verser une larme. Certes, ses yeux menaçaient de se remplir de larmes, mais sa voix n'avait pas chancelé une seule fois. « Mais tout ça, c'est le passé. » Il voulait tellement se convaincre qu'il n'y pensait plus qu'il allait jusqu'à enfouir profondément ses souvenirs dans le creux de sa tête. C'était malsain, mais il ne s'en doutait pas une seconde.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan | Jeu 15 Jan 2015, 13:05


Une rencontre impromptue
feat. Cédrik
Il gardait son regard tourné vers Cédrik, réellement curieux. Il avait redressé ses genoux à quelques centimètres de sa poitrine, et ses bras pendaient lamentablement, le coude appuyé sur les genoux. Il se le demandait vraiment, qu’est-ce que ce garçon avait bien put vivre de si horrible. Pire que de se fracturer une hanche, et sans doute pire que de se prendre une balle. Et de la garder ? « En gros, j'ai été séquestré pendant cinq ans. Durant tout ce temps, il m'est arrivé plusieurs choses atroces. Une balle dans la cuisse, une dans la hanche. Le bras cassé et mal ressoudé, le poignet tordu, des gifles au visage. Je me suis fait attaquer par un vampire. Je ne dormais presque pas et ne mangeai pas plus. J'ai fini par être déshydraté et le jour où mon frère m'a retrouvé si ça n'avait pas été le cas, je serais mort de faim, de soif, de douleur. Alors une hanche fracturée, c'est vraiment pas la fin du monde. »

…Ah ouais. Quand même. Dans le genre j’ai eu une histoire joyeuse il était pas mal le petit Cédrik là. Et quand Feofan voyait son visage, il se doutait bien que ce n’était pas si vieux tout ça. Pas du tout. Il se demanda ce qu’on devait dire dans ce genre de circonstance. Les mots c’étaient tellement dérisoires, mais les gens ne comprenaient généralement pas la signification d’un silence. Quoique dans ce genre de circonstance un silence ne soit ni de trop ni compliqué à déchiffré. Pourtant Feofan cherchait des mots. Il plaignait violemment le gosse sans pour autant le prendre en pitié. Pas tout à fait. Puisqu’apparemment c’était finit et qu’il se trouvait plutôt heureux désormais. Pas besoin de ressentir de la pitié pour lui. Peut-être de la compassion à la rigueur. Mais il pouvait pas sortir un truc genre ‘‘Je comprends’’ parce que justement non, il ne pouvait pas comprendre. Il savait ce que c’était d’avoir une vie de merde, mais il n’avait concrètement jamais vécu d’horreur. Pas physique en tout cas, puisqu’il considérait d’être séparé de sa moitié comme la plus grande horreur psychologique qu’on puisse lui infligé. Et qu’il s’était infligé tout seul soit dit en passant.

Pas de ‘‘Je comprends’’ donc. Pas plus qu’il n’allait le plaindre directement bien qu’il aurait pu. « Mais tout ça, c'est le passé. » Ouais, c’était passé. Donc pas la peine de revenir dessus. Sauf que lui il était revenu dessus en posant sa question. Et même s’il voyait que c’était pas spécialement agréable de se rappeler de tout ça, il ne regrettait pas d’avoir posé la question. C’était passé. Finalement, Feofan rejeta légèrement la tête en arrière pour admirer le magnifique plafond –qu’ils avaient troués- avant de lâcher un « VDM mec. » C’était très con, mais il n’avait rien de plus à dire. Il avait eu une vie de merde, et là il était encore dans la merde quoi que ce soit moins grave.

Il n’ajouta rien de plus et ne le questionna pas d’avantage. Il attendit simplement dans le silence que Kaa revienne. Ou que Cédrik prenne la parole s’il en avait envie. Le petit récit de l’autre garçon lui avait rappelé quelques souvenirs. Il avait aussi vécu cinq années d’enfer, à ses yeux tout du moins. Ce n’était très certainement pas comparable. Il n’avait pas été séquestré certes, mais il était resté isolé par la force en un endroit qu’il voulait à tout prix quitter. Il était libre d’entrer ou sortir de la maison, d’aller se balader dans les environs. Même de voyager dans le monde et il s’était sans doute amusé. Mais il ne lui avait jamais été permit de se rendre là où il voulait aller vraiment, là où il voulait être. Il en avait beaucoup souffert. Enormément même. Il n’avait pas non plus été visiblement mal traité si ce n’était torturé. Il avait de la chance dans tout ça. Il était tombé sur David, un mec qui avait pris soin de lui, l’avait hébergé et aidé de son mieux à chercher à un moyen de rentrer chez lui, le tout sans jamais rien demander en échange. C’était peut-être parce qu’à l’époque il n’avait que dix ans ? Peut—tre, peut-être pas. Il n’en savait rien et s’en foutait un peu.

Feofan soupira lourdement. David lui manquait. Ça faisait pas deux jours qu’il avait disparu de la surface de la Terre littéralement- et son meilleur ami lui manquait déjà. Pas vraiment étonnant en songeant qu’il n’avait eut que lui pendant cinq ans. C’était différent de l’absence de Felix. Moins lourde et moins douloureuse, le genre qui ne porte pas au désespoir. Sans doute parce qu’il est plus grand, plus mature qu’il y a cinq ans. Sans doute aussi parce qu’il sait qu’il a un moyen de retourner sur Terre pour revenir ensuite s’il en a envie. Il soupira encore. C’était le bordel. Son frère lui manquait, son meilleur pote lui manquait, et il était coincé dans une maison au beau milieu de la nuit dans des quartiers un poil louche avec un mec qui était blessé. La vie pouvait pas lui foutre la paix un jour ? Juste un peu ?




Contenu sponsorisé
Re: Une rencontre impromptue #PV Feofan |

 
Une rencontre impromptue #PV Feofan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite sortie Urbex impromptue...
» Petite flânerie impromptue...
» Ratatouille ou vaisselle cassée? - Feat Feofan
» Visite impromptue du 1er janvier !

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: