Partagez | 
 

 it's really time to eat ♡ pv cedrik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
it's really time to eat ♡ pv cedrik | Mer 10 Déc 2014, 03:11

Miam time, copain
feat. Cédrik Vermeil Müller
Purée, vu la grosseur de la pizza que tu as commandé, vous auriez pu être deux mille à manger autour et il en aurait encore resté pour les affiliés Rufus, le farceur

▬ Ce n'est pas l'heure de la pause dîner ? demanda-t'elle en regardant ceux qui se tenaient derrière les appareils photos.

L'adolescente se tenait au milieu de la place, les deux mains appuyés de chaque côté de son corps mince sur ses hanches et elle attendait une réponse de la part des producteurs. Ils étaient dans une grosse séance et elle, petite adolescente qu'elle était, demandait d'aller grignoter quelque chose ? Oui. Eva commençait à avoir faim, son estomac criait famine depuis une heure déjà et elle s'était retenue de le mentionner sans quoi on lui aurait fait ces yeux là. Ils étaient tous plantés dans le silence le plus pesant à l'observer comme si elle était un extraterrestre qui avait parlé en mandarin. Elle cessa de prendre la pause jusqu'à ce qu'on lui explique qu'il ne restait que quelques dizaines de minute avant l'heure du dîner, mais elle savait très bien qu'il était plus tard que cela. Son régime était assez imposant, mais son corps s'était habitué et il ne lui demandait de la nourriture que lorsqu'il en avait besoin. L'elfe secoua frénétiquement la tête, puis passa sa main dans sa chevelure qui était déjà défait avant qu'elle ne tente ce mouvement. Elle acquiesça en poussant un très léger soupire, parce qu'elle ne pourrait jamais gagner contre ceux-là.

Une heure plus tard, elle était encore dans ladite pièce ; ses vêtements avaient été changés et les décors autour d'elle aussi. La seule chose qui n'avait pas changé était son exaspération et les douleurs qu'elle éprouvait au niveau de l'estomac : elle n'avait jamais été aussi consciente d'être affamé de toute sa vie.

▬ C'est parfait. Nous avons tout ce dont nous aurons besoin. Merci, beaucoup.

La demoiselle frotta ses cheveux afin de rendre cette coiffure plus confortable pour son cuir chevelu. En temps normal, sa coiffeuse serait venue lui frotter les oreilles, mais elle avait terminé pour la journée et il était hors de question qu'elle sorte de l'agence avec cette coiffure : elle était magnifique pour un shooting, mais dans les rues de skyworld, elle aurait été déplacée. Elle se fit une tresse rapidement afin de pouvoir se changer et aller manger. L'adolescente attrapa les fringues qu'elle avait en arrivant à l'agence et alla se changer, elle fut même heureuse de retourner dans le confort de ces vêtements. Évidemment, tous les morceaux qu'elle essayait à l'agence étaient fait sur mesure pour son confort, mais elle n'aimait pas tout leurs tissus. Eva ne se plaignait pas d'autant de vêtements, elle aimait beaucoup ces derniers - elle avait toujours une tenue pour une occasion ou un autre - elle avait même rarement à faire les boutiques. Ça n'avait pas que du mauvais d'être mannequin, mais ça n'avait pas que du bon. Elle alla s'asseoir quelques minutes et regarda les photographies qui avaient été prises ; elles n'étaient pas toutes magnifiques, mais son visage rendait bien sûr l'écran ce qui la fit sourire encore plus qu'elle ne le faisait déjà. Les mannequins partirent chacun de leurs côtés pour vaquer à leurs occupations, l'adolescente se contenta de boire un peu d'eau avant de se diriger vers l'extérieur. Au passage, elle avait attrapé son sac à main et son suisse de garde. Rufus s'était mis confortablement au chaud dans ce dernier, il remua sa queue alors qu'elle prenait le sac. Elle l'attrapa dans ses mains et le fourra dans son cou afin de lui faire une accolade. Elle l'embrassa sur sa petite tête avant de le déposer dans la poche de son kangourou, il laissa dépasser sa petite tête en observant partout autour. L'animal avait passé la moitié de la journée étendue a dormir, il était maintenant en pleine forme.

Lorsqu'elle sortit de l'agence, le soleil était toujours présent et la réchauffa presque immédiatement. Elle se rappela ensuite qu'elle avait l'estomac en compote à force de le faire attendre. L'elfe se mit donc en quête de nourriture, elle avait apporté une salade, mais elle n'en avait plus spécialement envie maintenant que sa journée était terminée.

▬ J'ai envie d'un hamburger et c'est mal. avoua-t'elle à son ami qui l'incita à aller acheter ce qu'elle désirait vraiment.

L'adolescente ferma les yeux une seconde ou deux avant de se diriger vers un marchand de fruit, elle y acheta quelques fruits qu'elle avait l'intention de ramener chez elle. La nourriture qu'elle ingurgitait devait être santé, mais elle n'était pas le type de fille à ne manger que de la salade H24. Elle avait un régime particulier qui lui permettait de manger à peu près ce qu'elle voulait tant que c'était une quantité raisonnable. Elle se dirigea finalement vers un restaurant qui possédait une belle petite terrasse : elle avait vraiment besoin d'air, le soleil lui faisait beaucoup de bien malgré l'élément contraire qu'elle contrôlait. Eva se commanda finalement une pizza, parce qu'elle avait vu dans le menu et qu'elle en avait eu envie. Lorsque son repas arriva devant elle, la blonde regardant l'homme avec les yeux gros comme des pièces. Elle n'allait jamais être capable de manger tout cela - et même avec l'aide de son lié, elle n'y arriverait jamais. Et pour dire, elle avait pris une frite avec cela. Elle exploserait si elle osait même manger ce qui se trouvait là, sur la table. La demoiselle jeta un bref coup d'oeil autour d'elle et aperçut quelqu'un qui n'avait rien commandé : il venait juste d'arriver et elle se dit qu'elle pouvait toujours proposer. Le jeune homme serait en mesure de refuser si c'était réellement ce qu'il désirait.

▬ Excuse-moi. commença-t'elle en lui faisant un signe, jusqu'à ce qu'elle obtiennes son attention. Je sais que ce n'est pas très habituel, mais ... tu aimes la pizza ? Je ne te ferai rien payer si tu veux bien partager celle-là avec moi, j'ai vu mon estomac un peu plus gros qu'il ne l'est réellement. dit-elle aussi gentiment qu'il était humainement possible.

Eva n'est pas une personne naïve, mais elle aime bien être gentille, elle aime propager sa joie de vivre. Elle le regardait avec un peu d'insistance en espérant qu'il ne pense pas qu'elle était une psychopathe voulant sa peau. En fait, elle détestait vraiment le gaspillage. Elle attendit d'avoir une réaction de sa part, en attendant elle coupa quelques morceaux d'une pointe qu'elle avait détaché auparavant afin de nourrir son affilié qui pointait justement sa tête de sous la table.

© Gasmask
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 94 Messages : 184
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Mer 10 Déc 2014, 06:20






Cédrik & Eva
It's really time to eat


Tiens? Il étais déjà passé par là. Ça fait à peine quelques minutes. En constatant cela, Cédrik reste planté comme un piquet et regarde autour de lui. C'était pas gagné d'avance. S'il fallait qu'il cherche son chemin à chaque fois qu'il sortait de la maison de son meilleur ami, il n'irait jamais bien loin. Affichant un air piteux, - ce qui ne fut pas bien difficile avec ses cernes sous les yeux - il serra Teddy dans ses minces bras. Il était perdu et tentait de ne pas paniquer. Il ne connaissait personne et demander de l'aide n'était pas une option. Bah oui, vous vous souvenez? Il a peur des gens. Enfin, des hommes, pour être plus précis. Alors leur parler ne l'enchantait guère.

Lâchant un soupire, le violet reprend sa marche. Celle qui durait depuis trop longtemps pour son pauvre corps. Il boitait de façon beaucoup plus accentuée que d'habitude. Les balles dans son corps n'aidaient en rien sa cause. Il fallait qu'il trouve un endroit où s'asseoir. Pas facile quand on est entouré de gens ET qu'il n'y a pas d'endroit où prendre place. La douleur dans sa hanche était bien pire que celle dans sa cuisse. Il en était presque au stade de s'appuyer contre quelque chose pour continuer d'avancer. Reprenant son souffle, l'adolescent remarqua un restaurant avec une terrasse. Parfait. Reprenant sa route de sa démarche aux aspects douloureux, Cédrik se dirige vers cet endroit non loin.

Il vient à peine d'arriver qu'une voix l'interpelle. « Excuse-moi. » Une voix féminine. Du coin de l'oeil le violet aperçoit des signes de la main. Il tourne son visage vers la demoiselle, intrigué. « Je sais que ce n'est pas très habituel, mais ... tu aimes la pizza ? Je ne te ferai rien payer si tu veux bien partager celle-là avec moi, j'ai vu mon estomac un peu plus gros qu'il ne l'est réellement. » Cédrik penche la tête sur le côté en regardant cette fille à la chevelure blonde. Sans un mot, il alla prendre place en face d'elle. Une fois qu'il fut assis, son corps se détendit et ses lèvres laissèrent échapper un soupir de soulagement. Finalement, il était assis. Quelle joie de laisser son corps endolori se reposer. Il positionne Teddy sur ses genoux face à l'étrangère. Celle-ci découpe en morceau une part de pizza et, à ce moment, le violet peut voir la tête de ce que Cédrik croyait être un écureuil. Affichant un air enfantin et curieux - comme à son habitude - il prend la parole. « C'est un écureuil? » Sa voix se situait plus dans les aiguës et contribuait à le faire paraître encore plus gamin.

Son estomac gargouilla et il décida de se servir une toute petite pointe de pizza. Il avait été de très longues années à ne manger presque rien et depuis sa libération, il avait peu d'appétit. Il mangeait plusieurs fois par jours, mais d'assez petites quantités. C'était cependant suffisant pour le rassasier. Son regard mauve détaille la personne assise en face de lui avec attention. Sa gentillesse prit le dessus, comme habituellement. « Vous êtes belle. C'est quoi votre nom? » Il n'avait fait que dire sa pensée, car il ne croyait pas qu'elle soit méchante. D'ailleurs, sa façon de l'aborder avait été douce et délicate. Cédrik enfourna un morceau de pizza dans sa bouche et mastiqua en attendant une réponse de la blonde face à lui. Ses grands yeux foncés ne la quittaient pas du regard.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Sam 13 Déc 2014, 20:41

Miam time, copain
feat. Cédrik Vermeil Müller
Purée, vu la grosseur de la pizza que tu as commandé, vous auriez pu être deux mille à manger autour et il en aurait encore resté pour les affiliés Rufus, le farceur

▬ Presque. dit-elle avec le même sourire rayonnant qui éclairait ses lèvres depuis qu'il s'était approché. En fait, c'est un lamias. Ils font partie de la même famille de mammifères, disons qu'ils sont cousins tous les deux. Il se nomme rufus, c'est l'animal qui m'a été dédié, il est très gentil.

La jeune femme lui fit un nouveau sourire tandis que son affilié grimpait sur la table, elle le gronda psychologiquement et le lamias descendit de cette dernière afin de se mettre « debout » sur les genoux de l'elfe blonde. Il attrapait un morceau de pizza à la fois, ne grimpant que très rarement sur la table, parce que ce n'était pas étiquemment correct. Dans leur appartement, l'animal pouvait faire ce que bon lui semblait, mais dans les endroits publics, Eva ne lui laissait pas la liberté d'agir comme il le désirait. L'adolescente l'observa tandis qu'il se prenait une petite pointe de pizza, à cette vitesse-là, ils pourraient nourrir une armée avec ce qui resterait. Elle ne cessait de l'observer - son regard était assez doux pour ne pas être intimidant - tandis qu'elle essayait de détailler les traits du jeune homme, quel âge pouvait-il bien avoir ? Si elle ne regardait que son apparence, elle lui donnait une bonne douzaine, mais en observant son attitude et la peluche qu'il avait positionné sur ses genoux, elle pouvait bien diminuer de deux ans. Donc, il devait avoir une bonne dizaine d'année bien mérité, elle n'osa pas lui demander. La demoiselle garda donc le silence et attrapa une pointe pour elle-même qu'elle mangea avec ses mains - on n'a pas besoin de couvert pour manger ce type de nourriture là. Il la complimenta et l'adolescente lui rendit son sourire, elle avala la bouchée qu'elle mastiquait depuis quelques secondes - parce qu'on sait tous qu'il faut bien mastiquer pour avoir une bonne digestion et ainsi éviter de prendre du poids. Elle se senti observée, donc elle plaça une main devant sa bouche afin d'avaler correctement sa dernière bouchée afin de lui dire quelque chose - parce qu'il fallait bien répondre à son compliment.

▬ Euterpe-Yelena, mais tu peux m'appeler Eva. Elle prit une nouvelle bouchée de pizza avant de continuer, parce qu'elle voulait discuter avec lui. Je t'ai observé quand tu es passé devant le restaurant tout à l'heure, tu m'avais l'air perdu. Ce n'est pas de mes affaires. dit-elle en lui faisant un sourire et un mouvement de main - comme si elle pouvait effacer ce qu'elle venait de dire. Comment te prénommes-tu ? Et quel âge as-tu ?

Elle l'avait demandé. Eva se senti presque coupable, parce que c'était cette curiosité mal placé qui l'avait poussé à lui demander son âge. C'était assez indiscret de sa part, mais cela avait été plus fort qu'elle. Tant pis, il faudrait qu'elle accepte sa faute. Au fond, elle n'avait rien à se reprocher sauf avoir été un peu trop entrepreneuse. Elle espérait qu'il ne soit pas vexé par ce qu'elle lui avait demandé.

© Gasmask
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 94 Messages : 184
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Lun 15 Déc 2014, 17:40






Cédrik & Eva
It's really time to eat


La demoiselle sourit et ce sourire suffit à rassurer Cédrik. Son corps se décrispa. Il n'avait même pas remarqué qu'il était tendu. Remarque, il craint tellement tout le monde que c'est normal pour lui de toujours être tendu. Il ne fais confiance en personne, bien trop traumatisé par ce qu'il a vécu il y a maintenant quelques années. « Presque. En fait, c'est un lamias. Ils font partie de la même famille de mammifères, disons qu'ils sont cousins tous les deux. Il se nomme rufus, c'est l'animal qui m'a été dédié, il est très gentil. » « Il est joli. » Comme un enfant, il prononce cette simple phrase. L'adolescent ne faisait vraiment pas ses quinze ans. Il était aussi curieux qu'un enfant et son apparence trompait les gens. Son comportement ne fait pas du tout penser à un adolescent.

Il remarqua que le lamias grimpait sur la table, mais que ça ne lui prit pas de temps avant de redescendre. Sûrement la demoiselle lui avait-elle parlé? Quelle qu'en soit la manière. Cédrik n'a pas d'affilié, alors quand il voit des gens en possédant, il est plus curieux que d'ordinaire. Il aime vraiment les animaux, même s'il y en a des méchants. Continuant sa pointe de pizza qu'on pourrait qualifier de minuscule, il regardait la blonde devant lui. Il sentait son regard sur lui. « Euterpe-Yelena, mais tu peux m'appeler Eva. Je t'ai observé quand tu es passé devant le restaurant tout à l'heure, tu m'avais l'air perdu. Ce n'est pas de mes affaires. Comment te prénommes-tu ? Et quel âge as-tu ? » Le violet haussa un sourcil et pencha sa tête sur le côté - ça commence vraiment à devenir une manie chez lui. Il essayait de déterminer les origines de son nom. Il lui semblait bien compliqué. Quoi qu'il en soit, Eva lui allait parfaitement. Il ne se cassera pas la cervelle à chaque fois qu'il voudra dire son nom. « Oui, j'étais perdu. Je ne connais pas du tout l'île. » Il prit une pause pour enfourner un morceau de pizza dans sa bouche.

Dès qu'il eut avalé, il reprit la parole. « Je m'appelle Cédrik et j'ai quinze ans. » Il se demande pourquoi elle voulait savoir son âge, mais la lumière se fit bien vite dans sa tête. Il n'a pas du tout l'air d'un garçon de cet âge-là. Il avait tendance à l'oublier parfois. Il serra Teddy contre lui. « Ça, c'est Teddy. C'est mon ami. » Il ne réalise pas vraiment ce qu'il vient de dire. Pour lui, c'est normal. Il parle souvent à sa peluche depuis qu'il l'a. Alors pour lui, il n'y a rien d'étrange à le dire aux autres. Cela lui vaut parfois des regards pesants, mais il ne se soucie pas vraiment de ça. C'est pourquoi il continue de manger pour avoir le ventre bien vite remplit. Depuis sa libération, il ne mange plus beaucoup. Il avait failli mourir de faim et d'autres choses, alors il fallait qu'il fasse attention à la quantité qu'il ingurgitait pour ne pas en manger trop. Sinon, il régurgiterait tout sur la table. Et ça, personne ne voulait que ça arrive, lui le premier.

Laissant donc le reste sur la table, il se contenta de boire de l'eau. Puis son regard sombre se posa de nouveau sur Eva. Un éclair de sa folie passa dans ses yeux pendant un court instant. Assez bref pour se demander si on a bien vu. « C'était bon. Merci d'avoir partagé avec moi, même si je ne suis pas d'une grande aide pour la finir. » Il est bien conscient de son petit appétit minime et tient toujours à le souligner pour que les gens comprenne que c'est normal et qu'il le sait. « On est dans une sorte de marché ici? » Sa curiosité l'emportait.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING




Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Mar 16 Déc 2014, 20:05

Miam time, copain
feat. Cédrik Vermeil Müller
Purée, vu la grosseur de la pizza que tu as commandé, vous auriez pu être deux mille à manger autour et il en aurait encore resté pour les affiliés Rufus, le farceur

La jeune femme attrapa une deuxième pointe de pizza, parce qu'elle avait encore appétit après une seule. Elle prit quelques frites qu'elle trempa dans le ketchup avant de les manger. L'adolescente observait le jeune homme qui était toujours devant elle, il mangeait assez doucement la toute minuscule pointe de pizza qu'il avait prit. Elle ne lui demanda pas pourquoi il mangeait aussi peu, ç'aurait été un peu trop de curiosité - même pour une elfe comme elle, qui avait tendance à se mettre le nez partout. Déjà, elle se sentait un peu troublée tellement elle avait posé de question en même temps, n'importe qui aurait eu beaucoup de difficulté à répondre à toutes les questions. Donc. Il s'était perdu, parce qu'il ne connaissait pas l'île. L'adolescente eu envie de lui demander depuis combien de temps il y était apparut, mais ça aurait été - encore une fois - un peu trop de curiosité. Cédrik donc, il avait quinze ans ? Eva avala sa bouchée de travers et se concentra très fort pour ne pas s'étouffer avec la bouchée qu'elle mastiquait depuis quelques secondes. Elle prit une gorgée d'eau afin de faire passer la nourriture, puis elle acquiesça doucement en réalisant qu'il venait de lui présenter son ours en peluche. Elle n'en fit pas de cas, mais se demanda tout de même ce qui avait bien pu se passer pour qu'un adolescent ait des agissements d'un gamin de cinq ans. L'adolescente ne dit rien, parce qu'elle aurait probablement pu dire quelque chose qui aurait été méchant - et elle ne l'était pas. La petite blonde eu un sourire en le regardant, puis elle termina de manger sa deuxième pointes. Elle avait commandé beaucoup trop de nourriture pour elle et même pour eux deux c'était trop. Rufus pointa à nouveau le bout de son museau, il alla se chercher encore un peu de pizza, puis l'adolescente l'attrapa et le déposa sur ses genoux. Elle le réprimanda une dernière fois, parce qu'il était quand même un animal de très petite taille et manger autant de nourriture humaine ne lui ferait pas de bien ; enfin, surtout pas s'il en mangeait autant.

▬ Ça m'a fais plaisir. dit-elle, toujours avec ce magnifique sourire. Tu m'as au moins aidé un petit peu et c'est mieux que rien.

L'adolescente lui fit un clin d'oeil en se frottant le ventre avec une main, décidément, elle n'avait vraiment plus aucune place dans son estomac. Elle cessa donc de manger en observant le jeune homme qui était devant elle, il ne connaissait pas grand-chose - et elle voulait bien l'aider à apprendre. Elle était vraiment trop gentille, c'était une elfe avec beaucoup trop de gentillesse dans l'âme ; elle le devait surement de sa mère biologique qu'elle n'avait pas connue.

▬ C'est tout à fait cela ! Nous sommes au marché de l'île, l'un des seuls endroits où nous pouvons faire nos courses. Moi, je travaille à l'agence de mannequina qui est là. avait-elle dit en pointant l'endroit d'où elle était sortie pour dîner. Je pourrais te faire visiter le marché si tu le désires, au moins cette partie de l'île.

Elle avait un peu de temps avant de devoir rentrer à l'appartement, parce qu'elles s'étaient préparés une petite soirée tranquille. Bonbon, croustilles, chocolat, pop-corn et beaucoup de films avec des mecs qui montrent leurs abdos. L'adolescente s'amusait toujours beaucoup avec sa colocataire, elles étaient de très bonnes amies. Elle demanda à la serveuse de lui emporter la facture, ce qu'elle fit. Eva paya l'addition avec un sourire et donna un généreux pourboire à la serveuse qui l'avait servi avec un sourire.

▬ Tu es prêt pour une balade ?

© Gasmask
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 94 Messages : 184
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Mar 16 Déc 2014, 23:55






Cédrik & Eva
It's really time to eat


Il regardait toujours la blonde devant lui avec la tête penchée sur le côté comme un animal curieux. Il ne sait pas pourquoi il a cette manie, mais ce n'est pas assez pour qu'il arrête de le faire. Eva - de son nom - avait mangé deux pointes de pizza, ce qui était énorme pour Cédrik. Lui qui n'avait mangé que la moitié d'une pointe normale. Pourtant, son estomac est réellement plein. Peut-être celui-ci a rapetissé depuis son jeûne forcé? Il n'en savait rien, mais c'était la raison principale de pourquoi il ne mangeait jamais en dehors de la maison de Nathan. Son meilleur ami savait tout sur son passé et il lui préparait toujours de maigres portions. Ce qu'il était gentil tout de même.

« C'est tout à fait cela ! Nous sommes au marché de l'île, l'un des seuls endroits où nous pouvons faire nos courses. Moi, je travaille à l'agence de mannequina qui est là. Je pourrais te faire visiter le marché si tu le désires, au moins cette partie de l'île. » Suivant son doigt du regard, l'adolescent voit la bâtisse dont elle parle. Il ne sait pas ce qu'est un mannequin. Pour lui, c,est un personnage de plastique ornant les vitrines des magasins. Or, Eva n'est pas du tout en plastique. Elle est bien vivante. C'est pourquoi, il haussa un sourcil en reportant son attention sur la demoiselle. Au moins, il savait maintenant où il se trouvait. Au marché donc. Pas bien loin de la forêt en somme. C'est tout ce qu'il put dire, car il n'avait pas un très bon sens de l'orientation.

Eva fit apporter la facture pour la payer, puis elle se retourna vers lui. « Tu es prêt pour une balade ? » Alors elle était vraiment sérieuse? Visiter le marché lui paraissait bien, mais il avait encore du mal à marcher. Sa promenade tout à l'heure avait durée trop longtemps pour sa pauvre hanche. « D'accord, mais faudra faire plusieurs pauses. » Cédrik savait qu'il ne pourrait pas marcher bien longtemps sans faire de pause. Juste quand il se leva, sa hanche voulue se bloquer. Il effectua la manoeuvre lentement et réussit à se mettre en position verticale sans trop de mal. En fait, seule sa hanche avait craquée avec une certaine force, le faisant grimacer. Il tient Teddy contre lui et attend que la blonde se lève à son tour. « J'ai ma hanche qui me fait des misères et ma jambe aussi. » C'est tout ce qu'il dit sur son mal. Comme si ça n'était pas déjà assez évident.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING




Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Ven 19 Déc 2014, 23:55

Miam time, copain
feat. Cédrik Vermeil Müller
Purée, vu la grosseur de la pizza que tu as commandé, vous auriez pu être deux mille à manger autour et il en aurait encore resté pour les affiliés Rufus, le farceur

L'adolescente baissa doucement les yeux en direction de son meilleur ami, qui était toujours sur ses genoux - il attendait patiemment l'instant où sa maîtresse lui dirait qu'il pouvait grimper sur la table pour se nourrir, ce qu'elle ne fit pas. Eva considérait que son petit animal avait déjà suffisamment manger de nourriture humaine ; si cette nourriture n'était pas bonne pour elle, alors elle l'était encore moins pour son ami et elle ne souhaitait pas le rendre malade, le pauvre. Lorsqu'il se glissa sur la table, la demoiselle l'attrapa dans ses mains et le fourra dans son cou avec un sourire. Il s'était fait prendre, elle refusait de le laisser manger encore. Il grogna presque silencieusement directement au creux de son oreille tandis qu'elle se frottait la joue sur sa fourrure qui était très douce. Elle se leva en le tenant doucement au creux de son épaule, elle faisait exprès pour qu'il ne puisse plus s'approcher de nourriture, elle le coinça entre sa joue et son épaule avec un sourire triomphant. Elle observa le jeune homme se leva en réalisant que sa jambe lui faisait déjà très mal, elle aurait dû remarquer qu'il souffrait, mais elle ne dit rien de plus. S'il se sentait la force de faire un peu de route en sa compagnie, alors elle ferait autant de pause qu'il en aurait besoin. Eva n'était pas méchante et certainement pas cruelle, alors elle se leva très doucement de sa chaise en poussant cette dernière avec ses genoux dans un mouvement assez fluide. Elle était habituée qu'on tire sa chaise, de se faire tenir la porte, de se faire embrasser le dessus de la main lors d'un rencontre. Dans son monde, il n'y avait que politesse et sourire, beaucoup de gentillesse lors de ses rencontres avec d'autres hommes. Elle fut heureuse de constater qu'on ne pensait pas tous nécessairement comme ses hommes d'affaires qu'elle avait rencontré, ces photographes, ces mannequins ; ils avaient toujours cet air gentil au visage, mais c'était tous des faux-culs. La demoiselle fut heureuse d'acquiescer à la demande du jeune homme en ce qui concernait ses pauses, parce qu'elle était en mesure de comprendre qu'il puisse avoir de la douleur : elle se sentait toujours comme cela lorsqu'elle posait trop longtemps devant les appareils photos, elle ressentait de la douleur dans les jambes et dans les chevilles. Aujourd'hui, ça allait bien.

▬ Tu sais, je suis d'une grande écoute et je ne te jugerai jamais. Tu peux toujours me raconter si tu as envie, pourquoi est-ce que tu souffres autant ? demanda-t'elle, parce que sa curiosité l'avait emporté - encore.

Elle commença à avancer doucement en suivant le rythme qu'avait adopté l'adolescent, elle n'avait pas envie de le brusquer et si elle suivait son tempo, ils pourraient très bien prendre moins de pauses. Elle avait tout le reste de la journée devant elle de toute manière et elle n'était pas du type à s'en faire pour un rien. L'adolescente eu un sourire en regardant le jeune homme, elle avait été très indiscrète en rapport à sa question, mais elle ne le forçait pas à lui répondre ; elle ne le faisait jamais.

▬ Je ne t'obliges pas à me parler si tu n'en a pas envie. dit-elle calmement.

© Gasmask
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 94 Messages : 184
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Lun 22 Déc 2014, 17:48






Cédrik & Eva
It's really time to eat


Il voit que la demoiselle se lève avec grâce et fluidité. Il ne pouvait s'empêcher d'être impressionné quand il voyait une personne se déplacer comme ça. Peut-être parce que lui ne le pourra plus jamais? Il ne savait pas, mais une chose était sûre, il se sentait chanceux de pouvoir encore marcher sans rien. C'est sûr qu'à un moment, il souffrait le martyr, mais au moins, il avait ses deux jambes. Cédrik tient Teddy contre lui et le serre. Eva l'a mis en confiance. Elle est tellement gentille jusqu'à maintenant. « Tu sais, je suis d'une grande écoute et je ne te jugerai jamais. Tu peux toujours me raconter si tu as envie, pourquoi est-ce que tu souffres autant ? » Sa question très indiscrète lui fait baisser sa tête pour cacher son visage hanté par la douleur du passé.

Elle avançait au rythme du jeune adolescent et c'était tant mieux. Il ne se sentait pas capable d'aller plus vite. Sa hanche craquait à chaque pas qu'il faisait et il grimaçait sa douleur. Devait-il lui parler de ça? Était-ce réellement une bonne idée de ressasser un passé douloureux? Non, ça n'en était pas une, mais il pouvait quand même le lui dire. Bon, il vient tout juste de la rencontrer, mais elle a la même curiosité que le violet. Il ne peut pas lui en vouloir de savoir pourquoi il a autant mal. « Je ne t'obliges pas à me parler si tu n'en as pas envie. » Il serra son ourson en peluche contre lui et failli lui chuchoter à l'oreille. Mais à quoi bon? « Je sais. C'est pour ça que je vais te le dire. »

Son ton enfantin était toujours là, mais son regard reflétait son vécu difficile. Il allait tout lui dire. Peut-être que ça lui ferait du bien. Même si elle est encore une inconnue pour lui. Après tout, quand il l'a raconté à Nathan, celui-ci était encore un inconnu pour Cédrik et ça lui avait fait du bien d'en parler. « À mes sept ans, un homme m'a enlevé. J'ai été privé de liberté pendant cinq longues années. Tout ce temps passé au milieu de nul part dans cette maison horrible, j'étais enchaîné dans une chambre. » Il fit une pause, non seulement dans ses paroles, mais dans sa marche. Il alla s'asseoir sur un banc qui se trouvait là. Il reprit son souffle. « Il m'a tiré dessus avec sa carabine. D'abord, dans la cuisse dès mon arrivé. Plus tard, alors que j'essayais de m'enfuir, il a tiré dans ma hanche, déformant mon os. Il m'a cassé le bras, tordu le poignet de l'autre main, privé de nourriture pendant longtemps. Mon bras s'est mal ressoudé, je ne pouvais plus le bouger. » Des larmes commencent à envahir le visage de Cédrik. « J'ai guéri avec des balles de fusil dans mon corps et après ma libération, les médecins n'ont pas voulu les enlever pour éviter que ça empire. C'est pour ça que j'ai autant mal quand je marche trop longtemps. » Il essayait de reprendre son calme. Il ne pensait pas que ça serrait toujours aussi poignant de le revivre dans sa tête. Quoique quand l'on vit un traumatisme, c'est dur de l'oublier.

« J'ai vécu l'enfer... » Et voilà. Les sanglots se multiplient et il enfouit son visage contre Teddy. Des tremblements l'assaillent. « Désolé... Je ne... pensais pas réagir de la sorte... » Bien évidemment, il aurais voulu que ça ne lui fasse plus mal de repenser à cette séquestration. Cependant, la vie ne fonctionnait pas ainsi. Il ne sait pas pourquoi il lui a tout dit - ou en partie. Peut-être est-elle comme Nathan? Elle inspire confiance dès la première rencontre. Calmant ses larmes, Cédrik se relève et inspire un bon coup. Il reprend sa marche en ignorant les regards des autres.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING




Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 




avatar
Invité
Invité
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Ven 02 Jan 2015, 18:18

Miam time, copain
feat. Cédrik Vermeil Müller
Purée, vu la grosseur de la pizza que tu as commandé, vous auriez pu être deux mille à manger autour et il en aurait encore resté pour les affiliés Rufus, le farceur

Tu ne pouvais pas te sentir plus mal qu'à ce moment-là, il se sentait obligé de discuter avec toi de choses qui n'avaient pas l'air amusantes - tu le sentais au regard lourd de sous-entendus qu'il avait posé sur toi au moment de te dire qu'il allait t'en parler. Non seulement, tu n'ajoutas rien, mais tu laissas le silence s'installer entre vous deux alors que vous marchiez doucement sans destination préalablement choisie. Il serrait toujours son ourson en peluche contre sa poitrine, il se cacha même le visage derrière ce dernier avant d'ouvrir la bouche et de commencer son récit. Son récit était largement plus douloureux que le regard qu'il posait sur toi, tu écoutais ses paroles en imaginant comment cela avait dû être souffrant pour un enfant de vivre toutes ces atrocités. Il laissa une phrase en suspens avant de s'enfoncer encore un peu plus dans le silence, l'adolescent changea de cap et décida d'aller s'asseoir à quelques mètres d'où vous étiez. Tu n'essayas pas d'imaginer ce qui avait bien pu se passer dans cette maison des horreurs dont il t'avais fait part.

Comment est-ce qu'on peut vouloir du mal à ce point-là ? Tu n'arrivais simplement pas à te rentrer dans la tête qu'on puisse volontairement séquestrer un enfant et lui causer autant de douleur ; qu'elles soient physiques ou psychologiques. L'adolescente douce que tu étais continua de le suivre, jusqu'à ce qu'il s'assoit sur un banc - probablement afin de soulager sa douleur qui t'étais encore inconnue. Ses yeux brillaient de mille feux, tu sentais d'avance les larmes qui ne tarderaient pas à s'écouler de ses magnifiques pupilles violettes - cette idée à elle seule te serra le coeur comme s'il avait plus d'importance à tes yeux que n'importe quoi. « Tu ne le connais qu'à peine. » Il avait raison, tu t'attachais beaucoup trop rapidement aux gens ; pour toi, personne n'est coupable jusqu'à preuve du contraire.

En laissant tomber le poids de ton corps sur le banc, tu t'approchas un peu plus de lui - quand même pas trop près afin d'éviter qu'il ne soit effrayé par ton geste. Il te regardait, ses yeux brillaient encore plus - il te parlait encore, mais les mots douloureux passaient dans ton esprit alors que son visage était marquant, tu l'aurais en tête durant les prochains jours. Tu rêverais de cet adolescent qui te supplierait de le sauver alors que tu ne pourrais rien y faire. Il s'était fait massacré. Personne ne l'avait aidé. Tu te mordis la lèvre avec férocité en espérant réussir à chasser ton propre chagrin pour rassurer celui qui venait de s'effondrer devant tes yeux.

« Touche-le, prends-le dans tes bras, rassure-le. » Cette voix dans ta tête était trop souvent la voix de la raison. Tu approchas doucement ta main de son épaule qui était la plus éloignée de toi, de sorte à ce que ton bras passait derrière sa nuque pour l'attraper. En accotant ta tête contre la tienne, tu le berças doucement au creux de tes bras - tu te voulais aussi réconfortante que tu pouvais l'être. Il méritait qu'on le berce, qu'on le câline, qu'on lui donne un peu d'amour après ce qu'il avait vécu. Automatiquement, tu remis ta vie en question - à quel point elle aurait pu compliquer si Théodora n'avait pas été là pour te prendre avec elle. Ses parents à ce gamin, comment est-ce qu'ils avaient réagi ? Est-ce qu'il se souvenait d'eux ? Serait-il en mesure de retrouver ces deux personnes qui l'ont - probablement - aimé. Tu te posais beaucoup trop de questions Eva, mais tu l'entendis tout de même s'excuser à voix basse - tu le serras davantage entre tes deux bras minces.

▬ Ne t'excuses pas, tu es fort. Si j'aurais vécu les mêmes choses que toi, je me roulerais en petite boule dans le premier asile psychiatrique que j'aurais croisé. Nous vivons tous des choses dures et traumatisantes, mais ce que tu as vécu ne se compare à rien. Ne t'excuses surtout pas d'être triste à cette pensée, je crois que je n'aurais jamais eu le courage de raconter mon histoire si elle aurait été moitié moins horrible que la tienne.

« Tu crois que tu le rassures ? » Tu sifflas entre tes dents en espérant faire taire la voix de ton ami, parce qu'aussi aidant soit-il, il ne t'était pas tellement pratique à cet instant. Il sortit de la poche centrale de ton kangourou puis grimpa sur les cuisses du jeune homme. Tu l'observas tandis qu'il s'accrochait aux vêtements de ce dernier pour se rendre jusqu'à son épaule, il enfouit la tête dans le cou du garçon - il tentait de lui faire une caresse à la manière mammifère de petite taille.

© Gasmask
Staffienne

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
F. "Némésis" Macintosh
Staffienne
Coeurs : 94 Messages : 184
Couleurs : #B4045F
#660066 [Mimoza]
J'ai traversé le portail depuis le : 24/11/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Frédérique MacIntsoh aka Némésis. Actuellement je suis : mariée, non-amoureuse et bisexuelle. Il paraît que je ressemble à : Annie Mei de DCTB et Ashley Benson irl et à ce propos, j'aimerais remercier : Méli d'amouuur!
Re: it's really time to eat ♡ pv cedrik | Sam 03 Jan 2015, 02:14






Cédrik & Eva
It's really time to eat


Les souvenirs de son passé étaient trop lourds pour lui. Le fait de les énoncer à haute voix n'aidait en rien à lui faire oublier ces douloureuses années passées sous le joug de cet homme infernal. Pourtant, d'avoir dit ces choses lui enlevait un poids de sur ses frêles épaules. Les larmes qui coulaient sur ses joues l’allégeait en un sens que lui-même ne comprenait pas vraiment. Il s'était levé pour finalement continuer son chemin, mais il réalisa bien vite qu'il n'était pas capable de faire semblant. Alors il était vite revenu s'asseoir sur ce banc où Eva avait pris place près de lui. Un moment, il crut avoir réussi à calmer ses sanglots, mais ceux-ci s'intensifièrent après les paroles de la demoiselle. « Ne t'excuses pas, tu es fort. Si j'aurais vécu les mêmes choses que toi, je me roulerais en petite boule dans le premier asile psychiatrique que j'aurais croisé. Nous vivons tous des choses dures et traumatisantes, mais ce que tu as vécu ne se compare à rien. Ne t'excuses surtout pas d'être triste à cette pensée, je crois que je n'aurais jamais eu le courage de raconter mon histoire si elle aurait été moitié moins horrible que la tienne. »

Il sait que ces paroles lui sont dites pour lui remonter le moral, mais il ne peut s'empêcher de pleurer. S'il n'avait pas eu Nathan pour l'épauler, il n'aurait pas surmonté ça. Son meilleur ami avait été une bénédiction tombée du ciel pile au bon moment. Cédrik aurait pu sombrer bien profond dans les ténèbres, mais son ami le soutenait. Il lui montrait tout ce qu'il devait savoir sur la vie. Le violet ne le remercierait jamais assez. Mais voilà que maintenant, cette Eva tentait de l'aider, elle aussi. Alors que l'adolescent regarde le sol, calme et serrant Teddy dans ses bras avec un bras de la demoiselle autour de ses épaules et sa tête contre la sienne, elle le berce doucement. Il se sent rassuré, comme si rien ne pouvait plus l'atteindre en ce moment.

L'affilié d'Eva est allé sur ses cuises pour ensuite grimper sur son chandail. Il s'est mit sur son épaule, enfouissant sa petit tête au creux de son cou. À travers ses larmes, Cédrik sourit et sa main va caresser le petit corps du lamias. Ça le rendait moins triste d'avoir de l'affection. Chose dont il n'a pas pu profiter bien longtemps. Il n'a toujours vécu que dans la douleur. Elle fait partie de sa vie depuis ses sept ans. Il ne connaît plus l'amour parental ni d'avoir des amis. D'accord, il y a maintenant Nathan, mais il aurait pu ne pas être là, ne pas l'avoir suivi dans cette forêt où il est devenu vampire. Il aurait pu rester chez lui et ne rien faire. C'est le seul ami qu'il n'a jamais eu. Et le violet était content de l'avoir dans sa vie.

« Merci, Eva. » Ce sont les seules paroles que l'adolescent trouve à dire, car il ne sait pas ce qu'il aurait dû dire. « On ne choisit pas son destin, malheureusement. Je suis sûr que si tu avais vécu la une histoire moitié moins horrible, tu t'en serais sortie avec la bonne personne. » Il le pensait. Elle es tellement gentille. Pour sa part, Cédrik est gentil. Il faut juste qu'il apprenne à ne pas avoir peur de tout le monde.


« Pour voir la vie en rose, tu devras passer par ses épines. - Rhumantik »



(C) MISS AMAZING



Merci Tia! ♥

Ligues et fans club:
 
 
it's really time to eat ♡ pv cedrik
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [SOFT] REAL TIME TRAFFIC : Avertisseur de radars en temps réel [Gratuit]
» Les access prime-time
» Fin de Discovery Real Time en 2010 ?
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» Coup de coeur horloger ou choix raisonné : Lange Time Zone, Journe Chrono Souverain, IWC Perpetual Calendar ou Réserve Auto Noire ?

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: