Partagez | 
 

 Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar
Invité
Invité
Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres] | Mar 18 Nov 2014, 22:21

Dak leva les yeux de sa planche de travail et regarda l'horloge : onze heure du matin. Bientôt l'heure de se faire à manger. Le jeune homme se leva et se dirigea vers le coin "vie" de son appartement : cuisine équipée et gigantesque frigo, un petit espace pour manger avec 2 tabourets - des fois qu'il aurait invité quelqu'un, ça pouvait arriver - et un lit à tout juste 1m50 de là. Le reste de l'appartement - de taille plus que correct, un peu plus de 40 m² - était un véritable atelier : un bureau, une partie d'assemblage mécanique, une autre pour l'électronique, et près des fenêtres, la partie "essai", avec divers instruments de mesure. A peine avait-il ouvert le frigo qu'un élément important lui revint en mémoire, qui expliquait la vision de désolation et de vide qu'il avait sous les yeux : cela faisait près de deux mois qu'il n'était pas sorti pour faire de courses, et il avait fini par manger la moindre miette de nourriture comestible que l'on pouvait trouver dans l'appartement. Et évidemment, il avait été tellement absorbé par son travail qu'il n'avait rien remarqué.
Le sourire du mage, qui avait failli disparaître, s'agrandit. Et bien, s'il n'avait plus rien à manger, cela serait une très bonne occasion pour sortir faire quelques courses. Et au passage, commencer à reprendre de bonnes habitudes, comme s'exposer un peu plus à la lumière du soleil. Parce qu'il fallait bien avoué que dans l'état actuel des choses, on aurait facilement pu le confondre avec un vampire - enfin, ceux des fictions, parce que ceux de l'île étaient plutôt différents. Enfilant sa casquette, son écharpe et une petite sacoche - ba ouais, faut bien des sous -, Zelton sortit de chez lui, direction le marché -ah, et un cabas, faut pas oublier, sinon ça sert à rien.

Vu qu'on était en fin de matinée, il n'y avait pas tant de monde que cela, la plupart rentrant chez eux pour le repas de midi. La populace restait toutefois suffisamment conséquente pour compliquer la circulation pour qui n'était pas habitué, et Dak dut faire appel à toute sa concentration pour ne pas bousculer chaque passant qu'il croisait. Il parvint néanmoins à arriver près de l'étal d'un boucher sans problème. La discussion s'engagea en même temps que les achats, tant avec le boucher qu'avec ses autres clients, certains croyant qu'il devait être relativement nouveau, vu qu'ils ne l'avaient jamais vu. Guère surprenant, vous me direz, vu le temps qu'il passe chez lui à travailler sans la moindre interaction sociale. Pour toute réponse, le scientifique conserva un sourire qui se voulait rassurant, expliquant qu'il avait gardé la mauvaise habitude de rester cloîtrer chez lui, de quand il était sur Terre. A son étonnement, les gens se montraient assez compréhensifs à ce propos, et il lui fallut quelques instants pour se rappeler que tout comme lui, certains étaient nés sur Terre avec des pouvoirs et avaient parfois dû s'isoler de la même façon.
Après les viandes, les légumes.  Les marchands étaient installés un petit peu plus loin, et le choix était tellement varié que le jeune homme ne savait pas vraiment par quoi commencer. Tournant la tête de droite  à gauche et inversement afin d'observer ce que chacun avait à vendre, il ne vit que trop tard un autre passant, qui apparemment ne devait pas faire attention non plus, et les deux se percutèrent. Dak, surpris, laissa tomber son cabas, dont le contenu commençait à s'échapper.

-Hé me...! Excusez-moi, je ne vous avais pas vu, commença-t-il, à l'adresse de celui qu'il venait de bousculer.

Commençant à ramasser ses affaires, il jeta un œil au jeune homme qui lui faisait face, vérifiant qu'il n'avait pas occasionné trop de dégâts de son côté.




avatar
Invité
Invité
Re: Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres] | Jeu 20 Nov 2014, 20:53

❝ Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! ❞
ft. Dak B. Zelton ♦ Pineapple, pineapple, pineapple, nomnomnomnom
En tant que non futur nutritionniste, ce fut avec les bases sur les aliments riches en fer, magnésium, calcium, vitamines et tout autres éléments chimiques bons pour la santé de l'individu qu'il avait pris la direction du marché. Pensant fortement à sa petite soeur Kaori, restée à leur village elfique, il se demanda un instant la façon dont elle comptait se nourrir en l'absence de son frère. Question assez récurrente du fait qu'il quittait régulièrement son village pour aller étudier la médecine Sanctuarienne et Terrien au Castle of Heart, enchaînant par la même occasion, des stages. Heureusement pour lui, il avait un jour de congé où il profita ainsi de son temps libre pour concocter de nouvelles potions à base d'herbes et de fleurs qu'il pourrait éventuellement trouver au marché car la forêt, riches en plantes, se trouvait bien loin. Cela dit, il en profita également pour faire quelques courses et de remplir ses sacs de produits frais afin de manger plein de bonnes choses et de mettre en oeuvre ses qualité de cuisinier. Du moins, en compagnie du livre de recette que sa chère soeur lui avait offert il y a peu de temps.

S'étant levé à neuf heures, il prit tout ce temps pour se lever et quitta son appartement aux alentours de dix heures afin de se laisser une marge de temps pour trouver ce dont il avait besoin. Voulant se faire une petite folie, il avait décidé de faire ses fameuses patates surprises. Comme l'indique son nom, c'était un plat à base de pommes de terre sur lesquelles ils disposaient des lardons et du fromage. Pensant à ce qu'il allait manger dans peu de temps, il fit le tour du marché côté nourriture mais se dirigea finalement côté herbes et plantes médicinales. Il aurait pu entrer dans une carrière de biologiste ou de botaniste, mais finalement il avait décidé de ce tourner vers la médecine car il avait cette ambition de sauver les gens. Les Dieux n'avaient pas tous les pouvoirs du monde, ils n'étaient pas le "Dieu" suprême dont les religions monothéistes faisaient l'éloge. Ils laissaient donc les hommes se débrouiller seuls afin de leur laisser une certaine autonomie. Sinon, les hommes n'auraient même pas la volonté de ses développer si on leur offrait tout. Et puis, les Dieux pouvaient tomber malades également, du moins l'elfe soutenait cette hypothèse. Ne souhaitant s'attarder sur des questions existentielles qui amèneraient à un débat sans fin, il se concentra sur les différentes formes de flacons qui s'offraient à lui dans la boutique où il venait d'entrer.
Après avoir longuement choisi, il ressortit avec deux trois fioles qu'il tenait dans un sac. Puis, il sortit enfin sa liste de courses et s'empressa d'aller faire ses achats. Après avoir trouvé les pommes de terre, il se souvint subitement qu'il avait oublié d'acheter quelques légumes au stand d'avant et fit alors volte-face pour y retourner.

C'est alors que sans s'y attendre, il percuta de plein fouet un passant tout aussi pressé que lui. Malheureusement pour lui, il lâcha son sac qui contenait les fioles qui se brisèrent au contact du sol. Titubant un peu avant de se rattraper, il s'approcha vivement de la personne qu'il a percuté et dans un élan d'inquiétude il s'exclama :

▬ Excusez moi monsieur, je ne vous avais pas vu non plus. Est-ce que tout va bien ?

Remarquant ainsi que des aliments de son cabas qui s'étaient retrouvés sur le sol. L'elfe se baissa afin de l'aider à ramasser ses achats. Enfin, il inspecta le sac qui contenait les fioles et les examina une par une afin de soupirer et d'aller les jeter à la poubelle. Jetant un dernier coup d'oeil sur le sol, il s'aperçut que son chapeau avait roulé jusque près d'un cageot de pommes. Niji s'abaissa pour le ramasser et l’épousseta un peu avant de le tendre à son propriétaire.

▬ Tenez, il me semble qu'il vous appartient.

Alors qu'il allait reprendre ses affaires, il prit sur le fait un gamin qui venait de prendre le portefeuille de l'homme qu'il venait de se prendre en pleine face. Ce dernier venait tout juste de le remarquer que Niji s'écria :

▬ HE TOI REVIENS !
Lâchant ses affaires sur le sol, il se mit à sprinter jusqu'au garçon qu'il rattrapa en moins de dix secondes, vitesse accrue oblige. Reprenant ainsi le porte feuille, il jeta un coup d'oeil au garçon et décida de lui donner l'équivalent d'un bon repas en drachmes. Enfin, il tourna la tête afin de retrouver l'homme au béret afin de lui rendre ce qui lui appartenait.

code ©great thief for Dudu ♥




avatar
Invité
Invité
Re: Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres] | Jeu 27 Nov 2014, 16:12

C’est beau l’espoir, mais vis-à-vis des achats du jeune homme, Dak s’aperçut avec dépit qu’il n’y en avait plus aucun, comme le contenu des fioles commençait à se répandre sur le sol.

-Pas la peine de vous excuser, fit le scientifique, en réponse aux excuses de l’autre. Au contraire, c’est moi qui vous dois des excuses, vos fioles sont en miettes.

En revanche, ses propres biens étaient majoritairement intacts, et les deux hommes commencèrent à ramasser le tout, Dak priant pour que des passants insouciants marchent sur les aliments tout juste achetés. Mais mise à part une part de viande mal emballée qui avait roulée au sol, devenue de fait sanitairement incuisinable (oui, je sais, je viens de faire 2 anglicismes d’affilée, mais Dak est Gallois, donc il a le droit). Vérifiant qu’il avait tout récupéré, Zelton se rendit alors compte que sa casquette avait disparu. Regardant autour de lui, il la vit, dans les mains de l’elfe, alors qu’il se dirigeait vers lui.

-Ah, merci beaucoup, lâcha-t-il après avoir remis son couvre-chef en place. Si il y a quelque chose que je peux faire po…

Dak s’interrompit, tandis qu’il venait de sentir quelque chose l’effleurer. Pris d’un doute, il fouilla ses poches d’une main tandis qu’il regardait les alentours en activant son pouvoir d’empathie. Les trois conjugués concordèrent : son portefeuille manquait, une émotion de peur, mélangée à de la satisfaction et une volonté de quitter les lieux rapidement, et un garçon qui s’éloignait de là en courant à vive allure.
Le mage cherchait dans ses poches l’une des piles qu’il gardait souvent sur lui, afin d’utiliser son contrôle de l’électricité et lâcher une petite décharge sur le fuyard, juste de quoi le paralyser, mais il n’en eut pas l’occasion : le jeune homme à ses côtés filait déjà, à une vitesse presque surhumaine, et rattrapa le voleur en quelques instants. Borson nota qu’il lui avait quand même laissé quelques drachmes, et son sourire s’intensifia : qui qu’il soit, ce type était de toute évidence quelqu’un de plutôt gentil et généreux, et ça faisait plaisir de voir de telles personnes pour une première sortie depuis longtemps. Il était de retour quelques instants plus tard, tendant le portefeuille à Dak.


-Merci bien. On dirait que je vous en dois une. Si ça ne vous dérange pas, attendez là deux minutes, demanda le mage, le sourire aux lèvres.

Gardant un œil sur celui qui venait de l’aider, il acheta rapidement les légumes dont il avait besoin, puis revint vers l’autre.

-Bon, voilà qui est fait. Maintenant, voilà ce que je vous propose : d’abord, je vous paye pour les fioles cassées par ma faute – ou tout simplement, je vous en rachète. Et ensuite, vu que l’heure du midi approche, et que sans vous c’est pas dit que j’aurai récupéré toutes mes affaires, je vous offre le repas. Ca tombe bien, j’ai cru entendre un peu plus tôt qu’il y a de très bons restaurants à 2 pas d’ici. Qu’est-ce que vous en dites ?

Le scientifique affichait un large sourire, ce qui, sur son teint blafard, lui donnait des airs assez étrange. Il est facile de rencontrer quelqu’un de sympathique, mais il l’est plus d’en voir qui vous aide sans rien demander, d’autant plus quand vous cassez certains de leurs biens par mégarde. Aussi, bien qu’une telle invitation pourrait sembler bizarre, de la part de quelqu’un qu’il venait de rencontrer, Dak ne voulait pas rater cette occasion parfaite de se resocialiser un petit peu.




Contenu sponsorisé
Re: Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres] |

 
Quand le besoin de s'alimenter est trop grand ! [Niji, et peut-être d'autres]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bonnet trop grand
» Trop grand ce casque !
» Raccourcir un nez trop grand
» tapis de découpe trop grand (résolu)
» Besoin de conseils pour partir avec un enfant de 2 ans

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: