Partagez | 
 

 Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Dim 19 Oct 2014, 11:15


 

 

 
« Salut ! Je m'incruste chez toi 8D»

 

   Le matin, une chose que peu de personne aime dans la vie. Pourtant la demoiselle s’étire tranquillement pour se donner le courage d’affronter. Sortant de son grand lit pour aller de l’autre côté de sa caravane assez luxueuse, la demoiselle traverse la cuisine et le salon rapidement. Arrivant dans sa douche pour se passer un petit coup d’eau histoire de se sentir bien fraiche.  Entourant ses cheveux et son corps de serviette, la femme se rend vers le coin cuisine pour manger un petit truc. Bien qu’une envie se fait ressentir légèrement en elle... Regardant l’heure, ce n’est pas vraiment l’heure ou le cirque ce réveil.  Elle s’assoit sur son canapé en regardant la télé, histoire de faire passer après c’être remit en nuisette.

Mais l’envie est une chose incontrôlable quand même, la demoiselle roule dans son canapé, puis décide enfin de sortir de sa maison à roues pour aller dehors.  Regardant la rosée qui tombe des feuilles, la femme avance tranquillement pour voir s’il y a un peu de peuple debout. Bien sûr, il n’y personne qui est debout à 8h du mat !  Mais hélas, l’ennuie arrive, et l’envie se fait trop ressentir. Bon au début elle est partie pour aller voir son père ou sa sœur pour manger. Mais hélas, elle ne veut pas les réveiller…  

Puis elle se stop devant une maison à roues, une d’où elle est jamais allé… Comment c’est dedans ? Mystère sur le coup, la femme approche doucement et regarde par la fenêtre qui semble ouverte. S’introduisant doucement dans  cet habitat, c’est sûr que c’est mal ranger quand même. Regardant quand même le petit monceau de bordel, la femme fouille un peu car ouais, la vie privée chez June ça existe pas faut croire.  Ouvrant la porte du frigo pour regarder… ça va il mange bien au moins, serait la meilleure qu’il fasse la diète pou rien ! Puis il n’est pas gros quoi ! Fouillant dans la salle de bain, la demoiselle regarde avec quoi il se lave quand même… Puis le linge sale, soulevant au pif un tissu, et là c’est le choc… La femme tient un caleçon blanc avec des drôles de motif, ce sont des têtes de panthère toute mignonne ?  Han trop chou. La demoiselle regarde les étoiles dans les yeux le sous-vêtement de l’homme qui vit ici.  Après la femme admire la panoplie de produits, du gel douche, du parfum ? La demoiselle le saisit pour le sentir mais il glisse des mains, car sur le coup elle ne la pensé pas si lourde. L’odeur devenait de plus en plus forte sur le coup… Voyant le liquide couler dans le panier, la femme panique et ferme la bouteille, remet tout et ferme la porte en sortant… Rien vu ni connu.

Puis enfin, la femme se dirige là où se trouve sûrement l’homme en question. Un petit sourire aux lèvres, la femme ouvre la porte et voit une masse de couverture dans le lit. Approchant bien, puis se décidant avant tout de regarder un peu la chambre à coucher. Ouvrant sans vergogne les tiroirs avec beaucoup de curiosité. Puis trouve une boite très intéressante sur le coup, regardant dans tout les sens, la femme l’ouvre et voit ce que c’est. Le petit coquin ~ Petit pouffement de rire, la femme prend un des petits sachets, et en prend dans sa poche en se disant qu’on sait jamais ! Puis en ouvre une et la met sr la main du roux endormit pour le moment.

« Amoumou deboooout, je suis laaaa ~ »

Approchant la bouche de sa nuque doucement en lui soufflant dans l’oreille histoire de lui faire vraiment peur quand même. Le pauvre jeune homme qui n’a véritablement rien demander, se retrouve avec Slender-girl dans son lit, c’est vraiment étrange comme situation ~



 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Dim 19 Oct 2014, 17:56


 

 


  Salut ! Je m'incruste chez toi 8D
 Feat June


Tu te retournes dans ton sommeil. Tu as l'étrange impression que quelque chose ne tourne pas rond, mais tu ne sais ni quoi, ni pourquoi, ni comment c'est possible. Tu rêves, et le monde onirique est capricieux. Les images sont embrouillées dans ta tête, mais tu peux reconnaître certains évènements de la veille. Tu as travaillé dur (ça t'arrive parfois), répétant sans cesse un numéro assez difficile. C'est que si tu parviens à la maîtriser, tu battras un record mondial, ce n'est pas rien. Tu es ambitieux, et tu as envie d'en mettre plein la vue, que les gens t'acclament, qu'ils t'admirent alors même qu'ils devraient avoir peur de toi. Seulement, après un dur labeur, tu aimes bien sortir en ville, pour boire un coup par exemple. Ce que tu as fait hier soir, bien sûr. Mais résultat des courses, tu t'es couché tard et absolument éreinté. C'est pourquoi tu es plongé dans un sommeil comateux, et n'as pas du tout envie d'en sortir.

Tu rêves que tu es en pleine représentation, que les femmes t'acclament, telles des groupies en furie, alors que tu arrives sur la scène. Dans ton songe, tu accomplies avec brio ton numéro. La foule t'offre une ovation du tonnerre. Tu te réceptionnes avec souplesse sur le sol et t'incline gracieusement, tes muscles roulant sous ton costume moulant. Les cris de la foule forment une ode si agréable tes oreilles… tu reçois des roses, de toutes les couleurs, ce qui est assez curieux, mais après tout, dans un rêve, tout est permis. Tu te retrouves à survoler la foule, une rose rouge à la main, tu déposes un baiser dessus avant de la lâcher. Les spectateurs se battent pour tenter de l'attraper mais elle disparaît au dernier moment. Et toi tu retournes à ta position d'origine, victorieux. C'est alors que la Madame Loyale apparaît juste derrière toi, presque nue, ce qui n'est vraiment pas normal, et te murmure à l'oreille :

∞ Amoumou deboooout, je suis laaaa ~

Tu sens alors sa main sur la tienne, ce qui ne te plait pas, mais alors pas du tout. Et qu'est-ce qu'elle fout là d'abord ? C'est trop tôt pour mettre fin à ton spectacle ! Et puis… tu es déjà debout, alors pourq…. Soudain la scène s'étiole, s'efface progressivement, prenant un blanc immaculé, puis tout devient noir. Tu prends une grande inspiration. Tu sens un autre souffle que le tien. Tu ouvres un œil vitreux, puis un deuxième. On te souffle dans l'oreille et tu manques avoir une crise cardiaque, ce qui, vu ton jeune âge, est un exploit. June est là, dans ton lit, et te regardes. Tu recules précipitamment, blanc comme un linge, en poussant un "AAAAHHHHHH !!!" sonore, manques de tomber à la renverse en arrivant au bout de ton sommier, et attrapes la couverture avant de te lever pour cacher ta nudité. Ce qui n'est qu'à moitié utile car ta peau d'écorce est apparue instinctivement, comme à chaque fois que tu as peur.

∞ J-j-June m-mais qu'est-ce que… qu'est-ce que tu fous dans ma chambre ? Dans mon lit ? Co-comment t'es entrée ? Ça va pas la tête, non ?! Tu m'as foutu la frousse !

Elle t'a foutu les jetons cette Madame Loyale. Il faut dire que tu as de quoi avoir peur… c'est une vampire, de sang-pur. Et tu les as en horreur. Puis tu réalises comment elle t'a appelé.

∞ Et… et c-c'est quoi ce surnom débile à la con ?! Nan mais franchement…

C'est alors que tu remarques ton tiroir ouvert, ta boîte sortie, et le sachet ouvert, avec son contenu tombé sur le matelas. Tu clignes des yeux, surpris, puis fronce les sourcils. Tu ne te souviens pas… Un tic nerveux agite ta lèvre supérieure, ce qui donne un spectacle assez intéressant avec ta peau d'écorce.

∞ Je rêve ou t'as fouillé dans… (tu te précipites vers ta commode, faisant fi de la proximité avec la cinglée, pour remettre en ordre tes affaires) Nan mais t'es malade ma parole ! On fouille pas dans les affaires des mecs comme ça !

Tu prends un peu tes distances, fixant June avec appréhension. Cette fille est… tarée… Pourquoi faut-il qu'elle jette son dévolu sur toi à chaque fois ? La seule femme de ton entourage que tu fuis ? Et pourquoi diable s'est-elle mit en tête d'explorer ta caravane dès le matin ? Réajustant le draps autour de tes hanches, tu croises les bras et tapotes du pied, tentant de reprendre contenance.

∞ Tu veux bien m'expliquer ce que tu fous dans ma caravane à… (tu jettes un coup d'œil à ton réveil) 8h du mat' ? (puis tu renifles une odeur familière) Et pourquoi diable ça sent mon parfum ?

Cette fille allait te rendre fou. Car c'est loin d'être la première fois qu'elle joue à ce petit jeu avec toi. C'est même dans ses habitudes, avec un peu tous les forains, mais tu as quand même l'impression d'être sa cible favorite.

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




avatar
Invité
Invité
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Dim 16 Nov 2014, 08:28


 

 

 
« Salut ! Je m'incruste chez toi 8D»

 

   Un jouet favori, un amusement constant, c’est sûr que le roux est une personne que June adore ! Du fait, surtout qu’il l’a fuit tout le temps June ne comprend pas trop pourquoi cette fuite constante, bien que c’est vrai qu’elle est un peu bizarre parfois…  Mais bon, voir un homme beaucoup plus grand qu’elle fuir, c’est juste jouissif ! Pourtant ce n’est pas la petite bête qui va manger la grosse…Quoique… ?

La femme vu l’homme faire une magnifique marche arrière avec tellement d’élégance. Plié en deux la demoiselle, c’est encore plus drôle que d’habitude ! Se tenant le ventre comme une gamine qui a réussi sa petite blague ! C’est sûr que de toutes les personnes, Amel n’a guère envie de se retrouver dans le lit avec cette femme… Un petit sourire s’affiche sur son visage, bien qu’une idée germe peu à peu dans sa tête, June tu es vraiment machiavélique parfois.

Bon, l’homme cache sa nudité, pauvre petit qui se sent comme un agneau perdu devant le grand méchant loup. June penche un peu la tête en clignant des yeux, le membre du cirque n’est vraiment pas content ! Un autre petit sourire s’affiche sur le visage de la demoiselle. Puis d’un coup, le mister de ce lieu se lever pour aller ranger un peu le bazar de la femme. Ouais bon, c’est aussi une technique pour être loin de la Madame Loyal quand même, quelle cruauté !  

C’est vrai que certaine personne n’aiment pas qu’on fouille leurs affaires, pourtant Crim-crim et Lyvinou ne hurle jamais vraiment sur le fait qu’elle fouille dans leurs biens, bien que pourtant l’intimité c’est à revoir au cirque, car bon tous le monde fouillent tous le monde quand même, peut être qu’un jour, ils vont tous pouvoir vivre leurs vies intimes ! Bien que ce n’est vraiment pas gagné pour ce rêve impossible.

« Ça sent ton parfum, car on est dans ta caravane… ? »

Logique en soit quand même, mais c’est vrai quoi ! Chez Lyvinou ça pu le sucre et le fauve, chez Amel son parfum et le bois, c’est logique ! La petite demoiselle affiche une tête basse d’un coup. C’est alors qu’un petit jeu de rôle va avoir lieu, petite vilaine !

« ….Tu te souviens pas….de cette nuit….Tes mots si doux, ton air si gentil et compréhensible… C’était juste du pipeau ? Bon, tu sentais un peu fort l’alcool, mais tu semblais si…gentil. Je n’étais pas très bien hier, alors tu m’as approché, et tu étais si délicat, tu avais les bon mots… Et tu as commencé à être de plus en plus proche… Pour une fois, nous avons pu être si proche l’un de l’autre… Mais…tu ne t’en souviens pas… ? Je n’étais qu’un jouet….pour toi ? Moi qui croyais…que tu étais une personne agréable… »

La petite larme à l’œil quand même là. Nous allons offrir l’oscar de la meilleure actrice à Madame Yield ici présente.  Non mais vraiment, cette femme est vraiment une gamine ? Non, juste une fille qui s’ennuie trop ! Un petit sourire triste…

« J’aurais du m’en douter de toute façon… Tu es si cruel…. »

Un petit reniflement, non mais vraiment June, tu ne va pas un peu trop loin là ? Faut croire que non. Tournant son regarde presque larmoyant vers le roux qui semble ne pas l’aimer, bon ça ce n’est pas étonnant c’est son joujou préférer de fuite.

« Mais suis pas contre recommencer ! »

Tirant sur le drap d’Amoumou, histoire de rire un peu pour voir sa réaction, la femme essaie de le mettre surtout à poil pour son rinçage d’œil quotidien ! Puis bon autant s’amuser encore plus que d’habitude !




 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Dim 16 Nov 2014, 12:16





Salut ! Je m'incruste chez toi 8D
Feat June



Le truc avec June, c'est qu'elle a le chic de débarquer toujours au mauvais moment. Enfin, vu que sa nature t'indispose, c'est toujours le mauvais moment pour toi, mais passons. S'il n'y avait que ça. Mais en plus, la connaissant, tu sais très bien qu'elle en profite, la saleté. Elle ne sait pas pourquoi tu l'évites, mais elle en profite un maximum. Tu détestes le jeu du chat et de la souris quand tu te trouves être la souris. Parce que tu l'as été il y a longtemps et que tu n'en as pas gardé des bons souvenirs, c'est le moins qu'on puisse dire. Tu soupires. Le pire dans cette histoire, c'est que tu n'arrives pas à la détester. Ç'aurait été tellement plus facile... Tu grimaces devant son fou rire. Ce n'est pas agréable d'être l'objet d'un tel amusement... Tu ne vois pas ce qu'il y a de drôle, franchement.

∞ Ça sent ton parfum, car on est dans ta caravane… ?
∞ Haha, non sans dec', j'avais pas remarqué ! Ça sent plus que d'habitude, c'est ça que je veux dire, enfin passons... Au lieu de te vautrer de rire dans mon lit, tu pourrais pas sortir ? S'il te plaît ? Ajoutes-tu en détachant distinctement chaque syllabe.

Ça t'écorches les lèvres de lui demander comme ça, mais s'il faut passer par la politesse pour te débarrasser d'elle, ainsi soit-il. Mais non. Au lieu de ça, tu vois une lueur inquiétante dans son regard. Allons bon, que prépare-t-elle encore ? Connaissant son esprit tortueux, tu ne présages rien de bon. Elle baisse la tête soudainement, l'air attristé. Pardon ? Mais qu'est-ce qui lui prend là ? Elle commences à parler, d'un ton peiné, les larmes aux yeux. Tu écarquilles les yeux, tu te dandines un pied sur l'autre, puis tu fronces les sourcils. Rien à faire, l'information ne veut pas remonter jusqu'à ton cerveau. Tu clignes un demi-millions de fois des paupières quand tu saisis le sens de ses mots. Tu sens la panique te gagner. Ce n'est pas possible, tu n'aurais pas pu l'approcher, même ivre mort tu trouverais la force de t'éloigner d'elle.

∞ Hein ? QUOI ? Mais mais mais, qu'est-ce que tu racontes ? Mais n'importe quoi, mais... Toi et moi, jamais, pas possible, je peux pas, c'est...

Les battements de ton cœur te rendent presque sourd. Ta bouche est sèche alors que le doute s'insinue dans ton esprit. NON. Tu n'aurais jamais pus faire une chose pareil, quand bien même elle serait malheureuse, quand bien même tu serais complètement saoul. Des images traversent ton esprit. Tu grimaces de dégoût. Okay, tu ne sais pas à quoi elle joue, mais elle n'essaie pas de te faire culpabiliser là ? Tu n'as jamais été agréable, elle devrait le savoir. Et voilà qu'elle t'accuse d'être cruel. MAIS QUOI ?! Mais tu n'as absolument rien fait, pour une fois !

∞ Ecoute June, je ne sais pas de quoi tu parles, mais je t'assure que moi, je ne peux pas... je ne veux pas... rah putain, qu'est-ce que tu comprends pas, quand je te demande de me foutre la paix ?

Un observateur extérieur jugerait que, en effet, tu es très cruel avec elle. Enfin tu l'es avec d'autres personnes, mais pas avec le cirque. Tu la regardes comme si elle avait deux têtes. Recommencer ? Mais... tu ne sais plus quoi dire ni quoi faire, la situation te dépasses complètement.

∞ Mais de quoi tu parles, bordel ?! Je te dis qu'il s'est rien passé, il pourra jamais rien se passer... putain tu te fous de ma gueule ?!

Tu sens comme un courant d'air en dessous. Tu baisses les yeux et découvres le bas de ton corps dépourvu de sa protection textilienne. Tu fixes à nouveau June et roules des yeux. Tu serres et desserres les poings, ne sachant pas ce qui te retient de lui sauter dessus. Ah si, c'est une sang-pur. Tu tires sur le draps pour le ramener à nouveau sur toi. Tu sens que tu va perdre patience. Tu arrives tout de même à te calmer suffisamment pour faire disparaître ta peau d'écorce.

∞ June. Je sais pas à quoi tu joues, mais ce n'est pas drôle du tout.

Comme si ça allait changer quoi que ce soit. Tu soupires. Tu as besoin de te rafraîchir les idées. Puisqu'elle est à l'opposé de ta commode, tu y attrapes quelques affaires, en veillant à garder le draps sur toi, puis tu te tournes vers elle.

∞ Bon, je vais prendre ma douche. Et quand je sortirai, je ne veux plus te voir.

Tu entres ensuite dans ta salle de bain et verrouilles la porte -avec l'autre folle, on sait jamais. Et là, ton odeur de parfum manque de t'étouffer. Mais qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Pourquoi ça sentait aussi fo... Pris d'un énorme doute, tu fouilles partout à la recherche de ton flacon. Mais l'odeur provient du panier de linge sale. Ce qui est étrange, puisque tu ranges rarement ton parfum ici. Tu l'ouvres tout de même, et le spectacle qui t'attend manque de te couper les jambes. Le coin supérieur de ton œil gauche tressaute nerveusement.

∞ JUUUUUUUNE ! Hurles-tu en sortant de la salle de bain, le draps toujours autour de tes hanches. Qu'est-ce que t'as foutu avec mon parfum, sorcière ?!

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




avatar
Invité
Invité
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Sam 29 Nov 2014, 11:53


 

 

 
« Salut ! Je m'incruste chez toi 8D»

 

   Les gens lunatique, y en a plein le cirque, Amel et June sont de bonnes preuves. Pour la femme on le sait déjà, mais pour l’homme ? Eh bien, quand on vous dit de partir, on ne vous rappel pas ! La vampire aime bien le petit Amel, bien qu’il soit souvent de mauvaise humeur, tu m’étonne qu’il le soit pas après tout ce que tu lui fais…. La demoiselle aime bien rire et aussi s’occuper beaucoup quand même, n’aimant pas rester statique à rien faire quand même. Penchant la tête en regardant l’homme qui ne semble clairement pas d’humeur, bah comme d’hab. !

La vampire le regarde avec un sourire presque innocente, heureuse qu’il la rappelle, mais c’est sûrement pas pour se sauter dans les bras que celui-ci l’appel comme ça. Elle commence à lever les bras comme ce montré menaçante.

« Je suis une vilaiiiiiine sorcière !!! »

Ouais, aussi flippante que le gif de tia quoi… Non, en vrai c’est plus pour rire qu’autre chose, la demoiselle garde son petit sourire bien mignon en fixant Amel. Bon okay, un jour peut être sera-t-il de très bonne humeur, mais ce n’est pas vraiment gagné. Regardant dans la salle de bain, comme si elle n’est pas au courant.

« Bah faut croire que ton parfum à décidé de se suicider dans mes mains ! Je le comprends avec un caractère pareil… »

Et paf, c’est cadeau faut pas remercier, c’est presque trop gentil de ta part June. Bien que ce ne soit juste qu’une remarque pas bien méchante, mais vu que le roux réagit comme une femme qui a ses règles, c’est bien le moment de l’énerver encore plus !  Jouant avec ses cheveux, la demoiselle le regarde avec un petit sourire narquois.

« Bon plus qu’une chose à faire, je vais t’emmener dans ma douche ! Après tout faut être propre ! et je vais pouvoir m’habiller mieux qu’être en chemise de nuit ! »

Oui, c’est peut être la meilleure idée de tout les temps quand même. La femme ouvre la porte d’un coup sec et se mord les deux doigts, après tout peut être que le roux ne voudrait pas venir, donc faut aider ! Un filet de sang coule sur chaque doigt. Regardant sa petite blessure, la demoiselle envoi un long fil de sang serrer l’homme et un autre prendre les vêtements de celui-ci ! Au moins, c’est une technique pour ramener un mec chez soi. Le trainant en sautillant, la femme avance direction sa petite maison sur roue.

Ouvrant la porte de sa petite maisonnette, la demoiselle dépose Amel. Plus luxueuse comme caravane tu meurs, fière de l’afficher la femme lui montre la porte de la salle de bain. Toute content d’avoir de bon jet massant pour son petit dos !  Lui montrant sait-on jamais comment ça marche, c’est vrai que ce n’est pas comme-ci on parle a un homme adulte…

« Pour le produit, j’ai senteur tarte au fraise ! Madeleine ! Et aussi Melon ! Ou chocolat ! Prend ce que tu veux Amoumou ! »

En fait, June t’es sympas ? Ou y a un truc derrière ? Non, parce que là… La femme ferme la porte et va s’habiller tranquillement, enfiler une tenue tranquille, soi une robe avec un collant et des ballerines. Coiffant ses longs cheveux, la demoiselle se regarde tranquillement. Puis, pour s’amuser, elle prend le chapeau que son père lui a donné, et l’enfile… Ce truc est trois fois trop grand quand même, puis fait vachement homme… Pourquoi lui offrir ça ? Peu importe !

« Je te coiffe après ! Fait attention ♥ »

C’est une menace ? Faut croire, malgré qu’elle voit rien avec ce couvre tête, la femme est bien partie pour ne pas lâcher le mec dans sa salle de bain.


 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Sam 13 Déc 2014, 10:54





Salut ! Je m'incruste chez toi 8D
Feat June



Cette fille... va te rendre fou. C'est pas que tu l'aimes pas, hein, mais tu peux juste pas. Tu voudrais bien l'apprécier toi... enfin tu l'apprécie, mais pas assez pour vaincre ta révulsion. Pour ça il te faudrait au moins une demi-douzaine de verre dans le nez. Encore faudrait-il que tu boive avec elle... ce n'est pas encore arrivé, parce que tu n'es pas assez fou pour prendre le risque... enfin pas ENCORE assez fou. Mais avec sa réaction... elle joue la sorcière, en réponse au surnom qui a franchi tes lèvres sans contrôle. Un tic nerveux agite ton œil gauche. Mais qu'est-ce que tu as fait pour mériter ça ? Elle pense vraiment pouvoir t'effrayer avec ça ? Ça te rend juste plus agacé. T'as déjà pas le réveil facile, mais réveillé de la sorte... la journée ne promet pas d'être des plus prometteuses.

∞ Très drôle, bon tu me réponds au lieu de faire ton idiote ? Enfin plus que tu ne l'es déjà ?

Son sourire mignon, elle peut le garder autant qu'elle veut, il n'aura pas d'effet sur toi. A part t'énerver. Elle jette un œil dans ta salle de bain avant de répliquer l'une des réponses les plus... tu ne sais pas comment la qualifier. Tu t'énerves encore plus que tu ne l'es (sisi c'est possible, tu es même très loin de tes limites) et tu lèves les mains, les doigts écartés à deux, en tentant de te maîtriser.

∞ Nan mais qu'est-ce que t'as à fouiller dans mes affaires, crétine ?! Putain ce parfum m'a coûté la peau du cul... Et mon caractère il t'emmerde ! Tu t'es bien regardé avec tes conneries ?

Oui, quand on t'énerve tu réagis par la méchanceté. D'habitude tu n'es pas mauvais avec elle... Tu es même rien du tout puisque tu l'évites. Mais là tu as eu un réveil plutôt mouvementé, ton cœur a failli lâché, ce qui vu ton jeune âge est un exploit, elle t'a niqué ton parfum préféré qui coûte des briques... nan il faut que tu te calmes, sinon tu vas faire un malheur. Inspire, expire... Tu prends en effet une grande inspiration en fermant les yeux l'espace d'un instant. Quand tu les rouvres, son sourire narquois ne te plait pas des masses... Ses paroles t'arrachent un ricanement sceptique.

∞ Ah, c'est la meilleure, laisse moi rire... j'aimerais bien voir ç... EH ma porte ! Mais qu'est-ce...

Tu vois June se mordre les doigts avant d'utiliser le contrôle de son sang sur toi. Okay. Tu dors encore, tu n'ES PAS réveillé, ceci est un mauvais rêve. Morphée a très mauvais goût, franchement... seulement le lien de sang qui t'enserre, suffisamment fort pour t'empêcher de t'échapper, te prouve que si, tu es bel et bien éveillé et que la situation totalement hallucinante est en faut bien réelle. Sur le coup tu clignes des yeux, n'y croyant pas. Puis la surprise fait place à la frustration -tu ne supportes pas d'être entravé- et la colère. Tu te sens pas loin de l'explosion là.

∞ PUTAIN JUNE qu'est-ce tu fous, bordel ?! Libère sinon je te jure que je te tue !! Nan mais laisse tranquille, tu comprends pas ce que ça veut dire ?! Lâche moi, sale peste !!

Tu as beau hurler de pleins poumons et te débattre comme un diable, rien n'y fait. Elle t'entraîne hors de chez toi en sautillant comme une idiote, devant les yeux médusés d'Ombre, qui te regarde ensuite d'un air goguenard en songeant qu'une leçon d'humilité de temps en temps, ça ne fait pas de mal. Heureusement qu'à cette heure-là, peu de forains sont éveillés. Ton humiliation serait totale autrement... quoiqu'ils étaient habitués, pour certains, à ce petit manège entre toi et June. Ce que tu ne trouves absolument pas normal, soit dit en passant. La sang-pur t'amène ainsi jusque dans sa grande caravane. Mais qu'as-tu fait aux bons dieux pour mériter ça ? C'est la combientième fois que tu te poses la question, au juste, depuis qu'elle est là ?

June te dépose dans sa salle de bain -c'est glauque- ainsi que tes vêtements, indifférente à tes menaces. Aussitôt qu'elle te libère, tu te précipites vers la sortie. Mais, malgré ta vitesse elfique, tu n'arrives pas à temps et elle ferme la porte. A CLE. Là, tu atteins un record. Non mais... séquestré dans la salle de bain de June ?? c'est du grand n'importe quoi ! Frustré et hors de toi, tu tambourines sur la porte.

∞ JUNE ! Ouvre cette porte tout de suite, tu m'entends ? Tu vas le regretter ! Laisse moi sortir, sorcière !

Tu ne sais pas ce qu'elle trafique... sans doute est-elle allée s'habiller, ce qui n'est pas une mauvaise idée. Tu aimerais bien faire la même chose, mais pas ici... Jamais tu ne prendras une douche chez elle, jamais. Et puis quoi encore ?... ce qu'elle te dit par la suite te hérisse le poil. Quoi ?

∞ Non, je proteste, tu ne me feras rien du tout ! Tu touches à un seul de mes cheveux et je t'étrangle, okay ? Jamais je prendrai de douche ici, c'est clair ?

Tu arrêtes de t'acharner sur la porte et te retournes pour t'y adosser. Mais qu'est-ce que tu as fais à la vie, bordel ? Tu observes ta cage dorée -oui parce que la vampire a tout de même des goûts très luxueux- en te demandant comment tu vas faire pour sortir de ce bourbier. Ta salle de bain te manque... mais... oui, voilà une bonne idée ! Tu ressers le drap autour de tes hanches -c'est un miracle qu'il tienne encore, celui-là, avec toute cette agitation- et te saisis d'un de ses produits de beauté avec un mauvais sourire. Ah, œil pour œil, dent pour dent ! Tu verses le contenu dans l'évier avant de faire couler l'eau pour faciliter l'évacuation.

∞ June ? Si tu ne me fais pas sortir d'ici tout de suite, je continue de te débarrasser de tous ces produits encombrants.

Diabolique ? Parfaitement. Mais elle l'a bien cherché, cette sale peste. Alors si elle décide de te garder encore enfermé ici contre ton gré, elle en paiera le prix.

Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




avatar
Invité
Invité
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Ven 20 Fév 2015, 13:13


 

 

 
« WTF !!!»

 

      June s’amuse bien on peut dire, bien que ce soit un geste gentille mais avec une attention plutôt mesquine… Oui c’est très bizarre dit comme ça. La demoiselle rit tranquillement en fermant bien à clef la salle de bain. C’est sûr que ce n’est pas vraiment drôle pour l’acrobate en ce moment même. Le jeune homme qui devait bien dormir se retrouve maintenant dans la position la plus horrible pour lui. Mais peu importe pour la demoiselle qui rit encore en allant dans sa chambre pour se changer tranquillement. Bien sûr, elle ne va pas se déshabiller devant lui, cela ne se fait pas il va encore hurler pour la … pour la énième fois de la journée, cet homme ne fait que hurler faut croire ! La femme enlève sa chemise de nuit, laissant paraitre son joli petit corps demi-nue.

Puis d’un coup, June monte sur son lit pour ouvrir son oreiller et sortir une petite trousse avec beaucoup d’argent.

« Bah, je dois bien lui rembourser son parfum… »

Dit-elle avec un air boudeur, bien que cela montre sa petite touche de gentillesse. Essayant de faire le compte,  June se frotte les yeux d’un coup. Pourquoi se sent-elle si fatigué ? Secouant un peu la tête, la femme est prise d’un coup de vertige assez violent…. Prenant son drap, comme pour réflexe d’aller au médecin, la femme avance en se cassant la figure et faisant tomber un peu de vaisselle en essayant de se tenir au bord de sa table, ce qui fait un boucan pas possible... Se tenant la tête, la femme essaye de comprendre, jusqu'à ce qu’une douleur dans sa tête la fait gémir un peu… Tout son corps lui fait affreusement mal, tout ses os sont douloureux…. Les larmes aux yeux la vampire tombe lourdement au sol… Perdant connaissance.

Bien que cela soit pourtant habituel, jamais June ne se souvient de ses crises incessantes. Les yeux se rouvre, laissant place à des pupilles vertes pleine de vie. Regardant partout, un soupir se fait entendre, approchant doucement la chambre de June pour soulever un tapis et ouvrant une trappe caché, sortant un caleçon pour homme. Se grattant les cheveux, essayant de se remettre un peu de ce qui se passe, notre June n’est plus la demoiselle. Voilà le directeur rentrer à la maison on peut dire. Baillant avec les crocs apparents, le vampire entend du bruit dans la salle de bain… Approchant rapidement sans un bruit et voyant la clef sur la porte, l’homme hausse un sourcil et déverrouille doucement. Sur le coup, Elysion dormait bien, et ne sait pas trop ce qu’elle a encore fait. Ouvrant la porte pour voir si elle n’a pas planqué de chaton qui s’excite, ou autre animaux, le directeur tombe nez à nez devant un animal de type humanoïde.

« Qu’est-ce…. »

Un homme en drapé dans une couverture, ça va de paire avec le notre qui est en calçons. Une tête complètement dépité, avec un coin de lèvre qui bouge nerveusement d’un coup. Un homme nu dans SA salle de bain ?! Non mais et puis quoi encore ?! Ses yeux se grossissent même un peu trop là… C’est génial le matin au cirque.

« QU’EST-CE QU’UN MEC A POIL FOUT DANS MA SALLE DE BAIN ?! »

Va expliquer pourquoi c’est ta salle de bain Elysion… Mais sur le coup de la colère, l’homme ne cherche pas trop à refaire sa phrase, qui est déjà pleine de rage en soit. Il peut avoir pire, non ? Okay, on est déjà dans le pire pour Elysion là.

« Tu vas t’expliquer tout de suite avant que je te tranche ta…. QUE JE TE TRANCHE ! »

Il c’est calmé deux secondes avant de revoir qu’il ne porte rien. Ah les doux matins au cirque c’est tellement génial ! Surtout quand on trouve un homme à pwal dans la salle de bain. Elysion doit boire une tisane tellement il est sur les nerfs là, mais attend de savoir le pourquoi, le seul moment où il a relâché son attention sur June voilà ce qui arrive et si….

« Je te préviens, si t’as eu une relation sexuelle, je te fais bouffer ce que t’as de masculin… »

Le directeur est beaucoup d’humeur, voilà…



 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Sam 21 Fév 2015, 06:23

[HRP : excuse-moi, ça fait psychopathe de répondre aussi vite, mais... je pensais trop à ce que j'allais répondre alors je me suis dit osef, répondons donc XD]





Salut ! Je m'incruste chez toi 8D
Feat June

Elle rit, hein ? Oh, mais qu’elle rit donc ! Rira bien qui rira le dernier… Ta malveillance s’éveille en même temps que ta mauvaise humeur –et ta malchance- grandit. Ta menace ne semble pas l’inquiéter. Très bien. Tu ne menaces jamais pour rien. Tu te saisis d’un nouveau flacon avec un sourire mesquin, et presque en sifflotant tu le dévisses, verses le contenu dans l’évier, avant de tourner le robinet pour faire des jolies bulles –tu as le droit de t’amuser aussi. Puis tu jettes le flacon à la poubelle, prêt à recommencer ton petit jeu. La sorcière ne t’en croit pas capable ? Tant pis pour elle. Tu t’apprêtes à lui lancer un nouvel ultimatum quand tu entends un cri, suivi d’un bruit de vaiselle qui se brise, puis un choc sourd, comme un corps qui tombe. Allons bon, qu’est-ce qu’il se passe encore ? Elle ne va pas en faire une syncope, quand même ! Tu t’approches de la porte et y colles ton oreille, les paumes à plat, guettant un son étranger.

∞ Juuuune ?

Il s’écoule un silence assez pesant. Puis tu hausses les épaules et attrapes un nouveau flacon. Tiens, tu ne pensais pas qu’elle puisse utiliser ce genre de produit… Des pas s’approchent soudain de la salle de bain tu reposes l’objet et te postes juste devant la porte, les mains sur les hanches, vérifiant au passage que ton draps tient toujours. Tu entends la clé tourner dans la serrure, et tu vois la poignée s’incliner doucement. Tu croises les bras en tapant du pied.

∞ Ah bah c’est pas trop t… AAHHHH !!!

Tu fais un bon en arrière, le cœur battant tellement fort dans ta poitrine que tu as l’impression qu’il va la percer et s’enfuir en courant –ce qu’il aurait bien raison de faire. Ta peau d’écorce apparaît instinctivement. Car, devant toi se tient le directeur du Cirque Utopia. Qui est un sang-pur. Réputé pour sa mauvaise humeur et ses crises de colère. En caleçon. Et qui, bordel de merde, n’a rien à foutre là. Et te hurles dessus en te demandant des comptes. Pardon, tu as bien entendu là ? c’est plutôt à toi de demander des comptes ! Enfin à June en l’occurrence… Ohlàlàlà tu sens le malaise poindre là. Ta situation empire de minutes en minutes.

∞ Hey mec on se calme, okay. Tu ne vas rien me trancher du tout. J’ai rien demandé moi !

Sa réplique suivante manque de t’étrangler. Tu le regardes comme s’il avait deux têtes. Tu fais une grimace assez originale, entre le dégoût que t'inspire l'idée, et l'horrible pensée qu'on puisse te faire bouffer tes parties. QUOI ? Toi, avec…. Avec… avec elle ? Les images qui viennent naturellement polluer ton aire visuelle manquent de te faire vomir. Le malaise, et maintenant la nausée. Mais qu’est-ce que t’as foutu pour mériter tout ça, franchement ? Tu ne comptes plus le nombre de fois que tu t’es demandé ça depuis ton réveil.

∞ Nan mais ça va pas la tête !! Tu délires là ! Tu m’as bien regardé ? Moi avec elle ? Plutôt crever !

Bon, certes, un mec à poil entouré d’un drap pour masquer ses bijoux de famille, ne laisse que peu d’hypothèses valables pour expliquer sa présence dans la salle de bain d’une femme. Et pourtant, c’est bien l’une des moins probables qui se trouve être véridique. Tu te racles la gorge en te massant l’arête du nez entre le pouce et l’index.

∞ C’est elle qui m’a agressé chez moi, de bon matin, avant de me kidnapper et de m’enfermer dans sa sall…

Tu te coupes net dans ton élan, enregistrant seulement maintenant ce que le directeur a hurlé un peu plus tôt. Attends, on rembobine s’il-vous-plait, ça fait trop d’informations à gérer si tôt. Tu clignes des yeux, fronces les sourcils, ouvres la bouche pour la refermer. Il avait bien dit sa salle de bain ? Comment ça, sa salle de bain ? Cette caravane avait toujours appartenu à June, et tu n’as encore jamais croisé cet homme à l’intérieur. Car ta caravane se trouve malheureusement à deux pas de celle de la vampire, donc tu aurais été au courant.

∞ T-t-t-t-ta salle de bain ? Comment ça ta salle de bain ? Attends, on est chez June là… T’es qui ? son mec ? depuis quand vous… Vous pouvez pas habiter… je t’ai jamais vu… je l’aurais su…

Okay, c’est officiel, tu nages dans la gelée de cervelle là. Tu ne comprends plus rien. Que dalle, niet, nada. Tu sens une affreuse migraine poindre le bout de son nez –enfin façon de parler. Tout ceci est un affreux cauchemar. Depuis que cette vieille sorcière –sisi, elle est vieille, même si ça se voit pas- t’as réveillé, plus ça va, et plus tu te retrouves dans de beaux draps… HAHAHA très drôle.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club




avatar
Invité
Invité
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Lun 29 Juin 2015, 11:28


 

 

 
« WTF !!!»

 

      Oui Elysion n’est clairement et jamais d’humeur, c’est même un miracle quand celui est d’ailleurs. Voyant un homme nu comme ça dans sa salle de bain n’est clairement une bonne chose pour lui, surtout une personne de ce type toucher son corps… Car oui n’empêche le corps de June c’est aussi son corps.  Roulant un peu des yeux, l’homme aux cheveux brun-roux  voit cet elfe complètement terrorisé. Ca fait trop pitié. Serrant fortement la poignée, qui tient à toute épreuve son rôle de poignée de porte, c’est la numéro un des poignée de porte là. Regardant la salle de bain, le vieux recule un peu, lâchant la pauvre petite porte qui devait quand même pas mal flipper comme le blond roux.

Qui en plus à le toupet de te répondre, mais restons calme, ce n’est pas le moment de s’énerver plus qu’autre chose, aller souvient toi un peu de ce qu’a fait cette demoiselle, comment kidnapper un homme plus grand qu’elle ? Trop fort pour une fois, il peut bien l’avouer. Donc, il n’y a rien eu ? Enfin, tu espère d’un coup. Bien que la réplique de l’homme à quand même le mérite de te vexer, oui tu es chiant Elysion ?

« Plutôt crever ?! Elle est très bien ! »

Elysion, tu nous fais une crise d’ado là ? En fait, de demoiselle vexée d’une remarque pareil ? Une première là. Rester autant de temps dans un coin de tête de la femme n’est vraiment pas pratique, ça te pollue un peu trop ta parole et pensée. Ignorant complètement l’acrobate en approchant le lavabo pour boire un coup, histoire de te calmer vraiment. Le vampire grogne encore un peu plus du fait qu’il n’arrive clairement pas apprécié la situation…

«  T-t-t-t-ta salle de bain ? Comment ça ta salle de bain ? Attends, on est chez June là… T’es qui ? Son mec ? Depuis quand vous… Vous ne pouvez pas habiter… je t’ai jamais vu… je l’aurais su … »

Instant de solitude pour le vampire, comme on dit : Fuck. Parlant beaucoup trop vite, le vieux ce n’est pas rendu compte de son fail. Le directeur peste sur lui-même, bien que la situation qu’il avait devant lui, c’était dur de ce retenir d’un coup. Tapant un peu du pied, le mec cherche un peu quoi dire, aller tu peux le faire. Car l’idée de dire que tu couche avec toi-même te dégoute un peu, puis June ne le sait pas elle-même, donc c’est vraiment compliqué comme situation.

« Alors j’ai une sœur qui s’appel Rose, elle a une sœur qui s’appelle Rose. Tu veux un dessin ? »

Ouais, bien jouer Elysion, parfois tu réfléchis bien quand tu es calme. Un sourire narquois sur le visage, le directeur est presque trop fière de lui-même en ce moment même. Rose dira a June que voilà Elysion est frère paumé de la famille, qu’elle voulait pas qu’elle panique et bla bla… Les femmes c’est pratique pour les explications.  Prenant des chips paysanne qu’il aime bien, car le sucrée ce n’est pas trop son truc. Il s’assoit sur le fauteuil.

« Bon, vient là me dire un peu des nouvelles d’ici, et ce qui se passe clairement. Comme le fait que je vois un produit de June vide pas loin, alors qu’il est neuf de 2 jours. »

June qui fait une crise le soule, alors si en plus son produit préféré et vide… Puis, autant savoir ce qui ce passe un peu dans le cirque, les nouvelles recrue, les morts, les chieurs et tout ça… Bref, croquant les chips avec ses crocs, il fixe de ses yeux vert la pauvre victime commune.



 

 
C O D A G E  P A R  @G A K I.  S U R  E P I C O D E
 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Amelëyr C. Thanáriel
Staffien
Coeurs : 112 Messages : 421
Couleurs : #ff7518 & Indigo
J'ai traversé le portail depuis le : 23/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Etilya - Ebola Mon nom est : Amelëyr Círdan Thanáriel. Actuellement je suis : célibataire, volage, et bisexuel ! Il paraît que je ressemble à : Ren Jinguji -- IRL Jamie Campbell Bower et à ce propos, j'aimerais remercier : ARIA ♥♥♥
Re: Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou] | Mar 21 Juil 2015, 06:38





Salut ! Je m'incruste chez toi 8D
Feat June

Le directeur… Un homme assez mystérieux que tu vois rarement, mais qui, à chaque rencontre, te fout la chair de poule. Il y a des rumeurs qui courent à son sujet. Tu ne sais pas si elles sont fondées, et tu n’as pas envie de le découvrir. Ce type représente exactement ce qui t’effraie le plus. Raison pour laquelle ton pouvoir de protection s’est activé instinctivement. Evidemment, avec juste un draps pour masquer ta nudité, tu dois avoir l’air plutôt ridicule avec cette écorce qui te recouvre de la tête aux pieds. Putain putain putain ! Pourquoi j’ai autant la poisse aujourd’hui ? Et c’est encore pire quand il s’énerve sur ton commentaire vis-à-vis de June. Tu clignes une fois des yeux. Plus ça va, et plus t’as l’impression qu’il sort avec elle… Tu lèves les mains en signe non-agression.

∞ Okay, okay mec, pas la peine de s’énerver ! Chacun ses goûts !

La vampire s’approche du lavabo, t’obligeant à reculer un peu plus. Si tu pouvais être immatériel là, ça t’arrangerait mais tellement ! Tu pourrais rentrer dans le mur, t’enfuir de ce lieu maudit, et mettre un terme à toute cette mascarade. Oui. C’est beau de rêver. Là on a surtout l’impression que tu vas y entrer, finalement, dans cette baignoire. Elysion se contente de boire, cependant. Ca semble même le calmer. Ouf ! … Mais non en fait son grognement manque de te déclencher une crise cardiaque. Ce serait tellement con de mourir jeune d’un truc de vieux. Et puis tu lui fais la remarque que cette caravane appartient à June, et non à lui. Tu sens son hésitation. Tu sais que tu as marqué un point, mais vu ta situation, tu n’en profites pas comme tu l’aurais fait chez une autre personne. Il tape du pied. Visiblement, il n’apprécie pas de se retrouver sans rien à dire. Toi tu ne bouges pas d’un cil, prêt à courir au moindre signe suspect. Lorsque finalement la réponse vient, simple et tout à fait probable, tu le fixes un instant, trouvant ça trop facile. Mais, c’est la solution la plus facile à croire, donc tu ne vas creuser plus que ça.

∞ Non merci, sans façon. June ne m’a jamais dit qu’elle avait un frère, pour autant que ça m’intéresse. Donc désolé, je pouvais pas deviner !

Tu ne sais plus si Rose t’as déjà parlé d’un frère. Cette femme est une sang-mêlé et tu as toujours apprécié son bon vivant, ce qui explique que tu tolères mieux sa présence. Tu sais qu’elle est la sœur de June, mais après… De toute façon les histoires de famille tu as toujours détesté ça. La famille… Tsss. Pour ce que tu en as eu une. Tous les gens avec qui tu as un lien de sang, tu les hais. Viscéralement. S’ils pouvaient s’effacer de l’île, ça serait le pied. Le directeur sort de la salle de bain, un sourire en coin. Tu pousses un tout petit soupir de soulagement. Cette distance bienvenue te permet de reprendre le contrôle sur ton rythme cardiaque. Tu te diriges lentement vers la porte, ravi de pouvoir sortir de cet endroit. Ta peau d’écorce se résorbe pour disparaître complètement. Bon. La situation semble s’améliorer, il faut continuer à espérer. Tu t’avances prudemment jusqu’à la porte d’entrée, tout en gardant à l’œil le vampire, assis sur le fauteuil, une chips dans la main, qui te fixes de son regard vert vicieux. Tu poses la main sur la poignée et appuies dessus. Et déchantes quand tu découvres que June aime bien tout fermer à clé. Et merde. Maintenant il va falloir convaincre le directeur de bien vouloir t’ouvrir et te laisser partir. Ce qui se complique nettement d’un seul coup.

∞ Bon, vient là me dire un peu des nouvelles d’ici, et ce qui se passe clairement. Comme le fait que je vois un produit de June vide pas loin, alors qu’il est neuf de 2 jours.

Tu ne bouges pas d’un pouce, non non. Tu vas pas te jeter dans la gueule du loup, non plus. Tu es très bien là, debout devant la porte, la main qui s’acharne sur la poignée comme une sorte de tic nerveux. Tu déglutis un peu. Ah, oui, le flacon vide… L’image du tien dans ta salle de bain te revient à l’esprit et fait remonter le peu de courage qu’il te reste en face d’Elysion.

∞ Ça, s’appelle œil pour œil, dent pour dent. June m’a fait exactement le même coup un peu plus tôt, avec mon parfum, qui coûte une blinde et que je viens d’acheter. Elle avait qu’à me laisser sortir quand je lui demandais gentiment.

Tu te sentais en ton bon droit après tout. Elle s’est invitée chez toi, a foutu la pagaille, et ensuite elle t’enferme chez elle. La situation te paraît déjà tellement dérisoire. Alors foutre en l’air un de ses produits de tu ne sais quoi, ça t’a un peu soulagé. Il faut bien pouvoir se venger de temps en temps ! tu fixes le vampire d’un air méfiant.

∞ Sinon je vois pas quoi te dire de plus sur le cirque… étant donné que tu es le directeur et que tu dois être au courant de tout ce qui s’y passe.

Tu joues à un jeu dangereux, mais un peu involontairement. Tu ne comprends pas pourquoi il te demande des nouvelles, vu qu’il habite au cirque, et même si être le directeur demande du travail, ça n’empêche pas d’écouter ce qu’il se dit autour de soi, ni d’observer ce qu’il s’y passe. Tu finis par cesser de martyriser la poignée de la porte d’entrée.

∞ Euh, mec, tu pourrais ouvrir s’il-te-plait ? J’ai des trucs à faire moi.

J’ai pas que ça à foutre et j’ai pas pris ma douche. Tu l’as pensé très fort. Mais tu n’as rien dit de plus. Et franchement, sa présence te rend mal à l’aise. Plus vite tu seras sorti d’ici et mieux ce sera.
Codage par Cali' pour Ame.



Cadeaux ♥:
 


2 roses, de Cali et Lyvion

Ligues & fan club
 
Salut ! Je m'incruste chez toi 8D [Pv Amoumou]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» salut nouveau chez htc
» [INFO] HD2 pas cher en renouvellement chez Orange
» ACHAT CHEZ HLJ
» CouCou je m'appelle Misscrapbooking! de chez Gwen-Dia Scrapbooking
» Moules a charnière pas cher chez CASA

Sanctuary of Heart :: RPs abandonnés-
Sauter vers: