Partagez | 
 

 D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 126 Messages : 290
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Jeu 02 Oct 2014, 06:10




D’émouvantes retrouvailles ♥
Abiel & Alessa ♥
Tu ne savais pas vraiment de quoi tu avais besoin dans cet endroit bourré de monde. Surtout que les gens, c'est pas ton fort. Tu n'es pas très sociable comme mec et tu trouves que c'est mieux comme ça. Pourquoi s'enquiquiner de quelqu'un quand tu peux être seul? Toi, tu n'aimes pas te retrouver dans une foule. Il y a trop d'imbéciles. Et les imbéciles, tu les supportes pas. Eux non plus d'ailleurs. Tu n'es pas une personne que l'on pourrait qualifier de bien. La seule personne qui connaisse vraiment le fond de ton coeur, c'est Alessa. Cette gamine aux cheveux bleus avait bien réussit à te faire fondre. Certes, tu avais été un parfait connard avec elle et tu pensais toujours que tu ne méritais pas d'avoir cette fille dans ta vie, tu étais tout de même très heureux de la connaître. Enfin, de l'avoir connue? En fait, c'était toi qui était mort en la protégeant ce jour-là, donc c'est à elle de parler de toi à l'imparfait.

Alessa... Elle te manquait énormément. Ça faisait déjà un moment que tu étais sur cette île et que tu la cherchais sur Terre, en vain. les mêmes questions te revenaient en tête quand tu pensais à ta dulcinée. Pourquoi t'aime-t-elle? Tu l'as complètement détruite pendant un an et elle a quand même acceptée tes excuses. Elle ne t'avait toutefois pas pardonnée d'avoir été aussi con et tu comprends. Par contre, le fait que tu sois mort dans ses bras a sûrement contribué à te faire pardonner toutes tes fautes envers elle. Sauf que tu te souvenais son visage mouillé de larmes juste avant de mourir de cette balle en plein coeur. Tu n'avais pas aimé ça et à ce moment, tu savais que c'était à cause de toi et que tu ne la reverrais jamais. Mais te voilà aujourd'hui, bien vivant, mais incapable de retrouver l'amour de ta vie. Cela te faisait déprimer au plus haut point.

Ainsi plongé dans tes pensées, tu ne remarquas pas le type en face de toi avant de le percuter de plein fouet. Ton dos alla heurter le sol dur du marché de Skyworld.

INCONNU - Tu pourrais regarder où tu vas, imbécile!
ABIEL - La ferme, connard! Tu m'as vu et pourtant, tu es resté dans ma trajectoire. T'avais qu'à te pousser de là si tu ne voulais pas te faire foncer dedans!

Tu te relèves, prêt à te battre contre cet idiot. Tu étais dans tes pensées, c'est vrai, mais tu l'as quand même vu à la dernière seconde et il te regardait avec un sourire. Ouais, il voulait seulement mettre le feu aux poudres. Tu es Abiel tout de même, alors la question qui se posait ici n'était pas : Vas-tu mordre à l'hameçon?, mais bien : Vas-tu renoncer à mordre à l'hameçon? Malgré que ça ne soit pas ton genre, tu te dérobes. Pour la simple et bonne raison que tu viens tout juste d'entrapercevoir une tignasse bleue que tu connaissais très bien.

ABIEL - Alessa?

Tu bouscules tout le monde sur ton passage, le coeur battant la chamade. Allais-tu la retrouver ici même, aujourd'hui? Tant d'espoir dans ton coeur en ce moment. Tu te dirigeais vers l'endroit où tu avais aperçu ces cheveux bleus. À ta grande déception, arrivé à destination, tu ne trouves pas d'Alessa, ni personne d'autre avec des cheveux bleus. Tant d'espoir pour rien, au final. Extrêmement déçu et le coeur en miette, tu te diriges vers la place d'Athéna. Tu vas te poster devant la fontaine qui orne son milieu et tu fixes l'eau. Tu commençais à croire que tu ne la reverrais plus jamais. Elle allait finir par trouver quelqu'un d'autre de bien avec qui faire sa vie et avoir des enfants. Cette pensée te faisait souffrir à un tel point que tu la chassas de ton esprit pour ne pas te rendre encore plus malheureux. Tu soupires. Tes espoirs s'envolaient doucement face à cette constatation. Tu ne pourrait plus la revoir. Son sourire magnifique. Son regard rempli d'amour pour toi. Ses courts cheveux que tu aimais caresser. Ses lèvres appétissantes que tu ne pourrais jamais plus embrasser. Tes genoux fléchissent sous ton poids. Elles ne sont plus capables de te supporter et tu t'écrases sur le sol en appui sur la fontaine. Tu pourrais presque verser des larmes, mais tu te retiens. Tu es dans un endroit publique quand même. Y pleurer le moins souvent possible était mieux.

Tu déprimes.
Great Thief #14






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Jeu 02 Oct 2014, 17:46



D'émouvantes retrouvailles

Abiel I. Jeferson & Alessa F. Zavatta


Trois mois se sont écoulés depuis que je suis arrivée ici. Je commence à comprendre le fonctionnement de cet ile, cet endroit est magique. Et ça me plait bien. Cependant, l'idée de ne pas avoir pu contacter mes amis de la Terre me rend un peu nerveuse. Après tout, c'était ma première vraie disparition depuis ma mini fugue. Qu'allaient ils penser ? Sont il en train de me chercher ? Pensaient-ils que je me suis enfuis, n'ayant pas pu surmonter le choc d'Abiel ? Mr Zavatta et Anastasia seraient morts d’inquiétude s'ils savaient ma disparition. Je les avais déjà beaucoup inquiétés depuis la mort d'Abiel. Je n'aime pas donner du soucis à mes proches. Il est vrai que la sa disparition  m'a fait beaucoup souffrir. Et j'en souffre encore. Mais je veux faire passer cette douleur en second plan pour retrouver l'assassin. Je rage à l'idée de savoir qu'il n'était qu'à quelques mètres de moi il y a trois mois.
J'ai peur. Peur qu'il ait disparu et que je ne le retrouverai jamais. Comment pourrais-je prétendre aimer Abiel si je laissais le meurtrier partir ?

Abiel, si tu savais à quel point tu me manques. Tu m'as rendue si spéciale, moi qui n'étais qu'une simple fille. Etre à tes cotés me suffisais pour être heureuse. Je pensais que j'allais passer le restant de ma vie ainsi. Mais non, tu es mort à ma place. J'aurai été ta perte. Je m'en veux, d'avoir été si faible, de ne pas avoir vu le danger, et surtout de t'avoir laissé mourir. Du coup, je t'en veux aussi, pourquoi t'es tu servi de rempart, me laissant seule. Tu n'avais pas le droit de me laisser ainsi.
Mes larmes coulent à ta pensée. Heureusement que je suis seule, dans cette pièce me servant de refuge momentané. J'essuyai mes larmes et me tapotai mes joues. J'avais besoin de prendre l'air.
Après avoir fait disparaître toute preuve de mes larmes, je sors de mon « chez moi ». Où est ce que je pouvais aller ? Dans un endroit où il y a du monde. Pourquoi pas le marché ? Je n'y étais encore jamais aller et d'après ce qu'on m'a dit, c'est un lieu où il faut y être aller au moins une fois.


Effectivement, on ne m'avait pas raconté n'importe quoi. C'était un endroit impressionnant. Et quel monde ! Je commençai à passer entre les personnes. J'ai réussi à acquérir une technique qui utilisait ma petite taille à mon avantage. Ce n'était pas grand chose mais Abiel me disait tout le temps que j'esquivais gracieusement les gens comme si je dansais. Je pense encore à lui, toutes mes pensées convergent vers lui.

Un objet attira mon attention, c'était un beau bandana beige avec un motif original rouge. Instinctivement je l'ai acheté. J'étais fière d'avoir trouver un bel accessoire pour Abi... Ce n'était qu'à ce moment là que je réalisai une chose. Abiel n'était plus là. Je croyais m'être habituée à ton absence mais non. Je retournai vite vers le marchand mais il refusa de me le rembourser. J'étais trop bête. Je n'avais déjà pas beaucoup d'argent et je l'ai utilisé pour acheter un cadeau pour quelqu'un qui n'est plus là. Mais bizarrement, je ne regrettais pas mon choix. Je tenais précieusement l'objet.
Mais il suffis d'une petite bousculade pour me faire lâcher le cadeau et celui fut emporté par le vent.
Je me suis mise à courir derrière l'objet et au moment où j'allai l'avoir, mes jambes se sont mal coordonnées et je suis tombée. C'était plus mon genou qui s'était pris un coup. Heureusement, ça ne saignait pas encore. Mais le principal était d'avoir rattraper le bandana.

Je voulais nettoyer la plaie et mon regard se porta sur la grande fontaine au milieu de la place. Quelle belle fontaine ! Plus je m'approchais, plus elle me paraissait grande. C'était un très bel objet, je regardais tout les détails, de haut en bas.
Une silhouette que je connaissait très bien était là. C'était impossible, il était censé être mort. Sans me soucier de mon genou, je me suis mise à courir vers lui. Pas de doute, c'était lui, c'est Abiel, il n'est pas mort, ou il a ressuscité, mais là, je me fichais du comment et pourquoi. Je ne voulais que lui.

« Abiel !! »

Je n'étais qu'à quelques mètres de lui. Je sentais mes yeux se remplir de larmes, mes mains et mes jambes tremblaient beaucoup, mais je courais de plus en plus vite voulant réduire la distance qui nous sépare.

« C'est bien toi, je ne rêves pas ? »

Je me jetai dans ses bras et je le serrai très fort. Mes larmes coulaient. J'ai cru que j'allais mourir tellement je suffoquais.

« Tu restes avec moi. Je t'interdis de me laisser seule. »

Je serrais encore plus mon étreinte. Non je ne le lâcherai plus. Je resterai avec lui même s'il fallait que j'aille en enfer.
(C)PER KURU'

Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 126 Messages : 290
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Ven 03 Oct 2014, 03:53




D’émouvantes retrouvailles ♥
Abiel & Alessa
Tu décides de te reprendre en main. Tu commences par te lever et tu te secoues. Il fallait que tu penses à autre chose. Elle n'était pas là avec toi. Tu ne devais pas te laisser détruire pour autant. Certes, tu pensais à elle en permanence, mais tu ne devais pas laisser ces pensées te détruire. Elle ne voudrait pas que tu déprimes si elle savait que tu étais encore en vie. Allez! Tu dois faire quelque chose de ta peau en attendant de pouvoir retrouver ta douce moitié. Tu passes ta main dans ta longue crinière d'ébène et tu remarques que tu n'as pas mis de bandana aujourd'hui. Peut-être faudrait-il aller t'en acheter un? Histoire de ne pas avoir seulement ceux qu'Alessa t'a offert. Ouais, tu allais faire ça. Au moment où tu te décides à partir, tu t'arrêtes net.

VOIX - Abiel!!

Cette voix, tu la connais trop bien et ton pouls s'emballe. C'était celle d'Alessa. Non, tu devais rêver.

VOIX - C'est bien toi, je ne rêve pas?

Mais cela voudrait dire qu'elle est comme toi. Spéciale. Bon, tu savais déjà qu'elle l'était, mais ce que tu voulais dire, c'est qu'elle était quelque chose de plus qu'une simple humaine. Ton corps se met à trembler sans ta permission alors que tu te tournes dans la direction où tu as entendu sa voix. Ta respiration s'arrête en voyant la frêle silhouette de ta douce courir dans ta direction. Elle avait les larmes aux yeux. Tu crois bien que c'était aussi le cas pour toi, mais tu t'en fichais, car elle était là, devant toi et elle se jeta dans tes bras pour te serrer fort contre elle. Tes bras se referment sur elle et tu humes son odeur. Ce qu'elle t'avait cruellement manqué. Le simple fait de la tenir contre toi et de sentir son odeur si douce rendait cette vérité encore plus fatale. Comment aurais-tu fait pour ne plus ressentir ce que tu ressentais en ce moment pour le reste de tes jours? Tu ne le savais pas et tu ne voulais pas le savoir. Jamais plus tu voulais être séparé d'elle.

ALESSA - Tu restes avec moi. Je t'interdis de me laisser seule.
ABIEL - Il n'est plus question que je te quittes. Jamais.

Tu déposes un baiser sur son crâne. Elle avait resserré son étreinte et tu en fis autant. La sentir contre toi était un pur bonheur. Tu fermes les yeux et c'est là que tu sais que tu pleures, car des larmes coulent sur tes joues.

ABIEL - Mon amour... Je t'aime tellement.

Tu avais envie de le dire. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas dit ces mots pour la personne la plus importante de ta vie. Ça t'avait manquer. Tu caresses ses cheveux. Tant de petits détails t'avaient manqué sans vraiment que tu t'en rendes compte. Tu la détaches un peu de toi pour t'emparer de son visage avec tes mains. Tu plonges ton regard dans le sien et tu souris. Tu es tellement heureux. Tu l'embrasses doucement, profitant de cette sensation extraordinaire que seule cette femme pouvait te donner.

ABIEL - Tu m'as tellement manqué.
Great Thief #14






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Ven 03 Oct 2014, 20:07



D'émouvantes retrouvailles

Abiel I. Jeferson & Alessa F. Zavatta


Ce corps, ces bras, son baiser... Oui c'était bien Abiel. Mon Abiel, l'homme de ma vie. Sa présence m'avait terriblement manqué, et il était là, contre moi. Pendant mon étreinte, mes larmes coulaient abondamment malgré le fait d'avoir les yeux fermés. Ils étaient fermés pour mieux ressentir chaque mouvement de mon amour. Son cœur qui battait, sa respiration qui devenait de plus en plus forte, je ne voulais rater aucun de ses gestes. Chaque seconde passée avec lui m'était précieuse.

Abiel - « Il n'est plus question que je te quittes. Jamais. »

Je n'ai fais acquiescé avec un simple « Hum... ». Je n'ai pas pu dire autre chose. L'entendre parler fit frissonner encore plus mon corps et me surpris. Jamais je ne pourrai me lasser d'entendre sa voix unique. Je sentis ses douces lèvres se poser sur mon front. C'est à ce moment là que je compris une chose, même si je faisais semblant d'aller bien, j'avais vraiment besoin de lui. Il était devenu quelqu'un de trop important pour que je m'habitue à sa disparition.
Il pleure. Je le regardai verser des larmes. Je voulais prendre son visage dans mes mains pour lui essuyer doucement ses larmes mais j'avais peur que si je le lâchais, il allait disparaître, comme si ce n'était qu'un rêve.

Abiel - « Mon amour... Je t'aime tellement. »

Je voulais lui répondre, lui dire à quel point moi aussi je l'aime tellement. Mais j'étais toujours incapable de parler. J'étais tellement faible, mais maintenant, je savais qu'il sera là pour moi.
Il me regarda droit dans les yeux. Ses magnifiques yeux oranges/rouges m'avaient tellement manqué, ce regard qui était habituellement dur n'était maintenant qu'un regard rempli d'amour. Il me sourit, et je fis de même, un magnifique sourire comme je sais très bien les faire. Que ce moment ne s’arrête jamais, voilà ce que j'espérais. Ses lèvres se posèrent sur les miennes. Je fermai les yeux. D'habitude, je n'aime pas trop embrasser en public mais pour une fois, je me fichais de ce qu'il m'entourait. Cet instant, c'était le mien et celui d'Abiel. Notre temps à nous.

Abiel - Tu m'as tellement manqué.

Je souris. Mes larmes avait arrêté de couler sur mon visage et ma respiration revenait peu à peu à la normale, même si je suffoquais toujours.

« Si tu savais à quel point tu m'as manqué aussi ! Je t'aime tellement. On m'a dis tu étais mort... Ma vie n'avait plus aucun sens sans toi... »

Je sentis mes yeux se mouiller. Ce n'était plus des larmes de joies mais des larmes versées après un gros moment de panique. J'essayais tant bien que mal de me retenir. J'avais eu peur. Tellement eu peur lorsqu'il m'avait laissée seule. Cependant, je réussi à ne pas exploser en larmes, car mon esprit revenait à moi. Comment avait il fait pour avoir survécu ?
Malgré le fait d'être en public, je commençai à le déshabiller. Enfin, je lui ai juste remonté son haut jusqu'à sa poitrine, laissant voir son magnifique torse bien musclé. Mais ce n'était pas ça qui m’intéressai pour l'instant. Ce n'était peut être pas une chose qu'on faisait avec tout ce monde autour, mais le dictateur ne voulait rien savoir. Aucune cicatrice. Rien, comme si la blessure n'avait pas eu lieu. Je me mis à toucher l'endroit où la balle lui a transpercé le cœur. Je grimaçai au moment du toucher. Il a du avoir très mal. Et ce par ma faute. J'avais peur de lui demander et en même temps je voulais savoir...

« Comment ? Que s'est passé après...ce jour ? »
(C)PER KURU'

Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 126 Messages : 290
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Sam 04 Oct 2014, 17:47




D’émouvantes retrouvailles ♥
Abiel & Alessa
Elle te souriait et à lui seul, ce sourire gonfle ton coeur d'amour pour cette petite femme. Comme un être aussi vil que toi pouvait même ressentir tant d'amour pour une personne? Être vulnérable à ce point? Tu n'en savais rien, mais tu t'en fichais. En ce moment, tout ce qui comptait était le fait d'avoir ta Alessa devant toi. Une femme bien réelle pour qui tu ferais n'importe quoi. Et tu l'avais prouvé ce jour-là en prenant la balle pour elle. Tu l'avais protégé de ta vie même si tu savais que ce geste l'avait détruit. Tu n'imagines même pas ce qu'elle a dû ressentir en te voyant mourir dans ses bras. Cela avait dû être tout un choc.

ALESSA - Si tu savais à quel point tu m'as manqué aussi ! Je t'aime tellement. On m'a dis que tu étais mort... Ma vie n'avait plus aucun sens sans toi...

Même si elle ne l'avait pas dit, tu le savais. Tu le savais, car c'était la même chose pour toi. Ta vie était dépourvue de sens sans ta moitié. Et maintenant, ta vie reprenait tout son sens. Tu avais à nouveau ta Alessa à aimer. Certes, tu l'aimais encore malgré le fait qu'elle n'était pas à tes côtés, mais la savoir avec toi était bien différent. Puis sans avertissement, Alessa remonte ton chandail le plus haut possible pour découvrir ton torse musclé. Euh? Tu n'aimais pas trop qu'elle fasse ça en publique, mais tu la laissas faire. Tu te doutais que c'était pour voir si la balle avait laissé une quelconque trace dans ta chair. Elle ne découvrit rien. Puis elle toucha l'endroit où la balle avait transpercé ta peau. Tu vis la douleur sur son visage et c'était une chose que tu n'aimais pas du tout.

ALESSA - Comment ? Que s'est-il passé après...ce jour ?

Tu poses ta main sur la sienne et la serre doucement.

ABIEL - J'ai eu une deuxième chance. Le dieu de la mort m'a fait renaître. Après ma mort, je me suis réveillé sur cette île et je me suis dit que je devais rêver. J'étais toujours en vie! J'allais pouvoir te retrouver, mais quand j'ai pu retourner sur la Terre, je n'ai pas trouvé une seule trace de ta présence. J'étais détruit de t'avoir ainsi perdue, mais je savais que ce que je ressentais n'était rien comparé à ce que tu pouvais ressentir en pensant que j'étais mort. J'ai pris cette balle pour toi, parce que je t'aime et je ne voulais pas te voir mourir comme tu m'as vu mourir. Malgré la souffrance que je t'ai causé, je ne regrette pas de t'avoir sauvé la vie ce jour-là. J'aimais mieux mourir en te sachant encore en vie.

Tu portes sa main à ta bouche pour lui donner un baiser. Ton chandail se rebaissa de lui-même, car plus rien ne le retenait.

ABIEL - Tu dois te dire que j'ai eu mal. En effet, c'était une douleur indescriptible, mais je pouvais la supporter, car je l'avais fait pour une bonne cause. C'était la première réelle bonne chose que je faisais dans ma vie. Et c'est en mourant que j'ai accompli la meilleure action de mon vivant.

Tu savais qu'en disant ça, elle ne comprendrait pas totalement. Elle ne savait encore rien de ton passé de criminel et tu redoutais toujours le moment de le lui dire, mais ce moment n'était pas le bon. Tu venais tout juste de la retrouver, tu ne pouvais pas la blesser encore plus.

ABIEL - Quoi qu'il en soit, tu es là avec moi et je suis maintenant redevenu le plus heureux des hommes.

Tu l'attires contre toi pour la serrer à nouveau dans tes bras. Tu ne pouvais pas vraiment décrire l'amour que tu ressentais en ce moment. Jamais tu n'as été aussi vulnérable qu'avec cette femme à la chevelure bleutée.
Great Thief #14






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Dim 05 Oct 2014, 01:47




Abiel I. Jeferson & Alessa F. Zavatta


Je ne savais pas à quoi m'attendre pour sa réponse. Il était improbable pour moi qu'il avait pu survivre. Il était bel et bien mort sur Terre. Or nous étions plus sur Terre, cet île serait une espèce de paradis ? Malgré les trois mois passé ici, je me rendis compte que je ne savais pas grand chose de cet ile. Mais je n'étais pas morte, alors comment pourrai-je accéder à ce paradis ? Encore une fois, je n'avais pas de réponse. En même temps, il est vrai que je n'avais pas approfondi mes recherches car je ne voulais qu'une chose, rentrer sur la Terre pour retrouver le meurtrier.

Abiel - « J'ai eu une deuxième chance. Le dieu de la mort m'a fait renaître. Après ma mort, je me suis réveillé sur cette île et je me suis dit que je devais rêver. J'étais toujours en vie! J'allais pouvoir te retrouver, mais quand j'ai pu retourner sur la Terre, je n'ai pas trouvé une seule trace de ta présence.  »

Je l'écoutai attentivement. J'avais raison, on pouvait belle et bien rentrer sur Terre, et Abiel avait réussis. Comment avait-il fait ? Je mis dans un coin de ma tête cette question. Même si Abiel avait ressuscité, je ne pardonnerai jamais à cet assassin d'avoir pris la chose la plus précieuse que je possédais. Il continua ses explication.

Abiel - « J'ai pris cette balle pour toi, parce que je t'aime et je ne voulais pas te voir mourir comme tu m'as vu mourir. Malgré la souffrance que je t'ai causé, je ne regrette pas de t'avoir sauvé la vie ce jour-là. J'aimais mieux mourir en te sachant encore en vie. »

Je serrai le poing de mon autre main de libre. J'avais compris son geste mais je ne pourrais pas le pardonner aussi facilement. Il s'est servi de son corps pour me protéger et a perdu la vie. Je sais qu'il a fait ça par amour. J'aurai sans aucun doute fait la même chose mais je ne savais pas quoi y penser. Je ressentais des sentiments contraires et je n'aimais pas ça. Je lui en voulais beaucoup à cause de ça. Sauf que je me détestais encore plus.
Abiel réussit à apaiser mon esprit lorsqu'il déposa un baiser sur ma main. Je le regardai et ma tête s'est vidée de toute pensée. Il a un don pour me faire oublier tous mes soucis.

Abiel - « Tu dois te dire que j'ai eu mal. En effet, c'était une douleur indescriptible, mais je pouvais la supporter, car je l'avais fait pour une bonne cause. C'était la première réelle bonne chose que je faisais dans ma vie. Et c'est en mourant que j'ai accompli la meilleure action de mon vivant. »

J'ai à nouveau pleuré. Je suis trop bête. Comment pourrais-je lui en vouloir ? Je l'aime trop pour prétendre avoir une rancoeur contre lui. Il ne répondait qu'à ses sentiments, des sentiments si purs et simples. Je me suis sentie tellement heureuse de l'avoir à mes côtés, d'être aimer par cet homme. Me sauver a été la meilleure action de sa vie. J'essuyai mes larmes. Mes joues étaient devenues rouges. Je laissai un petit moment de silence avant de le regarder droit dans les yeux, avec un air sérieux. Je levai ma main et lui caressai son visage en partant de son front.

« Saches que même si tu as fais ça par amour, je ne veux plus que cela se reproduise. Te voir perdre la vie, et ce pour moi, a été le plus dur des supplices. Je t'en ai même voulu pendant une période, voir haï de m'avoir laissée seule... Mais tout ceci est passé, te voir là, en face de moi, m'a permis de me rendre compte que je t'aimais plus que je ne le pensais. Mon amour pour toi ne changera jamais et que te détester est une chose que je ne pourrai jamais faire. »

Mon air sérieux disparu très rapidement. Il était rare de me voir dans cet état. Mon sourire revint très vite. Je me sentais mieux après lui avoir dit ce que j'ai ressenti pendant son absence.

Abiel  - « Quoi qu'il en soit, tu es là avec moi et je suis maintenant redevenu le plus heureux des hommes. »

« Et moi la plus heureuse des femmes. »

Il m'attira contre lui. Je pouvais sentir les battements de son cœur. Il était à nouveau avec moi. Et cette fois ci, plus rien ne pourra me séparer de lui. Je me sentais si bien contre lui. Il m'avait fait oublier ma chute de tout à l'heure, et tous mes autres soucis. Je levai ma tête pour lui embrasser doucement sur ses lèvres. A part le mot « heureuse » je ne savais comment décrire mon état de ce moment.
Tout d'un coup, quelque chose me revint en mémoire. Je fouillai quelque chose dans mon sac et sorti l'objet que j'avais acheté il y a un petit moment. Je me mis sur la pointe des pieds pour lui mettre le bandana sur sa tête.

« Je l'ai acheté instinctivement. Lorsque je l'ai vu, je me suis senti obligée de le prendre. C'était peut être bête de ma part, car je pensais que nous n'allions jamais nous revoir. Mais finalement, ce n'était pas si stupide que ça puisque je réussis à te le donner. »

Je lui caressai ses cheveux. Ils étaient si doux. Ça aussi ça m'avait manqué. En fait, tout de chez lui m'avait manqué. Je pourrai rester des heures, voire une éternité, dans ses bras. Je me sentais en sécurité. Je n'arrivais pas à croire que c'était bel et bien lui en face de moi. Que j'avais retrouvé l'homme de ma vie, qu'il était vivant et que nous allons être ensemble comme nous l'étions dans le passé. C'est une deuxième vie qui s'offre à moi. Je m'étais estimée tellement chanceuse. J'avais peur que tout ceci n'était qu'un rêve. Si je me réveillais d'un instant à l'autre ? Si j'allai de nouveau le perdre ? Ce n'était pas la première fois que je faisais ce genre de rêve. Ma douleur à mon genou me remit les pensées au clair. Non, tout ceci était réel. J'avais retrouvé Abiel. Je n'avais cessé de lui sourire et d'avoir ma main sur son visage.
Tout d'un coup, un bruit s'échappa de mon ventre. Il s'était mis à gargouiller. Je rougis puis je me suis mise à rigoler.

« Tu as faim mon amour ? Parce qu'il n'y a pas que mon amour pour toi qui ne changera jamais, si tu vois ce que je veux dire. »

Je désignai bien évidemment mon appétit. C'était pour la première fois depuis longtemps que je ne m'étais pas senti capable de manger pour dix. Revoir Abiel m'a mise dans toutes les émotions, j'ai beaucoup pleurer. Et pleurer ça donne faim. Je voulais reprendre des forces pour pouvoir profiter au maximum des moments que je passerai avec Abiel. J'avais tellement de chose à lui raconter.
(C)PER KURU'

Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 126 Messages : 290
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Lun 06 Oct 2014, 23:12




D’émouvantes retrouvailles ♥
Abiel & Alessa
ALESSA - Et moi la plus heureuse des femmes.

Tu souriais. Elle était bel et bien là, devant toi. Et elle t'apaisait toujours autant qu'avant. Avec elle, tu n'avais plus envie de vivre comme avant. Le temps où tu volais presque tout ce que tu voyais était révolu. Certes, tu le faisais encore, mais moins fréquemment et avec Alessa, tu réussissais à oublier cette envie. Tout ce qui importait maintenant était sa présence à tes côtés. De plus, l'avoir dans tes bras était tellement merveilleux que tu ne voulais pas la laisser partir. Tu aimais beaucoup trop son contact. Pas étonnant vu que c'est la femme de ta vie que tu tiens dans tes bras. Puis inévitablement, elle se détacha de toi. Tu étais un à la fois déçu et curieux. Curieux de savoir pourquoi elle fouillait dans son sac. Tu hausses même un sourcil en signe d'interrogation, mais tu ne détaches pas tes yeux d'elle. Finalement, tu la vois y sortir un bandana. Tu ne peux t'empêcher de sourire. Il était beige avec un motif rouge. Tu aimais bien porter ce genre d'accessoires. Pourtant, aujourd'hui, tu n'en avais mis aucun. Par manque d'envie ou simplement pour ne pas trop souffrir en portant un de ceux qu'elle t'avait jadis offert? Car tu n'avais pas prévu que tu la retrouverais aujourd'hui même. Elle se met sur la pointe des pieds pour te l'enfiler. Tu l'aides en te penchant un peu. Une fois qu'elle eu finit de l'arranger comme tu aimes les porter, tu déposes un baiser sur sa joue.

ALESSA - Je l'ai acheté instinctivement. Lorsque je l'ai vu, je me suis senti obligée de le prendre. C'était peut être bête de ma part, car je pensais que nous n'allions jamais nous revoir. Mais finalement, ce n'était pas si stupide que ça puisque je réussis à te le donner.
ABIEL - Merci.

Tu sens sa main dans tes longs cheveux. Cheveux que tu tiens plus longs qu'elle. C'était étrange dans un certain sens. D'habitude, c'est plutôt la fille qui porte les cheveux longs et pourtant, dans votre couple, c'est toi qui les porte longs. Mais ça ne dérange aucun de vous deux. Elle les aime, tes cheveux et toi, tu aimes les siens. Certes courts, mais tellement beaux. Et bleus. Si bleus. Ça faisait différent et cela la rendait totalement unique. Certes, tu avais vu d'autres gens avec des cheveux bleus, mais rien ne pourrait ressembler à ceux d'Alessa et tu ne pouvais pas dire pourquoi. Une pensée te vint à l'esprit alors que tu la tenais contre toi. Était-ce un rêve? Non. Sûrement pas. Cette sensation dans ton coeur était plus que réelle. On ne ressent pas ce genre de choses en compagnie de la personne qu'on aime le plus, alors tu savais que ça n'était pas un rêve. C'en était même loin. Puis un bruit interrompt tes pensées. C'est l'estomac de ta douce. Tu ricanes. Elle avait toujours un grand appétit pour que son estomac fasse ce genre de bruit.

ALESSA -  Tu as faim mon amour ? Parce qu'il n'y a pas que mon amour pour toi qui ne changera jamais, si tu vois ce que je veux dire.
ABIEL - Je vois même très bien ce que tu veux dire. Tu n'as pas perdu ton appétit aussi gigantesque à ce que je vois.

Tu la taquinais, car même si tu étais plus massif qu'elle, tu ne mangeais pas autant. Tu trouvais ça marrant.

ABIEL - Je suis d'accord pour qu'on aille manger quelque chose pour remplir ton estomac, ma chérie. T'as envie de manger quoi? Y'a de tout ici.

Tu glisses ta main dans la sienne, lui vole un baiser et commences à marcher en l'entraînant avec toi. Tu étais tellement heureux en ce moment. Tu aurais pu croire que cela faisait une éternité que tu ne t'étais pas sentit aussi bien qu'en ce moment.
Great Thief #14






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Mer 08 Oct 2014, 23:03




D'émouvantes retrouvailles : Abiel I. Jeferson & Alessa F. Zavatta


Abiel - « Je vois même très bien ce que tu veux dire. Tu n'as pas perdu ton appétit aussi gigantesque à ce que je vois. »

Je lui tirai la langue comme une petite fille le faisait. Il était vrai que je mange beaucoup. J'ai même l'impression que je mange plus qu'Abiel alors qu'on a pas du tout la même corpulence. Je ne sais pas comment je fais mais même en mangeant beaucoup, je garde ma petite silhouette. Mais cette grande appétit avait diminué depuis le jour où Abiel est mort. Mon corps éprouvait l'envie de manger mais j'avais perdu goût aux aliments. Maintenant que j'ai retrouvé l'homme de ma vie, j'avais l'impression que je pouvais apprécier la nourriture comme je le faisais avant. C'est vraiment 'drôle' de voir à quel point tout mon métabolisme a été influencé par Abiel. Je n'étais pas moi même en son absence : je souriais, mais j'étais triste en pensant que je t'avais tué ; je rigolais devant mes amis, mais je pleurais lorsque j'étais seule. En l'ayant retrouvé, je retrouve aussi une partie de moi.

Abiel - « Je suis d'accord pour qu'on aille manger quelque chose pour remplir ton estomac, ma chérie. T'as envie de manger quoi? Y'a de tout ici. »

« Je ne sais pas... »

Je regardais autour de nous en tournant ma tête de gauche à droite. Il y avait pleins de choses appétissantes et je ne savais pas où aller. Tout d'un coup, je sentis sa main dans la mienne puis il me vola un baiser. J'ai rougi. Il m'avait surprise et ça me rend tellement heureuse quand il me donnait des signes d'amour. J'étais la seule personne avec qui il était comme ça et rien que cette pensée me suffisait pour afficher un magnifique sourire et respirer la joie de vivre.
Je me faisais entrainer par lui. Je regardai nos mains en contact. Oui, nous allons rester ainsi jusqu'à la fin. Nous serons pour toujours ensemble. Je me sentais capable de le suivre n'importe où.
Nous passons devant un petit stand de brochettes. Peut être parce qu'Abiel avait vu dans mon regard mon envie d'en prendre, nous nous sommes arrêtés devant.

Marchand - « Des brochettes les jeunes ? Je parie que vous n'en trouverez pas de meilleures dans tout le marché ! »

« Vraiment ? Je vais vous prendre une brochette de poulet, une brochette ailes de poulet, une brochette de bœuf, et une brochette de légumes s'il vous plait. »

Je cherchai avec ma main libre l'argent dans mon sac  puis je lui donnai l'argent en échange de mes deux brochettes. Je le remerciai et nous continuons à avancer. J'avais dans ma main les quatre brochettes, j'en donnai deux à Abiel. Je ne savais pas s'il avait faim ou pas. S'il n'en avait pas envie, je pourrai très bien la manger toute seule. Après tout, il était tellement gentil avec moi qu'il pourrait simplement me regarder manger.
Je vis un peu plus loin un petit banc de libre, un couple venait de s'y libérer. Je m'approchai vivement du banc en tenant Abiel de la main et mes brochettes de l'autre.
Je pris une boulette de poulet de ma brochette et commençai à la manger. Mes yeux se sont illuminés d'un coup. Etait ce parce qu'elle était vraiment délicieuse ou par la présence d'Abiel qui me donnait l'impression d'avoir gouté la meilleure brochette de toute ma vie ?

« C'est vraiment délicieux ! Il ne nous a pas menti ! »

Je voulais manger rapidement la moitié de ma brochette car je voulais donner l'autre moitié à Abiel pour lui faire gouter. J'aime partager quand les choses sont bonnes, surtout si c'est avec Abiel. Cela faisait très longtemps que je n'ai pas pu partager les choses avec lui.

« Abiel, tu possèdes des pouvoirs non ? Quels sont-ils ? »

D'après ce que j'ai compris, tous les êtres sur cet ils possédaient des pouvoirs. Je ne découvris les miens qu'à mon arrivée sur l'ile et je ne les maitrisais pas encore. Je me demande alors quels pourraient être les pouvoirs d'Abiel. Je me mis à rigoler toute seule rien qu'à la pensée d'un pouvoir tout mignon, dans le genre, se transformer en un gentil et petit animal. Non je ne me moquerai pas de lui, (jamais), je l'accepterai et je lui montrerai le coté positif de la chose. Il reste mon Abiel bien aimé quelque soit sa forme.
(C)PER KURU'

Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Julian "L" S. Ramsey
Staffien
Coeurs : 126 Messages : 290
Couleurs : chocolate
J'ai traversé le portail depuis le : 05/08/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Julian Sanders Ramsey dit Lupin. Actuellement je suis : amoureux et pansexuel. Il paraît que je ressemble à : Misaki Yata et à ce propos, j'aimerais remercier : Faelyn ♥
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Mar 14 Oct 2014, 04:42




D’émouvantes retrouvailles ♥
Abiel & Alessa
Elle te tirait la langue comme le ferait une gamine et cela te fit sourire. Elle t'amusait. Puis cette fille mangeait pour dix et ne prenait pas un gramme de gras! C'était incroyable! N'importe quelle fille lui envierait cette caractéristique. Il y en a certaine qu'on dirait qu'elles ne font que regarder la bouffe et elles engraissent. Mais pas Alessa. Alessa était spéciale en tout point.

ALESSA - Je ne sais pas...
ABIEL - C'est pas pratique, ça.

Aussitôt après que tu lui ailles démontré de l'affection, son attitude changea. Elle avait l'air... Plus joyeux. Comment faisais-tu pour la rendre comme ça? Tu ne savais pas, mais en tout cas, tu n'allais pas arrêter de le faire. Tu l'aimais tellement que ça t'en faisais presque mal parfois. Ces derniers mois avaient été plus douloureux que tu ne te l'avais imaginé. En la retrouvant, tu retrouvais une partie de toi. Sans elle, tu n'existais plus qu'à moitié. Comment une simple personne peux nous rendre si heureux et si malheureux à la fois? C'était un mystère pour toi. Elle était la seule personne qui pouvait te faire autant de mal à tout moment. Elle pouvait carrément te détruire et pourtant, elle était celle qui te rendait le plus heureux en ce monde. C'est pourquoi tu te posais toutes ces questions. Et puis, qu'avais-tu fait pour mériter une fille pareille? Bon, tu n'allais pas commencer à te morfondre avec ça. Elle était là; elle était avec toi et à toi, point. Rien n'était plus important.

Vous arrivez finalement devant un stand à brochettes. Peut-être parce que tu avais vu l'envie dans le regard de ta douce que vous vous êtes arrêté.

MARCHAND - Des brochettes les jeunes ? Je parie que vous n'en trouverez pas de meilleures dans tout le marché !
ALESSA - Vraiment ? Je vais vous prendre une brochette de poulet, une brochette ailes de poulet, une brochette de bœuf, et une brochette de légumes s'il vous plait.

Tu regardais Alessa avec un air à la fois étonné et amusé. Vraiment? Quatre brochettes? Elles étaient énormes en plus, mais tu te souvins qu'elle n'était pas normale et qu'Elle mangeait souvent bien plus que toi. Ce qui était un exploit en soi, car tu as un appétit sans fond. Elle paya et vous vous éloignez du stand. Elle t'en donne deux que tu prends sans discuter. Tu avais faim toi aussi. Tu entamas la première avec un grognement de contentement, après que vous vous soyez assis sur un banc qui venait de se libérer. Ces brochettes étaient vraiment délicieuses. Tu t'arrêtes à la moitié et mange la moitié de l'autre brochette que tu tiens. Vous faisiez toujours ça. Vous vous partagiez toujours tout. En tout cas, dans la bouffe.

ALESSA - C'est vraiment délicieux ! Il ne nous a pas menti !
ABIEL - C'est bien vrai!

Elle finit de manger la moitié des deux siennes, puis vous vous échangez vos brochettes. Un inconnu passant par là trouverait cela bizarre, mais ça serait parce qu'il ne connaissait pas les joies du partage entre amoureux. Tu commences à manger.

ALESSA - Abiel, tu possèdes des pouvoirs non ? Quels sont-ils ?

Cela fut si soudain que tu ne fis que la regarder totalement étonné et tes gestes en suspens. Tu ne t'attendais vraiment pas à ça. Tu reprends contenance avant de lui répondre. Comment pouvais-tu lui dire ce que tu es? Tu décides de finir ton repas avant de parler. Cela te donnes aussi le temps de réfléchir au tout. Finalement, il était mieux de lui dire toute la vérité.

ABIEL - En effet, j'ai quelques pouvoirs. J'ai une grande agilité. Je ne fais aucun bruit lorsque je me déplace en forêt, par exemple. C'est dû à ma nature d'elfe. Je peux me transformer en un très grand dragon d'eau aux écailles bleues et noires. Ce qui me donne sous ma forme humaine la capacité de respirer sous l'eau. Et puis, j'ai été ressuscité en... démon, ce qui me confère le pouvoir de maîtriser la foudre sous toutes ses formes, mais je ne contrôle pas encore très bien mes pouvoirs.

Tu avais hésité un moment quand tu as dû dire que tu avais eu une deuxième chance en tant que démon, puis tu avais continué. Elle se poserait sans doute des questions quant à ton hésitation et surtout au fait que tu étais revenu en démon. Cela éveillerait sans doute des questions au sujet de ton passé. Passé qu'elle ne connaissait toujours pas et cela faisait un peu plus de trois ans et demi que vous vous êtes ensemble. Et durant tout ce temps, tu n'avais jamais eu la force ni le courage de tout lui dire à propos de tes crimes et de ton emprisonnement de deux ans en Autriche. Si tel était le cas, tu n'aurais plus le choix de tout lui révéler. Sinon, tant mieux pour toi.
Great Thief #14






K-dos:
 




avatar
Invité
Invité
Re: D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/ | Mar 14 Oct 2014, 22:17



D'émouvantes retrouvailles

Abiel I. Jeferson & Alessa F. Zavatta


Est ce que j'avais posé une question qu'il ne fallait pas ? Abiel semblait perdu dans ses pensées, et s'était même figé un moment lorsque je lui ai demandé ses pouvoirs. Je l'observais. Bon, il ne bougeait pas, mais je sentais qu'il était en train de se torturer mentalement. Je fis mine de manger les derniers morceaux de mes brochette, tout en ne le quittant pas des yeux. Du coup, il avait réussi à me faire plonger moi aussi dans mes pensées. Enfin, j'étais en train de réfléchir à pourquoi ma question pouvait lui déranger et je m'en voulais de lui avoir torturé l'esprit. Au bout de quelques secondes, je voulais lui dire qu'il n'était pas obligé de me répondre, s'il n'avait pas envie, ce n'était pas grave. Je lui fis souris, un peu gênée à cause de ma question, je cherchais un moyen de changer de sujet de discussion.

« Tu sais, tu... »

Abiel - « En effet, j'ai quelques pouvoirs. J'ai une grande agilité. Je ne fais aucun bruit lorsque je me déplace en forêt, par exemple. C'est dû à ma nature d'elfe. Je peux me transformer en un très grand dragon d'eau aux écailles bleues et noires. Ce qui me donne sous ma forme humaine la capacité de respirer sous l'eau. Et puis, j'ai été ressuscité en... démon, ce qui me confère le pouvoir de maîtriser la foudre sous toutes ses formes, mais je ne contrôle pas encore très bien mes pouvoirs. »

J'étais émerveillée par ses pouvoirs. Mon sourire gêné se transforma en un joli sourire. Pourquoi s'être torturé l'esprit sur ça ? A cause de sa renaissance en démon ? Il avait peur de ma réaction si je savais qu'il était devenu un démon ? J'étais un peu déçue de savoir qu'il pouvait croire que je ne l'aimerai plus à cause de ça. Après tout, qu'est ce qu'un 'démon' ? Un être maléfique semant le mal partout où il va ? Ce mot n'était qu'un moyen pour classer les personnes selon des critères 'communs' et en aucun cas, ça ne décrivait la personnalité des gens. Je connaissais Abiel, il n'était en aucun quelqu'un de détestable. Et seul mon opinion comptait pour dire si j'aimais les gens ou pas. La question ne se posait même pas pour lui, je l'aime toujours malgré sa nature de 'démon'.
Ma main caressa son visage.

« Mon amour, tu as là des pouvoirs merveilleux. »

Je lui regardai droit dans les yeux, avec un regard doux.

« Tu n'as pas à avoir peur de mon révéler ta nature de démon, je me fiche de ça. Tu aurais pu revenir sous forme de vampire, lutin ou de nain, je t'aimerai toujours. Tu reste toi, Abiel Ivan Jeferson, l'unique homme qui a su faire battre mon cœur. Je m'estime déjà très heureuse que tu ais pu renaitre en démon que de t'avoir perdu pour toujours. »

Entre le choix de voir ressusciter Abiel en démon ou de le voir mort en tant que elfe-dragon, je préfère largement le premier. C'était peut être égoïste de ma part, mais j'étais absolument perdue sans lui. Donc je gagnais beaucoup dans cette résurrection.
Je fis un sourire amusé.

« Bon, je t'avoue que j'aurai préféré la renaissance en nain. Ça m'aurait permis de me sentir grande, pour une fois ! »

Je rigolai, c'était bien sur une petite blague. J'aimais beaucoup la taille actuelle d'Abiel, il était grand, très grand. Je me sentais tellement en sécurité avec lui. Alors que moi, j'étais petite. Avant je complexais sur ma taille, puis je m'y suis faite. C'était d'ailleurs grâce à Abiel que j'ai découvert les avantages d'être petite. Je m'en rappelle qu'à chaque fois, je me servais de cette excuse pour qu'il m'aide dans le rangement.
Abiel est donc quelqu'un de très important pour moi, je ne le laisserai jamais douter de lui même. Il peut être très fort mais si fragile quand ça concerne ses sentiments. Il doit avoir plus confiance en son impact qu'il a sur moi, car avouons le, s'il m'aime, c'était bien parce que je l'aimais en première. D'ailleurs, je n'ai jamais été aussi fière de mon intuition.
(C)PER KURU'

 
D'émouvantes retrouvailles /PV Alessa ♥/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arios et Chaos - les retrouvailles
» 2x03 - School Reunion (L'École des retrouvailles)
» Retrouvailles
» Retrouvailles familiales
» Retrouvailles

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: