Partagez | 
 

 Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Dim 21 Sep 2014, 21:06



.Kyrielle & Angeler.Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.



Il était seize heures, le soleil était au rendez-vous aujourd'hui en fait. Mais il n'était pas pour autan trop persistant non plus en fait, disons qu'il était largement supportable, pour son plus grand plaisir. Car oui, Kyrielle est un animal nocturne, donc déjà la nuit est d'avantage son domaine, chose assez peu étrange si on s'attarde sur sa nature de louve. Mais en plus, quand on est une bête couverte de poil, je vous assure que l'été est parfois plus dur à supporter encore... Le début sur cette étrange île qu'elle retrouvait était assez difficile, soyons franc. Quand on débarque de nul part, on a beau être dans un monde ou les créatures surnaturelles ont leurs place, rendant alors l'humain quelque chose de totalement pas naturel ici en fait. Ce n'était pas un mal, bon sang, qu'est-ce qu'elle pouvait ne pas les aimer ses humains... Pas tous hein, mais disons qu'elle avait eut assez d'expériences avec à son goût, maintenant qu'elle était ici, elle ne comptait pas retourner sur Terre. Pourquoi y aller ? Elle n'avait eut que trop de perte là-bas. Qui plus est, obligée de cacher sa seconde nature... Pourtant, c'est une part entière d'elle-même. Bon, on pourrait dire qu'elle possède en fait deux natures si l'on voulait être exacte , mais son côté vampirique n'est que peu assumé par cette dernière. Non, rien à faire, quand on est une louve, on est pas autre chose c'est tout. Fierté personnelle. Mais revenons à notre histoire de chaleur même si sur le fond on s'en fout un peu, mais au moins on pourra pas me rapprocher de ne pas donner des précision sur le temps actuel. Actuellement, la demoiselle avait tout juste ait l'acquisition d'un appartement, certes pas énorme, pour ne pas dire même plutôt petit en fait, mais il lui allait très bien. Maintenant protégée des intempéries, elle pouvait maintenant conserver des aliments frais chez elle et non des boîtes... Voir même tout manger sur le coup. Mais que voulez-vous, ce n'était pas la première fois durant sa longue existence que la demoiselle se retrouvait sur la paille, il y a ainsi donc quelques habitudes ancrées en elle, un peu dur à faire disparaître... Une preuve ? Très bien. Alors pour commencer, je vous vous annoncer que tout ceci se déroule dans les ruelles marchandes de la ville où maintenant elle vivait. Du monde dehors, les oiseaux chante, il fait beau, bref, vous voyez le tableau hein ? Eh bien, Kyrielle ne le savait pas encore, mais aujourd'hui elle ferait une rencontre qui changerait bien des choses à sa vie... Eh oui. Rien que ça. Et pourtant elle en avait vécut des choses, en plus de deux siècles de vie, on peut se vanter de ça oui.

Habillée simplement d'un t-shirt un peu serré certes, mais qui allait avec sa petite silhouette fine, tout simplement. Sa fidèle jupe arrivant au dessus des genoux, oui c'est cela mi-cuisse. Et ses chaussettes hautes, le tout perché sur des petites bottines à talon. En sommes un petit brin de femme élégant, qui passerait pourtant inaperçus si on est plutôt du genre à aimer les beautés fatales. Belle allure simple et naturelle dirons-nous. Elle avait pût terminer son travail un peu plus tôt, journée un peu plus courte pour tout le monde, cela ne faisait de mal à personne, trop en faire n'est jamais bon pour la santé. Et sa cheffe était visiblement plutôt du genre sympathique de ce côté-là pour ne pas dire sympathique tout court. Ainsi, peut-être juste histoire de marcher, ou alors faire quelques achats, la demoiselle passa par-là. C'est alors que son odorat puis son nez fût attiré par quelque chose. Mais. N'est-ce pas un superbe hot-dog là ? Mais si ! Son ventre gronda. C'est ça quand on loupe des repas, mais parfois les activités de la journées ne vous laisse pas le temps de manger... Et là. Eh bien... En fait la jeune fille qui s'était arrêtée net pour regarder eut sur le coup une réaction assez étrange, pour ne pas dire purement et simplement spontanée... Il n'était pas rare de la voir agir avant de réfléchir la demoiselle... Même si parfois elle se rendait compte de la choses juste quelques secondes plus tard. Par réflexe et instinct, la jeune fille alors se courba, sa transformation parfaitement maîtrisée, voilà une jeune et belle louve toute noire qui se rue vers cette immense silhouette noir qui lui faisait dos. Comme quoi, elle n'avait parfois peur de rien la petite... Rapide, en même temps, il s'agit là d'un animal sauvage, quoi de plus normal non ? Le contraire serait inquiétant pour sa santés... Et hop, une, deux foulée et un bond. Avant de se saisir de la morceau de saucisse enroulée dans du pain et s’enfuir le plus rapidement possible et tourner à un coin de rue. Pauvre jeune homme qu'elle n'avait qu'à peine prit la peine de regarder, il n'avait pas dût comprendre ce qui venait de se passer sous ses yeux... Il mangeait tranquillement, et paf, plus rien. Le pire, c'est qu'elle n'alla pas bien loin, un simple détour de rue, pour redevenir une jeune femme parmi les autres. Se disant que s'il lui courrait après il ne la reconnaîtrait pas ? Elle pourrait tenter de se débrouiller pour s'enfuir. Mais il était plus simple pour elle de le manger avec des mains.

Commençant à croquer dedans toute contente, ce n'est qu'en mâchant sa bouchée qu'elle s'arrêta. Se rendant soudainement compte de quelque chose. Ah mais... Pourquoi l'avait-elle volée ? Elle avait un salaire maintenant... Certes elle n'était pas une femme riche, mais maintenant elle pouvait payer elle-même sa bouffe... Aller la prendre au mains des passants dans la rue quand même... Bon, elle ne culpabilisait pas, mais disons qu'elle se rendait compte de cette habitude qui pourrait lui porter préjudice alors qu'elle n'est pas méchante sur le fond. Kyrielle se retourna alors pour faire marche arrière et voir si le brun était toujours là. Mâchant toujours le bout qu'elle venait de croquer. Où était-il.. Ah ! Le voilà. Affichant un air légèrement -je dis bien légèrement- gênée, la brune lui tendit son repas en se frottant le derrière de la tête. Elle semblait dérangée mais pas plus que ça de son action en fait... Son regard se posa sur l'homme. Il était grand, bien plus grand qu'elle... Brun, il faisait un peu peur faut l'avouer... Mais d'un autre côté il était plutôt beau gosse... Mais ne s'attardant pas plus que ça sur ça, de toute façon ce serait plutôt mal placé et ne pas parlé serait plutôt mauvais pour elle. C'est pourquoi elle se racla la gorge pour finalement dire.

« Eh... 'Scusez moi. Je voulais pas vous le prendre, c'est une vielle habitude... Sans rancune ? J'vous le rend.. »

Eh oui, les paroles accompagnent le geste c'est pas beau ça ? Oui bon.. Elle est toute maigrichonne ça justifie pas son action... Quoi ? Il doit en avoir rien à faire ? Mais voyons... C'est pas du tout compréhensible... Le pauvre homme, il devait être vraiment ravit de récupérer son repas marqué de quelques crocs... et d'un bout en moins en prime en fait. Si elle avait sa paire d'oreilles animal sur sa tête, on aurait dit qu'elle les baissait... Prenant son poignet pour lui mettre d'office son repas volé dedans elle ajouta.

« Hm... Si vous voulez que je vous en prenne un autre hein... 'fin... Je comprendrais. Je voulais vraiment pas. »

Bon. On va dire qu'on pouvait vraiment comprendre qu'elle regrettait un peu quoi, même si elle semblait avoir un peu de mal à y mettre autant de conviction que de volonté... Mais c'est l'intention qui compte.. ? Reste à savoir si elle était tombé sur un violent. Pour une fois, Kyrielle avait réalisé rapidement et avait eut le réflexe de lui rendre hein. Ce n'est pas le cas de la plupart des cas qui subissent ce côté de sa personnalité. Imaginez donc ça... Mais si elle était méchante...~
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mar 23 Sep 2014, 21:00



Car certaines relations...

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio


Sortir le jour, voilà bien une idée extravagante ! Pourquoi était-ce les gens diurnes qui décidaient toujours des horaires appropriés pour vivre ? Certainement parce qu'ils étaient plus nombreux tout simplement, allez savoir. Fort heureusement pour lui, Angeler se fichait bien de ces horaires imposés en général et vivait au rythme qu'il avait choisi. Les Basilic n'étaient pas à proprement parler des créatures nocturnes, mais ils aimaient en général rester cacher du regard des autres. Et donc, avec autant de monde aux alentours, il valait mieux choisir le moment le moins fréquenté de la journée… Quitte à ce que ce ne soit plus la journée en fait. De toute manière, Angeler aimait la nuit, vraiment. Alors pourquoi donc se faire violence et sortir de jour ?... Eh bien figurez-vous mesdames et messieurs que notre homme n'était pas sorti de jour, mais de nuit !... Il n'était juste pas rentré chez lui entre deux, du coup, on pouvait effectivement croire qu'il était sorti de jour, mais ce n'était absolument pas le cas… Pas très clair tout ça hein ? Tant pis. On pouvait donc dire qu'Angeler avait passé une nuit blanche, comme pratiquement toutes ses nuits et était parti quelques heures avant le lever du jour faire une livraison à un client important. Seulement voilà, celui-ci n'habitait pas la porte à côté, donc le temps de rentrer, il était déjà plus de midi, merci bien le service de coursier.

Heureusement, la marche ne dérangeait pas Angeler, tout comme faire un petit tour dans la forêt, du coup… Il n'était pas trop de mauvaise humeur à son retour en ville. On pouvait même dire qu'il était assez calme, ne dévisageant presque pas les imbéciles qui l'entouraient quand il pénétra sur la place du marché. Ils avaient vraiment tous besoin de faire leurs courses en même temps ? Il fallait croire oui, compte tenu des heures d'influence de la ville. Si Angeler n'était pas mécontent d'avoir fermé la boutique alors qu'il y avait autant de monde dehors ? Oh que non. Il détestait les curieux qui rentrait juste pour regarder et ne cherchais rien en particulier. Il travaillait surtout à la demande en fait, du coup, il n'avait qu'à ouvrir à certaines heures pour que les clients passe chercher ce qu'ils avaient besoin. Il faudrait quand même qu'il se débrouille pour laisser quelqu'un dans la boutique quand il ne s'y trouvait pas un jour tout de même… Mais comme il ne s'entendait avec pas grand monde, la tâche était assez difficile. Quoi qu'il en soit, notre homme n'était bizarrement pas trop pressé de rentrer chez lui. Et pourquoi donc me direz-vous ? Eh bien tout simplement parce qu'il mourrait de faim. D'accord, il savait tout de même se faire à manger, mais il avait totalement oublié de faire les courses… Pendant plusieurs jours… Et avait donc sauté le repas qui allait avec.

Ce qui en résultait ? Une faim de loup bien entendu ! Ou de serpent, mais l'expression n'existait pas d'après ce qu'il en savait. De toute manière, ce genre de reptile pouvait bien rester plusieurs jours sans manger non ? Donc pas de soucis… Quoi que, ce n'était pas agréable non plus, donc il fallait bien qu'il remédie à cela au plus vite. Surtout qu'il venait de se taper une sacré trotte le pauvre… Il allait vraiment falloir qu'il se trouve un larbin pour le faire à sa place. Bref, en attendant, il fallait bien trouver à manger. Il aurait très bien pu aller dans un restaurant, mais à son gout, il y avait toujours trop de monde et on attendait des heures pour être servi. Non, c'était tout de suite qu'il avait faim. Du coup, il se dirigea vers ce qu'il y avait de plus rapide pour manger, se disant qu'il se rattraperait en consistance et en qualité le soir une fois chez lui. C'est ainsi qu'un heureux marchand de hot-dog trouva un client en plus. Du pain, une saucisse et de la moutarde. On ne pouvait pas faire plus simple hein ? Mais bon, du moment que ça pouvait combler un creux dans l'estomac du brun, il n'allait pas dire non… Puis ce n'était pas mauvais non plus hein.

Marchand tranquillement dans la rue, notre animal à sang froid pouvait au moins profiter d'une des rares saisons où il pouvait sortir tranquillement de chez lui sans crever de froid sur place. L'été… C'était… Chaud. C'était bien le seul intérêt pour lui tient, puisqu'il n'aimait pas vraiment le soleil. Mais bon, au moins, il n'avait pas besoin d'une couche de vêtements abominable de de s'arrêter se réchauffer avec du café toutes les deux minutes. Simplement vêtu, pantalon noir et chemise bleu, qu'il ne s'était même pas donné la peine de boutonner jusqu'en haut, notre homme avait au moins une bonne excuse pour porter des lunettes de soleil pour une fois. C'était de circonstance. Non pas qu'il s'en priver l'hiver, mais au moins, personne ne le prenait pour un fou en cette saison. Jetant un coup d'œil distrait autour de lui, ne sachant pas très bien ce qu'il cherchait, notre homme s'apprêta à mordre dans son repas avant de refermer sa mâchoire… Dans le vide. Non, ce n'était pas un grand maladroit qui avait fait tomber son repas par terre, son pauvre repas avait simplement décidé de se volatiliser avant de finir dans son estomac. Pas sympa ce hot-dog. Fronçant les sourcils, notre homme chercha autour de lui qui avait pu lui jouer ce sale tour. Seulement voilà, avec autant de monde qui se bousculer autour de lui, ce n'était pas vraiment chose facile que de retrouver un petit plaisantin.

Il n'avait donc plus qu'à aller s'en racheter un ? Il fallait croire oui… Il n'allait tout de même pas manger un hot-dog qui avait trainé dans les mains de quelqu'un d'autre s'il le retrouvait de toute manière. Mais alors que notre homme avait entamé sa marche vers le marchand, se préparant déjà à passer pour un morfal, une petite brune vint se planter devant lui, l'air un peu penaude… Et elle tenait un hot-dog dans sa main. Oui, notre homme était un fin observateur, surtout quand il avait faim. Pas très grande, les cheveux coupés en carré, le visage pâle et les yeux aussi noirs que sa tignasse, la petite demoiselle était plutôt jolie… Même Angeler pouvait l'admettre, bien qu'il ne soit pas un grand connaisseur en femme. Non pas qu'il soit de l'autre bord, pas du tout même, mais il ne s'accordait tout simplement pas le temps d'y penser… Et puis il avait un regard qui faisait frissonner tout le monde, ce qui n'aidait pas beaucoup pour le relationnel. Quoi qu'il en soit, la jeune femme était apparemment venue pour s'excuser et lui rendre son bien… C'était elle qui lui avait piqué ? Ben on pouvait dire qu'elle savait se fondre dans la masse, car Angeler n'avait pas le moindre souvenir de l'avoir déjà vu. Et il n'avait pas si mauvaise mémoire que ça. Sans avoir vraiment eu le temps de réagir, le brun se retrouva donc avec un hot-dog entamé dans la main… et pas par lui en plus, beurk. Ok, la fille lui proposait de lui en prendre un autre, mais merde à la fin, on ne pique pas la bouffe des gens comme ça !... Enfin si, mais des gens qu'on connait, pour les faire chier, pas celle des parfaits inconnus.

Regardant le hot-dog comme s'il allait lui transmettre la rage ou une quelconque maladie du genre, le jeune homme se mit à regarder ensuite autour de lui pour voir s'il n'apercevait pas un visage familier. Des fois que quelqu'un avait envoyé la petite brune lui faire une blague… Ou que c'était carrément pour une caméra caché. Mais malheureusement, le Basilic n'aperçut ni "ami" ni un autre signe qui pouvait faire penser à une blague. Elle était donc vraiment sérieuse… Bonjour la normalité. Angeler savait bien qu'il ne fallait pas sortir le jour, il y a toujours des gens bizarre pour se promener. Enfin bref, si Angeler était du genre colérique, il aurait sans nul doute enguirlandé la jeune femme bien comme il faut, fort et en public oui. Mais bon, il était plutôt bien élevé… Enfin sa mère adoptive avait tenté de bien l'élevé, donc il n'allait pas faire un scandale pour si peu. Bien que le déplaisir d'avoir loupé sa tentative de déjeuner se lisait clairement sur son visage, bien que sa voix conservait tout son calme lorsqu'il s'adressa à la jeune femme.

" Tu ne voulais pas, mais tu en a quand même mangé un morceau… Une petite voix dans ta tête à fini par te dire que c'était mal ? "

Non non, il n'insinuait pas qu'elle était folle… Elle pouvait aussi avoir un petit criquet sur l'épaule qui lui servait de conscience, il y avait des gens qui avaient ça d'après ce qu'il avait lu une… Ou ce qu'on lui avait lu quand il était môme, pas sûr. D'un geste décidé, il attrapa la main de la demoiselle et y remit vite fait le hot-dog… Non, il ne mangeait après personne, surtout pas après une inconnu, donc il ne risquait pas de commencer maintenant.

" Voler de la bouffe pour ensuite la ramener, on ne t'a jamais dit que c'était une mauvaise idée ? Tu fais une drôle de petite voleuse toi… Je me demande comment tu vas arriver à te faire pardonner. ~ "

Un sourire était apparu sur les lèvres du jeune homme. Non, pas un sourire amicale, celui qui dit " Hey, c'est pas grave, y a pire dans la vie. " Non, un sourire un peu moqueur, malsain peut-être bien, qui n'annonçait jamais rien de bon pour les autres. Tranquillement, le jeune homme se pencha vers la demoiselle, jusqu'à avoir son visage assez près du sien et retira ses lunettes de soleil de sa main libre, pour la fixer droit dans les yeux et…. Et…. Et ben rien. Soyons clair, le but de notre homme était de coller la froisse à la demoiselle avec ses yeux de Basilic. Seulement voilà, il n'avait pas prévu qu'il allait tomber sur quelqu'un d'insensible… C'était la deuxième fois que cela lui arrivait. La première étant cette tarée de vampire qui l'avait adopté… C'était un truc de femme d'être immunisé contre lui ou quoi ? Se retrouvant du coup un peu con d'être tombé sur un spécimen comme ça, le brun se redressa un peu et observa ses lunettes. Ou plutôt, il les regardait tout simplement pendant qu'il réfléchissait à autre chose. Oui c'était débile, mais c'était mieux que de fixer le vague tout bêtement. D'où elle sortait cette fille franchement ?... Maintenant c'était sûr, il n'allait pas la laisser filer sans en savoir un peu plus, c'était trop rare ce genre de chose.

(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Sam 27 Sep 2014, 21:42



.Kyrielle & Angeler.Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.



Quand on est un voleur, on fait généralement en sorte de ne pas se faire prendre. Logique non ? Moui, je crois que pour le coup il faudrait rappeler cette petite règle à la demoiselle... Pourquoi ? Parce que venant fraîchement de dérober quelque chose à quelqu'un, cette dernière ne trouvait rien de mieux que de venir lui rendre. C'est une bien bel intention pourquoi l'arrêter me diriez-vous ? Peut-être parce que la dite chose est de la nourriture et que la demoiselle avait déjà commencé à entamer son nouveau bien qu'elle s'était approprié, certes, de façon tout sauf honnête, mais à elle tout de même ? Oh, disons qu'elle pouvait se montrer originale quand elle s'y mettait, voir carrément réfléchir après agir. Un peu spontané, c'est dans ce genre de moment qu'on peut se rendre rapidement compte que Kyrielle est certainement moins fragile que son apparence le laisse présager. Voir même que sa tête de fille timide et sage qu'elle pouvait tirer. Elle était un parfait mélanger des deux, sans pour autant être une fille à tout le temps attirer l'attention sur elle, on va dire qu'elle était quand même culotté quand elle s'y mettait la petite... Peut-être se disait-elle qu'elle allait tomber sur quelqu'un de gentil, voir même qu'elle allait passer sa route l'air de rien. Mais visiblement non, enfin, pour commencer le mieux était de voir la réaction du jeune homme ? Que dis-je. Du bel homme... Car faut l'avouer elle était tombé sur un brun fort séduisant, il fallait vraiment que la demoiselle ait un coup de cœur pour voir les choses ainsi, elle qui ne s'intéresse pas vraiment à ce genre de chose pour ne pas dire du tout... Après, c'est tout hein, inutile de s'attarder sur ce détail.

Attendant qu'il réagisse, le jeune homme ne semblait pas vraiment comprendre... ? Il ne se gênait d'ailleurs pas pour la dévisager de haut en bas, comme s'il cherchait à comprendre ce qu'il y avait derrière cette action. Ne cherchait-il pas quelqu'un ? Haussant les sourcils, la jeune fille lui rendit son bien un peu de force pour le coup, bien qu'elle se proposé tout de même pour aller lui chercher un autre repas. Il n'est jamais agréable de voir un inconnu croquer dans ce dernier, maintenant elle ne le ferait plus, même si à une époque elle n'aurait craché sur aucune nourriture hein... Se prenant alors une moquerie en pleine face, la jeune fille n'y répondit pas. Une voix dans sa tête ? Mais oui c'est ça en plus, une petite voix interne s'était soudainement mise à lui dire de faire demi-tour qu'il fallait soigner cette mauvaise manie. Baissant le regard vers le hot-dog de retour en sa possession. Kyrielle se demanda du coup si elle pouvait le manger... Oui non ? S'il n'en voulait plus pourquoi se priver ? Lâchant alors un léger sourire, elle répondit alors en reprenant un petit bout de son nouveau repas alors.

« Ouais c'est ça. Une petite voix qui m'a dit ça. Merci ! C'est gentil de m'offrir le repas ! »

… Non. Je vous jure elle n'est pas naïve ou autre hein, au contraire, mais elle était spontané et recevoir de la nourriture gratuitement était selon elle quelque chose de très précieux qui mérite au moins un merci. Oui. On remercie pour de la nourriture volé tout est parfaitement normal. Contente de se remplir le ventre elle... Se retient de faire un pas en arrière lorsqu'elle vie le jeune homme s'approcher d'elle. Quoi ? Il lui voulait quoi lui ? Ok, elle savait que c'était une mauvaise idée de rapporter la nourriture volé et tout et tout mais... Il faisait quoi ? Pas de familiarité entre eux merci ! Ils ne se connaissent pas ! Et puis, que voulait-il dire par comment se faire pardonner ? Avec ce sourire en plus. Déglutissant légèrement, il faut avouer que c'était sur le coup bien trop de questions dans son esprit d'un coup là... Elle eut d'ailleurs le réflexe de mettre la main libre en avant, retrouvant alors cette dernière posée sur son torse, comme pour être prête pour éventuellement le repousser. Eh oh. Elle veut bien racheter un truc à manger mais c'est tout hein, il faudra se contenter de cela et de ses excuses précédemment formulées. Sans vraiment trop savoir pourquoi, son corps s'accéléra très légèrement à son approche... Bon... Ok, il est charmant ce jeune homme, mais c'est pas des raisons. Au vu de toutes ses années d'existences à rester seule, je parle bien sûr d'un point de vue amour ou tout simplement charnelle, je vous laisse imaginer que la jeune fille n'est pas du genre à se laisser embrasser facilement ou à finir dans le lit du premier venu... Elle ne croit que peu à l'amour, mais se disait bien que cela ne serait qu'uniquement avec ce dernier qu'elle se laisserait faire. Ce qui n'était jamais tombé jusqu'à maintenant... Trouver quelqu'un beau, voir tout simplement canon n'est pas suffisant... Mais. Ah mais... Ce regard franchement. Elle fût captivée, fascinée, totalement emportée par ces magnifiques yeux. C'est quoi cette couleur ? C'est naturel ou bien des lentilles ? Toujours est-il qu'elle s'apprêtait à lui répliquer quelque chose pour lui dire de reculer, distance limite supportable entre deux inconnus selon elle hein, mais elle oublia totalement de prononcer le moindre mot. Pourquoi les cacher derrière une paire de lunettes ? Peut-être sont-ils fragiles... Ce dernier déçus par quelque chose se recula légèrement en se redressant, remettant alors un peu de distance entre leurs deux visages. Cependant, elle restait totalement captivée par ces beaux yeux. Remettant presque timidement une mèche de cheveux en arrière pour ne pas lui chatouiller le menton, la jeune fille se mit sur la pointe des pieds tout en attrapant -sans vraiment savoir s'il était d'accord ou non- pour le faire se pencher en le tirant et replanter ses yeux droits dans les yeux. Oui... il regardait ses lunettes mais non, c'est elle qu'il devait regarder. Ayant pour habitude de dire ce qu'il lui passait par la tête, la Louve lâcha.

« Quels beaux yeux ! Tu devrais pas les cacher comme ça vraiment ! … Réalisant un peu soudainement. Elle lâcha son menton, ne le forçant plus alors à se pencher vers elle. Tu pourrais quand même te présenter avant de me demander de me faire pardonner. Des excuses ne suffisent pas ? J'ferais pas n'importe quoi j'te préviens. »

Elle croisa les bras. Ben ouais, voleuse et en tord, mais c'est pas pour autant qu'elle allait se plier face à quelqu'un. Quitte à s'enfuir en courant hein. Mais elle n'était certainement pas le genre de bonne pomme à faire n'importe quoi pour se faire pardonner. Encore faut-il pour cela avoir un peu regret pour son geste, ce qui n'était même pas vraiment le cas. Remordant dans son repas, elle avait totalement oublié qu'elle lui avait dit de lui repayer quelque chose pour remplacer, en fait, elle avait à manger, cela lui suffisait... Cependant, la brune eut alors l'audace d'ajouter tout en lui attrapant vivement le poignet pour le tirer à deux pas de là et pointer des boissons dans un stands.

« Hey. Tu veux bien me prendre un truc à boire avec le hot-dog ? Ça donne soif la moutarde. »

Quand je vous disais qu'elle était culotté... Réclamer à boire comme ça à quelqu'un ? Ben... Faut avouer qu'elle n'était pas forcément ainsi avec tout le monde, elle n'est pas suicidaire ni folle quoique cet homme puisse penser. Mais ce beau brun semblait sympathique... Oui. Elle le voyait sympathique je vous jure... Ne la prenez pas pour une folle c'est son instinct qui parle et c'est une louve, elle en a donc un très bon et a un peu toutes les raisons de le croire ? C'est cela. Cependant, elle eut quand même la bonté de lui tendre la main pour dire tout en lui faisant un sourire qu'on pourrait presque trouver adorable, et pourtant, il était fait avec naturel. Oui. Tout allait bien aujourd'hui décidément, elle était de bonne humeur cela lui échangeait de ses périodes de morosités qu'elle avait pût avoir.

« Au fait, moi c'est pas voleuse, ni petite voleuse. Mais Kyrielle. »

Un nom ? Pourquoi faire ? Il n'avait aucune importance, du moins... Pas dans cette conversation... Il est toujours mieux de mettre un nom sur la tête de quelqu'un, la demoiselle avait souvent moins de mal à s'en souvenir. Alors beau brun aux yeux violets, c'est quoi ton p'tit nom?~
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Ven 03 Oct 2014, 19:29



Car certaines relations...

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio


La journée n'avait ni bien commencé… Ni mal en fait. Elle s'était tout simplement déroulé comme une journée tout à fait normale. Du moins, jusqu'à ce que la route d'Angeler croise celle d'une petite brune assez… Bizarre. Oui, cette jeune fille était bizarre aux yeux d'Angeler et certainement aux yeux d'autre personne aussi, car il fallait bien l'avouer, elle n'agissait pas vraiment comme tout le monde. Tout d'abord, elle l'avait volé… Ce qui pouvait encore passer si elle lui avait dérobé son portefeuille ou une connerie du genre, mais non, la demoiselle s'était contenté du hot-dog qu'il allait manger… Pas tout à fait normal comme voleuse donc. Mais encore, si elle avait faim, cela pouvait se comprendre. Seulement voilà, une fois son larcin commis et alors que le jeune homme n'allait même pas la poursuivre, car oui, il en avait la flemme, la demoiselle avait rebroussé chemin pour lui rendre son repas… Oui oui, elle venait bien lui rendre son hot-dog, juste après avoir mordu dedans apparemment. Elle était donc aux yeux d'Angeler une demoiselle totalement tordue. Ou indécise, au choix. Qu'elle le vol et le mange, ok, mais si c'était pour faire cela… Quel était donc l'intérêt ? D'accord, Angeler n'était pas très doué avec les relations humaines et ne s'attardait pas très souvent à essayer de comprendre les gens, mais là, il fallait bien avouer qu'il était intrigué.

S'il était en colère ? Non, même pas en fait, il n'était pas non plus du genre à s'énerver pour un rien et à vouloir frapper tout le monde comme cela. Il était juste un peu ronchon parce que du coup… Eh bien il n'avait pas mangé. Car non, il était tout à fait hors de question qu'il mange quelque chose qui avait déjà eu des contacts avec la bouche de quelqu'un d'autre… Dis comme ça, c'était un peu écœurant après tout, non ? Il n'avait donc pas tardé à rendre l'objet du délit à la demoiselle. Il aurait aussi pu le foutre à la poubelle pour lui apprendre que le crime ne paye pas bien sûr, mais… Non, franchement, faire la morale aux gens alors que lui-même n'agissait pas toujours comme il le fallait serait un peu gros. Puis la nourriture, ça ne se gâche pas. Il y a dans le monde des milliers de bébés serpents qui ne mangent pas à leur faim, alors fini ton assiette lui disait Virgilia… Oui, sa mère aussi était un peu tarée. Angeler n'était entouré que de femme bizarre en fait. Peut-être était-ce pour cela que la jeune femme elle aussi ne semblait pas très réceptive à son pouvoir lorsque le jeune homme avait enlevé ses lunettes pour lui fiche un peu la trouille ? Oui voilà, les esprits tordus devaient être immunisés contre le regard du Basilic, c'était la seule explication qu'Angeler avait à se fournir à lui-même pour l'instant.

Car oui, il était bien le seul que savoir le pourquoi du comment intéressait vraiment et pour cause, il était le seul concerné à sa connaissance. Oh, il devait bien avoir d'autre Basilic bien entendu, mais Angeler ne les connaissait pas et comme il n'était pas non plus du genre à rechercher la compagnie des autres, cela ne le dérangeait pas vraiment. Pour l'instant, ce qui l'intriguait, c'était cette fille qui semblait n'en avoir strictement rien à faire de croiser directement le regard d'un Basilic. Enfin, strictement rien à faire n'était pas vraiment la définition exacte bizarrement. Alors que le brun avait renoncé à la regarder dans les yeux, trouvant la chose parfaitement inutile puisque son pouvoir n'avait pas d'effet sur elle, la jeune femme elle ne semblait pas en avoir eu assez et l'attrapa bientôt par le menton pour le faire se replacer comme il l'était. Ce geste, inattendu et spontané tira une expression de surprise sincère au scientifique qui n'avait pas vraiment l'habitude d'avoir ce genre de contact avec les gens. Lui c'était plutôt bonjour au revoir… Et encore, sans le bonjour vu que la politesse n'était pas son fort. Faisant de gros yeux à la demoiselle, il l'écouta donc lui dire que ses yeux étaient vraiment beaux… Pardon ? Oui oui, elle venait bien de lui faire cette déclaration comme ça, naturellement. Cette fille était vraiment bizarre, rien à faire… Totalement chelou même. Pour le coup, il sembla à Angeler qu'il avait perdu l'avantage, se redressant un peu quand elle le lâcha mais ne la quittant pas des yeux. Elle se foutait de lui ou bien ?... Non, elle avait l'air sincère en plus, c'était bien cela le pire.

Depuis quand ses yeux étaient-ils beaux franchement ? Effrayant, froid, menaçant, tout ça d'accord, mais beaux ?... Il fallait vraiment être tordu pour voir les choses sous cet angle, ce qui acheva l'idée de base d'Angeler comme quoi cette fille était un peu… Spéciale. Pour preuve, elle avait même réussi à lui faire fermer son clapet ! Non, il n'avait pas envie de répliquer pour la traiter de tarée ou même lui dire qu'elle n'avait pas à le toucher comme cela. Après tout, ils ne se connaissaient pas hein. Mais non, à la place, il resta là à la regarder un peu… Bête ? Allez Angeler, ressaisit toi, dis quelque chose oh ! T'as juste l'air d'un débile à mater une fille comme ça en pleine rue… Ou d'un pervers. Bon c'est vrai qu'elle était mignonne, mais bon, c'était pas une raison hein. Passant sa main dans ses cheveux déjà mal peignés, le jeune homme fini tout de même par remettre ses lunettes contrairement à ce que lui avait suggéré la demoiselle. Pourquoi donc puisqu'il ne lui faisait pas peur ? Tout simplement parce qu'il se sentait mieux avec en fait… Un peu caché ? Certainement oui, puis cela lui faisait un peu bizarre qu'une fille le regarde autrement que comme un mec qui faisait peur juste. Ne trouvant trop rien à redire à ce… Compliment ? Le jeune homme préféra faire comme si de rien n'était et s'occuper du reste de sa phrase, bien que l'on sentait bien qu'il avait un peu perdu de son assurance face à la petite demoiselle. Comme quoi, tout était possible dans la vie.

" Angeler. " Dit-il simplement en guise des présentations qu'elle avait réclamé. " Et je ne comptais pas non plus te demander n'importe quoi, ça tombe bien donc. "

Qu'est-ce qu'il comptait lui demander pour qu'elle se fasse pardonner à ses yeux en fait ? Très bonne question, lui-même n'en avait pas vraiment une idée précise en fait puisqu'il ne lui en voulait pas vraiment tout bien réfléchit. Il trouvait la rencontre plus intriguante que n'importe quel dégustation de hot-dog, du coup,  il n'avait pas vraiment perdu au change selon lui. Allant remettre ses mains dans ses poches, il fut cependant coupé dans son élan par la brune qui le tira soudain vers un nouveau stand pour lui réclamer à boire maintenant… Pardon ? Oui oui, cette fille était bien en train de lui réclamer une boisson pour aller avec le repas qu'elle lui avait dérobé. On marchait vraiment sur la tête dans cette ville ou c'était le premier avril ? (Bon anniv' Rufus – sort - )… Ben non, on était bien en plein été et cette fille était sérieuse. Angeler ne tarda d'ailleurs pas à réaliser qu'elle était vraiment sérieuse et culoté, ce qui lui tira tout à coup un petit sourire… Puis un véritable rire ! Bon, il n'allait pas non plus se rouler par terre hein, mais il trouvait vraiment la petite brune drôle.

" Tu es vraiment une fille impossible hein ? Tu ne veux pas non plus un dessert pendant que j'y suis ? " Se moqua-t-il un peu.

Rappelons qu'à la base, c'était Angeler qui avait faim et sa petite voleuse ici présente qui devait lui repayer un déjeuner… Autant dire que cette idée avait bien vite était jeté aux oubliettes. Mais en même temps, si elle volait un hot-dog, qui n'était pas non plus le repas le plus cher qu'on puisse trouver, c'était peut-être qu'elle n'avait pas les moyens de l'acheter hein. Il ne fallait donc pas trop lui en demander apparemment. Pour seul payement, le jeune homme devrait apparemment se contenter de connaitre le nom de la jolie brune… Ce qui était déjà pas mal hein. Kyrielle… C'était un nom assez peu commun, mais en même temps, Angeler non plus. Du coup, il ne pouvait pas dire grand-chose à ce sujet et de toute manière… Il n'en avait pas envie puisqu'il aimait bien. Un prénom original pour une fille original en somme. Lâchant un soupire, le Basilic décida donc d'être sage et qu'aller voir le marchand pour lui acheter la boisson que la demoiselle avait demandé. Oui, c'était une bonne pomme en fait, mais cette fille le déstabilisait… Ce qui était une chose assez inédite pour lui, il fallait bien l'avouer. Prenant quelques instants devant le stand, le jeune homme regarda dans la vitrine ce qui y était exposé et choisit d'acheter également deux cookies de tailles imposantes, au chocolat et à la nougatine. Une fois ses achats payé, il retourna vers la petite voleuse, ou plutôt vers Kyrielle pour lui tendre sa boisson, se libérant ainsi les mains pour en plonger une dans le sachet et y prendre un des gâteaux dans lequel il mordit tout de suite, comme s'il voulait marquer ce qui était à lui d'emblée.  

" Tu es petite Kyrielle alors. " Décréta-t-il avec un sourire en regardant leur différence de taille. " Et pour te faire pardonner, tu vas me dire ton âge et ta race. C'est équitable non ? "

Ce qu'il pouvait bien faire de ces deux infos ? Eh bien rappelons que trouver quelqu'un insensible à son regard était assez rare. Du coup, il avait envie de savoir si l'âge ou la race pouvait jouer puisque la seule autre personne qui n'y était pas sensible était une vampire assez âgée et de sang pur… Peut-être avait-elle un point commun avec ? Bizarrement, Angeler ne l'espérait pas au fond… Pour une fois qu'il trouvait une fille mignonne et qui n'avait pas envie de se sauver en voyant ces yeux, ce serait bête qu'elle ne soit même pas de son âge hein ? En même temps… Cela serait-il si important après tout pour un immortel ? En tout cas, pour achever de la convaincre, il garda bien contre lui le sachet qui contenait le dernier cookie… Comme ça, si elle voulait son dessert, il faudrait bien qu'elle parle. Oui, c'était fourbe de jouer comme ça avec l'estomac des gens, mais c'était Angeler après tout.  

(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mer 08 Oct 2014, 22:14



.Kyrielle & Angeler.Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.



Il faut l'avouer, Kyrielle était en compagnie d'un très beau garçon. Et pour que la jeune fille le remarque, il fallait le faire. Non pas qu'elle soit de l'autre bord ou autre hein. Il lui était déjà arrivé de par exemple dire à son cher frère Axel qu'il était très beau, qu'il pouvait donc aller draguer sans problème telle ou telle fille si l'envie lui disait. Et elle le pensait, ce cher rouquin était du genre très mignon, mais pour lui, il était évident et même normal hein, qu'elle n'ait aucune attirance pour lui. C'est juste un personne chère à son cœur, le physique n'a rien avoir là dessus. Mais voilà ce beau brun aux yeux violets trouvait le moyen de légèrement perturber le petite rythme de son cœur... Sans même qu'elle ne s'en rende compte. Ce n'était pas assez fort pour la perturber, pour preuve, la jeune fille trouvait le moyen d'avoir un culot monstre face à lui. Car non seulement elle lui avait volé son repas pour le consommer elle-même, mais en prime elle lui avait réclamé à boire. Bon. On va dire qu'au moins avec son culot, cela ne s'était pas arrêté à de simples excuses entre eux hein. Ni l'un ni l'autre n'était repartie dans son coin pour continuer sa vie comme si de rien était, puisque la jeune brune trouva le moyen de lui réclamer autre chose en prime d'une boisson, son prénom. Le tout noyé dans une compliment sur ses yeux. Pauvre homme. Il ne semblait plus savoir quoi répondre, comme s'il avait en face lui un phénomène capable de tenir la conversation seule. Oh. On va dire qu'elle était certainement capable de le faire, mais elle n'aime pas parler dans le vide... Et ne parle pas forcément à tout le monde. Mais en sa présence, son instinct c'était endormie, comme pour lui indiquer qu'elle n'avait absolument rien à craindre de lui même si elle avait été à ses yeux avant tout une voleuse. Elle ne tarda pas d'ailleurs à lâcher son prénom pour l'inciter à se présenter, mais pour se débarrasser du sobriquet de petite voleuse, elle ne l'était pas. Du moins. Ne voulait pas vraiment être considérée en tant que telle maintenant qu'elle avait un travail et donc une rentrée d'argent régulière. Ce qui était d'ailleurs quelque chose de totalement inédit pour notre jeune fille.

Angeler. C'est... Beau ? Oui ça l'est, la jeune fille resta un instant songeuse face à ce prénom qu'il avait bien voulu lui donner. Elle eut même le droit de divaguer pendant un bref instant, associant alors son prénom au côté gueule d'ange qu'elle lui trouvait. Oui. Un ange c'est censé être beau, du moins c'est généralement l’association qu'on fait à ses êtres. Au même titre que les vampires de sang pur d'ailleurs, mais ça sonne moins parfait à l'oreille. Et puis faut coller au prénom oh ! Mais elle était contente de pouvoir mettre un nom sur sa tête, ne facilitant pas l'oublie de cette dernière du coup... Très bien Angeler, Kyrielle ne savait toujours pas ce que tu comptais lui demander, mais te voilà devant un stand avec elle qui te montre une boisson du doigt. Un Ice Tea tout simplement, mais toujours est-il qu'elle osait réclamer ça. Attendant qu'il réagisse à cela, la demoiselle posé son regard sur le jeune homme. Hein ? Il... Riait ? Oui oui, il venait à l'instant de sourire avant de finalement éclater presque de rire. Allez savoir pourquoi, le voir ainsi déclencha une légère touche de gêne chez notre jeune fille. Quoi.. ? Y avait quelque chose de drôle.. ? Se tortillant les doigts un peu nerveuse elle pût alors avoir sa réaction de vive voix, comme quoi elle était impossible comme fille... Et qu'elle ne voulait pas un dessert tant qu'elle y était ? Oh ben si. Ce serait bien faut avouer. D'ailleurs elle répondit tellement du tac au tac que cela en devenait presque flippant... Comme quoi sa gêne n'était pour l'instant pas si grande que ça hein.

« Un Dessert ? Oh ouais, faut avouer que ce serait bien ! »

… Kyrielle. C'est une blague. De l'ironie même. Un moyen de souligner le culot monstre que tu avais. Elle le savait, mais dans un sens, faut pas tendre les perches à la jeune fille, elle a tendance à les attraper. Disons qu'avec le temps et surtout vu la compagnie qu'elle avait eut pendant deux siècles, la demoiselle avait un peu apprit à se décoincer, pour ne pas dire qu'elle avait carrément tendance à dire ce qu'il lui passait par la tête. Et pourtant, elle n'est pas débile loin de là. Elle savait que c'était une blague mais bon. Rien ne coûtait de parler non ? Elle n'était pas le genre de fille à rester dans son coin sans rien dire et à se laisser faire dirons-nous. C'était certainement ce qui attirait l'attention de cet homme d'ailleurs. Ce bel homme qui lui pris à sa grande surprise sa boisson mais en prime deux grand cookies. Vraiment ? Haussant les sourcils, on peut tout de même remarquer que vu sa petite surprise sur son visage, on pouvait se douter que Kyrielle ne s'attendait pas à ce qu'il prenne tout ça sans d'avantage résister ou autre. Ah ouais.. ? Il était comme ça avec tout le monde au bien. Prenant un peu plus timidement la boisson, elle aurait volontiers eut les joues rougit par la gêne si elle l'avait été un peu plus, mais fixer sa boisson et la boire à la paille était certainement le mieux à faire. Elle lâcha d'ailleurs un simple.

« Merci. »

Il était simple, bien plus calme qu'avant, prouvant alors la sincérité de ce qu'elle disait. Merci Angeler, t'es quelqu'un de gentil ! Si si je vous jure qu'il l'est oh. Avait-elle des raisons de penser le contraire ? Pas vraiment jusqu'à maintenant non. Alors qu'elle sirotait tranquillement sa boisson, la brune releva la tête lorsqu'il lui posa une question plutôt étrange, du moins elle ne voyait pas en quoi savoir ça allait la rendre quitte après ce vol ? Quel était le rapport en fait ? Faut l'avouer, elle ne sût quoi dire sur le coup, comme si elle se sentait gênée qu'il puisse avoir un intérêt pour elle. Kyrielle resta silencieuse, posa alternativement le regard sur le cookie qu'il mangeait et celui encore présent dans le sachet. C'était du chantage ou elle rêvait ? Se grattant la joue, Kyrielle lâcha finalement la paille de sa boisson pour dire.

« Eh bien... Je suis une Louve de vingt ans ! Avant d'hésiter et de baisser la tête pour ajouter. Enfin, cela fait deux cents soixante neuf ans que j'ai vingt ans quoi... En quoi ça t'avance de savoir ça ? Et toi ? »

Et boum, là voilà repartie à rapidement poser des questions. Ben quoi ? Il lui posait des questions et voulait en apprendre plus sur elle, alors pourquoi ne pouvait-elle pas lui retourner la question hein ? D'ailleurs elle n'avait pas dit de vive voix qu'elle s'était faite mordre par un vampire, mais cela semblait évident pour elle, n'y a pas tant de créatures immortelles comme ça. Et puis, on va dire qu'elle ne se voyait absolument pas comme un vampire, elle était une hybride louve, voilà tout. Finalement elle tendit la main vers le sachet.

« Alors tu me le donne ce cookie ?... Ah ! »

Oui, elle avait eut une illumination soudainement. Comme si elle se rendait compte que depuis le début c'est ce pauvre homme qui se faisait avoir par elle. C'est pourquoi elle eut soudainement la brillante idée de lui acheter au moins un truc à boire.. ? Et comme c'est une demoiselle pas du tout compliqué, au lieux de lui demander ce qu'il voudrait boire, la demoiselle estima qu'elle pouvait certainement le deviner ? Oui c'est cela. Puisqu'en fait, elle ne tendit plus le bras vers lui, mais s'approcha pour s'appuyer sur les épaules du jeune homme. Quoi ? Comment ça c'est indécent mais pas du tout !  Enfin... A approcher son visage du sien certainement que si un peu... Mais allez savoir, elle était vraiment à l'aise pour avoir une telle approche avec lui. Mais elle ne fit qu'approcher son visage du sien pour renifler un peu. Oui. Il dégageait une odeur de tabac. Un fumeur ? Il semblerait que oui. Mais aussi de café. Ah. Classique donc. Elle allait donc pouvoir en acheter un. Quand soudainement quelqu'un la poussa un peu violemment dans son dos, la collant d'office à lui, manquant alors d'en prime coller son visage au sien ! Heureusement qu'elle avait eut le réflexe de s'arrêter juste avant ! Cela avait été presque qu'un effleurement... La réaction fût immédiate. Autant rouge de honte que d'énervement, Kyrielle grogna en gueulant sur le mec qui était visiblement un gros bourrin préférant bousculer les gens dans la rue pour passer plus vite.

« Grosse merde ! Quand on bouscule les gens on dit pardon ! La politesse tout le monde peut l'apprendre ! »

Ben quoi ? Elle venait du dix-huitième siècles et pas d'une famille très aisée, elle n'avait donc pas été dans des grandes écoles si je puis dire ça ainsi. Mais cela ne l'empêchait pas de connaître le minimum. Pis. Non. On la bouscule pas c'est tout. Sauf que voilà, encore un type un peu trop orgueilleux qui n'aime pas qu'on lui gueule dessus, c'est pourquoi il se retourna pour s'approcher et regarder la demoiselle de haut -ce qui n'est pas bien dur hein, parce que oui Angler n'avait pas tort de dire qu'elle était petite-. Sans trop réfléchir, comme toujours, miss je marche à l'instinct attrapa la main d'Angeler avec la sienne pour ensuite s'accrocher à son bras comme une fille le ferait avec son petit copain. Là elle ajouta.

« T'as pas intérêt à me toucher avec tes sales pattes, sinon mon copain te fait la peau. »

Hein ? Oui oui. C'est son copain hein... Ahem. D'où elle sortait des plans tordus comme ça ? J'sais pas, mais cela ne l'a gênait visiblement pas. Puis de que de toute façon ce type était visiblement du genre à préférer s'en prendre à plus faible que lui. Grognant en affirmant qu'elle avait intérêt à ne pas le chercher de nouveau, il reprit sa route pour éviter tout conflit avec ce type à lunettes bien plus grand que lui. Ne bougeant plus un instant en soufflant, cela aurait été con de devoir s'enfuir en courant parce que ce gars avait la capacité physique de lui briser un bras sans problème, Kyrielle leva son regard vers le beau brun à côté d'elle. Hm... Oui bon. C'était bizarre tout ça. Mais elle le tira tout de même par la main pour le traîner devant un bar/café. Et là... Sans même la lâcher, commanda un café. Au moment de payer elle lui annonça en lui tendant. Sans même se rendre compte que le pauvre avait déjà les deux mains largement prises...

« Ahem. Tient ? T'as l'air d'aimer le café je crois. »

Fort, sans sucre. Pas besoin d'avoir le nez d'un loup pour le sentir hein. Sachant qu'elle n'avait pas un tel odorat sous sa forme humaine. Pauvre Angeler... Il était décidément tombé sur un sacré spécimen. Mais je sais pas Kyrielle... était décidément des plus à l'aise avec lui et avait la réelle envie de le connaître un peu plus...
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mar 14 Oct 2014, 22:48



Car certaines relations...

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio


Les filles étaient soit de petites choses fragiles et timides, soit de véritables vipères prêtes à vous faire de sales coups dès que vous aurez le dos tourné… Du moins, en général ? Pour Angeler, les choses étaient ainsi figurez-vous, mais en même temps, il n'était pas spécialement habitué à la compagnie féminine dirons-nous… Ni à aucune compagnie en fait vu qu'il ne supportait pas grand monde. Les gens étaient bien souvent ennuyeux pour lui, alors, à moins de tomber sur quelqu'un d'un peu intéressant à ses yeux, il mettait bien vite fin à la conversation. Mais au moins pour le coup, on ne pouvait pas dire qu'il s'ennuyait le brun, bien au contraire, il était assez intrigué par la jeune femme et cela était bien assez rare pour être signalé. Franchement, une fille pouvait vraiment être aussi culoté avec un parfait inconnu sans avoir un minimum de honte ou de retenue ? Il fallait croire oui, puisqu'il avait sous les yeux un véritable phénomène qui n'avait visiblement pas de limite. Non contente de lui avoir piqué son hot-dog, elle lui avait ensuite réclamé une boisson, répondant même à l'affirmatif à son sarcasme sur le dessert…. Bon ben, Angeler venait de lui payer un repas complet du coup, quoi de plus normal ?... A peu près tout en fait, surtout connaissant le bonhomme. Depuis quand était-il un pigeon aussi facile à plumer franchement ? En temps normal, il aurait renoncé à comprendre cette fille et serait partit très loin… Mais rien à faire, elle l'intriguait trop.

Du coup ? Le pauvre ressemblait un peu à ces mecs soumis à leurs copines qui n'osaient rien leurs refuser… Alors que non, la brune n'était pas du tout sa copine, même pas une vague connaissance en fait compte tenu du peu de temps qu'il avait passé avec. Au moins, il connaissait son prénom, c'était déjà un bon début. Mais le pire dans tout cela était bien entendu que mademoiselle résistait au pouvoir de ses yeux… Non, pas un quelconque pouvoir de séduction, juste celui de faire peur par un simple regard. Très franchement, une naine dans son genre devrait être partit en courant s'il la regardait de travers, non ? Pouvoir de Basilic ou non. Mais il fallait croire que ce n'était pas aussi simple et que cette fille était assez tarée pour rester et même le coller comme s'il était quelqu'un de… Sympathique ? Franchement, rien dans l'attitude d'Angeler n'avait vraiment incité quelqu'un à venir lui parler ou même à rester avec lui. C'était un solitaire et cela lui allait parfaitement d'ailleurs, mais s'il pouvait passer le temps à étudier un drôle de spécimen comme la brune, pourquoi s'en priver après tout hein ? Voilà pourquoi, il avait dérogé à la règle qui disait que l'âge d'une femme devait rester secret et avait demandé celui de la jeune femme, ainsi que sa race d'ailleurs. Pourquoi faire ? Eh bien, il voulait comparer avec sa mère adoptive, tout simplement, pour savoir si ce genre de facteur entrait en compte contre ses pouvoirs.

Autant savoir qui est susceptible d'être immunisé ou pas après tout, même par simple curiosité scientifique. C'est donc en mangeant son cookie – chose un peu moins scientifique et professionnel du coup – que notre homme avait attendu la réponse de la demoiselle… Et quelle réponse. La brune avait vingt ans… Depuis pas mal de temps en fait, mais elle semblait attaché au fait d'avoir vingt ans pour une raison obscur. Au moins, elle n'était pas assez vieille pour oublier son âge comme le faisait Virgilia, c'était déjà un bon point, mais elle ne semblait pas l'assumer non plus. Par contre, la demoiselle avait précisé être une hybride louve, hors, les hybride ne vivaient pas aussi vieux normalement… A moins d'avoir un petit coup de pouce. Etant assez familier de la question, Angeler pencha pour le vampirisme, tout simplement… Puis elle en avait bien le teint, il fallait l'avouer. Avait-elle de jolis petits crocs aussi ? Hm, à vérifier. Car oui, demander serait trop simple et bien moins amusant. En attendant, il choisit plutôt de lui répondre puisque la demoiselle lui avait demandé la même chose… Mouais, c'était honnête après tout, une info contre une info équivalente en somme.

" En quoi ça m'avance ? A savoir que les loups sont des pique-assiettes d'une part et le reste ne te concerne pas. Quant à moi, je suis un Basilic et j'ai vingt-cinq ans depuis… Quelques mois. "

Eh oui, tout le monde ne pouvait pas se la péter en disant qu'il avait x années depuis des lustres. Angeler était normal après tout… Enfin, non il allait certainement arrêter de vieillir maintenant, mais pour lui, il ne restait certainement pas au même âge. Enfin, lorsque l'immortalité est donné par vampirisme et non pas hérédité, cela était peut-être différent dans l'esprit des gens ?... Mouais, cela devait dépendre de la personne en fait. Mais alors que le scientifique réfléchissait à cela, la jeune femme ne tarda pas à prouver encore une fois qu'elle avait tous les culots puisqu'elle réclamait maintenant le cookie en dessert… En même temps, Angeler l'avait gardé en otage pour qu'elle réponde à sa question sans faire trop de manière, du coup il lui revenait… Peut-être. Mais alors qu'il était en train de décider s'il allait lui donner ou non finalement, la demoiselle fut prise d'une nouvelle lubie et attrapa soudainement ses épaules pour… Le renifler… Ok. C'était une louve ou une chienne renifleuse qui cherchait de la drogue ? Autant éviter de la poser cette question tient, son instinct lui disait que cela pourrait être mal pris. La regardant faire un peu intrigué, Angeler leva un sourcil sans bouger d'un pouce. C'était poli ça chez les hybrides ? Drôle de gens franchement. Mais loin de se montrer gêné, le jeune homme préféra en profiter pour essayer de voir si la brune avait des crocs de vampire… Sans succès vu que c'était les narines qu'elle ouvrait, pas la bouche.

Qu'importe de toute façon, puisque quand il voulut se pencher pour voir de plus près, c'est elle-même qui s'avança, visiblement entrainé par un type un peu trop pressé qui l'avait bousculé. Par reflex, Angeler rattrapa la demoiselle par les épaules pour qu'elle ne vienne pas s'exploser le crâne contre le sien… Ce serait un peu bête et douloureux en fait. S'arrangeant pour la lâcher une foi son équilibre retrouvé, il jeta ensuite un regard au mec… Sans s'en préoccuper plus que cela. Il l'avait poussé et alors ? Ce n'était pas son problème hein, s'il l'avait poussé lui encore, là il aurait pu y faire quelque chose, mais là. Mais fort heureusement, mademoiselle Kyrielle semblait apte à se défendre toute seule et répliquait déjà à l'homme, lui faisant une magnifique leçon de moral dont il n'avait apparemment rien à foutre. Enfin si, il se retourna tout de même pour lui faire face, l'air visiblement mécontent. Bien joué petite, vraiment, tu viens de te mettre à dos un mec qui fait le double de ta taille… Enfin pas tout à fait, mais presque. Il était plus petit qu'Angeler en tout cas, ce dernier qui regardait la scène en tant que spectateur, un peu amusé il fallait bien le dire. Alors petite voleuse, comment t'en sort tu face à un mec un peu moins complaisant qu'Angeler ? Eh bien… La réponse fut rapide et eut au moins le mérite de surprendre le brun.

Sans ciller un instant, la jeune femme s'était accroché à son bras pour menacer l'homme de représailles s'il la touchait, non pas qu'elle compte le frapper, mais son petit copain si… Minute….. Depuis quand ils étaient ensemble ?!! Cette fille avait véritablement l'esprit tordu et ce même avec les critères d'Angeler, chapeau mademoiselle. Levant un sourcil devant cette affirmation, il regarda la demoiselle avant de se dire que… Bon ok. Ouais, pas contrariant le pauvre. Ne montrant pas vraiment d'expression, Angeler fixa le type qui préféra battre en retraite tout de suite plutôt que d'avoir des ennuis avec lui. Ah ben, il était plus menaçant qu'une petite voleuse de hot-dog hein. Une fois l'homme partit, il ne tarda pas à rapporter son attention sur elle d'ailleurs, la dévisageant avec un sourire avant de décider que l'enquiquiner un peu ne serait pas de trop.

" Ton petit ami hein ? C'est ton nouveau plan, si tu vole de nouveau le hot-dog de quelqu'un, je dois lui casser la gueule pour toi c'est ça ? Tu as de drôle de fantasme ma belle. ~ "

Ben quoi ? Cette fille était tordue, il fallait bien que quelqu'un lui dise… Même s'il ne doutait pas que quelqu'un l'ai déjà fait, mais autant recommencer, cela ne semblait pas être parvenu jusqu'au cerveau. Mais qu'importe ce qu'il en pensait, la demoiselle qui n'avait toujours pas lâché sa main avait décidé de l'entrainer dans un café à présent, pour commander quelque chose… Ok, elle n'en avait vraiment jamais assez ? Où est-ce qu'une fille aussi mince pouvait mettre tout ça franchement ? Mais pour le coup, Angeler était mauvaise langue puisque c'était pour lui qu'elle s'était arrêté et lui tendait maintenant un café… Comme pour se faire pardonner ? Mouais, on pouvait prendre les choses ainsi certainement. Un peu surpris par ce geste plutôt… Gentil ? Angeler lui donna maladroitement le sachet avec le cookie et fit donc l'échange avec le café. Il resta ensuite un peu… Idiot comme cela. Oui, c'était le mot. Il n'avait pas vraiment l'habitude qu'on lui offre quelque chose dirons-nous, du coup, le geste de la jeune femme lui semblait un peu étrange.

" Euh… Eh bien oui, j'aime ça. Merci… "

Non non, le merci n'avait pas du tout eu du mal à sortir… Pas comme s'il le disait pas tous les jours après tout… Quoi que non, il ne le disait pas tous les jours en fait. C'était dépassé la politesse, non ? Quoi qu'il en soit, pour lui ce n'était pas vraiment naturel. Goutant une gorgé de café et devant bien admettre en lui-même qu'il était excellent, le jeune homme préféra regarder autour de lui un instant… Avant de tirer à son tour la demoiselle par la main. Où allait-il ? En terrasse tout simplement, s'assoir un instant à une table pour profiter de son café tranquille. Eh bien oui, il aimait bien la tranquillité après tout, alors pourquoi s'en priver ? S'installant comme il fallait, il lâcha enfin la main de Kyrielle et posa le café sur la table pour sortir de sa veste un étui à cigare et un briquet… Eh bien oui, il était en manque de tabacs aussi le pauvre. Allumant tranquillement celui-ci, il rangea ensuite l'étui à sa place et observa la petite brune à côté de lui de son regard de scientifique, essayant de l'analyser le mieux possible en prenant une vue d'ensemble. Cela dit, une de ses questions restait tout de même sans réponse, ce qu'il n'aimait pas trop. Mais comme il l'avait dit plus tôt, l'interroger tout simplement ne serait pas drôle. Ainsi, sans prévenir, le brun finit par attraper entre ses doigts le menton de sa nouvelle connaissance et se pencha vers elle. D'un geste, il retira le cigare de ses lèvres, sans cesser de la fixer tout en se rapprochant de plus en plus et une fois tout près, il posa son pouce sur le coin des lèvres de la jeune femme… Pour les écarter un peu et ainsi voir ses dents.

Ben quoi ? Elle se permettait bien de le renifler, alors il pouvait bien mener sa petite enquête lui aussi. Remettant son cigare à sa place, le brun sourit en coin tout en se redressant et en la lâchant, l'air assez satisfait en fait.

" Alors comme ça tu es un vampire ? Mais bizarrement, tu ne m'a pas dit clairement que tu avais été mordue. Tu ne les aime pas trop ou quoi ? "

En quoi cela pouvait-il bien l'intéresser ? Eh bien… Il fallait bien qu'ils discutent pendant qu'il buvait son café hein et puis… Angeler aimait bien toucher à des sujets fâcheux, alors pourquoi s'en priver ?


(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Lun 20 Oct 2014, 22:23



.Kyrielle & Angeler.Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.



C'est amusant de faire de nouvelles connaissances non ? Du moins Kyrielle ne disait jamais non, sans pour autant être une fille en manque d'affection ou autre. On va même dire qu'elle n'aborde les gens souvent que par intérêt. Non pas par sympathie. Sociale mais... Pas trop en fait. Pas vraiment, disons qu'elle serait même du genre un peu sauvage et indépendante. Mais elle est capable d'apprécier les gens hein, n'allez pas la traiter de garce ou autre... Même si bon, ce pauvre Angeler avait fait les frais de son drôle de caractère puisque dans un premier temps c'était son repas qui l'avait intéressé pas lui. Même si par la suite, il s'avérait être un gars plutôt gentil. Vraiment hein. Kyrielle l'aimait bien, c'est bête, mais il arrivait à la faire sourire pour rien. Non pas qu'elle soit malheureuse, mais disons que se balader avec un sourire d'idiot sur le visage, très peu pour elle. Mais en ce moment elle semblait heureuse... Bon, elle n'avait pas de quoi tirer la gueule puisque ce gentil Angeler eut la gentillesse de lui payer un repas quasiment complet. C'est pas beau la vie ? Presque. Il faudrait juste qu'elle en apprenne un peu plus sur lui, désirant faire de cet inconnu que ben... Qu'il ne soit plus un inconnu quoi. Puisque qu'il semblait décidé à poser les questions un peu direct pour savoir quel genre de personne on a en face de soit, la demoiselle n'hésita pas à lui répondre et à lui retourner hein. Ainsi, c'était un jeune Basilic de vingt-cinq ans ? Un... Attendez. Un Basilic vraiment ? La demoiselle fût faire un léger effort de mémoire pour savoir où elle avait vu ça, mais finalement la seule référence qu'elle pût trouver fût dans une saga qui existe en livre en film avec des sorciers et tout ça tout ça... Ils existaient vraiment ? Alors qu'elle allait répliquer sur ce fait, mais en plus sur la réputation qu'il collait aux loups et...  les choses qui la regardaient pas même si, à son humble avis cela la concernait largement... La demoiselle qui était déjà en train de renifler pour déterminer les goûts de notre homme fût bousculé. L'arrêtant net dans sa lancé. S'en suit alors la drôle de scène où elle fait passer ce pauvre Angeler pour son petit ami... Il aurait pût protester de suite, ou même après s'il était gentil -comme quoi il l'était encore-, mais n'en fit rien. Au lieux de ça, il lui lâcha une blague comme quoi en tant que petit ami pour plan foireux il devait casser la gueule aux gens pour elle et qu'elle avait de drôles de fantasmes. Ce qui tira une moue à notre jeune fille. Hm... Ces fantasmes ne le regardait pas... Pis. Ouais faut avouer que ce serait une bonne idée. Mais... Pas besoin de parler bêtement plantés au milieux de la rue non ? C'est pourquoi elle le tira dans un café pour lui donner le café que son nez lui indiquait qu'il aimait particulièrement.

Ce à quoi elle lui arracha presque un merci. Si si, je vous jure qu'on avait l'impression qu'on le lui arrachait de la figure... Mais qu'importe, le voir ainsi, avec cet air un peu bête, mais mignon, la demoiselle lui offrit en échange un sourire, d'autant plus accentué par le fait qu'elle mordait à pleine dent dans son cookie. Le temps qu'il reprenne ses esprit elle finit alors par lâcher sur un ton presque timide. C'était en continuité avec le fait qu'elle cherchait à se faire pardonner, mais assez étonnant compte tenu du fait qu'elle s'était montré sans gêne. Mais vois-tu mon cher Angel, elle n'est pas si mal élevé que ça la petite, disons un peu trop spontané elle peut se mettre à réfléchir bien plus tard sur ce qu'elle a fait tient.

« Saches que mes fantasmes ne regarde que moi... Mais ouais, avoir un grand et beau brun pour casser la gueules aux gens chiants ce serait bien. »

Elle hésita un instant, mais se rendant compte que cela pouvait être bizarrement prit, elle appuya ses paroles par un léger rire -certes un peu nerveux, mais un rire tout de même-. Avant de s'installer à la table qu'il avait choisir pour consommer sa boisson tranquillement. C'est bête, mais elle aimait bien cette main... Dommage qu'il s'était décidé à la lâcher. Mordant à nouveau dans son dessert, elle posa son regard sur lui... Dommage ces lunettes vraiment... Mais elle n'eut pas le temps de songer à quoi discuter avec lui, qu'il se rapprocha d'elle pour lui attraper le menton. Hein ? Pardon ? Faut l'avouer, elle aurait claqué volontiers la personne qui lui aurait fait ça, mais là, elle se retrouva bêtement à e regarder faire, les joues prenant une teinte très légèrement pourpre. Lâche... Surtout que. D'où tu regardes les dents des gens comme ça ? C'est pas une bête qu'on vent à une foire et qu'on regarde si elle est en bonne santés hein. D'ailleurs elle eut le réflexe de mordre dans le vide. Certainement que l'idée de mettre ses doigts sous ses crocs lui passa par la tête mais s'était visiblement retenu de le faire. Pourquoi ne pas avoir dit qu'elle était un vampire clairement ben... Comment dire. Se frottant les lèvres, la jeune fille posa son regard sombre sur lui, visiblement elle voulait faire celle qui n'était pas contente d'un tel geste, mais... Comme si elle était pas vraiment capable de prendre un air renfrogné. Pourquoi être gêné ? C'est un type comme les autres non ? Non. Elle l'aime bien. C'est mieux. Soufflant en prenant sa chaise pour se mettre à côté de lui, la demoiselle parla alors en le regardant.

« De quoi j'me mêle hein ? Pfff. Bon, si j'te dis que c'est un beau brun qu'est tombé amoureux de moi et qui m'a transformé par amour  et que du coup je déteste les vampires tu me crois ? ...Le fixant pour voir sa réaction face à cette histoire débile. Elle reprit. Nan, mais rien de bien intéressant désolée pour toi. C'est juste que je ne me vois absolument pas comme un vampire, je suis une hybride c'est tout... »

Baissant les yeux. Il faut avouer que cette transformation lui rappelait aussi les pertes qu'elle avait pût subir jusqu'à maintenant... Bon. Allez on pense à autre chose tu voulais lui dire quelque chose nan petite Kyrielle ? Ben dis-le. D'ailleurs elle eut l'étrange réflexe de poser ses mains sur son bras comme pour être sûr d'attirer son attention. Elle avait prit un air soudainement contente et intéressée.

« Oh ! Dis Angeler ! J'voulais te demander. Tu voudra bien me montrer ta forme animale ? S'teu plais s'teu plais ! En échange je t'invite à passer à la pâtisserie où je travail... Ce sera à mes frais. »

Non, ce n'était pas du tout une invitation à se revoir de quoi vous parlez ? Bon si... Faut avouer qu'elle anticipait. Parce que ouais, elle ressentait vraiment l'envie de le revoir... Reste à savoir s'il allait dire oui. Dans le contexte où ils se connaîtraient un peu plus, on pourrait presque dire que c'est de la drague mais il est un peu tôt pour songer à ça ainsi je crois... Contentons-nous d'oublier rapidement ce petit air gêné qu'elle avait prit pour l'inviter. Pour finalement avoir la tête détournée par le serveur qui posa devant eux un verre avec un... Ben un cocktail fait maison. Hein ? Ils n'avaient rien commandés pourtant. Devant la tête qu'elle tirait -peut-être Angeler aussi en fait- le serveur semblait un peu confus. Demandant alors.

« Attendez. C'est pas vous le couple à qui je devais apporter le cocktail spécial de la maison pour les amoureux ? J'avoue que ce n'est pas moi qui ait pris la commande...»

Eeeh.... Non ? Ouvrant de grand yeux, faut avouer qu'elle comptait bien éclater de rire mais finalement elle attrapa le verre et finit par dire en regardant Angeler. Ben quoi ? Visiblement c'est un verre déjà payé, ils avaient qu'à pas aller s'asseoir plus loin.

« Si si c'est pour nous ! Merci bien ! Merci mon chéri ! Elle appuya ses paroles digne d'une comédienne par un bisou sur la joue. Ahah, elle est trop forte. D'ailleurs elle murmura à son oreille légèrement à ce moment. Ben quoi ? T'étais bien mon petit ami plus tôt tu peux bien l'être pour un verre. »

… Non. C'était pas du tout le retour de la Kyrielle sans gêne. Mais quand je vous dit qu'elle agit par instinct. Elle n'est pas méchante au mauvaise, c'est pareil. Mais voilà. Faut pas lui tendre des perches, si elle peut y gagner elle va les saisir. Je pense qu'on peut remercier son cher frère Axel pour l'avoir influencé durant tout ce temps... En tout cas elle mit le verre munit de deux pailles entre eux. L'invitant à boire ? Oh. Ben quoi ? Il était gratuit il pouvait bien en profiter, mais s'il n'en voulait pas elle se gênerait pas pour le finir seule. Cependant elle lui lassa le choix. Ça ferait presque petit couple mignon s'il daignait aller boire. Quoi ? Non, moi qui suis en train d'écrire n'est pas du tout en train de baver devant eux... ! Ahem.
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mer 05 Nov 2014, 19:12



Car certaines relations...

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio


C'était assez rare, voir inédit même, mais compte tenu des circonstances actuelles, Angeler avait un peu, voir beaucoup, l'impression de se faire plumer comme un dindon. Quoi que non, ont dit farcir comme un dindon plutôt… Bref, laissons tomber les expressions  débiles. Pourquoi Angeler Silencio, asocial de service et jeune homme plutôt intelligent avait-il cette impression ? Tout simplement parce qu'il se faisait mener par le bout du nez pas une demoiselle actuellement et qu'il ne connaissait même pas celle-ci en plus ! Bon, s'appelle faire de nouvelle connaissance mon petit Angel, il faut savoir s'y faire dans la vie malheureusement. Mais pour le coup, le brun n'était vraiment pas tombé sur n'importe qui puisqu'il s'agissait non seulement de la fille la plus culotée qu'il n'avait jamais rencontré – et pourtant il avait grandi avec un phénomène dans le genre- mais en plus cette dernière semblait tout à fait insensible à son pouvoir de Basilic… Il ne l'avait peut-être pas bien regardé dans les yeux ? Genre, comme si ce genre de choses étaient possible franchement. Non, il fallait se rendre à l'évidence, cette fille était un mystère, une énigme qu'il n'arrivait pas à résoudre tout de suite et du coup, il avait envie de rester un peu plus longtemps avec elle. C'était une raison pour la supporter elle et ses caprices ? Il fallait croire oui, mais de toute manière, ses caprices étaient plutôt enfantins que vraiment exigeant.

En somme, cela lui avait coûté… Un hot-dog, - le sien, qu'il n'avait pas pu manger du coup – un cookie et une boisson… Mouais, ça allait tout de même comme facture pour sa curiosité, puis de toute façon, il n'était pas vraiment à plaindre financièrement. En plus, la demoiselle lui avait tout de même payé un café !... Après l'avoir renifler pour en déduire qu'il aimait cela. Eh oui, certaines personnes sont étranges et ne peuvent pas tout simplement demander " Eh, tu bois du café ? J'connais un endroit bien sympa pour ça. " Eh bien non, il fallait sentir les gens et aller leur en acheter sans leur demander son avis… Ah, c'était beau les gens qui ne faisaient rien comme tout le monde quand même. Enfin, Angeler n'avait pas à s'en plaindre puisqu'il s'était retrouvé avec un très bon café noir dans les mains. S'il était un casse pied, il l'enverrait chercher du lait et du sucre juste pour le plaisir de la voir s'activer à le servir mais en fait… En fait si, c'était un casse pied et l'idée lui plaisait bien pour être tout à fait francs. Mais à l'évidence, s'il l'envoyait chercher tout ça, il devrait effectivement gâcher son café avec ce genre de chose après, et cela ne valait définitivement pas le coup. A la place, il préféra commencer gentiment à boire son café et parler des fantasmes de la jeune fille en face de lui… Oui oui, c'était une conversation tout à fait normale à avoir avec une demoiselle qu'on vient de rencontrer voyons.

Enfin, rassurez-vous, il ne faisait que dire qu'elle avait de drôle de fantasme à vouloir d'un garde du corps attitré comme cela. Enfin, chacun ses délires hein ? Angeler ne se voyait pas vraiment de ce type-là… Du moins sans raison, car les gens qu'il aimait pouvaient au moins être sûr qu'il ne resterait jamais les bras croisés alors qu'ils avaient un souci. Enfin, il n'aimait pas beaucoup de personne de toute façon, ce qui réduisait ainsi considérablement son travail, mais vous avez compris l'idée. Quoi qu'il en soit, la réponse de la jeune fille fut assez… Educative ? Disons qu'elle avoua que oui, avoir un beau brun comme garde du corps attitré lui irait bien. Oh oh, Angeler était donc… Beau ? Oui bon, cela il n'en doutait pas, mais que la demoiselle l'avoue ouvertement, ça s'était autre chose… Quoi que, elle lui avait bien dit qu'il avait de beaux yeux à peine quelques minutes après leur rencontre, donc en fait, cela n'était pas bien étonnant. Heureusement qu'elle ne lui avait pas fait à la Gabin "T'as d'beaux tu sais! " avant de l'embrasser passionnément… Comment ça il regardait trop de film ? Mais il vous emmerde hein. En tout cas, cela ne tira à Angeler qu'une petite phrase tandis qu'il s'installait tranquillement à une table du café.

" Oh ? Il faut forcément qu'il soit beau et brun ton garde du corps ? En voilà des critères d'embauche jeune fille. "

Eh bien quoi ? Il avait bien le droit de la taquiner un petit peu non ? De toute façon, même s'il n'avait pas le droit, il le prenait hein. Ce n'était pas son genre de s'interdire de faire quelque chose juste parce que c'était mal vu ou interdit. Il vous faut une preuve ? Eh bien la manière dont monsieur avait vérifié le côté vampirique de Kyrielle parlait d'elle-même. Franchement, aller vérifier les canines de quelqu'un, ça se faisait ça ? Il fallait croire que oui. La petite brune n'était pas toute seule à être culotté pour le coup. Faisant mine de vouloir mordre, celle-ci se laissa pourtant faire, rendant alors le scientifique satisfait d'avoir la confirmation de son état de vampire. Eh bien quoi ? C'était une chose à cacher peut-être ? Pas pour Angeler en tout cas qui avait été élevé par une vampire et donc n'avait aucun ressentiment envers cette race. Quoi qu'il en soit, devant la demande d'Angeler, la demoiselle du bien s'expliquer… En inventant une drôle d'histoire à propos d'un beau brun qui l'avait transformé en vampire par amour. Ah ah, très drôle ma jolie ~ Ce qu'il dirait en entendant cela donc ? Elle ne tarda pas à le savoir tandis que notre homme lui répondait avec un sourire en coin.

"Eh bien… Je dirais que tu fais visiblement un blocage sur les beaux bruns vu que tu en parle tout le temps. Dois-je comprendre que je suis ton type d'homme ? ~ "

Comment cela ça n'avait rien à voir ? Mais si voyons, laissez-le donc poser les questions qu'il voulait, si cela pouvait déstabiliser la jeune femme, il ne disait pas non hein… Sa tête était assez mignonne à voir lorsqu'elle était gênée. Quoi qu'il en soit, il finit tout de même par finir de lui répondre.

" Hybride mordue, tu peux le dire tu sais. Je n'ai rien contre aucune de ces races personnellement. "

Eh bien quoi ? Il valait mieux le préciser hein, des fois qu'elle croirait des choses toute seule etc… Enfin  quoi qu'il en soit, Angeler ne tarda pas à sentir la main de la jeune fille se poser sur son bras, ce qui attira automatiquement son attention vers elle… Bien qu'il n'ait jamais censé de s'intéresser à elle en fait… Enfin non, c'était pas comme cela qu'il fallait voir les choses… Quoi que si… Oh et puis zut. La jeune fille était donc de retour avec une nouvelle demande… Assez surprenante en fait. Du moins, Angeler ne l'avait pas vu venir celle-là. Mademoiselle voulait tout simplement voir sa forme " animale " ce qui n'était pas tout à fait correct comme terme vu que le Basilic n'était pas vraiment un animale courant mais bien une espèce à part, contrairement à Kyrielle qui était une louve et donc une espèce vraiment animale… Enfin on ne va pas chipoter. Restant un instant un peu… Bête, il fallait bien le dire, devant cette question, Angeler regarda un instant autour de lui comme s'il se demandait si elle parlait vraiment de se transformer là tout de suite en pleine rue devant tout le monde. Bien que cette île était assez spéciale, Angeler doutait que voir apparaître un serpent géant et venimeux seraient très bien vu par les gens qui faisait leurs courses bien tranquillement. Mais bon, Kyrielle avait beau être culottée, elle ne pensait certainement pas à ce qu'il lui montre tout de suite… Non ? Mais avant qu'il n'ait le temps de lui demander, Angeler fut interrompu par l'arrivé d'un serveur qui déposait devant eux un grand verre de cocktail avec deux pailles. La tête de Kyrielle à cet instant était assez drôle à voir, tandis qu'Angeler lui se contenta de regarder le serveur comme s'il était un parfait crétin… En même temps, le jeune homme regardait beaucoup de monde comme cela, pas besoin de se tromper de commande pour cela, il était plutôt du genre peu sympathique hein.

Mais une fois passé la surprise, la jeune fille à côté de lui décida encore une fois de jouer les filles que rien n'arrête avant de prendre le verre comme s'ils l'avaient commandé et d'embrasser Angeler pour le remercier… Ah qu'elle actrice vraiment, le Basilic pouvait au moins lui reconnaitre ce talent qu'il appréciait en réalité. Savoir mentir aux autres pour jouer de sale tour était un atout assez appréciable à ses yeux, voilà pourquoi il se contenta de sourire en regardant le serveur partir et la demoiselle assez contente de son coup apparemment. Pour une fois, le sourire qu'affichait Angeler n'était pas vraiment moqueur, plutôt… Admiratif ? Non, il ne fallait pas pousser hein, mais il aimait bien ce qu'il voyait tout de même. Et que voyait-il justement ? Peut-être bien une personne avec qui jouer des tours serait amusant. Hm… A tester ! Quoi qu'il en soit, le jeune homme ne tarda pas à attraper une des pailles proposé avant de lui lancer une petite taquinerie.

" Fait attention. A force de dire que je suis ton petit ami, tu vas finir par y prendre goût. "

Oh, c'était quoi cette insinuation Angeler ? Bon, après tout, il était irrésistible hein, ce n'était pas si farfelu ce qu'il disait… Enfin si, cela l'était après tout, puisqu'on parlait de lui. Un asocial qui n'avait jamais vraiment recherché la compagnie des autres, surtout pas des filles qu'il trouvait un peu trop… Nunuche à son goût. Mais Kyrielle ne l'était pas à ses yeux, c'était un bon point pour qu'il la supporte. Prenant un gorgé du cocktail qui était-il fallait bien l'avouer assez bon, le jeune homme parut ensuite réfléchir à ce que lui avait demandé la jeune femme un peu plus tôt.

" Voir ma forme animale hein ? Il faut un endroit avec de la place pour ça tu sais, je suis un peu… Encombrant. Mais dis-moi, qu'est-ce que j'y gagne moi ? ~ "

Eh bien quoi ? C'était Angeler, il ne pouvait donc rien faire sans contrepartie… Quoi que, la jeune femme n'aurait certainement pas à se creuser la tête longtemps ou à négocier sévère puisque finalement… Il l'aimait bien la petite brune, même si elle était la femme la plus culotée qu'il ait jamais rencontré… C'était surtout pour cela qu'il l'aimait bien en fait.

(C)PER KURU'





avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mar 13 Jan 2015, 18:08



.Kyrielle & Angeler.Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.



Être gênée à cause d'un type c'est possible ? Enfin je veux dire, pas la gêne de j'ai fait une bourde et c'est la honte et tout hein. Mais être gênée pour des trucs débiles qui sous-entend le simple fait que la brune pourrait le trouver mignon. Ben. Il semblerait que oui en fait. Elle ne l'aurait pas crût, mais pour commencer, la jeune fille se surprenait à sortir de drôles de remarques. N'étant nullement intéressée par les relations amoureuses, disons qu'elle aimerait certes trouver quelqu'un, mais elle n'avait pas non plus un panneau au dessus de sa tête avec marqué « désespérée » quoi. De un ça donnerait rien de bon selon elle, mais en plus quand on aime quelqu'un, c'est de façon naturelle, on ne devrait pas y réfléchir. Mais voilà. Elle connaissait tout juste ce beau brun, et voilà qu'on lui faisait remarquer qu'elle semblait faire un blocage sur le physique depuis qu'elle était en sa compagnie. Vrai. Pourquoi elle l'appelait beau brun, ou du moins sous-entendait qu'il l'était ? Il était charmant oui mais de là à le dire... Olà. Faut arrêter de laisser tes penser filtrer ma Kyrielle...  Ce fût bien sûr la deuxième remarque d'Angeler qui provoqua une réaction physique chez elle, une teinte très légère mais présente. Disons que cela pouvait se voir sur son visage pâle. La demoiselle qui n'est pas du genre à plier facilement baissa légèrement la tête, comme pour cacher cette attitude soudaine et dérangeante pour elle. Oh. J'vous permet pas monsieur. On dit pas à quelqu'un qu'on est son type d'homme surtout... Quand c'est, des bêtises. Oui oui, c'est des bêtises parfaitement ! Pas du tout son genre, faudrait pas qu'il prenne la grosse tête en plus non mais. Comme s'il était si beau gosse... Bon ok, sans même s'en rendre compte la demoiselle se mordit légèrement la lèvre inférieur en le regardant un peu. C'est d'ailleurs parce qu'elle ne s'en rendit pas compte qu'elle ne re-baissa pas le regard une nouvelle fois. Mais tentait de se trouver du courage pour lui répondre. Dur de savoir quoi dire sans dire de conneries...

En fait. La jeune fille se retrouvait à bêtement serrer les poings sur la table. Comme si c'était vraiment trop dure de répondre du tac au tac qu'il disait de la merde et puis c'est tout. Mais non visiblement c'était trop dur... Pourquoi ? Ah mais. Arrête de penser et agit Kyrielle ! Allez t'es une grande fille et dis-lui ! Sur un air contrariée soudainement. Même si elle n'avait rien dit ou autre, c'était certainement le fait de se sentir perturbé pour si peu qui lui faisait avoir cette petite bouille qui n'était pas vraiment crédible mais plutôt adorable. Ben quoi ? Elle est en bonne compagnie, pourquoi aurait-elle envie de lui sauter à la gorge hein... D'une petite voix presque timide, mais adorable, elle lâcha.

« P-Pff ! N'importe quoi. T'es ab-so-lu-ment pas mon type de mec ! »

Hm. Comment dire Kyrielle, c'est d'autant plus étrange de se sentir obligé de se justifier de façon si vive nan ? Oh, tant pis, après tout elle disait ce qu'elle voulait. Mais elle n'admettrait pas qu'elle se justifiait bien trop rapidement pour que cela soit naturelle de toute façon... Il l'attirait ? Olà jeune homme ! On ne vend pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué hein, en l’occurrence n'allez pas dire qu'elle est une fille facile et qu'elle irait dans son lit le soir parce que de un, c'est pas une fille du premier soir, ni du second... Mais en plus il tenterait quoique ce soit à son égard, ce brave beau garçon se prendrait minimum une claque. Mais ne l'accusons pas de quelque chose qu'il n'a pas commit. C'est un bien brave type... Il ne fait que boire un verre avec elle. Bien que d'un regard extérieur on pourrait dire qu'il y avait clairement un espèce de jeu de drague entre les deux... N'allez pas leur dire ça les pauvres, cela gâcherait certainement le naturel de la chose. Et pourtant c'était pas finit, pas du tout même. Puisqu'en plus de commenter ses goûts en matières d'homme et de sous-entendre qu'il était son type. Plus tard, alors qu'elle jouait la comédie pour gagner une boisson gratuite en sa compagnie, le brun rajouta à cela doucement qu'elle allait prendre goût à ce fait ? Que ? De prétendre que c'est son petit ami pour telle ou telle raison ? Quelle idée ? Même si je pense que la tête de la demoiselle devait tout de même être assez amusante à regarder pendant un bref instant. Un mélange de surprise et de gêne ? Un peu comme si on avait mis le doigt sur quelque chose de vrai, et pourtant... Quoi ? Qu'est-ce que je raconte ? Mais pas du tout oh ! D'ailleurs lorsqu'il eut finit de prendre sa partie du verre de cocktail, il avait de toute façon une tasse de café à terminer, la brune fût prise soudainement d'un élan pour lui attraper le menton. De là elle approcha son visage du siens. Une nouvelle fois d'un point de vue externe, voir même simplement du point de vu de ce pauvre Angeler, on pourrait se demander ce qu'elle voulait... Cela ne devait être parfaitement clair que dans la tête de la demoiselle peut-être... En tout cas elle savait ce qu'elle faisait je vous assure. Soufflant sur ses lèvres, bien que restant à une distance -presque- correct on va dire. -enfin elle ne se serait jamais approchée ainsi de quelqu'un habituellement, mais la situation était tentante...-. Elle lâcha avec un sourire en coin.

« Avoue que tu aimerais bien que j'y prenne goût hein ? »

Sur ce elle le lâcha le pauvre, le laissant terminer tranquillement sa boisson, tout en finissant celle qu'elle avait eut gratuitement. Ce n'était en revanche pas une bonne idée de rester trop longtemps ici du coup, il ne faudrait pas que le couple remarque qu'on leur avait piqué la boisson sous leurs nez quasiment en fait. D'ailleurs, Angeler tandis la perche pour partir d'ici. Un endroit avec de la place pour voir sa forme de basilic ? Elle n'en avait jamais vu, mais cela paraissait logique... C'est pour cela qu'elle passa un peu timidement sa main par dessus la sienne lorsqu'il eut finit sa tasse de café. Pour finalement mêler ses doigts aux siens. Ne vous méprenez pas, c'est juste pour le tenir oui... Oui... En tout cas elle lui fit.

« On peut aller oui. Y a largement de la place aux alentours de la villes... J'y vais souvent je connais les chemins pour s'y rendre rapidement... »

D'un regard, elle tenta de déterminer si cela le dérangeait ou pas d'y aller maintenant, mais en fait sans vraiment réclamer son avis, et sans même lui donner une bonne raison de l'accompagner, la demoiselle le tira par la main pour l'entraîner... Ce n'est qu'en cours de route qu'elle se rendit compte que ce pauvre homme avait demandé une bonne raison de prendre la peine de lui monter sa vrai forme. Ah... Rougissant un peu. Quoi. Non ! Elle ne rougissait pas ! Mais elle n'eut aucun mal en revanche à lever les yeux vers lui pour lui dire.

« Hm Je... T'invite à manger ? Heu. Juste un coup une bouffe c-un soir. »

Heu... Oui Kyrielle ? Depuis quand tu sortais de la merde ? Enfin, elle avait l'habitude de dire n'importe quoi, voir des trucs qui ne se faisait pas ou autre, mais de se sentir hésitant pour ça franchement... Inviter de amis à manger ouais, mais là elle n'arrivait pas à faire pareil... Il était trop bizarre... Non, remarque c'était elle qui l'était... La louve baissa la tête pour... se concentrer sur la route qu'ils prenaient. Le guider juste aux abords de la ville. Mais elle ne lâcha pas sa main, semblant un peu dans la lune. Les heures défilaient trop vite pour son plus grand malheurs. Wait. Pourquoi pour son plus grand malheurs ? Arrête de déconner ma vieille t'as deux siècles t'es pas une ado de seize ans... Remarque, elle était presque tout comme dans sa tête parfois... Elle se contenta de lâcher un simple « alors... ? » pour savoir s'il voulait bien ? Bon en fait, c'était surtout face à cette invitation foireuse qu'elle attendait une réponse qu'à sa transformation. Franchement, cela ne devait pas être très dur pour lui, et si son apparence est impressionnante, cela ne faisait que flatter son égo. Il devait bien aimer, tous les hommes aiment leurs égo... C'est ce qu'elle avait souvent vu... Allez... Dit oui ? Kyrielle. T'es con. Vraiment.
(C) MISS AMAZING.




avatar
Invité
Invité
Re: Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~] | Mar 20 Jan 2015, 18:04



Car certaines relations...

Kyrielle Hollystone & Angeler Silencio


Tient, Angeler était donc devenu un animal diurne ? Lui qui n'avait jamais tellement aimé la lumière du soleil, en témoigne son teint assez maladive, on pouvait comprendre que cela soit assez étonnant de sa part. Après tout, il avait été éduqué par une vampire hein, du coup, sortir le jour n'était pas son truc. Enfin, c'était pour le travail qu'il était sorti à la base, donc cela s'excusait, mais n'expliquait pas pour autant pourquoi il se donnait la peine de rester dehors par ce temps superbe. Eh bien aussi étonnant que cela puisse paraître de sa part, la raison de son attardement en ville n'était autre qu'une fille… Enfin une femme… Une jeune femme…. On pouvait vraiment dire jeune femme lorsque la dite demoiselle avait déjà fêté deux centenaires ? Visiblement oui, sur cette île tout était possible après tout. Quoi qu'il en soit, il était très étonnant qu'Angeler se donne la peine de passer du temps avec une fille… Ou avec tout autre être humain en fait. Ce jeune homme n'était pas des plus sociable après tout et il l'avait démontré à mainte reprise. Seulement voilà, avec cette petite voleuse… C'était différent ? Un œil extérieur dirait qu'il avait eu une sorte de… Coupe de foudre ? Ouais, un œil extérieur qui aurait envie de se prendre son poing dans la gueule alors, mais il fallait bien admettre qu'il avait l'air bien docile avec la jeune fille. Il n'avait trop rien dit lorsqu'elle lui avait piqué son hot-dog, lui payant même le dessert et la boisson qui allait avec par la suite alors que la logique aurait voulu que ce soit elle qui lui trouve autre chose à manger.

Franchement, depuis quand Angeler était un bon pigeon à qui on faisait faire tout et n'importe quoi ? Ce n'était pas encore le cas bienheureusement, il savait ce qu'il faisait encore, mais il fallait bien admettre qu'il était bien conciliant avec cette chère Kyrielle. Comme si tomber sur quelqu'un d'insensible à son pouvoir de basilic était si exceptionnel qu'il fallait en profiter un peu… Ah mais en fait, oui, c'était assez rare d'être immunisé contre son regard hein. Du coup, il pouvait bien étudier un peu la demoiselle pour voir ce qui pouvait bien l'immuniser contre lui, non ? Et puis, il n'avait pas vraiment tout perdu dans sa journée hein… Il avait même gagné un café !... Oui, un misérable café, comme quoi, on se contente de peu par moment. Mais il n'y pouvait rien le pauvre s'il avait envie de rester un petit peu en compagnie de la jeune fille. Cela ne lui arrivait pas tous les quatre matins on va dire, il pouvait donc se le permettre… Puis il n'avait de compte à rendre à personne oh, il faisait ce qu'il voulait d'abord ! … Ahem. Quoi qu'il en soit, Angeler avait beau être un peu plus sympathique qu'à son habitude, il n'en restait pas moins lui-même, c’est-à-dire un casse pied de première. Franchement, c'était permis d'aller tirer sur les lèvres d'une demoiselle pour vérifier si elle avait des crocs ? Eh bien… Disons qu'en tant que scientifique curieux, il avait le droit… Et même si ce n'était pas le cas, il se le donnait tout seul ce droit.

Ce genre de choses pourrait vexer un peu non ? Oh, si peu… Enfin Kyrielle trouvait toujours le moyen de le faire passer pour son petit ami aux yeux des autres, cela voulait bien dire qu'elle ne lui en voulait pas non ? Même si cette manie venant de la jeune fille pouvait paraitre assez bizarre, il fallait bien l'avouer. Le brun avait même supposé qu'elle pourrait y prendre gout… Et bien quoi ? C'était si étrange qu'une fille prenne goût à ça ? Visiblement oui… Surtout que la demoiselle n'avait pas hésité ( ou si peu ) à déclarer qu'il n'était absolument pas son type de mec !... Mais bien sur Kyrielle. Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu. Pff, qu'est-ce qu'il ne fallait pas entendre sérieux. Mais quoi qu'il en soit, s'il ne lui plaisait pas du tout… Pourquoi s'était-elle débrouillé pour attraper son menton et venir se coller près, tellement près que les gens autour devait s'attendre à un énième roulage de pelle d'un couple dans ce café ?... Sur le coup, Angeler la regarda septique, avant de carrément se demander si elle n'allait pas l'agresser le pauvre ! … Oui bon enfin, c'était un grand mot mais vous avez compris. Pourtant, la demoiselle se contenta de revenir tranquillement à sa place avant de souffler d'une petite voix qu'il aurait peut-être bien aimé qu'elle  prenne gout à ses petits mensonges… Pardon ?! Pff, qu'est-ce qu'elle était culoté cette femme ! Finissant son café en observant la jeune fille du coin de l'œil, le brun se contenta de avec son air refrogné qui lui était déjà plus habituel.

"Je ne vois pas ce qui te fait dire ça. "

… Ben oui, il n'allait tout de même pas admettre qu'elle avait raison hein, ce serait trop humiliant pour un type comme lui ! Imaginez un peu sa réputation après… Quoi ? Quelle réputation ?... Oui bon, vous avez compris encore une fois. Pauvre Angeler, c'était dur d'avoir l'air de rien alors que la personne en face arrivait à lire vos sentiments, ou du moins en devinait quelques-uns. Mais alors qu'il fixait sa tasse histoire de ne surtout pas regarder la demoiselle et donc se calmer un peu vis-à-vis d'elle, il eut la drôle de surprise de voir sa petite main se poser sur la sienne… Pardon ? Ah ben, on pouvait dire qu'elle était du genre tactile cette fille. Tout le contraire d'Angeler que ce contact inattendu fit légèrement frissonner. Eh bien quoi ? Il n'avait pas l'habitude le pauvre et cela ne pouvait que l'embrouiller quant aux intentions de la jeune fille. Elle voulait prendre ses distances ou bien se rapprocher de lui ? Il faudrait savoir un peu mademoiselle… Mais qu'importe, Angeler n'eut pas vraiment le temps de chercher plus de détails là-dessus puisque la jeune femme avait déjà repris l'idée qu'elle avait évoqué plus tôt. A savoir, voir sa forme de Basilic… Angeler lui avait demandé une bonne raison pour cela, mais apparemment, la brune s'en moquait un peu, ayant déjà trouvé l'endroit propice et y emmenant maintenant de force notre homme !

…. Oui bon, de force, c'était peut-être beaucoup dire. Mais disons qu'elle ne lui avait pas vraiment laissé le temps de répondre et l'avait entrainé dehors déjà, tenant toujours sa main comme si jouer au parfait petit couple lui tenait toujours à cœur. Alala, ce que ne devait pas endurer ce pauvre Basilic tient. Mais visiblement bien complaisant aujourd'hui, notre homme se contenta de lâcher un soupir une fois dehors dans la rue pour exprimer que, peut-être, la situation ne lui convenait pas… Oui enfin… C'était Angeler tout de même, s'il n'était vraiment pas content, il n'aurait pas pris de gant pour le dire, même si la jeune fille ne pouvait pas encore le savoir ça.

" Moi aussi je sais comment on sort de la ville, je ne vais pas me perdre si tu me lâche tu sais. "

…. Ben quoi ? Des fois qu'elle aurait l'impression d'avoir à faire à un gamin compte tenu de la différence d'âge, il valait mieux lui signaler qu'Angeler était un adulte parfaitement capable de se débrouiller non ? Et sinon, pour la bonne raison de voir sa forme animale ? Ah, justement Kyrielle y revenait, bien que sa raison fut pour le moins surprenante pour le jeune homme, qui ne s'attendait pourtant à aucun argument en particulier. Il ne valait mieux pas avec une fille aussi bizarre en fait, autant se contenter d'avoir la surprise quand elle ouvrait la bouche. Mais bon, pour le coup, c'était pas mal tout de même. Contre son petit caprice de le voir se transformer en Basilic – sous ses yeux éblouis ~ - la demoiselle lui proposait tout simplement…. Un diner. Pardon ?!! Elle lui proposait carrément un rencart ou quoi ?! Enfin non, juste une " bouffe" comme elle le disait, mais le brun ne pouvait pas s'empêcher d'y voir autre chose lui… Ah, son imagination débordante franchement. Ne se précipitant pas sur l'offre tout de suite, le jeune homme continua d'avancer sans dire un mot, jetant juste un regard curieux autour de lui pour voir où Kyrielle l'emmenait. Très vite, ils s'étaient éloignés de la ville et de son boucan habituel, ce qui n'était pas pour déplaire à Angeler. Au moins, elle n'avait pas menti, elle connaissait vraiment le chemin le plus court pour se rendre où elle le souhaitait. Une fois dans la verdure de l'extérieur de la ville, le Basilic posa calmement son regard sur Kyrielle avant de reprendre la parole sur la voie la plus neutre qu'il pouvait se donner.

" Mouais, je suppose que tu me dois de toute manière un repas compte tenu que tu m'a volé le mien. Mais puisque ce n'était qu'un Hot-dog, je suppose que ça vaut un bon repas, alors oui. "

…. Et là, il venait d'accepter un rencart ou pas ? C'était pas clair du tout dans sa tête à cet instant, mais il n'était de toute manière pas vraiment sûr que cela soit plus clair dans l'esprit de la demoiselle, donc tant pis. Lâchant enfin la main de sa nouvelle connaissance, Angeler s'avança de quelques pas les mains dans les poches avant de finalement se retourner vers elle pour la regarder par-dessus ses lunettes noires avec un petit sourire en coin.

" Et moi ? Je pourrais voir la version de toi à poil ? Avoue que ce serait plus équitable comme ça. "

Oui ? Un problème ?... Ah oui je vois, vrai qu'en y réfléchissant bien, sa phrase pouvait peut-être être mal interprété… Oui bon, c'était tout de suite mal interprété en fait, mais voyons, la version de Kyrielle à poil, s'était tout simplement un loup oh ! A quoi allait vous donc penser bande de pervers ?...  C'était tout simplement sa manière à lui de négocier. ~

(C)PER KURU'

 
Car certaines relations ne commencent pas forcément comme on s'y attend.~ [Pv : Angeler~]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Roman : Un mur a forcément deux côtés
» 600 mm f:8 , la cata ? non, pas forcément ...
» Le Joker (The Joker)
» Moulin manuel à meule en céramique forcément cônique ?
» Parc du Château de Seneffe

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: