Partagez | 
 

 Cash for scrap. /PV Heylin/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 254 Messages : 386
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Cash for scrap. /PV Heylin/ | Lun 08 Sep 2014, 23:03


Don't talk to me if I look like this.

« Tu sais que t'es stupide comme mec? Tu veux que je te dise de quoi tu aurais besoin pour soigner cette stupidité? T'as besoin d'un high five. Dans la face. Avec une chaise. » - Logan
Logan & Heylin

Tu avais toujours eu envie de visiter cet endroit. Le marché noir. Tu étais toi-même considéré comme une créature du mal de par ta nature de vampire et de démon. Tu n’avais rien de particulier à y craindre puisque tu sais très bien te défendre. Tu es un grand garçon, quoi. Tu avais emprunté l’escalier menant au sous-sol qui se situait derrière la Taverne de Dionysos. C’était même un miracle que tu ne te sois pas arrêté pour prendre une bière ou plusieurs. Mais ta curiosité pour cet endroit mystérieux l’avait emporté sur ton envie de boire. Et oui, c’est plutôt étonnant venant de ta part. Bref, tu avances dans cet endroit à peine éclairé par quelques lanternes. C’est un endroit à faire froid dans le dos, ce marché noir. Plusieurs marchants de bricoles étaient assis à leur kiosque. Ils te regardaient, pour la plupart. C’est qu’il n’y a pas foule ici. Et avec raison.
Tu observes du coin de l’œil les objets à vendre. La majorité des choses étaient cassées et tu soupçonnais que la majorité des toutes ces babioles étaient des objets volés. Tu connais le principe des marchés noirs. Ça n’est pas vraiment différent de ceux que l’on retrouve sur Terre. Ils les vendent à des prix exorbitants. Ça coûte la peau du cul, quoi. Comme on dit. Plusieurs personnes marcheraient dans cet endroit avec la peur au ventre, mais toi, tu étais nonchalant et pas du tout effrayé. Pas même quand un marchand t’adressa la parole. Il voulait te vendre une de ses pourritures. Tu déclines son offre, mais celui-ci se fit de plus en plus insistant, te menaçant même de son regard. Tu hausses un sourcil. Non, mais quel inconscient.
« Mec, lâches-moi. J’en veux pas de tes cochonneries. C’est que d’la merde c’que tu vends. Alors va te faire foutre. »
Tu conclus par un majeur bien levé en sa direction et tu poursuis ta route en te doutant bien que le mec ferait quelque chose d’insensée. Mais rien ne vint. À part plusieurs insultes. Tu ne réagis même pas, continuant ton chemin. Tu marches encore pendant plusieurs minutes. Tu te retrouves à un endroit où il n’y a pas grand monde. En fait, encore moins de gens qu’il n’y en a. Tu t’arrêtes et soupires. Quel endroit horriblement ennuyeux. Tu te retournes et tu aurais dû te douter de quelque chose comme ça. Quatre hommes se tiennent maintenant devant toi. Ils sont imposants. Ton air blasé est, comme à son habitude, peinturé sur ton visage. Ils sont ennuyeux. Tu sais que c’est l’autre mec qui les envoie. Ça ne te fait pourtant ni chaud ni froid. Ils te menacent, proférant des paroles menaçantes. Enfin, pour eux, pas pour toi. Ils jappent fort, mais tu es sûr qu’ils ne mordent pas. Tu hausses les épaules en réponse à leurs paroles et tu te frayes un chemin entre eux. Le dur à cuir a le malheur de poser sa main sur ton bras. Grave erreur. Avec ton pouvoir de voltage, tu lui envoies une décharge mortelle dans le corps. Les cheveux du mec se dressent sur sa tête et sa peau fume. Il tombe au sol raide mort. Les autres se jettent des coups d’œil et battent en retraite. Tu roules les yeux. Ce que ça peut être ennuyant! Tu continues ton chemin et tu voies un jeune homme devant l’un des kiosques. Le marchant essaie de lui vendre une bricole. Le pire, c’est que le mec a l’air d’hésiter. Tu secoues la tête et t’approche de lui.
« Tu devrais pas acheter ça. C’est du vol. Il veut te piquer ton argent pour une babiole qui est sûrement volée à la base. Il vend ça trois fois plus cher que ce que ça vaut, j’en suis pas mal sûr. Petit conseil comme ça. »





Ligues et Fans club
 

You're part of my past:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Sam 13 Sep 2014, 11:22

heylin&logan
Cash for scrap.

La raison pour laquelle tu te trouvais en ce lieu était des plus simples, pourtant, mais nous verrons cela plus tard. Pour le moment, tu étais harcelé par un gland qui croyait sincèrement qu'il pourrait te faire gober ses conneries -surtout dans la mesure où tu connaissais la valeur exacte ou presque de la quasi-totalité des objets qui t'entouraient. A force d'insister, plusieurs de ses prédécesseurs vendeurs -puisque tel est le terme bien que "arnaqueur" conviendrait mieux- avaient failli bouffer ton poing, ton sang ou même une bonne douleur du fait d'une certaine capacité que tu gardais en réserve. Pourtant, tu restais jusqu'alors très respectable -si vous avez ri à cette phrase, j'approuve complètement-, mis à part peut être ta présence en ce lieu. Ce lieu qui, rappelons-le si on n'a pas remarqué où ce rp est posté, se trouvait être le marché noir.

Dans les films, le marché noir, c'était quelque chose de flippant, lugubre et carrément excitant.

En vrai, c'était juste chiant, chiant et chiant, plat, et inintéressant.

Encore que, par chance, ou non, Heylin, tu n'avais jamais côtoyé la grande amie Télévision, et que tu n'avais pas vu masse de films avec des marchés noirs -ou même de films tout court. Des livres, plutôt. Lors de la première guerre mondiale ou sous Al Capone, c'était vachement plus passionnant.

Tu levas le nez pour la énième fois, te frottas les yeux, puis saisis un papier qui trônait là pour le placer sympathiquement dans la face du type qui commençait à t'énerver d'une force quasi identique à celle qu'une vague de cinquante mètre peut posséder avant de s'abattre sur une petite ville côtière. Autant dire : il te faisait assez chier pour craquer et lui faire manger son papier. Tu n'attendis pas que l'homme s'en remette et ne finisse sa longue lignée d'insultes sur toi, tes ancêtres et ton éventuelle succession -la première, tu t'en foutais, la seconde, tu la plaignais d'avance- pour voguer vers d'autres horizons. Paradoxalement, personne ne vint t'emmerder, alors que tu te serais attendu à un minimum d'action après un tel acte d'irrespect -ils étaient déjà occupés en fait, mais l'omniscience, tu l'as pas.

Toujours un peu énervé de la prise de tête que pouvait être ses abrutis de "vendeurs", ou arnaqueurs donc, tu continuas d'avancer dans ce dédale sombre, évitant quelques personnes parce que c'est toujours mieux. Il fallait dire que ce n'était pas la première fois que tu descendais ici. Expliquons à présent ce que tu y faisais, d'ailleurs.

Heylin, il faut le souligner, tu ne sais pas ce que "légalité" signifie. Et il t''était même déjà arriver de refourguer des objets au marché noir, donc tu connaissais quelques personnes du milieu -et pas nécessairement des objets volés hein, justes empruntés sur du long termes à quelques personnes qui te déplaisaient un peu trop pour leur patrimoine. Mais aujourd'hui, il s'agissait plus d'une visite de courtoisie, ou, comment dire que tu étais là parce que tu t'ennuyais profondément. Et voilà que cet endroit ne remplissait pas la fonction que tu attendais de lui en cet instant : soit une occupation un tantinet intéressante.

Puis un énième énergumène t'interpella. Blasé, tu te laissas prendre au jeu, parce que tu chercher toujours une occupation quelle qu'elle soit. Tu es souvent en recherche d'occupation quelle qu'elle soit. Tu regardais les objets sans grand intérêt puis, tu fis mine, juste pour voir -les expériences sur la psychologie humaine, c'est fascinant- -et ça occupe-, de t'intéresser à l'un de ses articles. Et le type ne marcha pas, il courut. Tu aurais presque écarquillé les yeux tant ton intérêt mimé semblait faux et lui y croyait dur comme fer, mais tu t'abstins. Tu avais enfin trouvé quelque chose à faire. Tu allais le faire mariner. Tu te mordis l'indexe, comme pour imiter une hésitation involontaire. Et puis, au bout de quelques minutes, tu sursautas.

« Tu devrais pas acheter ça. C’est du vol. Il veut te piquer ton argent pour une babiole qui est sûrement volée à la base. Il vend ça trois fois plus cher que ce que ça vaut, j’en suis pas mal sûr. Petit conseil comme ça. »

Tu t'étais tellement pris dans ton jeu que tu avais fini par oublier le reste, et donc, oui, sur le moment, tu avais sursauté. Lançant un regard à l'inconnu, tu ne sus tout de suite comment réagir. Puis, finalement, tu arrêtas de réfléchir.

« Ouais. Je sais. Tu t'appelles ? »

Une nouvelle occupation venait d'apparaître.

« Et puis, trois fois... Ce truc là, c'est cinq fois son prix, plutôt. A vue de nez. »

Tu désignas un objet qui gisait là, leva le regard vers le vendeur, lui offrit un immense sourire. Ce type était teeeellement crédule...

Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 254 Messages : 386
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Dim 14 Sep 2014, 20:56


Don't talk to me if I look like this.

« Tu sais que t'es stupide comme mec? Tu veux que je te dise de quoi tu aurais besoin pour soigner cette stupidité? T'as besoin d'un high five. Dans la face. Avec une chaise. » - Logan
Logan & Heylin

Tu vois l’autre sursauter à tes paroles. C’est que tu étais arrivé dans son dos et il avait l’air concentré. Il te répond qu’il le sait et par la suite te dit que ça vaut largement cinq fois plus que son prix originel. Ouais, tu avais dit trois fois au hasard. Tu ne savais pas exactement combien valait réellement ce truc, mais apparemment lui le savait. Il devait venir assez souvent ici pour savoir ce genre de chose. Pas comme toi qui t’y retrouvais pour la première fois. Et dire que tu étais là parce que ta curiosité t’y avait mené… De toute façon, tu n’avais rien d’autre à faire.
Le mec regarde le vendeur et tu fais de même. Il n’avait pas l’air de comprendre que l’autre n’était pas réellement intéressé. Il voulait vendre cette cochonnerie à ce point? Mais faire fit de leurs paroles étaient carrément idiot. Il croyait toujours dur comme fer que le mec près de toi voulait lui acheter quelque chose. Tu le devinais dans son regard. Tu secoues la tête à la fois désespéré et amusé.
« Logan. Je m’appelle Logan. Et pour ta part? En passant, je sais pas réellement combien vaut ce truc. J’ai dit que c’était trois fois le prix au hasard. »
Depuis quand répondais-tu si poliment? Tu en étais toi-même surpris, mais bon, tu n’allais pas rester dans cet état bien longtemps. Tu reprends ton air blasé et reportes ton regard sur l’objet dont vous parliez.
« Eh, dites-moi, combien vous vendez ce truc ? »
Il dit un montant bien trop exorbitant. Tu lèves tes yeux bleus vers le marchand.
« Quoi? Tout ce fric pour cette chose? T’es malade? Ça ne vaut même pas ça et c’est que de la merde. Tu peux bien te le foutre dans l’cul, tant qu’à ça. »
Le marchand avait l’air outré par tes paroles. Bah quoi? Tu ne disais que ce que tu pensais. Et tu penses toujours ce que tu dis. Alors cet homme pouvait bien aller se faire voir avec ses jouets trop chers. Tu restes pourtant là à le regarder avec un petit sourire. Tu croises tes bras sur ton torse et attends qu’il envoie ses chiens de garde comme l’autre type l’avait fait plus tôt. Ceux-là étaient partis en courant quand tu avais électrifié un des leurs jusqu’à ce que mort s’ensuive. Tu ne croyais pas une seconde que les autres ici soient différents. Tu reportes ton attention sur l’autre mec près de toi comme si de rien n’était.
« Cinq fois le prix, hein? Ces maudits marchands, ils veulent que nous vendre de la merde à grand prix. Pour que tu saches ça, tu dois venir assez souvent ici, non? »
Logan, ton don pour insulter les gens et ensuite les ignorer et parler dans leur dos en face d’eux était juste incroyable. C’était à croire que tu voulais te retrouver dans le pétrin.





Ligues et Fans club
 

You're part of my past:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Dim 02 Nov 2014, 13:28

heylin&logan
Cash for scrap.

Le vendeur vous regardait avec des yeux de mouche incrédules. Il ne comprenait pas. Ce n'es pas comme si ton sourire n'était pas équivoque, pourtant. Tu lui riais littéralement au nez, et lui, il restait sur le cul, le pauvre. C'était cela; il ne t'intéressait plus, donc tu n'avais plus à mentir ou même lui prêter un minimum d'attention. Tu te tournais vers le nouveau venu, un sourire amusé aux lèvres. Lui affiche un air entre exaspéré et amusé, secoue la tête, puis lève des yeux bleu électrique sur toi. Tu hausses un sourcil, toujours ton sourire narquois aux lèvres.

« - Logan. Je m’appelle Logan. Et pour ta part? En passant, je sais pas réellement combien vaut ce truc. J’ai dit que c’était trois fois le prix au hasard.
- Fäne.»

Logan. Ok. Et puis il avait dit ça au pif. Hm, il était pas si loin de toute façon -bon si mais osef ok ? Puis un air blasé fleurit sur son visage, et ça t'amusait. Il se retourna à moitié vers le vendeur, demanda le prix. Le regard qu'il eut à l'annonce du prix suffit largement à Heylin pour comprendre ce qu'il pensait. Ouais. Du vol pur. En même temps, c'était du foutage de gueule venant de toi. C'est vrai. C'est pas comme si tu avais des tendances cleptomanes. Ou que tu avais parfois franchement du mal à différencier le bien du mal. Dont le vol, l'escroquerie. Non, pas du tout.

« Quoi? Tout ce fric pour cette chose? T’es malade? Ça ne vaut même pas ça et c’est que de la merde. Tu peux bien te le foutre dans l’cul, tant qu’à ça. »

Hé, mais c'est que le dit Logan devenait de plus en plus intéressant ! L'homme en face d'eux semblait outré, presque choqué. Tiens, dans tes dents. Le demi-dieu était franchement amusé. Et puis cet air qu'il prenait suite à ses paroles -il narguait le vendeur qui restait sans voix, sans savoir quoi dire ou quoi faire. Il était vrai que l'air sûr de lui du jeune homme avait de quoi déstabiliser, et son sourire détestable, provocateur, t'éclatais. Ce qui n'était pas le cas de l'homme qui, pris en étau entre la rage et la méfiance, faisait une tête de plus en plus hilarante de cochon asphyxié. Tu levas un sourcil, un sourire en coin amusé -en fait, oui, tu gardais ce putain de sourire amusé depuis le début des échanges. Ce putain de sourire amusé qui ne calmait pas franchement le marchand. Mais tu restais plutôt silencieux -après tout, pour une fois, c'était même pas à toi de faire chier les autres. Tu pouvais être un spectateur, c'était rare. C'était moins drôle, mais intéressant quand même.

« Cinq fois le prix, hein? Ces maudits marchands, ils veulent que nous vendre de la merde à grand prix. Pour que tu saches ça, tu dois venir assez souvent ici, non? »

Tu penchas la tête légèrement en arrière en lançant un regard à Logan. Un immense sourire vient étirer tes lèvres, et tu enfonces tes mains dans tes poches en haussant les épaules. Venir assez souvent ? Nooon... Juste de temps en temps. Quand X ou Y t'avait trop pris la tête et que oh ! les bijoux de sa femme était très beaux tiens. Et comme par magie, ils atterrissaient au marché noir. Bref, on aura compris.

« De temps en temps, disons. Quand je me fais chier. Ce qui arrive assez souvent en fait. »

Tu arquas un sourcil, constatant que l'homme en face de vous avait enfin décidé de sa réaction. Après avoir proféré un nombre colossal de menaces aussi effrayantes qu'une tapette à mouche rose, il décida de les mettre à exécution. Et, il faut le souligner, c'est carrément flippant une tapette à mouche. Tu secouas la tête, fermant les yeux. Bon, si tu t'attirais des emmerdes, il y avait des chances que tu ne puisses plus rev--si en fait. Et puis même en fait, osef, t'es un chieur. Donc tu fais chier. Et tu réfléchis aux conséquences, parfois. C'est occasionnel.

Et donc, les emmerdes -tu y es abonné- arrivèrent, emmerdes de plusieurs kilos de muscles et de buffle humain. Tu ouvris de grands yeux, puis éclatas de rire.

« On a été blessé dans son orgueil le gland ? »

Que de douceur, que de gentillesse. Puis tu te tournas vers les gros bras, toujours un immense sourire aux lèvres. Au regard de Logan, tu compris vite qu'il était largement capable de se débrouiller. Bien. C'était cool. Tu n'aurais pas besoin de l'aider.

...Ou même d'intervenir en fait. Non, quand même pas. Tu pouvais pas en profiter. Quand même. Un minimum. Mais il fallait souligner que tu n'avais pas autant de force qu'une montagne de muscles. Et qu'une de tes capacités fait mal, l'autre... Fait mal aussi, merde. A toi, hein. Une te fait mal, l'autre fait surtout vachement maso. Tant pis. Faisons maso. Tu tiens à garder ton joli petit minois.

Sortant tes crocs, tu te mordis violemment la main, qui se mit à saigner. Puis tu solidifias ton sang en un petit pieu d'une dizaine de centimètres et tu sautas sur le premier venu. Bon, le but n'étant pas de tuer, tu l'enfonças juste dans la guibolle du type qui rappela l'existence de ses cordes vocales en poussant les vocalises.

BASTON.




Désolée pour le temps de réponse ;;
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 254 Messages : 386
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Jeu 06 Nov 2014, 15:03


Don't talk to me if I look like this.

« Tu sais que t'es stupide comme mec? Tu veux que je te dise de quoi tu aurais besoin pour soigner cette stupidité? T'as besoin d'un high five. Dans la face. Avec une chaise. » - Logan
Logan & Heylin

Le dénommé Fäne en face de toi gardait un petit sourire en coin amusé. C'est vrai, tout cela est amusant. Surtout quand on prend en considération que le marchand était outré et qu'il proférait toutes sortes de menaces aussi peu effrayante les unes que les autres. Tu avais envie de rire à gorge déployée tellement tu ne te sentais pas le moindrement du monde en danger. Les gros muscles du coin étaient des poules mouillées. Aussitôt qu'un adversaire est plus fort qu'eux, ils sont moins sûrs d'eux et vont même jusqu'à battre en retraite. Ça te fait penser aux quatre types de tout à l'heure. Même pas foutu de faire peur. Vraiment, tout cela était plus que blasant.
Quelques instants plus tard, tu vois quelques ennuis arriver. Des ennuis doués de muscles énormes. Même avec de tels muscles, tu savais que tu étais de très loin plus fort qu'eux. Oh, tu n'es pas arrogant en pensant cela, c'était la simple vérité. Tu as une force sur-développée due à ta nature de vampire. Ils sont au moins sept ou huit, tu ne sais pas trop. Ils sont tellement imposants que tu n'arrives pas à compter correctement. Et par imposant, tu entends gros et grand, car ils ne t'intimide pas du tout. À ce cher Fäne non plus d'ailleurs. Tu souris. Ça sentait la baston et tu avais envie de te divertir un peu, histoire d'oublier à quel point cet endroit est ennuyant. Le type près de toi souriait grandement après les avoir insultés et jeta un coup d'oeil dans ta direction. Le regard que tu lui offris du être convaincant, car il ne dit rien. Sûrement avait-il compris que tu étais très bien capable de te débrouiller seul.
Avant que tout ne commence, tu vois Fäne sortir des crocs - vampire, donc - et se mordre violemment la main. Euh? Du sang en sortit bien évidemment, mais celui-ci se retrouva remodelé pour prendre la forme d'un petit pieu d'une dizaine de centimètres environ. Tu hausses un sourcil. Ce mec contrôle le sang? Te rappeler de ne jamais le mettre en rogne. Puis tu hausses les épaules tandis que l'autre saute sur un des gros muscles. Pour ta part, tu attends un peu. Finalement, il y en a plusieurs qui viennent t'encercler.
« J'vous avertis les mecs, je ne vous ménagerai pas. »
Ils se mirent à rire tous en chœur. Y'en a même un qui osa te dire que tu n'étais pas de taille contre eux tous. Ah ouais? Tu t'élances, le poing bien levé et fermé pour aller frapper un des types en plein sur le ventre. Celui-ci alla s'écraser une bonne dizaine de mètres plus loin. Un autre te ceintura par derrière, te bloquant ainsi tes bras le long de ton corps. Tu es blasé. Même ça ne réussit même pas à te donner un quelconque challenge dans ce combat. Tu envoies une décharge électrique dans le corps de ton assaillant qui recule en te lâchant et en criant. Tu n'avais pas donné une dose mortelle comme auparavant.
« Vous retenez surtout pas, c'est ça qui va mettre du piquant dans cette baston. Sinon, c'est juste ennuyant, les mecs. »





Ligues et Fans club
 

You're part of my past:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Jeu 20 Nov 2014, 19:02

heylin&logan
Cash for scrap.

Si l'on pouvait légitimement te craindre après t'avoir vu t'armer avec ton sang, il en était de même en voyant la force démesurée ainsi que les décharges de celui qui se rapprochait à ce moment là de ton camarade de jeu. Ce qui te fit siffler, toujours tout sourire, un rien impressionné cela va sans dire. Au même moment, tu évitais un coup de point qui vit battre le vide près de ton oreille. Lançant un regard en coin, tu te baissas et envoya ton coude; bien sûr, tu n'avais pas la force de Logan, mais cela fit au moins reculer l'homme d'un pas, qui resta un peu bête tout de même -concrètement, tu n'avais pas bien l'air balèze, il fallait le souligner. Cette seconde te suffit à retourner ton pied et en abattre le manche sur sa tempe, et ce avec assez de violence pour qu'il dise bonjour à Morphée. Enchaînant rapidement les mouvements, tu te baissas furtivement et asséna un coup au niveau des côtes, faisant tomber le pauvre homme parce que oui, CA FAIT MAL; tu continuas sur ta lancée et fit tomber tes ennemis comme des quilles. Bon, il suffisait de savoir où taper aussi, après, question d'habitude -et disons que tu n'étais pas face aux hommes les plus puissants de la Terre, en l'occurrence.

Quand tu te retrouvas au sommet d'une pile d'hommes -la moitié s'étant enfuie comme des fillettes-, tu pus pleinement te concentrer sur Logan qui... Avait pas fini. Attend. Ah. Non. Toi, tu t'étais plutôt dépêché en même temps, t'avais rushé. Lui semblait, euh... S'amuser ? S'occuper ? Tu levas les yeux au ciel, haussas les épaules. Puis tu vins t'appuyer sur le mur le plus proche et patienta patiemment. Très patiemment. Tu eus même le temps de découvrir une pomme dans ta poche -QUAND ELLE ÉTAIT ARRIVÉE LA ELLE ??- et croqua dedans. Crrra. Avec une tête profondément blasée. Crrra. Elle était bonne cette pomme. Crrra. Vachement bonne tient. Crrra. Et il en était où lui ? Crrra. Il avait pas fini visiblement.

Au bout d'un moment, à continuer de manger cette manifiquement bonne pomme, quand tu relevas les yeux de ton fruit, tu tombas nez-à-nez avec Logan. Qui semblait avoir fini sa récré. Tu laissas ta pomme à quelques centimètres de ta bouche grande ouverte quelques secondes, puis finis par croquer. Tu la mâchas calmement, avala, fis un immense sourire.

« On s'est assez occupé ? Ça doit faire au moins deux bonnes minutes que je t'attends. »

Regard amusé, tu croquas de nouveau, ne laissant plus que le trognon. Peut être un peu plus que deux minutes, finalement -ou alors tu l'avais mangé violemment vite, ta pomme. Tu te redressas. Te dirigeas vers une sortie.

« Plus rien d'intéressant ici. Tu lanças un regard vers Logan. Tu viens ? »

Où ? ...A l'aventure...?




désolée pour cette réponse pourrave ;;
Staffien

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Logan C. Gyllenhaal
Staffien
Coeurs : 254 Messages : 386
Couleurs : #C60800 & #867D9B [Raven]
J'ai traversé le portail depuis le : 14/02/2014 et on me connaît sous le nom de : Sky Angel. Mon nom est : Logan Charlie Gyllenhaal. Actuellement je suis : bisexuel et incertain. Il paraît que je ressemble à : Gareki de Karneval & Nicolas Simoes irl. et à ce propos, j'aimerais remercier : Tia pour le vava et Naomiie pour la magnifique signa! ♥
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Mer 26 Nov 2014, 03:15


Don't talk to me if I look like this.

« Tu sais que t'es stupide comme mec? Tu veux que je te dise de quoi tu aurais besoin pour soigner cette stupidité? T'as besoin d'un high five. Dans la face. Avec une chaise. » - Logan
Logan & Heylin

Tu jettes un furtif coup d'oeil vers Fäne pour voir où il en est. Bordel. Il les met tous K-O en aussi peu de temps qu'il n'en faut pour le dire. Pour ta part, tu utilisais ça pour te divertir. T'amuser même. C'est pas tous les jours que t'as la chance de participer à une bonne baston. Quoique encore là, tu ne dirais pas que c'est vraiment une bonne baston. Ils te font à peine mal. Lorsque l'un d'eux te frappe au visage, tu te dis que c'est une blague, qu'il n'a pas mit toute sa force dans ce coup de poing. C'est à peine si cela t'as fait tourner la tête. Fermant ta main pour en former un poing, tu lèves celui-ci pour frapper violemment ton assaillant en pleine gueule. Le type, sous ta force surhumaine, vole très loin. Il heurte le mur et s'effondre au sol, le visage ensanglanté.
« Allez, les mecs. Vous êtes capable de faire mieux quand même. »
Tu marmonnes plus qu'autre chose, déçu. Ils ne sont même pas foutu d'être à la hauteur de tes espérances. Du coin de l'oeil, tu vois que l'autre a fini avec les siens et qu'il mange une pomme. Tu souris en coin en reportant ton attention sur l'homme s'élançant vers toi en criant. Non, mais sérieux? C'est quoi ça? Bon. Tu allais utiliser tes gants. Ces gants qui cachent des griffes métalliques rétractables. Elles sortent au bout de tes doigts et le type en face de toi hésite un peu avant de continuer sur sa lancée. Le pauvre. Il allait se manger des griffes en plein dans le ventre. Tu attends qu'il arrive très près de toi avant de t'élancer pour lui déchirer la peau du ventre. Quand même, tu ne les enfonces pas trop. Tu veux pas qu'il crève comme l'autre au début de la soirée. Quoique tu t'en fiches un peu au fond. Un peu beaucoup.
Après quelques instants, tu en finis avec eux et rétractes les griffes de tes gants. Tu t'approches alors de Fäne jusqu'à ce que vos visages soient à deux doigts l'un de l'autre. Et quand l'autre relève les yeux vers toi, il se fige la bouche ouverte en suspens devant sa pomme. Il ne fais que te regarder pendant un moment. Puis il finit par la croquer, cette pomme. Il te parle. Ça fait deux minutes qu'il t'attend? Tu t'en fiches. Le plus important, c'est que tu avais prit le temps de te faire ses hommes - pas dans ce sens-là, bande de pervers - sans précipitations pour te divertir, car, avouons-le, cet endroit est des plus ennuyants. Et même pas effrayant par la même occasion.
Le mec se redresse et se dirige vers la sortie en lançant qu'il n'y avait plus rien d'intéressants ici. Tu es bien d'accord avec lui. En te jetant un coup d'oeil, il te demande si tu le suis. Bah, pourquoi pas, tiens. Pour aller où? Aucune idée. Il fallait simplement que tu sortes de cet endroit.
« Tu veux aller où? Pour ma part, je m'en fiche, tant qu'on fout le camp d'ici. »





Ligues et Fans club
 

You're part of my past:
 




avatar
Invité
Invité
Re: Cash for scrap. /PV Heylin/ | Sam 06 Déc 2014, 15:10

heylin&logan
Cash for scrap.

L'action aura été au rendez-vous, et tu t'étais même trouvé un nouveau pote. Finalement, tu n'avais pas gâché ta journée, et le marché noir pouvait être un tout petit peu intéressant. Le combat aussi, avait été intéressant. Quand tu t'étais empressé de te débarrasser d'eux, Logan avait pris son temps, te donnant le loisir d'observer sa façon de faire. Le truc, c'est qu'en plus de cela, maintenant, t'avais faim. Fallait que tu te nourrisse -et ta pomme ne suffirait pas. C'était comme ça, étrangement, tu n'avais besoin que de peu de sang pour vivre, sauf quand tu utilisais ton contrôle du sang. Là, putain t'avais faim. Donc voilà, putain t'avais faim. Tu fis la moue. Tu étais en train de te demander qui tu pourrais bien bouffer -sûrement le premier inconnu un peu trop chiant pour son bien qui te passerait sous la main. Tu serais capable de tenir bien deux petites heures avant d'en ressentir réellement le besoin. Entre temps, tu pourrais large faire ce que tu veux.

Alors, est-ce que tu aurais envie de faire un truc ? Déjà, sortir d'ici. Après, tiens, pourquoi pas embarquer Logan dans une de tes énièmes conneries. Pour faire quoi ? Vous bourrer la gueule était une possibilité, mais elle ne t'attirer pas, là tout de suite. Niveau baston, vous aviez déjà eu votre part -même si c'était gentillet. Bon. Au pire, vous trouverez bien en chemin -on notera d'ailleurs que tu avais donc déjà prévu de traîner Logan, qu'il dise oui ou non. Puis, bouffant ta pomme, ton regard se releva vers Logan qui faisait toujours mumuse.

Il était redoutable, à ne pas en douter. Bien que ta physionomie était aussi intéressée qu'une vache regardant le train passer en mâchant de l'herbe, tu était un peu impressionné. Ces montagnes de muscles semblaient être de véritables poids plumes à côté de ce remixe de Terminator qui en faisait son quatre heure. C'était... Intéressant. Amusant. Complètement décalé. Puis il sortit son gant, et la fête s'intensifia. Le sang coule à flot. Pour ta part, tu avais évité de tuer les individus; ils étaient justes près pour des mois de rééducations pour certains et des mois à essayer de réparer leur ego pour d'autres. Dire qu'à la base, tu n'avais vraiment pas l'air farouche. Tu continuais de manger ta pomme, puis tu relevas une énième fois les yeux et tomba face-à-face avec Logan, qui était quand même relativement près. Ce qui te fit tout juste hausser un sourcil. Puis manger ta pomme, et sourire, comme si de rien n'était.

« On s'est assez occupé ? Ça doit faire au moins deux bonnes minutes que je t'attends. »

Tu le vis hausser les épaules. Hm, il s'en moquait sûrement de t'avoir fait attendre. Après tout, il s'était occupé -et tu comprenais parfaitement son point de vue. Tu te redressas, allas jeter ta pomme -tu le frôlas au passage, mais vu la distance, on ne s'en étonnera pas. Tu te dirigeas vers la sortie, puis proposais à Logan de t'accompagner. Bien sûr, la réponse t'offrit un sourire amusé.

« - Tu veux aller où? Pour ma part, je m'en fiche, tant qu'on fout le camp d'ici.
- C'est ce que j'espérais. On verra bien.~ »



 
Cash for scrap. /PV Heylin/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cash for scrap. /PV Heylin/
» question sur scrap/mini-album
» Du scrap a la maternelle...
» 91 - Massy - Association Scrap'art Angel
» Un homme en scrap

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: