Partagez | 
 

 Oh Shit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Sang-Mêlé Ange & Mordu & Démon

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Orion S. E. Firewind
Sang-Mêlé Ange & Mordu & Démon
Coeurs : 35 Messages : 102
Couleurs : Orion t'insulte en Darkgrey & Sirius en Thistle
J'ai traversé le portail depuis le : 03/09/2014 et on me connaît sous le nom de : Kyodai Mon nom est : Orion Spirit Eden Firewind Actuellement je suis : batman. Il paraît que je ressemble à : Shin d'Amnesia ce BG d'la vie et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Oh Shit. | Ven 26 Déc 2014, 20:41



ORION & KAORI
Oh shit.


 Je suis pas du style à accepter que les filles parlent de trucs bizarres/sales  à table. Pour la simple et unique raison que c'est pas super ragoutant -vu la gueule de ce que je prépare, imaginez des pattes qui ressemblent à des huîtres et vous avez plus ou moins une image claire en tête...Je suis cependant pas non plus du style à materner les jeunes vertes qui ne savent pas réfléchir. Me voilà donc dans une impasse. Quoique je fasse, je marcherais sur un de mes principes, et ça, ça me fait chier. D'habitude je n'ai pas autant de contradictions dans ma vie, et juste car elle est là, j'ai l'impression d'avoir des tonnes de trucs qui m'arrivent dans la figure à mach 20.  
 « Et sinon vous comptez concrétiser ce soir, tous les deux ? »

Je manque de m'étouffer et tousse sèchement avant de regarder Rhéa, choqué. Non pas que je n'ai pas l'habitude de ce genre de propos, chez moi ça a toujours été cru. Dites ce que vous voulez, même quand les gosses se la ferment chez eux ils sont quand même vulgaires au bahut. Puis je ne suis pas là pour justifier mes techniques d'éducation merde !
Revenons à cette question ô combien intéressante. Là c'est de moi qu'elle parle. J'aime pas trop. Et de moi ET Kaori. J'aime encore moins. Moi et une autre j'aurais pas réagis pareil, je l'avoue, ça m'aurait presque amusé. Mais Kaori et moi, c'est différent, et je trouve ça même glauque (c'est un peu comme ma sœur pour moi, vous voyez ? Ca fait je ne sais combien d'années qu'elle fait partie de ma vie et l'inceste c'pas mon truc. Arrêtez de me prendre pour un mec taré qui se tape ses sœurs !)
 «  Concrétiser ?  Lui et moi ?  Oh pitié dis moi que j'ai mal compris... »

Je secoue la tête, avec un air désemparé, puis me rendant compte que de toute façon quoique je dise, numéro deux s'en fout, je laisse tomber pour le moment. Je tourne donc ma tête et  regarde distraitement la verte s'agiter toute seule, sentant un petit sourire se former sur le coin de mes lèvres. Pas un sourire narquois ou moqueur, non, un sourire affectif. Enfin je suis entrain de m'attendrir c'est flippant. D'un autre côté, je suis incapable d'être méchant en présence de ma fratrie, et ça, c'est la merde, elle va finir par penser que je suis un homme agréable, manquerait plus que ça. Cependant une nouvelle remarque fuse. Ou plutôt Kaori n'a encore pas su fermer sa bouche quand il le fallait. Faut jamais poser des questions à Rhéa, elle répond toujours. Enfin elle pouvait pas savoir...
 « Ben si t'as pas compris, j'peux te réexpliquer.   Concrétiser, genre... forniquer, faire des béb– »
 « OUI OUI ÇA VA. J'ai compris ! »
Vu sa mentalité, sincèrement on était en droit de se poser la question.
 
 « Ça veut dire quoi forniquer ? »
 Lance une petite voix en toute innocence
Je me redresse avec vigueur et lance un violent coup de pied  en direction de numéro deux, qui sursaute et tente de m'en renvoyer un. C'est violent chez nous, mais habituel. Je lui lance un regard menaçant. C'est relou, j'avais dis pas devant Wendy... Puis Vénus qui fait rien pour m'aider ! Je vous jure, le gonzesses ne savent vraiment rien faire quand il le  faut -et en pensant à Kaori c'est d'autant plus vrai. Je regarde la verte essayer de rattraper les morceaux puis se prendre une vanne assez violente dans les dents en remerciant maman de ne pas m'avoir pondue une quatrième petite sœur. Voyant qu'une bataille d'une grande intelligence, pleine de vaillance débute, je me lève de toute ma grandeur et m'appuie de mes deux mains sur la table et avant de lancer en direction de
 « Wendy, je crois que t'as envie d'aller dormir non ?

 - Nan  j'ai pas envie Ori'... Puis la sorcière me fait peur elle va venir m'empoisonner dans mon sommeil !

 - Si elle rentre dans ta chambre pour te tuer je serais là pour te protéger -dis-je avant d'ajouter plus bas : t'façon elle est tellement pas douée qu'elle se prendra les pieds dans le tapis ça réveillera toute la maison.

 - Sûr ?

 - Oui Sûr promis juré. Maintenant tu VEUX aller dormir j'ai dit.

Ce qui est cool avec Wendy c'est qu'elle est facilement influençable (enfin je dis ça, le premier qui profite d'elle je le castre). Je lui prends la main avant de lui faire monter les escaliers. J'entends derrière moi Rhéa qui explique à Kaori qu'elle a tout son temps et que si elle veut elle peut même lui donner des conseils et l'accompagner psychologiquement. Je comprends pas, je suis pas si monstre quand même.

J'ouvre la porte de la chambre de ma princesse et m'écarte pour la laisser courir puis sauter sur son lit. Je ferme ses volets et tire les rideaux, ouvre sa petite lumière à côté de son lit et la borde. Je fais volte face et sens alors quelque chose qui s'agrippe au bas de ma chemise. Elle me regarde avec des yeux doux et fatigués et je ne tiens pas longtemps face à cette bouille de gamine. Prenant  le premier livre qui vient (habitude que je dois perdre, la dernière fois je suis tombé sur un Harry Potter et je me suis tapé tous les chapitres car elle a voulu que je le lise en entier, heureusement que je connais l'histoire j'ai pu résumer les pages) je m'assieds sur le lit et entame la lecture. Ca fait 4 ans qu'elle sait lire mais elle tient toujours à que je lui lise des histoires, le psychiatre parle de syndrome de Peter pan, moi je dis que je m'en fous.

Un quart d'heure et deux histoires d'enlèvements de princesse plus tard, elle dort déjà et je sors en catimini de sa chambre en ayant au préalable fermé toutes les lumières sauf sa veilleuse. Descendant aussi discrètement que possible, j'arrive dans le salon où le filles semblent avoir fini de manger. Encore plus étrange, la table est débarrassée ! Je regarde Rhéa et Vénus avec des yeux ronds, et lis dans les leur un truc qui pourrait se traduire « on l'a fait une fois mais pas deux ». Numéro deux lance un clin d'oeil à la verte avant de se lever et de dire  «  je vous laisse au cas où vous auriez besoin d'être seuls  »  Vénus la suit peu de temps après sans rien commenter et je me retrouve de nouveau seul avec Kaori. Je me balance sur ma chaise et la regarde, de nouveau blasé :: 
 «  Tu voulais me parler d'un truc non ? »vu qu'elle met du temps à démarrer son cerveau j'ai le temps d'ajouter deux trois choses :   «  Elles sont chiantes mais pas méchantes, et je sais pas ce qu'elles ont pu te dire mais faut pas tout prendre au sérieux. » »

Je me lève et désigne du menton le canapé, lui ordonnant de se bouger de part ce geste, et vais m'affaler dessus sans aucune grâce. J'attends qu'elle fasse de même et l'écoute parler en me contentant de hocher la tête de temps à autre. Mes paupières se ferment et je ne lutte même pas, je pose ma tête sur l'épaule de la verte sans trop y penser et entame un rêve bizarre, ayant toujours la voix de Kaori en fond, qui continue de parler, encore, encore, encore. C'est qu'elle est crevante, et increvable cette gamine.


made by MISS AMAZING. for Cali'







avatar
Invité
Invité
Re: Oh Shit. | Mar 30 Déc 2014, 03:46





Good night.
Orion & Kaori



En tant qu'adulte responsable, c'est Batman qui met fin à la discussion. Mais honnêtement j'avais de quoi répondre à Wendy, manquerait plus qu'une gamine m'apprenne le sens de la répartie... j'ai quand même plus d'expérience qu'elle ! Elle me jette un regard en coin quand elle s'en va avec Batman, et je la suis du regard quelques secondes avant de me concentrer sur Rhéa qui... semble partie dans un délire un peu lointain. Étant donné que je n'ai pas saisi la moitié de ce qu'elle raconte, c'est difficile de suivre mais je comprends qu'elle est prête à m'aider. M'aider en quoi, c'est une autre question, mais chaque chose en son temps bon sang !


RHÉA « ... et c'est pas qu'il est méchant, il est juste un peu long à la détente parfois. Mais t'as l'air super rapide toi non plus donc j'pense que ça devrait le faire... »
KAORI « Oulà euh... excuse-moi ? » Là je vous l'avoue, j'ai pas compris grand chose.
RHÉA « T'en fais pas, on a encore l'teeemps ! » Elle s'esclaffe et se lève de table. « Et t'sais quoi ? Je peux faire ton suivi psychologique. Franchement je pense que c'est une bonne idée, tu vas voir ça va être bien. »

Quand elle disparaît dans la cuisine... je ne suis pas plus avancée qu'avant. Je commence à réfléchir et me demander si je ne suis pas en train de rêver, mais la douleur qui date du moment où je me suis mangée l'encadrement de la porte dans la figure me rappelle que non, je ne suis pas en train de rêver. Quoique je pige pas bien cette logique de "si t'as mal c'est que c'est la vraie vie" mais bon je crois que le moment est mal choisi pour commencer à philosopher sur la réalité ou pas. Je me lève à mon tour et aide les filles à débarasser la table, tout en écoutant Rhéa m'expliquer qu'en fait, Batman c'est son frère. Elle s'éclipse un moment en me proposant de passer la nuit sur le canapé, et je m'y installe pour souffler un coup. Dans le genre soirée intense tu fais difficilement mieux, mais finalement je me dis que je me serais un peu fait chier si la Schtroumpfette ne m'avait pas envoyé chercher Batman. Je sors mon portable de ma poche et constate un SMS paniqué de Haylei qui me demande si je vais bien. « Je rentre pas ce soir mais pas de panique ma grosse ! C'est un peu long ce qui m'arrive mais promis je te raconte ça quand je rentre. Bisous à demain jotem fooort ♥♥♥ » je lui envoie en vitesse, rien que pour la rassurer. Puis Rhéa refait irruption en me balançant un morceau de tissu gris foncé, avec un sourire malicieux aux lèvres qui ne présage rien de bon...


RHÉA « Tiens, c'est pour te changer. » Je le déplie et constate que c'est un t-shirt trop grand.
KAORI « Merci ! ... mais il est à ton frère, non ? » Elle aquiesce et je grimace. « Il va pas m'engueuler ? »
RHÉA « Mais noooon ! Pis faut bien que tu t'habitues à dormir dans ses fringues ! »


Elle s'en va à nouveau et... je rêve ou elle vient de me faire un clin d'œil ? Je me déshabille et enfile le t-shirt de Batman, sans vraiment de gêne vu qu'à ma connaissance ça dérange personne de voir un dos nu pendant deux secondes, et que de toute manière personne ne peut me voir derrière le canapé. Vous savez pourquoi ? Parce que je suis TROP PETITE.
... Je commence à me descendre toute seule, je dois être fatiguée.
Comme la gentille fille bien élevée que je suis, je m'affaire à plier mes vêtements et les ranger dans un coin du canapé, sur lequel je pose mon oreiller gentiment prêté par Rhéa – non en fait j'ai menti, c'est pour être sûre de rien oublier demain quand je vais partir, manquerait plus que je sois obligée de revenir. Non parce que retrouver le chemin ça va être compliqué et vu comme Batman a galéré déjà pour retrouver sa propre maison – j'ai bien vu que c'était l'oiseau qui faisait tout le boulot, vous croyez que je suis bête ou quoi ? – j'imagine même pas si moi je dois le faire.

Mon smartphone vibre pour m'informer que Haylei a bien reçu le message et qu'elle ne fera pas une nuit blanche à se ronger les ongles – elle ne le fait qu'en cas d'extrême urgence, sinon après elle regrette – parce qu'elle culpabilisera d'avoir laissé sa pauvre cousine mourir de froid dehors, sans protection et livrée à elle-même étant donné que j'ai laissé mon arc et mon loup chez elle. Je choisis de ne pas répondre à son message, puisque je lui ai promis de tout lui raconter demain, et fouille dans mes contacts pour tomber sur « Spirit » à qui je commence à rédiger un texto ultra long pour lui expliquer touuut ce qui m'est arrivé dans la journée, comme j'ai pris l'habitude de faire. Je tape activement sur mon clavier et la voix de Batman me sort de mes pensées.


RHÉA « Tu voulais me parler d'un truc non ? »

Je lève les yeux de mon écran et croise ceux de Batman. C'est là que je me dis que j'avais oublié, après toute cette agitation, qu'il... n'avait pas une tête de pervers-pédophile-bizarre. Je reste un moment bloquée devant lui, comme si c'était la première fois que je le voyais, et il a dû le sentir parce qu'il a commencé à parler avant que je ne puisse ouvrir la bouche. Il me fait un geste de la tête pour me demander – m'ordonner – de me décaler pour lui faire de la place – j'ai grandi avec Matthew, ce signe j'ai fini par le connaître par cœur – et je m'exécute, en repliant les jambes vers ma poitrine, parce que c'est une position assez confortable quand le canapé est large. Il s'assoit à côté de moi et le silence qui suit m'indique que c'est mon tour de parler.


KAORI « Tu crois que c'est une conspiration ? P'têt que Schtroumpfette a fait exprès ? Il est tordu ce gars, moi ça me fait peur des fois... » Je continue à écrire mon SMS tout en parlant. « Mais tu lui dis pas, hm ? Manquerait plus qu'il apprenne que j'ai peur de lui. Enfin c'est pas vraiment de la peur, c'est juste que... j'arrive pas vraiment à expliquer. » J'ouvre et ferme les poings pour dégourdir mes doigts, mine de rien écrire un texto long ça peut faire mal. « C'est avoir peur dans le sens où tu crains qu'il t'arrive quelque chose, mais sans forcément craindre la personne... tu m'écoutes ? »

C'est à ce moment que sa tête est tombée sur mon épaule. Comme je ne peux pas vraiment tourner la tête pour voir s'il dort ou si c'est juste qu'il commence à fatiguer, et qu'il arrive plus à tenir sa tête. Si je ne proteste pas, c'est parce qu'il m'a porté sur ses épaules alors je lui dois bien ça, de l'aider à porter sa tête. Même si en soi c'est bizarre, je préfère ça plutôt que d'être un jour obligée de le porter sur mes épaules. Je décide de lui faire part des sages pensées que je viens d'avoir tout en terminant de rédiger mon texto, que j'envoie avant de poser mon téléphone sur l'accoudoir. Je m'arrête ensuite de parler, le temps de me rendre compte que je suis quand même dans une situation pas tout à fait ordinaire. Quand j'y pense, c'est fou tout de même tout ce qui peut se passer en une soirée ! J'entends quelque chose vibrer, et par réflexe je vérifie mon téléphone ; rien du tout.


KAORI « Batman, t'as reçu un message. »

L'absence de réaction m'informe que monsieur dort. Je tourne un peu la tête pour vérifier qu'il dort bien – s'il a le sommeil agité je ferai mieux de dormir par terre je veux pas mourir pendant que je dors – et vu l'air apaisé sur son visage, je présume qu'il ne va pas céder à une crise de somnambulisme et planter ses crocs dans mon cou – vous croyez que j'ai oublié ses canines ? vous êtes dingues. Doucement, je tente de m'allonger, et il suit le mouvement si bien que je décide de me décaler vers le bord du canapé pour qu'on se partage la place. Vu que je m'en sors toute seule, et que l'organisation c'est pas mon fort, je me retrouve avec les jambes dans le vide, ce qui est super flippant puisque je ne sais pas ce qu'il y a sous le canapé – règle n°1 : ne jamais laisser ses membres dépasser sinon le croque-mitaine viendra vous les attraper – je décide de faire passer mes jambes au-dessus de celles de Batman, et de doucement les poser dessus pour ne pas le réveiller. Je lève la tête et me sers de mes bras pour placer correctement l'oreiller sous une partie de sa tête – sachant que l'autre est affalée sur moi – et après tous ces efforts, je me laisse retomber entre lui et le canapé.


KAORI « Bonne nuit. » je marmonne en fermant les yeux.

La dernière chose dont je me rappelle est de m'être blottie contre lui, parce que comme une idiote j'ai oublié de demander une couverture, et quand on ne porte qu'un t-shirt trop large pour se couvrir, ben on a froid.
made by MISS AMAZING.
 
Oh Shit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bleach 389 - Winged Eagles 2
» Celles 2010
» Gamekult vs jeuxvidéo.com
» Habit pour faire-part (chemise, t-shirt, body etc) [TROUVE]
» Le Népal du pied à la cime des Himalayas

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: