Partagez | 
 

 Comment ça ma fille ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




avatar
Invité
Invité
Comment ça ma fille ? | Jeu 24 Juil 2014, 22:59




Comment ça ma fille ?

Quand on se rend compte qu'on a engendré une descendance, on en devient bleue.


Je ne connais pas meilleure sensation que celle d'être dans le ciel. Voler, toucher les nuages, sentir le vent toucher du bout des doigts ma peau lisse. Je regarde le soleil en passant ma main en visière, à tout casser il est quatre heure, soit l'heure du goûteeeeeeeeer. J'aime bien goûter ! J'aime bien manger, en y pensant. J'ai toujours faim et comme je ne supporte pas de rester assise, bien je perds tout ce que j'ingurgite.

Je descends discrètement en ville, pose mes pieds nus accompagnés de divers bracelets sur le dallage chauffé par le soleil de cette douce après-midi et atterris avec la légèreté d'une colombe. Je réajuste ma robe blanc-cassé qui m'arrive  à mi-cuisse et m'avance vers le premier salon de thé que je trouve. Il est français ! A ce qui paraît, quand c'est Français, c'est bon. J'espère bien !

Je rentre, la petite clochette au dessus la porte sonne d'un son cristallin et je sens les gens qui me toisent. Ils n'ont donc jamais vu une fille au cheveux bleus chercher à manger ?! C'est fou ça...
Me penchant au dessus de la vitrine, je scrute tous les gâteaux, toutes ces couleurs, toutes ces formes... Je passe une mèche autour de mon index en réfléchissant : Que preeeeeendre... C'est toujours ça mon problème, choisir ! J'aimerais bien que ma vie ne soit pas faite d'autant de choix car c'est épuisant...

La vendeuse se précipite vers moi en demandant « vous souhaitez quelque chose ? » avec un sourire bien aimable, comme c'est trop mignooooooon. Je relève le nez et lui souris  à mon tour « Oui, mais il y a trop de choix... J'sais pas quoi prendre ! »

Elle balaye la vitrine du regard et me demande alors « vous préférez ce qui est sucré ou ce qui est plus acide ? » sans hésiter je lui réponds « sucré ! ». Elle me désigne alors un « Paris-Brest » et un « Eclair au chocolat ». Ooooh, c'est beauuuu... J'en ai presque des étoiles dans les yeux. Cruel dilemme, pourquoi a-t'il fallut qu'elle m'en propose deux ?! Evidemment, maintenant je peux encore moins choisir ! Pfff, c'est sadique ça...
Je ressors faible d'esprit en ayant pris les deux viénoiseries et croque dans l'éclair au chocolat aussitôt. Je sens le nappage caresser mon palais et la crème chocolatée s'engouffrer dans ma bouche. C'est trop trop bon ! Je savoure doucement tout en marchant dans les rue passagères et vivantes de cette fin d'après midi. Ce matin, pour une fois j'avais décidé de me lever tôt ! Enfin... Plutôt, Hermès a trouvé intelligent de venir me réveiller dans ma chambre parce que soit-disant je parle en dormant. Même pas vrai, j'me suis jamais entendue parler en dormant ! C'est quoi son problème hein ?! 
Enfin, je m'énerve toute seule, faut que j'arrête de penser  à lui on dirait vaguement que c'est une obsession... Vous me voyez, vous, arrivez chez un psychologue et dire « je suis obsédée par Hermès » ?! Non, ça se dit pas, et ça sonne tout de même un peu étrange à mes oreilles... Non, faut que j'arrête de penser à toutes les merdes qu'il m'a faites !  Donc je disais, je m'étais levée tôt, et comme j'avais pas faim bien je n'ai rien foutu mis à part rester assise dans ma chambre par terre en attendant un ordre d'Héra. Ordre qui n'est pas venu, alors à quatorze heure j'suis allée voler un peu, et finalement je me retrouve ici, à bouffer. Ma vie est cool tout de même !

. Oh, un attroupement ? Y a un cirque ? Un spectacle de rue ? Les gens autour font comme si ils ne voyaient rien, c'est moi qui suis folle ou c'est quoi le problème ?

Je m'approche doucement du lieu, aussi discrètement que mes cheveux me le permettent, marchant sur le sol chaud avec mes pieds nus qui, grâce à leur attirail, font un bruit très léger et féminin. Je me penche au dessus de l'épaule d'un mec, qui rit comme un ours ronfle, et voit alors une petite aux cheveux bleus se faire taper. D'où qu'on tape les bleus ?! C'est quoi ça, du racisme non ??!

Je pousse d'un coup de coude léger mais persistant le golio qui se trouve à côté de moi et une fois qu'il s'est décalé, je m'interpose entre le méchant et la bleue. Petite mais féroce je dis alors, entre deux bouchée de mon éclair au chocolat :
« Tu te sens intelligent à persécuter comme ça les filles toi ? 
-Tu t'sens fraîche, à te mêler des affaires des autres ? J'arque un sourcil, j'le sens pas ce mec. Après l'avoir toisé de haut en bas je m'exclame alors, mauvaise :
-Tu t'sens frais, m'sieur j'ai les oreilles de dumbo et un champ de blé mal moissonné sur la tête ? Eclat de rire de ses compères
-Et toi et tes cheveux bleus, tu te sens bien ?
-Bah ouais, moi au moins je les lave quoi, mes cheveux
-T'es une pute en fait.
-J'vends pas mon corps, et encore moins aux gros dégueulasses comme toi qui n'ont pas de succès auprès de la gente féminine., de nouveau des éclats de rire.
Je le fixe dans les yeux, sûre de moi. De toute façon je le battrais dans tout ce qu'il entreprendra donc je m'en fous. Face à son silence, je lance alors :
-Ah, je vois, t'es trop fier pour partir car en toi tu sais que je te suis supérieure ? J'vais t'aider.

Je prends alors la main de la bleue, et nous téléporte un peu plus loin, sur un toit pour être précise. Je m'assieds sur les dalles et finis mon éclair au chocolat en lui tendant le Paris-Brest, il lui faut bien ça pour se remonter le moral. Je lèche consciencieusement mes doigts pleins de chocolat et demande :
« T'sais, faut pas te laisser faire, les cheveux bleus c'est une force ! Oh, moi c'est iris, toi c'est quoi ? »


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Margaery F. D. Elosiam
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire
Coeurs : 84 Messages : 179
Couleurs : #ff3e5e & Shishi #ff9f3e
J'ai traversé le portail depuis le : 17/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyrn, Lyria, SCNF Mon nom est : Margaery Flore Dormer Elosiam Actuellement je suis : Celibataire & Hétéro-romantique Il paraît que je ressemble à : SeeU de Vocaloid - AnnaSophia Robb IRL et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Comment ça ma fille ? | Sam 09 Aoû 2014, 20:58

Comment ça ma fille ?
« ♥ Mama Iris ♥»


Comment cela a-t-il pu arriver ? En fait c’est tellement arriver vite… C’est trop compliqué en ce moment, non attendez, ce n’est pas si compliqué que ça, c’est juste des brutes ! Voilà des brutes épaisses ! Sur le coup, la demoiselle n’a pas bien comprit comment cette situation à mal fini.

C’est tranquillement que la femme avancer dans sa rue qu’elle a bien enjambé, en fait c’est plus pour trouver quoi faire comme inspiration en gâteau, et aussi poser ses demandes d’emplois à un intérim… Mais alors qu’elle avance tranquillement, la femme a percuté un homme, et par accident la trempé, car elle a voulu passer plus qu’autre chose. Contrôlant bien son pouvoir de l’eau pourtant, mais hélas, elle oublie parfois qu’elle se liquéfie un peu trop vite. Pourtant, elle c’est excusé, chose que les gens ont du entendre, la femme veut continuer son chemin, mais se fait vite attraper le bras. D’un air passif, elle voulu lui faire lâcher, mais ce n’est pas gagnée vu l’air du jeune homme qui ne semble pas du même avis que celle-ci.

Tirant sur son bras, le mec ne semble pas bien content, que la jeunesse peut être sang chaud de nos jours…  Statice lui demande gentiment de la lâcher, mais alors qu’elle n’arrive pas à le faire lâcher, il lui tire encore plus le bras, pour lui faire une proposition des plus indécentes pour la jeune femme qui le repousse… Hélas, c’est comme cela que ça mal tourné. La pauvre demoiselle bleue se retrouve complètement perdue dans la foule, avec cet homme qui semble être un macho de première.

Mais alors que la femme ne chercher même pas à frapper, une petite demoiselle s’imposer avec un caractère bien trempé, pourquoi Statice t’es pas comme elle ?! Faut bien croire que ce n’est pas évident quand même. Fixant la femme aussi bleu, un peu plus clair quand même, voyant qu’elle n’a pas de chaussure en plus… Sur le coup, elle pense que c’est une fille perdu, mais bon vu la poigne de caractère qu’elle a, sûrement pas.

D’un coup net, les voilà toutes les deux téléporté au loin sur un toit. Impressionnant non ? C’est même incroyable, sur le coup la jeune femme pas habitué regarde un peu partout, mais retrouve ses repère et s’assoit pour se remettre un peu, car bon elle aurait pu mal finir quand même.

Elle vu alors tendu une pâtisserie, bah tient concept pour une pâtissière de se faire tendre une gâteau. La jeune femme le prend poliment, en examinant la qualité du gâteau, après tout c’est son travail quand même, enfin c’est juste un tic professionnel.  Mais alors qu’elle va goûter, la Cyria entend l’autre demoiselle se présente. Son moment de bug arrive maintenant, « Iris » ce prénom pour elle, comment oublier un prénom pareil… Sur le coup, elle lâche le gâteau, avec une main qui juste voulu tout lâcher pour trembler, c’est comme si son corps venait de tout lâcher pour être en état de choque. Non ce n’est pas cette Iris là, c’est impossible, celle-ci n’existe pas…. Enfin…. Clignant plusieurs fois des yeux, puis fixant la femme aux cheveux, non c’est impossible ?! Sur le coup, la femme ne savait pas qui elle devait croire, la elle qui veut pas savoir, ou la elle qui se dit que peut être ?

« Sta…..tice…, comme vous c’est une fleur…. »

Sur le coup Nonoshiri a très peur, comme si quelque chose aller peut être lui arriver, non quand même, elle ne va pas se recevoir une gifle de la femme comme ça ! Sauf si c’est une furie alors… Ouais non quand même pas, mais Statice est comme figé devant ça…  Regardant la pâtisserie tombé au sol, voilà un pire crime pour elle, faire tomber un  cadeau qu’on lui offre… Son visage affiche enfin une émotion, la panique…

« Aaaaah je suis désolé !!! Je ne voulais pas ! Euh… »

La femme sort ses ailes par réflexe et part à une vitesse ahurissante pour récupérer une nouvelle pâtisserie chez elle et revient en moins de quelque seconde montre en main. Lui tendant tremblante, non mais on croirait vraiment qu’elle va s’en prendre une là…

« Voilà… ça vient de mon salon de thé…. C’est moi qui fais… »

Ne panique pas Statice, tout va bien ! Bien que le doute continue de la ronger, une petite question pour voir si c’est bien cette femme ? Mais quoi ? Elle ne sait pas trop quoi dire devant cette personne… Elle ne doit pas se souvenir de son père c’est sûr, quelque chose qui pourrait aider… elle est jeune en plus, Statice fait plus vieille là…. Aller une petite question…

« Comment vous faites….pour….pouf là….enfin arriver sur le toit…. Vous êtes….quoi ? Sans vouloir vous offenser !!! »

NE PANIQUE PAS !








avatar
Invité
Invité
Re: Comment ça ma fille ? | Jeu 21 Aoû 2014, 22:19




Comment ça ma fille ?

Quand on se rend compte qu'on a engendré une descendance, on en devient bleue.


J'ai l'habitude que les gens soient gênés quand je me présente. Après tout il y a peu de Dieux,  qui comme moi, se mêlent autant aux mortels et  parlent aussi aisément avec ceux-ci. Cependant en tant que messagère et colporteuse de bonnes nouvelles je me dois de rester au plus près de la population afin d'écouter toutes les rumeurs (fondées ou non, c'est ça qui est drôle, par pour les gens, mais pour moi si) qui courent. Ils sont encore moins de Dieux à venir en aide à l'opprimé et à la veuve et de... l’ornithorynque un truc du genre. Dans mon cas, là c'était du patriotisme pour les bleus. Non pas l'équipe de France, eux je m'en fous, les bleus, les gens aux cheveux bleus quoi ! Vous êtes blonds vous... En parlant de blonds,   elle aurait été blonde, je l'aurais laissé dans sa merde, mais elle est bleue, et je sais que des fois c'est hyper dur d'être une bleue. Elle prend enfin la parole, c'est pas trop tôt j'ai failli attendre !

« Sta…..tice…, comme vous c’est une fleur…. »

Statice ? Oh comme moi ! Une fleur ! Et une fleur bleue ! On est donc toutes les deux couleur ciel jusqu'à notre nom ! Si on était pas faites pour se retrouver hein.

Elle tremble, de tout son corps, elle est en mode vibreur ou quoi ? J'ai appuyé sur le mauvais bouton ?! Olalalala il lui arrive quoi... ? Ou alors elle fait une crise d'épilepsie et elle meurt sans que je m'en rende compte ?! Puis elle fait tomber mon gâteau en plus ! J'annonce une tête boudeuse, mon si beau gâteau, en plus il était bon, j'en suis sûre... J'en amènerais un à Héra, un jour. Enfin si j'en retrouve, et si je tombe pas sur une fille qui a décidé de les semer dans toute la ville !

La bleue déploie ses ailes, paniquée, s'excusant rapidement,  je n'ai même pas le temps de bouger face à cette hyper-activité, de comprendre qui j'ai en face de moi. C'est comme si elle pensait trop vite et avait pas la force de faire les choses normalement.
L'ange plonge ensuite, pour revenir quelques secondes plus tard avec un autre gâteau... La bouche en -o et les yeux en étoiles, je regarde la pâtisserie, totalement envoûtée. Elle est pire que belle ! Si mon estomac ne criait pas famine (… Bon d'accord j'ai toujours faim) j'aurais pas envie de la démonter. Toutes ces couleurs, c'est beau. Les petites billes de couleur sont parsemées sur le nuage de crème et je reste là, les paumes orientées vers le ciel pour accueillir ce gâteau absolument magnifique. Elle le dépose dans mes mains et je reste captivée. J'aurais pu rester longtemps comme ça, à le regarder, si elle n'avait pas -enfin- pris la parole :
« Voilà… ça vient de mon salon de thé…. C’est moi qui fais… »
Je la regarde, bouche-bée. Elle ? Faire ça ? C'est si précis, si beau ! Je suis sûre que la maintenant si je lui donnais un crayon elle ne serait pas capable d'écrire droit ! Elle tremblerait comme une feuille ! Elle continue sans se calmer, comme si sa vie dépendait de ses paroles. Je plonge mon doigt doucement dans la crème et l'y glisse dans ma bouche afin de le suçoter doucement. Heureusement que je ne grossis pas facilement car sinon je serais entrain de complexer là. Je reste l'index dans la bouche tout en écoutant la suite de son petit discourt :
« Comment vous faites….pour….pouf là….enfin arriver sur le toit…. Vous êtes….quoi ? Sans vouloir vous offenser !!! »

Remontant mes genoux contre mon menton et enroule mes membres inférieurs de mes bras. Ce que je suis ? Eeeuh c'est vague comme question. C'est un questionnaire d'identité ou bien.. ? Ou il y a une question piège ?! Naaaaan ...  J'ai beau chercher, je vois pas, je vois rien, je sais pas. Je plisse les yeux comme si la réponse se trouvait au loin, plus éloignée que l'horizon, mais non, de toute évidence elle n'y est pas. Je me tourne sur mon arrière train, face à elle et lui répond de la manière la plus précise :
« Ce que je suis ? Eeeuh baaah.. Je sais pas. Enfin c'est vague. Pour faire usuel, je suis la messagère d'Héra, c'est ce que tu voulais savoir ? Et sinon baah.. je suis Iris, la bleue qui vole. Sinon le pouf comme tu dis c'est la téléportation, c'est plutôt pratique quand on se perd, crois moi. Enfin je préfère encore voler !»

Je déploie mes ailes et les touche doucement, frissonnant (ça me fait toujours ça quand on touche mes ailes) : « C'est tout doux, des ailes.. A ton aura, tu es une ange toi non ? Et Demi-Déesse... Tu as des ailes du coup non ? Montre les moi ! »
Capricieuse et curieuse, je la regarde avec des yeux pleins de malice, lui ordonnant de manière implicite de déployer ses grandes ailes blanches. Je veux toucher ! Mes ailes quant à elles sont de la forme de celles des papillons, et de la matière de celles appartenant aux libellules. Fines, quasiment transparentes, et pourtant colorée des couleurs de l'arc-en-ciel et pétillantes. Elles respirent la joie de vivre et la beauté de la nature, en gros ! J'en suis fière, presque autant que de mes cheveux. Mes cheveux vous savez, c'est hyper sacré...


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Margaery F. D. Elosiam
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire
Coeurs : 84 Messages : 179
Couleurs : #ff3e5e & Shishi #ff9f3e
J'ai traversé le portail depuis le : 17/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyrn, Lyria, SCNF Mon nom est : Margaery Flore Dormer Elosiam Actuellement je suis : Celibataire & Hétéro-romantique Il paraît que je ressemble à : SeeU de Vocaloid - AnnaSophia Robb IRL et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Comment ça ma fille ? | Mar 26 Aoû 2014, 14:08

Comment ça ma fille ?
« ♥ Mama Iris ♥»


Comment lui dire ? Qu’elle va être choquée ? Non, il ne faut pas brusquer les choses quand même, enfin c’est quand même tellement tentant, mais le souci, c’est que de base Statice n’est même pas sûre que c’est bien cette personne à qui elle pense… Un petit soupir discret qui sort des lèvres de la femme, ce n’est vraiment pas le moment de déprimer quand même. Essayant de calmer ses tremblants de mains… SI son père pouvait être là pour lui confirmer… Mais, il est mort comme il à vécut, seule et dans sa folie… Triste vie. En plus elle a posé une question tellement déplacé… Tu enchaines quand même Statice.

Bon la femme à bien répondu quand même… Heureusement qu’elle en la pas mal prit… Aller respire un peu demoiselle bleu, ce n’est pas tout les jours qu’on rencontre ça peut être mère quand même ! Enfin, si c’est vraiment elle, tu parais vraiment plus vieille qu’elle, c’est déprimant quand même. La femme s’assoit à la suite de la femme, après tout autant ne pas se montrer plus grand qu’elle… Statice la fixe comme vraiment curieuse de savoir, si oui ou non, c’est bien cette femme que son père a attendu tout le temps… C’est vrai qu’elle est jolie, sa voix aussi est sublime… Tout ce que n’a pas Statice pense-t-elle…  Se mordant un peu la lèvre quand même, la femme la fixe vraiment… l’envie de peut être l’appeler maman… Son père la décrit comme ça, des couettes, un petit air d’enfant mignonne, une façon d’être unique…. Détournant un peu le regard quand même… C’est trop gênant.

« C'est tout doux, des ailes.. A ton aura, tu es une ange toi non ? Et Demi-Déesse... Tu as des ailes du coup non ? Montre les moi ! »

Ses ailes ? La femme se demande pourquoi elle doit montrer ses ailes. C’est douloureux en plus de déplier comme ça. Se concentrant un peu, elle les fait apparaitre et s’étendre de toutes leurs grandes longueurs. Des ailes d’une douceur incroyable, immaculé, pas une tâche rien, c’est presque un très beau spectacle. Bien que pourtant, elles n’ont rien qui sortes de l’ordinaire, bien qu’elles sont formées pour supporter une très grande vitesse… C’est vrai que c’est une ange plus rapide que l’anormal… C’est pourquoi ses ailes sont formée de façon à que l’air ne la bloque pas… Elle a sentit qu’elle est demi-déesse… aller Statice, dit lui !

« Ou…oui… J’ai un parent que j’ai jamais connu… »

Serrant un peu ses jambes, en laissant ses ailes apparentes dans son dos, après tout c’est la demande de cette femme ! En plus ça fait du bien à la demoiselle de les sortir un peu dehors quand même. Un petit air stone, bien connu de la demoiselle… Aller tu peux le faire ma petite demoiselle, essaye de prendre le sujet comme il faut !

« Enfin…  On m’a dit que ma maman, était très belle… que je lui ressemblais beaucoup… Bien que niveau caractère c’était mon opposé…. Papa l’aimait vraiment… Mais hélas, il est mort dans son amour à un sens. »

On dirait presque que tu lui rejette un pique en pleine face quand même… C’est presque méchant la Statice ! Bien qu’elle ne c’est pas rendu compte de son erreur quand même, respire Nonoshiri…. La femme baisse un peu la tête, et regarde la foule en bas, c’est vrai qu’elles sont sur un toit là… Ce n’est pas un peu dangereux ? Nan, à peine quand même…

« Désolé… »

De ? Enfin c’est habituel de dire toujours ça chez elle, toujours désolé, mais presque pour tout ! Un petit soupir se fait encore glisser hors des lèvres de la demoiselle. Un regard vers cette femme, si seulement c’était plus simple qu’autre chose, mais alors que dire à cette femme ?

« Vous avez déjà eu des enfants ? »

Dit comme ça avec un air de « ma vie si joue là » C’est presque flippant dit comme ça ! Mais bon, Statice veut savoir, bien qu’elle se rend compte de son erreur et commence à paniquer, si elle s’en va ? Non non !









avatar
Invité
Invité
Re: Comment ça ma fille ? | Mer 27 Aoû 2014, 22:21




Comment ça ma fille ?

Quand on se rend compte qu'on a engendré une descendance, on en devient bleue.


C'est qu'elle est bien éduquée cette fille ! Elle a exécuté ce que je lui ai demandé sans rechigner. Je tends ma main libre pour toucher ses plumes blanches du bout des doigts. C'est tout douuuuuuux. Au toucher ça ressemble un peu au coton et à la texture des couvertures polaires. Vous savez ces couvertures toutes douces et qui tiennent hyper chaud ! Puis ce blanc, blanc comme la neige qui vient de tomber, blanc comme la chantilly, blanc quoi. Plus blanc que ça tu peux pas ! Si mes ailes n'étaient pas aussi jolies, j'aurais voulu avoir les siennes.
Je croque doucement dans le gâteau tout en écoutant ce qu'elle a à me dire. Léchant discrètement la crème car avouons le la crème sur les gâteaux c'est ce que tout le monde préfère. Comme la mousse sur les yaourts. Je me suis toujours demandé pourquoi ils ne faisaient pas des yaourts uniquement avec cette crème là, qui est juste trop bonne, et qui est juste toujours en trop petite quantité !
« Ou…oui… J’ai un parent que j’ai jamais connu… »

La plupart des Demi Dieux ne connaissent pas leur parent divin, pour la seule et unique raison que baaah.. Ils sont occupés tout le temps ! J'aimerais pas avoir d'enfant, faut changer les couches, faut lui donner le biberon ou le sein, faut le sortir... Imaginez, moi sortir un bébé ! La poussette, c'est pas rigolo, tu peux pas voler avec, le bébé il tombe ! Puis si tu cours comme une dératé le bébé risque de partir aussi. Tu dois marchez comme une vieille, comme ces mortelles qui ont des fois une vie bien ennuyante. Non sérieusement je comprends les parents Dieux. Même si j'aurais pas aimé ne pas connaître mes parents quand même. Enfin, la famille est un sujet un peu épineux, vous savez, mes sœurs, voilà quoi.

« Enfin…  On m’a dit que ma maman, était très belle… que je lui ressemblais beaucoup… Bien que niveau caractère c’était mon opposé…. Papa l’aimait vraiment… Mais hélas, il est mort dans son amour à un sens. »

Oooh c'est triste... Elle doit pas être cool cette maman ! Enfin, si elle est l'opposée, c'est qu'elle est à l'aise souvent et qu'elle n'a peur de rien. Un peu comme moi en fait ! L'idée qu'elle puisse être ma fille me traverse l'esprit. Puis elle repart aussitôt. Moi, une avoir de enfants, cette bonne blague !
Enfin, c'est quand même triste, elle se retrouve orpheline de son père et abandonnée par sa mère... Elle s'excuse, perso' ça me dérange pas d'entendre la vie des gens. C'est Secret Story mais en plus cool, là tu as le truc en live et tu peux interagir avec les gens. T'es pas devant ta télévision entrain de hurler alors qu'ils n'entendront jamais ce que tu dis. En plus c'est jamais bien intelligent ce que je dis devant les séries « naaaan fais pas çaaaa ! » « t'es cooon putain ! » « non sérieux ? » « … j'ai pas compris. ». Bref je me débilise avec une heure par semaine et après je fais des trucs intelligents comme... Embêter Hermès. Si je vous assure c'est intelligent.

« Vous avez déjà eu des enfants ? »

J'ouvre grand les yeux, surprise, puis pose mon index sur mes lèvres comme pour réfléchir. Eeeuh. Bah... Déjà j'vous ai dis que moi j'aimais pas trop les gosses, imaginez un peu, si j'en avais eu. Puis j'en ai pas le souvenir, c'est compliqué quand même. Imaginez j'ai oublié ! Ca serait horrible ! Mais comme je n'en ai pas eu je ne peux pas avoir oublié, en toute logique...
En y repensant, toutes les déesses qui ont eut des enfants s'en sont souvenu, ou alors on ne m'a pas tout dit. Héra elle n'en a pas eut. Car Héra elle est super fidèle ! Et même un peu possessive. Je fais courir mes doigts sur les tuiles noires de la maison sur laquelle nous sommes nichées tout en pensant... Non, j'ai beau ouvrir tous les placards de mes souvenirs (dans ma tête je range tous avec des placards car sinon même moi je m'y perds) je vois pas le mot « ENFANT ».

Je la fixe dans les yeux, un peu plus sérieuse « Non, ou alors j'suis pas au courant ? Et toi t'as déjà eu des enfants... ? »
J'ai lu une fois que les gens, quand ils voulaient aborder un sujet ou parler d'un truc, ils posaient des questions, dans le but de se les voir retournées et de pouvoir raconter des choses. Alors ça se trouve en fait elle a des enfants et elle veut juste m'en parler.. Ou elle a besoin d'une garde pour ses deux gosses qui sont devenus ingérables et qui sont juste de grosses usines à couches. Beeeerk j'espère que c'est pas ça car j'ai pas prévu de passer mon brevet d'assistante maternelle !

Je finis son gâteau et lèche encore mes doigts fins, tout en continuant mon petit discours une fois que ma bouche n'est plus pleine :
« Puis, tu l'as cherchée ta mère ? Tu sais j'suis sûre si tu cherches et que tu lui dis elle t'ouvrira ses bras en grand en pleurant et disant « ma fiiiiiiiille » car c'est toujours comme ça dans les films ! »

Après tout, j'vois pas pourquoi ça ne se passerait pas comme ça ! Vous pensez pas ?


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Margaery F. D. Elosiam
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire
Coeurs : 84 Messages : 179
Couleurs : #ff3e5e & Shishi #ff9f3e
J'ai traversé le portail depuis le : 17/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyrn, Lyria, SCNF Mon nom est : Margaery Flore Dormer Elosiam Actuellement je suis : Celibataire & Hétéro-romantique Il paraît que je ressemble à : SeeU de Vocaloid - AnnaSophia Robb IRL et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Comment ça ma fille ? | Sam 06 Sep 2014, 00:10

Comment ça ma fille ?
« ♥ Mama Iris ♥»


Non, c’était confirmé, cette femme ne pouvait qu’être sa mère… Son père l’avait décrite comme ça exactement, les quelques rapides dessins qu’il a fait lui ressemble… C’est sûr que c’est cette femme ! Qui d’autre peut lui ressembler autant ? Un cosplay de sa mère ? Nan, pas possible ! Statice n’ose pas s’imposer, après tout, lui dire comme ça d’un coup peu la choquer… Détournant souvent le regard, n’aimant jamais fixer les gens droit devant, car cela gêne plus que tout la demoiselle. Jouant avec ses mains, histoire d’évacuer le stress comme elle peut, avec un espoir qu’elle dise un mot clef… Mais hélas…c’est peine perdu.

« Non, ou alors j'suis pas au courant ? Et toi t'as déjà eu des enfants... ? »

Oublié…. Ce qui est drôle, c’est que c’est le mot qui résume exactement le sens de sa vie… Un être qui se fait pousser par le vent, une personne qui ne cherche jamais à se démarquer, une personne qu’on oublie très vite… Même cette femme qui est sa mère, enfin d’après elle, l’a oublié… Comme situation ironique… Quelle situation déchirante pour la femme qui a la tête baissé quand elle répondu Iris…. Des gros yeux discrètement qui se sont dessinés, mais ne voulant laisser aucunes larmes couler…C’est douloureux et à la foi triste… Rien de bien joyeux en fait…  Puis examinant son autre phrase, la femme en refait des encore plus gros et rougit cette fois en secouant les mains dans tous les sens.

« NON ! Enfin, je suis encore jeune j’ai que 22 ans !! Jamais ! Enfin je ne sais pas pour le moment, mais non ! Je n’ai pas encore de quoi en faire ! Non je considère pas les hommes comme des objets ! Mais je veux dire que non…. NOOOOOON ! »

PANIQUE PAS ! Statice devient incontrôlable ! Comme une libellule sur excité, la femme secoue les mains, pour enfin se la mettre sur le visage complètement gêné, c’est bien le sujet qui l’a dérange souvent… Un jour tu y arriveras Statice, un jour, pas maintenant mais un jour… Enfin ça serait bien quand même !

« Puis, tu l'as cherchée ta mère ? Tu sais j'suis sûre si tu cherches et que tu lui dis elle t'ouvrira ses bras en grand en pleurant et disant « ma fiiiiiiiille » car c'est toujours comme ça dans les films ! »

Chercher ? Chercher quoi ? La femme regarde la femme à couette, comment peut être si sûre d’elle ? Chercher un être divin, c’est la meilleure ça… C’est impossible, c’est eux qui viennent à eux, pas le contraire… Statice n’a jamais vraiment cherchée, voir même jamais. Cette femme a tuer son père de l’intérieur, cette femme l’a mis au monde et ne le sait même pas… Comment cette scène décrite peu t’exister… Statice n’a jamais eu de fin heureuse comme dans les jeux vidéo, enfin dans chaque chapitre de sa vie, c’est toujours sombre ou à en pleurer… Cela n’est pas possible, elle-même l’a dit… Elle ne sait pas qu’elle a d’enfant… Elle ne sait rien ! Statice n’existe pas ! Mais qui est donc cette femme qui s’appelle Statice ? Un fantôme…. Une chaine du passée… Non, un déchet qu’on a oublié, sans racine, sans rien, personne ne l’attend… Si elle disparait ? Qui va donc pleurer cet être si insignifiant qu’est Statice ? Personne, car elle n’est rien d’autre qu’une personne random, entouré de milliers d’autres gens, donc si l’un disparait, ça fera comme une fleur qui fane, on s’en fout, et une autre prendra sa place… Telle est la loi dans ce monde.

La femme bleu se lève doucement de ce toit, après tout sa place c’est où ? Nulle part, mais pas au côté de cette femme qui est sûrement ce qu’elle pense, mais elle ne le sait pas… Un petit sourire frôlant la limite de la tristesse, non elle ne pleura pas. Les larmes ne servent à rien dans ses moments là ! La femme laisse ses ailes apparentent et regarde le ciel bien trop bleu, peut être qu’il la regarde…. Non, il ne la regarde pas, c’est Iris qu’il regarde, son père n’en a rien à faire de sa fille… Fruit destructeur, cadeau empoisonnée, c’est ça Statice ? Peut être… La femme respire un peu, bien que l’air ne soit pas son élément, un air frais fait toujours du bien…

« Je pense que cette scène, est totalement impossible… Du fait que ma mère, m’a sûrement oublié… Enfin… qui voudrais d’une pathétique fille fantôme… Mais ce n’est pas grave… Du moment que ma mère est heureuse, ça me va… Enfin elle est très heureuse, donc cela me va… »

Un petit sourire qui s’affiche, alors qu’on est persuadé que la pâtissière va pleurer… Non c’est trop dur même pour pleurer, aller dit les mots, dit ce que tu désirs tant de dire ! C’est facile, c’est juste quelques mots… Tu le regretteras si tu ne les dis pas… Approchant le bord pour partir doucement…la femme se retourne pour fixer sa sauveuse…

« Ma mère….C’est la déesse Iris…. Enfin….c’est vous…»

Ça y est les cartes sont jouée.









avatar
Invité
Invité
Re: Comment ça ma fille ? | Mer 29 Oct 2014, 14:10




Comment ça ma fille ?

Quand on se rend compte qu'on a engendré une descendance, on en devient bleue.


« Je pense que cette scène, est totalement impossible… Du fait que ma mère, m’a sûrement oublié… Enfin… qui voudrais d’une pathétique fille fantôme… Mais ce n’est pas grave… Du moment que ma mère est heureuse, ça me va… Enfin elle est très heureuse, donc cela me va… »

J'étire mes deux jambes et la regarde, les yeux ronds. C'est horrible ce que je vais dire, mais j'ai l'impression qu'elle va se suicider ! Ca serait con... je regarde le sol, à cette hauteur il y a peu de chance qu'elle se loupe. Je penche la tête légèrement, après tout, elle le fera pas, si ? Puis, je sais pas si c'est trop mon rôle, d'aller la sauver si elle saute, c'est le destin. Mais en même temps je supporterais pas qu'elle se suicide comme ça sous mes yeux ! Elle a sûrement droit à sa belle fin elle aussi !

Je pose mes mains derrière moi et m'appuie dessus afin de m'asseoir correctement. Elle avance, je fais quoi ? Au moment où elle se retourne, je sens mon cœur faire un bond dans ma poitrine, comme si il avait eu peur qu'elle se laisse partir aussi vite. J'suis pas aussi stressée d'habitude, elle a pas idée de ce qu'elle fait ou quoi ?!
J'essaie de me rassurer moi même : une mère n'oublie pas sa fille, c'est totalement con, ça doit faire un mal de chien d'accoucher ! Même si c'est un fantôme... Puis en même temps je vois pas pourquoi elle s'auto-proclame fantôme, je la vois moi, et j'ai jamais vu de fantômes dans ma vie ! Bon, certes, elle n'est pas HYPER présente, et je me demande sincèrement combien de tension elle peut avoir, car ses réactions sont plutôt lentes.
Je fais glisser mes doigts sur l'ardoise qui constitue le toit, comme pour essayer de trouver des réponses, des mots ancrés dans la pierre, qui peuvent guérir ses maux à elle. Je suis perdue, j'ai rarement dû aider les gens comme ça. Faut dire, la moitié de ma vie je suis avec Hermès, et c'est pas le style de mec à devenir dépressif du jour au lendemain. Et même, je l'ai jamais vu dépressif ce mec. Il est souvent de mauvais poil, mais jamais il menace de se suicider ou je ne sais quelle connerie. C'est plutôt moi qui devrait menacer de le faire d'ailleurs, car c'est un bleu certes, mais il fait QUE m'embêter, j'suis sûre au fond de lui c'est un BLOND qui ne comprend rien au BLEUS.

«  Ma mère….C’est la déesse Iris…. Enfin….c’est vous… »

Mon cœur est maintenant figé sur place. J'ouvre la bouche et la referme sans qu'un son n'en sorte, comme un poisson en quête d'oxygène. Je cligne des yeux, la regarde partir, puis sursaute. Dans un réflexe -je pensais pas avoir une telle capacité de rapidité!- je dirige le vent vers moi afin de la ramener sur le rebord du toit, la forcer à faire deux trois pas vers moi. Je montre le sol (du toit) du doigt, lui imposant de s'asseoir. Je m'impressionne moi même a être aussi autoritaire, j'crois que j'ai pas des réactions normales.

Un silence pesant s'installe entre nous, je fixe le vide, en essayant de réfléchir. Mais j'y arrive pas. C'est horrible hein ? La vois dans ma tête me dit « NON IRIS TOI REFLECHIR PAS MAINTENANT ». Par conséquent... A moins que vous soyez totalement bouchés, vous avez compris que les connexions ne se font absolument pas à l'intérieur. Puis Statice qui me regarde, je pense que dire que j'ai le poids de sa vie sur mes épaules est une image Un peu trop réaliste à mon goût.

Après quelques secondes sans rien dire, je me décide enfin à bouger, ou plutôt mon corps sort de cette stupeur et cela me permet de bouger. Je passe ma main derrière ma nuque dans un mouvement légèrement saccadé et prends enfin la parole, sortant des mots sur le tas, car de toute façon je peux pas préméditer ce que je vais sortir, j'ai juste besoin de casser ce szhuidezdzefz de silence hyper stressant.

«.. C'est une blague hein ? - En voyant ça tête, je me résigne aussitôt - Ah non c'est pas une blague... T'es sûre que ton père t'avait pas fais une blague ? C'est blagueur les papas tu sais !
 »

J'ai comme la vague impression que je m'enfonce. Mais mais mais. Mettez vous à ma place quoi ! Une fille. Impossible. Moi avoir une descendance ? Vous rigolez ? Qui serait le père ? Nooon... J'ai aucun argument valable, si ce n'est le « je ne me souviens de rien ». Et ça, je sais que je m'en souviens pas. Je sais que j'ai une mémoire sélective, je sais que je suis un peu bizarre des fois, cependant je vous assure que je me rappelle de rien. Et neuf mois c'est pas rien ! Je vous vois venir, à échelle divine, ça n'est rien, mais il peut se passer pleins de choses en neuf mois !

Je me gratte le cuir chevelu nerveusement, puis la regarde dans les yeux. Même si je ne me souviens de rien, et que je pense sincèrement ne pas être la mère, je n'ai pas envie d'être responsable de son suicide. J'vais donc faire comme si je la croyais, et me comporter en.. Presque une maman (hors de question que je lui change ses couches et que je l'éduque!)

« … Tu veux bien me raconter ta vie jusqu'à maintenant ? Si ça te gêne pas...
»


codage par greenmay. sur Apple-Spring
[/quote]
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Margaery F. D. Elosiam
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire
Coeurs : 84 Messages : 179
Couleurs : #ff3e5e & Shishi #ff9f3e
J'ai traversé le portail depuis le : 17/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyrn, Lyria, SCNF Mon nom est : Margaery Flore Dormer Elosiam Actuellement je suis : Celibataire & Hétéro-romantique Il paraît que je ressemble à : SeeU de Vocaloid - AnnaSophia Robb IRL et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Comment ça ma fille ? | Ven 14 Nov 2014, 10:38

Comment ça ma fille ?
« ♥ Mama Iris ♥»


La femme semble complétement désemparé… Statice veut fuir cette situation, elle ne veut pas imposer cette présence que jamais elle n’a osé mettre devant une personne… La bleue l’a dit à sa maman, ça y est, enfin sur le coup, c’était dit trop sec d’un coup… Statice s’en veut encore plus de l’avoir dit comme ça...  Avalant sa salive comme elle peut, la pâtissière n’en peut plus.

Mais alors, que le pied est dans le vide, la femme se retrouve assise à côté de la femme, comme  un gentil petit chien, ou enfant bien obéissant.  Sur le coup, l’ange a fait des gros yeux et les clignes rapidement, essayant de se rendre compte ce qui vient de lui arriver là. Un bon gros silence comme on aime vient de s’installer dans la conversation, c’est un super pote pas super bien aimé tout de même. Pourtant, il se fait vite virer par la femme bleue… Au moins, il n’est plus là, c’est sûr.

Une blague ? La femme regarde l’autre femme… Statice n’affiche qu’une tête sans trop d’expression, pourtant on peut ressentir la détresse et la tristesse dans son regard…  Ce que la déesse compris vite. Un blagueur de papa… Si seulement, hein. Il est mort dans sa blague alors, a tout abandonner pour une blague… Se mordant la lèvre, et serrant ses genoux, la femme bleu foncée se demande si vraiment elle n’a pas fait d’erreur, pourtant… Bon, on ne va pas se mettre à chialer d’un coup, ce n’est pas le genre de la SCNF quand même !

Parler de sa vie… Cette chose qui est une bonne blague quand même, en fait elle est là cette blague comme dit Iris… Serrant sa manche, essayant de se calmer un peu, l’ange doit donc parler d’elle, chose que jamais elle pense faire devant une inconnue quand même… Enfin pas tellement… Mais bon, c’est compliqué en fait ! Notre pote silence est revenu faire la fête au moins, faut bien le temps que la femme retrouve son courage pour parler de sa petite vie… C’est dur. Courage petit ange bleu, tu peux le faire !

« Moi… Ma… vie n’a rien d’extraordinaire… Mon père c’est fait enfermer dans un asile car on le prenait pour un fou, disant que la femme de sa vie est dans un ciel, amis qu’elle ne pouvait pas rester… Il m’a appelé Statice, car l’amour de sa vie portait le nom d’une fleur. J’ai eu beaucoup de famille d’adoption, mais toutes on finit mal… Mon oncle est venu me chercher pour que j’ai une vie potable… Mais il est mort comme mon père… et… je suis là… avec ma pâtisserie, et quelque personne qui m’aident… »

Un résumer bien bref de sa vie, essayant de ne pas parler de détail trop gênant, comme sa faute si son oncle est mort, si elle n’a pas pris la peine de comprendre son père… Pour elle, tout n’est que sa faute, si seulement elle n’avait jamais existé, son père aurait peut être pu continué de vivre… Baissant la tête, portant toute sa faute qui commence à devenir de plus en plus lourde. Mais, elle continue de reprendre la parole, pour une fois.

« Mais ce n’es pas grave… Si vous n’avez guère faire de moi, je ne vais pas vous en vouloir, de toutes façon, je sais que ma propre mère s’en fiche de moi… Je m’y suis faite. »

Bonjour la bonne déprime, c’est comme ça chez Statice, mais à  force, cela fait du mal à la petite demoiselle bleuté, après tout à toujours se considérer comme un poids, ça fait mal…  Mais ce n’est pas grave… Après tout quand on a mal, c’est qu’on est vivant, donc c’est un symbole de vie…

« Merci… »

Merci quoi ? Toujours à dire merci pour un rien quand même, bien que cette fois, c’est juste d’avoir pris le temps de l’écouter, c’est au moins sympas de la part de cette génitrice étrangère à sa fille. C’est sûre qu’entre les deux, c’est le jour et la nuit, donc la présence de Stat’ auprès de cette femme sublime n’est qu’une tâche, un jour tu aurais plus de gentillesse envers toi même ! Enfin, on espère…







avatar
Invité
Invité
Re: Comment ça ma fille ? | Lun 24 Nov 2014, 21:02




Comment ça ma fille ?

Quand on se rend compte qu'on a engendré une descendance, on en devient bleue.

« Moi… Ma… vie n’a rien d’extraordinaire… Mon père c’est fait enfermer dans un asile car on le prenait pour un fou, disant que la femme de sa vie est dans un ciel, amis qu’elle ne pouvait pas rester… Il m’a appelé Statice, car l’amour de sa vie portait le nom d’une fleur. J’ai eu beaucoup de famille d’adoption, mais toutes on finit mal… Mon oncle est venu me chercher pour que j’ai une vie potable… Mais il est mort comme mon père… et… je suis là… avec ma pâtisserie, et quelque personne qui m’aident… »

Je regarde le sol. Bon. C'est moi ou elle a pas eu une vie cool ? Non c'est pas moi. Je grommelle. C'est vrai, je me plains tout le temps, tous les jours, car Hermès me pourrit la vie. Mais moi j'ai vécu avec des parents qui m'ont aimée... Bon certes mes sœurs ne me supportent pas, et j'ai toujours du mal à saisir le pourquoi du comment, maaais.. Non, ça n'est pas un détail. Mais je ne m'attarde pas dessus après tout! Ou plutôt je n'ai pas le temps de m'en soucier. Je cours toujours partout, tel un justicier.. Ou d'un autre point de vue,  un postier débordé. Je soupire bruyamment et remonte mes genoux contre ma poitrine. A cette hauteur personne ne peut voir ma culotte de toute façon, si ce n'est Hermès, mais lui il tue tous les sondages vu que pour je ne sais quelle raison avec lui je réagis pas comme avec les autres... Sincèrement, j'sais pas pourquoi, mais Hermès est super différent des autres.. Ajoutons à cela que j'ai l'impression de tout le temps parler de cet.. Homme. Faut que j'aille me faire soigner ça devient grave !
« Mais ce n’es pas grave… Si vous n’avez guère faire de moi, je ne vais pas vous en vouloir, de toutes façon, je sais que ma propre mère s’en fiche de moi… Je m’y suis faite.  »


Dit-elle, avant de me remercier. Je me mords la lèvre inférieure. Je respire un grand coup, me lève d'une traite et pivote afin de  lui faire face. Le vent  fait voler mes cheveux pour on ne peut-plus de classe et je m'exclame alors :
«  Eh oh, arrêtes de te morfondre, c'est chiant ! Si t'es pas contente de ta vie tu fais de ton mieux pour qu'elle change, j'suis sûre les gens dans ta pâtisserie ils t'aiment et tout ! -me rendant compte que mon discours fait plus du tout fille fâchée je hausse le ton- donc ma petite, maintenant, tu te ressaisies. Tu arrêtes de te plaindre, car si t'es ma fille, bah tu te plains pas, car on est une famille de gagneurs tu vois ? »

Je lui attrape le bras et saute dans le vide afin de me retrouver sur le sol avec légèreté. J'utilise mon contrôle du vent afin de nous porter sans que nous ayons besoin de déployer nos ailes respectives. Une fois que mes pieds nus touchent le sol de pierres avec légèreté, je lui fais face. Passant ma main dans ses cheveux bleus, je la regarde dans les yeux et lance avant de partir
«    Les cheveux bleus c'est une fierté. Et continue de cuisiner manger c'est le bien, comme dormir !  »

Je crois que j'ai réussi ma sortie là non ? Puis zut quoi, j'aime pas les filles qui se victimisent. Elle est bleue, elle doit me faire honneur. La prochaine fois que je la verrais, je souhaite la voir normale, comme une fille, une femme exceptionnelle. Comme celle que je dois devenir face à Hermès (sauf que moi j'y suis presque ! A quelques cm de tour de poitrine près...)


codage par greenmay. sur Apple-Spring
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Margaery F. D. Elosiam
Sang-Mêlé Elfe & Fée & Vampire
Coeurs : 84 Messages : 179
Couleurs : #ff3e5e & Shishi #ff9f3e
J'ai traversé le portail depuis le : 17/07/2014 et on me connaît sous le nom de : Lyrn, Lyria, SCNF Mon nom est : Margaery Flore Dormer Elosiam Actuellement je suis : Celibataire & Hétéro-romantique Il paraît que je ressemble à : SeeU de Vocaloid - AnnaSophia Robb IRL et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi même
Re: Comment ça ma fille ? | Dim 04 Jan 2015, 21:18

Statice N. C. Fallgaël a écrit:
Comment ça ma fille ?
« ♥ Mama Iris ♥»


La rencontre mère fille est vraiment quelque chose d’étrange, bien qu’en fait, la demoiselle ne pense que jamais sa mère peut lui prêter attention comme ça. Enfin, elle n’a jamais vraiment pensé pour elle donc bon. Bien que la Statice ne soit guère à penser au futur comme ça, être dans les présents… Alors quel conte son passé plein de pas de chance on peut dire, la bleue ne semble pas bien contente de sa fille… qui serait content d’avoir ça pour fille ? Personne….

Bon aller ça suffit la dépression pour Statice, on se tapote les joues et on sourit…Bien que cela ne soit pas le genre comme d’hab’, c’est quand que tu vas te rendre compte que tu es comme tout le monde ? La pâtissière détourne le regard, comme d’habitude, mais elle voit la divinité se déplacer doucement pour être en face.

«  Eh oh, arrêtes de te morfondre, c'est chiant ! Si t'es pas contente de ta vie tu fais de ton mieux pour qu'elle change, j'suis sûre les gens dans ta pâtisserie ils t'aiment et tout ! Donc ma petite, maintenant, tu te ressaisies. Tu arrêtes de te plaindre, car si t'es ma fille, bah tu te plains pas, car on est une famille de gagneurs tu vois ? »

Le cercle de ses yeux s’arrondit doucement, comme une claque fictive dans sa face on peut dire. Bien que cela ne fait pas mal du tout, mais c’est quand même le même choque en ce moment même.  Clignant un peu des yeux comme pour se remettre, la voilà dans les airs, au début elle veut remonter mais se laisse transporter  par Iris. Touchant le sol pavé doucement, c’est presque trop gracieux comme atterrissage, aussi sa mère est classe. Statice détourne encore une fois le regard, ne voulant pas fixer avec trop d’insistance. Mais, elle sentit une main dans ses cheveux, comme une sorte de caresse ? On va dire ça.

«  Les cheveux bleus c'est une fierté. Et continue de cuisiner manger c'est le bien, comme dormir ! »

Clignant encore une fois des yeux, c’est vraiment un phénomène cette mère. Statice ressent un allégement dans son cœur, regardant sa génitrice qui s’en va doucement… Serrant son sac, l’ange commence à ne plus apercevoir cette femme… Un sourire se dessine lentement sur son visage, laissant paraitre dans son regard, une brillance causé par les larmes qui commence à monter doucement, mais rester stable dans ses yeux.

« Oui maman… Promis… »

Souriant presque tout……..Statice sourit ?! What ?! Okay, le monde s’arrête please, ce n’est pas le moment de briser un moment pareil pour l’ange, ce n’est pas tous les jours ça…  Comme un petit allégement dans son cœur. Avançant doucement pour rentrer chez elle, Nonoshiri monte dans sa chambre en silence. Posant son sac et s’asseyant à son bureau.

Ouvrant un tiroir assez gros pour en sortir une pochette à dessin, la femme fouille dedans. De très vieux dessin un peu jaunis par le temps passé.  Saisissant un dans tout le tas, la femme le pose bien à plat et allume sa petite lampe. Se saisissant d’une gomme pour faire refaire quelque chose.  Regardant son dessin d’enfance, la demi-déesse voit juste une femme qui vole avec une chevelure manquante… Prenant un crayon de couleur bleu, celle-ci dessine deux grandes couettes bleu sur la tête du personnage.

« Si j’avais su….peut être que je lui aurais donné… »

Regardant le chef d’œuvre peut être plus réaliste… La femme regarde la phrase pleine de fautes, mais ne voit pas pourquoi elle doit la corriger…

« Pou ma super maman…de Stafice… »

Un petit soupir se fait entendre, mais la demoiselle le range doucement dans sa pochette et retourne parmi l’autre dessin de son enfance… Le passé resteras le passé, bien que la femme sourit un peu ce soir…ça change beaucoup pour une fois !




 
Comment ça ma fille ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment pécho une fille en soirée selon Jim Carrey!
» Fille aux cheveux longs.
» À ma fille
» Robe en tricot pour petite fille sage...
» QUI A DEJA VU LE FILM "THIS IS IT" DE MICHAEL JACKSON???

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Marché-
Sauter vers: