Partagez | 
 

 I Need a Hero, to save my life... ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2




avatar
Invité
Invité
Re: I Need a Hero, to save my life... ~ | Jeu 10 Juil 2014, 16:44









EARL & HAYLEY

I Need a Hero to save my life

Je rouvre les yeux, une lumière éclatante vient de me niker les yeux. Evidemment, j'ai pas fermé les volets hier soir et la lumière passe par ceux-ci. Non sérieusement le soleil me fait chier des fois. Je me lève sur mes deux bras avant de me rendre compte que quelque chose me tient les hanches, prise dans mon élan, je retombe, m’assomme sur le torse d'Earl et culbute sur le côté avant de me viander par terre, sur le dos. Je pousse un long soupire et frotte mon crâne :
« Ah oui c'est vrai, j'avais oublié que t'étais là. »

Je reste là, par terre, j'ai du mal à émerger et c'est d'autant plus compliqué quand on a fait une transition canapé-sol sans s'aider de ses pieds. Coussin saute à terre et me regarde, paniqué :
«[/color=tan] Ca va Hay' ?! T'es pas morte ?! Tu veux que j'aille te chercher un truc?-il lance un regard noir vers Earl qui est toujours sur le canapé, lui- C'est de sa faute !!![/color] »

Je porte ma main à mon front, ferme les yeux et grommelle doucement, comme si je peinais moi même à suivre mes raisonnements :
« Oui, j'vais bien, parle pas trop vite j'ai du mal à enchaîner j'ai ma tête qui fait boum boum. Puis il a rien fait, j'te dis... »

Je jurerais l'entendre râler. Sacré chat quand même. Quel caractère, je crois qu'il tient de moi. J'l'ai pas si mal éduqué. Siiii ? Non ? Je ferais une mère tellement mauvaise. Enfin, au pire on s'en fout, je serais pas mère. Je frotte ma mâchoire, j'ai mal. La chute ou la gueule de bois ? Aucune idée, tout ce que je sais c'est qu'articuler me demande un effort hors-normes.

Tournant la tête à ma droite, je peux apercevoir le réveil. 11H45 !? Mais on est des marmottes ou quoi ?! Enfin, je sais maintenant que avec l'âge, c'est pas grave si je continue à pioncer jusqu'à pas d'heures. Ca n'est pas « bizarre » ou « hors la loi ». Des fois je me demande pourquoi les adultes tiennent tant à se lever tôt.

Je me décide enfin à me lever, je baille, regarde Earl qui est toujours affalé comme un phoque sur mon canapé -quoique je peux parler moi j'ai la coupe d'Amy Winehouse quand j'me réveille. Des fois Coussin me traite de nudiste car ce que je porte est « à la limite de l’indécence » mais il peut parler, l'autre la fée là est à moitié awalp ! Enfin, si on comptait le nombre de choses bizarres qui se passent chez moi on n'aurait pas assez de nos doigts de pieds et de mains pour calculer.

Tendant ma nuisette qui rappelons-le m'arrive à mi cuisse, je fais volte face et me dirige vers la cuisine. Je fais signe à Earl de me suivre et pendant que j'ouvre une boite de pâté à Coussin et y dépose son contenu dans une petite assiette, je prends la parole :
« Tu manges quoi l'matin ? »

Sans attendre une réponse de sa part, je monte sur une chaise dans le but d'y attraper deux bols, deux verres et un paquet de céréales, un paquet de biscottes. Je descends sans aucune grâce, en tenant bien ma nuisette qui est tellement fluide qu'un coup de vent suffit à me dézaper. Je tire ensuite un tiroir et sors une poignée de petites cuillères. J'ouvre enfin le frigo pour en sortir du jus d'orange et du lait. Ma vitesse d'action-réaction m'étonne moi-même et je m'assieds totalement crevée sur une des chaises. Je suis vraiment fatiguée.
Je passe ma main sur mon visage, croise les jambes et entreprend de me servir un bol de lait. J'y verse une l'équivalent d'une poignée de céréales et je tourne ma cuiller dans mon bol avec automatisme tout en me tenant la tête, le coude sur la table. Je tourne, je tourne, je tourne je.... AAAAAH. Non j'en ai marre. J'ai manqué de piquer du nez dans mon bol plein. Quelle journée de merde. Je suis toute courbaturée, j'ai mal à la mâchoire et en plus je suis exténuées je ne sais même pas pourquoi ! Peut être la nuit que j'viens de passer... bah non pourtant... C'est horrible comme sensation !!!

Je frotte mes yeux et, petit déjeuné fini, je trottine dans ma chambre pour me changer. Je jurerais Coussin avoir dit que laisser un inconnu seul dans ma maison c'était inconscient. Un jour je lui expliquerais que pour faire des conneries il n'est pas nécessaire d'être à l’abri du regard. On peut mettre feu à une maison en étant dans la foule, j'ai vu ça à la télé.

Je reviens vêtue d'un short en jean et d'un débardeur à motifs, débarrasse la table (pour ceux qui n'auraient pas compris, ça veut tout simplement dire que je fourre tout dans les tiroirs et que je mets la vaisselle dans l'évier) et viens m'affaler sur le canapé. Je m'étire longuement, puis regarde Earl et lance alors :

« Je te dois bien un truc, t'as envie d'aller quelque par ou je sais pas quoi ? »

J'en profite, me finances vont bien, j'ai reçue ma paie y a pas longtemps. Puis je lui dois bien quelque chose, car il m'a pas mal aidée sur le coup. Non ?




HRP: Désolééééééééééée du retard DDD% Et de la qualité aussi, désolée désolée désolée. >wwww<
Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
Fée
Coeurs : 90 Messages : 153
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
Re: I Need a Hero, to save my life... ~ | Sam 26 Juil 2014, 14:01

Je pousse un « Urg ! » quand la demoiselle qui est sur moi tente de se redresser avant de retomber sur moi et se gameller joliment par terre.

« Ah oui c'est vrai, j'avais oublié que t'étais là. »

Je pouffe en me redressant sur mes coudes pour la regarder du haut de mon perchoir (le canapé, quoi).

« Moi aussi, j’avais oublié où j’étais pendant un moment. »

Coussin le grand protecteur de mademoiselle change immédiatement de cible, me laissant pour aller s’enquérir de la santé de sa maîtresse. Je m’assois sur le canapé, remettant bien mon haut qui se barrait totalement en cacahouète pendant que la demoiselle répond au chat qui a visiblement une dent contre moi. Il me lance des regards meurtriers avec ses grands yeux ronds. C’est mignon. Je peux pas m’en empêcher, il me cherche. Je le regarde malicieusement et lui tire la langue comme un gamin avant de me lever pour suivre la maîtresse des lieux qui se dirige vers sa cuisine en me faisant signe de la suivre.

Elle a une dégaine pas bien réveillée, mais en même temps la gueule de bois ça n’aide jamais. Moi-même, je suis pas joyeux joyeux  au réveil. D’ailleurs, j’arbore actuellement la coiffure sonic qui se barre dans tous les sens, mais je garde bonne mine. J’essaie de pas faire la tronche étant donné que je suis pas chez moi. (car oui, quand je dors chez moi j’ai la tête la plus renfrognée du monde quand je me lève, je me trimballe dans toute la maison en calbut’ avec les cheveux en pagaille et je ne sais plus parler : je grogne). Mais aujourd’hui, étant donné les circonstances, je suis de plutôt bonne humeur, et je m’approche de l’état « frais et dispo’ dès le matin », ce qui est, on peut le dire, très rare chez moi. Je m’étire langoureusement avant de lui répondre d’une voix assez enjouée.

« N’importe ! »

En gros, quand je passe la nuit clandestinement chez quelqu’un comme ça, je m’attend pas à être servi comme dans un hotel. Je prends ce qu’il y a. En plus, je ne suis pas difficile niveau nourriture, donc ça va. Café, thé, chocolat, pain, beurre, céréales, confiture, lait, biscotte, fruits… tout me va. Tant que ça satisfait mon estomac vide du matin – c’est aussi ça qui doit provoquer ma mauvaise humeur le matin d’habitude. Je prends une chaise et m’assoit à l’envers, les jambes autour du dossier, et je la regarde s’activer avec admiration.

Le matin je suis rarement aussi rapide, et si je met en plus sur le tas qu’elle a la gueule de bois… En tout cas, elle est marrante à sortir plein de trucs comme ça. Ca m’ouvre l’appétit. Elle se sert un bol de lait et quelques céréales – c’est un truc de fille de rien manger comme ça ? – alors du coup je choppe une biscotte et croque dedans en la regardant piquer du nez dans son bol en souriant distraitement. Voilà une bonne journée qui s’annonce pour elle… quoi ? Moi, ironique ? Nooon, vous devez vous tromper… ~

Et me revoilà à patienter dans le salon. Il me plaît bien, à moi. Je m’assois dans le canapé et commence un combat de regard avec Coussin – il me fixe bizarrement, alors je fais pareil, que voulez vous. On s’occupe comme on peut ! Et voilà donc la petite Hayley qui vient, toute prête et habillée – oui parce qu’elle était habillée avant, mais bon, tout est relatif. Elle se laisse tomber sur le canap’ à côté de moi avant de me regarder.

« Je te dois bien un truc, t'as envie d'aller quelque par ou je sais pas quoi ? »

Je lui rends son regard avant de croiser mes bras derrière ma tête en fixant le plafond, songeur.

« Hm… Je sais pas trop, si ça te fait te sentir mieux de me payer un truc, tu peux. Je n’attend rien de toi, hein. »

Je pivote ma tête sur le côté pour la regarder.

« Bon, sortons déjà, on trouvera bien une idée par la suite ! »

Je me redresse et souris, lui présentant ma main pour l’aider à se relever. Quelques instants plus tard, nous voilà dans la rue. On se dirige systématiquement vers le centre – en général pour trouver un truc à faire autant aller là bas. Alors qu’on arrive dans une rue remplie de boutiques et de quelques bars divers, j’entend une voix qui me rappelle quelque chose. Oh… Celui-là, il aurait mieux fait de rester chez lui aujourd’hui. Sans réfléchir, je m’approche dans son dos et le choppe par l’épaule, avant de le saluer d’une voix mielleuse qui sonne très froid, au fond.

« Heeey, quelle surprise ! Comment ça va depuis hier soir ? »

Je vrille mon regard émeraude dans ses yeux. Ooh, il a un joli cocard. Signature spécial Earl-sky. Il me regarde d’un air hébété tandis que je lui agrippe toujours l’épaule, souriant avec méchanceté. Revoilà notre belle bande d’agresseurs minables d’hier soir. Je pense qu’ils se souviendront de cette cuite pendant un looong moment. Et le lendemain aussi. Je désigne Hayley d’un coup de tête.

« Je pense que quelqu’un a deux mots à vous dire… »

Oh ça oui. Et je pense qu’elle ne va pas forcément se cantonner qu’à des mots.

HRP| Ils vont prendre cher.  What a Face

EDIT HAY (eway /pan):: Suite Ici !



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 
 
I Need a Hero, to save my life... ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bibliothèque de Baptiste
» The Fray
» i need a hero to save me now. » dick && barbara.
» [AIDE] j'ai un htc hero et je n'arrive pas a envoyer des mp3 par bluetooth
» [ROM MAGIC 32B]09/11 - (V1.6) Qteknology HTC HERO PORT from [2.73.405.5]

Sanctuary of Heart :: La Cité de Skyworld :: Ruelles sombres-
Sauter vers: