Partagez | 
 

 Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant




avatar
Invité
Invité
Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Dim 01 Déc 2013, 14:33


We fight togheter!
Arwenn, Ethan, Earl, Shawn.

 Le vent se levait, petit à petit. Le soleil tapait doucement sur la peau légèrement bronzée d'Ethan, qui leva la tête vers le ciel bleu, sa main en visière. C'était  une très belle journée, une journée parfaite pour massacrer un dragon même, si je puis me permettre! La jeune fée grimaça en pensant aux fées qui étaient en train de souffrir en cet instant précis, et c'est ce qui l'avait poussé à se dépêcher d'écrire son nom et celui de son cousin sur la feuille, pour ne pas perdre plus de temps. Ethan avait tenté tant bien que mal de détendre l'atmosphère. Si, tous les quatre, partaient en route pour aller affronter ce dragon, ils devaient apprendre à pouvoir combattre côtes à côtes sans se jeter à la gorge toutes les cinq minutes. Du moins, c'était comme ça qu'il voyait les choses. Les uns après les autres, ils marquèrent leur prénom sur la feuille sans broncher, ce qui soulagea la jeune fée qui lâcha discrètement un soupir. Le jeune garçon secoua sa tête, faisant onduler ses cheveux améthyste (enfin, plutôt aubergine mais chuuut améthyste ça fait plus classe) et observant ses camarades. S'il avait fait attention aux auras de chacun, il se serait rendu compte que le nouvel arrivant était un elfe. Mais heureusement pour eux deux il n'y fit pas attention, et quand le garçon aux yeux vairons glissa le billet dans la machine, faisant apparaître un portail, il sauta à pieds joins dans ce dernier en poussant les trois autres avec lui. Par de temps à perdre, chaque seconde perdue était la vie d'une fée en moins, dévorée par cette saleté de dragon de mes deux. Serrant les dents, Ethan se jura de faire tout ce qu'il pourrait pour limiter le risque de dommages collatéraux, histoire de ne pas faire perdre plus de vies que le nombre actuel, il ferait n'importe quoi pour ça. Alors qu'ils entraient dans le portail, Ethan hésita un instant avant de plonger à leur suite. Et si il était déjà trop tard? Et si le village féerique était déjà réduit en cendre par cette horrible créature cracheuse de feu? Ses poings se serrèrent, et sans plus attendre il plongea à la suite de ses compagnons qu'il avait poussé, suivit de son affilié qui s'était fait discret.

***

Les quatre garçons atterrirent au beau milieu d'un horrible spectacle. Cris terrifiés, personnes qui courraient dans tous les sens, flammes qui dévoraient les précieuses habitations. Des cadavres calcinés gisant au sol. Morbide spectacle. Le souffle coupé par cette vision d'horreur, Ethan fixa un cadavre à quelques mètres de lui, au dessus duquel une gamine couverte de suie se lamentait en pleurant. Son coeur se serra, il se revit au dessus du cadavre de ses parents, comme cette petite fille, brisé et plein de haine. Un craquement sinistre retentit, la fée leva ses yeux violets vers le ciel et vit un arbre qui se mettait à tomber dangereusement vers le groupe de garçon et la gamine. N'écoutant que son courage (car oui, il avait un minimum de courage cet abruti impulsif), il courut et à l'aide de sa vitesse sur développée il parvint à prendre la fille dans ses bras juste à temps tandis que Fire s'occupait de tirer sur le côté le cadavre de la mère. Pourquoi avoir sauvé un cadavre? Simplement parce qu'il voulait éviter à cette enfant de voir le cadavre de sa mère éclaté dans tous les sens à cause d'un arbre, voilà tout. Tremblante, la gamine en pleurs dans les bras d'Ethan qui jetait un regard à ses compagnons histoire de voir s'ils allaient bien. Son coeur s'accéléra un instant quand il ne vit pas Shawn, mais soulagé il parvint à distinguer parmi les flammes la chevelure rousse de son cousin. Soupir soulagé, il avait eu la trouille de sa vie à cause de ce con! Posant la fille au sol, il demanda à Fire d'aller la déposer plus loin, histoire qu'elle ne finisse pas comme sa mère, puis de ramener tous les survivants au même endroit que la gamine à qui il aurait dit de ne pas bouger. Juste pour qu'il n'y ait pas plus de morts que ça. « Pas de problèmes, pauvre gamine. » Quand son affilié s'envola, il s'approcha de ses compagnons, couvert de cendres et d'écorce d'arbre. Des cris résonnaient partout autour d'eux, c'était vraiment horrible, et son affilié à lui seul ne pourrait pas tous les ramener. Il allait devoir lui donner un coup de main, du mieux qu'il le pouvait. Ethan finit par leur demander d'une voix rauque; « Bon je vais aider Fire à ramener les survivants en sureté, j'aurais besoin d'aide pour ça. On reviendra dès que tous les survivants seront en lieu sûrs.» Si Kuro, l'affilié de Shawn, avait été là, il aurait pu donner un coup de main à Fire, mais il n'avait pas fait attention s'il était avec eux ou pas. Il espérait que oui, parce qu'il ne savait pas s'il était le seul à avoir le don de vol ou non. Et fuck, putain de bordel de merde. Quelle merde! Mais quelle merde putain, il ne pouvait pas y avoir pire que ça!

***

D'un côté, tous ces cris, ces flammes, ces cadavres, cette odeur, tout ça lui rappelait la bataille qui avait coûté la vie à ses parents, ses chers parents. Mia avait souffert elle aussi, tout autant que lui, mais elle n'avait pas assisté à la mort de leurs parents. C'était lui qui avait assisté à leur dernier souffle, à leurs dernières paroles. Et ça, c'était encore plus dur que de les avoir vu mourir, parce que leurs dernières paroles résonnaient sans cesse dans ses pensées, dans ses cauchemars. Il serrait les poings, en attente d'une réponse de ses camarades. Fire était déjà de retour, la fée lui tapota la tête en lui demandant mentalement de continuer à emmener avec lui le plus de survivants possibles, pour qu'il serve à quelque chose et qu'il y ait moins de morts. Trop de morts, trop de cris, trop de cadavres. « Alors? »

[HRP; voilà, désolée pour la longueur, bonne lecture! /sort/ ]


brumy, don't touch bitch.



Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
Fée
Coeurs : 90 Messages : 153
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Dim 01 Déc 2013, 20:13


Fight!
Quête #10


❝ Don't ever give up ❞


Le dernier venu glissa l’annonce de quête signée dans la machine créée à cet effet. Earl se détendit. Il était sur les nerfs depuis qu’il comptait sur une bagarre imminente entre les participants. Mais peut-être que ce ne serait pas le cas… et après tout, ils devaient se serrer les coudes. Ce n’est pas en se faisant la gueule qu’ils arriveraient à tuer un dragon et sauver un village entier. Le portail menant à l’endroit souhaité apparut devant les yeux des quatre jeunes hommes qui se dirigèrent tour à tour vers lui. Earl plissa les yeux devant l’intense brillance de ce mur de lumière, puis il avança un pied au travers, avant de passer entièrement. Cette luminosité plaça en lui un calme exemplaire.

La scène qui suivit contrasta intensément avec la paix qui l’avait envahi quelques instants plus tôt. Des cris retentissaient tout autour de lui, la chaleur des flammes lui picotaient la peau et ses yeux restaient figés devant cette scène d’horreur qui se déroulait juste devant eux. Les maisons étaient en flamme, certaine n’étaient déjà plus que des tas de cendre. Des enfants, des femmes et des hommes pleuraient agenouillés à côté de cadavres. Des corps calcinés jonchaient le sol en des tas disparates et parfois à peine identifiables. Le chaos se déroulait sous ses yeux. Une angoisse monta en lui. Une angoisse vieille de plusieurs années. La même qu’il avait ressentie en pénétrant dans le village de Niji qui avait été mis à feu et à sang par son propre père. Il resta immobile quelques instants, en proie à cette terrible vague de sentiments. Cependant, un mouvement titanesque le fit réagir. Un tronc d’arbre était en train de chuter vers eux, menaçant par la même occasion une petite fille qui était au pied de sa défunte mère. Ethan se précipita vers elle, lui évitant de se faire écraser. Une rage ignoble s’alluma dans les entrailles du brun. Ces vies gâchées… ces familles déchirées… Il avait dû faire face à cela pendant toute sa vie… et il ne pouvait pas supporter de voir cette créature faire un tel carnage sans rien faire. Son instant de désarroi était terminé. Il envoya une énergique boule de feu sur le tronc d’arbre qui n’avait pas tout à fait terminé sa chute qui partit dans le décor.

Earl se tourna, jetant un regard circulaire autour de lui. Ses coéquipiers semblaient s’en être sortis sans encombre. La fée réfléchissait à toute vitesse quand Mister Aubergine revint vers eux un air alarmé sur le visage. « Bon je vais aider Fire à ramener les survivants en sureté, j'aurais besoin d'aide pour ça. On reviendra dès que tous les survivants seront en lieu sûrs. »

Earl n’eut pas besoin de se le faire répéter. Il lui lança un « J’men occupe, j’vais par là. » Rapide et précis. Ils n’avaient pas le temps de se concerter. Il n’avait plus qu’une chose en tête. Sauver les vies de ces innocents quel qu’en soit le prix. Et surtout, botter le cul à ce fichu dragon. Il se précipita dans une direction d’où venaient pas mal de cris. Il trouva une femme évanouie avec deux petits garçons et un bébé d’à peine quelques mois. Mais quel bordel !! Il Prit la femme sur son dos, le bébé dans ses bras avec le plus grand soin et ordonna aux garçons de le suivre, ce qu’ils firent sans qu’il ait besoin d’insister. Ils étaient totalement chamboulés. Ils parti au petit trot, ne les lâchant pas des yeux un seul instant puis les ramena au point où lui et les autres étaient en train de ramener les survivants. Il confia la femme aux habitants déjà présents et fit un sourire rassurant aux enfants avant de s’en aller. Il n’en avait alors pas conscience, mais il était en train de devenir un héro pour ces gamins. Celui qui leur aura sauvé la vie, au même titre que ses coéquipiers. Celui qui aura sauvé leur village de la destruction totale.

Il partit à nouveau à la recherche de personnes survivantes. Plusieurs fois, il s’arrêta aux pieds de blessés, vérifiant s’ils l’étaient ou si en réalité ils n’étaient plus que des corps sans vie. Il fit quelques allers-retours lorsqu’il entendit un cri strident qui lui glaça le sang. Une voix de jeune fille. Il se précipita dans cette direction et pénétra dans une maison qui semblait sur le point de se ratatiner à tout moment. Il toussa, la fumée envahissant ses poumons. « Qui est là ?! » . Une voix étouffée lui répondit. Il se guida dans l’obscurité créée par les nuages de charbon, ses yeux lui brûlant atrocement et une chaleur étouffante lui serrant la gorge. Il distingua enfin une demoiselle d’une quinzaine d’années. Elle était plaquée au sol, coincée sous une poutre en bois qui lui était tombée dessus lors de l’attaque. Il n’y avait personne d’autre. Il se baissa pour être à son niveau. « Ne t’en fais pas, je vais te sortir de là ! » Sa voix était rauque et forte. Ses poumons crachaient, toussotaient. Il manquait d’air, mais pourtant il se glissa à moitié sur la poutre avec souplesse avant de se servir de sa force surdéveloppée pour la soulever. Dès que ce fut fait, il la lança plus loin avec un grognement. Il entendit les craquements de l’habitation. Il le savait. Un instant lui prédit qu’elle allait s’effondrer. Mû par cette pensée, il saisit la jeune fille et la poussa avec force hors de la maison, d’une force assez incroyable pour qu’elle sorte de l’écran de fumée. Elle tomba sur le chemin central entre les maisons, hébétée, juste avant que le toit ne s’écroule, soulevant un large nuage de poussière, de fumée et de flammes. Des décombres volèrent. Et Earl manquait à l'appel.

NAOMIIE



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 60 Messages : 104
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna(ferya). Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : en train de comprendre mes sentiments. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Lun 02 Déc 2013, 00:16


Fight ! |Quête 10|
Shawn, Ethan, Earl & Arwenn


Se tournant vers le portail de lumière, il ferma un œil par réflexe, ébloui. A peine avait-il sortit ses dernières paroles qu’ils traversèrent tous les quatre l’immense portail. Qui sait ce qui les attendait là derrière… Pendant le court trajet en son sein, Arwenn se convainquit enfin que c’était peut-être pas si mal d’avoir quelqu’un assurant ses arrières. Bien qu’il ne leur faisait pas du tout confiance, se dire qu’ils étaient quatre au lieu d’être seul, peut-être que ça ira plus vite et que l’hybride pourra retourner chez lui plus tôt qu’il ne le pensait. Le quatuor avait quitté un centre-ville joyeusement animé, en une belle journée, et ils atterrirent en Enfer. La première chose qu’il ressentit fût la chaleur, une chaleur suffocante et sèche, qui te brûle la peau et les poumons à chaque respiration. En tant qu’hybride d’un être aquatique, il supporta plutôt mal cette température et essaya de feindre l’inverse mais ce qu’il vit lui coupa le souffle et il oublia rapidement ses propres problèmes.
Le demi-elfe n’avait jamais vécu un passé aussi terrifiant et douloureux que ce qu’avait probablement rencontré ses trois partenaires. Dans sa petite vie de prince gâté, il n’avait jamais vu un village à feu et à sang dans lequel on avait l’impression de se retrouver en plein milieu d’une guerre ou d’un cataclysme. D’après les hurlements, la désorganisation et les immenses flammes brûlants tout sur leur passage, le Dragon devait être passé ici il y a à peine une heure. Une heure qui s’était transformé en une éternité d’enfer pour les habitants de ce village. Dire que la mission demandait de faire disparaître une menace probable pour les villages de fées… Et bien la probabilité c’était rapidement transformée en réalité. La bête était descendue des montagnes et avait attaqué directement à la source. Qu’est-ce qui avait bien pu lui arriver ? Qu’est-ce qui le motivait à faire un tel massacre ?

Avant même qu’Arwenn ne réalise l’ampleur des dégâts et de l’urgence de la chose, du coin de l’œil il aperçut Ethan se jeter en avant pour sauver une fillette de… D’un arbre qui leur tombait dessus ! L’hybride, d’un geste rapide et agile, fit un bond en arrière pour éviter de se faire écraser. Mais le grand brun fût des plus réactifs et envoya valdinguer la menace à l’aide d’une boule de feu, couvrant les trois acolytes de cendres et de poussière de bois.  Le feu n’était certainement pas un élément si pratique que ça dans une telle situation, malheureusement pour lui,  et il ne savait pas encore quels étaient les pouvoirs des deux autres... La suite s’enchaîna rapidement. La Violette prit directement en charge l’évacuation des survivants et demanda de l’aide au reste du groupe, le grand brun ne se fit pas prier et s’activa sans autre mesure. Arwenn perdit le fil des choses entre temps. Pourquoi est-ce qu’il devrait sauver des fées ? C’était pas le but, il était là que pour se battre contre ce Dragon de feu. Sur ordre de son père qui plus est, ce qui veut dire qu’il avait encore moins envie de se donner pour les agresseurs de sa mère. Il avait juré qu’il se foutrait des dégâts collatéraux sauf que voilà… Entendre tous ces enfants en pleurs lui fit serrer des poings, ses dents grinçant. Et si sa mère était morte ce jour-là… Serait-il comme eux aujourd’hui ? Il ne voulait pas que d’autres enfants se sentent comme lui après tant d’années de haine envers la race opposée. Et puis ces gosses y étaient pour rien bordel ! Pourquoi est-ce que ça lui prenait autant de temps de réfléchir à tout ça ?!

Ses doigts glissèrent à sa ceinture, décrochant son trident, et le manche télescopique glissa jusqu’au sol avant de se verrouiller dans un cliquetis métallique. Même s’il ne voulait pas les sauver, il pouvait au moins aider son groupe à trouver un maximum de survivant. Ce qui veut dire éviter un maximum d’autres morts… L’eau glissa dans sa paume et il esquissa un geste rapide vers le ciel couvert et assombrit par les volutes de fumée. Une pluie fine et légère s’abattit sur la partie la plus touchée du village, elle ne calma pas les flammes déjà bien avancées mais elle empêchera au moins au feu de continuer à se propager sur le reste des habitations encore un minimum intact. Il continua à projeter de l’eau tout autour de lui, son arme étant là pour l’aider à contrôler son pouvoir, les colonnes aqueuses s’écrasant sur les plus grandes flammes quand il entendit le cri terrifié et strident d’une petite fille. Ce cri…. Une intonation que l’on n’oublie jamais lorsque l’on a déjà entendu une fois.  Sans réfléchir, il planta son trident dans le sol pour que son pouvoir continue de faire pleuvoir et il se rua vers le lieu du cri avant d’apercevoir le grand brun s’engouffrer dans la maison enflammée. « Mais il est malade ! » Ne jamais entrer dans une maison en feu sans précaution ! Arwenn se précipita jusqu’en face de l’habitation, prête à s’écrouler, lorsqu’une ombre sortit soudainement de la fumée et vint percuter son torse. Il eut juste le temps d’attraper la fillette par les épaules pour qu’elle ne retombe pas au sol car ses jambes paraissaient salement amochées après avoir été coincée sous la poutre. Et là, la maison s’effondra sur elle-même, dégageant un souffle brûlant, remplit de poussière, de fumée et de flammes. Complètement horrifiée, la petite fée se mit à lui dire de manière totalement incompréhensible que son sauveur était encore à l’intérieur. Il tenta de la calmer et lui donna un peu d’eau à boire avant de lui ordonner de ne pas bouger de là avant qu’il ne revienne. Elle eut du mal à se détacher de lui et surtout ses yeux de son ancienne maison, le demi-elfe lui caressa rapidement la joue et lui versa l’équivalent d’un bon seau d’eau sur elle pour qu’elle ne souffre pas de la déshydratation. Sans traîner, il s’élança entre les restes des murs de l’habitat calciné, s’étant lui-même trempé pour résister le plus longtemps possible aux flammes, il croisa ses bras devant ses yeux pour avancer dans la fumée et la poussière.

Ses yeux le brûlaient, il n’arrivait plus à arrêter ses quintes de toux, la fumée écorchant ses poumons. Entre plusieurs toussotements, il arrivait à crier d’une voix enrouée des « Heh !! Si tu m’entends, réponds-moi ! » mais aucune réponse ne lui parvenait dans le vacarme ambiant des flammes et des maisons s’écroulant sur elles-mêmes. C’est là qu’il le vit, apparemment coincé entre plusieurs débris de la maison. Il venait de sauver une gamine en y risquant sa propre vie, rien que pour ça Arwenn le respectait, et encore heureux qu’il n’était pas certain que ce soit une fée car ça lui aurait posé des problèmes sur la conscience. Lui tendant le bras, pour attraper le sien, il projeta à nouveau de l’eau mais sur eux deux cette fois-ci. Dégageant rapidement des débris à coup de pieds et à l’aide de son autre main, il réussit à le libérer un minimum.

ARWENN ~ « Accroche-toi ! … Earl, c’est ça ?... La gamine est saine et sauve dehors mais je crois qu’elle a une jambe cassée donc faut qu’on sorte de là vite fait ! C’est à toi de la ramener auprès des autres… »

Sauf que voilà, il l’aurait bien sortit de là rapidement en le protégeant des autres débris qui continuait de tomber en se transformant en Dragon mais s’il faisait ça, il risquait de faire plus de mal que de bien. Et la gamine n’était pas assez loin pour être à l’abri de sa transformation. Merde, il espérait franchement que le grand brun avait assez ses esprits et de force pour se dégager tout seul de là. Dans ce cas-là, il pourra toujours le protéger des flammes mais lui-même n’allait pas résister longtemps face à cette chaleur et à la fumée…

[HRP : Bon, je savais rien sur l’état d’Earl donc j’me suis pas trop avancée… Mais voilà, c’moi qui vole au secours du beau gosse en détresse (a)]

Anna



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: This is Love ::
 
:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 




avatar
Invité
Invité
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Ven 06 Déc 2013, 17:19



❝ Fight ! ▸ Quête 10

Il avait regardé son cou(s)in inscrire leurs deux noms avant de souffler avec lassitude. Il avait tout gagné. Et dire qu'au début, il le prenait pas au sérieux... Dans ton nez, pauv' con. Relevant le nez quand Ethan tendit son stylo aux deux autres, il regarda d'un air distrait la plume danser sur le papier et retint au passage leurs noms respectifs. Le premier se prénommait Earl, le second, Arwenn -s'il n'avait pas mal lu, vu la vitesse à laquelle les événements s'étaient enchaînés. Relevant à nouveau le regard sur son aubergine de cousin, il souffla, un peu désorienté, avant de décider qu'il était temps de se reprendre; c'était bon, il allait se la farcir cette quête, et surtout, sauver des fées. Alors, on se réveille, plus le temps de geindre tel un enfant. Pourvu cette fois d'un regard déterminé, il franchit lui aussi le portail -qui lui avait, soit dit en passant, pété la rétine- et quitta ce brouhaha ambiant si agréable pour... Un brouhaha moins agréable.

Sur le moment, Shawn eut du mal à comprendre ce qu'il avait sous le nez; ses sens ne pouvaient lui dire la vérité, il était en plein cauchemar. Clignant bêtement des yeux -ce qu'il pouvait être pitoyable- il balaya du regard le village qui se devait jadis être paisible et où devait y faire bon vivre avec effroi. Partout où son regard se portait, il pouvait compter une nouvelle dépouille sanguinolente, ou carbonisée. Il eut un léger haut-le-coeur devant le corps d'une femme empalée, un peu plus loin. Secouant sa tignasse de sang, il se ressaisit rapidement -plus rapidement que ces trois compagnons visiblement- et recula de quelques pas avant de regarder plus amplement les dégâts. Il fallait faire vite, il entendait des cris; pas tout le monde ici était mort, il y avait encore des cris, tant de cris, trop de cris. Et il savait qu'il n'oublierait jamais cette image, ces sons. Ce dragon allait le sentir passer. Des larmes étouffées parvinrent avec difficulté à se glisser jusqu'à son oreille, et pendant un instant, Shawn en eut le sang glacé; une fillette était là, non loin, déversant des larmes qu'elle n'aurait dut avoir à son jeune âge sur le corps calciné de celle qui devait être sa mère. Noire de suie, elle lui rappelait... Il lança un regard en coin inquiet à son cousin, qui, se disait-il, devait s'identifier à cette gamine. Ou comment avoir encore plus la rage de vaincre. Baissant le regard, il se souvint tristement de cet instant de leur vie -plus triste pour Ethan que pour lui, certes- quand un bruit le réveilla brusquement : un craquement. Un craquement pas agréable. Et là, Ethan fit la dernière chose que Shawn voulait le voir faire -égoïste, n'est-ce pas ?- : il se propulsa en avant et chopa la gamine. Ayant un minimum l'instinct de survie, il allait bondir sur le côté quand l'un des deux autres -qui semblait être le fameux Earl- carbonisa à son tour l'arbre -ouais, c'est vrai qu'il y a pas assez de feu partout, tant qu'à faire-, et les sauva donc au passage. Il lui en fut donc reconnaissant, bien qu'il perdit pendant un court instant le contact visuel avec Ethan et qu'il eut par conséquence une des plus grandes des frayeurs de sa vie - mais passons. Ethan se retourna vivement vers eux, essoufflé et visiblement ému -ce qui n'était pas surprenant, il l'étaient tous-, mais déterminé.

▬ Bon je vais aider Fire à ramener les survivants en sûreté, j'aurais besoin d'aide pour ça. On reviendra dès que tous les survivants seront en lieu sûrs.

Shawn regarda l'affilié de son cousin s'affairait et songea qu'il avait était plutôt malin sur ce coup là. Lançant un regard à son affilié qu'il avait lui aussi fini par oublier, il n'eut besoin de parole que Kuro comprit immédiatement; il alla lui aussi aider Fire, et son cousin.  

▬ J’men occupe, j’vais par là.

Earl s'éloigna dans un autre direction, et Arwenn fit... Pleuvoir. Il commençait à retenir les donc de chacun, mais il est vrai qu'il aurait été plus judicieux d'en parler avant de se lancer dans la mêlée... Mais là n'était pas la question, et ils n'avaient franchement plus le temps. Et c'est dans ce genres de moments qu'il percutait qu'il n'était décidément pas un aussi bon guerrier que ses cousins et que sa sœur; et ce qu'il le regrettait. Il avait la nette sensation de... Ne servir à rien. Mais il fallait qu'il chasse immédiatement cette idée de son esprit, il avait plus important à faire. Partant dans une toute autre direction que les autres afin de couvrir le plus d'espace possible et ainsi de sauver le plus de monde, il se mit à escalader certaines battisses devenues décombres avec amertume. Il cherchait partout des survivants, mais lu n'avait décidément pas de chance puisque partout où son regard se portait, des corps gisaient. Un cimetière. Il était dans un véritable cimetière, un champ de bataille. Un champ de bataille où les soldats étaient des enfants, des bambins, des mères, des pères et des vieillards. Une boule de haine lui bloqua la gorge à tel point qu'il eut du mal à avaler sa salive. De la haine. Ses yeux se mirent à briller, car normalement constitué, il ne put s'empêcher de se sentir ému et désorienté. Secouant la tête, il continua d'avancer, mais encore une fois, il semblait se situer dans la zone la plus dévastée, puisqu'aucun survivants ne semblait être ici. Non, pas âme qui vive...

Il tâtonnait à la recherche de survivants quand il entendit un triste murmure. Appelant d'une voix forte, il n'eut pourtant aucune réponse. Il fallait faire vite, chaque seconde était comptée. Finalement, c'est des pleurs qui l'arrêtèrent net dans son élan. Retournant légèrement la tête en direction de ces derniers, il y vu un tout jeune garçon brûlé aux trois-quarts du corps, et en eut du mal à respirer; c'était comme si le dragon s'était affalé sur sa poitrine de tout son poids -qui devait être colossal. Il s'approcha lentement de l'enfant avant de constater qu'un morceau de bois lui traversait le bassin. Ce mioche devait avoir quelques minutes devant lui. Déjà, Shawn ne comprenait pas comment il pouvait être encore en vie, si fragile... Il ne lui aurait pas donné dix ans. Le gosse leva un regard vide sur lui, et une autre larme s'échappa. Il lui murmura alors qu'il était temps de dormir, qu'il n'avait pas à avoir peur. Non, ce gosse ne survivrait pas, et chaque seconde devait lui être un calvaire. Ce fut dur de ne pas pleurer, de ne pas craquer; mais il lui sourit tristement et, cette évidence s'affiche à son esprit : ce sourire était la dernière chose qu'il avait vu. Fermant les paupières de l'enfant, il ferma les siennes et retint un hurlement de haine pure. Aucun survivant ici.

Les jambes flageolantes -on ne ressort pas indemne de ce genre d'événements-, il se remit à chercher, avec moins d'espoir cependant, des survivants; et cette fois, il en trouva. Une mère avec à son sein un nourrisson plein de suie pleurait, une orpheline semblait sous le choque, un vieillard venait de perdre sa famille... Non, ce village ne s'en remettrait pas. Aidant quand il le pouvait, une fillette lui fonça dessus; elle semblait désorientée et en pleine crise d'hystérie, répétant "maman" en boucle, comme un vieux disque rayé. Essayant de la calmer, elle lâcha un "le garçon" qui eut pour effet de lui glacer le sang; surtout quand elle acheva avec un "et l'autre aussi". Lui demandant où étaient les dits-garçons, il demanda à un surveillant de l'éloigner avec lui avant d'aller à la rescousse des deux types.

▬  Héééé ho !

Il avait failli ajouter "LES DEUX COOOONS" mais c'était abstenus; ils avaient -ou un au moins- sauvé une gamine, alors ils méritaient bien un minimum de respect. Regardant la bâtisse s'écrouler sur elle-même, une vision d'horreur s'imposa à son esprit; il avait aperçut quelqu'un, à l'intérieur. D'une bâtisse en flamme. A deux doigts de s'écrouler. Roulant des yeux, il regarda rapidement autour de lui afin de trouver une solution. Ouais, il était entre la fatigue, la détresse, la haine et la lassitude pure et dure. Il aperçut alors qu'une des fenêtres étaient ouvertes. Et que quelqu'un voulait en ouvrir une autre. Ce qui ferait appel d''air et ferait péter la maison. Accourant pour empêcher la dite personne de faire la connerie la plus monumentale de son existence, il se décida à faire la sienne : entre dans la maison, parce que mourir à deux c'est pas assez fun. Choppant autant de tissu qu'il put, il s'aperçut que le type à l'intérieur faisait pleuvoir, dans une maison, en flamme. Là, il en fut certain : c'était le quatrième, Arwenn s'il ne s'abusait. Plongeant dans la maison, il arriva à leur niveau et fiwa Arwenn, espérant qu'il pourrait répondre à son attente;

▬ Il faut que tu trempes nos vêtements, les flammes ne prendront pas et on ne se déshydratera pas. Si tu peux pas, tant pis, faut qu'on se grouille.

Il se décida alors à... Bah les aider, vu qu'il avait pas particulièrement le choix.
« Et que le meilleur gagne ! De préférence, nous, hein, cela va de soi... »

Shawn & Ethan & Arwenn & Earl

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

HRP : Bon, j'espère que j'ai pas tout compris de travers et que c'est bon ><" Prévenez moi si ça correspond pas o/




avatar
Invité
Invité
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Ven 06 Déc 2013, 19:05


We fight togheter!
Arwenn, Ethan, Earl, Shawn.

Petit à petit, les garçons s'étaient séparés. Ethan était resté jusqu'à ce que chacun vaque à sa mission, avant de se mettre à courir vers l'endroit d'où un cri lui parvint aux oreilles. Encore une victime? Du coin de l'oeil, il vit son COUIN COUIN s'agenouiller. Que faisait-il? Pas le temps d'y prête plus attention, Ethan se mit à courir vers la source d'où était parvenue le cri de détresse. L'odeur du feu qui brûlait petit à petit lui massacrait les poumons. Cett atmosphère, ces cris, tout ça lui remémorait la bataille qui lui avait arrachée ses parents, voilà qui lui donnait encore plus la rage et la foi de sauver le plus de personnes possibles. Il savait tout ce que ces personnes allaient ressentir une fois que tout serait fini. Ils pleureraient, puis entamerons une dépression, pour finir par être rongé d'une haine sans fin, jusqu'au jour de leur mort. Tout le reste de leur vie, la haine les rongera, les consumant petit à petit pour qu'ils ne deviennent plus que l'ombre d'eux même. C'est ce qui était arrivé à Ethan, quand ses parents étaient morts. Il avait massacré leur meurtrier dans la même pièce qu'où étaient affalés leurs cadavres, puis avait pleuré durant des jours et des jours, avec sa soeur. Après, il avait fini par enfin arrêter de pleurer pour s'occuper de sa soeur, bien qu'il était devenu impassible, n'exprimant plus aucune émotion. Heureusement pour lui et sa santé mentale, on le laissa faire son deuil en paix lui permettant de redevenir lui même un an plus tard. Un an, tout de même c'était long n'est-ce pas? Mais il s'agissait de ses parents tout de même, ceux qui l'avaient aimé, chéri et élevé avec amour. Jamais il n'a pardonné aux elfes, ce qui explique maintenant sa haine pour ces êtres aux oreilles pointues. Rappelez vous de la fois où il a rencontré Charlie, cette jeune elfe à la poitrine én.. imposante. On ne l'a plus jamais revue après qu'Ethan ne l'ai rencontré (elle avait tout de même tenté de le tuer avec.. un violon! Un violon quoi, c'est magnifique quand même!) Sortant de ses pensées, Ethan sauta agilement par-dessus un tronc d'arbre calciné, continuant de se diriger vers la source du bruit. Shawn avait eu la bonne idée de faire venir Kuro avec lui. L'hippogriffe était très utile, donnant un coup de main au griffon gris dont les plumes roussissaient légèrement. Fire ne devrait pas aller chercher les survivants jusque dans les maisons en train de brûler, ses plumes étaient hautement inflammable tout de même!

***


Essoufflé, la peau brûlante et la pointe de ses MAGNIFIQUES cheveux ( lol ) violets, Ethan s'arrêta de courir quand il vit une petite forme recroquevillée dans un coin, juste sous un arbre en train de brûler. Le coeur d'Ethan se serra, il s'accroupit aussitôt auprès du petit garçon couvert de cendres grises qui gémissait en serrant sa peluche toute aussi sale que lui contre sa petite poitrine qui se relevait rapidement. Colère, haine, rage, envies de meurtre. Toutes les émotions qui traversaient Ethan s'entrechoquaient. Tremblant légèrement, la jeune fée tendit la main vers l'enfant avec douceur pour ne pas l'effrayer. Voyant que ce dernier reculait en couinant, traînant sa peluche par terre, Ethan recula pour ne pas qu'il se blesse tandis que son affilié prenait les devant. La griffon, imposant, s'allongea à côté de l'enfant en lui donnant un coup de bec affectueux sur la joue, ce qui lui arracha un petit rire. Il devait avoir neuf ans au plus. C'était si cruel de vivre ça à un enfant si jeune. Même un enfant elfe ne devrait subir ça! Malgré sa haine pour ces êtres de la forêt, Ethan ne pourrait jamais se résoudre à faire du mal à un de leurs enfants, ceux qu'ils avaient pourtant fait à son village. Un enfant, c'est sacré, on n'y touche pas, point. « Allez petit on est pas des méchants.. » Fire avait glisser doucement cette phrase, arrachant un sursaut à l'enfant. Déjà que les griffons n'étaient pas très répandus, si en plus ils parlaient! Doucement, pour ne pas l'apeurer, Ethan se rapprocha à nouveau de lui et s'accroupit en lui tendant la main, en souriant, à la manière d'un grand frère. Le petit garçon se remit à trembler de tous ses membres, ce qui fendit le coeur d'Ethan. Pauvre gosse, sa famille était certainement morte à l'heure qu'il était... Toutes ces familles brisées, ces innocents morts, c'était si injuste! « On est là pour t'emmener loin de ce feu avec d'autres gens du village, viens!» Sa voix se fit rassurante. C'est ce qui dut calmer le petit garçon qui se leva et marcha jusqu'à Ethan et tendit les bras vers lui, s'accrochant à son cou comme un bébé, ce qu'il était encore en quelques sortes. Une larme perla au coin de la joue du jeune homme, qui, par fierté, l'essuya discrètement en caressant la tête du petit garçon comme il le pouvait, tout en grimpant sur le dos de son affilié. La fée aux cheveux violets eut le temps de voir la profonde brûlure sur l'avant-bras du gamin qui tressaillit quand il l'effleura pour en mesurer la gravité. Brûlure au second degré, aïe. Ils règleraient ça plus tard. Fire déploya ses ailes et s'envola d'un bond, emportant son lié et le gamin accroché à lui en koala avec lui. Deux minutes de vol plus tard, l'enfant était déposé dans les bras d'une vieille femme qui avait l'air de ne pas avoir été brûlée si blessée. Inquiet pour son couin couin (8D) et ses coéquipiers qu'il n'avait pas revus, le jeune homme se mit à les chercher autour de lui et lâcha;« ... Où sont passés les autres?» Un homme qui s'occupait de soigner tant bien que mal la gamine qu'Ethan avait sauvé de l'arbre lui dit qu'ils étaient partis en direction d'une maison. Une fois qu'on lui eut montré le chemin, le garçon se mit à courir en direction de l'habitation en proie aux flammes.

***

Courant comme une flèche, Ethan arriva juste à temps pour voir son cousin adoré entrer dans ladite maison qui était en train de cramer. Quel crétin mais quel crétin! Serrant les dents, la fées se mit à courir en grognant pour lui-même; « Géniaaaal, mais quelle intelligence je crois que je vais xczbhycdbzehfvgvfrf. » Ses trois compagnons étaient à l'intérieur de cette bâtisse? Oh mais pourquoi ne pas se joindre à eux POUR UN PUTAIN DE SUICIDE COLLECTIF? Non mais ils étaient cons ou quoi, déjà qu'entrer à une personne dans une baraque en flamme n'était pas l'idée la plus brillante que soit, pourquoi ne pas y rentrer à trois? Plus on est de fous plus on rit! Raaaah mais il allait faire quoi si ils y restaient tous les trois? Il ne pouvait pas les abandonner merde! La pluie fine tombait, tombant à pic. Les Dieux avaient-ils eut pitié de leur sort? Pff, sûrement pas, ils devaient être en train de se prélasser sur leur trône en riant du malheur qui avait frappé ce village! Qui sait, c'était peut-être eux qui avaient envoyé ce dragon simplement pour se divertir?! « Hé les gars ça va à l'intérieur?! » Inquiétude. Putain d'inquiétude qui lui serrait le coeur. Il avait peur, peur de ce qui pouvait arriver. Une ombre plana au-dessus d'eux. Cet enfoiré de dragon qui avait pété un câble, continuant de cracher ses flammes. Il aurait sa peau. Du sang qui n'était pas le sien maculait ses vêtements, il tremblait sous la fine pluie qui ruisselait sur sa peau trempée de sueur (baveeeez jeunes pucelles.) Le feu qui consumait la maison devenait de plus en plus dense, il ne pouvait pas rester sans rien faire. Pour ne pas tenter de rediriger le feu vers une maison déjà perdue? Ou tenter de l'absorber? Tentant le tout pour le tout, Ethan tendit les mains vers la maison où ses compagnons étaient enfermés et commença par déplacer la plus grosse partie des flammes sur une baraque peu enflammée un peu plus loin, histoire que le feu prenne bien. Par la suite, il absorba les flammes les moins ardentes à l'intérieur de lui, les recrachant sous forme de fumée par la bouche. Une violente quinte de toux le saisit, bon sang, il n'aurait pas dut faire ça. Mais d'un côté, ça avait réussi, il ne restait que des flammes moins puissantes. Cependant, les poutres qui tenaient le toit s'étaient fragilisées, il espérait que ses compagnons de quête se dépêcheraient de sortir, il ne pouvait pas les aider trop occuper à tousser et à cracher sa putain de fumée de merde par la bouche.

[HRP; Sooo voilààà! x) ]


brumy, don't touch bitch.



Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
Fée
Coeurs : 90 Messages : 153
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Jeu 12 Déc 2013, 17:28


Fight!
Quête #10


❝ Don't ever give up ❞


L’obscurité… voilà tout ce qu’Earl voyait. Un large trou noir, où il se trouvait plongé sans pouvoir s’en dépêtrer. Son esprit était engourdi, et il ne se rappelait plus trop bien de pourquoi il se trouvait ici. Mais une chaleur l’enveloppait. Pas une chaleur agréable, qui se serait lovée dans son cœur. Non. C’était une chaleur quasi-étouffante. Une chaleur semblable à celle créée par un large brasier. Pourtant, Earl avait une température naturelle plutôt élevée, en raison de son élément de prédilection. Mais… cette sensation… Un brasier ? Alors, il se souvint de tout. Les flammes, les cris, le village à feu et à sang, les personnes tuées, les familles déchirées. Et du toit qui s’était écroulé sur lui tandis qu’il avait voulu secourir une demoiselle. Il espérait que cette dernière allait bien. Mais… il ne pouvait pas rester ici. Il devait botter le derrière à ce fichu dragon. Il devait lui faire payer pour son crime… lui faire mordre la poussière. Et il devait sauver autant de gens que possible. Et ce n’est pas en restant dans cet endroit où aucune lumière ne semblait vouloir vivre qu’il y parviendrait. Au prix d’un effort colossale et d’une volonté de fer, il ouvrit ses yeux.

Il était coincé sous des débris, qui semblaient alors extrêmement lourds. Sa tête lui tournait et il manquait d’air. Il sentait que bientôt, il s’asphyxierait tout seul, coincé sous ces saloperies de déchets carbonisés. Ou il finirait cramé, soufflé par l’explosion finale de la maison. Au choix. Mais au moment où il s’y attendait le moins, il vit quelqu’un apparaître. Ses yeux étaient un peu collés par la suie qui volait partout et sa vue en était troublée, mais il cru reconnaître Arwenn. Ce dernier lui lança, en criant à moitié pour que sa voix passe par-dessus le vacarme qui les entourait « Accroche-toi ! … Earl, c’est ça ?... La gamine est saine et sauve dehors mais je crois qu’elle a une jambe cassée donc faut qu’on sorte de là vite fait ! C’est à toi de la ramener auprès des autres… »

Il poussa les débris et réussit à le dégager un peu. Earl se sentait encore faible du choc, mais se releva comme il le put, aidé par l’autre homme. Il souffrait de nombreuses douleurs qui survenaient un peu partout sur son corps, mais il y avait plus urgent. Ils devaient se sortir de ce four. L’hybride lui renversa de l’eau dessus. Il fut surpris de cela, ne s’attendant pas à recevoir de l’eau en plein milieu de cet enfer de flammes, mais en fut bien heureux. C’est alors que l’autre avec les cheveux rouges apparut également parmi les flammes. Il dit quelque chose qu’Arwenn sembla comprendre, mais lui était un peu trop mal en point pour le moment et ses oreilles sifflaient atrocement – comme si le boucan ambiant ne suffisait pas.

Mais alors que les restes de la maison encore en place semblaient sur le point de se casser définitivement la tronche, écrasant les trois jeunes hommes – QUEL GACHIIIIS !!! -, les flammes devinrent moins denses. Earl crut d’abord que c’était une illusion d’optique ou un truc du genre, mais en réalité, elles s’étaient vraiment calmées. Et la pluie qui leur tombait dessus ne les aidait pas grandement à revivre. Entre deux toussements, Earl sortit un « Faut qu’on sorte » tout en désignant la sortie comme il le pouvait. Bon. Merci Captain Obvious. Seulement, il aurait voulu pouvoir aider, mais le fait que du sang  lui dégoulinait dans la figure ne l’aidait pas grandement à réfléchir. Il remercia mentalement Arwenn qui était toujours en train de l’aider à tenir debout, et il se doutait que ce devait pas être évident – bon, c’est pas qu’il est gros, mais dans les conditions de l’action, c’est pas le truc qui fait le plus envie d’avoir à se trimballer un poids mort de 70 kilos. Il se redressa comme il le pouvait, tentant de ménager son « sauveur », avant de se déplacer vers la sortie. Les flammes étaient moins hautes et le passage moins difficile qu’auparavant. Earl aperçut alors leur quatrième coéquipier – c’est un festival ou quoi ? – qui devait sans doute être celui qui avait apaisé les flammes. Et il comprit alors que ce type avait bouffé les flammes. Il le déduisit au fait qu’il était en train de cracher abondamment de la fumée, et il se doutait qu’il était pas juste tranquille en train de se fumer une petite clope à l’entrée de la maison.

La fée parvint enfin à sortir de cet écran de fumée immonde.  Sentant ses forces s’échapper à nouveau, il tomba à genoux – un peu en mode « déclaration de mariage » sur le chemin central entre les maison. Il haletait, reprenant son souffle comme il le pouvait. L’air semblait si pur à présent… et puis c’était de l’air montagnard. Mais alors qu’il pensait que le pire était passé, quelque chose lui prouva qu’il avait largement tord. Un ignoble rugissement de dragon retentit, lui perçant les tympans. Une rage sourde s’empara à nouveau de lui en même temps qu’une angoisse anticipée tandis qu’il se relevant, levant son regard émeraude sur le ciel, un rictus de haine sur le visage. Et son regard rencontra celui pour qui ils étaient tous là. Celui qui avait perpétué ce massacre tout seul. Le dragon.

La créature volant presque tranquillement dans le ciel, comme s’il était en plein promenade digestive. Il observait le carnage qu’il avait accompli. Et cela faisait croître encore plus la haine que lui portait le jeune homme. Cependant, le reptile géant ne semblait pas prêt à affronter qui que ce soit, et après un dernier rugissement, il vola hors d’atteinte. La fée le suivit du regard, ne comprenant pas. Il fuyait ? Mais c’était une blague ou quoi ? Ils étaient là, prêts à se battre, même très endommagés par le combat. Ils auraient sûrement été des « proies faciles » (enfin, d’après la vision du dragon). Mais ce dernier s’était tout simplement… envolé ? Mais c’était se foutre du monde ! Il leur faisait clairement comprendre qu’ils ne valaient même pas le fait d’être ses opposants. Il les sous-estimait… et cela, Earl ne pouvait le concevoir non plus. Le ciel se parait de ses couleurs nocturnes, et le jour lassait derrière lui une épouvantable hécatombe. Earl savait qu’il leur faudrait plus de temps qu’une simple journée pour vaincre ce monstre et sauver ces gens. Cependant… il aurait voulu que ça se termine maintenant. Il aurait voulu éviter à tous ces gens de souffrir plus. Et… le mépris de ce dragon… Il lui ferait payer. Pour tout cela. Il était fou, mais pas stupide. Et en cela il était redoutable. Cependant… il était trop sûr de sa victoire… qu’il avait la prétention de partir se coucher tranquillou dans sa petite montagne, fatigué de tout cet effort, comme lui l’aurait fait après une séance d’entraînement. A tous les quatre… ils lui montreraient qu’il avait tort.

NAOMIIE


HORS RP | J'ESPERE QUE CA VOUS PLAIRAAA! Pour la sortie de la maison, j'ai laissé ça un peu flou, parce que je savais pas trop ce que vous vouliez faire! Ah et puis, du coup vu que le soleil est quasi-couché, on peut dire que c'est la fin de la First journée! o/ (comme ça on met en place le truc du "camping improvisé" :P Si vous voulez que je modifie quoi que ce soit, dîtes le moi o/



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 
Sang-Mêlé Dragon & Elfe

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Arwenn Hasgård-Ëarendil
Sang-Mêlé Dragon & Elfe
Coeurs : 60 Messages : 104
Couleurs : MidnightBlue
J'ai traversé le portail depuis le : 30/10/2013 et on me connaît sous le nom de : Anna(ferya). Mon nom est : Arwenn Meyeïah Hasgård-Ëarendil. Actuellement je suis : en train de comprendre mes sentiments. Il paraît que je ressemble à : Rokudo Mukuro de Katekyo Hitman Reborn et à ce propos, j'aimerais remercier : Rokudo pour être aussi sexy /pan/
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Dim 15 Déc 2013, 19:18


Fight ! |Quête 10|
Shawn, Ethan, Earl & Arwenn


Earl était vraiment dans un sale état. Arwenn ne s’en rendait compte que maintenant alors qu’il arrivait enfin à le dégager un peu plus. Son visage était couvert de sang et ce n’était sûrement pas celui de quelqu’un d’autre… Même si l’hybride les avait trempés quelques minutes à peine avant, l’eau s’évaporait doucement sous la chaleur suffocante du brasier. Voir son élément disparaître aussi facilement énerva un peu le demi-elfe qui commençait sérieusement à manquer d’air et de force. Un hybride aquatique en plein milieu des flammes, mais quelle idée… Sa race n’était pas faite pour rester aussi longtemps dans la chaleur, déjà que dans la vie courante, il a régulièrement besoin de se plonger dans l’eau pour se ressourcer, ce besoin se fit encore plus pressant et indispensable à l’instant présent. Car sa propre eau pouvait le soulager un peu mais il avait besoin d’une source externe pour se réhydrater. Alors qu’il extirpait un Earl complètement étourdi et amoché des décombres, une voix se faufila à côté de lui, tournant dans sa direction, il vit le rouquin. Mais merde ! Pourquoi est-ce qu’il était entré dans cette foutue maison lui aussi ?! Ok, Arwenn est grand, beau et puissant mais protéger une personne c’est pas pareil qu’en protéger deux ! De toute manière, il ne pouvait pas prendre sa forme animale alors qu’est-ce que ça changeait ? Si jamais la maison s’effondrait maintenant, au moins ils auront de la compagnie pour leur voyage vers l’au-delà. Se retenant de leur gueuler dessus à tous les deux, il ne comprit que la moitié des mots du nouveau venu, mais bien assez pour deviner ce qu’il souhaitait. Sans lâcher le bras du grand brun, il laissa son pouvoir couler dans sa main libre et l’eau leur tomba à nouveau dessus. Bon certes, avec deux bras en plus, les décombres furent plus vite retirés, il accepta donc volontiers l’aide du jeune homme mais il n’oubliera pas de leur remonter les bretelles plus tard parce que franchement ce n’était pas malin ce qu’ils venaient de faire tous les deux. Même si le premier avait sauvé une gamine, il y était presque passé à sa place.

Une fois relevé, l’hybride passa le bras du blessé sur ses épaules pour le soutenir, le laissant s’appuyer sur lui. C’est en se retrouvant ainsi à le porter à moitié, qu’il se rendit compte à quel point il était grand. Lui qui pensait que sa taille était déjà largement au-dessus de la norme, ses certitudes furent vite remises en question. Le dépassant sûrement d’une dizaine de centimètres -fichtre qu’il était grand- cela rendait la tâche un peu plus difficile. Commençant à se demander comment ils allaient faire pour traverser les flammes sans se brûler gravement, celles-ci se tarirent et se déplacèrent -littéralement- vers une autre bâtisse. Cheminant entre les débris, il aperçut alors le quatrième et dernier de leur troupe, toussant… de la fumée. Plus rien ne l’étonnait maintenant. Bon sang, mais ils maîtrisaient tous le feu ici ou quoi ? Il savait pas encore pour le rouquin mais en voilà déjà deux agissant avec les flammes. Qu’est-ce qu’ils auraient fait sans lui hein ? Tu me le dis ? Heureusement que sa merveilleuse personne qu’il maîtrisait l’eau. Arwenn fit tout de même un signe de tête reconnaissant au toussoteur et entraîna Earl à l’extérieur. Un air plus pur lui assaillit les poumons et une fois au centre de la rue, il laissa le grand brun poser un genou au sol, le suivant presque dans son mouvement en s’accroupissant près de lui alors qu’ils reprenaient tous les deux leur souffle. La gamine n’était apparemment plus là… Il espérait qu’elle avait réussi à rejoindre les autres sans problèmes.
Une ombre passa au-dessus d’eux, levant les yeux au ciel -celui-ci commençant à se dégager-, il l’aperçut, volant sur ce dégradé de l’aube. Il ne pouvait pas lui donner une taille certaine à cette distance et alors que l’immense animal survolait son carnage dans un cercle parfait, son hurlement retentit, résonnant presque contre le mur des montagnes. Les pupilles de ses yeux vairons s’affinèrent, ses écailles à fleur de peau et apparaissant presque au travers, Arwenn retint difficilement un grognement hybride qui s’étouffa dans sa gorge. Il voulait lui répondre, faire entendre son puissant cri et lui faire comprendre qu’il n’était pas le seul dragon ici. Difficile de résister à ses instincts animaux. Mais ce n’était pas une bonne idée de le mettre au courant tout de suite, l’effet de surprise pourra sûrement les aider lors de leur combat. De plus, l’animal s’éloigna et finit par disparaître derrière le col rocheux, laissant ses victimes s’apitoyer sur leur sort. Apparemment, le combat ne sera pas pour ce soir. Ils avaient encore beaucoup à faire pour aider les victimes de ce massacre de toute manière.
Une fois le « calme » revenu, le demi-elfe se redressa et fit face à ses trois coéquipiers, désormais bien décidé à les engueuler. C’était bien gentil de vouloir se sauver les uns les autres mais leurs actions -à tous les quatre finalement- avaient été bien trop dangereuses et irresponsables.

ARWENN ~ « Mais qu’est-ce qui vous a pris de rentrer dans cette putain de maison ? Sérieusement ?! Le prochain qui se fait avoir dans le même genre, je le laisse crever ! Ne comptez pas sur moi pour protéger vos jolis p’tits culs à chaque fois. »

Enervé, il passa énergiquement une main dans sa mèche et s’éloigna sans leur jeter un dernier regard, récupérant son trident qui n’avait pas bougé de là où il l’avait planté. L’arrachant au sol, l’arme tournoya entre ses doigts tandis que les serpents translucides reprenaient leurs acharnements sur les quelques grandes flammes qui arrivaient encore à flamber. Pendant qu’ils s’étaient tous occupés à libérer le jeune homme, la plupart des habitants valides -probablement avec l’aide des deux affiliés présents-  avaient porté secours aux derniers survivants, les mettant à l’abri au refuge de fortune situé dans la partie la moins touchée du village. En espérant qu’il ne restait personne coincé quelque part sous les décombres, car le demi-dragon n’ira pas les chercher, il avait eu sa dose. Arwenn se dirigea d’ailleurs vers le refuge, la nuit allait vite tomber et puis les fées -les fées ouais...- allaient sûrement avoir besoin d’eau après tant de chaleur. Il ne chercha pas à aller voir les adultes, ne souhaitant pas que l’une d’elles sente son demi-sang elfique, les évitant l’air de rien, il se rendit directement auprès d’un groupe de gamins. Oui, il préférait les enfants, de un parce qu’ils n’étaient pas aussi étroits d’esprit que leurs parents et de deux parce qu’ainsi, si jamais ils apprennent que l’un de leurs sauveurs était un elfe, la vision des générations futures peut s’en montrer modifiée. Tapant trois fois le bout du manche de son trident au sol, la barre télescopique remonta comme elle était descendue quelques heures plus tôt et le jeune homme s’assit en tailleur au sol, invitant les enfants à venir le voir en faisant tournoyer le liquide autour de sa main. A l’aide de quelques gobelets cabossés, il leur servit de l’eau, pansa leurs brûlures et blessures et en aida même certains à se laver le visage tandis que d’autres souhaitaient amener aussi l’élément vital à leur famille. Certains devaient avoir perdu beaucoup plus que d'autres, et quelques-uns ne se rendaient pas encore compte de la gravité de la situation. Une petite fée était d'ailleurs accrochée à son cou depuis que le jeune homme lui avait apporté les premiers soins, et il se doutait bien que le petit garçon devait être orphelin alors il n'eut pas le courage de le séparer de lui, le laissant sur ses genoux.
L’hybride ne s’occupa pas du tout du reste de son groupe, si jamais l’un d’eux voulait quelque chose qu’il vienne le voir, avant qu’il ne disparaisse pour quelques heures. Car depuis quelques minutes, il demandait à certains enfants s’ils savaient où est-ce qu’il pourrait trouver un court d’eau ou un étang pas trop loin. Ils avaient tous besoin de repos, le lendemain allait probablement être une journée chargée et épuisante, autant mentalement que physiquement. La chasse au Dragon promettait d’être longue…

[HRP : Désolée, j’ai fait un peu pourave sur ce coup-là… J’espère que ça ira, au pire, ignorez Arwy xD J’avais pas fait de RP à plusieurs depuis un moment, donc le temps que ça revienne…]

Anna



Je tiens à m'excuser auprès de mes partos de RPs, mon temps de réponse se fait de plus en plus long... ;.; Sorry !



:: This is Love ::
 
:: KDO ♥ ::
 
:: I'm me ::
 




avatar
Invité
Invité
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Mar 31 Déc 2013, 17:52



❝ Fight ! ▸ Quête 10

Shawn se sentait con, mais con. C'est vrai; deux types sont dans une maison en flammes sur le point de s'effondrer, réaction : BAH TU RENTRES, VOYONS ! QUELLE QUESTION ! Il avait beau être quelqu'un de réfléchit, il n'avait vu aucune autre solution; mais maintenant qu'il y était, il se sentait particulièrement idiot. Et il se disait que les deux autres types devaient le penser aussi -si Earl en était encore capable. Il regarda une poutre sur le point de leur tomber sur la gueule, et il se mit à espérer, là, subitement, qu'ils aient un minimum de bol. Ouais, un F.I., qui avait vu son oncle et sa tante crever, la moitié de son village aussi, tomber amoureux d'une elfe que sa soeur tuerait, espérait avoir du bol. BAH Y A PIRE HEIN. Sûr que lui, c'est late, voilà. Non mais s'il crevait là... Maiwenn massacrerait sa tombe. Un sourire ironique se dessina sur ses lèvres. Tss, c'est qu'une maison qui flambe. Ils vont s'en sortir. Ils ont un dragon à démonter après. Earl, en piteux état, toussa avec difficulté et sembla prononcé des paroles tellement inutiles et évidentes qu'il se dit que cela devait forcément être dans sa tête. Ou alors il en avait prit un trop gros, de coup, sur la tête, justement, Earl. Qu'on sorte, hein ? Et il avait pas quelque chose de plus constructif à dire, des fois ?

▬  Hé les gars ça va à l'intérieur?!

Shawn lança un regard énervé vers l'extérieur. MAIS OUI ON PETE LA FORME. Nan mais Shawn, t'es entré tout seul, fais pas ton chieur et assumes, tss... Bon, ils étaient tous les quatre au même endroit, donc. Cool. Utile. Bon, il avait pas son mot à dire, bien sûr, mais quand même quoi... Ils avaient pas l'air bien malins, les "sauveurs". Et puis bon, Ethan, finalement, su se rendre utile; le roux se mit à sourire, voyant les flammes se déplacer. ETHAN A LA RESCOUUUUUSSE -imagine Ethan avec une cape violette et des collants... Blancs 8D-, okay, il lui revaudra ça.

De l'air. De l'air. Il arrive à mieux respirer; plus de braise, et la température, bien qu'encore élevée, a tout de même chuté de quelques degrés. Traînant littéralement Earl, Arwenn et lui sortent enfin au grand jour, dans cet environnement... PUR ET AGRÉABLE. Tandis que les deux autres s'écroulaient limite au sol et que Ethan toussait à s'en exploser la gorge, Shawn leva la tête, les mains sur les hanches, et respira franchement. Ouuuuuf ! Quel délice que d'être sorti de ce... Four. Rouvrant les paupière, son souffre se coupa; son coeur, lui sembla-t-il, cessa de fonctionner pendant une seconde, et il se sentit vibrer de la tête aux pieds; il était là. Au dessus d'eux. Ce connard, là, qui semblait les narguer, bien heureux de constater son ouvrage. Ouvrage de sang, peinture hideuse d'un village empli de larmes et de mots. Monstre, saloperie de monstre, tu vas pas faire de vieux os, tu sais ? Il tranchait franchement sur ce ciel écarlate, à l'image du village qu'il surplombait, coucher du soleil lent qui continuait sa course, ignorant les cris; rien n'arrêtait le soleil, même pas ce dragon d'ébène qui repartit bien content, imaginait-il. Il lui lança un regard noir, plein de haine, de mépris; il avait pris sans vergogne des vie, et il semblait être satisfait -mais pour combien de temps ? Il sursauta.

▬  Mais qu’est-ce qui vous a pris de rentrer dans cette putain de maison ? Sérieusement ?! Le prochain qui se fait avoir dans le même genre, je le laisse crever ! Ne comptez pas sur moi pour protéger vos jolis p’tits culs à chaque fois.

A cela, il ne trouva qu'une réaction possible; il sourit. Il avait raison, il avait tellement raison, et il pensait la même chose depuis qu'il l'avait vu rentrer dans cette même bâtisse, depuis qu'il y était entré aussi. Il avait parfaitement raison et il le savait, même si lui aussi était accouru en mode super héros. Mais il n'avait pas particulièrement envie de le lui rappeler. Trop crevé pour se battre entre alliés. Il le vit s'éloigner et souffla, regardant le désastre, le contemplant finalement pleinement, ce massacre dans son entièreté, et il fit la moue. Les survivants c'étaient certes entraidés, mais ils auraient eu besoin de leur aide, et eux, ils étaient coincés dans une maison en flammes. Un brin de culpabilité parcourut son regard étrange puis il secoua sa tignasse. Il regarda faire Arwenn et s'activa à vérifier qu'il ne restait personne, à aider les survivants, il fallait évacuer tout le monde, loin de préférence. Il remercia Kuro et Fire pour leur aides, qui continuèrent à s'activer eux aussi. Le soir tombait peur à peu, la nuit arrivait, tendant ses bras de velours sur la région.

▬  Il faut qu'on fasse un camp... Et qu'on parle franchement stratégie. On ne connait même pas les dons des autres. Très pratique, se surprendre entre alliés dans un combat contre un dragon, hein.

« Et que le meilleur gagne ! De préférence, nous, hein, cela va de soi... »

Shawn & Ethan & Arwenn & Earl

code par Skank aka Achiavel sur Apple-Spring

HRP : DESOLEE DU TEMPS DE REPONSE QQ"




avatar
Invité
Invité
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Ven 17 Jan 2014, 19:38


fight
Arwenn, Ethan, Earl, Shawn.

Ethan était en train de cracher de la fumer de la même manière que l'aurait fait un grille-pain en train de surchauffer. Comparaison très flatteuse pour ce jeune homme aux cheveux violets et son ego sur-dimensionné, oui, je sais. Les flammes qu'il venait 'd'avaler' pour sauver la peau de ses partenaires lui brûlaient la gorge, laissant un goût âcre et très désagréable sur sa langue. Grimaçant, il se releva en se tenant les côtes tout en continuant de tousser, à la limite de l'étouffement. L’étau se resserrait autour de sa gorge, et alors qu'il pensait qu'il allait y rester une pluie fine se mit à tomber. Sauvés par le gong! Il leva la tête vers le ciel en fermant les yeux, laissant la pluie ruisseler sur son visage. Si Ethan avait su que l'auteur de cette pluie appréciée était fruit du pouvoir d'Arwenn, il aurait roulé une pelle à ce dernier! ..enfin, non, n'abusons rien, il l'aurait pris dans ses bras. Des cris attirèrent son attention: c'est avec soulagement qu'il vit ses trois compagnons sortir de ce qui était autrefois une maison et qui n'était maintenant plus qu'un tas de bois brûlé en soutenant Earl qui avait l'air de péter la forme, il aurait pu danser la macarena à cet instant précis. Notez bien l'ironie de ma voix. Earl était plutôt à la fin de sa vie en cet instant, mais Ethan était trop occupé à tenter d'arrêter de s'arracher la gorge pour aller les voir et s'enquérir de leur état. Au moins ils étaient vivants, c'était là le principal, et il en était très soulagé. Alors qu'il réussit à respirer correctement pour de bon, Ethan se leva en même temps qu'une ombre se mit à planer au-dessus de leurs tête. Wait? Un parapluie géant? Des points d'interrogation pleins les yeux, il leva la tête et ce qu'il vit lui fit voir rouge. Son sang ne fit qu'un tour pour venir battre contre ses tempes le faisant tomber dans une rage sourde. Une putain de rage, cette hargne qui vous donne envie de frapper tout ce qui vous entourait (qui n'était pas vivant bien sûr) pour vous défouler. On a tous déjà ressentit cette colère, ce besoin de se défouler. Et c'est ce qu'Ethan fit. Alors que la dragon sombre poussait un rugissement en volant paisiblement au-dessus d'eux genre 'Bonjour je viens de décimer tout un village je reviens je vais manger une clémentine on s'fait une bouffe un de ces quatre?' Ethan donna un coup de poing dans l'arbre à côté de lui. Mal. Douleur. Craquement. Picotement. Serrant les dents avec force, il ne montra pas sa douleur par pure fierté et soupira pour calmer sa colère. Trop de morts. Un village désert, des pleurs résonnaient encore dans sa tête. Migraine. Personne ne pourrait se vanter de garder son calme et toute son énergie après des minutes aussi éprouvantes. Pas même ce fier Ethan, cette fière fée aux cheveux violets. Démoralisé, complètement HS et profondément traumatisé par tout ce qu'il avait vu, il se laissa tomber comme une poupée de chiffon au sol, l'air hagard, fixant l'herbe devant lui. Personne n'était assez fort mentalement pour supporter toutes ces morts, tous ces cris, tous ces appels à l'aide, tous ces pleures. Personne.

Comme un enfant, il s'assit en tailleur et commença par se calmer. Bien. Il était vrai qu'il y avait eu beaucoup de pertes, beaucoup de morts. Les dégâts étaient considérables, mais tous n'étaient pas morts! Tous les quatre, à l'aide du griffon et de l'hippogriffe, ils avaient tous finalement réussi à sauver pas mal de monde finalement! Faible sourire, il tentait de se rassurer du mieux qu'il le pouvait. La bestiole immonde avait disparu, ils retourneraient 'au front' demain, pour bien lui montrer qu'ils avaient pris les choses en main, qu'ils allaient lui faire regretter tout ce qu'il avait fait. Serrant les poings avec force et rage, Ethan se redressa en se retenant de hurler. Si il s'écoutait, il irait retrouver ce dragon pour lui crever les yeux et ensuite le tuer. Mais il ne se voilait pas la face, il savait très bien que seul il se ferait cramer comme une chipolata. Impulsif à sang-chaud mais pas con pour autant hein. Des cris le ramenèrent à la réalité; « Mais qu’est-ce qui vous a pris de rentrer dans cette putain de maison ? Sérieusement ?! Le prochain qui se fait avoir dans le même genre, je le laisse crever ! Ne comptez pas sur moi pour protéger vos jolis p’tits culs à chaque fois. » Eh oh, il n'avait qu'à partir s'il voulait plutôt que de les engueuler comme ça. Personne ne lui avait demandé d'aller chercher Earl hein, ils auraient très bien pu y aller eux-même merde! Respirant calmement, Ethan marmonna avec ironie; « Oui maman. » Mais Arwenn était déjà partit loin, et ce n'était pas plus mal d'ailleurs. Ethan n'avait pas envie de l'avoir sur le dos ou de le savoir non loin, il le trouvait bizarre, enfin, il se méfiait de lui. Bien sûr, il reconnaissait qu'il était très efficace et puisant, il avait comme eux tous sauvé beaucoup de villageois! Mais quelque chose en lui dérangeait Ethan, si seulement il savait quoi tout serait plus simple... Le jeune homme eut un sourire amusé à l'égard de Shawn qui avait soufflé lourdement. Ahah, oui, c'était amusant. Amusant de voir qu'ils pouvaient encore se faire engueuler pour une petite connerie alors que tant de gens étaient morts aujourd'hui. Le garçon aux cheveux violets était au bord de l'hystérie. Inquiet pour Earl qui n'avait pas pipé mot depuis qu'il était sortit de la bâtisse, Ethan s'approcha de lui et lui demanda; « Hey, euh... ça va? 'fin, j'veux dire, t'es pas au bord de la mort hein? Enfin.. raaah putain j'suis pas doué! T'as ps mal quelque part en particulier, ou j'sais pas quoi? » Bonjour, Ethan, 20 ans, gros boulet à votre service! La fée se mordit la lèvre avec inquiétude tandis que son cousin et Arwenn continuaient de faire le tour des survivants. Ethan voulait d'abord s'assurer qu'Earl allait bien avant de faire comme les deux autres zigotos, pas question de laisser crever un partenaire sans s'en rendre compte, à ça non merde hein!

Une fois qu'il en eut fini avec Earl, Ethan le laissa se remettre de ses émotions pour aller lui aussi faire le tour du 'campement improvisé'. Beaucoup de blessés, mais les survivants s'entraidaient entre eux. Il reconnaissait bien là la solidarité des fées! Voyant qu'Arwenn s'occupait des enfants, il laissa ce dernier faire pour s'occuper des quelques personnes âgés tremblantes qui se terraient dans un coin sans dire ne serait-ce qu'un mot. Ethan avait toujours aimé les vieux, il adorait les écouter radoter (allez savoir pourquoi) et ça lui fit beaucoup de peine de savoir qu'ils avaient assisté au terrassement de leur village, celui où ils avaient vécu sûrement toute leur vie, et leurs ancêtres aussi. Haine. Colère. Hargne. Mépris. Grondement sourd. Il leur proposa de l'eau à chacun individuellement avant de remarquer le gamin de tout à l'heure, qu'il avait ramené avec Fire, en train de serrer un doudou contre lui en tremblant. Pauvre gosse. Peiné de ce que ce petit bout de chou avait dut endurer, Ethan s'agenouilla et ouvrit les bras avec bienveillance, avant de le serrer contre lui avec protection en lui tapotant doucement le dos tandis qu'il sanglotait. Avait-il retrouvé des gens qu'il connaissait parmi les survivants? Mystère. Mais en tout cas, il ne voulait pas lâcher Ethan pour le moment. Cela ne dérangeait pas ce dernier, qui retourna près des autres en portant le petit couvert de cendre qui mâchouillait son doudou pour arrêter de sangloter. Le tee-shirt d'Ethan était plein de larmes et de morves, mais il s'en fichait comme de sa première couche-culotte. « Il faut qu'on fasse un camp... Et qu'on parle franchement stratégie. On ne connait même pas les dons des autres. Très pratique, se surprendre entre alliés dans un combat contre un dragon, hein. » Tapotant doucement le dos du gamin pour le bercer, Ethan écouta son cousin déblatérer. Tremblotant encore, le garçon chercha de son regard violet Fire tout en continuant de murmurer des mots rassurants au gamin qui continuait de sangltoer de plus en plus doucement, pour finalement s'endormir. Il déposa le petit enfant sur le dos de son affilié qui alla le conduire jusqu'aux adultes en silence. Besoin d'une nounou? Envoyez ETHANLAUBERGINE au 69 00 69. ETHANLAUBERGINE au 69 00 69. « Un point pour lui. » Mais pas question decommencer. Ethan n'aimait pas prendre les devants, alors il attendit.

[HRP; désolée du retard ;w; ♥♥ ]


brumy, don't touch bitch.



Fée

Fiche de personnage
Capacités & Armes:
Relations & Commentaires:




avatar
Earl-Sky G. Hottenberg
Fée
Coeurs : 90 Messages : 153
Couleurs : Brown & Burlywood
J'ai traversé le portail depuis le : 02/11/2013 et on me connaît sous le nom de : Naomiie Mon nom est : Earl Sky Grey Hottenberg Actuellement je suis : ... d'où ça te regarde? Il paraît que je ressemble à : Okita Souji | Hakuouki Shinsengumi Kitan + (IRL Ben Barnes) et à ce propos, j'aimerais remercier : Moi ♥ 83 + Kao pour la créa de la famille Hottenberg + tumblr pour les gifs ♥
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| | Mer 29 Jan 2014, 15:01


Fight!
Quête #10


❝ Don't ever give up ❞


Earl inspira, puis expira plusieurs fois pour calmer le sang qui bouillonnait dans son corps torride. Il se redressa péniblement en se tenant la tête d’une main. Du liquide poisseux avait coulé sur son visage. Et ce liquide en question n’était autre que son sang. Il pesta dans sa barbe. Il avait mal partout, et franchement si jamais il n’était pas aussi abattu par le poids de ses blessures, il aurait sûrement hurlé un chapelet d’injures bien odieuses. Il toussa un coup et fut heureux d’observer que visiblement il n’avait pas d’hémorragie interne grave – il ne cracha pas de sang. Mais avant qu’il puisse terminer son inspection générale, la voix énervée d’Arwenn explosa à côté.

« Mais qu’est-ce qui vous a pris de rentrer dans cette putain de maison ? Sérieusement ?! Le prochain qui se fait avoir dans le même genre, je le laisse crever ! Ne comptez pas sur moi pour protéger vos jolis p’tits culs à chaque fois. »

Earl leva les yeux vers le semi-elfe, mais ce dernier avait déjà tourné le dos pour aller – vraisemblablement – bouder ailleurs. Le jeune homme se mordit les lèvres. Il aurait voulu le remercier pour ce qu’il avait fait… mais n’en avait pas eut l’occasion. Il se reprit en se disant qu’il le ferait après. Mais une horrible culpabilité s’empara de lui. C’était de sa faute… il avait pris de gros risque, et il aurait pu y rester et emmener avec lui ses trois coéquipiers. Et ça, il n’arriverait sûrement pas à se le pardonner. Mais alors, Mr. Aubergine s’approcha un peu de lui et prit la parole.

« Hey, euh... ça va? 'fin, j'veux dire, t'es pas au bord de la mort hein? Enfin.. raaah putain j'suis pas doué! T'as ps mal quelque part en particulier, ou j'sais pas quoi? »

Earl le regarda puis ravala ses sarcasmes. Ca servirait à rien dans une telle situation. En plus, ce type essayait d’être sympa. Il allait pas lui reprocher de lui parler de façon maladroite après ce qu’ils avaient tous vécus, et surtout parce qu’il avait honte d’avoir été un fardeau. Il fit un faible sourire au jeune homme en hochant la tête, montrant qu’il comprenait ce qu’il voulait dire.

« Je dois avouer que c’est pas la grande grande forme… mais t’inquiète, j’ai rien de cassé, ça c’est sûr. Par contre faudrait mieux que j’aille faire vérifier mon crâne. Parce que j’ai pas envie de pas me réveiller demain matin parce que j’aurais fait un trauma’ dans mon sommeil. »

Il ponctua ses paroles en passant sa main dans ses cheveux tâchés de sang et définitivement en freestyle total. Pas que cela le préoccupe particulièrement. Mais alors, il prit un air plus gêné et regarda à la fois Ethan et Shawn cette fois.

« Euh, les mecs… franchement, merci pour… ça. Parce que sans vous j’m’en serais pas sorti. Et désolée d’avoir fait un truc pareil, c’est vrai que c’était stupide. »

Il regarda ensuite ailleurs puis indiqua aux deux cousins qu’il allait rejoindre un coin où les gens blessés se faisaient rabibocher – visiblement, il y avait un homme doué du don de guérison parmi les fées adulte de ce village. Il n’y avait plus aucun blessé graves, ceux là avaient déjà été soignés puis congédiés sous une pile de couverture jusqu’à nouvel ordre. Seulement des personnes avec de petites égratignures faisaient à présent la queue. Mais lorsque l’homme vit Earl approcher, il du faire patienter ceux-ci pour s’occuper du jeune homme qui était visiblement pas en très bon état – il se voyait pas mais vu l’expression des gens il ne devait pas être très beau à regarder (pour changer).

Le docteur s’occupa rapidement de lui, plaçant ses mains sur les parties du corps où il avait mal où qui semblaient blessées, et rapidement toutes les coupures qu’il avaient et les larges hématomes qui étaient apparus sur sa peau parfaite n’étaient à present plus que de minuscules bleus et égratignures sans importance. Earl comprit que l’homme devait être fatigué. La liste de blessés avait été bien longue plus tôt, et à présent il semblait que plus personne n’était en passe de mourir grâce à ces mains expertes. Il remercia l’homme et lui conseilla de prendre du repos également. A présent, la nuit était presque là, alors Earl s’empressa de rejoindre ses compagnons. Ethan portait dans ses bras un marmot qu’il avait vu plus tôt dans le chaos de leur arrivée. Il pleurait à chaudes larmes, et cela fit un vide dans le cœur de la fée. Le pauvre gosse… Alors, Super-tomate prit la parole (oui mes surnoms ils explosent tout, je sais.)

« Il faut qu'on fasse un camp... Et qu'on parle franchement stratégie. On ne connait même pas les dons des autres. Très pratique, se surprendre entre alliés dans un combat contre un dragon, hein. »

Le gamin semblait s’être endormi et Super-aubergine le posa sur le griffon qui les avait aidés. Son affilié, sans aucun doute. Il fit remarquer à son cousin qu’il avait raison, et Earl approuva d’un hochement de tête. Il se tourna vers eux puis croisa les bras.

« Bon. Je commence, alors. Comme vous l’avez sûrement constaté, je maîtrise le feu à un degré assez élevé. Je possède également un sabre – il leva la main et un sabre apparu dans sa paume. Il avait un peu l’allure d’un katana. Et je suis capable de m’en servir. Il poncta cette phrase d’un moulinet du poignet, faisant valser la lame autour de lui avant de la faire disparaître à nouveau. Et pour finir je possède une force plus élevée que la moyenne. Alors en somme, pour vous faire une image, si je frappe une personne de corpulence assez solide de ma force maximale, je suis capable de l’envoyer à plus d’une dizaine de mètres. Parfois même plus si je suis particulièrement énervé. »

Il recroisa ses bras, puis écouta ses autres équipiers parler. Lorsque ce fut terminé, il proposa d’aller chercher de quoi leur faire une tente et le nécessaire pour dormir – des sacs de couchage, en gros. Il attendit quelques instants avant de partir pour voir si l’un d’eux voulait l’accompagner, puis il partit. Lorsque ce fut fait et qu’il eut ramené le tout, ils installèrent le camp non loin de celui des villageois. La nuit était bien avancée, mais il décida d’aller se laver. Il prévint ses coéquipiers puis partit vers la forêt où il savait se trouver une rivière assez large pour se baigner. Il retira alors ses vêtements puis se glissa dans l’eau avec un frisson. L’eau était littéralement glacée. Il plongea, se rafraichissant et surtout nettoyant son corps afin de chasser le sang, la sueur et les cendres collées contre sa peau puis nettoya ses vêtements dans l’eau claire.

NAOMIIE


HORS RP | Coucou ♥ J’ai actuellement acceleré la cadence xD J’ai laissé la fin vachement flou, pour laisser libre court à vos envies – si par exemple quelqu’un veut accompagner Earl chercher de quoi camper, ou encore le rejoindre lors de son bain de minuit – tout nu 8D *meurt* - c’est comme vous voulez ! ♥ Et puis après vous pouvez aussi faire ce que vous voulez à côté. Manger, vous coucher parce que osef vous en avez rien à foutre. xD Bref je me tais, j’espère vraiment que ça vous plaira ! ♥♥



♥:
 

LIGUES-PRO & FANCLUBS:
 




Contenu sponsorisé
Re: Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.| |

 
Fight! { Shawn, Earl& Arwenn} |QUÊTE 10.|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quotations Fight
» Bleach 325: Fear for the fight
» shawn michaels
» FIGHTING CLUB - FIGHT CLUB
» FIGHT CLUB de Chuck Palahniuk

Sanctuary of Heart :: Principaux lieux de l'île :: Montagnes-
Sauter vers: